mottoth

Climats du monde

2 564 messages dans ce sujet

J'avais parlé un peu des climats Vietnamiens en 2007 dans mon /topic/19940-le-vietnam-du-nord-au-sud/'>compte rendu photo de mon premier voyage dans ce pays, avec quelques stats et tout ça, je t'invite à y jeter un oeil même si ce n'est pas aussi poussé que les fiches présentées dans ce fil. Y'a même des photos de Hué et de la région.

Les données de Saigon ne sont pas dispo sur Ogimet - comme Hanoi la station ne partage plus d'infos dans le reseau synoptique mondial -, donc pas de fiche à prévoir pour cette ville. Il me reste à trouver une station bien représentative du sud su pays avec des données de qualité... La zone assez plane qui s’étant de Saigon à Bangkok en passant par le Cambodge possède un climat assez homogène, tu peux donc te référer à la fiche de Bangkok pour voir les grandes lignes du climat de Saigon.

Je n'avais pas lu ce fil à l'époque, très beau reportage, un grand merci à toi !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cela me rappelle un carte tirée à part de l'Observatoire central de l'Indo-Chine numérisée sur Gallica, pour l'année 1906 :

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8445403b/f1.zoom.langFR

Quelques stations étaient également incluses dans les Annales du Bureau central météorologique de France. Exemple pour la dite année 1906 : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32694356z/date.langFR

Excellent ! Merci Thundik81 ! Toujours capable de nous dégotter plein de ressources et de sources intéressantes ! flowers.gif

J'avais parlé un peu des climats Vietnamiens en 2007 dans mon /topic/19940-le-vietnam-du-nord-au-sud/'>compte rendu photo de mon premier voyage dans ce pays, avec quelques stats et tout ça, je t'invite à y jeter un oeil même si ce n'est pas aussi poussé que les fiches présentées dans ce fil. Y'a même des photos de Hué et de la région.

Superbe reportage, Mottoth ! Comme d'hab... smile.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

#110. Hué

Salut à tous,

Une présentation bien complète, une fois de plus. Pas grand chose à rajouter du point de vue de l'analyse.

Peut-être juste spécifier que la saison sèche (qui n'en est même pas une - je trouve Ihsec = +14) est due à la présence de la subsidence globale en altitude (puisque la ZCIT se trouve assez loin au sud, et que les fronts polaires sont loin au nord). Par ailleurs, la Mer de Chine méridionale est plus fraîche, trop fraîche pour engendrer des convections massives. C'est aussi la raison pour laquelle la ZCIT passe relativement "tranquillement" en mai.

Une fois la ZCIT au nord (donc après mai), on passe dans la zone de subsidence de l'hémisphère sud météorologique, donc un nouvel assèchement tout relatif.

Pendant ce temps, la mer se réchauffe nettement, si bien que comme l'a bien expliqué Mottoth, l'activité cyclonique peut débuter, pour s'additionner avec le nouveau passage de la ZCIT dans l'autre sens en automne...

Nous sommes bine en climat tropical, mais il s'en faut de peu (l'indice de tropicalité ne vaut que +3 !), même si ça paraît surprenant ! En effet, il suffirait d'une Tm annuelle de 0.5 à 1°C plus basse pour basculer en subtropical ! Ceci à cause de pluies hivernales (dont une bonne partie d'origine "polaire") très copieuses. Ce qui signifie que si Huê est bien tropicale, ce n'est pas le cas dans l'intérieur du pays, dès 300 ou 400 m d'altitude.

Il n'y a donc pas de saison sèche. Nous avons donc bien affaire à un climat subéquatorial. C'est effectivement très humide sur l'année : IhA = 107.

À noter que seulement 100 km au sud-est, soit à partir de Da Nang, on passe en climat tropical humide et sec, avec une forêt tropicale décidue sèche !

Bref, à Huê, je parlerais d'un climat subéquatorial de mousson, où le biome dominant est la forêt tropicale ombrophile (donc humide, dense et toujours verte).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

#111. Sochi.

 

On commence déjà à parler des JO d'hiver qui se tiendrons la-bas en février, allons donc y faire un tour.

