Sebaas

Consommation électrique et météo

930 messages dans ce sujet

J'ai retrouvé cet article bien loin de celui de TV5.

 

https://jancovici.com/publications-et-co/articles-de-presse/energie-les-choix-faciles-cest-fini/

 

Il est une mort que le tsunami japonais n’a pas encore provoquée mais qui semble attendue avec impatience par certains : celle du parc nucléaire français. Bonne ou très mauvaise idée ?

1° Le nucléaire est bien moins dangereux que la chimie ou le charbon. Tchernobyl (bien plus grave que Fukushima) a fait 10 à 100 fois moins de morts que l’explosion d’une usine de pesticides à Bhopal (Inde) en 1984. Que fait « sortir de la chimie » ? Les mines de charbon tuent 5.000 à 10.000 personnes chaque année, sans même parler de la pollution ou du CO2. Que fait « sortir du charbon » ?

2° Le nucléaire coûte 2000 à 3000 € par kW de puissance installée (contre 500 € pour du gaz et 1500 € pour du charbon). Remplacer ce kW nucléaire par des éoliennes, quatre fois moins productives par an (le vent est variable !) nécessite d’installer 4 kW, pour environ 4000 euros à terre, et le double en mer. Puis il faut pallier l’intermittence. Espagne et Allemagne le font avec des centrales à gaz et au charbon, les Danois avec les barrages norvégiens et suédois. Rien de tout cela n’est gratuit, durable ou extensible. Stockons l’électricité, alors ? Remplacer le nucléaire français par de l’éolien avec stockage hydraulique (qui perd 20% de la production initiale) coûterait de 500 à 1500 milliards d’euros et quintuplerait ou sextuplerait les barrages dans les Alpes. Avec du photovoltaïque, ce serait entre 4 et 10 fois plus cher. En restant dans l’atome, il faut 200 milliards pour renouveler le parc existant.

3° Le grand concurrent du nucléaire (15% de l’électricité mondiale) n’est pas l’éolien (qui en fait 1%) ni le photovoltaïque (moins de 0,1%) mais le charbon (40% du total) puis le gaz (25%). Si le Japon renonce au nucléaire, il utilisera du charbon et du gaz.

4° Aucune énergie « mature » ne croit de 20% ou 30% par an, mais plutôt de 1% à 5%. Prolonger sur 40 ans une croissance à 30% ou 40% par an pour des énergies intermittentes ne correspond à rien de physiquement réaliste.

5° Economisons, alors ! C’est impératif, quel que soit le choix retenu. Mais il n’y a qu’un moyen prouvé : augmenter constamment les prix de l’énergie (électricité, carburants, gaz), pour tout le monde sans exception. Tous les opposants au nucléaire sont-ils d’accord ?

6° Pour satisfaire la feuille de route climatique, il faut diviser par quatre la consommation d’hydrocarbures (50% de l’énergie française) d’ici 2050. Le pic pétrolier en cours – et le pic gazier pas très éloigné – va certes s’en charger pour partie, avec quelques récessions en cadeau (la prochaine en 2012 ?), qui rendent discutable d’investir massivement juste pour échapper au nucléaire (40% de l’énergie française) sans aucun gain CO2.

Renoncer simultanément à l’atome et aux trois quarts des hydrocarbures, avec des renouvelables incapables de fournir les mêmes volumes (sans parler d’électrifier voitures et usines) n’est pas si simple. Alors que toute notre économie – et nos « acquis sociaux » – en dépend, l’ère de l’énergie facile s’achève.

2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 34 minutes, franckdemline a dit :

100% d'énergie renouvelable en France n'est pas possible.

...

Alors ? La croissance ou le retour au moyen-age ?

 

Oui le 100% renouvelable n'est pas possible avec le mode de vie actuel basé sur la croissance et la consommation.
De plus la numérisation de la société implique l'achat et l'utilisation de produits de hautes technologies (smart phone, tablettes, ordinateurs...) demandeur en électricité, sans parlé d'Internet qui est aussi un consommateur d'électricité (serveur, climatisation...). J'ai aucune idée de la part de ces postes de consommation sur production électricité, si quelqu'un à des chiffres, cela m'intéresse !

