mottoth

Climats du monde

2 646 messages dans ce sujet

J' ai remarqué aussi souvent de grossières erreurs ,mais on peut les repérer , généralement les cumuls en noir sont rarements vrais .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ou alors y a un paramètre que je ne pige pas?

Oui, ce paramètre c'est le bon choix de l'heure dans les requêtes de résumés journalier: il faut parfois choisir l'heure à laquelle le total final des RR est reporté avant d'être remis à zéro pour le jour suivant. Pour l'Inde c'est à 3hTU. Donc si l'on prend une heure autre que 3hTU le script d'Ogimet va additionner les RR de 2 journées différentes et l'attribuer à la même journée, donc certaines RR vont être comptabilisée 2 fois - ou pas, cela dépends du décalage de l'heure choisie avec l'heure ideale.Pour bien se servir d'Ogimet il est important de savoir décoder un minimum des synops et d'aller voir quelques journées en détail pour savoir à quelle heure il est mieux d'arrêter les résumés quotidiens.

Voici par exemple les synops d'une journée complète à Goa durant le mois dernier:

4319216jun11.png

L'ordre chronologique est inversé: le synop le plus ancien est en bas, le plus récent en haut, la date et l'heure (TU) sont explicités dans la colonne de gauche. Les renseignements climatologiques sont situé dans le groupe climato qui commence par le marqueur '333'. Facilement repérables et déchiffrables, on trouve:

- la tx en rouge, qui commence par le marqueur '1': 10271 veut dire tx = 27.1°c. Elle est reportée une seule fois en 24h, à 12hTU soit 16h55 solaire -> c'est la tx diurne.

- la tn en bleu, qui commence par le marqueur '2': 20229 veut dire tn = 22.9°c. Reportée une seule fois toute les 24h, à 3h TU soit 7h55 solaire -> c'est la tn nocturne.

- toute les 3 heures le total de RR pour la journée en cours est reporté, c'est le groupe 6RRRt en vert. '6' est le marqueur du groupe, RRR la lame d'eau en mm.

Nous voyons que le 16/06 à 3h il y a une lame d'eau de 67mm de reportée (6067/). Puis le relevé suivant à 6h ne reporte plus que 1mm (6001/), ensuite durant le reste de la journée le total augmente progressivement jusqu'à 80mm à 3h TU le 17/06. Si l'on affiche tout les synop du 17/06 on verrait que les RR sont à nouveau remises à zéro après 3hTU et se cumulent jusqu'à 3hTU le lendemain, et ainsi de suite. Il faut donc choisir d'arrêter les résumés journaliers à 3hTU pour que Ogimet affiche les bon cumuls quotidiens.

En procédant ainsi on a ceci:

43192jun11.png

Soit un cumul mensuel de 708mm, à peu prêt conforme au cumul figurant dans le CLIMAT que tu as posté (727mmm). La différence vient des quelques synops manquants les journées du 8 et du 21, notamment ceux de 3hTU J+1.

PS: pour la petite histoire, la mousson est arrivée durant la nuit du 2 au 3 juin cette année à Goa.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

#38. Srinagar.

 

Suite du voyage, on va aujourd'hui dans l'extrême nord de l'Inde: Srinagar est au Cashmire Indien, au bord d'une large vallée (120 kms x 40kms) orientée NO-SE. Les montagnes situées au sud la protège de la mousson du sud-est, donnant à cette vallée un climat très différent du reste du nord de l'Inde.

42027_map0.jpg

 

42027_map1.jpg

 

La station est située dans un zone très plane, bien urbanisée, 3.5kms au sud du centre ville. Le lac Dal est lui à 5.7kms au nord-est:

42027_map2.jpg

 

Vue vers le nord-est et l’extrémité ouest de la chaine himalayenne:

42027_map3.jpg

 

42027_Srinagar_A_v7_32.png

 

Pour Köppen c'est un Cfa, tempéré à été chaud et sans saison sèche.

