mottoth

Climats du monde

2 751 messages dans ce sujet

Bref, pour ma part, il est clair et sans appel que le climat d'Ankara est un climat de "steppe sèche" (càd une steppe xérique aux influences de l'anticyclone subtropical plus importantes que les influences continentales - ie celles de l'anticyclone sibérien).

Oui je suis plutôt d'accord, ce climat a beaucoup de points communs avec ceux déjà vus ici de Ashgabad ou Almaty, y compris l'opposition entre le printemps et l'automne. Mais contrairement à la majeure partie de l'Asie centrale (on verra prochainement Turkmenbashi, Aralsk ou Samarcande), ce climat est moins extrême puisque qu'il ne tombe pas dans l'aridité ni même la semi-aridité... ce qui pousse à le rapprocher du climat méditerranéen.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour a' tous!

Ca fait longtemps que je n'écris pas ici:

Vous savez que je suis souvent contre ce que dit notre cher ami dann17 (salut Gael !) en ce qui concerne Koppen surtout...lol.....

Mais a' dire le vrai moi aussi j'ai été un peu surpris quand j'ai lu climat médit pour Ankara

A dire le vrai, ca peut changer suivant les info climatiques qu'on a de cette ville..la période, la position exacte de la station....

Mais ici c'est vrai que c'est Csa avec les données de mottoth!

car avant tout on commence a' voir si le climat a quelque chose d'aride et on controlle si les 6 mois les plus froids (dans d'autres cas les 6 mois les plus chauds) ont > 70% des precipitations annuelles

si c'est le semestre froid ca a un caractère médit semi aride (ou aride), e on demande P > 2T au niveau annuel pour qu'on sort des climats semi arides ou arides (P = precip en cm, T = t moyenne annuelle)

mais ici en effet on note que on n'a pas les 70% requises dans aucun semestre, donc ca devient 2P+14 pour échapper a' la semi aridité, et en effet ca va ici pour cette ville, et pour cela ca entre en Csa.

Mais ca veut dire aussi que Ankara a en effet un certain caractère continental

Moi j'avais vu dans d'autres données que Ankara peut etre BSk donc semi aride fraiche! (BS semi aride et k=t annuelle < 18). Pour cela je comprends bien Gael cette fois!

Meme la limite entre D et C dans les climats de Koppen est aussi problématique, -3 C ca devait etre pour le mois plus froid, mais les américains proposent le 0 C en effet, si c'est ainsi Ankara entre en D pour eux! un autre caractère continental! et on revient a' Gael!

On pourrait voir avec le site de l'OMM, dans les pays membres, les données climatiques du service national de la Turquie (très bien faites) et controller celles de Ankara......je vais voir ca quand j'aurai du temps....pour voir ce que ca donne pour Koppen la' bas.....

Merci mottoth, ciao!

André

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne fait plus trop attention aux seuils de Köppen (aridité, semi-aridité, D ou C, etc...) depuis que j'ai un algorithme qui défini automatiquement la classification... donc dans le cas présent je suis allé voir ce que ça donne sur la feuille de calcul correspondante: avec mes données le seuil de semi-aridité pour Ankara est de 348.4mm, donc les 415.8mm annuels représentent 119% de ce seuil, il est largement dépassé.

Habituellement Gaël grince des dents dans l'autre sens, c-à-d pour les climats qui tombent un peu trop facilement sous le seuil de semi-aridité de Köppen mais dont le milieu (sol & végétation) ne présente pas nettement cette tendance. Donc l'entendre parler de "steppe sèche" pour Ankara m'étonne un peu... Les pluies/neiges d'hiver sont quand même bien présentes et de plus si l'on considère l'hygrométrie on a un hiver franchement humide (81% d'HR en janvier, à comparer avec les 83% de Lyon St Ex pour le même mois).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne fait plus trop attention aux seuils de Köppen (aridité, semi-aridité, D ou C, etc...) depuis que j'ai un algorithme qui défini automatiquement la classification... donc dans le cas présent je suis allé voir ce que ça donne sur la feuille de calcul correspondante: avec mes données le seuil de semi-aridité pour Ankara est de 348.4mm, donc les 415.8mm annuels représentent 119% de ce seuil, il est largement dépassé.

Habituellement Gaël grince des dents dans l'autre sens, c-à-d pour les climats qui tombent un peu trop facilement sous le seuil de semi-aridité de Köppen mais dont le milieu (sol & végétation) ne présente pas nettement cette tendance. Donc l'entendre parler de "steppe sèche" pour Ankara m'étonne un peu... Les pluies/neiges d'hiver sont quand même bien présentes et de plus si l'on considère l'hygrométrie on a un hiver franchement humide (81% d'HR en janvier, à comparer avec les 83% de Lyon St Ex pour le même mois).

En effet, moi aussi j'avais fait il y a des années un programme (avec Cobol) qui définit tout de suite le climat selon Koppen,mais maintenant non, c'est seulement avec Excel.....

