mottoth

Climats du monde

2 978 messages dans ce sujet

Je viens de rajouter la journée du 17/09/2003 dans mes données: la moyenne de septembre fait un bond de 58mm à 71mm, mais pas suffisant pour faire sortir Tunis du BSh. Je mettrai à jour la fiche demain, là il est tard et j'ai la flemme...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

Oui, Tunis-Carthage est effectivement une station très urbaine (trop même, oserais-je dire). Les conséquences en sont les suivantes :

- les températures affichées ne sont pas très représentatives (bon, je pinaille un peu, mais vous comprenez l'idée) du coin, et il est donc "inégal" de comparer ces valeurs avec celles d'autres localités dont la station n'est pas (ou peu) urbaine.

- le réchauffement induit est plus fort que le seul réchauffement climatique, à cause de l'accroissement des superficies urbanisées dans l'agglomération tunisienne (la population est passée de 873000 habitants en 1975 à près de 2000000 en 2004 !).

Cela se ressent sur l'évolution des températures moyennes : en 1961-1990, les valeurs estivales (moyenne des Tm de juin, juillet et août) atteignaient "seulement" 25.4°C, alors que dans la période compilée par Mottoth (2000-2014), on atteint les 27.6°C ! Autrement dit, une hausse de plus de 2°C en un peu plus de 30 ans !

Gaël, il y a un autre facteur qui fait que Tunis est plus chaude qu'Alger: le vent. A Alger le vent calme ou très faible est 3 fois plus présent qu'à Tunis (36% vs. 11% sur l'année), ce qui favorise aussi le refroidissement nocturne. L'ICU ne fait pas tout, je pense que Tunis est vraiment plus chaude qu'Alger, même si il est dommage que l'aéroport et la station soient en ville.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Gaël, il y a un autre facteur qui fait que Tunis est plus chaude qu'Alger: le vent. A Alger le vent calme ou très faible est 3 fois plus présent qu'à Tunis (36% vs. 11% sur l'année), ce qui favorise aussi le refroidissement nocturne. L'ICU ne fait pas tout, je pense que Tunis est vraiment plus chaude qu'Alger, même si il est dommage que l'aéroport et la station soient en ville.

Oui, oui, je suis entièrement d'accord avec ça. Je ne voulais nullement dire que Tunis n'est pas plus chaude que d'autres villes comme Alger par exemple. Mais simplement, qu'il est difficile d'établir des comparaisons très fiables et de les quantifier de manière précise.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

#129. Kansas City

 

Au bout de 3 ans et 128 fiches on s'attaque enfin à l'Amérique du Nord. Il ne faut pas s'attendre à me voir faire tout le continent, plusieurs problèmes subsistent... voici pourquoi je m'était abstenu jusqu'à présent:

- L'encodage des Tn/Tx pour la région IV de l'OMM, c-à-d Amérique du Nord, Amérique Centrale et Caraïbes. Pour le reste du monde c'est assez simple: généralement on a une tn nocturne reportée le matin et qui cours sur les 12 dernières heures (parfois 24), et parfois une deuxième tn (dite diurne) reportée en fin d'aprem / début de soirée. Idem pour les tx.

 

Pour la région IV, c'est un sac de noeud que seule la lecture de la documentation de l'OMM peut démêler:

Rules_Region_IV.png

 

Les scripts d'Ogimet, qui prennent en compte toutes les tx/tn reportées sur une plage de 24, comptabilisent donc à la fois des données concernant J et J-1, et le résultat est inexploitable.

C'est en développant ma propre application sous VBA/excel que j'ai pu enfin m'attaquer à cette région du monde, en ne ciblant que les bon reports de tn/tx et en ignorant ceux qui sortent de la plage horaire recherchée. Kansas City a servi à tester le code produit spécialement pour cette région, et je pense enfin être arrivé à quelque chose de robuste et fiable.

