Sam79

Statistiques et anomalies climatiques globales

3 218 messages dans ce sujet

Ce sujet est destiné à recueillir les discussions relatives aux statistiques et anomalies climatiques globales. Merci d'éviter les messages ne rentrant pas dans le cadre de ce thème.

Bons échanges à tous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

quelqu'un a t'il les chiffres (sans doute encore provisoires) de la température de la surface planete pour l'année 2008 ?

Merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce sujet est destiné à recueillir les discussions relatives aux statistiques et anomalies climatiques globales. Merci d'éviter les messages ne rentrant pas dans le cadre de ce thème.

Bons échanges à tous.

2008 aurait une anomalie de 0.44°C par rapport a la moyenne de 1950-80 comme la NASA nous le montre ici http://data.giss.nasa.gov/gistemp/2008/

Williams

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Maintenant que l'année 2008 s'achève, les différents organismes publient leur rapport. D'un point de vue global, la Nina a influencé grandement les T° de cette année, notamment pour l'HS. L'anomalie 2008 de l'HN reste élevée, tirée vers le haut surtout par les T° régnant dans les régions Arctique et Russe. Pour cette dernière région, j'attribuerais çà à des conditions météo exceptionnelles tandis que pour les régions polaires, les causes sont plus complexes (modification albédo, transfert de la chaleur latente à l'atmosphère lors de la reprise de l'embacle en automne, dégâts fonte 2007 sur la banquise)

GISS GLOBAL : +0.44°C soit l'anomalie plus froide depuis 2000 et entre la 7ème et 10ème année la plus chaude depuis 1880. Un résumé est dispo ICI

Fig1.gif

NOAA GLOBAL : +0.49°C soit la 8ème (ex avec 2001) plus chaude. Un résumé complet est dispo ICI

global-jan-dec-error-bar-pg.gif

UAH : +0.05°C soit l'anomalie la plus froide depuis 2000 et la 15ème année "la plus chaude" (ex avec 1981 et 1997) depuis le début des relevés en 1979. Un petit résumé ICI, en bas de page.

RSS : +0.092°C. Il faut remonter à la période 1999-2000 pour constater cette fraicheur.

RÉSUMÉ depuis 1979 :

mean:12.jpeg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une petite parenthèse.

J'ai repris les anomalies mensuelles depuis les années 1970 du NCPC disponibles ici.

Voici l'évolution des tendances sur 10 ans, exprimées en degrés par décennie, depuis janvier 1980 :

evolutionkp3.png

Petite précision de "calage" : la valeur qui apparaît pour le mois x de l'année y représente la tendance sur la période de 10 ans s'achevant à ce mois x de l'année y. Par exemple, la valeur associée à mars 2000 est la tendance de la période courant de mars 1991 à mars 2000.

On constate en effet un certain ralentissement du réchauffement depuis environ trois ans, avec une moyenne sur les trois dernières années de +0.16° par décennie contre +0.22° par décennie en moyenne sur la période 1999-2005 (enfin, pour être plus rigoureux, c'est le réchauffement moyen des périodes de 10 ans s'achevant entre 1999 et 2005).

Sur ces trois dernières années, on reste toutefois très nettement dans une tendance de réchauffement et non de stagnation (et encore moins de refroidissement !), puisque cette tendance ne s'est jamais abaissée en dessous de +0.09° par décennie. On peut tout au plus parler d'une tendance au réchauffement moins prononcée qu'au tout début du XXIè siècle.

D'autre part, on remarquera que la période de "réchauffement moins prononcé" que nous connaissons actuellement est bien moins significative que ce que nous avons pu observer vers les années 1986/1989 et 1995/1997, périodes où là, on pouvait parler de stagnation des températures globales. Ce qui permet de bien tempérer les valeurs des trois dernières années.