A dire le vrai, j'ai vu que le site meteo national de la Turquie a davantage d'info climatiques en langue turque...donc, je dois demander l'aide de notre ami forumiste Yaraligoz pour retrouver les données (en anglais c'est moins fourni)

Par contre j'ai vu avec les données du site de l'observatoire du Hong Kong (que tu as toi aussi, meme Gael...) que c'est Csa pour Ankara (periode 1961-90)

mais avec les données d'un livre américain (World Weather Guide- auteurs E. A. Pearce & Gordon Smith) ca donne BSk....

Bien sur avec tes données c'est Csa

Oui, je sais que Gael m'a souvent surpris dans ce sens....

Mais si on se limite a' cet exemple la' de Ankara, on voit des alternances des 2 climats suivant les données....

Quand meme c'est pas grave!

A propos, selon le livre cité avec De Martonne on a un indice de 15,94 donc semi aride mais avec l'indice xérothermique de Gaussen on a 103,8 (> 40 c'est médit)

avec le site la' on a 19,10 pour l'indice de De Martonne (entre 10 et 20 semi aride) et 79,4 pour l'indice xérothermique de Gaussen

Ciao!

AE

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Mottoth et André (content de te relire, également, André) ! smile.png

Bon, je réagis le plus vite possible pour réparer le plus vite possible une bourde de ma part... hier soir, lorsque je suis intervenu, je n'ai pas pris la peine d'aller vérifier dans mes fichiers excel la valeur de l'indice IhA d'Ankara. J'ai pensé qu'Ankara était plus sèche qu'il n'en est. En fait, son IhA vaut +16, autrement dit, la végétation climacique n'y est même pas xérique, mais "subxérique". On est donc là bien loin de la semi-aridité, effectivement (semi-aridité qui, je le rappelle, n'est atteinte qu'en dessous de -45) !

Je ne peux donc pas parler de climat de steppe sèche, mais plutôt de climat de steppe méridionale. Le terme "méridionale" faisant référence au fait que l'été est plus sec que l'hiver (l'été à Ankara est d'ailleurs sec tout court, puisque Ihe vaut -16), alors que son équivalent plus nordique serait le climat de steppe continentale (là, ce sont les précipitations estivales qui sont plus importantes que les précipitations hivernales).

Ce climat d'Ankara n'est donc finalement pas xérique, ceci grâce à l'altitude. Si l'altitude avait été 200 m (plutôt que les 900 m), il ferait 3 ou 4°C plus chaud (et il y aurait probablement encore un peu moins de précipitations), du coup, le caractère xérique serait présent : je parlerais dans ce cas de climat de steppe sèche méridionale.

Il faut avouer que le climat d'Ankara est assez difficile à classer, puisque les influences continentales et méditerranéennes sont également assez bien présentes.

Mais pour en finir, je qualifierais donc le climat d'Ankara : climat de steppe méridionale (et pourquoi pas rajouter "d'altitude" ?).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour tous

merci d avoir presente le climat d ankara .

cette region au coeur du pays est souvent classe par les climatologues turc (a tord ou a raison ) dans la categorie climatique continentale

mais ca ne colle que pour le regime des temperatures (65'd amplitudes )

le regime pluviometrique est quand a lui en quasi opposition a la definition qu on peutavoir du climat continental c a d un maximal en ete

le moi d avril et mai qui marquent le maximum pluviometrique .

a la vue de l encadrement de carte extrait de google on ne peut que donner raison a dann dans la classe steppique

La végétation lorsqu'elle est présente est constituée de prairies, ou de champs

les arbres étant uniquement présent sur les rives des rivières

photos des steppes autour à travers 4 saisons Haymana et Bala Konya et Kirikkale

2009-05-23_bozkir_bahar.jpg

2009-02-22_15-40-25.jpg

melonfield.jpg

Pour l anecdote angora designe des races d animaux a poils long et soyeux viendrais du nom de la ville d ankara ... pourquoipas nous presenter plus tard le climat a van d ou serait originaires une race de chats a fourure blanche comme laneige qui tapisse ces zones de hauts plateaux ...

Pour ce quie est des données climatiques y a ce lien: http://www.dmi.gov.t...tistik.aspx#sfU

c'est surement les données d'une station urbaine car les températures y sont plus hautes que celles mesurée à Esenbo§a.

et liens d'un chapitre concernant les diverses zones de steppes anatoliennes :

pages 16 à 29

https://docs.google....UHJjQWo5V1RLTTg

https://docs.google....TWlvWU91TUpuY3M

https://docs.google....OGdDeGxnamZNMlU

https://docs.google....OHluT1RZX3BER2s

https://docs.google....ZXJpWU1sY3B4U3c

https://docs.google....Q0dmcFo0TGxWZXM

https://docs.google....dVdhcFp6RlhPblE

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

#60. Trabzon.

 

Bonne année à tous !

Nous restons en Turquie pour cette première présentation de 2013 avec une zone au climat assez particulier le long de la côte de la mer Noire, où est implantée la ville de Trabzon:

17038_Map1.jpg

 

La ville et l'aéroport (où est située la station synoptique) sont coincés entre le mer et le relief qui s’élève rapidement vers le sud. La station est 6kms à l'est du centre-ville, à proximité immediate de la mer:

17038_map1.jpg

 

17038_map2.jpg

 

17038_Trabzon_A_v7_31.png

 

Köppen classe Trabzon en subtropical humide en raison des étés chauds et de l'absence de saison sèche.

