Foehn

Supercellule gersoise du 25 mai 2010

28 messages dans ce sujet

Voici le récit de ce qui allait devenir une journée inoubliable parmi celles, déjà nombreuses, que j'ai consacré à la poursuite des orages. De l'émotion ! De inattendu ! Du grand spectacle !

Voici comment cela a commencé :

Au cours de l'après-midi, une cellule s'est formée sur la vallée de la Garonne du coté de Tonneis (Lot-et-Garonne). Ancré à ses racines convectives, elle restait immobile dans le flux de sud-ouest :

Cb-20100525-7829-768.jpg

Surchargé de travail devant l'affluence des visiteurs (je suis guide touristique dans un château viticole), c'est à peine si je trouve le temps de jeter un coup d'œil et de tirer le portrait de cet orage aguicheur. Dans l'air vibrant de chaleur, la persistance de ce pilier à la blancheur éclatante me met à rude épreuve : j'aimerais tant pouvoir foncer voir ce qu'il se passe en dessous !

satirarchiv_25-05-2010_17.gif

mage sat de 17h locale : la flèche blanche pointe l'orage qui s'accroche au sud-ouest du Lot-et-Garonne. Son panache s'étend vers la Dordogne.

N'y tenant plus, je réussis - grâce à la compréhension de mes collègues de travail - à filer à 18h20. Mais au moment où je quitte le château, je m'aperçois que les cumulonimbus se sont multipliés et qu'ils se bousculent sur toute la moitié nord-ouest du ciel, matérialisant probablement une ligne de convergence orientée SW-NW.

satirarchiv_25-05-2010_18.gif

Une heure plus tard, les cumulonimbus se multiplient de façon explosive, tout en étant scrupuleusement alignés, matérialisant probablement une ligne de convergence dans un contexte préfrontal. Remarquez la zone dépourvue de nuage que couvrent les trois flèches : une grande partie du sud-ouest à bénéficié d'un ensoleillement important, et ces orages, plus tardifs que ceux concernant la moitié nord de la France, vont avoir à leur disposition une considérable réserve d'énergie, celle de ces plaines gasconnes surchauffées !

Que faire ? Où aller ? Je pensais filer vers Mézin (30 km NW) pour me rapprocher de cette belle cellule si parfaitement stationnaire, je m'aperçois qu'elle perd de sa vigueur au profit de cette ribambelle d'orage en gestation. Mais je repère des bases nuageuses particulièrement affriolantes en direction du sud-ouest et gagne les hauteurs à proximité de Caussens et me retrouve à 5 km à l'est de Condom. Saisis par l'allure que prennent les structures nuageuses, je m'arrête dès que s'offre un horizon dégagé en direction de l'ouest et du sud-ouest.

Le doute n'est, dès lors, plus permis : ceci n'est pas un orage banal :

SC-20100525-9326-pano-800.jpg

Je suis captivé par cette base surbaissée. Malgré la distance, l'ascension précipitée de l'air à son extrémité est visible sans peine. Le monstre atmosphérique, en pleine croissance, et si avide d'air chaud qu'il en viendrai à téter le sol !

SC-20100525-9339-rc-800.jpg

Vision ensorcelante que ce tentacule de grisaille, cette nuée abominable prête à ravager l'horizon alors qu'autour de moi les grillons stridulent avec insouciance. Mais leurs chants s'accompagnent déjà de ces grondement de tonnerre carveneux et continus. J'accorde de l'attention à l'expression sonore des orages, et dans le cas présent cela constitue l'indice supplémentaire qui me fait réaliser que je suis probablement en présence d'une supercellule.

SC-20100525-9332-pano-800.jpg

Constatant que le relèvement de l'orage ne varie quasiment pas, j'en conclus qu'il vient droit sur moi. Pas question de bouger ! Je suis hypnotisé par ce qu'il se passe, et ma voiture âgée de vingt-deux ans ne craint plus la grêle...