Alors que nous sommes très proche de la mousson indienne, on constate en effet que le maximum de RR n'intervient pas en été (on a seulement un maximum secondaire) mais au printemps. De plus le régime de t° est très éloigné de celui des plaines du nord de l'inde, avec un seul maximum thermique au lieu du régime tropical à 2 maximums qui est par exemple observé aussi au nord qu'à Jaisalmer.

Vous vous souvenez des climats de l'Asie centrale vu à Ashgabat ou Almaty ? On retrouve beaucoup de points communs dont la forte opposition entre le printemps (maximum de RR) et l'automne (minimum de nébulosité, minimum de RR pour Srinagar). Srinagar est au carrefour entre les climats de l'Asie centrale et la mousson indienne.

 

Les courbes de t° ne sont pas très jolies au printemps, mais il faut dire que celles des normales 1971-90 visibles sur le site de MF ne sont pas bien mieux.

Par rapport aux normales 1971-90, j'ai les anomalies suivantes en moyenne annuelle:

tn +0.4°c, tx +0.9°c.

HR: +0.1 point

 

EDIT 06/10/2014: ajout des tableaux horaires. Les données de vents étant de trop mauvaise qualité je n'ai pas pu tirer de roses de vents convenables.

42027_Srinagar_B_v7_32.png

 

 

Voici un hiver à peu près normal, avec d'abord beaucoup de belle journées puis dès fin janvier du mauvais temps plus fréquent. Lors des journées maussades la neige n'est jamais très loin et souvent mêlée à la pluie. Plus rarement elle prend le dessus et peu donner rapidement une accumulation importante de neige lourde et collante qui désorganise complètement la ville.

42027_DEC09_FEB10.png

 

 

Le printemps est la saison la plus pluvieuse, mais aussi la plus instable avec des variations de t° parfois importantes. Illustration avec avril 2009:

42027_APR09.png

 

 

 

L'été est chaud mais sans fortes canicules. Les journées plus fraiches surviennent de temps à autre au gré des débordements de la mousson indienne qui parviennent à franchir les montagnes.

42027_JUN_AUG14.png

 

 

Enfin l'automne est vraiment une saison à part, marquée par le ciel bleu et un très grand calme. Les amplitudes thermiques diurnes sont souvent remarquables, et les dégradations sont plutôt rares, brèves mais marquées.

42027_SEP_NOV09.png

 

 

A+

 

Modifié par mottoth
Révision complète.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut mottoth, salut à tous,

d'après les calculs faits avec ton lien NOAA,

ou bien ici aussi:

http://www.hko.gov.hk/wxinfo/climat/world/eng/asia/india/srinagar_e.htm

J'ai eu comme résultats:

Cfa de Koppen en effet

indice De Martonne 30.2 donc humide quand meme (30-60)

indice xérothermique de Gaussen ne vaut pas ici, mais je l'ai calculé quand meme et j'ai eu 21.9 donc faible...

Merci, ciao!

André

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

#39. Lhassa.

 

Aujourd'hui on passe complétement l'Himalaya pour s’intéresser au plateau du Tibet, et de sa capitale, Lhassa.

55591_map0.jpg

 

La ville est construite le long d'une vallée très plane (altitude moyenne 3650m) orientée est-ouest, dans tout les quadrants le relief environnant s'élève à plus de 5000m.

La station synoptique est situé au coeur de la ville, 1.7kms à l'est du Potala. Pour une station de ville l'exposition est très bonne, avec un environnement bien dégagé dans un rayon de 50m autour du parc à instruments:

55591_map1.jpg

 

Vue vers l'OSO:

55591_map2.jpg

 

Vue vers le NE:

55591_map3.jpg

 

55591_Lhasa_A_v7_32.png

 

Köppen: BSkw, soit steppique froid à été plus humide. Le seuil du semi-aride défini par Köppen n'est pas très loin, il faudrait 45mm de cumul annuel en plus ou 2.3°c de t° moyenne annuelle de moins pour en sortir.

EDIT 16/06/2014: Climat désormais sorti du domaine semi-aride avec les deniers mois de donnée ajoutés, c'est maintenant du Cwb de Köppen.