L'influence de la mer Noire est évidente sur la modération des températures tout au long de l'année.

Cependant la proximité des montagnes au sud apporte des surprises : des coups de foehn se produisent durant une bonne partie de l'année (d'octobre à mai) et rompent régulièrement la monotonie du temps. C'est ainsi que les txx annuelles sont enregistrées habituellement entre mars et mai. Les écarts importants entre les 10-centiles et 90-centiles de tx (15°c en mars) suggèrent ces fréquentes sautes d'humeur du thermomètre.

 

A contrario en hiver lorsque le mauvais temps viens du nord la ville de Trabzon peut connaitre le snow-lake effect connu près des grands lacs américain: malgré la modestie des t° qui ne descendent pas loin sous le 0°c des quantités importantes de neige paralysent la région de temps en temps; une épaisseur de 20cms au sol n'est pas exceptionnelle. Fait curieux sur la période d'étude: on dénombre autant de jours avec neige au sol que de jours avec gelée (5.1/an) !

 

Malgré la proximité des montagnes Trabzon ne bénéficie pas d'un effet orographique important... la ville de Rize située sur la cote 60kms plus à l'est reçoit presque 3 fois plus de RR annuelles avec 2171mm (normes 1961-90).

Mais le relief bloque souvent les nuages le long de la côte et l’ensoleillement reste modeste durant toute l'année, la fin de l'hiver et le printemps étant des saisons franchement grises.

 

EDIT 02/12/2014: ajout des tableaux horaires et des roses des vents.

17038_Trabzon_B_v7_31.png

 

17038_Trabzon_C_v7_31.png

 

 

Voici une partie de l'hiver 2007, avec la paire janvier-février bien proche des normales. Le foehn fait quelques apparitions en janvier puis se fait plus discret en ensuite. Sur ces deux mois on dénombre 3 épisodes pluvio-neigeux qui laissent une couche de neige éphémère le lendemain matin.

17038_JAN_FEB07.png

 

 

Difficile de trouver un mois d'avril bien dans les normes en raison de la grande variabilité du temps à cette époque, voici avril 2005 un peu caricatural avec des coups de foehn (3 c'est beaucoup pour un seul mois), et des périodes excessivement grises et/ou humides (du 1 au 4, du 23 au 30):

17038_APR05.png

 

 

Voici l'été 2002, qui connait son apogée fin juillet/début aout tout en restant bien dans les moyennes. Remarquez comme la t° est vraiment bien corrélée au Td, et donc à priori à la t° de la mer Noire.

17038_JUN_AUG02.png

 

 

On trouve donc une variabilité inter-annuelle étonnament forte à priori pilotée par la température de surface de la mer Noire. Voici donc deux mois d'aout hors-normes: Aout 2009, le plus frais depuis 2000, et Aout 2010, de loin le plus chaud depuis 2000:

17038_AUG09_AUG10.png

 

 

Remarquez comme d'humidité deviens forte avec la chaleur, avec des valeurs tropicales (Td de 23°c et +) souvent atteintes en 2010.

L'été garde un caractère méditerranéen avec des précipitations souvent faibles et quasiment excusivement le fait d'orages qui débordent du relief... ce qui fait que la classification de Köppen en subtropical humide n'est pas très pertinente. Je dois avouer que je ne vois pas trop comment nommer ce climat d'ailleurs, je vous laisse juges.

Enfin pour finir encore un exemple de variabilité inter annuelle, avec les deux mois de novembre les plus extrêmes depuis 2000:

2011 fut très frais et souvent humide, tandis que 2010 fut radieux et marqué par plusieurs épisodes de foehn.

17038_NOV11_NOV10.png

 

A bientôt.

 

Modifié par mottoth
Remise en forme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça ressemble à un climat méditerranéen, mais en plus humide (137j/an de rr>=0,1mm)

Merci pour ces excellentes fiches

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour mottoth et grand merci pour ces données très riches et votre travail énooorme ! Vraiment interessant ce climat, en été on a une Tnx de 27,2°C pour une Txx de 32,... Seul le foenh peut faire ça !

Par contre l'amplitude thermiquefear.gif

Envisagez vous de faire un jour les climats de Singapour et/ou Kuala Lumpur ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Mottoth pour tes présentations! , j'ai eu la chance de visiter les 2 dernieres villes présentées, j'ai remarqué qu'a Ankara (la région d'Oran) les proches collines mancaient d'arbres et rappelaient les collines d'Afghanistan comme on les voit a la télé et les herbes étaient jaunatres l'été mais par contre la région de çankaya a Ankara était boisée et verte

Colline Afghane

20532311.jpg

Comment aussi expliqueriez vous ce fort contraste pluviometrique entre Trabzon et Rize a son est?

