florent76

Volcanisme et climat

2 846 messages dans ce sujet

Volcanisme et climat

300px-Pinatubo_ash_plume_910612.jpg

Eruption du Pinatubo en 1991.

Classification VEI

Afin de détecter les éruptions volcaniques ayant eu le plus d'impact sur le climat, le classer en fonction de l'Indice d'Explsivité volcanique peut-être très nécessaire, mais pas suffisant comme nous le verrons...

Voici le classement avec quelques exemples. La liste n'est pas exhaustive mais a déjà nécessité une certaine recherche qui permet de bien discrétiser les éruptions volcaniques en fonctions des volumes de cendres (tephra) expulsés.

VEI (Indice d'Explosivité volcanique)

Description

Hauteur de la fumée

Volume éjecté

Fréquence d'éruptions

Effet climatique des aérosols (avec taux de soufre normal)

Nombre d'éruptions historiques

Exemple

0 Hawaïen non explosif--------- < 100 m > 1000 m³ quotidien

Kilauea

1 Hawaïen/Strombolien modéré 100-1000 m > 10 000 m³ quotidien

Stromboli

2 Strombolien/Vulcanien explosif 1-5 km > 1 000 000 m³ hebdomadaire, > 1000, 3477

Galeras, 14/01/1993, 2 500 000 m³

3 Vulcanien (Sub-Plinien) sévère 3-15 km > 0,01 km³ annuel, 868

Nevado del Ruiz, 11/09/1985, 0,05 km³

4 Plinien cataclismique-------- 10-25 km > 0,1 km³ ≥ 10 ans, 278

Reventador (Equateur), 3/11/2002, 0,4 km³

Spurr (Alaska), 27/06/1992, 0,2 km³

Augustine (Alaska), 27/03/1986, 0,1 km³

Galunggung (Indonésie), 5/04/1982, 0,4 km³

Fuego, 14/10/1974 (Guatemala), 0,3 km³

Augustine (Alaska), 6/10/1883, 0,5 km³

Cotopaxi (Equateur), 15/01/1877, 0,5 km³

Merapi (Indonésie), 15/04/1872, 0,3 km³

Asama (Japon), 9/05/1783, 0,4 km³

Laki (Islande), 14/06/1783, 0,9 km³ (-1°C par les aérosols soufrés)

