Invité

El Niño - La Niña

505 messages dans ce sujet

il y a 2 minutes, serge26 a dit :

Fréquent non , mais deja arrivé oui

 

Ok ! 

Ce qui est plutôt rare voir inédit comme le dis très bien @Yoann44 plus haut c'est que malgré l'épisode de La Nina le réchauffement est toujours important.. Comme si l'inertie du dernier épisode d'El Nino était toujours en cours ! 

En espérant que cela ne fasse pas comme 2 vagues qui se rejoignent pour en former une plus grosse encore. Car si le prochain épisode d'El Nino arrive sur un contexte encore assez chaud, ça risque d'être la surchauffe !

Modifié par Iefan
2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nous aurions donc, a priori, un paramètre supplémentaire pour la prévision saisonnière de l'automne et l'hiver prochain: une QBO au mini (temps de chute sur plusieurs mois + inertie de 2 mois il me semble), activité solaire abyssale, et El Nino de retour.

Des débuts d'indices utiles à la prévision.

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Riki58 a dit :

Nous aurions donc, a priori, un paramètre supplémentaire pour la prévision saisonnière de l'automne et l'hiver prochain: une QBO au mini (temps de chute sur plusieurs mois + inertie de 2 mois il me semble), activité solaire abyssale, et El Nino de retour.

Des débuts d'indices utiles à la prévision.

 

tout à fait, c'est à surveiller. La phase QBO Est est en attente, on apercois d'ailleurs cette phase très forte entre 1 et 10 hpa depuis deja septembre dernier avant que celle-ci se propage à 30 hpa d'ici le mois de mai:

 

558143ecmwfzmuf2401.gif

 

Cette phase Est est d'ailleurs costaud, c'est à surveiller. Concernant l'automne et l'hiver prochain, pas de doute de savoir que le QBO sera bien dans sa phase Est avec une activité solaire très basse c'est les gros point essentiels. Le point d'interrogation c'est El Nino. Quel type d'El nino aura lieu? on ne le sait pas encore. El Nino modiki est davantage favorable à une NAO négative qu'un El Nino classique excepté lorsque celui-ci est en dessous du seuil de 1,5°. Un évènement fort el Nino ou la NINA sont défavorables aux NAO-

 

Juste un retour sur l'hiver actuel, l'évènement et le type CP la NINA a clairement fonctionné avec une NAO fortement positive récurrente. On tient donc vraiment quelques choses de fiable sur les évènements la NINA. La NIna de type EP ( Anomalie froide à l'est du pacifique) est un mode déclencheur d'une NAO-. A l'inverse, la NINA de type CP ( anomalie froide à l'ouest du Pacifique comme c'est le cas d'ailleurs en ce moment) est clairement favorable à une NAO+

Modifié par mike

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Riki58 a dit :

Nous aurions donc, a priori, un paramètre supplémentaire pour la prévision saisonnière de l'automne et l'hiver prochain: une QBO au mini (temps de chute sur plusieurs mois + inertie de 2 mois il me semble), activité solaire abyssale, et El Nino de retour.

Des débuts d'indices utiles à la prévision.

Laissons quand même cet hiver finir avant de tirer des plans sur la comète pour l'hiver prochain avec des indices encore changeant et dont certains restent à discuter.  

Méfiance de certaines théories fumeuses des solaristes.

Je constate une chose, c'est qu'on nous bassine avec une activité solaire faible depuis lontemps, mais la surchauffe globale continue. 

C'est du factuel et pas de la fumisterie intellectuelle.

28961_irradiance_solaire.png

Modifié par Sky Blue
2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Sky Blue a dit :

Laissons quand même cet hiver finir avant de tirer des plans sur la comète pour l'hiver prochain avec des indices encore changeant et dont certains restent à discuter.  

Méfiance de certaines théories fumeuses des solaristes.

Je constate une chose, c'est qu'on nous bassine avec une activité solaire faible depuis lontemps, mais la surchauffe globale continue. 

C'est du factuel et pas de la fumisterie intellectuelle.

 

 

C'est fou le " décrochage " qu'on peut observer sur ton graphique depuis les années 2000. Car avant, on voyait très bien la corrélation entre activité solaire importante et réchauffement. Mais depuis le début des années 2000 l'activité solaire est en baisse et pourtant le graphique des températures continue de monter... Que ce que ce serait si l'activité solaire était au plus haut ? 

 

On sent que la machine globale est en train de s'emballer. 

Modifié par Iefan
1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.