J'opte pour le retour au Moyen-Age contraint et forcé par la tarissement des resserves en charbon, gaz, pétrole, combustible nucléaire...  A quelle échéance, je ne sais pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est ton choix mais ce sera sans moi.

Personnellement j'opte pour le 100% nucléaire fiable et sûr comme le fait la France depuis les années 50.

Et lorsqu'il n'y aura plus d'Uranium (ce qui n'est pas pour demain) j'opterai pour des centrales dont les réacteurs seront à neutrons rapides (RNR) source difficilement tarissable d'énergie.

2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bé moi j'opte pour le solaire, c'est le moins polluant, a part les panneaux dans quelques années ou décennies a recycler, bien sur le Sud est favorisé, mais le Nord peut très bien s'en sortir et j'y crois!!!

 

Pour le nucléaire, que vas t'ont faire des déchets enfouis a long terme?? Beaucoup de questions sont posées, mais peu de réponses!

Que vas t'ont laisser aux futures générations?? Une belle m...e!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, franckdemline a dit :

C'est ton choix mais ce sera sans moi.

Personnellement j'opte pour le 100% nucléaire fiable et sûr comme le fait la France depuis les années 50.

Et lorsqu'il n'y aura plus d'Uranium (ce qui n'est pas pour demain) j'opterai pour des centrales dont les réacteurs seront à neutrons rapides (RNR) source difficilement tarissable d'énergie.

 

Il y bien longtemps qu'on le sait et qu'on n'en doute plus

 

Il va plutôt falloir persuader la reine d'Angleterre : :$

 

http://www.futura-sciences.com/planete/actualites/energie-renouvelable-reine-angleterre-elizabeth-ii-pourrait-equiper-son-palais-panneaux-solaires-65321/

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

Il y a 7 heures, franckdemline a dit :

 

Alors ? La croissance ou le retour au moyen-age ?

Il y a 3 heures, franckdemline a dit :

 

Personnellement j'opte pour le 100% nucléaire fiable et sûr comme le fait la France depuis les années 50.

 

 

Bonsoir,

 

j'avais bien perçu que tu semblais avoir quelques compétences et une grande foi doublée d'une activité militante quant à l'énergie nucléaire. Mais là tu exagères un peu, entre le moyen âge et la croissance, il doit bien exister quelques voies dont l'exploration ne serait pas fortuite ou inutile. Ta façon de forcer le trait à l'extrême décrédibilise ton propos et c'est bien dommage. Ne conserver qu'une seule source d'énergie reviendrait à mettre tous les œufs dans le même panier et donc limiter toute recherche, innovation et expérimentation, il ne me semble pas que ce soit la meilleure solution pour changer de route quand celle que nous empruntons mène vers une impasse. Enfin je voudrais bien partager ton optimisme béat pour " le nucléaire fiable et sûr " qui sur le long terme, compte tenu des contraintes de stockage, d'entretien des outils, des remous politiques, de l'avidité de certains, des revendications violentes d'autres, me semble relever du compte de fées...

 

Et si un jour ton avatar venait à te lasser, je me permets de t'en proposer un autre:

burns.jpeg

 

Modifié par tao
4 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 48 minutes, pim82 a dit :

Bé moi j'opte pour le solaire, c'est le moins polluant, a part les panneaux dans quelques années ou décennies a recycler, bien sur le Sud est favorisé, mais le Nord peut très bien s'en sortir et j'y crois!!!

 

Pour le nucléaire, que vas t'ont faire des déchets enfouis a long terme?? Beaucoup de questions sont posées, mais peu de réponses!

Que vas t'ont laisser aux futures générations?? Une belle m...e!!

 

Et tu fais comment avec la nuit et l'hiver ?

 

La gestion des déchets est un faux problème. Leur volume est trop faible pour que ce soit un souci.

 

nous avons un volume d'environ 1 800 000 M³ de déchets en équivalent conditionné (cad avec les enveloppes de protection adéquates parfois très épaisses).

Ramené en surface connue c'est a peu près 10 terrains de foot sur 20 mètres d'épaisseur.

Et on parle bien de tous les déchets existants.

 

Le pire c'est que 90 % de ces déchets sont de faible voire très faible activité à vie courte ou très courte donc peu ou pas dérangeant pour les générations à venir.