Personellement je pense que le fait que la température de l'eau de la mer noire*soit plus élevé a Rize et Hopa qu'a Trabzon joue un role dans ce fort contraste pluviometrique et aussi le fait que Rize et Hopa sont dans une configuration géographique ou la mer est un peu a leur ouest (ce qui favorise l'effet orographique puisque le flux dominant est un westerly) alors que Trabzon se trouve plutot dans une configuration nord-sud par rapport a la mer noire**

Aussi a quoi imputeriez vous le fait que la Txx a Trabzon s'enregistre en printemps et non été (je sais aussi que plusieurs autre régions ont cette particularité d'avoire leur Txx en printemps et non en été et je crois que c'est en rapport avec une certaine configuration météorologique estivale qui oeuvre pour que la brise de mer aie le dernier mot face a la brise de terre)

*

t_07_0.png

t_04_0.png

**

climatetur02.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vraiment interessant ce climat, en été on a une Tnx de 27,2°C pour une Txx de 32,... Seul le foenh peut faire ça !

Envisagez vous de faire un jour les climats de Singapour et/ou Kuala Lumpur ?

Non le foehn n'est pas responsable des hautes tn de l'été, puisque qu'il ne souffle jamais de mi-juin à mi-septembre. C'est l'air marin surchauffé qui maintient parfois de hautes tn couplées à une forte humidité en été.Sinon oui je compte faire Singapour bientôt... enfin ça peut être un "bientôt" assez relatif, le temps est assez élastique dans ce sujet.

Comment aussi expliqueriez vous ce fort contraste pluviometrique entre Trabzon et Rize a son est?

Personellement je pense que le fait que la température de l'eau de la mer noire*soit plus élevé a Rize et Hopa qu'a Trabzon joue un role dans ce fort contraste pluviometrique et aussi le fait que Rize et Hopa sont dans une configuration géographique ou la mer est un peu a leur ouest (ce qui favorise l'effet orographique puisque le flux dominant est un westerly) alors que Trabzon se trouve plutot dans une configuration nord-sud par rapport a la mer noire**

Aussi a quoi imputeriez vous le fait que la Txx a Trabzon s'enregistre en printemps et non été (je sais aussi que plusieurs autre régions ont cette particularité d'avoire leur Txx en printemps et non en été et je crois que c'est en rapport avec une certaine configuration météorologique estivale qui oeuvre pour que la brise de mer aie le dernier mot face a la brise de terre)

Pour les RR je n'ai pas regardé plus précisément les différences de topographie entre Trabzon et Rize, mais il me semble qu'il faille plutôt chercher l'effet orographique donc en effet regarder l'orientation du relief.Pour les txx annuelle, je rappelle à nouveau que le foehn est complètement absent en été, et c'est dû je pense à la synoptique régionale qui impose un flux de nord en cette saison dans une zone qui dépasse largement la méditerranée orientale. On avait déjà un peu abordé ce sujet à propos du climat du Caire, notamment /topic/67917-climats-du-monde/page__st__300#entry1583974'>ici. Au Caire comme à Trabzon les txx annuelles s'enregistrent généralement au printemps... au Caire cela correspond aux épisodes de Khamsin qui cessent en juin, et à Trabzon au foehn... ces 2 vents étant chauds, secs, soufflant du sud, et neutralisés en été par une synoptique régionale très stable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Mottoth pour cette nouvelle étude.

Une petite précision quant au classement par Köppen : Un climat méditérranéen (Csx) est caractérisé par le fait que la pluviométrie d'un mois d'été doit être inférieure au tiers de la pluviométrie du mois le plus arrosé en saison froide, c'est bien le cas pour Trabzon :Pjuillet (30,3 mm) est inférieure à Poctobre / 3 (119,5 / 3 = 39,8).

Cependant, il faut aussi que la pluviométrie de ce mois d'été soit inférieure à 30 mm. Dans le cas de Trabzon, on est donc vraiment dans un cas-limite avec 30,3 mm.

Un caractére qui n'est pas du tout méditérranéen, c'est la valeur de l'ensoleillement, beaucoup trop faible à Trabzon avec 1658 h. Mais ce critère n'est pas pris en compte par Köppen ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une petite précision quant au classement par Köppen : Un climat méditérranéen (Csx) est caractérisé par le fait que la pluviométrie d'un mois d'été doit être inférieure au tiers de la pluviométrie du mois le plus arrosé en saison froide, c'est bien le cas pour Trabzon :Pjuillet (30,3 mm) est inférieure à Poctobre / 3 (119,5 / 3 = 39,8).

Cependant, il faut aussi que la pluviométrie de ce mois d'été soit inférieure à 30 mm. Dans le cas de Trabzon, on est donc vraiment dans un cas-limite avec 30,3 mm.

Ah oui j'ai encore oublié de regarder si j'étais loin des seuils de Köppen ou pas...Les données plus anciennes mais plus étoffées de la base GHCN (28.5 ans de données sur la période 1951-90) donnent 34.4mm pour le mois le + sec (juillet) et 105.8 mm pour le mois le + arrosé (octobre)... on s'éloigne un poil du seuil méditerranéen, mais le régime de RR garde tout de même un caractère méditerranéen. C'est finalement ce qu'on pourrait appeler un climat océanique à été chaud: le régime de RR et l'ensoleillement sont de caractère océaniques, mais l'été est chaud (Tm>22°c).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour

voilà les statistiques officielles de cette ville sur la période 1970-2011

http://www.dmi.gov.t...x?m=TRABZON#sfB

La classification dans le donaine subtropicale humide bien que les indices élaborés par Dann17 n'y parvienne pas est la plus adapté pour le climat à Trabzon.

