mottoth

Climats du monde

2 970 messages dans ce sujet

Posté(e) (modifié)

Il y a 18 heures, mottoth a dit :

 

Même si c'est parfois trop frais en été, je trouve ce climat plus sympathique que la grisaille polluée de Los Angeles.

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui.

Merci Mottoth

 

A part pour la pollution, je préfère LA - ici les Tx sont bien trop limites en été, largement sous les 25 °C sauf les quelques coups de chaud, qui peuvent d'ailleurs être désagréablement trop chauds, qui montent les moyennes des Tx qui sans eux seraient encore plus basses.

Même si le brouillard se dissipe souvent à la mi-journée pour laisser place à des après-midi ensoleillés, les Tn très fraiches et l'humidité rendent la sensation glaciale la nuit et le matin, et les soirées désagréablement trop fraiches même en été. Et puis la pluviométrie est vraiment très faible, elle n'autorise qu'une végétation xérophile rabougrie et desséchée sauf en hiver. Seul bon point l'automne, très agréable (mais avec toujours cette fraicheur nocturne.

Au choix je préfère les zones de la Baie abritées des entrées froides du Pacifique, comme San Jose, un peu plus fraiches l'après-midi en hiver mais avec un vrai été chaud, toujours très sec, typiquement méditerranéen.

Mais je crois qu'on va voir ça bientôt dans les prochaines fiches.

Modifié par Tomar

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Tomar a dit :

Merci Mottoth

 

A part pour la pollution, je préfère LA - ici les Tx sont bien trop limites en été, largement sous les 25 °C sauf les quelques coups de chaud, qui peuvent d'ailleurs être désagréablement trop chauds, qui montent les moyennes des Tx qui sans eux seraient encore plus basses.

Même si le brouillard se dissipe souvent à la mi-journée pour laisser place à des après-midi ensoleillés, les Tn très fraiches et l'humidité rendent la sensation glaciale la nuit et le matin, et les soirées désagréablement trop fraiches même en été.

 

Malgré les fraîches soirées d'été, Santa Maria est connue comme la Capitale du Barbecue en Californie, avec une spécialité à base de de bavette d'aloyau !

Le brouillard y est le plus fréquent en septembre, mais durant le reste de l'été il est observé durant 3 à 4% du temps, ce qui fait en moyenne 40 à 60 minutes par jour ou 20 à 60h par mois. Sur l'exemple d'été posté hier je dénombre 17 jours sur 3 mois. La brume est très fréquente, j'en dénombre 60 jours sur le même exemple soit 2 jours sur 3. Et les stats de nébulosité horaires sont parlantes: en juillet et aout on a en moyenne 6.7 et 6.8 octats à 15hTU (8h locale), alors qu'à 21hTU et 0hTU (14h et 17h loc) cette moyenne tombe autour de 1.2 à 1.1 octats, soit du grand beau temps.

 

294. San Francisco.

 

San Francisco est une ville de 860 000h "seulement", mais l'agglomération de la Bay Area compte au total 8.7 millions d'habitants en incluant notamment Oakland et San Jose.

Santa Maria est à 345kms, Los Angeles 540kms.

72494_map0.jpg

 

La station étudiée est celle de l'aéroport international, au bord de la baie, à 18kms au SSE du centre ville et 11kms de l'océan. Le relief, bien que modeste, va canaliser les vents dominants selon une direction NO/SE dans la baie. Sur l'aéroport même, la colline de 300m d'altitude 8kms au nord-ouest va orienter le vent selon un axe ONO/ESE.

72494_dem.jpg

 

La station est en bordure immédiate de la baie, à 75m de l'eau.

72494_map1.jpg

 

72494_San_Francisco_A_v7_33.png

 

Avec une trouée du relief à l'ONO et l'océan froid à moins de 12kms derrière on retrouve un fort courant thermique océanique durant le saison de soleil haut, et cette mécanique identique produit les même effets qu'à Santa Maria: l'été est monotone et frais, et il faut attendre septembre et les premières faiblesses de cette mécanique pour connaitre une certaine chaleur.

La montée en latitude nous rapproche du rail de perturbations tempérées hivernales, et les RR sont logiquement 60% plus abondantes qu'à Santa Maria. Le temps y est alors plus variable, ce que confirment les roses des vents.

Le brouillard de San Francisco est légendaire, il est pourtant assez rare à l'aéroport: il faut aller plus près de l'océan pour le trouver, car c'est un brouillard côtier... d'où les photos iconiques du Golden Gate Bridge dans le brouillard, et en même sa faible fréquence côté baie.

72494_San_Francisco_C_v7_33.png

 

En été on retrouve - en moins accentué - une dynamique similaire à Santa Maria: grisaille matinale, puis une belle après midi. Les brises d'ouest à ONO sont vraiment fortes l'après midi, elle empêchent la t° de monter malgré le chaud soleil (nous sommes à la latitude de Séville).