 

 

vol-cat-2013.jpg

 

 

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De toutes façons, d'autres Pays géants à l'écologie "intelligente" prennent les bonnes décisions heureusement pour le climat.

http://www.sfen.org/fr/rgn/linde-un-geant-nucleaire-en-devenir

https://www.lesechos.fr/16/10/2015/lesechos.fr/021409950182_nucleaire---la-chine-veut-construire-5-a-8-centrales-par-an-d-ici-a-2030.htm

Et comme les nuages radioactifs sont bloqués par les frontières, il n'y a rien à craindre de ces derniers :shy:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les hommes réfléchissent depuis la nuit des temps à une seule et même alternative. C'est une erreur.

 

100% nucléaire non, une part réduite par rapport à aujourd'hui, oui. Mais ce n'est pas demain que l'on devra réduire. Il faut d'abord augmenter les capacités d'énergies renouvelables et ensuite baisser le nucléaire.

Mais c'est en marche. Rien que dans le pays mellois au sud des deux sèvres, territoire de 1200km2, il sera construit 81 éoliennes. Il y en a déjà près d'une trentaine. Je passe devant tous les jours et elles sont extrêmement peu à l'arrêt voire même jamais.

 

Le solaire, c'est en développement. Outre les panneaux sur les toits qui se développent, on aménage aussi les terrain qui ne peuvent être utile comme les anciens sites d'enfouissement des ordures ménagères qui sont interdits à l'agriculture et qui ne peuvent pas recevoir de construction (et il y en a bien plus que l'on croit). Il y a aussi les ombrières qui couvrent de plus en plus de parking de supermarchés ou de poids lourd sur les aires de repos. Il y a aussi des éleveurs de volailles ou de porcs qui en construisent pour alimenter leurs élevages.

La route solaire pourquoi pas, j'attends de voir les résultats sur le long terme mais en tout cas c'est prometteur.

 

Outre ces mini usines qui créent de l'emploi et apporte de l'argent dans les milieux ruraux, le futur de l'énergie passe aussi par de l'auto-production. Une éolienne chez soi c'est possible. Les amateurs de météo que nous sommes savent qu'un mat de moins de 12m n'est pas soumis à permis de construire).

 

Cependant, toutes ses solutions ne sauront être suffisante et il faudra toujours une partie de nucléaire, le moins possible, et aussi un réseau européen de ligne THT de très bonne qualité pour que ceux qui sur-produisent de l'énergie (propre surtout, pas de charbon svp) puissent compenser les manques des autres.

 

En parallèle la rénovation des bâtiments est primordiale mais ne fera que freiner sans stopper la hausse des besoins qui sont créés par les réseaux informatiques, les voitures électriques...

 

Ça sera certainement bien plus cher, mais on est habitué à de l'électricité tellement peu chère... au regard de ce que l'on mets toutes les semaines dans notre réservoir de voiture.

5 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

Une éolienne qui tourne peut produire entre 0 et 100% de sa charge maximale de sécurité.

Ce qui veut dire que quand tu les vois tourner ce n'est pas pour autant qu'elles produisent de l'énergie de façon significative.

Une éolienne produit en moyenne, 20% de son maximum installé à l'année.

Pour faire la production d'une centrale de 2X900 MW il faudrait donc environ 4000 éoliennes de 2MW (1000 tonnes de béton, 100% "double générateur" de CO², par éolienne).

Tout en sachant que lorsqu'elles ne sont pas alimentées en vent elles ne produisent pas du tout.

http://ecolo.org/documents/documents_in_french/eole-Fessenheim-combien.html

Le solaire, c'est la même chose : 20M² = 2kW au meilleur de l'ensoleillement.

Pour une tranche de 1000 MW il faut 10 000 000 M² à mettre au regard des 1 800 000 M³ de déchets (pour toute l'industrie du nucléaire depuis sa création) sur une épaisseur de 1m ..... ça laisse rêveur non ? Surtout si on devait remplacer 65 000 Mw de tranches nucléaires.

Et les nuits sans vent on fait quoi ?

 

Après, oui, il faut un mix énergétique et se servir des tranches nucléaires comme batterie de stockage réseau, c'est une bonne chose mais en gardant toujours à l'esprit que la technique a des limites en termes de régulation de puissance.

Oui, il faut économiser l'énergie dans les bâtiments et les habitations mais sans rentrer dans le phénomène inverse où ces derniers sont invivables l'été.

