Emma

Les trous à froid en France

3 112 messages dans ce sujet

Bonsoir,

Voici un tableau des moyennes de jours de gel dans divers trous à froid de l'Est du Massif Central, comparées à celles de certaines stations synoptiques. Ce tableau est extrait de la publication de JB Suchel sur les basses températures dans l'Est du MC (le mot manquant à la fin du texte en bas est : "gel")

trousfroidsestmcai6.th.gif

Un trou à froid d'après ce que j'ai lu à droite et à gauche dans les publications, ne se définit pas seulement par comparaisons avec les Tn (par ciel clair et vent calme) des versants qui entourent un point de mesure dans un fond de plaine. Sinon tous les terrains concaves entourés de reliefs/versants plus chauds (par ciel clair et vent calme) seraient des trous à froid. Ce serait une définition bien trop large. Dans l'intérieur du Var, chaque plaine de l'intérieur serait un trou à froid, car pratiquement toutes répondent à cette def, y compris des sites pour bonnes synoptiques très bien dégagées !

Un vrai trou à froid n'est pas très dégagé, il est en général peu ventilé par le flux synoptique ou autres brises nocturnes soutenues (et surtout pas sensible au vent, comme le sont Issoire et Clermont Aulnat, qui sortent des rapports de vent rafale/vent moyen tout à fait corrects pour l'intérieur des terres et qui n'ont pas les caractéristiques des dégagements et des vents d'un véritable trou à froid).

Un trou digne de ce nom est bien enclavé, avec une ou des montagnes/collines voisines + verrous assez proches, et des lignes de crêtes qui représentent une bonne hauteur en degrés sur l'horizon, avec parfois en prime des ombres portées par les reliefs pendant les journées l'hiver (ombres naturelles produites par le relief représentatif du secteur, pas celles de murs ou d'arbres ou d'autres obstacles, à cause d'un problème de normes de dégagements de l'abri)

En plus des maxis remarquables, pour détecter un vrai piège à froid, on compare le nb de jours de gel avec celui des stations synoptiques très dégagées en sol "plat". Y compris avec celles dans les fonds de larges plaines (ou avec celles situées dans de larges vallées, ou dans les parties basses de vallées étroites, mais ventilées, sans verrous, avec l'air froid qui continue à s'écouler sans limite, en générant toujours du vent et du brassage) de la région concernée et même d'ailleurs.

La différence doit être bien marquée et assez remarquable par rapport aux sites synoptiques des bas fonds très dégagés (pourtant considérés froids en Tn par temps calme et ciel clair, comme le Luc, Clermont Aulnat, ...,)

Il ne doit pas y avoir photo dans les chiffres comme dans le tableau !

Exemple :

Dans le 06, près de Contes (alt 250 m), pour une étude, une station avait été installée dans un vrai trou à froid en site rural, à 1 km en aval du village (175 m d'alt) à seulement 10 km de la mer (en ligne droite).

Pendant la période froide 98/99, elle a relevé 97 jours de gel contre 15 j dans une station à Vence en site rural à 8 km de la mer (dans le 06 - alt 325 m, mais sur un versant), 45 j au Luc-le Cannet des Maures (79 m en fond de plaine concave, entourée de reliefs), 2 j à Nice en bord de mer, et 61 j à Strasbourg.

Donc un vrai trou à froid, quelque soit la région, donne des chiffres qui sautent aux yeux, même par rapport une station synoptique considérée comme froide en Tn (dont certaines sont soi-disant mal placées dans des cuvettes pourtant très larges, et bien dégagées pour permettre de capter les flux synoptiques du secteur concerné, ce qui en font des stations synoptiques à part entière et non des trous à froid)

Comme je remarque que tu as quelques problèmes pour normaliser ton installation, je te communique quelques points importants pour t'aider à installer assez correctement un abri (réellement météo) dans ton coin passionnant.

Il ne faut surtout pas installer une sonde de température et un abri météo, à l'abri du vent et de la libre circulation d'air (et surtout ne pas placer une sonde dans une boîte peu aérée, sinon elle va se refroidir par rayonnement (en Tn), bien plus qu'un petit capteur de 2 cm, placé en plein air au vent et hors abri à 1.5 m du sol)

En pratique, on souhaite mesurer la T de l'air libre seule et non celle d'une niche/boîte. Un air trop immobile dans une boîte/niche, fera que ton capteur affichera la T mini des parois de ta boîte/niche, plus que celle de l'air libre (la T de la boîte sera plus froide que celle de l'air la nuit, à cause des pertes d'énergie par rayonnement, d'autant plus que le temps sera clair, calme et sec. Il communiquera cette T par rayonnement au capteur non exposé aux mouvements de l'air)

C'est aussi pour cette raison qu'un abri doit être bien aéré, et aussi neutre que possible afin que le capteur se trouve en équilibre avec la T de l'air seul.