72494_San_Francisco_B_v7_33.png

 

 

Voici un hiver normal, mais avec 3 phases distinctes:

- décembre humide

- janvier frais

- février doux

Suivant la position en latitude de la zone barocline et de son rail de perturbations on connait des séquences de temps qui peuvent durer un peu: le mauvais temps peut durer 1 semaine, et le beau temps bien plus longtemps encore, lorsque l'anticyclone subtropical prends racine.

72494_DEC01_FEB02.png

 

J'ai temporisé pendant 1 semaine pour poster ces fiches car je voulais inclure l'hiver qui vient de se terminer, remarquable dans une grande partie de l'ouest américain soit pour le froid (nord-ouest) ou pour la forte pluviométrie (Californie).

Voici donc l'hiver 2016-2017 à San Francisco, le plus pluvieux depuis au moins 2000 avec plus de 81% d'excédent.

On distingue 5 séquences perturbées, d'une semaine à 10 jours chacune, parfois tempétueuses, et des pauses anticycloniques entre le mauvais temps.

Le bilan de t° est quasi normal: avec un tel mauvais temps les amplitudes thermiques sont juste un peu plus resserrées (+0.3° pour les tn, -0.3°c pour les tx).

72494_DEC16_FEB17.png

 

 

Voici maintenant l'été 2013, archi-normal et ennuyeux à souhait. Ça manque de chaleur, et le vent est souvent trop présent, notamment du 12 au 22/06. Certains jours les nuages bas ont du mal à se dissiper.

72494_JUN_AUG13.png

 

 

Et enfin le pic thermique de septembre et octobre (octobre dénombre en moyenne plus de jours de chaleur que juin, juillet ou aout).

Certes la chaleur est un peu plus présente, mais on ne bascule pas dans l'excès non plus. Malgré l'arrivée des premières pluies en octobre c'est une saison agréable.

72494_SEP_OCT11.png

 

 

A suivre...

6 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

#295. San Jose

 

San Jose compte un peu plus d'habitant que San Francisco intra-muros, avec un peu plus d'un million.

La station étudiée est sur l'aéroport, très urbaine, à 48kms de l'aéroport de San Francisco, 8.5kms de la baie, et 42kms de l'océan (derrière une chaine côtière).

72_SJC_map1.jpg

 

72_SJC_dem.jpg

 

72_SJC_San_Jose_A_v7_33.png

 

L'effet du plus grand éloignement vis-à -vis de l'océan se fait déjà bien sentir, avec beaucoup de différences sur à peine 50kms:

- le maximum thermique n'est plus centré sur septembre

- en juillet et aout les tx gagnent en moyenne environ 5°c

- l'ICA passe de 0.53 à 0.72

- le volume de RR diminue de 32% derrière l'abri d'une chaine côtière pourtant très modeste.

 

Le courant de nord-ouest estival laisse même la place à quelques brises nocturnes de sud-est, non visibles sur les tableaux horaires mais discernables sur les roses des vents:

72_SJC_San_Jose_C_v7_33.png

 

On retrouve quand même un pic de grisaille matinale vers 15hTu en été (8h locale), rapidement dissipé.

72_SJC_San_Jose_B_v7_33.png

 

 

J'ai pris une autre année qu'à San Francisco pour montrer l'hiver. La longueur de certaines séquences est marquante, telle cette pause anticyclonique de 6 semaines en janvier et février.

Ici le gel léger est possible et survient en moyenne 3 ou 4 jours par an.

72_SJC_DEC10_FEB11.png

 

Revoici l'hiver 2016-2017, ici aussi le plus pluvieux depuis au moins 2000 avec 164% de la normale sur DJF.

On retrouve les 5 phases perturbées de 7 à 10 jours déjà observées à SF.

72_SJC_DEC16_FEB17.png

 

 

Je vous ressert également l'été 2013 qui est ici encore aussi normal qu'à SF.

C'est je pense niveau confort thermique ce qu'il peut se faire de mieux en la matière: les journées trop fraiches ont disparu, les coups de chaleurs sont raisonnables avec une hygrométrie neutre, et les nuits respirables sans être froides. Le vent est aussi beaucoup moins présent qu'à SF.

72_SJC_JUN_AUG13.png

 

 

Et pour finir la fin d'été 2011, vue également pour SF, avec des chaleurs tardives là non plus pas trop excessives et les premières pluies de l'automne en octobre.

72_SJC_SEP_OCT11.png

 

Difficile de faire mieux au niveau du confort thermique, et avec un soleil généreux toute l'année et un mauvais temps qui se concentre sur quelques périodes hivernales généralement bien définies cette partie de la baie justifie entièrement son pouvoir d'attraction au niveau du climat.

 

A suivre...

8 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

#296. Santa Rosa

 

Dernière étape dans la Bay Area de San Francisco avec Santa Rosa, ville de 170 000h.

72_STS_map0.jpg

 

La station étudiée est celle de l'aéroport, à 28kms de l'océan, 52kms de la baie, 106kms de l'aéroport de SFO, et 150kms de San Jose.