 

Ce qui frappe à la première vue du tableau c'est l'extrême sécheresse de l'air, même durant la saison humide où le Td reste bien en dessous de la tnm. Cette sécheresse n'empêche pas la convection diurne de dominer de avril à septembre comme le montre les stats de nébulosité moyenne. Les vents thermiques sont également sensibles durant l'après-midi en toute saison. Durant l'été les RR proviennent de l'instabilité en marge de la mousson indienne.

Comme partout dans cette région l'automne est plus ensoleillé que le printemps.

 

Les courbes de t° sont typiques des climats tropicaux dégradés, lorsque l'on quitte le domaine tropical pour des latitudes plus tempérées: maximum de tx en juin au début de la saison humide, puis ça descent doucement jusqu'à septembre avant de chuter ensuite vers l'hiver.

 

Par rapport aux normales 1961-89, j'ai les anomalies suivantes en moyenne annuelle:

Tn +2.5°c, tx +1.4°c. L'urbanisation est certainement responsable de la plus grande partie de cette hausse, d'après le wiki anglais la population urbaine de Lhassa a été multiplié par un facteur 12 à 15 depuis 1952. Nous avons vu que la station est désormais au coeur de la ville.

 

EDIT 16/06/2014: ajout des données horaires, qui montrent un bon creux de Td durant l'après-midi en toutes saisons:

55591_Lhasa_B_v7_32.png

 

EDIT 11/03/2015: ajout des roses des vents

55591_Lhasa_C_v7_32.png

 

L'hiver est très sec, les rares RR tombent sous forme d'averses de neige peu durables. Les amplitudes thermiques sont fortes et l'ensoleillement remarquable.

Voici l'hiver 2001-2002, très normal:

55591_DEC01_FEB02.png

 

 

Voici un mois d'avril assez typique pour illustrer le printemps: des épisodes déjà instables avec des averses de pluie et neige mêlée, une dernière gelée en 1ere quinzaine, conforme à la moyenne, et bien sur un bilan thermique dans les normes. Notez comme le ciel s'ennuage dans l'après-midi même lorsqu'il fait beau et sec.

55591_APR05.png

 

 

Voici un bon exemple de saison estivale sous l'influence de la mousson indienne, qui montre une spécificité de l'été à Lhassa: c'est surtout la nuit qu'il pleut. En fait le même scénario semble se répéter chaque jour: éclaircies en journée, convection importante, orages ou averses en fin de journée suivie par de la pluie durant la nuit. Le ciel se charge en journée et "se vide" littéralement la nuit.

55591_JUN_AUG07.png

 

 

Enfin un mois d'octobre classique pour illustrer l'automne. Les phénomènes convectifs disparaissent durant ce mois, et en dernière décade on a retrouvé le ciel hivernal bleu profond, accompagné des premières gelées.

55591_OCT01.png

 

 

Voilà, c'est tout pour Lhassa...

Modifié par mottoth
Révision complète.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Köppen: BSk

w

, soit steppique froid

à été plus humide

. Le seuil du semi-aride défini par Köppen n'est pas très loin, il faudrait 45mm de cumul annuel en plus ou 2.3°c de t° moyenne annuelle de moins pour en sortir.

Ce qui frappe à la première vue du tableau c'est l'extrême sécheresse de l'air, même durant la saison humide où le Td reste bien en dessous de la tnm. Cette sécheresse n'empêche pas la convection diurne de dominer de avril à septembre comme le montre les stats de nébulosité moyenne. Les vents thermiques sont également sensibles durant l'après-midi en toute saison. Durant l'été les RR proviennent de l'instabilité en marge de la mousson indienne.

Pour ma part, lorsque j'applique ma méthode de calcul pour Lhassa, il n'est pas du tout question de semi-aridité. En effet, on obtient :Ihe = 40 (étés plutôt bien humides)

IhA = 14 (climat subxérique, la semi-aridité aurait été atteinte bien en-dessous de cette valeur, à -45 !)