SC-20100525-9356-800.jpg

La base surbaissée se ramasse sur-elle même, prends un aspect plus compact et plus puissant. Chaque seconde, des milliers de tonnes d'air sont englouties par me monstre ! J'imagine le panache bouillonnant qui surplombe cette g****e avide, cette cohue de pluie glacée mêlée de grêlons en gestation, prête à se précipiter de ces entrailles obscures d'où me parvient le borborygme ininterrompu des éclairs intranuageux. Ah ! Quoi de plus enthousiasmant qu'une supercellule qui fonce vers soi !

SC-20100525-9345-800.jpg

SC-20100525-9355-800.jpg

Une fois mis en route, ce type d'orage soulève sans vergogne la masse d'air stable de l'étage inférieur. L'appel d'air démentiel du mésocyclone force l'atmosphère environnante, à l'image d'une lame de bulldozer soulevant la terre pesante. Les flancs de l'orage se parent alors de "jupes" superposées, de mieux en mieux structurées jusqu'à ébaucher une structure annulaire concentrique.

Ci-dessous, un coup d'œil vers la frange septentrionale du mésocyclone à chaque instant plus proche :

SC-20100525-7851-800.jpg

SC-20100525-7858-pano-800.jpg

Voici une vue panoramique. Le spectacle me terrasse et je n'ai plus aucun doute quand à la situation idéale de mon point de vue par rapport au trajet de la bête.

Le coté oriental attire lui aussi mon attention :

SC-20100525-seq7865-800.jpg

SC-20100525-7854-800.jpg

SC-20100525-9367-800.jpg

Une sorte de vague en arc se forme à l'avant, trahissant l'extension de la zone d'influence de l'orage. Peut-être que ce phénomène présente quelque similitude avec la propagation des ondes de gravité ? En tout cas le tableau est inquiétant, et figure dans cette vidéo accélérée parmi les séquences montrant l'approche de cet orage hors du commun :

http://vimeo.com/12708546

Peu de kilomètres me séparent maintenant du cœur de l'orage. Les coteaux disparaissent les uns après les autres sous un rideau de précipitation. Ce dernier, après m'avoir donné pendant un temps la trompeuse impression qu'il était presque immobile, engloutit maintenant le paysage à une allure accélérée.

Ci-dessous, le lien vers une animation en boucle mets en évidence la rotation à l'aplomb de l'axe du mésocyclone (dans le quart gauche de l'image) :

http://ppfeyte.free.fr/images/Orage/2010/25mai2010/seq-7867-30fps.swf

Encore d'un peu plus près :

SC-20100525-7853-800.jpg

Le coeur du méso se déstructure quelque peu, tandis que la foudre se manifeste quelques kilomètres au nord-ouest de ma position (image issue d'une séquence vidéo prise avec le 10-20 Sigma, donc l'éclair n'est pas si loin que ça !) :

19h53 : voici la pluie, avec ses gouttes énorme, puis la grêle :

http://vimeo.com/12875349

Je ramasse les grêlons, dont certains dépassent deux centimètres et demi. Malgré le passage de l'averse, la température reste suffisament élevée pour que leur fonte se produise rapidement. Je me dépêche d'en trouver dans les herbes du bas-coté de la route, mais ils diminuent déjà à vue d'oeil. Beaucoup affectent une forme assez aplatie, avec une légère dépression au centre pouvant évoquer la forme d'un beignet. Je pose quelques grêlons de choix sur le capot de ma voiture pour les photographier de très près et mettre en évidence les alternances concentriques opaques et transparentes qu'ils présentent :

SC-20100525-7885-800.jpg

SC-20100525-7886-rc-800.jpg

SC-20100525-7886-rc2-800.jpg

Pendant ce temps la supercellule, qui a repris entretemps une allure nettement plus bonhomme, poursuis son chemin en direction du nord-ouest :

SC-20100525-7880-pano-800.jpg

Je prends alors la route pour observer les dégâts provoqués par la grêle sur la végétation. Voici une allée de platane à l'entrée de Caussens :

SC-20100525-7907-800.jpg

SC-20100525-7909-800.jpg

Deux kilomètres plus loin, dans un bois, de nombreuses feuilles jonchent la route tandis que des nappes de brouillard s'épaississent sans dépasser un mètre de hauteur. Il s'agit d'un brouillard de mélange formé par la condensation de la vapeur d'eau contenue dans l'air au contact de la couche brutalement refroidie à proximité du sol constellé de grêlons presque complétement fondus.