D'ailleurs (et pour finir), avec une moyenne de +0.14° par décennie sur les trois dernières années, on reste tout à fait dans la moyenne 1980-2008 qui est de +0.15° par décennie (enfin, encore une fois mais je pense que vous l'aviez compris, je parle de la moyenne des périodes de 10 ans qui s'achèvent entre janvier 1980 et décembre 2008). La tendance des trois dernières années est donc encore tout à fait conforme avec l'évolution moyenne constatée depuis une quarantaine d'années.

Maintenant, je ne sais pas si cette évolution vers un réchauffement moins prononcé va se poursuivre, s'estomper, ou s'inverser, et ce n'est de toute manière pas le cadre de ce topic.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une petite parenthèse.

J'ai repris les anomalies mensuelles depuis les années 1970 du NCPC disponibles ici.

Voici l'évolution des tendances sur 10 ans, exprimées en degrés par décennie, depuis janvier 1980 :

evolutionkp3.png

Petite précision de "calage" : la valeur qui apparaît pour le mois x de l'année y représente la tendance sur la période de 10 ans s'achevant à ce mois x de l'année y. Par exemple, la valeur associée à mars 2000 est la tendance de la période courant de mars 1991 à mars 2000.

On constate en effet un certain ralentissement du réchauffement depuis environ trois ans, avec une moyenne sur les trois dernières années de +0.16° par décennie contre +0.22° par décennie en moyenne sur la période 1999-2005 (enfin, pour être plus rigoureux, c'est le réchauffement moyen des périodes de 10 ans s'achevant entre 1999 et 2005).

Sur ces trois dernières années, on reste toutefois très nettement dans une tendance de réchauffement et non de stagnation (et encore moins de refroidissement !), puisque cette tendance ne s'est jamais abaissée en dessous de +0.09° par décennie. On peut tout au plus parler d'une tendance au réchauffement moins prononcée qu'au tout début du XXIè siècle.

D'autre part, on remarquera que la période de "réchauffement moins prononcé" que nous connaissons actuellement est bien moins significative que ce que nous avons pu observer vers les années 1986/1989 et 1995/1997, périodes où là, on pouvait parler de stagnation des températures globales. Ce qui permet de bien tempérer les valeurs des trois dernières années.

D'ailleurs (et pour finir), avec une moyenne de +0.14° par décennie sur les trois dernières années, on reste tout à fait dans la moyenne 1980-2008 qui est de +0.15° par décennie (enfin, encore une fois mais je pense que vous l'aviez compris, je parle de la moyenne des périodes de 10 ans qui s'achèvent entre janvier 1980 et décembre 2008). La tendance des trois dernières années est donc encore tout à fait conforme avec l'évolution moyenne constatée depuis une quarantaine d'années.

Maintenant, je ne sais pas si cette évolution vers un réchauffement moins prononcé va se poursuivre, s'estomper, ou s'inverser, et ce n'est de toute manière pas le cadre de ce topic.

J'avais fait le même exercice ici, mais sur une plus longue période.

Ma conclusion était que la période que nous vivons actuellement n'était pas particulièrement exceptionnelle, bien qu'il soit sans doute intéressant de se poser des questions sur le caractère pseudo-cyclique des variations de tendance décennale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, dans l'extrait ci dessous, il est indiqué que 2008 fait partie des 10 années les plus chaudes par rapport à la moyenne du XX siècle. J'aimerai savoir à partir de quelle date/période approximative on peut considérer les mesures de la température moyenne fiable.

Merci default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

L'année écoulée s'est inscrite en huitième position des années les plus chaudes jamais enregistrées, à égalité avec l'année 2001, selon le Centre national de statistiques climatiques américain. Lire la suite l'article

D'après les calculs préliminaires de ce centre qui dépend de l'Administration des océans et de l'atmosphère (NOAA), la température moyenne enregistrée en 2008 sur la planète était supérieure de 0,49 degrés Celsius (0,88 degrés Fahrenheit) à la moyenne pour la totalité du XXe siècle, de 13,9 degrés centigrades (57 degrés Fahrenheit).

Les dix années les plus chaudes enregistrées sont toutes postérieures à 1997.