Cotopaxi (Equateur), 4/04/1768, 0,6 km³

Raung (Indonésie), 1638, 0,6 km³

5 Plinien paroxysmal------------ > 25 km > 1 km³ ≥ 100 ans, -0,2°C, 84

Hudson Cerro (Chili), 8/08/1991, 7,6 km³

El Chichon (Mexique), 28/03/1982, 2,5 km³

Mont Saint-Helens (Etats-Unis), 18/05/1980, 1,2 km³

Agung (Indonésie), 18/02/1963, 1 km³

Bezymianny (Russie), 30/03/1956, 2,8 km³

Kharimkotan (Russie), 8/01/1933, 1 km³

Ksudach (Russie), 28/03/1907, 2,4 km³

Okataina (Nouvelle-Zélande) 10/06/1886, 2 km³

Askja (Islande), 29/03/1875, 1,8 km³

Shiveluch (Russie), 18/02/1854, 2 km³

Chikurakhi (Russie), 15/12/1853, 1 km³

Cosiguina (Nicaragua), 20/01/1835, 4,4 km³

Galunggung (Indonésie), 8/10/1822, 1 km³

Mont Saint-Helens (Etats-Unis), 15/01/1800, 1,5 km³

Shikotsu (Japon), 19/08/1739, 2 km³

Fuji (Japon), 16/12/1707, 2,1 km³

Tongkoko (Indonésie), 1680, 1 km³

Shikotsu (Japon), 23/09/1667, 3,4 km³

Usu (Japon), 16/08/1663, 2,8 km³

Parker (Philippines), 4/01/1641, 1 km³

Vesuve (Italie), 15/12/1631, 1,1 km³

Furnas (Açores), 3/09/1630, 2,1 km³

Kelut (Indonésie), 1586, 1 km³

Komaga-Take (Japon), 31/07/1640, 3,5 km³

Mont Saint-Helens (Etats-Unis), 1480, 7,7 km³

Vesuve (Italie), 24/08/79, 3,3 km³

Etna (Italie), -122, 1 km³

6 Plinien/Ultra-Plinien colossal > 25 km > 10 km³ ≥ 100 ans, -0,5°C, 39

Pinatubo (Philippines), 12/06/1991, 11 km³

Novarupta-Katmai (Alaska), 6/06/1912, 28 km³

Santa Maria (Guatemala), 24/10/1902, 20 km³

Krakatau (Indonésie), 27/08/1883, 18 km³

Long Island (Nouvelle-Guinée), 1660, 30 km³

Huaynaputina (Pérou), 17/02/1600, 30 km³

Kawae (Vanuatu), 1452, 36 km³

Quilotoa (Equateur), 1150, 11 km³

Baitoushan (Chine), 1010, 96 km³

Ilopango (El Salvador), 450, 25 km³

Taupo (Nouvelle-Zélande), -1600, 17 km³

Santorin (Grèce), -1628, 63 km³

Mont Mazama (Etats-Unis, OR), -7 000, 35 km³

Lvinaya Past (Russie), -7 480, 75 km³

7 Ultra-Plinien super-colossal-- > 25 km > 100 km³ ≥ 1000 ans, -1,0°C, 4

Tambora (Indonésie), 10/04/1815, 150 km³

Taupo (Nouvelle-Zélande), 180, 105 km³

Kikai (Japon), -4 350, 150 km³

Mont Mazama (Etats-Unis, OR), -4 900, 150 km³

Kurile Lake, -6 440, 160 km³

Rockland (Etats-Unis, CA), -400 000, 120 km³

Long Valley (Etats-Unis, CA), -740 000, 500 km³

Valles Caldera (Etats-Unis, NM), -1 150 000, 300 km³

Yellowstone Pk (Etats-Unis, WY), -1 270 000, 280 km³

Valles Caldera (Etats-Unis, NM), -1 470 000, 300 km³

8 Ultra-Plinien méga-colossal--- > 25 km > 1000 km³ ≥ 10 000 ans, -5,0°C, 2

Toba (Indonésie), -71 000, 2 800 km³

Yellowstone Pk (Etats-Unis, WY), -620 000, 1 000 km³

Yellowstone Pk (Etats-Unis, WY), -1 970 000, 2 500 km³

Effets majeurs des aérosols sulfurés.

Le VEI ne fait pas tout. Il faut considérer également la part d'acidité que l'on peut relever dans les glaces pour les périodes anciennes et qui est issue des aérosols sulfurés (H2SO4), composé de petites particules qui restent longtemps dans l'atmosphère avec une haute réflectance et donc le plus fort effet sur le climat.

vol_vei.gif

Exemple : Le volcan qui a eu depuis mille ans les plus importants effets climatiques est le Laki (Islande) en 1783. On a observé cet été là en Europe des brouillards secs, une hausse de la mortalité générale sur tyout le continent tant l'atmosphère était polluée (Dix fois plus souvent que lors des pires années de pollution industrielle à Londres au XIXe siècle (smog) par le dioxyde de soufre).

Le VEI=4 mais l'émission de H2SO4 était de 1x10 11 kg. Les effets climatiques furent plus grands que ceux du Tambora (VEI=7) eut égard à la position du volcan au coeur de l'hémisphère nord et à ces énormes rejets d'aérosols sulfurés.

Les hautes teneurs en H2SO4 volcaniques ont plus forts effets climatiques que les masses brutes d'aérosols éjectés.

(Pilais & Sigurdsson)

Eruption

VEI

Volume éjecté (km3)

H2SO4 aerosols (kg)

Effet climatique des aérosols

Toba (Indonésie), -71 000, 2 800 km³

VEI 8, 1x10 13, -5.0°C

Laki (Islande), 14/06/1783, 0,4 km³

VEI 4, 1x10 11, -1.0°C

Huaynaputina (Pérou), 17/02/1600, 30 km³

VEI 6, 7x10 10, -0.8°C

Tambora (Indonésie), 10/04/1815, 150 km³

VEI 7, 2x10 11, -0.6°C

El Chichon, 28/03/1982 (Mexique), 0,4 km³

VEI 4, 1-2x10 10, -0.5°C

Santa Maria (Guatemala), 24/10/1902, 20 km³

VEI 6, <2x10 10, -0.4°C

Krakatau (Indonésie), 27/08/1883, 18 km³

VEI 6,5x10 10, -0.3°C

Agung (Indonésie), 18/02/1963, 1 km³

VEI 4, 1-2x10 10, -0.3°C

Novarupta-Katmai (Alaska), 6/06/1912, 15 km³

VEI 6, <2x10 10, -0.2°C

Mont Saint-Helens (Etats-Unis), 18/05/1980, 1,2 km³

VEI 5, 3x10 8, <-0.1°C

Sources :