SC-20100525-7912-800.jpg

Situation identique dans un champs nu au sortir du bois. Il est vraiment singulier de rencontrer de telles nappes dans l'ambiance encore chaude d'une fin d'après-midi !

SC-20100525-7935-800.jpg

Ayant bondis d'une quinzaine de kilomètres en direction du nord. Je constate peu de dégâts en chemin du coté de La Romieu, puis trouve un point de vue me permettant de contempler le départ de l'orage. Je tente, sans succès, d'attraper la foudre (photographiquement, bien sûr).

SC-20100525-7940-800.jpg

Brièvement, un filament pouvant faire penser à un tuba se forme sous le plafond nuageux. Mais je n'y décèle aucune rotation, cela ressemble plutôt à une sorte de mini bande d'afflux.

Ensuite, je contemple une cellule isolée et bien plus modeste qui glisse sur la vallée du Gers :

http://vimeo.com/12723236

Alors qu'en direction du nord et du nord-ouest s'étalent de vastes enclumes festonnées de mammas :

orag-20100525-7929-pano-800.jpg

mamma-20100525-9375-800.jpg

orag-20100525-9377-pano-800.jpg

orag-20100525-9411-800.jpg

A l'est de ma position se manifestent les dernières velléités convectives de la cellule isolée :

orag-20100525-9409-rc-768.jpg

Avec l'arrivée du crépuscule se révèlent de nombreux ébranlements lumineux en direction du sud. Le spectacle n'est pas terminé ! Je retourne près de La Romieu, puis du coté de Terraube pour saisir, d'une route de crête à une autre, les clichés qui suivent :

orag-20100525-7967-rc-800.jpg

Je soupçonne (sans trop de conviction) une structure suspecte sous la base nuageuse sur le coté gauche de ce cliché. En voici une autre vue :

orag-20100525-7981-800.jpg

Nuage-mur ? Ébauche de mésocyclone ? Je ne pense pas. Il s'agit peut-être de l'extrémité ouest de l'arcus multicouche qui allait faire sévir sur le nord-est du Gers. Je suis mal placé pour saisir cet arcus qui allait faire une si vive impression à mon ami Thierry, mais j'arrive à deviner sa formation assez loin en direction du sud-est. Dommage que l'activité électrique ne soit pas suffisamment soutenue pour illuminer davantage tout ça :

orag-20100525-7986-800.jpg

Au cours des deux heures qui suivent, ce sont de multiples cellules qui vont naître et s'éteindre. Les coups de foudre sont nombreux, mais la pluie s'invite souvent sur le théâtre des opérations.

Quelques photos d'ambiance :

orag-20100525-8014-rc-768.jpg

Foudre derrière le plateau de Marsolan.

orag-20100525-8038-compo-800.jpg

Impacts multiples dans la partie postérieure d'un orage actif qui s'éloigne sur le Lot. La couleur des éclairs trahit leur distance, par l'effet de l'absorption atmosphérique (superposition de six clichés).

orag-20100525-8075-800.jpg

Une fois la base des cumulonimbus partie, le ciel se découvre et apparait l'immense bord circulaire de l'enclume du système multicellulaire (un MCS ?) qui vient de balayer une partie du sud-ouest. La promesse du retour du clair de lune et des étoiles me réjouit, car j'aime particulièrement le spectacle d'un orage associé au ciel astronomique.

