TreizeVents

Banquise automnale et prévisions hivernales

11 messages dans ce sujet

Bonjour,

Je n'ai pas forcément le temps de vous les traduire en détail, mais pour ceux que cela intéresse, deux études scientifiques viennent de paraître à quelques semaines d'intervalle et mettent en lumière certaines relations entre le comportement de la banquise en fin d'automne et les conditions synoptiques dominantes l'hiver qui suit. Sommairement, une banquise tardive et fragile en fin d'automne en particulier du côté des mers de Kara et de Barents semble jouer comme un précurseur de conditions AO-/NAO- (plutôt froides en Europe) l'hiver suivant.

On the predictability of the winter Euro-Atlantic climate: lagged influence of autumn Arctic sea-ice

Satellite-derived sea-ice concentration (SIC) and re-analysed atmospheric data are used to explore the predictability of the winter Euro-Atlantic climate due to autumn SIC variability over the Barents-Kara Seas (SIC/BK). The period of study is 1979/80-2012/13. Maximum covariance analyses show that the leading predictand is undistinguishable from the North Atlantic Oscillation (NAO). The leading covariability mode between September SIC/BK and winter North Atlantic-European sea level pressure (SLP) is not significant, indicating that no empirical prediction skill can be achieved. The leading covariability mode with October or November SIC/BK is moderately significant (significance levels<10%), and both predictor fields yield a cross-validated NAO correlation of 0.3, suggesting some empirical prediction skill of the winter NAO index; sea-ice reduction in the Barents-Kara Seas being accompanied by a negative NAO phase in winter. However, only November SIC/BK provides significant cross-validated skill of winter SLP, surface air-temperature, and precipitation anomalies over the Euro-Atlantic sector, namely in south-western Europe. Statistical analysis suggests that November SIC/BK anomalies are associated with a Rossby wavetrain-like anomaly across Eurasia that affects vertical wave activity modulating the stratospheric vortex strength, which is then followed by downward propagation of anomalies that impact transient-eddy activity in the upper-troposphere helping to settle and maintain the NAO-like pattern at surface. This stratospheric pathway is not detected when using October SIC/BK anomalies. Hence, only November SIC/BK, with a one-month lead-time, could be considered as a potential source of regional predictability.

L'article complet est disponible ici mais n'est pas en libre accès (payant).

A negative phase shift of the winter AO/NAO due to the recent Arctic sea-ice reduction in late autumn

This paper examines the possible linkage between the recent reduction in Arctic sea-ice extent and the wintertime Arctic Oscillation (AO)/North Atlantic Oscillation (NAO). Observational analyses using the ERA interim reanalysis and merged Hadley/Optimum Interpolation Sea Surface Temperature data reveal that a reduced (increased) sea-ice area in November leads to more negative (positive) phases of the AO and NAO in early and late winter, respectively. We simulate the atmospheric response to observed sea-ice anomalies using a high-top atmospheric general circulation model (AGCM for Earth Simulator, AFES version 4.1). The results from the simulation reveal that the recent Arctic sea-ice reduction results in cold winters in mid-latitude continental regions, which are linked to an anomalous circulation pattern similar to the negative phase of AO/NAO with an increased frequency of large negative AO events by a factor of over two. Associated with this negative AO/NAO phase, cold air advection from the Arctic to the mid-latitudes increases. We found that the stationary Rossby wave response to the sea-ice reduction in the Barents Sea region induces this anomalous circulation. We also found a positive feedback mechanism resulting from the anomalous meridional circulation that cools the mid-latitudes and warms the Arctic, which adds an extra heating to the Arctic air column equivalent to about 60% of the direct surface heat release from the sea-ice reduction. The results from this high-top model experiment also suggested a critical role of the stratosphere in deepening the tropospheric annular mode and modulation of the NAO in mid to late winter through stratosphere-troposphere coupling.

L'article complet, qui est au passage vraiment très bien fourni, est en accès libre sur ce lien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et de trois, visiblement le sujet a attiré l'attention :

Investigation of the atmospheric mechanisms related to the autumn sea ice and winter circulation link in the Northern Hemisphere

The relationship of Barents–Kara sea ice concentration in October and November with atmospheric circulation in the subsequent winter is examined using reanalysis and observational data. The analyses are performed on data with the 5-year running means removed to reduce the potential effects of slowly-varying external driving factors, such as global warming. We show that positive (negative) Barents–Kara sea ice concentration anomaly in autumn is associated with a positive (negative) North Atlantic Oscillation-like (NAO) pattern with lags of up to 3 months. The month-to-month variations in the lag relationships of the atmospheric anomalies related to November sea ice concentration are presented. Further analysis shows that the stratosphere-troposphere interaction may provide the memory in the system: positive (negative) sea ice concentration anomaly in November is associated with a strengthened (weakened) stratospheric polar vortex and these anomalies propagate downward leading to the positive (negative) NAO-like pattern in the late December to early January. This stratosphere mechanism may also play a role for Barents–Kara sea ice anomaly in December, but not for September and October. Consistently, Eliassen-Palm, eddy heat and momentum fluxes suggest that there is strong forcing of the zonal winds in November.