Sochi est à l’extrême sud de la Russie d'Europe, sur la rive nord de la mer Noire et très près de la frontière Géorgienne:

37171_map0.jpg

 

C'est une région où la chaine du Caucase plonge dans la mer sans qu'il n'y ait vraiment de plaine côtière. On y retrouve une topographie similaire à celle de Trabzon, en face sur la côte sud. La station synoptique est située sur l'aéroport d'Adler, à 23kms de Sochi. J'ai aussi marqué la ville de Krasnaia Poliana, à environ 35kms de la côte, où seront basées les épreuves alpines des JO:

37171_map1.jpg

 

Vue vers le NNE montrant l'environnement de la station (1.5kms de la mer) et la vallée qui monte vers Krasnaia Poliana:

37171_map2_NNE.jpg

 

Enfin une dernière vue bonus montrant Krasnaia Poliana, et où l'on peut deviner les différents domaines skiables où vont se dérouler les épreuves de ski alpin. C'est pas très haut: le fond de vallée n'est qu'à 470m, tandis que le domaine skiable culmine vers 2300m. La limite de la foret se situe vers 1800-1900m:

37171_map3_E.jpg

 

37171_Sochi_A_v7_33.png

 

 

Même si l'on pouvait s'y attendre je suis au final assez surpris de la très grande similitude avec le climat de Trabzon, distante de seulement 270kms: moins d'un degré d'écart en Tm annuelle (imputable à la différence de latitude), une hygrométrie très proche (en Td), un régime de RR identique... Sochi semble plus arrosée mais c'est a relativiser: si l'on avait comparé Sochi à Rize c'est Rize que serait en tête, et largement. L'hiver n'est pas froid, comme à Trabzon la neige est assez rare (5 à 6 jours par an avec couche mesurable au sol) mais peut être abondante.

Il n'y a au final que 2 différences notables entre Sochi et Trabzon:

- Sochi est nettement plus ensoleillée, le relief piège moins la nébulosité.

- Le foehn est absent à Sochi, alors qu'à Trabzon des épisodes spectaculaires se produisent plusieurs fois par an.

 

EDIT 26/12/2014: ajout des tableaux horaires et des roses des vents:

37171_Sochi_B_v7_33.png

 

37171_Sochi_C_v7_33.png

 

 

L'hiver est variable, en voici un exemple typique avec un mois de janvier assez humide suivi d'un beau mois de février. J'ai lu ailleurs sur ce forum que Sochi "a le climat de Nice", et c'est vrai que l'on y retrouve des types de temps typiques des Alpes maritimes:

37171_JAN_FEB07.png

 

 

Comme la plupart des climats tempérés la variabilité inter-annuelle peut être très forte, même pour un climat à priori modéré comme celui de Sochi. Voici donc un exemple de printemps pas trop équilibré: avril 2016 a été contrasté main plutôt doux, avec un excédent de +1.6°c sur les tx, et mai très normal mais terne, plutôt monotone.

37171_APR_MAY16.png

 

 

On avait vu avec Trabzon que la variabilité inter-annuelle restait forte en été, probablement en lien étroit avec la température de la mer, c'est la même chose ici. Néanmoins j'ai pu trouver une année bien représentative: 2005. L'excédent de précipitations de juillet est du a une seule dégradation orageuse qui malgré sa violence reste elle aussi représentative: l'été connait une certaine dynamique méditerranéenne - c'est quand même le minimum pluviométrique annuel -, mais les quelques dégradations pluvio-orageuses estivales sont tellement marquée qu'elle évitent largement la sécheresse écologique.

37171_JUL_AUG05.png

 

 

L'automne est marqué par des épisodes pluvio-orageux très puissants où l'on retrouve la encore des mécanismes méditerranéens, lorsque les conflits méridiens sont renforcés par l’énergie disponible en mer après l'été. Cependant le mauvais temps n'est ni systématique ni continuel, comme ici en 2002 où l'on enchaine un mois d'octobre très arrosé puis un mois de novembre très agréable:

37171_OCT_NOV02.png

 

 

Avec toute cette douceur et un climat qui en effet se rapproche pas mal de celui de la côte d'Azur, je trouve en effet assez risqué d’organiser des JO d'hiver dans l'arrière pays à des altitudes aussi basses... je pense que les organisateurs parient sur des neiges fréquentes et abondantes qui compensent la fonte due aux températures trop justes. Mais si on tombe sur un hiver 2014 trop sec on se retrouvera avec la même situation que les JO de Vancouver...