Et justement, ça se réactive une dernière fois. Le clair de lune va progressivement inonder la campagne tandis qu'un véritable mur de ce cumulonimbus s'éloigne de moi. Voici quelques photos, puis la séquence accélérée issue des deux cent vingt-huit clichés (!) :

orag-20100525-8107-800.jpg

orag-20100525-8157-800.jpg

orag-20100525-8214-800.jpg

orag-20100525-8289-800.jpg

Et voici la séquence accélérée en guise de bouquet final :

http://vimeo.com/12875771

Prochainement je publierais le compte-rendu du 10 juin, une chasse encore plus inoubliable qui allait m'entrainer dans le Lot.

Patience !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vraiment superbes ces photos ! default_wub.png Un grand bravo à toi default_flowers.gif

Décidément les 25 Mai vont commencer à faire parler d'eux ( 25 Mai 2009, 25 Mai 2010 ) default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Depuis le temps que tu m'en parlais de ce dossiers, tu le sort finalement et avec toujours autant de magie et de clichés majestueux pour certains!

Et oui, encore une supercellule de plus au compteur de PPF (une chaque année non? default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20">).

Merci en tout cas et bravo!

Jérôme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je reste rêveur après la lecture d'un tel récit ... tant de spectacle céleste, de cette qualité, en une seule soirée !

Fantastique encore une fois, j'attends la suite avec hâte ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Arf tout simplement enorme, la cellule est de toute beauté et les clichés de nuit le sont tout autant, franchement chapeau bas, trés bas, je m'incline!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un récit magique illustré par de MAGNIFIQUE photos default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Magnifique! Il n'y a pas d'autres mots pour décrire la qualité de ces clichés et le détail de ce topic!

Un grand bravo! default_wub.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une chasse magnifiquement bien mené et de très beaux clichés. On se croirait dans un roman comme la narration est saisissante. Un grand merci à toi flowers.gifflowers.gifthumbup1.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sublime tout simplement, c'est un vrai chef d'oeuvre ce reportage thumbup1.gif

Tu as été plutot bien gaté. blushing.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Superbe !

Les photos pourraient se suffire à elles même mais le récit rend la chose encore plus appréciable. Quels orages !

Bien joué Pierre-Paul.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une vraie carte postale avec les commentaires, quelle grande classe. Des structures nuageuses exceptionnelles ! default_thumbup1.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est vraiment magnifique , je suis default_mellow.png

merci default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

ps: je me rappel bien de ce 25 mai nous avons eu un orage memorable dans le nord de Bretagne ( dinard avec 107 mm en 3h en dont 50 en 1h )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bravo pour le suivi romancé et plein de suspense! on y voit tout, de l'approche du monstre aux dégâts collatéraux..

jolies bebetes en tout cas! default_tongue_smilie.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ÉNORME ! Quel reportage ! Quelles photos default_scared.gifdefault_thumbup1.gif

MAGNIFIQUE, tu as été gâté !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Du grand Pierre Paul Feyte là ! Super récit et photos, vraiment beaucoup de qualité photographique et aussi de chance météorologiquement parlant default_thumbup1.gif

Bravo ! default_flowers.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors là.. Whouaw !

Les photos sont magnifiques ! default_wub.png

Descriptif très bien rédigé, qui nous plonge dans ce superbe contexte que tu as pu vivre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Wow ! Une journée riche en émotion c'est sur; nous avons eu au sud est du 24 un très bel arcus multicouche arrivant de l'ouest sud ouest; sûrement pas le même mais bon témoignage de ce qui se passait cette soirée dans dans le sud ouest.

Des clichés magnifiques cool.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Héééééééé bin dites moi !

C'est une tuerie ce reportage, bien argumenté en tout cas !

Beau travail et merci pour les yeux default_flowers.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des reportages d'une telle qualité autant photographique qu'argumentative sont rares !

C'est extra et on en redemanderait pour notre plus grand plaisir. default_clover.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'adore l'excellent récit, il y a de tout avec des photos superbes et c'est de même pour les animations default_wub.png

Du grand Foehn default_thumbup1.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.