Si pour commencer, les maisons, les bureaux, les services public, les entreprises et les transports se contentaient de 20°C de chauffage ce serait merveilleux !

Mais hélas, je ne connais que trop peu d'endroits où il fait moins de 23, 24°C en hiver !

L'exemple des trains ou des avions est flagrant !

Et que dire des bureaux où des salles de réunion dans les entreprises où les thermostats sont réglés à 25°C ?

 

L'énergie est de toutes façons un problème compliqué à gérer mais il ne doit surtout pas être traité par l'Utopie, c'est le meilleur moyen de développer des moyens de production dans l'urgence donc irréfléchis !

L'Allemagne qui est sortie, dans l'urgence, du nucléaire, inonde, depuis, l'Europe de particules fines.

Modifié par franckdemline
2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 53 minutes, franckdemline a dit :

Une éolienne qui tourne peut produire entre 0 et 100% de sa charge maximale de sécurité.

Ce qui veut dire que quand tu les vois tourner ce n'est pas pour autant qu'elles produisent de l'énergie de façon significative.

Une éolienne produit en moyenne, 20% de son maximum installé à l'année.

Pour faire la production d'une centrale de 2X900 MW il faudrait donc environ 4000 éoliennes de 2MW (1000 tonnes de béton, 100% "double générateur" de CO², par éolienne).

Tout en sachant que lorsqu'elles ne sont pas alimentées en vent elles ne produisent pas du tout 

Dans ce cas ,la question que l'on peut se poser c'est à qui profitent elles vraiment et pourquoi en construire autant ?

J'habite dans le SE de la Marne à côté de Vitry le François ,les éoliennes ce n'est franchement pas ce qui manquent par ici ,pas loin de 400 rien pour ce département,c'est déjà pas mal je trouve .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

Le 01/03/2017 à 15:24, franckdemline a dit :

C'est ton choix mais ce sera sans moi.

Personnellement j'opte pour le 100% nucléaire fiable et sûr comme le fait la France depuis les années 50.

Et lorsqu'il n'y aura plus d'Uranium (ce qui n'est pas pour demain) j'opterai pour des centrales dont les réacteurs seront à neutrons rapides (RNR) source difficilement tarissable d'énergie.

 

Je suis d'accord avec toi, tant qu'il y a du combustible, le nucléaire ça me va :-).
Je ne suis pas un partisan du retour au "moyen age", en fait j'ai le sentiment qu'un jour ou l'autre il faudra faire des concessions sur notre rythme de vie actuel d'occidentaux par manque d'énergie (tarissement des matières premières). Cela touchera peut être pas ma génération (je suis trentenaire) mais les suivantes. J'espère me tromper.

 

Ma plus grande interrogation : existe-t-il des moyens/techniques/énergie pour prendre le relais du pétrole, charbon, nucléaire classique ?
Tu parles du réacteur à neutrons rapides (NRN), cette technique est-elle opérationnelle/robuste ?

Où en sont les recherches sur le réacteur à fusion nucléaire ?

Le développement des énergies renouvelables est une très bonne chose mais malheureusement il y a le manque de flexibilité évoqué dans les autres messages (absence de vent pour les éoliennes, nuages/nuit pour les panneaux solaires).

Modifié par RenO=92=

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, chaleur a dit :

Dans ce cas ,la question que l'on peut se poser c'est à qui profitent elles vraiment et pourquoi en construire autant ?

J'habite dans le SE de la Marne à côté de Vitry le François ,les éoliennes ce n'est franchement pas ce qui manquent par ici ,pas loin de 400 rien pour ce département,c'est déjà pas mal je trouve .

 

Elles profitent à ceux qui les construisent et les exploitent.

Parce que l'électricité produite est subventionnée par l'état mais en passant par la CSPE que paient tous les foyers qui reçoivent une facture d'électricité, d'où qu'elle vienne.

 

En vigueur depuis 2002, la CSPE est une taxe qui vise notamment à financer le déploiement des énergies renouvelables.

Grâce à cette taxe OBLIGATOIREMENT payée par tous les utilisateurs, l'électricité dite "verte" est payée aux fournisseurs, bien plus chère que le marché normalisé.