Bref, un climat de "steppe humide". Je pense qu'il ne faut pas se laisser tromper par l'aspect "aride" de la végétation des flancs de montagne tout autour. En effet, il est fortement probable que le type de sol et le relief abrupt de ces pentes agissent comme des handicaps trop importants. Quant aux arbres présents dans le fond de vallée, bien qu'ils aient été plantés pour la plupart d'entre eux, je pense qu'ils s'adaptent sans problème au climat sans intervention humaine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut à tous,

en faisant les calculs selon le lien NOAA de mottoth, ou bien ici:

http://www.hko.gov.hk/wxinfo/climat/world/eng/asia/china/lhasa_e.htm

on aura:

BSk de Koppen ou bien BSwk pour etre plus précis......en plus on peut mettre à la fin k' au lieu de k puisque tous les mois ont moins de 18 C en moyenne

avec les moyennes du NOAA ca manquait seulement 10 mm pour dépasser le seuil de la semi aridité selon Koppen

(on a 420,5 mm au lieu de 430,5 mm) puisque la moyenne annuelle est de 7,5 C

Indice De Martonne 23.99 donc subhumide selon la vieille méthode

indice xérothermique de Gaussen, ne vaut pas ici, mais pour s'amuser un peu avec les calculs, on aurait 178.2 donc xérothermo....

Ciao!

André

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lhassa c'est vachement chaud pour l'altitude, même en Espagne, à cette altitude le climat est presque d'inlandsis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

“Prochaine étape: Larnaca, sur l'ile de Chypre.

La station est située sur l'aéroport, à coté du bloc tour de contrôle. La mer est à 1.7kms, et le centre-ville 5kms vers le NNE.”

Lárnaka a des températures normales pour une ville côtière de cette zone, mais Nicosia dans l'intérieur a une moyenne de températures maximales plus hautes qu'elles de Séville

Nicosia

http://worldweather.wmo.int/104/c01441.htm

juin 33.9º

juillet 36.9º

août 36.7º

septiembre 33.6º

Seville

http://worldweather.wmo.int/083/c01237.htm

juin 31º

juillet 35.3º

août 35º

septiembre 31.6º

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour Srinagar, je précise que l'altitude y est tout de même de 1600 m. Ça explique les gelées hivernales

default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lhassa c'est vachement chaud pour l'altitude, même en Espagne, à cette altitude le climat est presque d'inlandsis.

C'est vrai que 3600 m doit peu ou prou correspondre à la limite des glaciers en Espagne, même si en réalité, on n'en sait rien puisqu'il n'existe aucune montagne assez haute pour avoir l'information. Ce qui est sûr, c'est que le Mulhacen (Sierra Nevada, Andalousie) est complètement dépourvu de glaciers malgré ces 3478 m.

Lhassa est quand même bien en dessous en latitude (celle du Caire en gros). Après, quand on voit les extrapolations des températures à 850 hPa sur la région en été (autour de 35°C en journée), c'est quand même très impressionnant et ça doit expliquer qu'il fasse parfois 30°C à 3600 m (même si ces extrapolations n'ont pas de sens physique puisque l'altitude du Tibet est de partout largement supérieure de 1500 m).

Ce qui est intéressant en revanche, c'est que pour une altitude à peine supérieure, La Paz (Bolivie) n'atteint que très péniblement et rarement les 25°C. Ça serait peut-être sympa de comparer ces deux villes de hauts plateaux Mottoh default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lhassa est quand même bien en dessous en latitude (celle du Caire en gros). Après, quand on voit les extrapolations des températures à 850 hPa sur la région en été (autour de 35°C en journée), c'est quand même très impressionnant et ça doit expliquer qu'il fasse parfois 30°C à 3600 m (même si ces extrapolations n'ont pas de sens physique puisque l'altitude du Tibet est de partout largement supérieure de 1500 m).

Ce qui est intéressant en revanche, c'est que pour une altitude à peine supérieure, La Paz (Bolivie) n'atteint que très péniblement et rarement les 25°C. Ça serait peut-être sympa de comparer ces deux villes de hauts plateaux Mottoh default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

La Paz (16°30'S) est à une latitude bien inférieure à celle de Lhassa, de ce fait la comparaison n'est pas évidente.Ceci étant, il serait effectivement intéressant de comparer les expositions dans les deux cas. Pour Lhassa, nous sommes à une latitude assez basse mais pas sous les tropiques et l'opposition "adret/ubac" peut encore jouer, pour La Paz beaucoup moins.