Nous ne sommes donc pas très loin de l'océan mais les chaines côtières orientées parallèlement à la côte vont contrarier les influences océaniques directes.

72_STS_dem.jpg

 

Le site de l'aéroport est assez campagnard, à 11kms du centre ville de Santa Rosa.

72_STS_map1.jpg

 

72_STS_Santa_Rosa_A_v7_33.png

NB: la tnx de mai n'est pas un bug, elle s'est produite le 15/05/2008 sous un foehn de nord qui a duré toute la nuit.

 

On retrouve un maximum thermique plus centré sur juillet comme à San José. Par contre la lame de RR reçue est sans commune mesure avec celle de San José ou même celle de SF: les collines entre Santa Rosa et l'océan stoppent les brises océanique mais pas les pluies, tandis que le relief un peu plus élevé à l'est fait obstacle et engendre un renforcement orographique.

La continentalité du milieu - un fond de plaine cerné de collines et coupé des brises océaniques - donnes des amplitudes thermiques diurnes fortes, et le fort gel nocturne est ici possible.

 

Le fort courant estival de nord-ouest qui souffle dans la baie et dans la Silicon Valley a ici disparu et laisse place à des brises de SSE, qui sont à la fois des brises de vallée (vers les monts) et une lointaine brise de lac (provenant de la baie). Le reste de l'année on alterne suivant les centres d'actions sur l'océan entre NNO anticyclonique et SSE dépressionnaire et perturbé.

72_STS_Santa_Rosa_C_v7_33.png

 

On retrouve encore une forte grisaille matinale en été, généralement vite dissipée.

72_STS_Santa_Rosa_B_v7_33.png

 

 

Pour l'hiver j'ai repris l'exemple de San Francisco: 2001-2002, où un décembre humide compense février sec.

Lorsque le temps hésite entre beau et mauvais, il se forme souvent des brumes et brouillards tenaces.

Lorsque le temps est franchement anticyclonique de NNO, le vent sec des monts inhibe la formation de grisaille mais le gel est facilement atteint.

72_STS_DEC01_FEB02.png

 

Voici l'hiver 2016-2017 qui vient de se terminer, ici aussi exceptionnel avec plus du double de la normales de RR.

On retrouve exactement les 5 même séquences de mauvais temps qu'à SF ou San Jose, mais ici les pluies sont carrément plus violentes: la valeur annuelle médiane de RRx journalière est de 70mm.

72_STS_DEC16_FEB17.png

 

 

Voici l'été 2016 pour illustrer cette saison, bien dans les normes. Passé les dernières gouttes mi-juin on trouve deux types de temps dominant:

- grand beau, énormes amplitudes thermiques avec des brise de montagnes occasionnelles donnant un petit effet de foehn.

- plus gris, notamment le matin, et plus frais, sous une brise de SSE un peu plus vaillante

72_STS_JUN_AUG16.png

 

 

Enfin un exemple d’arrière saison, période durant laquelle le vent très faible peut donner des amplitudes thermiques diurnes approchant les 30°c. On est très loin de la modération de San Francisco.

72_STS_SEP_OCT08.png

 

Ce climat est nettement moins ennuyeux que celui de la baie proprement dite, mais il n'est au final pas très agréable: les pluies hivernales sont trop violentes, et en été la fraicheur nocturne est trop forte, surtout lorsque ensuite il faut endurer 35°c.

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui. La suite jeudi.

6 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 22 heures, Canada Goose a dit :

Au final, est-ce que le brouillard est fréquent en été ? J'ai pas l'impression. En journée, c'est majoritairement ensoleillé, non ?

Peut-être pas le brouillard en tant que tel, mais plutôt une grisaille tenace, constituée de stratus et nuages bas : une moyenne de 43/44% de ciel couvert en juillet et août, tout de même !

On doit relativement bien sentir l'influence océanique (euphémisme !)...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

Il y a 5 heures, mottoth a dit :

#295. San Jose

 

Difficile de faire mieux au niveau du confort thermique, et avec un soleil généreux toute l'année et un mauvais temps qui se concentre sur quelques périodes hivernales généralement bien définies cette partie de la baie justifie entièrement son pouvoir d'attraction au niveau du climat.

 

Bien d'accord avec ça. Pas loin d'être le climat idéal pour moi. Si je pouvais m'installer aux États-Unis, San Francisco serait l'un de mes choix, avec Boston.

Ça explique pourquoi la Californie attire autant et pourquoi San Francisco est l'une des villes les plus chères du pays.

 

Merci pour cette triplette qui montre bien la très grande variabilité climatique entre la côte, la plaine immédiate et l'arrière-pays. Peu de gens en ont connaissance.

Encore aujourd'hui, par deux fois (au boulot et sur un autre forum Internet), j'ai dû expliquer que, non, il ne pleut pas toute l'année sur la côte ouest (ce n'est qu'en hiver) ; et encore, cela ne concerne que la partie nord-ouest des États-Unis et le Canada. D'ailleurs, j'imagine que tu feras Seattle et Vancouver... :x

Modifié par Canada Goose
1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

Il y a 8 heures, Canada Goose a dit :

 

Merci pour cette triplette qui montre bien la très grande variabilité climatique entre la côte, la plaine immédiate et l'arrière-pays. Peu de gens en ont connaissance.