- Les stations des USA et du Canada ne reportent souvent qu'aux heures synoptiques principales (00h, 06h, 12h et 18h TU), et restent muettes pour les secondaires (03h, 09h, 15h et 21h TU). En conséquence ça ne fait que 4 obs/jour, pas suffisant pour faire des tableaux horaires détaillés, pour avoir des moyennes sur 24h suffisamment parlantes où pour faire du QC (quality-check) en comparant les tx/tn aux t° synoptiques. Jusqu'à présent - seule exception: Vostok - j'ai toujours choisi des stations qui reportent aussi aux heures secondaires, et je continuerai à le faire. Donc une bonne partie des USA mais surtout du Canada ne sera pas étudiée.

- Dernière chose, spécifique aux USA mais qui m'a longtemps freiné: les unités utilisées. Les t° sont reportées avec une résolution de 1°F, soit environ 0.6°c contre les 0.1°c auxquels nous sommes habitués. Dans les moyennes cela se dilue, mais pour les centiles où les extrêmes on trouvera donc un pas de 0.6°c dans les tableaux.

 

L'enneigement est reporté en pouce (1 in = 2.54cm), ce qui fait que les couches de neiges inférieures à 3 cms ne sont pas codées dans les synops... Pour cette fiche j'ai essayé de corriger ce biais en rajoutant à la main des reports de 2cms lorsque la couche reportée passait brusquement de 3 à 0 alors que le fort gel se prolonge encore. Mais quoi qu'il en soit le nombre de jours avec neige au sol est forcément un peu sous-estimé.

 

 

Pour cette première station Américaine il me paraissait opportun de rentrer tout de suite dans le vif du sujet en tapant pile poil au milieu des USA: Kansas City (Missouri). Nous sommes donc dans les grandes plaines, entre Mississipi et Midwest:

72446_map0.jpg

 

Pas de relief notable donc, c'est bien plat sur des centaines et des centaines de miles dans tout les points cardinaux. La station est sur l'aéroport international, à 25kms au nord-ouest du centre ville, et environ 90m plus haut que le lit du Missouri qui coule à 10kms de là.

72446_map1.jpg

 

C'est assez campagnard, du bon côté des pistes, et les abords de la station sont parfaitement dégagés:

72446_map2.jpg

 

72446_Kansas_City_A_v7.35.png

 

C'est très continental: nous sommes à la latitude de Madrid et Pékin, et on se rapproche plutôt de Pékin: les étés y sont aussi chauds (et quasiment aussi moites), et les hivers quasiment aussi froids. Le régime des précipitations s'en rapproche aussi sans être aussi marqué.

L'ensoleillement est généreux, et le vent bien présent.

Le trait le plus marquant de ce climat c'est la variabilité du temps qui est extrême pendant presque toute l'année, nous verrons cela plus bas en détails dans les exemples de saison. Est-t-il besoin de rappeler que nous sommes dans la Tornado Alley ?

 

Les tableaux horaires ne montrent rien de très marquant, à part le fait que le Td ne présente aucun creux durant les heures les plus chaudes en été, il a même tendance à ce renforcer, accentuant la sensation de chaleur.

72446_Kansas_City_B_v7.35.png

 

 

Je suis bien surpris par ces roses des vents: je m'attendais à trouver un vent d'ouest plus présent, et surtout, dans cette région marquée par les conflits méridiens, un partage plus équitable entre vent du nord et vent du sud. Mais finalement le vent du sud est dominant pendant 8 mois sur 12, d'avril à novembre:

72446_Kansas_City_C_v7.35.png

 

 

Voici l'hiver 2006-2007, un hiver globalement normal:

- décembre très doux et normalement arrosé

- janvier ultra-normal

- février froid, normalement arrosé.

La neige est fréquente mais jamais très durable, et les légendaires refroidissements fulgurants sont bien là (le 7/12, 12/01), ainsi que quelques redoux éphémères (le 29/01, le 06/02):

72446_DEC06_FEB07.png

 

 

Printemps 2000: proche des normales thermiquement, un peu sec

- Mars un peu doux, normalement arrosé. Pas de coup de froid notable.

- Avril très sec et frais sur les tn.