Il faut également examiner s'il s'agit d'un plateau élevé et isolé ou au contraire s'il est entouré de sommets encore plus hauts (ceci semble être le cas à Lhassa et sans doute à La Paz également). Un sommet isolé a tendance à être plus froid qu'un massif étendu à la même altitude et l'Himalaya constitue une masse montagneuse encore bien plus considérable que les Andes.

Il y a peut-être aussi un effet de foehn par rapport au flux de mousson dans le cas de Lhassa, effet de foehn qui peut générer une grosse quantité de chaleur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

je ne savais pas trop ou mettre cette réponse, alors j'ai choisi le sujet le plus vaste pour éviter de créer un sujet.

Je m'interroge sur l'ensoleillement de l'amerique du nord, qui me semble très élevé par rapport à celui de notre continent.

En californie on depasse à bien des endroits 3000h, meme 3600 j'ai vu pour Sacramento.

Pour Miami on est aussi largement au dessus des 3000 heures malgrè près de 130 jours de pluie annuels (est-ce possible?).

Avec notre station européenne la plus ensoleillée, Alméria, qui depasse 2900 heures "à peine" on est loin de rivaliser avec un tel ensoleillement.

Je sais que le contexte climatique est different mais de là à ce qu'il y ait une telle difference.

Je note aussi qu'il y a un changement radical de valeur à la frontière entre le canada et les états-unis.

Par exemple pour toronto on est à peine à 2020 2030 heures alors qu'un peu plus loin, à detroit, on passe les 2400 heures.

Qu'une telle difference s'opère lors d'un passage d'océanique à méditerrannéen d'accord, ou il y a un réel changement d'influences et de climat, mais la on reste à peu près dans la même classification climatique.

Alors, y a t'il une explication climatologique à de telles differences ou est-ce simplement d'autres manières de mesurer?

crabo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Beau boulot mottoth! topic intéressant merci default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour Miami on est aussi largement au dessus des 3000 heures malgrè près de 130 jours de pluie annuels (est-ce possible?).

Avec notre station européenne la plus ensoleillée, Alméria, qui depasse 2900 heures "à peine" on est loin de rivaliser avec un tel ensoleillement.

Je sais que le contexte climatique est different mais de là à ce qu'il y ait une telle difference.

Pour Miami, c'est simple : il y pleut souvent mais rarement longtemps. Et quand il ne pleut pas, il fait soleil. Je schématise, mais en gros c'est ça.Voici la carte de l'ensoleillement aux États-Unis :

post-1797-0-77493700-1321319012_thumb.gif

Au Canada, le maximum est à près de 2 600 h, dans le sud-est de l'Alberta.

577949f6cba6c_EnsoleillementUSA.gif.fe89

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le syndrome Noirmoutier qui avec ses 2300h est la station la plus ensoleillée de l'ouest (Plus ensoleillée que Carcassonne et autant que Gérone) malgré son nombre relativement important de jours de pluie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut à tous,

Merci Canada pour cette carte très instructive sur l'ensoleillement us.

Elle confirme ce que je me disais, c'est à dire que les grands lacs semblent constituer une frontière entre le sud très ensoleilé et le nord faiblement ensoleillé.

A titre de comparaison, on passe d'un ensoleillement toulousain (toronto) à un ensoleillement perpignanais (détroit) d'une rive à l'autre de ces grands lacs.

Concernant Noirmoutier Fantomon, ce n'est pas un peu sur-évalué pour la région 2300 heures?

Je pensais que Noirmoutier présentait 2100 heures, presque autant que Carca (certainement une des station les moins bien exposées du milieu méditerrannéen) ou Albi.

crabo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca paraît beaucoup mais les données sont bien aux normes, en tout cas il n'y a pas d'erreur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Concernant Noirmoutier Fantomon, ce n'est pas un peu sur-évalué pour la région 2300 heures?