Pour la NASA, qui utilise une méthode légèrement différente de calcul des températures, 2008 est la neuvième année la plus chaude jamais enregistrée. AP

Sur le Net

NOAA: http://www.noaa.gov

Lien article : http://fr.news.yahoo.com/3/20090117/twl-cl...08-1be00ca.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, dans l'extrait ci dessous, il est indiqué que 2008 fait partie des 10 années les plus chaudes par rapport à la moyenne du XX siècle. J'aimerai savoir à partir de quelle date/période approximative on peut considérer les mesures de la température moyenne fiable.

Merci default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Je te conseille la lecture de cet article.

Sur les courbes ci-dessous, extraites du lien page 18, la largeur de la bande d’erreur verte, gainée de bleu, représente la valeur réelle de la température globale, avec 95% de certitude.

volutionincertitudesrq5.jpg

w764.png

la courbe du milieu est la courbe annuelle et concerne ta question.

Avant 1850, il y a sans doute pas mal de relevés et de reconstructions diverses, mais bien sûr de moins en moins "fiables".

Disons que l’on peut donc dire que c’est à partir de 1850 que l’on a des valeurs « fiables ».

Evidemment, lorsque l'on obtient les données sur les bases NASA, NOAA, Hadley, il s'agit des meilleures estimations.

Lorsque l'on parle de "rang d'une année" on compare les "meilleures estimations entr'elles".

Si on tenait compte de l'incertitude il y aurait pas mal d'ex-aequos.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voilà un sujet fort intéressant auquel je ne comprends pas grand chose default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Christophe .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici un schema sur l'evolution des temperatures de 1950 a 2008 dont la valeur de chaque annee dans le graphique en baton est la moyenne des 10 années suivantes.

evolutiontemperaturemm3.gif

Source la NOAA pour que je realise ce graphique.

Ceci montre que de 1950 a 1970 la temperature a été stable puis de 1970 a 1998 qu'il y a eu un bon rechauffement et depuis 1998 une stabilite des temperatures depuis que la PDO baisse.

Williams

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelle est la source de ce graphique?

A partir des donnees des anomalies de la Terre de la NOAA http://www.ncdc.noaa.gov/oa/climate/resear....html#anomalies sur excel j'ai cree se graphique en faisant la moyenne des 10 annees suivantes. Par exemple la valeur de 1970 est moyenne de 1970 a 1980.

Ce qui montre un peu mieu la courbe bleue du graphique de la NOAA que Just1 nous a montre.

Williams

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici un schema sur l'evolution des temperatures de 1950 a 2008 dont la valeur de chaque annee dans le graphique en baton est la moyenne des 10 années suivantes.

evolutiontemperaturemm3.gif

Source la NOAA pour que je realise ce graphique.

Ceci montre que de 1950 a 1970 la temperature a été stable puis de 1970 a 1998 qu'il y a eu un bon rechauffement et depuis 1998 une stabilite des temperatures depuis que la PDO baisse.

Williams

si je comprends bien ton graf, ton axe des ordonnées correspond à l'anomalie des températures (qui peut être négative) par rapport à ton année (ou ta période de référence) default_huh.png .

si cela était le cas, alors ce n'est pas une stabilité des températures qui serait observée pour la période 1998-2008) mais bien une stagnation de l'anomalie positive...ce n'est pas tout à fait la même analyse puisque si stagnation de l'anomalie positive il y a, les températures continueraient à grimper mais à allure constante (ni accélérée default_devil.gif ni ralentie default_ph34r.png/emoticons/ph34r@2x.png 2x" width="20" height="20"> )

Et si l'anomalie positive baissait, on parlerait de ralentissement du rechauffement.

Si l'anomalie positive augmentait, on parlerait d'accélération du rechauffement.