- Mai un peu chaud, normalement arrosé

De grosses variations de températures, toujours... je vous laisse les trouver et les savourer...

Au mois de mai les orages apportent des lames d'eau souvent notables... c'est alors que les chasseurs d'orage et de tornades s'agitent partout dans la région.

72446_MAR_MAY00.png

 

 

J'ai eu beaucoup de mal à trouver un été normal en tous points.

Eté 2005 bien arrosé, sans excès de t°:

- Juin un poil chaud, très arrosé

- Juillet sec et normal thermiquement

- Aout normal thermiquement, bien arrosé.

Cet exemple un peu trop humide à le mérite de montrer la puissances des dégradations orageuses, la majorité de la lame d'eau estivale étant concentrée sur quelques épisodes (4). Il ne pleut pas si souvent que ça, mais quand il pleut ça fait pas semblant.

En revanche pas de vague de chaleur notable, avec autour de 37°c en txx (valeur médiane annuelle: 39°c).

72446_JUN_AUG05.png

 

 

Automne 2011: pas vraiment représentatif mais j'ai pas trouvé mieux

- Septembre: frais et sec, avec un beau baroud d'honneur de l'été les 2 premiers jours.

- Octobre: très sec, doux. Une belle séquence de beau temps du 23/09 au 05/10. Hygrométrie anormalement basse.

- Novembre: normal thermiquement, très humide (bien que ce soit surtout le fait de seulement 2 épisodes)

72446_SEP_NOV11.png

 

Voilà, j'espère que cette escale aux USA vous aura plus, pour la prochaine je pense à Denver.

 

Modifié par mottoth
Remise à jour

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour cette nouvelle fiche de Kansas City (États Unis et non USA, acronyme qui ne signifie rien en français), intéressante.

SI on compare avec Pékin à la même latitude, on constate qu'il s'agit également d'un climat continental marqué mais avec quelques différences :

- l'amplitude thermique annuelle est plus élevée à Pékin avec une Tm de janvier plus froide, due à la taille du continent eurasiatique

- malgré cette amplitude, les records de froid sont nettement moins sévères à Pékin, Tnn sur la période 2000-2014 à -16,7°C alors que Kansas City enregistre un froid record de -24,4°C sur la même période, près de 8°C plus bas. La configuration en couloir du relief nord américain canalisant les déplacements d'air méridiens y est pour quelque chose. En Asie, les reliefs sont plutôt disposés ouest-est, contrariant ces déplacements.

Sur d'autres continents, on peut aussi comparer à Tunis, Athènes ou Istamboul dont les latitudes ne sont pas si différentes, mais là, ce sont de tout autres climats ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très intéressant comme climat. Oui c'est similaire a Pekin en effet. Je pense que nous sommes dans le climat subhumide, c'est a dire qu'ici, la foret n'est plus le biome dominant mais ce n'est surement pas le désert non plus. C'est que Viers appelle le climat missourien, c'est a dire des saisons bien marqués avec de fortes variations d'un jour a l'autre. Moi je dirais qu'on dans le climat tempéré moyen subhumide (a saisons marquées, typiquement continental). Globalement, je trouve ce climat désagréable, on ne doit jamais savoir comment s'habiller avec de tels variations! Et la chaleur estivale doit être insupportable non?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

- malgré cette amplitude, les records de froid sont nettement moins sévères à Pékin, Tnn sur la période 2000-2014 à -16,7°C alors que Kansas City enregistre un froid record de -24,4°C sur la même période, près de 8°C plus bas.

Oui, enfin, je ne serais pas aussi catégorique... peut-être que (sans doute, même), effectivement, les Tn très basses (celles inférieures à -15°C par exemple) sont apparemment plus rares à Pékin qu'à Kansas City. Je veux bien.