http://www.ipgp.jussieu.fr/~beaudu/these.html#Téléthèse

http://www.space.edu/documents/Volcanoclimate.pdf

http://www.volcano.si.edu/index.cfm

Florent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Concernant le Merapi qui est en eruption, sont taux d'acidité est il assez important pour que si l'eruption atteint un VEI 4 et donc ejecte bp de cendre dans l'atmosphere comme le Lakai, près de 80 à 100 millions de tonnes de soufre lors de l'eruption en 08/06/1784 pendant huit mois, que ca des effets importants ??

Williams

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Florent76 Bravo ,Excellent ton sujet à imprimer.Le Pinatubo a été un grand volcan quant au Yellowstone à oublier d'urgence.Il me fait penser au grand volcan de Mars 29000m d'altitude !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

félicitations à Florent76, le sujet est vraiment bien traité. Pour répondre plus précisément à William on pense que les aérosols soufrés procurent un refroidissement. Il ne faut pas en rester là. Lorsqu'une éruption volcanique atteint la stratosphère, c'est qu'elle est importante donc qu'elle véhicule à la fois des aérosols soufrés et des poussières qui seront des centres de condensation. En plus naturellement les poussières feront écran à la lumière solaire modifiant l'albédo.

Evidemment une éruption volcanique n'a rien à voir au point de vue énergétique avec l'impact d'une météorite type Rochechouart ou Chixculub, elle est bien plus faible mais n'a pas la même composition chimique.

les plus anciens d'entre nous se souviennent des essais nucléaires dans l'atmosphère vers 1950/52. Les champignons atteignant largement la stratosphère y injectèrent un tas de produits qui jouèrent le rôle de centres de condensation.

Sur le plan qualitatif on est capable de dire : il y a une influence, sur le plan quantitatif jouant avec les jet-streams, avec d'autres paramètres bien malin est celui qui peut donner, même à 50 % près l'influence d'une éruption volcanique importante. S'il s'agit d'un volcan de type effusif - (par rapport au type explosif) , comme hawaï ou la réunion, voire l'Etna, l'influence ne doit pas aller bien loin sur le plan géographique. par contre pour une grosse caldera, le pinatubo ou quelques autres il y a des problèmes certains.

--

lc30

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur le plan qualitatif on est capable de dire : il y a une influence, sur le plan quantitatif jouant avec les jet-streams, avec d'autres paramètres bien malin est celui qui peut donner, même à 50 % près l'influence d'une éruption volcanique importante. S'il s'agit d'un volcan de type effusif - (par rapport au type explosif) , comme hawaï ou la réunion, voire l'Etna, l'influence ne doit pas aller bien loin sur le plan géographique. par contre pour une grosse caldera, le pinatubo ou quelques autres il y a des problèmes certains.

--

lc30

Merci à tous...Pour te répondre lc30, les volcans de type effusif ont théoriquement une influence quasi nulle, sauf si là encore ils émettent des aérosols sulfurés...

Ainsi, extraordinaire exception et exemple, le Laki (Islande), 14/06/1783, 0,4 km³ soit un VEI = 4 était un volcan de type effusif ! C'est pourtant celui qui a eu le plus d'impact sur le climat depuis mille ans, allant jusqu'à faire jeu égal avec le plus fort volcan explosif de la période avec un VEI =7, le Tambora (Indonésie), 10/04/1815, 150 km³ !

Et on pourrait penser que les volcans qui ont sévis dans les traps du Deccan par exemple, recouvrant d'immenses superficies de laves ont peut-être eu plus d'impact encore du moment qu'ils émettaient dans la durée ces aérosols sulfurées... Des chercheurs ont d'ailleur émit l'hypothèse qu'ils aient pu également jouer un rôle dans l'extinction des dinosaures avant l'impact météoritique bien connu.

Les volcans explosifs sont donc particulièrement destructeurs et impressionnant par la rapidité de leur impact sur l'atmosphère, mais il ne faut surtout pas négliger les plus grands volcans effusifs...