Je ne sais pas si j'ai tout compris, ou si je me suis fait comprendre! default_online2long.gifdefault_wacko.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

si je comprends bien ton graf, ton axe des ordonnées correspond à l'anomalie des températures (qui peut être négative) par rapport à ton année (ou ta période de référence) default_huh.png .

si cela était le cas, alors ce n'est pas une stabilité des températures qui serait observée pour la période 1998-2008) mais bien une stagnation de l'anomalie positive...ce n'est pas tout à fait la même analyse puisque si stagnation de l'anomalie positive il y a, les températures continueraient à grimper mais à allure constante (ni accélérée default_devil.gif ni ralentie default_ph34r.png/emoticons/ph34r@2x.png 2x" width="20" height="20"> )

Et si l'anomalie positive baissait, on parlerait de ralentissement du rechauffement.

Si l'anomalie positive augmentait, on parlerait d'accélération du rechauffement.

Je ne sais pas si j'ai tout compris, ou si je me suis fait comprendre! default_online2long.gifdefault_wacko.png

Pour que tu comprends mieu comme j'ai fait les moyennes apartir des anomalies annuelles de de la NOAA voila le calcul 3 annees a la suite :

1980 => moyenne de 1980 a 1990

1981 => moyenne de 1981 a 1991

1982 => moyenne de 1982 a 1992

etc...

ce qui montre l'evolution des temperatures les 10 annees (de 1980 a 1990) apres tel annee (1980).

Par contre je te comprends pas trop quand tu dis "alors ce n'est pas une stabilité des températures qui serait observée pour la période 1998-2008) mais bien une stagnation de l'anomalie positive...ce n'est pas tout à fait la même analyse puisque si stagnation de l'anomalie positive il y a, les températures continueraient à grimper mais à allure constante (ni accélérée default_devil.gif ni ralentie default_ph34r.png/emoticons/ph34r@2x.png 2x" width="20" height="20"> )"

Car si les anomalies ne grimpent plus depuis 1998 et donc reste sur une moyenne de 0.5°C environs alors il y a plus rechauffement meme si bien sur les temperatures sont dessus de la normal (1900-2000), et il n'y a pas de refroidissement. Donc le mot stagnation doit pas etre tout a fait juste car c'est pas un ralentissement du rechauffement comme la courbe linear est de 180°. Si elle serait disont de 20° contre la courbe lineaires du rechauffement de 1970-98 qui est de 45° alors là oui ca serait une stagnation.

Williams

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

si je comprends bien ton graf, ton axe des ordonnées correspond à l'anomalie des températures (qui peut être négative) par rapport à ton année (ou ta période de référence) default_huh.png .

si cela était le cas, alors ce n'est pas une stabilité des températures qui serait observée pour la période 1998-2008) mais bien une stagnation de l'anomalie positive...ce n'est pas tout à fait la même analyse puisque si stagnation de l'anomalie positive il y a, les températures continueraient à grimper mais à allure constante (ni accélérée default_devil.gif ni ralentie default_ph34r.png/emoticons/ph34r@2x.png 2x" width="20" height="20"> )

Et si l'anomalie positive baissait, on parlerait de ralentissement du rechauffement.

Si l'anomalie positive augmentait, on parlerait d'accélération du rechauffement.

Je ne sais pas si j'ai tout compris, ou si je me suis fait comprendre! default_online2long.gifdefault_wacko.png

Alors il suffit de changer de période de référence puisque notre planete à déjà été plus chaude ou plus froide.

Le problème dans tout ça c'est que l'on décrête quelle est la Température "Normale" de la Terre, avec un peu de bon sens et en regardant dans le passé, on comprend rapidement que cette valeur "référence" n'existe pas.

Lorsqu'on parle des variations de nos T°, on a la tête dans le guidon en examinant à la loupe les derniers 150 ans (d'une période interglacière brêve) sur une échelle de plus de 4 milliards d'années.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je te conseille la lecture de cet article.

Cut

Merci beaucoup ! Donc on peut clairement considérer la "tendance" exacte depuis 1850, même si peut être les valeurs ne sont pas parfaites pour les données les plus anciennes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

[...]

1980 => moyenne de 1980 a 1990

1981 => moyenne de 1981 a 1991

1982 => moyenne de 1982 a 1992

etc...