 

Il y a même eu quelques scandales dans le genre, des panneaux solaires qui fonctionnaient de nuit (il suffit d'éclairer ses propres panneaux avec des lampes alimentées par l'abonnement classique pour gagner beaucoup d'argent).

 

Ces subventions permettent de gagner beaucoup d'argent, en faisant payer à TOUS les utilisateurs d'électricité, le développement des ENR, même à ceux qui n'en veulent pas.

 

Les panneaux solaires c'est idem, on te vend une installation au prix de 100 (je prends un chiffre rond), on te donne des subventions pour un maximum de 50, on te rachète l'électricité au prix de 5 par an et on te dis que tu amortis ton installation en 10 ans.

Et au bout de 10 ans, si tes panneaux fonctionnent encore (ce qui n'est pas évident) tu gagnes de l'argent.

Sauf que dans 10 ans, on ne sait pas du tout ce que sera le prix du marché et comme le prix d'achat de ton électricité produite est fixe, tu pourrais te retrouver à vendre moins cher que ce que tu achètes pour tes besoins personnels.

 

En clair les énergies vertes sont là pour faire augmenter les tarifs et pour enrichir les sociétés qui les exploitent.

 

D’ailleurs, si les fournisseurs d'installations de panneaux solaire nous harcèlent tellement au téléphone c'est bien parce qu'il y a beaucoup d'argent à gagner -_-

5 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

 

Le ‎01‎/‎03‎/‎2017 à 18:55, tao a dit :

Mais là tu exagères un peu, entre le moyen âge et la croissance, il doit bien exister quelques voies dont l'exploration ne serait pas fortuite ou inutile.

Tout à fait Tao, soyons économe de notre énergie, soyons raisonnable dans notre croissance voir même avec un peu de décroissance, favorisons les circuits courts moins gourmands en énergie.

Le mix énergétique, oui mais raisonné et la je rejoins Franck car les ENR subventionnées ca ne marchera qu'un temps et cette obligation de rachat par EDF doit disparaître car on ne peut pas mettre que des  contraintes sur l'opérateur historique et sur les autres consommateurs finalement.

Vous ne voulez pas d'ENR et bien vous les payerez quand même.

Vaste sujet cependant.

Les politiques.???

 

Modifié par Sky Blue
3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

D'autant plus que pour faire des économies d'énergie il faut en avoir les moyens.

Depuis 27 ans, j'ai baissé ma consommation d'électricité de 5000 kWh par an.

Pas par économie juste par confort et déontologie.

Ça m'a couté 20 000 €uros tous postes compris. Je l'ai fait parce que je pouvais le faire, mais ceux qui ne le peuvent pas comment peut-on imaginer qu'ils le fassent ?

Le locataire qui n'a pas le pouvoir d'investir dans son moyen de chauffage ou encore dans l'isolation de son logement, comment fait-il ?

Demander aux Français d'économiser c'est aussi leur donner les moyens de le faire !!

Modifié par franckdemline
1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 01/03/2017 à 15:24, franckdemline a dit :

Personnellement j'opte pour le 100% nucléaire fiable et sûr comme le fait la France depuis les années 50.

 

Il faut que je (re)devienne désagréable, ou tu fais mine de n'avoir pas compris le message...?

Tu t'étais calmé, mais sois certain que je ne relâcherai pas le marquage...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le ‎01‎/‎03‎/‎2017 à 11:32, franckdemline a dit :

100% d'énergie renouvelable en France n'est pas possible.

 

bien d'accord avec toi sur ce coup là par contre...

 

      Le ‎01‎/‎03‎/‎2017 à 15:24, franckdemline a dit :

Personnellement j'opte pour le 100% nucléaire fiable et sûr comme le fait la France depuis les années 50.

 

... là je te suis moins car comment fait-on pour moduler la production? C'est là tout l'intérêt des EnR à conditions qu'elles puissent être stockées, mais il ne faut pas se cantonner aux seuls photovoltaïque et éolien: la méthanisation en fait partie et, à capacité énergétique égale, le biogaz produit est beaucoup plus facilement stockable que l'électricité "verte" en plus d'avoir d'autres avantages (baisse de l'empreinte carbone vs combustibles fossiles, moindre investissement, meilleur traitement des déchets,... ).

Le problème de la politique actuelle en matière d'EnR c'est qu'elle fait la part belle aux sources intermittentes sans forcement augmenter les capacités de stockage donc à un moment donné on sera bien obligé de brûler quelque chose (de fossile) pour pallier à l'absence de vent et de soleil.