On y trouve aussi une influence méditerrannénne très légère car en plus d'être très restreinte en espace, on n' y trouvera pas les plantes les plus héliophiles comme l'olivier, mais surtout c'est le domaine d'un ensemble très variés de plantes eurasiennes ( comme le noisetier ou la cerise ) et par la suite une flore très dense et très variée suivant les étages d'altitude.

ci dessous la répartitions des zones de maquis , puis des zones de forêt publiés dans le magasine YesilAtlas de novembre 2001

https://docs.google....UzY3VzhpY0Y2N2M

https://docs.google....ZDVJaThNaVBxOFE

( après contrôle de l'affiichage de la page "Maki" je m'apercoit que le contraste des couleurs est trop faible pour le maqui situé sur les rivages de la mer Noire, faudrais que je prenne le temps de faire une photo plus fiable)

ci dessous quelques liens sur la répartition de l'olivier ( d'autres plantes sont également accesible à partir du même lien )

http://www.dmi.gov.t...talari.aspx#sfU

Comme l'as noté Nuri il y a une sorte de situation d'abri ( orientation NNE) qui tent à baisser la pluviométrie annuel par rapport à Giresun à l'ouest ( orienté plutot NNO) et surtout Rize qui ne manque pas une goute de tous les flux humide circulants sur la mer Noire.

par extention la même remarque se note lorsque l'on compare les Zones à l'est de Sinop jusqu'à Samsun des zones autour de Zonguldak plus orienté NO.

comme on peut le voir sur la carte des pluies et zones climatiques :

http://sosyalbilgile...haritasc4b1.jpg

Autre particularité du climat à trabzon ( et surtout Rize) c'est que du fait de l'humidité estivale la culture du blé y est inexistante, cette plante qui demande un temps plutôt sec pour arriver à maturité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

rajout au post d'avant

la traduction des onglets pour séléctionner la variété:

mini_865657621.png

et au passage une photo de TRabzon sélectionnée sur trekearth

img_2041a8.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

Tout d'abord merci à Mottoth pour cette présentation détaillée de la climatologie de Trabzon.

J'ai bien lu tous vos commentaires dans lesquels vous dites des choses bien intéressantes.

j'avais déjà étudié sommairement le climat de ces rives de la Mer Noire. Un climat très singulier, difficile à classer, et que les locaux (Yaraligöz me dira si je me trompe) appellent "climat de Mer Noire", pour le différencier du climat méditerranéen qui règne sur les parties ouest et sud du pays, et pour le différencier du climat de l'intérieur (aux tendances steppiques, comme nous l'avons vu).

Alors, s'agissant de la "méditerranéité" de Trabzon, certes il faut admettre que les étés présentent des caractéristiques méditerranéennes manifestes (chaleur avec Tm mensuelles > 22°c, précipitations relativement faibles, ou en tout cas un creux pluviométrique estival assez marqué). Pour ma part, l'indice d'humidité estivale (Ihe) que j'avais créé me donne la valeur de +0.5, càd qu'on est là tout près de la limite de la sécheresse estivale, donc tout près de "l'été méditerranéen". En fait, l'humidité relative est effectivement trop forte (moyenne de 73% pour l'été, et même un peu plus pour la période 2000-2012), et comme l'a souligné Yves, l'ensoleillement est bien trop faible (550 heures en été, alors qu'il faut au minimum 850 h pour le climat méditerranéen).

Par ailleurs, si l'on considère le reste de l'année, la douceur est certes bien présente, mais l'humidité et les précipitations sont bien trop élevées. Si bien que l'indice d'humidité annuel (IhA) atteint la valeur de 45 (ce qui est bien supérieur à IhA = 25 qu'il ne faudrait pas dépasser en climat méditerranéen).

Bref, selon moi, la "méditerranéité" est trop faible ici.

S'agissant maintenant du qualificatif "subtropical"...

Comme l'a dit Yaraligöz, l'indice de subtropicalité que j'ai élaboré vaut ici : E = 10086, c'est à dire qu'on n'est pas très loin de la limite qui vaut précisément 11000. Mais cette subtropicalité ne serait donc pas atteinte, selon moi. De plus, cela semble confirmé par l'absence de végétation climacique (donc potentielle) subtropicale. Mais il s'en faudrait de peu : en d'autres termes, il doit être très facile de faire pousser des plantes subtropicales à Trabzon, sans qu'on ait besoin de trop s'en occuper.

En fin de compte, comme l'a très bien dit Mottoth, on s'éloigne à un poil du caractère méditerranéen (un gros poil quand même !), et on s'écarte aussi d'un poil du qualificatif "subtropical". Il propose donc (à juste titre) : climat océanique à été chaud.