Mais en revanche, prendre une période de 15 ans pour comparer des records absolus ne me semble pas pertinent. Or, justement, il s'avère que, si l'on tient compte de la période 1950-2014, le record de froid à Pékin atteint -27.4°C, contre -28°C à Kansas City. Bref, les deux valeurs sont équivalentes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très intéressant comme climat. Oui c'est similaire a Pekin en effet. Je pense que nous sommes dans le climat subhumide, c'est a dire qu'ici, la foret n'est plus le biome dominant mais ce n'est surement pas le désert non plus. C'est que Viers appelle le climat missourien

Je ne suis pas d'accord avec ça, Mathieu. Encore une fois, il ne faut pas se fier uniquement à ce que l'on voit actuellement, surtout là dans ces régions centrales des Etats-Unis. Si les forêts ne dominent effectivement pas autour de Kansas City, cela n'a rien à voir avec le climat, pour le coup ! Là, l'influence humaine est caractérisée et déterminante : les forêts ont été littéralement détruites et défrichées pour les besoins de l'agriculture et du pâturage. Un peu plus à l'ouest, là où les précipitations sont un peu plus faibles, ce sont les orages et leurs incendies associés qui font empirer la situation initiée par les Hommes.

Avec 900 à 1000 mm de précipitations (quand même !) qui tombent, en plus, principalement en été, et une Tm annuelle de 13°C environ, toutes les conditions climatiques sont largement réunies pour la présence de forêts dans la région de Kansas City.

Je n'ai pas éprouvé l'indice IhA pour Kansas City, mais à vue de nez, sa valeur est largement supérieure à 0, même sûrement supérieure à 25 ; elle doit être comprise entre 25 et 50, donc en climat subhumide. Mais pour moi, le climat subhumide est tout à fait suffisant pour la forêt.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après rectification, c'est bien humide (ou subhumide comme tu préfères). Autour de la ville, il y a quelques espaces forestiers en effet. Cependant, la limite de la foret est présente a 200-300 kilomètres a l'ouest de la ville (sauf erreur de ma part).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après rectification, c'est bien humide (ou subhumide comme tu préfères). Autour de la ville, il y a quelques espaces forestiers en effet. Cependant, la limite de la foret est présente a 200-300 kilomètres a l'ouest de la ville (sauf erreur de ma part).

Oui, je pense même que l'indice IhA y atteint sans doute les 50, soit carrément humide. On doit en être à la limite.

Mais, parallèlement à ça, je voudrais vous montrer quelque chose à propos de ces soi-disant plaines "aride" américaines...

Prenons l'exemple d'Amarillo, une ville située dans l'extrême nord-ouest du Texas, plutôt bien enfoncée dans la zone sèche et dite dénudée. À Amarillo, à 1100 m d'altitude, il tombe en moyenne 510 mm par an, avec une Tm annuelle de 14°C environ. L'indice IhA vaut -28. Etant donné que la Tm de janvier est > 0°C (environ +2.5°C), nous devrions avoir à faire à une végétation xérophile, non aride, donc forestière !

Or le type de paysage classique "représentatif" (celui qu'on voit généralement) de cette région, ce sont évidemment les grandes plaines "steppiques" herbeuses, desséchées et brûlantes.

Cependant, ceci n'est pas le biome climacique correspondant à cette région.

Le vrai biome naturel de la région d'Amarillo, c'est celui-ci :

Cette photo a été prise à 20 km au sud d'Amarillo. La forêt (constituée d'espèces très majoritairement xérophiles) qu'on aperçoit est située à une altitude comprise entre 900 et 1000 m, càd que les conditions climatiques n'y sont ni plus fraîches ni plus humides qu'à Amarillo.

451002Amarillo.png

Il faut savoir qu'une grande partie des plaines centrales des Etats-Unis devraient normalement être recouvertes de forêts (oh, certes, pas des forêts humides et denses, bien évidemment). Mais les activités humaines ont été telles que, désormais, il est devenu quasiment impossible de retrouver l'état de climax initial, notamment dans les régions les plus proches des Rocheuses.

Il existe cependant une zone réellement steppique (à l'état de climax) jouxtant également une zone - plus méridionale - semi-aride voire aride le long des Rocheuses (voire un peu dans les Rocheuses), en particulier de part et d'autre des montagnes de l'Etat du Colorado.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, enfin, je ne serais pas aussi catégorique... peut-être que (sans doute, même), effectivement, les Tn très basses (celles inférieures à -15°C par exemple) sont apparemment plus rares à Pékin qu'à Kansas City. Je veux bien.