 D'ailleurs, j'imagine que tu feras Seattle et Vancouver... :x

Comme dans la région de Los Angeles les variations sont énormes en quelques dizaines de kms, c'est pour cela que j'ai "resserré la maille" et fait 3 fiches au lieu d'une seule pour la Bay Area.

Seattle et Vancouver seront au programme, il y aura même Abbotsford (on y trouvera des différences similaires à la comparaison SF / San Jose). Cette série se terminera à Barrow, Alaska, j'y travaille depuis début janvier et pour l'instant j'ai 22 fiches quasi prêtes pour nous emmener jusqu'à là-bas.

Modifié par mottoth
1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Étonné par la fraîcheur nocturne estivale de ces secteurs et en particulier de Santa-Rosa. Les nuits sont claires calmes et l'air est relativement sec mais comparativement à notre arrière pays méditerranéen il semble y faire plus frais de 2 à 3°.

Malgré l'éloignement relatif de cette station par rapport à l'océan, il semble qu'il joue encore son rôle rafraîchissant en tirant les températures moyennes vers le bas. On est à la latitude de l'Andalousie ou du sud du Portugal où à 100km dans l'intérieur il fait bien en moyenne 3 à 5° de plus.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, Canada Goose a dit :

 

Bien d'accord avec ça. Pas loin d'être le climat idéal pour moi. Si je pouvais m'installer aux États-Unis, San Francisco serait l'un de mes choix, avec Boston.

Ça explique pourquoi la Californie attire autant et pourquoi San Francisco est l'une des villes les plus chères du pays.

 

Merci pour cette triplette qui montre bien la très grande variabilité climatique entre la côte, la plaine immédiate et l'arrière-pays. Peu de gens en ont connaissance.

Encore aujourd'hui, par deux fois (au boulot et sur un autre forum Internet), j'ai dû expliquer que, non, il ne pleut pas toute l'année sur la côte ouest (ce n'est qu'en hiver) ; et encore, cela ne concerne que la partie nord-ouest des États-Unis et le Canada. D'ailleurs, j'imagine que tu feras Seattle et Vancouver... :x

Pourtant finalement les moyennes thermiques estivales de San-José sont conformes à ce qu'on retrouve dans le SO Français me semble t'il .. ce qui diffère est surtout le temps sensible (fort ensoleillement, HR plus bas, beaucoup plus sec). 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Gaël13 a dit :

Pourtant finalement les moyennes thermiques estivales de San-José sont conformes à ce qu'on retrouve dans le SO Français me semble t'il .. ce qui diffère est surtout le temps sensible (fort ensoleillement, HR plus bas, beaucoup plus sec). 

 

Juillet et août sont proches des moyennes de Bordeaux (en T) ; juin et septembre sont nettement plus chauds.

Mais pourquoi me citer sur ce point ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, thib91 a dit :

Étonné par la fraîcheur nocturne estivale de ces secteurs et en particulier de Santa-Rosa. Les nuits sont claires calmes et l'air est relativement sec mais comparativement à notre arrière pays méditerranéen il semble y faire plus frais de 2 à 3°.

Malgré l'éloignement relatif de cette station par rapport à l'océan, il semble qu'il joue encore son rôle rafraîchissant en tirant les températures moyennes vers le bas. On est à la latitude de l'Andalousie ou du sud du Portugal où à 100km dans l'intérieur il fait bien en moyenne 3 à 5° de plus.

 

 

Pour la prochaine fiche nous retrouverons un niveau de chaleur plus conforme a ces latitudes: ce sera Sacramento.

 

Il y a 2 heures, Gaël13 a dit :

Pourtant finalement les moyennes thermiques estivales de San-José sont conformes à ce qu'on retrouve dans le SO Français me semble t'il .. ce qui diffère est surtout le temps sensible (fort ensoleillement, HR plus bas, beaucoup plus sec). 

Oui c'est le temps sensible qui fait la difference: c'est plus stable en ete, avec orages et pluies rarrissimes, et c'est nettement plus ensoleillé en hiver.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

Il y a 5 heures, thib91 a dit :

Malgré l'éloignement relatif de cette station par rapport à l'océan, il semble qu'il joue encore son rôle rafraîchissant en tirant les températures moyennes vers le bas. On est à la latitude de l'Andalousie ou du sud du Portugal où à 100km dans l'intérieur il fait bien en moyenne 3 à 5° de plus.

 

 

 

Il semble que le climat de cette région est vraiment très rafraîchi par l'océan. Une comparaison avec des climats du sud ouest du Portugal ou du nord-ouest du Maroc serait intéressante car sensiblement aux mêmes latitudes et situation en position occidentale du continent. Je pense qu'il y aurait cependant une chaleur estivale nettement plus présente dans ces derniers climats : il semble qu'en Californie, la forte profondeur de l'océan favorise les remontées d'eau froide et le rafraîchissement de l'été, ce qui semble moins vrai  au large du Portugal ou du Maroc. A moins que l'orientation générale du littoral soit à l'origine de cette différence.