Je pensais que Noirmoutier présentait 2100 heures, presque autant que Carca (certainement une des station les moins bien exposées du milieu méditerrannéen) ou Albi.

En fait, il me semble bien que Noirmoutier bénéficie d'un ensoleillement un peu supérieur à celui de Carcassonne, et surtout vers La Rochelle (assez nettement supérieur à Carcassonne).Mais de là à parler de 2300h, il ne faut pas abuser ! C'est plutôt dans les 2200h.

Il faut dire que notre ami Fantomon a la fâcheuse tendance de constamment ramener le climat de son bled (Noirmoutier, les Moutiers en Retz, Pornic, etc...) sur le tapis, même quand il n'y a aucune raison d'en parler (comme c'est le cas ici). En fait, son grand bonheur serait que tout le monde ici, et toute la communauté scientifique admette que son coin fait partie du domaine méditerranéen... default_rolleyes.gif (visiblement, ça a l'air d'être un méga honneur de faire partie du club des "mon coin est méditerranéen ! default_laugh.png )

Sinon mon cher Crabo, tu sais bien ce que je pense du climat de Carca : ce n'est pas pour rien qu'il n'y ait là bas qu'un peu plus de 2100h de soleil, étant donné que cette ville se situe à l'extrême limite du domaine médit.

Mais pour en revenir à l'ensoleillement en Am du Nord, je confirme ce qu'a dit 'Canada Goose' : pratiquement partout par ici, et pas seulement en Floride, quand il ne pleut pas ou ne neige pas, le soleil brille très souvent! J'exagère un peu, mais c'est un peu ça. Alors qu'Europe de l'Ouest, les périodes grises sans précipitations sont très nombreuses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En fait, il me semble bien que Noirmoutier bénéficie d'un ensoleillement un peu supérieur à celui de Carcassonne, et surtout vers La Rochelle (assez nettement supérieur à Carcassonne).

Mais de là à parler de 2300h, il ne faut pas abuser ! C'est plutôt dans les 2200h.

Il faut dire que notre ami Fantomon a la fâcheuse tendance de constamment ramener le climat de son bled (Noirmoutier, les Moutiers en Retz, Pornic, etc...) sur le tapis, même quand il n'y a aucune raison d'en parler (comme c'est le cas ici). En fait, son grand bonheur serait que tout le monde ici, et toute la communauté scientifique admette que son coin fait partie du domaine méditerranéen... default_rolleyes.gif (visiblement, ça a l'air d'être un méga honneur de faire partie du club des "mon coin est méditerranéen ! default_laugh.png )

Sinon mon cher Crabo, tu sais bien ce que je pense du climat de Carca : ce n'est pas pour rien qu'il n'y ait là bas qu'un peu plus de 2100h de soleil, étant donné que cette ville se situe à l'extrême limite du domaine médit.

Mais pour en revenir à l'ensoleillement en Am du Nord, je confirme ce qu'a dit 'Canada Goose' : pratiquement partout par ici, et pas seulement en Floride, quand il ne pleut pas ou ne neige pas, le soleil brille très souvent! J'exagère un peu, mais c'est un peu ça. Alors qu'Europe de l'Ouest, les périodes grises sans précipitations sont très nombreuses.

Salut à tous,

Selon MF, La rochelle 2055h et Carcassonne 2106h, ce sont des moyennes sur 20 ans visiblement.

dommage qu'il n'y aie pas de données officielles pour la côte de lumière qui reprennent la période de référence de MF.

Mais on est hors-sujet là non?

Pour les states, c'est différent, et je te rejoins dann (et canada), c'est que des jours de grisaille, y'en n'a pas trop, c'est soit bon soit mauvais.

Du coup aux endroits ou il pleut le moins, ben on se retrouve avec des records mondiaux style ensoleillement de Yuma, 4100 heures passées.

crabo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut à tous,

Selon MF, La rochelle 2055h et Carcassonne 2106h, ce sont des moyennes sur 20 ans visiblement.

dommage qu'il n'y aie pas de données officielles pour la côte de lumière qui reprennent la période de référence de MF.