Mais en revanche, prendre une période de 15 ans pour comparer des records absolus ne me semble pas pertinent. Or, justement, il s'avère que, si l'on tient compte de la période 1950-2014, le record de froid à Pékin atteint -27.4°C, contre -28°C à Kansas City. Bref, les deux valeurs sont équivalentes.

Depuis 1950, Pekin n'a connu que 2 tn inférieures à -20°c: -27.4°c le 21/2/1966 et -23.2°c le lendemain. Puis -19.3° en février 1969, suivi d'autres valeurs similaires plus homogènes.

A Kansas City Intl Airport, les -20°c sont atteints plus d'une d'année sur 2, et le record est de -31°c en décembre 1989.

Même si l'on valide les valeurs de février 1966 que je trouve, à titre personnel, suspectes, il faut quand même reconnaitre que Kansas City connait régulièrement des extrêmes nettement plus bas que Pékin.

On peut comparer les extrêmes annuels médian, un trucs que l'on trouve dans la denière ligne de mes fiches de données:

Pékin: Tnn -13.6°c / Txn -6.1°c

Kansas City: Tnn -20.3°c / Txn -11.7°c

CQFD.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et la chaleur estivale doit être insupportable non?

Pas constamment, il suffit de regarder les variations les plus courantes du Td en juillet: entre 13°c et 24°c, ce qui donne de temps en temps quelques répits avec une atmosphère assez sèche. Mais les pics de Td sont souvent corrélés aux pics de températures, ce qui rend les coups de chaleurs très pénibles. Le record de Td est tout de même supérieureà 27°c - j'ai même écarté un 28°c qui m'a paru suspect -, et celui de Heat Index est supérieur à 46.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un climat vraiment fascinant pour ma part. J'ai étudié ce climat auparavant et il est bien variée avec des saisons bien marquées. Je le placerai volontiers dans le top 10 de mes climat préféré. Le record de chaleur est de 45.0°C le 14 août 1936 (durant la grande vague de chaleur) plus récemment on a enregistré 44.4°C le 13 Juillet 1954.

Les étés sont magnifiques avec se mélange de forte chaleurs et de précipitations élevé s'abattant de façons bref mais violente et surtout sous forme de pluie chaude (une des choses les plus importantes pour moi au niveau des pluies). Le tout avec un excellent ensoleillement.

Sinon, en effet même moi, j'avais tout de suite penser au climat de Pékin, en étudiant le climat de Kansas City.

En ce qui concerne les forêts, effectivement ces dernières ont était rasés pour l'agriculture, on est au mid-west (le grenier à blés des États-Unis) ce qui n'est pas étonnant.

Merci beaucoup mottoth pour ces belles fiches et cette analyse intéressante... comme toutes vos analyses d'ailleurs !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Depuis 1950, Pekin n'a connu que 2 tn inférieures à -20°c: -27.4°c le 21/2/1966 et -23.2°c le lendemain. Puis -19.3° en février 1969, suivi d'autres valeurs similaires plus homogènes.

A Kansas City Intl Airport, les -20°c sont atteints plus d'une d'année sur 2, et le record est de -31°c en décembre 1989.

Même si l'on valide les valeurs de février 1966 que je trouve, à titre personnel, suspectes, il faut quand même reconnaitre que Kansas City connait régulièrement des extrêmes nettement plus bas que Pékin.

On peut comparer les extrêmes annuels médian, un trucs que l'on trouve dans la denière ligne de mes fiches de données:

Pékin: Tnn -13.6°c / Txn -6.1°c

Kansas City: Tnn -20.3°c / Txn -11.7°c

CQFD.