 

Sinon, encore une fois merci à mottoth pour ces fiches !

Modifié par Yves38

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

Il y a 7 heures, mottoth a dit :

Comme dans la région de Los Angeles les variations sont énormes en quelques dizaines de kms, c'est pour cela que j'ai "resserré la maille" et fait 3 fiches au lieu d'une seule pour la Bay Area.

Seattle et Vancouver seront au programme, il y aura même Abbotsford (on y trouvera des différences similaires à la comparaison SF / San Jose). Cette série se terminera à Barrow, Alaska, j'y travaille depuis début janvier et pour l'instant j'ai 22 fiches quasi prêtes pour nous emmener jusqu'à là-bas.

Salt Lake City aussi ou ce sera plus la côte?

 

100 pages, bientôt 6 ans et plus de 300 fiches de Climats du Monde!

Bravo et encore merci à Mottoth pour tout ce boulot admirable!

:x:x:x

Modifié par Peki2
Rajout
2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour les fiches, super boulot ! ;)

 

N'étant pas un fan des fortes chaleurs, s'il fallait établir un climat parfait, ce serait comme Canada Goose celui de San Francisco ou San Jose. Pas de chaleurs suffocantes, et des températures bien agréables tout au long de l'année. On rajoute un ensoleillement important (3000 h à SF) et c'est le rêve pour pratiquer les activités extérieures (ce que ne doivent pas se prier de faire les habitants de ces régions j'imagine) ! Faire du sport dehors de façon régulière tout au long de l'année c'est clairement possible là-bas !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 39 minutes, alex26 a dit :

N'étant pas un fan des fortes chaleurs, s'il fallait établir un climat parfait, ce serait comme Canada Goose celui de San Francisco ou San Jose. Pas de chaleurs suffocantes, et des températures bien agréables tout au long de l'année. On rajoute un ensoleillement important (3000 h à SF) et c'est le rêve pour pratiquer les activités extérieures (ce que ne doivent pas se prier de faire les habitants de ces régions j'imagine) ! Faire du sport dehors de façon régulière tout au long de l'année c'est clairement possible là-bas !

 

Moi, ce que je vois, c'est l'environnement : la côte Pacifique, superbe ; les montagnes à proximité ; le désert pas très loin ; les parcs de l'Ouest à quelques heures ; de magnifiques forêts à côté.

C'est pas pour rien que je vais partir dans l'Ouest... :P 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, Yves38 a dit :

 

Il semble que le climat de cette région est vraiment très rafraîchi par l'océan. Une comparaison avec des climats du sud ouest du Portugal ou du nord-ouest du Maroc serait intéressante car sensiblement aux mêmes latitudes et situation en position occidentale du continent. Je pense qu'il y aurait cependant une chaleur estivale nettement plus présente dans ces derniers climats : il semble qu'en Californie, la forte profondeur de l'océan favorise les remontées d'eau froide et le rafraîchissement de l'été, ce qui semble moins vrai  au large du Portugal ou du Maroc. A moins que l'orientation générale du littoral soit à l'origine de cette différence.

 

Sinon, encore une fois merci à mottoth pour ces fiches !

Le Pacifique est nettement plus froid que l'Atlantique - upwelling beaucoup plus efficace, probablement dû à l'orographie. Les rocheuses orientent bien plus les vent dans une direction nord-sud, parallèlement à la côte, ce qui favorise l'upwelling.

Du coté atlantique les reliefs s'y prêtent moins bien que les remontées froides existent quand même- générant les courants froid du Portugal et des Canaries. Mais ils sont moins froids que leur équivalent californien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 15/02/2017 à 06:40, mottoth a dit :

#282. Ilhéus.

 

On constate donc une disparition totale de la saison sèche de fin d'année encore discernable à Salvador: ce régime sans saison sèche par presque 15° de latitude donne un climat pseudo-équatorial. Le vent constant renforce le caractère équatorial en modérant grandement les températures : les txx (annuelles voire absolue) sont encore plus basses qu'à Fortaleza, Natal ou Salvador. Seules les épisodiques fraicheurs nocturnes de l'"hiver" (quelques tn proches de 15°c) sortent du cadre de climat purement équatorial.

Salut mottoth,

 

Très belle analyse, comme d'hab. 

Juste une petite remarque « cosmétique » cependant : je ne suis pas sûr que les arguments que tu avances pour faire « sortir » Ilhéus du climat équatorial soient trop appropriés.

En effet, tu n'es pas sans savoir que toute la partie équatoriale (ou presque) de l'Amérique du Sud peut parfois subir des Tn inférieures à 15°C. Rien qu'à Manaus (équatorial s'il en est !), la Tnn atteint 12°C ! Même Iquitos a atteint 14°C ! Il ne te viendrait pas à l'esprit de les « sortir » du climat équatorial pour si peu.