Mais on est hors-sujet là non?

Salut crabo,Désolé de poursuivre un peu le HS, mais c'était pour te dire qu'après vérification, je me rends compte que tu as parfaitement raison de te montrer dubitatif. En effet, l'ensoleillement n'est pas du tout plus élevé à Noirmoutier qu'à Carca, puisque sur les données de 20 ans 1950-1970, on avait : 2220 heures pour Carcassonne, contre 2115 heures à l'Île d'Yeu, et sans doute environ 2100 heures à Noirmoutier.

En revanche, La Rochelle se distingue nettement avec 2331 heures ! L'île d'Oléron et l'île de Ré devaient sans doute avoisiner le maximum dans le coin, soit environ 2350 h!)

Alors bien évidemment, je parle à l'imparfait car je sais bien que toutes ces valeurs sont un peu surestimées, la méthode de mesure ayant changé vers 1990. Mais dans tous les cas, les ratios entre les différentes stations restent très sensiblement identiques.

C'est pourquoi si Carca atteint 2106h, La Rochelle atteint sans doute dans les 2200h.

Quant à Noirmoutier, on doit avoisiner les 2050h, guère plus (ce qui est déjà pas mal pour une station aussi océanique).

Gaël.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sauf qu'il s'agit des données de MF pour Noirmoutier qui marquent 2300h.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sauf qu'il s'agit des données de MF pour Noirmoutier qui marquent 2300h.

Ah ben si tu le dis alors, ce doit être vrai... default_rolleyes.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

je ne savais pas trop ou mettre cette réponse, alors j'ai choisi le sujet le plus vaste pour éviter de créer un sujet.

Je m'interroge sur l'ensoleillement de l'amerique du nord, qui me semble très élevé par rapport à celui de notre continent.

En californie on depasse à bien des endroits 3000h, meme 3600 j'ai vu pour Sacramento.

Pour Miami on est aussi largement au dessus des 3000 heures malgrè près de 130 jours de pluie annuels (est-ce possible?).

Avec notre station européenne la plus ensoleillée, Alméria, qui depasse 2900 heures "à peine" on est loin de rivaliser avec un tel ensoleillement.

Je sais que le contexte climatique est different mais de là à ce qu'il y ait une telle difference.

Je note aussi qu'il y a un changement radical de valeur à la frontière entre le canada et les états-unis.

Par exemple pour toronto on est à peine à 2020 2030 heures alors qu'un peu plus loin, à detroit, on passe les 2400 heures.

Qu'une telle difference s'opère lors d'un passage d'océanique à méditerrannéen d'accord, ou il y a un réel changement d'influences et de climat, mais la on reste à peu près dans la même classification climatique.

Alors, y a t'il une explication climatologique à de telles differences ou est-ce simplement d'autres manières de mesurer?

crabo

Hello

Un peu sceptique sur certaines valeurs d'ensoleillement américaines.

3150 h d'ensoleillement annuel à Miami, soit 200 h de plus qu'à Porto-Rico, et 300 h de plus qu'à Nassau aux Bahamas, 250km à l'est de Miami ? C'est très étonnant.

Et puis à Miami en été, il y a de la convection et des nuages, même si prédomine souvent l'impression de beau temps ensoleillé. Pour avoir habité en Floride, il me semble que les cieux d'été sont quand même différents de ceux de la Californie - ce n'est pas le "grand bleu". Et lorsque passent les systèmes tropicaux, ça peut rester couverts des heures, voir des jours. Or les stat pour Miami donnent un ensoleillement supérieur en juillet à celui de San Diego, alors que la longueur du jour y est plus courte en été(la Californie est plus au nord) ! C'est très surprenant.

De même, dire que les rives Nord des grands lacs américains sont moins ensoleillées que les rives Sud est contre-intuitif.

Au contraire, ce sont les rives Sud, soumises à un flux qui présente souvent une composante nord, qui "subissent" beaucoup plus fréquemment les "lake-effect snow fall", ainsi qu'entrées humides, brumes et brouillards. L'humidité des lacs descend parfois sur plusieurs dizaine de km vers le sud dans Upstate New-York.