 

Prochaine fiche probablement pas avant le 20/11... je pars en voyage après demain (normalement: le Pérou... mais rien n'est encore sur) pour 2 bonnes semaines.

 

Modifié par mottoth
Remise à jour

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avant de parler du climat de Sotchi, je fais un petit aparté sur l'enneigement probable sur les hauteurs de Krasnaïa Polyana :

À partir des données climato prises sur ce site (http://fr.climate-data.org/location/10775/), et en appliquant un algorithme que j'avais élaboré il y a 2 ou 3 ans, je vais tenter de donner une estimation du cumul de neige (par mois, et total) pour cette station russe.

Evaluation de la hauteur de neige cumulée à Krasnaïa Polyana (525 m).

Données :

déc : 4.7°C, 127 mm, ratio 8

jan : 2.6°C, 112 mm. ratio 9

fév : 3.0°C, 79 mm, ratio 9

mar : 5.6°C, 86 mm, ratio 8

x est l'altitude et A est l'amplitude thermique annuelle.

-> Po = 0.017x + 28.5 = 37.4%

A = 18.1°C

-> T1 = 0.17A +4 = 7.1°C (température mensuelle moyenne en-dessous de laquelle la neige peut tomber et cumuler. À noter qu'en automne, il faut que la Tm mensuelle soit un peu inférieure, alors qu'elle peut être un peu supérieure au printemps => d'où les correctifs appliqués).

P = ((5-Po)/T1)T + Po (proportion de neige tombée par rapport aux RR mensuelles).

déc : 16% x 12.7 x 8 x 0.8 = 13 cm

jan : 26% x 11.2 x 9 x 1 = 26 cm

fév : 24% x 7.9 x 9 x 1.2 = 20 cm

mar : 12% x 8.6 x 8 x 1.2 = 10 cm

Total : 69 cm de neige

C'est donc effectivement pas glorieux...

Mais gageons que ces quantités s'élèvent très rapidement avec l'altitude, notamment grâce aux température évidemment plus froides (gradient thermique vertical qui semble être de l'ordre de -0.6°C/100m) et grâce à des précipitations sans doute plus copieuses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

JO Sotchi 2014. Un demi million de mètres cubes de neige en stock à Sotchi

A Sotchi, on stocke déjà la neige pour les JO d'hiver 2014

Maintenant les sites ne sont plus choisis n'ont pas pour leurs qualités mais là ou il y a de l'argent, JO Sotchi 2014 (neige incertaine), Coupe du Monde de Football au Qatar en 2022 (matches par 40/45°).... pinch.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a un autre station météorologique en pleine ville de Scotch, euh.. Sotchi biggrin.png (altitude 56m - position 43°34'N - 39°46' E) qui est à 21 kilomètres de l'aéroport Adler.

http://www.atmosphere-climat.com/russie/sotchi/sotchi.html.

Le climat n'est pas similaire de Nice de Côte d'Azur devant les montagnes : la Tm hivernale de Sotchi est le plus frais de 3 degrés et les neiges sont tombées 8 jours de moyenne par an (contre 1 jour de moyenne à Nice). Les précipitations sont 3 fois plus intenses, elles pourraient faire les neiges tomber plus sûr sur Caucase.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il n'empêche que les JO de Sotchi accouchent d'un superbe projet météo ouvert : FROST-2014

Et pour alimenter les modèles il y a du matos mis en place : http://frost2014.meteoinfo.ru/media/present/3meeting/day1/FROSTmeeting-2013-Kiktev.pdf

Ah ouais pas mal, on va bien pouvoir suivre ça.

Il y a un autre station météorologique en pleine ville de Scotch, euh.. Sotchi biggrin.png (altitude 56m - position 43°34'N - 39°46' E) qui est à 21 kilomètres de l'aéroport Adler.

http://www.atmosphere-climat.com/russie/sotchi/sotchi.html.