Et comme tu cite à raison Jancovici sur l'avantage du nucléaire par rapport aux sources fossiles, tu devrais aussi mentionner le fait que selon lui dans un monde "écologiquement vertueux" (avec une consommation raisonnée) le nucléaire ne représenterait "que" quelque chose comme 40% du mix énergétique, le reste étant composé des diverses EnR.

Pour moi le vrai problème ne se résume pas qu'au vieux débat fossile vs nucléaire vs EnR, c'est aussi un problème de volume et l'utopie la plus grave c'est de penser qu'on peut conserver notre niveau de consommation actuelle.

Donc il faut déjà s'attaquer aux gaspillages:

- diminuer notre consommation de produits et services inutiles -> voyager loin et souvent, posséder les derniers gadgets à la mode, ...

- améliorer le rendement des système de production -> cogénération, technologies plus performantes

enfin et pour revenir dans la cadre du topic:

- limiter la sensibilité climatique des bâtiments -> isolation, conception

 

 

 

 

 

 

 

2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'énergie produite par des moyens techniques contrôlés sont modulables ne serait-ce que par la régulation secondaire voire primaire.

Les ENR sont totalement INCONTRÔLABLES, car elles dépendent du vent ou du soleil qui ne donnent que ce qu'ils veulent.

 

Par contre l'énergie hydraulique est modulable (entre 0 et 100%) sans aucune perte de réserve ce qui est très pratique.

Un hydraulique fiable et conséquent aux alentours de 20% de la production en complément du nucléaire est un mix idéal.

 

Après, injecter un peu d'ENR n'est pas idiot mais dans la limite de ce que peuvent accepter les régulation des centrales thermique nucléaire car il ne faut pas oublier que lorsqu'on baisse la production d'une tranche nucléaire, c'est de l'énergie calorifique qu'on balance aux oiseaux ou aux poissons.

En clair pour moduler les trois ou 4000 MW d'éolien, on en met autant au bypass des centrales thermique.

 

Donc les ENR ne font (indirectement) que réchauffer l'air et l'eau lorsqu'elles sont en complément de centrales nucléaire (et je ne tiens pas compte du rendement d'une tranche nucléaire).

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, hervail a dit :

 

bien d'accord avec toi sur ce coup là par contre...

 

- limiter la sensibilité climatique des bâtiments -> isolation, conception

 

 

Oui mais attention à ne pas tomber dans l'excès inverse.

En plein réchauffement climatique, il va falloir se préoccuper autant de cette sensibilité en termes de chaleur qu'en termes de fraicheur.

Or un bâtiment parfaitement isolé profite de l'énergie dégagée par la vie (au sens large) pour se réchauffer mais l'été, il n'y a rien qui puisse rafraichir les lieux.

Si on ne réfléchit qu'au chauffage, on va se retrouver avec des bâtiments 100% climatisés pour être confortable et nous n'aurons rien gagner au niveau de la consommation d'énergie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, franckdemline a dit :

En plein réchauffement climatique, il va falloir se préoccuper autant de cette sensibilité en termes de chaleur qu'en termes de fraicheur.

 

C'est bien là ou je veux en venir, c'est sur qu'il est plus facile de garder les calories dans un logement bien isolé que d'en évacuer le surplus.

 

Il y a 17 heures, franckdemline a dit :

Un hydraulique fiable et conséquent aux alentours de 20% de la production en complément du nucléaire est un mix idéal.

 

Comment arriverait-on à 20% d'hydraulique dans le mix énergétique contre les 10 ou 12% actuels? On ne peut plus construire de grands barrages en France, faut-il construire des micro-centrales sur tous les cours d'eau ou bien est-il possible de rendre les usines hydro-électriques plus performantes?

Et si la ressource en eau est insuffisante, quelle solution pour produire le courant / refroidir une tranche nucléaire?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

il y a une heure, hervail a dit :

Comment arriverait-on à 20% d'hydraulique dans le mix énergétique contre les 10 ou 12% actuels? On ne peut plus construire de grands barrages en France, faut-il construire des micro-centrales sur tous les cours d'eau ou bien est-il possible de rendre les usines hydro-électriques plus performantes?