Quant à la latitude d'Ilhéus (15°S), je ne pense franchement pas que l'éloignement relatif de l'équateur soit ici trop problématique.

Même l'amplitude annuelle (4°C) ne s'écarte pas trop des valeurs équatoriales typiques.

 

Ce sont donc les raisons pour lesquelles je considérerais que ce climat est tout simplement équatorial. Cela dit, je peux comprendre ta réserve.

 

En tout cas, bravo pour ton travail : je suis bien content que tu aies repris la publication de tes fiches !

 

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

il y a une heure, Tomar a dit :

Le Pacifique est nettement plus froid que l'Atlantique - upwelling beaucoup plus efficace, probablement dû à l'orographie. Les rocheuses orientent bien plus les vent dans une direction nord-sud, parallèlement à la côte, ce qui favorise l'upwelling.

Du coté atlantique les reliefs s'y prêtent moins bien que les remontées froides existent quand même- générant les courants froid du Portugal et des Canaries. Mais ils sont moins froids que leur équivalent californien.

Je ne pense pas qu'on puisse dire qu'un océan est plus froid (ou moins froid) en considérant la puissance des upwellings qui s'y produisent.

Par ailleurs, le courant (atlantique) de Benguela (côtes de Namibie, jusqu'à 15°S !) me semble encore plus puisant que celui de Californie : température de l'eau de 15-17°C à 15-20°S !  Je pense que c'est encore plus impressionnant qu'une SST de 12-13°C à 35-40°N (2000 km plus loin de l'équateur)...

 

Modifié par dann17

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, dann17 a dit :

Je ne pense pas qu'on puisse dire qu'un océan est plus froid (ou moins froid) en considérant la puissance des upwellings qui s'y produisent.

Par ailleurs, le courant (atlantique) de Benguela (côtes de Namibie, jusqu'à 15°S !) me semble encore plus puisant que celui de Californie : température de l'eau de 15-17°C à 15-20°S !  Je pense que c'est encore plus impressionnant qu'une SST de 12-13°C à 35-40°N (2000 km plus loin de l'équateur)...

 

Je parlais de l'océan pacifique en face de la Californie comparé à l'Atlantique face au côtes portugaise et marocaine, en réponse à la remarque d'Yves.

Une raison de la différence de T à latitude égale entre la Californie côtière, plus fraiche, et le Portugal et le Maroc, est la température de l'océan en face.

Le Pacifique est plus froid à cet endroit que l'équivalent Atlantique car le trait de côte en Amérique du Nord (depuis le Canada jusqu'au nord de la Californie) y est  plus rectiligne et orienté nord/sud (puis NO/SE), et les montagnes plus élevées. Le tout génère un flux aérien orienté Nord-sud (qu'on retrouve même sur le jet qui a tendance à former une boucle vers le sud en arrivant au niveau des côtes américaines) qui est propice à un upwelling, bien plus efficace au large de la Californie que du Portugal et du Maroc où le trait de côte et l'orographie sont moins favorables à l'upwelling.

Il se trouve que s'est comme ça.

 

 

Maintenant, on peut aussi comparer au courant de Humboldt dans le Pacifique sud, encore beaucoup plus froid que le Namib, cf. les T de surface au large du Pérou et même de l'Equateur : elles peuvent parfois descendre à 20 °C en septembre, c'est le seul endroit au monde ou on peut avoir ça à la latitude de l'équateur.

Et là aussi la cordillère des Andes et la ligne de côte rectiligne joue un rôle t important de canalisation des flux aériens (générant l'upwelling à très grande échelle) et marins.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 20 heures, Canada Goose a dit :

 

Juillet et août sont proches des moyennes de Bordeaux (en T) ; juin et septembre sont nettement plus chauds.

Mais pourquoi me citer sur ce point ?

Tu n'étais pas visé particulièrement, c'est juste que je trouve drôle que l'on parle de climat idéal à l'autre bout du monde presque comme si ça nous était exotique alors qu'on retrouve les mêmes conditions thermiques en France :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, dann17 a dit :

En effet, tu n'es pas sans savoir que toute la partie équatoriale (ou presque) de l'Amérique du Sud peut parfois subir des Tn inférieures à 15°C. Rien qu'à Manaus (équatorial s'il en est !), la Tnn atteint 12°C ! Même Iquitos a atteint 14°C ! Il ne te viendrait pas à l'esprit de les « sortir » du climat équatorial pour si peu

Attention à cette tnn de 12.1°c à Manaus, je n'y crois pas du tout: les normales 1961-1990 publiées sur le site de l'INHMET sont truffées de coquilles et je pense que c'en est une. Aucun autre mois ne descend en dessous de 18°c à part juillet, contrairement à Iquitos ou sur seulement 17 années j'ai une répartition beaucoup plus plausible des tnn mensuelles, avec à côté de ce 14°c en juillet un 15.5°c en juin ou un 15.7°c en septembre. Selon moi la tnn de Manaus tout mois confondus tourne autour de 18°c, peut-être 17°c.