Pour permettre au vent de circuler facilement dans l'abri, sans que le capteur soit trop influencé par les rayonnements extérieurs et ceux de l'abri, on fabrique des ouvertures de type doubles persiennes et/ou chicanes (l'air circule à travers ces nombreuses ouvertures indirectes, sans qu'on puisse apercevoir le capteur de l'extérieur de l'abri, en tentant de regarder par ces ouvertures)

A noter que les meilleurs abris au monde sont équipés d'un petit ventilateur qui aspire l'air pour le faire passer sur la sonde dans l'abri (à une vitesse permanente de 2.5 m/s à 10 m/s selon les modèles) pour que le capteur soit encore moins influencé par la T de l'abri météo

(le vent ne produit pas plus de froid tant que ton capteur n'est pas mouillé avec un air non saturé. Le vent améliore la précision de la mesure de la T de l'air en dissipant l'influence d'un abri météo).

Ici tu trouveras les infos pour fabriquer le modèle d'abri de Bicri, très simple à réaliser, peu cher et assez correct pour les T mini qui nous intéressent particulièrement dans ton secteur (respecte bien le diamètre des coupelles, avec un diamètre trop faible, ce type d'abri rayonnera plus) :

/index.php?s=&showtopic=16487&view=findpost&p=311903'>http://forums.infoclimat.fr/index.php?s=&a...st&p=311903

Enfin si tu ne souhaites pas bricoler, celui-ci est très correct pour le prix (il a été testé longuement face à des modèles pro) :

http://www.ges-lyon.fr/METEO/7714.htm

L'idéal dans ton trou, avec la hauteur variable de neige, serait d'installer l'abri comme tes voisins dans le MC (voir dernières photos en bas) :

http://meteolyonnaise.lightbb.com/ftopic37...Violay-1000.htm

Quand il neige, il faut maintenir la base de l'abri à au moins 1.25 m de la neige (avec la base de l'abri à 1.5 m du sol, il ne faut pas plus de 25 cm de neige pour cette hauteur standard). Donc pour éviter de passer l'hiver à déblayer la neige sur un rayon de 10 m autour d'un l'abri, il vaut mieux utiliser un système de ce type.

L'abri doit être placé en zone ensoleillée (sauf si ce sont des reliefs qui provoquent l'ombre sur l'abri) à une distance d'au moins 2 fois la hauteur des obstacles et à plus de 10 m d'une maison, murs, arbres, haies... (L'idéal est une distance de 4 fois la hauteur des obstacles) ceci pour permettre au vent de circuler plus librement sur le site de mesure et dans l'abri afin d'extraire une T de l'air libre d'assez bonne qualité.

Merci pour cette réponse complète.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

cela n'est pas le cas dans les Combrailles de saint-gervais d'Auvergne PdD, qui piton vers l'extérieur du massif a de belles tn souvent inférieures à celles du coin à altitude égale...

qui peut m'expliquer cela ?

Les Tn de la station de St Gervais (705m) ne sont pas "alarmantes", les nuits n'y sont pas plus froides qu'aileurs, à altitude égale. Cependant, si les mesures étaient faites en fond de vallée, il en serait sans doute autrement. En revanche, celles de Menat (410m) n'ont rien a envier à celles d'Ambert (froides donc).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les Tn de la station de St Gervais (705m) ne sont pas "alarmantes", les nuits n'y sont pas plus froides qu'aileurs, à altitude égale. Cependant, si les mesures étaient faites en fond de vallée, il en serait sans doute autrement. En revanche, celles de Menat (410m) n'ont rien a envier à celles d'Ambert (froides donc).

C'est pourtant la réputation du coin, plus de neige, et de givre ici. Ici, c'est pareil en pire.Dans le trou à froid, nous avons plusieurs Tn égales à ou sous -10. Demain matin, cela va être coton avec la nuit claire et je l'admets, glaciale. la preuve ma main colle à la poignée de porte métallique, signe qui ne trompe pas. Qui peut m'expliquer pourquoi ici, à altitude égale dans le haut-livradois j'ai bcp plus de givre qu'ailleurs !? c'est très net. la neige tient aussi bcp plus que vers fournols et saint-germain (même altitude !) effet de détente dûe à l'élevation brusque d'altitude depuis le bas livradois et petit effet de foehn par la suite ?