[...]

Et pour la période de 1998 à nos jours, comment fais-tu le calcul ?

Parce que là, je suis perdu default_huh.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Par contre je te comprends pas trop quand tu dis "alors ce n'est pas une stabilité des températures qui serait observée pour la période 1998-2008) mais bien une stagnation de l'anomalie positive...ce n'est pas tout à fait la même analyse puisque si stagnation de l'anomalie positive il y a, les températures continueraient à grimper mais à allure constante (ni accélérée default_devil.gif ni ralentie default_ph34r.png/emoticons/ph34r@2x.png 2x" width="20" height="20"> )"

Car si les anomalies ne grimpent plus depuis 1998 et donc reste sur une moyenne de 0.5°C environs alors il y a plus rechauffement meme si bien sur les temperatures sont dessus de la normal (1900-2000), et il n'y a pas de refroidissement. Donc le mot stagnation doit pas etre tout a fait juste car c'est pas un ralentissement du rechauffement comme la courbe linear est de 180°. Si elle serait disont de 20° contre la courbe lineaires du rechauffement de 1970-98 qui est de 45° alors là oui ca serait une stagnation.

Williams

Pour illustrer mon propos, je vais prendre un exemple: une voiture démarre, elle roule à 15km/h puis à 10km/h, sa vitesse baisse mais la voiture ne recule pas pour autant, elle ralentit. Par contre si elle reste à 15km, sa vitesse est stable mais elle continue d'avancer.... default_unsure.png

si une baisse de l'anomalie postive constituait une baisse des températures, alors que signifierait une anomalie négative?? default_stuart.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors il suffit de changer de période de référence puisque notre planete à déjà été plus chaude ou plus froide.

Le problème dans tout ça c'est que l'on décrête quelle est la Température "Normale" de la Terre, avec un peu de bon sens et en regardant dans le passé, on comprend rapidement que cette valeur "référence" n'existe pas.

Lorsqu'on parle des variations de nos T°, on a la tête dans le guidon en examinant à la loupe les derniers 150 ans (d'une période interglacière brêve) sur une échelle de plus de 4 milliards d'années.

Dans le cas de ce graf., la référence a bien été identifiée...si cette dernière etait amenée à changer, les anomalies seraient bien différentes, of course!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Williams, tu ne peux pas comparer des moyennes sur 10 ans avec des moyennes sur 4, 3, 2 ou même une seule année default_huh.png

Tu dis que ton graphique représente, pour chaque année, la moyenne des dix années suivantes (ainsi par exemple la valeur de l'année 1960 représente la moyenne 1960-1970 - ce qui d'ailleurs fait onze années et non dix). Auquel cas, cela signifie que la valeur pour 2005 représente la moyenne 2005-2008 et que la valeur pour 2008 représente les observations de la seule année 2008, et on ne peut pas procéder à ce genre de comparaisons. C'est comme si je faisais l'évolution des températures annuelles en France sur la période 1950-2009, en mettant pour 2009 uniquement les relevés du 1er au 20 janvier !

Si tu veux faire des comparaisons sur 10 ans, tu ne peux pas aller plus loin que 1999 (avec une valeur pour 1999 représentant la moyenne sur les dix années de 1999 à 2008). Et voici ce que cela donne avec les anomalies NCEP :

tendancehi1.png

Le son de cloche est quand même bien différent !

Pour le moment, comme je l'ai démontré plus haut (et Météor l'a fait de manière plus poussée et sur une période plus longue, je m'excuse j'étais passé à côté de ton article d'ailleurs mais je vois qu'on en arrive aux mêmes conclusions), dans les tendances sur 10 ans il n'y a pas de stagnation actuelle des températures globales puisque nous tournons toujours à +0.10° / +0.15° par décennie. On seulement peut parler d'un ralentissement de la tendance au réchauffement par rapport à ce que l'on a connu au cours des 15/25 dernières années, mais cette tendance est toujours la. Par contre, on a connu deux réelles périodes de stagnation temporaire dans la seconde moitié du XXè siècle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour illustrer mon propos, je vais prendre un exemple: une voiture démarre, elle roule à 15km/h puis à 10km/h, sa vitesse baisse mais la voiture ne recule pas pour autant, elle ralentit. Par contre si elle reste à 15km, sa vitesse est stable mais elle continue d'avancer.... default_unsure.png

si une baisse de l'anomalie postive constituait une baisse des températures, alors que signifierait une anomalie négative?? default_stuart.gif