J'aime bien utiliser le terme "pseudo-équatorial" pour les enclaves de climat équatorial un peu hautes en latitude, et séparées de la bande principale de climat équatoriale (qui se trouve proche... de l'équateur) par une zone de climat tropical. Ilhéus est dans l'une de ces enclaves, loin de la principale zone de climat équatorial de l'Amazonie où l'on a vu Belem ou Iquitos.

 

 

#297. Sacramento.

 

Retour en Californie. Sacramento est une ville de 480 000h intra-muros, et 1.7 million si l'on compte l’agglomération. Elle occupe une position centrale dans le nord de la Central Valley californienne.

Santa Rosa est à 105kms, l'océan à 128kms, San Francisco à 135kms, et Los Angeles à 600kms.

72_SMF_map0.jpg

 

Cette vallée centrale est très, très plate. J'ai donc élargi le champ de cette carte altimétrique, pour y inclure la côte Pacifique, la majeure partie de la baie de SF, et la Sierra Nevada à l'est, qui culmine à plus de 3500m. L'étendue plane vers 39°N 120°W est le lac Tahoe, à 1900m d'altitude.

Une succession de petite chaines de collines/montagnes isole la Central Valley des vents océaniques. Derrière la Sierra Nevada commence le plateau du Grand Bassin, c'est un autre monde, que l'on abordera demain.

72_SMF_dem.jpg

 

La station étudiée est celle de l'aéroport, assez campagnarde, à 16kms du centre ville. Il ne faut pas la confondre avec la station synoptique habituellement utilisée pour représenter Sacramento : cette station (72483) est plus urbaine, elle se situe à 8kms du centre ville et 23kms de celle étudiée ici.

L'agglomération de 1.7 million d'habitants est étalée sur 45 kms dans sa plus grande longueur (SO/NE), dans d'immenses suburbs de maisons individuelles typiquement américains.

Ce qui a motivé l'étude de la station de l'aéroport SMF/KSMF - sans identifiant OMM - plutôt que la station 72483 est la position bien en retrait de cette immense zone (semi-)urbanisée, ainsi qu'un report plus exhaustif des couches nuageuses: Pour la plupart des stations US - désormais toutes automatisées - les nuages dont l'altitude de la base dépasse 3600m (12000 pieds) sont ignorés dans les observations, et seuls les plus grands aéroports ou certaines bases militaires fournissent des observations complètes du ciel.

72_SMF_map1.jpg

 

72_SMF_Sacramento_A_v7_33.png

 

Par rapport à Santa Rosa, située à la même latitude et elle aussi bien isolée des brises océaniques, on retrouve une fraicheur hivernale équivalente avec environ 8°c de Tm en décembre et janvier. Par contre la Central Valley est nettement moins refroidie en été que les petites vallées plus proches de la côte: ici il fait 6°c de plus en juillet, avec cependant des amplitudes thermiques diurnes là aussi remarquables. I'ICA, qui était de 0.53 à SF et 0.71/0.72 à Santa Rosa/San Jose, monte ici à 0.93. On reste donc dans une dynamique majoritairement océanique malgré la continentalisation. On retrouve des niveaux de chaleurs plus conformes à ce que l'on peut attendre à cette latitude, et ce climat fait d'ailleurs penser - tant pour les t° que le régime de RR - aux régions continentales du sud-ouest de la péninsule ibérique: la ville de Badajoz, Espagne, semble être une parfaite jumelle climatique de Sacramento.

 

Les valeurs d'insolation me paraissent exagérées, on avait déjà évoqué ce fait précédemment dans ce fil: le matériel utilisé aux USA durant la période 1961-1990 semble avoir sur-évalué l’ensoleillement dans tout le pays, de Boston à San Francisco. Hélas on ne trouve aucune données récentes sur l'insolation sur les relevés du NCDC, donc il faut faire avec ces vieilles normales.

 

Durant l'été un courant de sud domine les vents locaux: j'y vois une brise de vallée généralisée dans toute cette moitié nord de la Central Valley: à tout les points cardinaux on trouve du relief, sauf au sud. Le mouvement de convection qui se produit au dessus des montagnes aspire l'air de la vallée, et l'air s'engouffre depuis la Bay Area par l'ouverture de la vallée au sud pour combler le vide.

72_SMF_Sacramento_C_v7_33.png

 

Plus aucune grisaille matinale durant les mois d'été: on ici est vraiment affranchi de la fraicheur et de l'humidité océanique.

72_SMF_Sacramento_B_v7_33.png

 

 

Revoici l'hiver 2001-2002, déjà présenté à SF et Santa Rosa pour sa normalité. On retrouve ici le même déroulé, avec un démarrage humide puis des conditions de plus en plus sèches et anticycloniques.

72_SMF_DEC01_FEB02.png

Certaines périodes sont très propices aux brumes et aux brouillards - qui parfois ne se lèvent pas de la journée. Ce phénomène concerne la Central Valley dans son intégralité et est appelé tule fog, du nom anglais du jonc commun dont l'aptitude à capter puis libérer dans l'atmosphère l'humidité des pluies contribue à la formation du brouillard.