Mambai.jpg

Dépôts de basaltes de plus de 2000m de hauteur des traps du Deccan (Inde)

Sources :

http://volcano.und.edu/vwdocs/volc_images/...dia/deccan.html

http://www.mantleplumes.org/Deccan.html

Florent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci Florent76 de ta précision sur le Laki, effectivement effusif. Si on admet comme hypothèse que l'activité volcanique ou de dorsale entre Islande et Spitzberg subie des variations importantes on peut se demander quelle est l'influence de l'ensemble (Dorsale- volcanisme) sur la circulation des eaux entre Isalande et Spitzberg, ce qui pourrait valoriser une hypothèse sur la circulation du GulfStream. Sur le sujet on ne peut pas oublier la variation du pH dans cette zone, et dans cette sone seulement.

une émission d'eaux chaudes, et certainement de laves et de boues, à partir de la dorsale entraîne c'est évident une perturabtion de la circulation océanique. Dans quelles proportions ? c'est une bonne question mais je n'ai pas les moyens d'y répondre.

--

lc30

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le Yellowstone est effectivement un système très surveillé. Toutefois celui qui a donné le plus d'inquiétude récemment ( vers 1997), c'est la caldera de Long valley en Californie. puis cela s'est calmé.

il faut penser qu'outre les désordres climatiques certains en cas de grosse éruption, sont accompagnés de désordres encore plus grands sur l'immédiat : dans le cas de long valley on est certain des choses suivantes :

- fermeture des aéroports dans la Californie, l'Orégon, le Colorado, l'Arizona et quelques autres autour.

- gros problèmes d'alimentation en eau de Los Angelès qui tire ses ressources hydriques printanières et estivales de cette zone par un réseau de canaux qui seraient obstrués par les cendres.

quelques autres joyeusetés sont aussi à prévoir

--

lc30

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

les + virulants en surveillance sont : Yellowstone, Mérapi, Toba, Long valley, La Garita, Selon moi. Ou....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je voulais savoir si le volcan Augustine est aussi potentiellement puissant et pourrait il jouer un role dans le climat?

Il se trouve en Alaska!

Voici sa webcam! Y a 2 mois il fumait fortement..... et depuis quelques temps ca reprend..

Visible a partir de 17-18h

augtst.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici la plus forte éruption du volcan Augustine...

VEI = 4

Augustine (Alaska), 6/10/1883, 0,5 km³

Il ne provoque pas les éruptions les plus violentes parmi toute celles connues et listées précédemment de manière exhaustive sur les 500 dernières années à partir de la VEI =5. Mais peut-être émet-il suffisamment de gaz sulfurés pour avoir des effets sur le climat. En tout les cas, sur un autre registre, il peut provoquer éventuellement des tsunamis eut égard à sa position côtière...

En savoir plus :

Augustine

Histoire éruptive

Florent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ok merci pour les info default_laugh.png

En tout cas au vue de la webcam! Le cratère a l'air tres actif et c'est volcan qui change beaucoup d'aspect!

Dommage qu'ils installent pas une webcam sur le merapi....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour les grands volcans il n'y a pas besoin d'aller loin dans le Cantal: le puy Mary et le plomb de Cantal sont très importants il n'y a qu'à regarder la surface de ce volcan la moitié d'un département.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour les grands volcans il n'y a pas besoin d'aller loin dans le Cantal: le puy Mary et le plomb de Cantal sont très importants il n'y a qu'à regarder la surface de ce volcan la moitié d'un département.

Quand le grand volcan du Cantal a explosé ca a du faire trés trés mal, il culminait comme l'Etna à 3000 m et actuellement les sommets qui sont de fait des residus de ses cheminées sont le Puy Mary et le Plomb du Cantal, dont l'altitude ne depasse pas 1800m, à comparer avec le Mont St Helens dont 400m du sommet ont disparu, là c'est 1200m, le dôme devait être immense, l'explosion a du être environ 30 à 50 fois plus puissante que celle du St Helens, soit 3 ou 5 fois celle du Pinatubo.

Actuellement la Chaine des Puy est calme, il faut des milliers d'années pour que les chambres magmatiques qui sont au dessous se realimentent, essentiellement par la subduction due à la tectonique du plissement Alpin voisin qui s'enfonce sous le vieux socle Hercynien, elle se réveillera un jour, sans doute dans les 10 000 ans qui viennent, il ne s'agit pas d'un volcanisme eteint mais d'un volcanisme en pause.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Actuellement la Chaine des Puy est calme, il faut des milliers d'années pour que les chambres magmatiques qui sont au dessous se realimentent, essentiellement par la subduction due à la tectonique du plissement Alpin voisin qui s'enfonce sous le vieux socle Hercynien, elle se réveillera un jour, sans doute dans les 10 000 ans qui viennent, il ne s'agit pas d'un volcanisme eteint mais d'un volcanisme en pause.