En comparant la vitesse d'une voiture a l'evolution des temperatures, alors de 1970 a 1998 la "voiture" accelerait comme sa vitesse etait de plus en plus importantes comme les anomalies des temperatures annuelles etaient de plus en plus importantes.

Mais dès 1999 vu que les anomalies des temperatures sont comme ci-dessous exactement suivant la NOAA donc une moyenne de 0.51°C avec 6 annees sur ces 11 annees avec une anomalie de 0,5..°C alors la voiture roule a une vitesse stable

Année anomalie

1998 0,576

1999 0,395

2000 0,363

2001 0,494

2002 0,557

2003 0,556

2004 0,534

2005 0,604

2006 0,543

2007 0,547

2008 0,480

-------------

moy. 0,513°C donc stabilité sur 11 ans

Une baisse des temperatures ne veut pas forcement dire des anomalies négatives comme actuellement les anomalies sont bien elevées. donc ca deviendrait negative par exemple si ca chuterait aussi vite que les temperatures ont grimpé ces 40 dernieres années en gros. Mais je ne pense pas que ceci arrive.

Williams

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Williams, tu ne peux pas comparer des moyennes sur 10 ans avec des moyennes sur 4, 3, 2 ou même une seule année default_huh.png

Tu dis que ton graphique représente, pour chaque année, la moyenne des dix années suivantes (ainsi par exemple la valeur de l'année 1960 représente la moyenne 1960-1970 - ce qui d'ailleurs fait onze années et non dix). Auquel cas, cela signifie que la valeur pour 2005 représente la moyenne 2005-2008 et que la valeur pour 2008 représente les observations de la seule année 2008, et on ne peut pas procéder à ce genre de comparaisons. C'est comme si je faisais l'évolution des températures annuelles en France sur la période 1950-2009, en mettant pour 2009 uniquement les relevés du 1er au 20 janvier !

Si tu veux faire des comparaisons sur 10 ans, tu ne peux pas aller plus loin que 1999 (avec une valeur pour 1999 représentant la moyenne sur les dix années de 1999 à 2008). Et voici ce que cela donne avec les anomalies NCEP :

tendancehi1.png

Le son de cloche est quand même bien différent !

Pour le moment, comme je l'ai démontré plus haut (et Météor l'a fait de manière plus poussée et sur une période plus longue, je m'excuse j'étais passé à côté de ton article d'ailleurs mais je vois qu'on en arrive aux mêmes conclusions), dans les tendances sur 10 ans il n'y a pas de stagnation actuelle des températures globales puisque nous tournons toujours à +0.10° / +0.15° par décennie. On seulement peut parler d'un ralentissement de la tendance au réchauffement par rapport à ce que l'on a connu au cours des 15/25 dernières années, mais cette tendance est toujours la. Par contre, on a connu deux réelles périodes de stagnation temporaire dans la seconde moitié du XXè siècle.

Je comprends ta reaction mais si j'a fais ainsi pour les 10 dernieres annees c'est par ce qu'on ne peu pas deviner les anomalies des 10 ou 20 ou... prochaines annees (de 2009 a 2029). Car il faudrait ces donnees de 10 ou 20 ans encore avec la meme evolution biens pour que la on voit ce que montre ma courbe. Donc attendons, meme si les donnees des anomalies de 1998 a 2008 donnees au post precedent montre deja cette stabilité avec une moyenne de 0.51°C sur ces 11 ans avec 6 annees sur ces 11 annees avec une anomalie de 0,5..°C.