Par contre, tu m'étonnes, Menat en combrailles est plus doux qu'Ambert qui a -4 de tn en my en janvier, en général dans les combrailles, on trouve -2/-3 pas plus bas (sous abri) !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est pourtant la réputation du coin, plus de neige, et de givre ici. Ici, c'est pareil en pire.

Dans le trou à froid, nous avons plusieurs Tn égales à ou sous -10. Demain matin, cela va être coton avec la nuit claire et je l'admets, glaciale. la preuve ma main colle à la poignée de porte métallique, signe qui ne trompe pas. Qui peut m'expliquer pourquoi ici, à altitude égale dans le haut-livradois j'ai bcp plus de givre qu'ailleurs !? c'est très net. la neige tient aussi bcp plus que vers fournols et saint-germain (même altitude !) effet de détente dûe à l'élevation brusque d'altitude depuis le bas livradois et petit effet de foehn par la suite ?

Par contre, tu m'étonnes, Menat en combrailles est plus doux qu'Ambert qui a -4 de tn en my en janvier, en général dans les combrailles, on trouve -2/-3 pas plus bas (sous abri) !

Peut-être encore une fantaisie de représentativité des postes vis à vis de leur secteur...

Entre janvier et novembre 2006, les Tnm de Menat et Ambert sont identiques, à 1 dixième de degré prés. Pareil pour le nombre de jours de gel entre janvier et octobre 2006. Et pour les Tnn, c'est très proche également. Après, si on considère Saint Gervais d'Au., c'est une autre histoire: les Tn y sont beaucoup plus douces. Et je t'accorde que le bassin d'Ambert, avec ses -30°C à répétition, est globalement bien plus froid que les vallées des Combrailles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici un extrait de la chronique de Gerard Staron tirée de zoom 42:

"Les petites cuvettes de moyenne altitude du Massif central vers 900 à 1000m exposées au nord sont particulièrement sensibles à ce type de gelées en fonction de la nature des reliefs. Elles combinent en effet :

le refroidissement de l'air en fonction de l'altitude déjà élevée, vers 900 à 1000m

la topographie de cuvette qui permet à l'inversion de température de se mettre en place.

l'orientation face au nord qui permet de recevoir l'air froid.

et enfin la position à l'intérieur d'un massif montagneux qui accumule le froid. Les reliefs du Massif Central qui regardent vers l'extérieur ne connaissent pas cette exagération des gelées contrairement à ceux tournés vers l'intérieur."

Bonne définition des trous à froids... Enfin, ce ne sont pas les seules stations dont on pourrait discuter la position. Il y a tout autant si ce n'est plus de station situées dans des coins chauds : en milieu urbain.

Alors finalement, on peut considérer qu'en moyenne, cela permet de rééquilibrer la balance. L'essentiel est pour moi de posséder des métadatas précises pour chaque stations afin de savoir (c'est le cas de le dire) où on met les pieds.

Florent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voilà un sujet qui m'interesse, habitant moi même un trou à froid dans une région (massif du Jura) qui en compte des centaines, chez moi les records (non officiels) s'établissent à -40° en Janvier 85 et 87 pour les derniers, à quelques kilométre à vol d'oiseau se trouve le village de La Brévine en suisse et qui détient le record absolue en Europe Occidentale -46° sous abri en Janvier 87 default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20"> , chez moi il peut gelée tous les jours de l'année dés qu'un beau ciel clair se crée et que le vent ne souffle plus... quand le sol est enneigée en fin d'après midi se forme un petit brouillard en raz motte qui indique que ça va plongée default_pinch.gif et à ce moment là ça chute très vite... depuis cinq ans que je suis ici on a à approché et atteint tous les ans les -30°.... un Hiver comme celui-ci sans neige est très mauvais si un gros coup de froid se produit, l'herbe mettra quasiment autant de temps à se refaire que lorsque l'on à (les gros Hivers) 6 mois de neige d'affilé... on ressemble alors au printemps au Stepp de Sibérie avec leur herbe roussie par le gel...