Le climat n'est pas similaire de Nice de Côte d'Azur devant les montagnes : la Tm hivernale de Sotchi est le plus frais de 3 degrés et les neiges sont tombées 8 jours de moyenne par an (contre 1 jour de moyenne à Nice). Les précipitations sont 3 fois plus intenses, elles pourraient faire les neiges tomber plus sûr sur Caucase.

Au niveau thermique on est en effet plus proche de Marseille... mais pour les vents ou l'hygrométrie on est plus proche de Nice. Et "similaire" ne veux pas dire "identique".

Les données de la station 37099 situé à Sochi ville ne sont pas diffusées par la NOAA, donc j'ai du me rabattre sur celles d'Adler.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il n'empêche que les JO de Sotchi accouchent d'un superbe projet météo ouvert : FROST-2014

Et pour alimenter les modèles il y a du matos mis en place : http://frost2014.meteoinfo.ru/media/present/3meeting/day1/FROSTmeeting-2013-Kiktev.pdf

Ah ouais pas mal, on va bien pouvoir suivre ça.

Je ne l'avais pas mentionné car tu as raison sur l'importance relative du phénomène mais pour la modélisation il a aussi fallu intégrer la présence de foehn.

J'ai vu une présentation d'Andrea Montani à ce sujet (avec le cas d'un coup de foehn le 14-15/02/2013 à Krasnaïa Poliana).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

#111. Sochi.

Effectivement, un climat tout particulier règne à Sotchi, de même que sur toutes ces rives nord-est, est, sud-est et sud de la Mer Noire.

Il s'agit d'un climat nettement maritime, malgré l'éloignement de l'océan atlantique, et bien qu'entouré de régions au climat assez nettement continental.

En effet, la Mer Noire est suffisamment vaste et profonde (donc très gros volume d'eau) pour engendrer à elle seule des conditions dignes des climats océaniques.

Bien entendu, l'engoncement dans les terres européennes et la latitude relativement méridionale font que l'été est très chaud, mais très humide.

Par ailleurs, la grande douceur hivernale est due à ces reliefs qui emprisonnent l'humidité de cette mer intérieure.

Au final, on atteint pratiquement les conditions subtropicales, sans y parvenir toutefois (l'indice de subtropicalité atteint les 10655, soit tout près des 11000 "nécessaires").

448223IndSubtrTurquie.jpg

Comme l'a expliqué Mottoth, même si l'on observe une réduction assez nette des précipitations en été, il n'en demeure pas moins qu'on n'atteint absolument pas la sécheresse écologique (précipitations estivales bien trop copieuses, HR moyenne également, ...).

De plus, sur l'année entière, les niveaux d'humidité et d'eau disponibles restent très élevés, si bien qu'il ne peut nullement être question de climat méditerranéen. Je n'ai pas calculé Ihe ni IhA, car ce n'est pas nécessaire.

À noter que les locaux (en tout cas en Turquie) appellent ce climat (celui des rives de cette mer) : climat de Mer Noire, pour le différentier du climat méditerranéen, du climat continental, et du climat océanique.

Bref, je parlerais d'un climat maritime humide à étés chauds, tout près du climat maritime subtropical humide.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je prends enfin le temps de poster ici...C'est tellement bien fait qu'il n'y a rien à ajouter si ce n'est merci...

C'est donc un topic absolument passionnant que je suis depuis ses débuts. Travail absolument collossal et didactique de mottoh complété des remarques toujours très pertinentes de dann 17 ou yves 38. Bref, un régal pour tout passionné qui se respecte. Continuez à nous informer sur les multiples climats mondiaux : à titre personnel, hormis les climats froids toujours remarquables, j'ai particulièrement apprécié la série sur l'Inde et notamment ses Td de ouf...Merci mottoh, dann 17 et yves 38.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut à tous. De retour de vacances, j'espère avoir le temps de reprendre ce fil avec de nouvelle fiches d'ici la fin de la semaine... J'ai aussi pas mal de photos à trier / retoucher, ce qui me prends mon temps libre sur l'ordi.