S'il y a un volcan en gestation en France métropolitaine c'est bien celui dénommé du "Cézallier" à l'ONO de Massiac ( Haute Loire). En fait la zone est classé en séismicité 1 sur quelques cantons, eu égard à ce que l'on surveille.

reste aussi le cas du Puy de Laschamps, immédaitement au Sud du Col de la Moréno, vers Nébouzat.

--

lc30

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi j'attends ça avec impatience : un petit cône strombolien au Sud de la Chaîne des Puys ça serait le rêve default_w00t.gif Quasiment aucul danger, et un spectacle permanant aux portes de Clermont.

J'ai bien dit un cône strombolien, une éruption style dôme peléen comme le Puy-de-Dôme on attendra encore un peu default_sad.png/emoticons/sad@2x.png 2x" width="20" height="20">

Sinon petite rectification : Massiac est situé à la limite Haute-Loire / Cantal mais dans le Cantal, tout comme le Cézallier (à cheval sur le Sud du Puy de Dôme).

Je ne savais pas que le secteur du Cézallier était potentiellement le plus propice, j'avais toujours entendu parler d'un prolongement Sud de la Chaine des Puys (plutôt dans le secteur Puy de Lachamp donc) pour une reprise d'activité volcanique dans le MC.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En parlant des volcans d'Auvergne, saviez-vous que leur prolongement au sud va jusqu'au Golfe du Lion ? En effet, si tout le monde connaît essentiellement le Cantal et le Puy de Dome, la ligne bien qu'interrompue dans l'Aveyron, reprend dans le secteur du Larzac et traverse l'Hérault sur un axe Nord-Sud. On retrouve des anciens volcans dans les Monts d'Orb, tout le long de l'Escandorgue et du secteur du Salagou (d'où les terres rouges), à l'est immédiat de Bédarieux avec d'anciennes coulées encore bien visibles, puis en descendant vers la plaine jusqu'au Cap d'Agde qui est le point le plus au sud de la chaîne.

massif_centra.htm_txt_volcfrbonperspectiv3.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Parfaitement exact, le volcanisme est trés présent à l'Ouest de l'Herault, et même à l'Est en ce qui concerne la montagne d'Agde qui est une ancienne coulée, on en trouve pas mal en remontant vers Bedarieux/Lunas, exemple carrière de basalte à Lézignan la Cèbe (6km de chez moi) qui est d'ailleurs fournisseur de la SNCF en pierres de ballast concassées.

Autre exemple à Cabrières (34 à 10 km cette fois) source chaude de l'Estabel, système de siphon qui se reamorce tous les 4 ou 5 ans quand il pleut assez et dont sort une source d'eau chaude à 25° pétrifiante car traversant des terrains calcaires, le calcaire est dissout dans l'eau car elle comporte pas mal de soufre qui s'evapore à l'air et là le calcaire se dépose.

Encore un autre exemple Pezénas ou la piscine municipale est chauffée par une source chaude qui se deversait auparavant dans la Peyne affluent de l'Herault.

Il me semble et je pense que Treize Vents pourra le préciser car c'est plus son secteur qu'il y a d'autres manifestations volcaniques dans la vallée du Jaur, affluent de l'Orb.

Quant à la montagne d'Agde elle même, elle a longtemps servi de carrière de pouzolanne la pouzolanne etant une roche volcanique plus légère que le basalte, on trouve la même coulée à Saint Thibery quelques kilomètres plus au nord et là elle est toujours exploitée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On peut observer également des filons de lave qui se sont infiltrés sur le Causse de Sauveterre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il me semble et je pense que Treize Vents pourra le préciser car c'est plus son secteur qu'il y a d'autres manifestations volcaniques dans la vallée du Jaur, affluent de l'Orb.

Oui il y a pas mal d'autres manifestations volcaniques dans les Hauts-Cantons, dont les plus célèbres sont les sources de Lamalou-les-Bains. On relève pas moins de 15 sources dans le secteur de cette station thermale, dont la source Usclade qui affiche 52° à sa sortie. Toutes ces sources sont très ferrugineuses, riches en magnésium et en potassium, mais aussi et surtout en gaz carbonique (source Vernière). On relève d'autres sources très réputées dans toute la vallée, comme à Avène.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ne pas oublier Maguelonne.... certains disent ( sans aucune responsabilité de ma part !) qu'il y aurait des rhyolithes récentes dans le coin ( moins de 100.000 ans)

les datations de tautavel ont montré que les dernières éruptions de la montagne d'Agde remonteraient à envion 600.000 ans.