J'espère vraiment que la neige viendra, notre petite station de ski est prête et attend avec impatiente de pouvoir ouvrir, j'ai fait un tour au pied du teleski tout à l'heure est la vision de cette piste désolé (de neige) et d'un pote en train de réparer des perches font peine à voir... default_pinch.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voilà un sujet qui m'interesse, habitant moi même un trou à froid dans une région (massif du Jura) qui en compte des centaines, chez moi les records (non officiels) s'établissent à -40° en Janvier 85 et 87 pour les derniers, à quelques kilométre à vol d'oiseau se trouve le village de La Brévine en suisse et qui détient le record absolue en Europe Occidentale -46° sous abri en Janvier 87 default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20"> , chez moi il peut gelée tous les jours de l'année dés qu'un beau ciel clair se crée et que le vent ne souffle plus... quand le sol est enneigée en fin d'après midi se forme un petit brouillard en raz motte qui indique que ça va plongée default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20"> et à ce moment là ça chute très vite... depuis cinq ans que je suis ici on a à approché et atteint tous les ans les -30°.... un Hiver comme celui-ci sans neige est très mauvais si un gros coup de froid se produit, l'herbe mettra quasiment autant de temps à se refaire que lorsque l'on à (les gros Hivers) 6 mois de neige d'affilé... on ressemble alors au printemps au Stepp de Sibérie avec leur herbe roussie par le gel...

J'espère vraiment que la neige viendra, notre petite station de ski est prête et attend avec impatiente de pouvoir ouvrir, j'ai fait un tour au pied du teleski tout à l'heure est la vision de cette piste désolé (de neige) et d'un pote en train de réparer des perches font peine à voir... default_laugh.png

Quelles ont été vos tn et tnn ?

ici, l'inversion a fontionné puisque nous avons une brochette d'environ 8 nuits égales ou inférieures à -10. Enfin, cela dit, rien d'exceptionnel. Tnn : -12,5, ce qui fait du -10 dans le bourg même. j''étais étonnée des valeurs de saint genes MC tmais j'ai appris qu'il y avait deux postes dont un dans un trou à froid humide. En réalité ces trous à froid considérablement plus froidd que le reste donnent une idée fausse du coin, car la différence avec un poste situé à 200 m de là peut aisément être de 5 degrés ! (le cas de saint-genest...)Ayant fait un long trajet, je constate néanmoins que saint-éloy mérite sa réputation : à altitude égale (1050) c'est le seul endroit du MC que j'ai traversé qui conserve des plaques de neige, malgré les journées très douces...un peu écoeurantes d'ailleurs, genre faux printemps, enfin, j'espère...les jours à venir ne sont pas prometteurs. Et alors chez vous, deux du Jura et d'ailleurs ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voilà un sujet qui m'interesse, habitant moi même un trou à froid dans une région (massif du Jura) qui en compte des centaines, chez moi les records (non officiels) s'établissent à -40° en Janvier 85 et 87 pour les derniers, à quelques kilométre à vol d'oiseau se trouve le village de La Brévine en suisse et qui détient le record absolue en Europe Occidentale -46° sous abri en Janvier 87 default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20"> , chez moi il peut gelée tous les jours de l'année dés qu'un beau ciel clair se crée et que le vent ne souffle plus... quand le sol est enneigée en fin d'après midi se forme un petit brouillard en raz motte qui indique que ça va plongée default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20"> et à ce moment là ça chute très vite... depuis cinq ans que je suis ici on a à approché et atteint tous les ans les -30°.... un Hiver comme celui-ci sans neige est très mauvais si un gros coup de froid se produit, l'herbe mettra quasiment autant de temps à se refaire que lorsque l'on à (les gros Hivers) 6 mois de neige d'affilé... on ressemble alors au printemps au Stepp de Sibérie avec leur herbe roussie par le gel...

J'espère vraiment que la neige viendra, notre petite station de ski est prête et attend avec impatiente de pouvoir ouvrir, j'ai fait un tour au pied du teleski tout à l'heure est la vision de cette piste désolé (de neige) et d'un pote en train de réparer des perches font peine à voir... default_laugh.png

le -46 de la Brévine est-il officiel, jamais entendu cela !?

As-tu de la neige ou des plaques de neige ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le -46 de la Brévine est-il officiel, jamais entendu cela !?

As-tu de la neige ou des plaques de neige ?

ce matin - 10. c'est la neuvième ou dixième nuit, froid radiatif ou pas on est dans les chffres. Si le MC avait eu les neiges avant cet épisode sex aux nuits fraiches, la montagne aurait été un délice pour les skieurs, elle n'aurait pas fondu en altitude ! Cela doit être dur pour les stations à moins que les gens ne se contentent de soleil, ce qui aussi est agréable, à moindre prix ici...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

...avant cet épisode sex aux nuits fraiches, la montagne aurait été un délice pour les skieurs...