Je viens de remettre à jour la fiche d'Arequipa. J'ai passé 6 jours dans la région d'Arequipa, je peux dire que cette ville est vraiment à la frontière entre le climat désertique de la cote pacifique, sec toute l'année, et le climat d'Altiplano avec saison humique en été.

 

Voici une photo prise du centre ville en regardant vers le nord, qui montre le volcan Chachani:

DSC02401_03sm.jpg

 

84752_map5.jpg

Peu après la côte pacifique (à 15kms de l'ocean vers Camana), commence un plateau qui monte en pente douce vers Arequipa (de 1000m à 2300m sur 60 à 70kms de large). Au village de Santa Isabel de Sihuas (1400m), où je me suis arrêté vers 10h du matin, on pouvait voir à la fois vers l'est les silhouettes des 3 volcans qui dominent Arequipa, dans un ciel sans nuages, et vers l'ouest des stratus qui venaient mourir sur les falaises côtières. Au coeur de cette vaste zone relativement plane s'étant le domaine très aride engendré par la "mécanique de désert côtier" du Pacifique froid (le courant froid de Humbolt). En dehors des zones irriguées (bien visibles d'ailleurs sur l'imagerie google), absolument aucune trace de végétation, c'est un désert de pierre absolu.

 

En revanche au nord et à l'est d'Arequipa on se retrouve en à peine 20kms sur l'Atiplano Andin - par exemple le lac verdatre à l'est de la ville se trouve à 4300m d'altitude. Et on retrouve la vegétation typique de l'altiplano, la convection diurne et les averses associées. La photo suivante a été prise au col de Patopampa, à 4910m d'altitude, vers le sud-est. On y retrouve la silhouette du Chachani (au premier quart de l'image en partant de la droite), Arequipa est donc juste derrière, à 70kms du point de vue. A gauche et au centre sur l'altiplano on voit les averses convectives à leur maximum diurne (photo prise vers 14h55), à droite les trouées de ciel bleu sont au dessus d'Arequipa et du plateau qui mène vers l'océan... la frontière climatique est matérialisée par les volcans qui dominent la ville et elle est étonnamment visible sur cette photo:

DSC02662_69sm.jpg

 

A altitudes égales la ville d'Arequipa est plus froide que le canyon de Colca (où j'ai randonné 3 jours), visible sur l'imagerie google à l'ONO du col de Patopampa et entouré par le domaine de l'Altiplano... encore un signe que le climat d'Arequipa est bien different et bien rafraichi par l'ocean Pacifique dont l'influence se fait sentir toute l'année.

Pour finir avec Arequipa je peux vous dire que les habitants sont très fiers de leur climat très ensoleillé et sans excès de température, ce qui rejoint la conclusion que j'avait faite en présentant cette ville: très agréable, avec un grand confort thermique.

Modifié par mottoth

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello à tous,

Merci d'alimenter ce topic qui est toujours extrêmement intéressant et fourni.

Pour Sotchi, parler de climat océanique ou de façade occidentale des continents serait peut être approprié, car géographiquement, on pourrait presque imaginer que le Caucase joue un rôle de mini-continent entre deux cotes (est et ouest). Et est-ce que le fait que des montagnes séparent ces deux mers (mer noire et mer Caspienne) n'amplifierait pas aussi cet effet?

Côté température je trouve que c'est un peu faible comparé à Nice ou Marseille. Personnellement, je trouve qu'elles se rapprochent plus de celles de Carcassonne (environs 6° au plus froid et 23° Au plus chaud) avec une amplitude plus importante pour cette dernière à cause de sa position plus continentale, ainsi que pour les RR qui échappent aux cumuls exigés par la classification csa malgré un creux estival plutôt marqué.

Crabo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation
Côté température je trouve que c'est un peu faible comparé à Nice ou Marseille. Personnellement, je trouve qu'elles se rapprochent plus de celles de Carcassonne (environs 6° au plus froid et 23° Au plus chaud) avec une amplitude plus importante pour cette dernière à cause de sa position plus continentale, ainsi que pour les RR qui échappent aux cumuls exigés par la classification csa malgré un creux estival plutôt marqué.