Enfin dans le gard outre quelques sources chaudes sur le système de faille d'Alès, on ne peut ooublier que la source Perrier est aussi une manifestation du volcanisme languedocien.

--

lc30

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Parfaitement exact, le volcanisme est trés présent à l'Ouest de l'Herault, et même à l'Est en ce qui concerne la montagne d'Agde qui est une ancienne coulée, on en trouve pas mal en remontant vers Bedarieux/Lunas, exemple carrière de basalte à Lézignan la Cèbe (6km de chez moi) qui est d'ailleurs fournisseur de la SNCF en pierres de ballast concassées.

Autre exemple à Cabrières (34 à 10 km cette fois) source chaude de l'Estabel, système de siphon qui se reamorce tous les 4 ou 5 ans quand il pleut assez et dont sort une source d'eau chaude à 25° pétrifiante car traversant des terrains calcaires, le calcaire est dissout dans l'eau car elle comporte pas mal de soufre qui s'evapore à l'air et là le calcaire se dépose.

Encore un autre exemple Pezénas ou la piscine municipale est chauffée par une source chaude qui se deversait auparavant dans la Peyne affluent de l'Herault.

Il me semble et je pense que Treize Vents pourra le préciser car c'est plus son secteur qu'il y a d'autres manifestations volcaniques dans la vallée du Jaur, affluent de l'Orb.

Quant à la montagne d'Agde elle même, elle a longtemps servi de carrière de pouzolanne la pouzolanne etant une roche volcanique plus légère que le basalte, on trouve la même coulée à Saint Thibery quelques kilomètres plus au nord et là elle est toujours exploitée.

C'est la région qu'on appelle aussi l'Escandorgue au sud du Larzac

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est la région qu'on appelle aussi l'Escandorgue au sud du Larzac

On retrouve des anciens volcans dans les Monts d'Orb, tout le long de l'Escandorgue et du secteur du Salagou (d'où les terres rouges)

C'est ce qu'on appelle tourner en rond default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un autre phénomène est à noter, c'est que le volcanisme du massif central à tendance à monter vers le nord avec le temps. Donc un futur et hypothétique réveil des volcans aura lieu au nord de la chaine des puys. Bien que rien ne prévoit un réveil futur du volcanisme dans la région, on peut oberver une sismicité plus importante en 2003 :

http://mapage.noos.fr/naturaliste/html/combrailles.htm

le dernier en date a eu lieu sur Clermont Ferrand il y a seulement 4 jours :

http://renass.u-strasbg.fr/cgi-bin/AutoDRM...r=little_endian

Le sous sol du massif central est juste endormi.

Ici une carte de la sismicité du Massif Central qui prouve que cela bouge tout le temps depuis des siècles :

http://wwwobs.univ-bpclermont.fr/sismo/carte-seismes.html

Le Massif central est également curieux par son type de volcanisme : Le volcanisme du Massif Central ne semble correspondre exactement à aucun des trois types de volcanisme classiquement définis (dorsale, subduction et point chaud). http://www.ens-lyon.fr/Planet-Terre/Infosc.../volcan-M-C.htm

Il est tout à fait possible que les volcans d'Auvergne se réveillent un jour et c'est pourquoi nous les surveillons. Depuis 10 ans, aucun indice sismique annonciateur d'éruption n'a été enregistré et on peut donc conclure que l'activité volcanique est très fortement assoupie. Mais attention: le volcanisme est une constante dans cette région depuis 15 millions d'années.

Et nous savons qu'il a connu des périodes d'inactivité plus longues que celle que nous vivons actuellement et qui a commencé voici 6000 ans : http://www.cantalpassion.com/cadre_accueil_massif.htm

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Connaissant bien la région de Sat Eloy les mines je peux dire que la séismicité y est permanente avec des mécanismes au foyer peu profonds. ce ci a pour conséquence de favoriser ol'écroulement d'anciennes galeries de mines théoriquement murées pour ne pas faciliter l'entrée d'air, mais il est périodique de constater des peits incendies locaux ( j'ai eu professionnellement un cas intéressant à résoudre, il y a une vingtaine d'années).

En fait la vallée de la Bouble (rivière qui arrose St Eloy les Mines) est une faille.

--

lc30

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.