Pour ma part, j'avoue être un peu ennuyé de parler de climat océanique pour les raisons suivantes :

1) la situation géographique très éloignée de l'océan

2) le vent moyen et le Td moyen sont bien trop faibles en hiver. Or dans n'importe quel climat océanique, le vent et/ou l'HR moyenne sont forts en hiver, et même au cours des autres saisons d'ailleurs.

3) le coefficient de continentalité (que j'avais créé l'an passé) :

/topic/67673-bioclimatologie-de-la-macaronesie/page__st__60#entry1734297'>http://forums.infoclimat.fr/topic/67673-bioclimatologie-de-la-macaronesie/page__st__60#entry1734297

Sans tenir compte de l'HR, j'obtiens C = 0.36 pour Trabzon, ce qui est beaucoup pour un climat océanique (valeur très proche de celle de Lyon par exemple).

Ainsi, tenant compte de ces éléments, je dirais que le climat de Trabzon est : maritime à été chaud.

smile.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je relance ce sujet (car je le trouve très intéressant, et malheureusement trop peu actif), en précisant que les côtes orientales de la Mer Noire sont toutes proches de la "subtropicalité", comme vous pouvez le voir sur cette carte que j'avais créée voilà quelques temps :

L'isoligne rouge correspond au seuil subtropical (E = 11000).

650246SubtropGrceTurquie.jpg

On s'aperçoit surtout que la région d'Iskenderun (près de la Syrie) est toute particulière, puisque le caractère subtropical y est là très présent : le climat est, à mon avis, typiquement méditerranéen chaud subtropical. Il s'agit d'une véritable enclave climatique et bioclimatique permettant aux conditions subtropicales de s'y maintenir.

D'ailleurs, je vous poste ici cette photo de wikipedia, photo qui retranscrit bien, à mon avis, ce caractère, cette ambiance subtropicale, venant s'ajouter au trait méditerranéen dominant. Mais cet avis ne vaut que ce qu'il vaut, et il est très subjectif...

1024px-IskenderunShorelineWithMountain092012.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai pas eu le courage de parcourir en entier les x pages du topic sur le climat subtropical... Gael peux tu me dire si vous êtes finalement tombé d'accord sur une définition de la subtropicalité ? Car j'avoue que je ne sais plus quoi en penser tellement j'ai lu le tout et son contraire sur ce forum, et du coup je n'ose plus trop employer ce terme smile.png

PS: je suis en train de préparer la prochaine mise à jour, je la poste dans 1h ou 2.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai pas eu le courage de parcourir en entier les x pages du topic sur le climat subtropical... Gael peux tu me dire si vous êtes finalement tombé d'accord sur une définition de la subtropicalité ? Car j'avoue que je ne sais plus quoi en penser tellement j'ai lu le tout et son contraire sur ce forum, et du coup je n'ose plus trop employer ce terme smile.png

PS: je suis en train de préparer la prochaine mise à jour, je la poste dans 1h ou 2.

Ne t'inquiète pas, il n'est aucunement question pour moi de t'inciter à lire tout le sujet sur les climats subtropicaux ! La tartine qu'il y a en plus ! laugh.png Et ne t'inquiète pas non plus pour l'emploi ou non du terme "subtropical", personne ne va s'en offusquer. smile.png Je donne juste mon interprétation, et j'espère que cela peut intéresser du monde.Libre à toi et à chacun bien entendu d'interpréter les données comme il le souhaite. C'est ça qui fait l'intérêt des débats, et qui peut faire avancer les choses. On est tous là pour discuter et faire avancer un peu la compréhension des climats, que tu exposes très bien au passage.

Sinon, s'agissant de la définition de la subtropicalité, non, nous ne nous entendons pas tous sur une même définition. Mais ce n'est pas grave !

Bon, on attend donc ton prochain exemple...smile.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

#61. Singapour

 

Une requête faite dans le passée, puis refaite récemment et finalement vite traitée smile.png

Je ne montre pas de carte de la région, tout le monde sait où est Singapour... juste une carte de la ville pour montrer la position de la station qui est en bordure de l'aéroport Changi, à environ 17 kms du centre ville. La mer n'est pas très loin, et aucun relief notable n'est à signaler dans cette zone:

48698_Singapore.jpg

 

48698_Singapore_A_v7_32.png

D'abord une petite remarque sur le traitement des données: j'ai du être très attentif au traitement des tn, car les tn reportées quotidiennement sur le synop de 0hTU (7h locale) peuvent remonter jusqu'à 24h en arrière (habituellement c'est 12h) -> elle peut donc être enregistrée la veille en journée sous une averse et n'est pas systématiquement la tn nocturne, dans ce cas il faut l'attribuer à J-1 plutôt qu'au jour J. J'ai du supprimer donc pas mal de tn pour éviter qu'une forte baisse de t° sous une averse diurne ne pèse dans la tn de 2 jours consécutifs, et ainsi éviter une petite sous-estimation de la tn moyenne. Pour faire simple: je me suis bien pris la tête, et pour un bénéfice faible puisque la marge d'erreur ne devait finalement pas excéder quelques dixièmes de degrés (sur janvier j'avais 0.1°c de différence !). [EDIT 21/08/2016: tous ces problèmes sont désormais traités de façon automatisées, les tn réévaluées par estimation figurent en italique sur les résumées mensuels]

 

Le climat est évidemment classifié Af par Köppen, soit équatorial: pas de saison sèche, peu de variations de t° au cours de l'année, hygrométrie constamment forte.