Je n'ai jamais nié que les gros coups de froid étaient plus fréquents à Kansas City qu'à Pékin, au contraire ! : j'ai bien précisé que les Tn < -15°C (par ex) étaient sans doute nettement plus fréquentes dans la ville américaine (donc je n'ai pas à être contredit sur ce point)

Sinon, je n'avais pas vu qu'il y avait une différence entre le "downtown airport" (-26°C le 23 décembre 1989) et le "international airport" (-31°C le même jour !). Je ne disposais donc pas des bonnes données...

Mais bon, de toutes façons, j'avais déjà effectué le constat suivant il y a quelques temps : bien que les Tm du mois le plus froid soient - à latitude égale - légèrement plus basses en Chine qu'aux Etats-Unis, les records de froids côté chinois sont beaucoup moins prononcés que côté américain. La configuration des reliefs étant bien évidemment responsables de cet état de fait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici la fiche climato (1971/2000) de Kansas City Downtown Airport :

post-1797-0-97514700-1413242163_thumb.jpg

Records de -28,3 °C

en décembre 1989 et 44,4 °C

en juillet 1954.

J'ai les données de pluie et de neige si ça en intéresse certains. default_wink.png

577949f6d0e3b_Capturedcran2014-10-1319.1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici la fiche climato (1971/2000) de Kansas City Downtown Airport :

attachicon.gif/index.php?app=core&module=attach&section=attach&attach_rel_module=post&attach_id=16550'>Capture d’écran 2014-10-13 à 19.15.36.jpg

Records de -28,3 °C

en décembre 1989 et 44,4 °C

en juillet 1954.

J'ai les données de pluie et de neige si ça en intéresse certains. wink.png

Voici le lien qui contient la base de donnée de tous les Etats-Unis : http://cdo.ncdc.noaa.gov/cgi-bin/climatenormals/climatenormals.pl?directive=prod_select2&prodtype=CLIM20&subrnum

Phil

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est de là que je tiens ma fiche ; j'ai toutes les données sur mon disque dur. default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Pour les normales 1981/2010 (beaucoup moins pratiques), c'est ici : http://www.ncdc.noaa.gov/data-access/land-based-station-data/land-based-datasets/climate-normals/1981-2010-normals-data

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

a supprimer

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je rappelle que la fiche que j'ai présenté est celle de l'aéroport International, qui est beaucoup plus campagnard que le downtown airport, qui comme son nom l'indique est en ville. Rien que sur les records absolus on voit la difference: -31°c de tnn contre -28°c au downtown airport.

Pour Kansas City je n'avais pas le choix, seul l'aéroport international est sur Ogimet. Mais quand j'ai le choix j'ai maintenant pour politique de systématiquement privilégier la station la moins urbaine possible.... par exemple lorsque je ferais une mise à jour de Bangkok je choisirai une autre station, moins urbaine, que celle présentée il y a 3 ans dans ce fil.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici le lien qui contient la base de donnée de tous les Etats-Unis : http://cdo.ncdc.noaa.gov/cgi-bin/climatenormals/climatenormals.pl?directive=prod_select2&prodtype=CLIM20&subrnum

Phil

Bonjour Phil, pour les moyennes calculé sur la période 1981-2010, on peut se rendre ici : http://www.nws.noaa.gov/climate/xmacis.php?wfo=eax

On choisis la période que l'on souhaite et on peut même voir les moyennes sur tous les mois de la période que vous avez choisi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Phil, pour les moyennes calculé sur la période 1981-2010, on peut se rendre ici : http://www.nws.noaa.gov/climate/xmacis.php?wfo=eax

On choisis la période que l'on souhaite et on peut même voir les moyennes sur tous les mois de la période que vous avez choisi.

Merci THE PHOENIX je connaissais cool.png

Phil

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

#130. Denver.