Ce genre d'épisode délicieux est plutôt l'appanage des nuits chaudes mais bon, peut-être un nouveau concept en provenance du MC dont Emma a le secret ??? default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20">default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">default_santa.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelles ont été vos tn et tnn ?

ici, l'inversion a fontionné puisque nous avons une brochette d'environ 8 nuits égales ou inférieures à -10. Enfin, cela dit, rien d'exceptionnel. Tnn : -12,5, ce qui fait du -10 dans le bourg même. j''étais étonnée des valeurs de saint genes MC tmais j'ai appris qu'il y avait deux postes dont un dans un trou à froid humide. En réalité ces trous à froid considérablement plus froidd que le reste donnent une idée fausse du coin, car la différence avec un poste situé à 200 m de là peut aisément être de 5 degrés ! (le cas de saint-genest...)Ayant fait un long trajet, je constate néanmoins que saint-éloy mérite sa réputation : à altitude égale (1050) c'est le seul endroit du MC que j'ai traversé qui conserve des plaques de neige, malgré les journées très douces...un peu écoeurantes d'ailleurs, genre faux printemps, enfin, j'espère...les jours à venir ne sont pas prometteurs. Et alors chez vous, deux du Jura et d'ailleurs ?

Salut Emma,

La Tnn à du être de -12°, je dis bien à du car j'ai un problème avec mon capteur en ce moment, il à tendance à ne pas emettre la nuit en continu, j'ai tout essayé, chgt de piles de transmetteur solaire, ré-enclenchement de tous les appareils.... rien ni fait c'est tjrs la nuit et que la nuit que ça se produit.... donc un petit souci pour te dire avec exactitude les relevés.... problèmes en cours de résolution (j'espère)

Si tu veux tu peux consulter mes relevés (surtout quand ça marche default_laugh.png ) sur le site indiquer dans ma signature.... ton coin à l'air de bien se défendre aussi côté froid, chez moi le manque de neige cette année limite tout de même la descente et puis en plus il faut bien avouer que à part les médias ou les novices qui croient avoir eu ces derniers jours un temps très froid, les masses d'air actuels ne sont pas trés propices à de grosses plongée de T° car la journée elles sont largement positives....

vivement que ça change.... default_ermm.gif

A ++++

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le -46 de la Brévine est-il officiel, jamais entendu cela !?

As-tu de la neige ou des plaques de neige ?

oui les -46° sont bien officiel, il s'agit d'un village à quelques encablures du mien et à 1050 m dont le val est orienté comme chez moi : NE - SO... l'année dernière les -30° y ont étés dépassés et l'nnée d'avant aussi... /public/style_emoticons/'>http://forums.infoclimat.fr/public/style_emoticons/default/original.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Petites précisions :

-41,8°C le 12/01/1987 à La Brévine (1043 m), d'après MétéoSuisse.

-52,5°C le 07/02/1991 au Glattalp (1858 m)...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Petites précisions :

-41,8°C le 12/01/1987 à La Brévine (1043 m), d'après MétéoSuisse.

-52,5°C le 07/02/1991 au Glattalp (1858 m)...

default_flowers.gif Vraiment impressionnant le record de presque -53° au Glattalp, je ne pensais pas qu'il était aussi bas... default_online2long.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

default_wub.png Vraiment impressionnant le record de presque -53° au Glattalp, je ne pensais pas qu'il était aussi bas... default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20">

Et encore, la station est récente, alors imaginez la valeure en février 1956......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Petites précisions :

-41,8°C le 12/01/1987 à La Brévine (1043 m), d'après MétéoSuisse.

-52,5°C le 07/02/1991 au Glattalp (1858 m)...

Exact et autant pour moi les -46° cité plus haut à la Brévine sont HORS ABRI.... default_ohmy.png/emoticons/ohmy@2x.png 2x" width="20" height="20">

Je ne savais pas effectivement qu'un record à -52.5 avait été possible en Europe.... ceci dit La Brévine reste pour moi le lieux le plus froid d'Europe Occidentale car il s'agit d'un lieu habité et même dans le cas présent d'un Village de prés de 1000 habitants....! je suis convaincu que tout autour de la Brévine ils y à des trous à froid encore plus puissant... il n'y à qu'a regarder la végétation des tourbières à certains endroits pour s'en convaincre, si tu y fait une photo bien cadré tu te croirais vers le cercle polaire, une végétation sub-artic y demeure, il s'agit d'ailleurs de relique de l'ancienne glaciation default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce genre d'épisode délicieux est plutôt l'appanage des nuits chaudes mais bon, peut-être un nouveau concept en provenance du MC dont Emma a le secret ??? :!: :!: :!:

default_flowers.gifdefault_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20"> Ah, ah, ha !

j'ai réellement écrit cela ? la honte...j'ai une bonne excuse le c est collé au x sur le clavier...