L'omniprésence des cirrus fait que les stats de nébulosité sont inexploitables. Par contre on distingue une période moins ensoleillée qui correspond au maximum de RR de la fin d'année (novembre & décembre surtout).

Je suis un peu surpris par le déficit des RR de février (corrélé à un fort ensoleillement) mis en évidence depuis 2000 mais pas présent sur des normales plus anciennes : sur les normales 1961-90 seule la période novembre-janvier se distinguait par un arrosage plus copieux, les 9 autres mois recevant tous entre 140 et 170 mm, y compris février. Je signale que j'ai une très grande confiance dans mes résultats car les cumuls quotidiens sont encodés de plusieurs façon dans les synop et très facilement vérifiables... d'ailleurs je me suis rendu compte que les scripts d'ogimet éliminent automatiquement les journées litigieuses, au cas où moi même je raterais une erreur.

 

Les courbes de t° ne sont certes pas très sexy - un peu trop plates si j'ose dire -, mais on distingue quand même une période un peu plus chaude centrée sur mai durant laquelle certains jours sont difficilement supportables puisque la chaleur est combinée à un fort Td (jusqu'à 27°c voire +).

 

EDIT 19/05/2014: ajout des tableaux horaires

48698_Singapore_B_v7_32.png

 

EDIT 09/03/2015: ajout des roses des vents

48698_Singapore_C_v7_32.png

 

 

 

Voici un exemple typique de diptyque décembre-janvier, période la plus "fraiche" et la plus arrosée de l'année, sous les alizés de NNE. Cet exemple pris en 2012-2013 est pile dans les normales, et montre bien l'importance des orages diurnes dans le cumul pluviométrique. Notez comme les plus basses tn surviennent sous de fortes précipitations, généralement en pleine après-midi.

48698_DEC12_JAN13.png

 

 

Enfin un exemple de maximum thermique annuel, en avril mai. A cette saison l'alizé bascule du NNE au sud, c'est chose faite autour du 13/04 sur cet exemple de 2009.

48698_APR_MAY09.png

 

 

Pour finir, 2 périodes tirées du très fort Niño de 2015-2016:

- septembre / octobre 2015 et l'épisode de "south-east asian haze" qui a fait couler tant d'encre là-bas, puisqu'il est du en grande partie à la déforestation incontrôlée en Indonésie (déjà entendu parler d'huile de palme ?). Dans la colonne V on note la visibilité horizontale qui tombe parfois sous 2kms (en moyenne quotidienne). Les journées les plus obscurcies sont gratifiées d'un ensoleillement nul. Évidemment le phénomène concomitant aux feux de fôrets - et qui les rends hors de contrôle - c'est la sécheresse engendrée par El Niño, avec des cumuls de RR parfois largement inférieurs à 100mm mensuels.

48698_SEP_OCT15.png

 

- En mars et avril 2016, au moment du déclin de cet épisode de Niño, on a enregistré la paire de mois la plus chaude depuis au moins 2000, et probablement depuis bien plus longtemps. Remarquable également: les 6 mm de RR totales pour mars 2016, probablement un record. A noter que avril na parvient pas non plus à totaliser 100mm... Une période exceptionnellement chaude et sèche, et on remarque qu'en avril la bascule entre alizé de NNE et alizé de sud n'est pas nette: ça hésite, re-tourne au NNE plusieurs fois; ce n'est qu'autour du 8 mai que la circulation de sud arrivera à s'imposer cette année.

48698_MAR_APR16.png

 

 

Et c'est tout pour aujourd'hui.

Modifié par mottoth
Révision complète.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour cette fiche. smile.png

Je n'ai jamais été à Singapour, mais j'ai passé deux mois et demi en Malaisie (dont Bornéo), donc à peine plus au nord.

Le climat y est très comparable, la différence se faisant essentiellement au niveau du régime des pluies puisqu'il y a une saison (relativement) sèche en Malaisie péninsulaire. Mais la chaleur est très pesante et éprouvante même si, personnellement, j'aime bien ça. Et puis je trouve que ce type de chaleur a une « odeur » particulière.

Concernant Singapour, il est souvent dit que c'est un des climats les plus insupportables de la planète, tout comme celui du Panama. Même si cela reste subjectif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah merci pour Singapour ! J'y ai vécu deux ans et j'attendais tout particulièrement cette fiche !

Le record est donc en Tnn de 20,2°C, il me semblait avoir vu quelque part 18,5... Quel est le record absolu de vent à Singapour ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le record est donc en Tnn de 20,2°C, il me semblait avoir vu quelque part 18,5... Quel est le record absolu de vent à Singapour ?