Williams

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je comprends ta reaction mais si j'a fais ainsi pour les 10 dernieres annees c'est par ce qu'on ne peu pas deviner les anomalies des 10 ou 20 ou... prochaines annees (de 2009 a 2029). Car il faudrait ces donnees de 10 ou 20 ans encore avec la meme evolution biens pour que la on voit ce que montre ma courbe. Donc attendons, meme si les donnees des anomalies de 1998 a 2008 donnees au post precedent montre deja cette stabilité avec une moyenne de 0.51°C sur ces 11 ans avec 6 annees sur ces 11 annees avec une anomalie de 0,5..°C.

Williams

default_blink.png

Si je comprends bien, pour l'année 2005, tu ne prends en compte que 2006, 2007 et 2008 default_huh.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

default_blink.png

Si je comprends bien, pour l'année 2005, tu ne prends en compte que 2006, 2007 et 2008 default_huh.png

Oui pour 2005 je prends en compte 2005 et les 10 années suivant où on a les donnees donc 2005, 2006, 2007 et 2008. Car je ne sais pas encore de combien va etre l'anomalie des annees de 2009 à ... Donc j'a pas le choix pour l'instant.

Williams

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je comprends ta reaction mais si j'a fais ainsi pour les 10 dernieres annees c'est par ce qu'on ne peu pas deviner les anomalies des 10 ou 20 ou... prochaines annees (de 2009 a 2029).

[..]

Oui pour 2005 je prends en compte 2005 et les 10 années suivant où on a les donnees donc 2005, 2006, 2007 et 2008. Car je ne sais pas encore de combien va etre l'anomalie des annees de 2009 à ... Donc j'a pas le choix pour l'instant.

Et c'est justement le problème, tu ne peux méthodologiquement pas comparer des moyennes sur 11 ans avec une moyenne sur 2 ou 3 ans au motif que tu ne connais pas les bilans des 8/9 prochaines années.

De ton graphique, il ressort l'idée que l'on a observé une stabilisation complète des températures moyennes sur 11 ans depuis 1998 :

evolutiontemperaturemm3.gif

Or, imaginons (simple supposition) que les anomalies des prochaines années soient, par exemple -valeurs prises au hasard-, de 0.52° en 2009, 0.59° en 2010, 0.60° en 2011, 0.56° en 2012, 0.61° en 2013, 0.63° en 2014, 0.60° en 2015, 0.59° en 2016, 0.64° en 2017 et 0.63° en 2018. Voici alors ce que donneraient les moyennes sur 11 ans depuis 1950 (en prenant comme tu l'as fait comme valeur pour l'année x la moyenne de la période de 11 ans commençant cette année x) :

tendanceng6.png

Ton plateau de 1998 à 2008 a totalement disparu, il n'a jamais existé car il n'était qu'une "fiction mathématique" reposant sur le postulat que :

_ La moyenne de 2009 à 2018 serait égale à la valeur de 2008,

_ La moyenne de 2009 à 2017 serait égale à la moyenne 2007 - 2008,

_ La moyenne de 2009 à 2016 serait égale à la moyenne 2006 - 2008,

Etc...

Pour te donner un exemple concret, imaginons que je réalise un graphique exactement selon ta méthode, en prenant comme date butoir 1993 au lieu de 2008 (je prends les moyennes sur 11 ans, mais je considère que je ne connais pas les valeurs au dela de 1993, donc la valeur qui va apparaître par exemple pour l'année 1990 représente la moyenne de 1990 à 1993) :

tendance2zy3.png

En appliquant ta méthode avec comme date butoir 1993 au lieu de 2008, je fais apparaître un recul entre 1986 et 2003, et de manière plus longue un certain plateau de 1980 à 1993. Est-ce que j'ai réellement eu une stabilisation des températures globales dans cette période, ou même un refroidissement de l'ordre de 0.05° ? Non, car le refroidissement qui apparaît sur le graphique est mathématiquement fictif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   1 membre est en ligne