Et si la ressource en eau est insuffisante, quelle solution pour produire le courant / refroidir une tranche nucléaire?

 

On est plutôt entrain de faire des débarragements en ce moment plutôt que d'en construire des nouveaux. Les multiples petits barrages de 1m à QQ mètres de haut sur l'ensemble de nos cours d'eau est un frein très inquiétant pour la remontée des espèces piscicoles migratrices. Le cas école étant la Sélune dans la Manche mais cela existe de partout.

Modifié par Martini

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, hervail a dit :

 

C'est bien là ou je veux en venir, c'est sur qu'il est plus facile de garder les calories dans un logement bien isolé que d'en évacuer le surplus.

 

 

Comment arriverait-on à 20% d'hydraulique dans le mix énergétique contre les 10 ou 12% actuels? On ne peut plus construire de grands barrages en France, faut-il construire des micro-centrales sur tous les cours d'eau ou bien est-il possible de rendre les usines hydro-électriques plus performantes?

Et si la ressource en eau est insuffisante, quelle solution pour produire le courant / refroidir une tranche nucléaire?

 

 

D'autant plus que les concessions hydrauliques sont en train de passer en SEM (Société d'économie mixte) qui ne visent qu'une seule chose : La rentabilité.

Il reste cependant quelques possibilités de création de belles exploitations si le monde écologique l'accepte.

Il faudra bien faire des choix intelligents pour satisfaire les besoins en énergie du Pays parce qu'une fois qu'on aura perdu nos moyens de production propres c'est le réseau quifera la différence avec les TWh importés d’Allemagne, Russie, Espagne et autres qui sont principalement des énergies carbonées.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un peu HS (mais je ne sais où poster ce type d'infos)

Petit point sur une de nos "bêtes noires" grosse émettrice de CO2 à savoir, les cimentiers. Voilà une étude qui surprend: la dégradation des vieux ciments serait un puits à carbone bien supérieur aux attentes, l'absorption du CO2 par les vieux ciments a été multipliée par 2.5 entre 1998 et 2013 et son impact équivaudrait à celle de 25% de la surface forestière mondiale.

http://www.journaldelenvironnement.net/article/le-ciment-aussi-un-puits-de-carbone,76908

L'impact global reste toutefois bien négatif mais avec le grand cimentier français s'engageant à réduire de 20% son impact CO2 dans les processus de fabrication et d'autres étudiant des ciments 0% CO2 (voire négatif ! voir le lien ci-dessous)  on peut espérer....mais avec des personnalités comme Trump qui fait des communiqués "copier/coller" de ceux d'Exxon ou qui fait évacuer manu militari les indiens de leurs terres (opposés au projet Keystone XL) on a toutes les raisons de s'inquiéter... le chemin sera long, trop long.

http://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/articles/un-nouveau-beton-absorbe-le-co2-25246/

Malgré tous les efforts conjugués dans les domaines de la construction, des transports ou des choix/économies/...des énergies... il faudra aussi faire face aux nouveaux émetteurs naturels de GES (fonte du pergélisol) de type pingos ou comme celui-ci en Sibérie (cratère de Batagaï). Le pergélisol représente tout de même 25% des terres émergées de l'hémisphère N.

170308042137372284.jpg

3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

Toujours HS :(

Pour ceux qui doutaient encore des intentions de Mister Trump et de la réalité de l'application de son programme.

- Hausse de 54 milliards de $ du budget de la défense

- Réduction de 31% des fonds alloués à l’Agence de protection de l'environnement  (EPA), en pointe dans la lutte contre le changement climatique.

- La fin de la participation américaine au Fonds vert de l’ONU pour le climat (Green Climate Fund)

Reste à espérer que quelques lucides au congrès fassent barrage à ce projet de budget.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2017/03/16/trump-veut-couper-dans-le-budget-de-l-environnement-et-la-diplomatie-au-profit-de-la-defense_5095266_3222.html#jJoxVfh8koalsYkd.99

 

Modifié par bill07
1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Entretien avec F. Brottes (RTE) sur les liens avec ex ERDF/EDF: la gestion des réseauxen situation "tendue", // entre réseau électrique et réseau numérique, transition énergétique, auto consommation, intégration de la production éolienne...etc... très intéressant.

http://bit.ly/2nVpvCU

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.