Je pense qu'il faudrait vérifier les périodes de mesures, et les méthodes.

Ca me rappelle les débats au milieu des années 2000 lorsqu'on s'est rendu compte qu'avec les nouveaux capteurs, les stations de climat océanique (Bretagne, côte Ouest...) voyaient leur l'ensoleillement baisser nettement, parce que les micro ou petites coupures d'ensoleillement (fréquentes lorsque le ciel est peu nuageux, typique des climats maritimes) n'étaient pas enregistrées avant. Cf le fil :

/topic/12911-marseille-plus-de-3000-h-densoleillement-en-2005-est-ce-possible/page__view__findpost__p__204211'>http://forums.infoclimat.fr/topic/12911-marseille-plus-de-3000-h-densoleillement-en-2005-est-ce-possible/page__view__findpost__p__204211

Hopla !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello

Un peu sceptique sur certaines valeurs d'ensoleillement américaines.

3150 h d'ensoleillement annuel à Miami, soit 200 h de plus qu'à Porto-Rico, et 300 h de plus qu'à Nassau aux Bahamas, 250km à l'est de Miami ? C'est très étonnant.

Et puis à Miami en été, il y a de la convection et des nuages, même si prédomine souvent l'impression de beau temps ensoleillé. Pour avoir habité en Floride, il me semble que les cieux d'été sont quand même différents de ceux de la Californie - ce n'est pas le "grand bleu". Et lorsque passent les systèmes tropicaux, ça peut rester couverts des heures, voir des jours. Or les stat pour Miami donnent un ensoleillement supérieur en juillet à celui de San Diego, alors que la longueur du jour y est plus courte en été(la Californie est plus au nord) ! C'est très surprenant.

De même, dire que les rives Nord des grands lacs américains sont moins ensoleillées que les rives Sud est contre-intuitif.

Au contraire, ce sont les rives Sud, soumises à un flux qui présente souvent une composante nord, qui "subissent" beaucoup plus fréquemment les "lake-effect snow fall", ainsi qu'entrées humides, brumes et brouillards. L'humidité des lacs descend parfois sur plusieurs dizaine de km vers le sud dans Upstate New-York.

Je pense qu'il faudrait vérifier les périodes de mesures, et les méthodes.

Ca me rappelle les débats au milieu des années 2000 lorsqu'on s'est rendu compte qu'avec les nouveaux capteurs, les stations de climat océanique (Bretagne, côte Ouest...) voyaient leur l'ensoleillement baisser nettement, parce que les micro ou petites coupures d'ensoleillement (fréquentes lorsque le ciel est peu nuageux, typique des climats maritimes) n'étaient pas enregistrées avant. Cf le fil :

/topic/12911-marseille-plus-de-3000-h-densoleillement-en-2005-est-ce-possible/page__view__findpost__p__204211'>http://forums.infocl...post__p__204211

Hopla !

Bonjour Tomar,

Je comprend complètement ce que tu décrit. C'est vrai que le score de Miami m'a aussi étonné comme pour l'ensemble des usa.

D'ou ma remarque sur les grands lacs, car à l'aide du wikipedia anglophone, on peut voir la durée d'ensoleillement des différentes localités d'amerique.

J'ai donc été surpris de voir que simplement d'un côté ou de l'autre de la frontière canadienne, les valeurs étaeint extrèmement différentes.

Du coup je me suis imaginé, que peut-être le système de mesure ou la période, comme tu l'as souligné, pouvaient varier d'un pays à l'autre.

D'ou mes interrogations.

Ce serait interessant de vérifier.

Concernant les valeurs de la côte atlantique, clairement, sur le site de MF, La Rochelle pointe à 2055h. C'est la donnée officielle.

Donc si Dann a des valeurs qui montrent 2300 sur une période antérieure, c'est qu'en effet la mesure y est pour quelque chose et on peut retrouver ça aux usa. Je ne pense pas que le coin ait perdu près de 250h en moyenne comme ça.

Crabo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.