Crabo

La station de référence de Nice est ultra-maritime, puisque l'aéroport Côte d'Azur est construit partiellement sur un polder. Il y a fort à parier qui si l'aéroport de Sochi/Adler était construit pareillement au lieu d'être quelques kms dans les terres on y relèverait des t° (et en particulier des tn) beaucoup plus proches de celles de Nice Côte d'Azur, et qu'alors la comparaison serait probablement vraiment probante.

Il ne faut jamais perdre de vue la topographie et l'environnement immédiat d'une station, c'est pour ça que je fait un gros travail de localisation et de présentation basée sur l'imagerie satellitaire.

 

#112. Astrahan.

 

Reprise des mises à jour aujourd'hui, avec un rythme plus lent que ces derniers mois: j'ai plus grand chose en réserve, je fait donc un peu les fonds de tiroirs smile.png

On ne s'éloigne pas trop de Sochi, on reste en Russie d'Europe: Astrahan (ou Astrakhan), 710kms vers l'ENE, près de la mer Caspienne.

34880_map0.jpg

 

Astrahan est à environ 95kms de la mer, dans une zone très plane et sous le niveau de la mer (-27m), où s'étend le delta de la Volga:

34880_map1.jpg

 

La stations est implantée 12kms au sud-ouest de la ville dans une zone moyennement urbanisée, près de la Volga (à 250m). Ici une vue vers le NNE:

34880_map2.jpg

 

34880_Astrahan_A_v7_33.png

 

Je m'attendais à retrouver un climat très similaire à celui de Aralsk, en moins continental, mais j'ai été surpris par l'humidité et la grisaille importantes en hiver. Certes la chaleur estivale et la faiblesse des RR annuelles font que l'on passe nettement sous le seuil de semi-aridité de Köppen (225mm de RR annuelle pour un seuil à 359mm, soit 63%), mais l'hiver est franchement gris et humide, avec une forte hygrométrie.

On a en fait un climat continental hybride qui présente des particularités européennes (hiver gris) et d'Asie centrale (sécheresse estivale, fin d'été plus stable et moins nuageuse que le début).

 

L'hygrométrie parfois forte en été s'explique par la relative proximité de la Caspienne et aussi par l'immense delta marécageux de la Volga... on a déjà vu ça au Caire, qui a exactement la même configuration avec le delta du Nil.

 

EDIT 14/12/2014: ajout des tableaux horaires et des roses des vents

34880_Astrahan_B_v7_33.png

 

34880_Astrahan_C_v7_33.png

 

 

Voici une saison hivernale complète, où chaque mois fut bien proche des normales. Sans surprise l'anticyclone Sibérien est responsable des vagues de froid, et l'on retrouve les 2 types de temps qui s'opposent tout l'hiver en Russie d'Europe et en Sibérie Occidentale: redoux gris et humide ou beau froid sec. Les RRs sont trop faibles pour garantir un enneigement durable:

34880_DEC14_FEB15.png

 

 

Enfin un été normal, 2008. On voit bien que aout se démarque en étant le mois le plus beau et le plus stable de l'année.

34880_JUN_AUG08.png

 

 

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui !

 

Modifié par mottoth
Remise à jour

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Plus de nouvelles fiches depuis plus d'un mois. Mottoth n'en a peut être plus en réserve...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non, rassurez vous j'y travaille toujours... J'avance très lentement, en fonction du temps libre au boulot. Par contre chez moi j'ai plus le temps, la faute en partie à ce jeu, hyper chronophage mais hyper prenant.

Et je pars à nouveau en voyage lundi, pour 2 semaines, en Thailande et à Hong Kong cette fois çi. Donc j'essaye de reprendre ce fil début février.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah tu me rassures alors. Nous attendons avec impatience les prochaines fiches!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai mis à jour une douzaine de fiches aujourd'hui... il m'en reste à peu près 70 !