Mes excuses ! et bonne année à tous....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le c est collé au x sur le clavier...

Mes excuses ! et bonne année à tous....

Agape , quand tu nous tiens default_kiss.gifMoi quand je bouffe trop d'huitres, c'est le 6 qui reste collé au 9.

Bonne année à toutes et tous default_flowers.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas mal de trous à froid dans les Alpes, plus ou moins étendus), ar ici, un trou à froid assez terrible se situe en Chartreuse, sur le Plateau de l'Alpette, où figurent un regue et une bergerie principalement.

Ce plateau-cuvette de champs et de sapins est à une altitude de 1450 à 1900m environ sur les "bords", et est en descente vers le nord... Excellent pour le ski de fond de rando au printemps (attention aux gouffres toutefois, ne pas s'aligner des chemins balisés).

L'hiver, la neige s'y accumule très facilement, et je pense qu'il y a bien 10 à 30cms actu sur le plateau là-haut alors qu'il n'y a pratiquement plus de neige ailleurs dans les Alpes à une altitude équivalente...

Je suis aussi allé à Mouthe (où j'ai cvampé) et à la Brévine (où j'ai traversé à la nage le lac petit très chaud en été) : ils sont dans une configuration assez similaire, en moins haut. Pour la Brévine, le thermomètre se trouve vraiment dans trou au sens propre du terme, au nord du village, dans un champ 2 mètres en contre-bas du sol en général, un champ fermé par les maisons et le terrain plus élevé, mais ouvert au nord-est et où l'air froid vient se stocker...

Pour La Brévine, je pense que si on déplaçait la station dans une autre lieu sur le niveau normal on gagnerait vite 5 ou 10 degrés... mais du coup le village perdrait un peu de son charme...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Agape , quand tu nous tiens default_sad.png/emoticons/sad@2x.png 2x" width="20" height="20">

Moi quand je bouffe trop d'huitres, c'est le 6 qui reste collé au 9.

Bonne année à toutes et tous default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20">

d'huitres ou de default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20"> moules ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

d'huitres ou de default_laugh.png moules ?

... default_ohmy.png/emoticons/ohmy@2x.png 2x" width="20" height="20">default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20">default_laugh.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le trou à froid ne fonctionne plus en temps doux et zonal. On atteint péniblement sous éclaircie des petites gelées...de -1,5, dans les alentours, il doit faire de 3 à 7 ...au lieu d'une my tn de - 5 !

Par ailleurs qui connaitrait les trous à froid ou les régions lesplus froides dans les Alpes, à l'intérieur du massif, j'imagine. Merci. j'ai l'intention d'aller y faire une virée...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Par ailleurs qui connaitrait les trous à froid ou les régions lesplus froides dans les Alpes, à l'intérieur du massif, j'imagine. Merci. j'ai l'intention d'aller y faire une virée...

Névache, Barcelonnette, etc... Dans les Hautes-Alpes. default_sad.png/emoticons/sad@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Névache, Barcelonnette, etc... Dans les Hautes-Alpes. default_sleeping.gif

Fonctionnement maximal du trou à froid : hier : -24,5 et un - 18 ce matin, hors abri...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il n'y à qu'a regarder la végétation des tourbières à certains endroits pour s'en convaincre, si tu y fait une photo bien cadré tu te croirais vers le cercle polaire, une végétation sub-artic y demeure

Bonsoir,

Petite parenthèses dans cette discussion forte intéressante. Les tourbières, je m'y connais assez bien et la végétation des tourbières n'est pas spécialement sub-arctique, la végétation des tourbières est typique des... tourbières. En dehors des tourbières qu'on soit en zone montagnarde, boréale, subarctique ou arctique on peut avoir tout et n'importe quoi.

Ton parallèle avec le cercle polaire est très juste, mais tes tourbières du haut-jura sont à rapprocher des tourbières du cercle polaire, mais pas aux autres types de végétation qu'on y trouve.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.