 

2e étape américaine, au pied des Rocheuses. Je pense que là plupart d'entre vous ont déjà une bonne idée d'où ça se trouve: nous sommes un nouvelle fois au beau milieu des USA, à équidistance de la frontière canadienne et mexicaine. Kansas City est à peu près 860kms plus à l'est, presque à la même latitude:

72565_map0.jpg

 

72565_dem.jpg

 

L'aéroport sur lequel est implantée la station synoptique 72565 est ouvert depuis 1995 et se trouve à 30kms du centre-ville et 50kms des montagnes. C'est donc une station jeune, sans vrai moyennes trentenaires ni records très anciens. Les normales climatiques et records que l'on trouve ça et là sur le web, notamment les 1971-2000 ou 1981-2010, mélangent les données de cette station et de celle plus ancienne de Stapleton (id 72469), l'ancien aéroport qui a fermé en 1995 en même temps que la station associée.

72565_map1.jpg

 

C'est encore une fois un site bien campagnard et extraordinairement bien dégagé puisqu'il est en plein milieu des piste, loin des terminaux:

72565_map2.jpg

 

72565_Denver_A_v7.36.png

 

Beaucoup de différences avec Kansas City: c'est moins continental, plus chaud, et nettement plus sec.

Quand j'écris "plus chaud" c'est en tenant compte de l'altitude: nous sommes ici à 1650m d'altitude, soit 1300m plus haut que Kansas City. Ces 1300m représentent un delta d'environ 8°c en moyenne dans une atmosphère standard. Or la moyenne annuelle de Denver n'est que de 2.5°c plus basse que celle de Kansas City (10.3°c vs 12.8°c) - faites le calcul: en extrapolant Denver serait 5.5°c plus chaude que Kansas City si elles étaient à la même altitude.

 

Comme dans les plaines le temps est très variable durant 9 mois sur 12 et dépendant des méandres du jet-stream, qui est là-bas très utilisé pour décrire les aléas de la circulation d'ouest dans les bulletins météos. Cette dominante ouest engendre un effet de foehn marqué toute l'année, avec une HR qui en toutes saisons descend régulièrement très bas. Et les précipitations s'en ressentent fortement, sous l'effet d'abri des Rocheuses. A tel point que l'on passe largement sous le seuil de semi-aridité de Köppen (359mm vs 487mm) alors qu'aucun mois n'est vraiment sec. Je suis curieux de voir les indices hydriques et d'aridité que vous allez trouvez, car dépasser à ce point ce seuil alors que aucun mois n'est franchement sec sur le diagramme ombrothermique me trouble un peu.

Petit stat assez parlante: le temps semble encore plus soumis à des variations de température spectaculaires ici qu'ailleurs, puisque la tnn annuelle médiane est encore bien plus basse que celle de Kansas City malgré des moyennes hivernales comparables: -25°c à Denver contre -20°c à Kansas City.

 

Les tableaux horaires montrent bien la prévalence des atmosphères sèches durant toute l'année, puisque les HR nocturnes restent le plus souvent sous les 70%. A noter aussi que le vent est très constant pendant la saison froide, signe du caractère très dynamique du temps.

72565_Denver_B_v7.36.png

 

 

Je suis à nouveau un peu surpris de trouver une prévalence des vents du sud par rapport à ceux du nord durant la plus grande partie de l'année. Les coups de foehn d'ouest sont évidemment bien représentés sur les roses des vents:

72565_Denver_C_v7.36.png

 

 

Encore une fois je vais dérouler les 12 mois de l'année pour vous montrer le caractère imprévisible du temps.

L'hiver 2010-2011:

- décembre: le plus doux de le période 2000-2013. (+3°c)

- janvier: un peu froid (-1°c)

- février: normal sur les tx, frais sur les tn (-2°c).

Pas de mesures d'enneigement sur ces tableaux (indisponibles depuis 2007).

Notez les variations de température: l'amplitude thermique diurne est déjà forte à la base (12°c), mais les changement de temps les rendent extrêmes. Perdre 20°c sur les tx en 1 ou 2 jours n'est donc pas exceptionnel, et les degrés perdus sont tout aussi facilement regagnés (regardez la séquence du 7 au 13/02). Quel endroit !

72565_DEC10-_FEB11.png

 

 

Le printemps continue sur cette lancée, avec des neiges qui reviennent régulièrement jusqu'en mai.