J'ai légèrement modifié les échelles colorimétriques pour le vent, maintenant que j'ai un peu plus de recul. J'ai également préféré m’intéresser aux 20-centiles plutôt qu'aux 5-centiles pour mieux appréhender les situations de vents faible: cela évite des lignes entières de zéros - pas très pertinentes - pour beaucoup de stations -> On a donc une nouvelle version (v3.42) pour la présentation de mes données.

Je me rends maintenant bien compte combien les stations de ville sont cloisonnée par rapport aux stations bien ouvertes aux vents comme sur les aéroports. Allez voir Moscou ou Sofia, les vents moyens y sont 2 fois plus faibles qu'ils ne devraient être. L'introduction des valeurs de vent moyen dans mes fiches n'a donc pas un grand intérêt pour comparer 2 villes entre elles, vu que les conditions de dégagement nécessaires pour avoir une bonne classe 1 en mesure de vent ne sont que rarement atteintes. En revanche la variation annuelle des vents est toujours intéressante à suivre. Je ne suis rendu compte que dans la plupart des climats tempérés la saison la plus ventée est le printemps.

Voilà... je continue donc à bosser là dessus, ce fil n'est pas mort rassurez vous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai mis à jour une douzaine de fiches aujourd'hui... il m'en reste à peu près 70 !

J'ai légèrement modifié les échelles colorimétriques pour le vent, maintenant que j'ai un peu plus de recul. J'ai également préféré m’intéresser aux 20-centiles plutôt qu'aux 5-centiles pour mieux appréhender les situations de vents faible: cela évite des lignes entières de zéros - pas très pertinentes - pour beaucoup de stations -> On a donc une nouvelle version (v3.42) pour la présentation de mes données.

Je me rends maintenant bien compte combien les stations de ville sont cloisonnée par rapport aux stations bien ouvertes aux vents comme sur les aéroports. Allez voir Moscou ou Sofia, les vents moyens y sont 2 fois plus faibles qu'ils ne devraient être. L'introduction des valeurs de vent moyen dans mes fiches n'a donc pas un grand intérêt pour comparer 2 villes entre elles, vu que les conditions de dégagement nécessaires pour avoir une bonne classe 1 en mesure de vent ne sont que rarement atteintes. En revanche la variation annuelle des vents est toujours intéressante à suivre. Je ne suis rendu compte que dans la plupart des climats tempérés la saison la plus ventée est le printemps.

Voilà... je continue donc à bosser là dessus, ce fil n'est pas mort rassurez vous.

Topic très intéressant. Félicitations pour ton travail!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

#113. Mineralnye Vody

 

Après une longue période d'inaction voici une nouvelle mise à jour... on reste dans le secteur abordé durant les 2 dernières mise à jours, à savoir le sud de la Russie d'Europe.

Mineralnye Vody est une petite ville (70000h) située à 265kms de Sochi/Adler et 450kms de Astrahan. 110/120 kms plus au sud se trouvent les monts du Caucase, et notamment l'Elbrouz (5642m) à 109 kms.

37054_map0.jpg

 

Bien que visible depuis Mineralnye Vody, la chaine du Caucase est trop loin pour engendrer des situations de foehn marquées:

37054_map1.jpg

 

Vue vers le sud. La station est située sur l'aéroport, en milieu campagnard. La taille modeste de l'agglomération fait que l'ilot de chaleur urbain est faible et n'influence pas vraiment cette station. Complètement à droite on devine la silhouette de l'Elbrouz:

37054_map2.jpg

 

37054_Mineralnye_Vody_A_v7_33.png

 

Köppen classe ce climat soit en Cfa (le fameux "subtropical" un peu fourre-tout) soit en Dfa (continental à été chaud), suivant que l'on définisse la limite entre les deux à -3°c ou 0°c pour le mois le plus froid... compte tenu que janvier n'est pas loin des -3°c on peu pencher plus pour du Dfa, contrairement à ce que j'ai imprimé qui n'est que le résultat brut d'un algorithme.

La difficulté de choisir entre ces 2 tiroirs d'une classif déjà imparfaite montre bien le caractère hybride de ce climat, qui a clairement une continentalité importante mais montre un relatif minimum pluviométrique estival après le maximum de printemps. Comme à Astrahan, on se situe bien ici aussi au carrefour d'un paquet d'influences qui se succèdent au cours de l'année: flux d'ouest tempéré et humide, vague de froid sibériennes, chaleur sèche d'Asie Centrale.