Selon moi le rayonnement, les calmes anticycloniques et la formation d'inversions de t° sont tout de même les principaux responsables de la formation et de la persistance du brouillard dans cette vallée bien protégée des brises océaniques.

 

Voici l'hiver qui vient de se terminer (2016-2017), là aussi très humide avec 180% de la normale sur le cumul de RR. Et toujours ces 5 vagues pluvieuses bien distinctes qui ont marqué cet hiver.

72_SMF_DEC16_FEB17.png

 

 

Voici un mois d'avril à peu près normal, qui montre une saison bien agréable malgré quelques journées encore maussades et fraiches.

72_SMF_APR07.png

 

 

Puis un été normal lui aussi - à part peut-être aout un peu chaud sur les tx.

Les fortes chaleurs sont heureusement sèches, et souvent combinées à un refroidissement nocturne prononcé (des amplitudes qui vont jusqu'à 25°c !). Deux facteurs qui font qu'au final cette canicule n'est pas si pénible à supporter.

72_SMF_JUN_AUG12.png

 

 

Enfin un mois d'octobre, le même que celui présenté pour les fiches de la Bay Area. Toujours des amplitudes thermiques prononcées, favorisées par un vent souvent nul.

72_SMF_OCT08.png

 

 

A suivre...

3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Gaël13 a dit :

Tu n'étais pas visé particulièrement, c'est juste que je trouve drôle que l'on parle de climat idéal à l'autre bout du monde presque comme si ça nous était exotique alors qu'on retrouve les mêmes conditions thermiques en France :)

Je te comprends Gaël, les conditions climatique de San José on trouve quasiment les même (voir mieux, en fonction des gouts de chacun) autour de la Méditerranée, avec en plus une mer beaucoup plus chaude, plus bleue (le Pacifique est tout gris).

Par contre la côte californienne est très peu bétonnée et parfois moins surpeuplée (enfin pas le sud à partir de Santa Barbara !), mais en terme de paysage, d'intérêt pour les sports en plein air et surtout nautiques, et même pour la beauté des villes, à mon avis tout considéré la Californie ne vaut pas la Méditerranée loin s'en faut. Il n'y a que le spot de San Francisco qui est spectaculaire et la ville très jolie - mais avec un climat pas très agréable - il faut s'éloigner du Pacifique pour retrouve un climat plus clément.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

il y a 6 minutes, Tomar a dit :

Je te comprends Gaël, les conditions climatique de San José on trouve quasiment les même (voir mieux, en fonction des gouts de chacun) autour de la Méditerranée, avec en plus une mer beaucoup plus chaude, plus bleue (le Pacifique est tout gris).

Par contre la côte californienne est très peu bétonnée et parfois moins surpeuplée (enfin pas le sud à partir de Santa Barbara !), mais en terme de paysage, d'intérêt pour les sports en plein air et surtout nautiques, et même pour la beauté des villes, à mon avis tout considéré la Californie ne vaut pas la Méditerranée loin s'en faut. Il n'y a que le spot de San Francisco qui est spectaculaire et la ville très jolie - mais avec un climat pas très agréable - il faut s'éloigner du Pacifique pour retrouve un climat plus clément.

Loin de moi l'idée de faire mon chauvin du climat Provençal :P, surtout que pour le coups les données estivales thermiques de San José se rapproche bien plus de la France océanique méridional (sud-ouest Français) que du pourtour méditerranéen. San José, c'est un peu le climat estival de Bordeaux (tnm/txm de juillet très proche, bien que les extrêmes sont peut être plus haut sur Bordeaux lors de pic de canicule) avec l'ensoleillement et le creux pluviométrique de la méditerranée si je puis dire .. 

Modifié par Gaël13

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

il y a 3 minutes, Gaël13 a dit :

Loin de moi l'idée de faire mon chauvin du climat Provençal :P, surtout que pour le coups les données estivales thermiques de San José se rapproche bien plus de la France océanique méridional (sud-ouest Français) que du pourtour méditerranéen. C'est un peu le climat de Bordeaux avec l'ensoleillement et le creux pluviométrique de la méditerranée si je puis dire .. 

En terme de ressenti toutefois (pour y avoir aussi habité), la zone de San José, c'est franchement méditerranéen même si les nuits sont plus fraîches.

Et donc assez différent du SO français.

 

 

 

Modifié par Tomar

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

il y a 5 minutes, Tomar a dit :

En terme de ressenti toutefois (pour y avoir aussi habité), la zone de San José, c'est franchement méditerranéen même si les nuits sont plus fraîches.

Et donc assez différent du SO français.

 

 

 

Oui je comprends car le temps sensible y est bien plus proche (temps sec et ensoleillé stable), mais si on se réfère aux données thermiques estivales de San-José, aucunes stations du domaines méditerranéen Français n'arrivent à ces valeurs qui restent trop fraîches. 

Modifié par Gaël13

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.