Voici le printemps 2014: les 3 mois sont normaux thermiquement, mai est bien arrosé avec une neige tardive le 11 et des averses orageuses soutenues du 20 au 22.

Prenez le temps de décortiquer ces tableaux, certains changements de temps sont vraiment incroyables:

72565_MAR-_MAY14.png

 

 

L'été est plus calme, il faut craindre davantage les orages que les baisses de températures - bien qu'elle puissent encore être marquées.

La chaleur est marquée mais sèche: les moiteurs des plaines où celle occasionnelle du sud-ouest désertique n'arrivent jamais jusqu'ici, et le Td n'atteint jamais 20°c.

L'été 2010 fut dans les normes à l'exception d'une petite fraicheur en juillet accompagnée de grosses averses.

72565_JUN-_AUG10.png

 

 

Enfin dès septembre on retrouve des changements de temps extravagants, avec parfois même les premières neiges !

J'ai repris l'exemple de 2011 déjà vu à Kansas City: une saison plutôt normale à l'exception d’octobre chaud (+1.5°c). Cette année fut marquée par une hygrométrie particulièrement basse:

72565_SEP-_NOV11.png

 

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui. Je pense continuer dans cette région pour la suite... on verra...

 

Modifié par mottoth
Remise à jour, ajout carte topo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

#130. Denver.

Et les précipitations s'en ressentent fortement, sous l'effet d'abri des Rocheuses. A tel point que l'on passe largement sous le seuil de semi-aridité de Köppen (359mm vs 487mm) alors qu'aucun mois n'est vraiment sec. Je suis curieux de voir les indices hydriques et d'aridité que vous allez trouvez, car dépasser à ce point ce seuil alors que aucun mois n'est franchement sec sur le diagramme ombrothermique me trouble un peu.

Effectivement, ton intuition est toute légitime : le climat de Denver est nullement semi-aride (je sais que je me montre un peu présomptueux, mais tant pis !). L'indice hydrique IhA y atteint "tout de même" la valeur de -16. Ce qui signifie que le climat est faiblement xérique. Or, pour une Tm de janvier < 0°C, un IhA compris entre -45 (limite de la semi-aridité) et 0 (limite de la xéricité) implique qu'on est situé en climat de steppe (selon les observations que j'ai pu faire).

On a donc à faire, selon moi, à un climat tempéré continental steppique à été moyen (pour être assez complet).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement, ton intuition est toute légitime : le climat de Denver est nullement semi-aride (je sais que je me montre un peu présomptueux, mais tant pis !). L'indice hydrique IhA y atteint "tout de même" la valeur de -16. Ce qui signifie que le climat est faiblement xérique. Or, pour une Tm de janvier < 0°C, un IhA compris entre -45 (limite de la semi-aridité) et 0 (limite de la xéricité) implique qu'on est situé en climat de steppe (selon les observations que j'ai pu faire).

On a donc à faire, selon moi, à un climat tempéré continental steppique à été moyen (pour être assez complet).

J'ai un avis similaire, on pourrais aussi l'appeler tempéré moyen continental et xérique. La végétation climacique est ici la prairie je pense. Dans l'ensemble, je trouve ce climat très désagréable. L'écart de température entre les journées et les nuits est très conséquent et cela change aussi beaucoup d'un jour a l'autre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour cette fiche du climat de Denver.

Je voudrais revenir sur la Tnn moyenne de -25°C, valeur qui parait bien basse certes mais guère étonnante à cette latitude, dans un contexte de climat continental sec, à 1650 m d'altitude et dans une situation de plateau. C'est un peu la situation de certaines stations des Alpes du sud en France, dans un contexte global beaucoup moins continental certes et à une latitude un peu plus élevée mais on y connait également des Tnn moyennes assez basses.

On peut d'ailleurs considérer ce climat comme une "exacerbation" du climat des Alpes du sud françaises, si on examine par exemple la station Romma d' Orcières (05), les T hivernales sont assez comparables. Les T estivales alpines sont par contre bien plus basses car le climat est moins continental et la latitude plus élevée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.