 

EDIT 19/12/2014: ajout des tableaux horaires et des roses des vents

37054_Mineralnye_Vody_B_v7_33.png

 

37054_Mineralnye_Vody_C_v7_33.png

 

 

L'hiver 2013-2014 contient un peu de tout:

- un mois de décembre beau et sec, marqué par des tn bien basses grâce aux nombreuses nuits claires.

- un mois de janvier dans les normales mais assez contrasté, avec une deuxième décade douce, puis un important épisode neigeux, puis un gros coup de froid sibérien en fin de mois.

- un mois de février légèrement déficitaire en t°, marqué par la poursuite de la vague de froid siberienne en début de mois.

37054_DEC13_FEB14.png

 

 

L'été 2001 commence un peu fraichement un juin, avec des journées très maussades qui correspondent bien au maximum annuel de RR.

Puis le plein été bat son plein du 15/07 au 25/08, avec des t° souvent caniculaires. Si juillet est excédentaire en RR grâce a 2 journées pluvio-orageuses marquées, aout est nettement déficitaire... les mois de sécheresse écologique ne sont pas rares en été, surtout que la chaleur est parfois accompagnée d'une hygrométrie assez basse comme ici durant les 2 premières décades d'aout:

37054_JUN_AUG01.png

 

 

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui !

 

Modifié par mottoth
Remise à jour

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après une longue période d'inaction voici une nouvelle mise à jour...

Ah quand même ! (non, j'te charrie) tongue_smilie.gif

Je prendrai le temps de faire quelques remarques au sujet du climat de cette ville russe un peu plus tard.

Mais en attendant, je voudrais te poser cette question (qui est en fait une suggestion, que je t'avais déjà faite il y a quelques temps, il me semble) : pourquoi donc n'insères-tu pas les précipitations dans ton diagramme ? ce serait un diagramme ombrothermique, comme tu le sais, et comme cela existe dans la plupart des études climato. Je pense que ce serait une très bonne chose, non ? en choisissant pour ordonnées P = 2T, de façon à donner une idée du régime pluvio, et à donner une idée du niveau de sécheresse des différentes saisons. Il faudrait pour cela rajouter la courbe des T mensuelles (en plus de celles des Tnm et Txm).

Car, pardonne-moi, mais tes graphiques de Tn et Tx font vraiment trop "vides" !

Mais c'est peut-être trop de boulot, auquel cas je comprends...

J'espère ne pas t'avoir "vexé"...

Bye, smile.png

Gaël.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pourquoi donc n'insères-tu pas les précipitations dans ton diagramme ? ce serait un diagramme ombrothermique, comme tu le sais, et comme cela existe dans la plupart des études climato. Je pense que ce serait une très bonne chose, non ? en choisissant pour ordonnées P = 2T, de façon à donner une idée du régime pluvio, et à donner une idée du niveau de sécheresse des différentes saisons. Il faudrait pour cela rajouter la courbe des T mensuelles (en plus de celles des Tnm et Txm).

Gaël.

En fait je ne sais pas comment faire avec Excel... un "vrai" diagramme ombrothermique ça mélange courbe (t°) et histogrammes (RR), et ça je crois que c'est impossible avec excel. Je pourrais éventuellement mélanger 2 courbes, et tant pis pour les histogrammes, mais il reste à régler le problèmes des 2 échelles différentes pour les ordonnées: s'il est simple de faire un champs de données qui divises les RR par 2, comment malgré tout afficher une 2e échelle à droite du graph ? Je n'ai jamais passé des heures à chercher, mais les quelques tâtonnements que j'ai déjà fait n'ont rien donné.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon finalement je me suis penché sérieusement sur le pb, et j'ai fini par trouver le bon tuto... voici donc mon tout premier essai, pour la ville d'Astrahan:

34880_ombro.png

Une v3.50 de mes fiches à prévoir...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci mon gars. Comme ça, ce sera parfait ! smile.png Ça a tout de suite plus de gue.ule...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   1 membre est en ligne