Lien (article complet payant)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

et 150 ans en arrière, la mer de kara ou partout ailleurs devait etre gelé très tot en automne ce qui n’empêcher pas d'avoir des hivers dominés par une forte NAO- et AO-. J'ai toujours eu quelques doutes sur cette situation. Malgré cela, ca reste très intéressant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pitié ! Laissons finir le printemps calendaire puis laisser vivre l'été avant de commencer à songer à la mauvaise saison.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors la je comprends pas comment avec un minimum d esprit critique scientifique on peut pondre des articles pareils.

Il y a une différence entre ASSOCIATION et CORRÉLATION ...

On pourrait très bien trouver une association entre été sec en Espagne et hiver froid en europe de l ouest, automne froid en Russie et hiver froid en europe, et on peut continuer indéfiniment ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oh pardon.

Je suis vraiment désolé d'avoir voulu partager avec vous quelques études scientifiques qui viennent tout juste de paraître et que j'ai simplement trouvé intéressant de partager parce que je venais de les lire : je comprends bien qu'après tout, vu qu'il y a déjà eu des hivers froids à des époques où il y avait davantage de banquise, c'est complètement bidon de penser que les changements climatiques la haut puissent avoir le moindre impact aujourd'hui. Du reste, il est évident que pour pondre des pavés bourrés de références dans lesquels ils ont été décortiquer les flux de chaleur d'un océan libre de glace et de la réponse atmosphérique associée, les auteurs sont vraiment des brêles sans esprit critique qui se sont limités à coller ensemble une courbe de l'englacement et une courbe de l'AO sans faire la différence entre association et corrélation. Du reste, j'ai bien compris que j'emm**** ceux qui veulent juste penser à leur barbecue estival un verre de ricard à la main.

Pour me faire pardonner, voici une présentation moins bidon, bien plus scientifique, et bien plus estivale :

[align=center]

[/align]

[align=center] [/align]

[align=center] [/align]

Parce qu'après tout, c'est des choses comme ça qu'on préfère voir sur Infoclimat, non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis convaincu que la majorité silencieuse n'a pas vu ton partage d'un mauvais œil, bien au contraire.

Par ailleurs, Breton devrait prendre note qu'il existe une corrélation entre association et corrélation dans le domaine qui nous intéresse.

Le moindre amateur qui suit un peu la science du climat comprend assez vite que le concept de l’œuf ou la poule ne s'applique pas dans notre domaine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis convaincu que la majorité silencieuse n'a pas vu ton partage d'un mauvais œil, bien au contraire.

Par ailleurs, Breton devrait prendre note qu'il existe une corrélation entre association et corrélation dans le domaine qui nous intéresse.

Le moindre amateur qui suit un peu la science du climat comprend assez vite que le concept de l’œuf ou la poule ne s'applique pas dans notre domaine.

thumbup1.gif

je suis d'accord

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors la je comprends pas comment avec un minimum d esprit critique scientifique on peut pondre des articles pareils.

Il y a une différence entre ASSOCIATION et CORRÉLATION ...

On pourrait très bien trouver une association entre été sec en Espagne et hiver froid en europe de l ouest, automne froid en Russie et hiver froid en europe, et on peut continuer indéfiniment ...

Je tiens a te rappeler breton que notre système climatique est basé sur la théorie du chaos donc oui on peut justement trouver plusieurs association que tu a cité ci dessus, mais c'est un peu le but de la majorité des météorologues de trouver ce genre d'association pour améliorer la fiabilité des prévisions saisonnière, donc en quoi ce genre de recherche te gêne tu peux me l'expliquer s'il te plait?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour le partage TreizeVent,

J'ai pu accéder aux 3 articles, et j'ai même choisi d'en présenter un au journal club de mon labo.

Merci pour le partage de la vidéo sur la saucisse même si elle ne fera pas l'objet d'une présentation au journal club.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.