20.2°c... sur 13 ans seulement. Alors 18.5°c sur une période bien plus longue, pourquoi pas.Quand au vent je n'en ai aucune idée... c'est une ville peu venteuse d'après ce que j'ai pu voir dans les données quotidiennes. A cette latitude (quasiment l’équateur), la force de Coriolis devient négligeable donc pas de système tourbillonnant (exit les cyclones donc): Seuls les orages apportent de bonnes rafales, et encore pas systématiquement il me semble.

EDIT: d'après la compilation de METARs disponible à wunderground, la rafale max de 2012 serait de 58km/h, sous un orage:

WSSS 300500Z VRB10G31KT 0600 R20R/0550D R20C/0275D +TSRA FEW007 FEW012CB BKN014TCU 28/24 Q1012

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut à tous,

Je rebondis sur l'utilisation du mot subtropical, qualificatif utilisé pour definir un climat, qui, je pense ne froisser personne en disant ca, ne se trouve pas en antarctique.

Sérieusement, si certains coins aux lattitudes trop élevées peuvent être sujets à caution, d'autres ont besoin de ce qualificatif pour bien situer leur climat. C'est le cas de la Nouvelle Orléans, ville pour laquelle il est difficile d'imaginer qualifier le climat de continental ou d'oceanique. Je pense que ce terme de subtropical s'impose dans ce cas.

Crabo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

#62. Turkmenbashi

 

Autrefois appelée Krasnovodsk à l'époque de l'URSS, cette ville Turkmène est sur la bordure orientale de la mer Caspienne:

38507_Map1.jpg

 

Tandis que la ville est située au bord de la mer au milieu de petites collines, la station synoptique est situé plus haut sur l'aéroport, à 5 ou 6kms du centre ville:

38507_Map2.jpg

 

Sur cette vue en 3D on appréhende mieux la topographie locale: le niveau de la mer est à -29m, une petite chaine côtière culmine à environ 220m, puis ça redescend vers l'aéroport qui est à environ 90m d'altitude:

38507_Map3.jpg

 

EDIT 29/08/2016: station déplacée de 390m vers l'ENE en 2012 suite à la construction d'une nouvelle piste:

38507_stn_move.jpg

 

 

38507_Turkmenbashi_A_v7_32.png

 

On est nettement dans le domaine aride définit par Köppen (BW), avec 118mm de RR annuelle pour un seuil d'aridité fixé à 225.8mm. On qualifiera ce climat de chaud (h) ou froid (k) selon que l'on regarde la Tm annuelle (ici <18°c donc froide) ou la Tm de janvier (ici >-0°c donc chaude).

 

La continentalité est forte mais le minimum de RR estival donne un caractère méditerranéen à ce climat... en fait le même mécanisme est à l’œuvre ici qu'au dessus de la méditerranée en été, à savoir que l'on est sous une large zone de subsidence engendrée par la remontée vers le nord de la cellule de Hadley en cette saison. Le reste de l'année les précipitations sont très irrégulières et les mois quasiment secs (avec une trace de RR ou seulement quelques mm) sont fréquents.

La proximité de la mer et le relief décrit plus haut engendrent des phénomènes de brises qui, selon leur orientation, engendrent d'énormes variations du Td durant la moitié chaude de l'année, avec de fortes pointes d'humidité quasi-quotidiennes sous le vent marin.

On constate encore le trait caractéristique de ces climats d'Asie Centrale: un automne plus stable et meilleurs que le printemps... on peut comparer les stats de nebulosité ou les écarts entre 10 et 90 centiles de t° entre octobre/novembre et avril/mars.

 

EDIT 26/12/2014: ajout des tableaux horaires et des roses des vents

38507_Turkmenbashi_B_v7_32.png

 

38507_Turkmenbashi_C_v7_32.png

 

 

L'hiver ressemble un peu à ce que l'on peut connaitre en France, avec des gelées fréquentes mais généralement faibles, et occasionnellement une vraie vague de froid. Voici l'hiver 2009-2010, où le froid de février a compensé la douceur de janvier. et qui présente un peu de tout (neige, fort gel, redoux, petite pluie, brouillard et stratus...):

38507_DEC09_FEB10.png

 

 

 

En avril le temps est très variable. On trouve un peu de tout dans l'exemple suivant:

- de brusques coups de chaleurs à plus de 30°c

- des journées maussades (les 1 et 2, du 24 au 28)

- un épisode de vent très sec du 3 au 5, avec de la poussière à l'occasion.

38507_APR11.png

 

 

Eté 2007: normal, la modération des 2 premiers mois ayant compensé la chaleur d'aout. Notez les fortes variations du Td, avec des alternance de périodes sèches ou moites en fonction des vents dominants. Dès que l'air marin de la Caspienne surchauffée s'invite dans les terres l'humidité peut s'envoler assez haut (des Td de 25°c ou plus ne sont pas exceptionnels).

38507_JUN_AUG07.png

 

 

Octobre: une saison agréable comme en 2008. Un ciel souvent bien dégagé, et de rares journées maussades (les 12, 22 et 26):

38507_JUN_AUG07.png

 

A la prochaine !

 

Modifié par mottoth
Révision complète

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.