florent76

Principaux SITES de prévisions saisonnières

292 messages dans ce sujet

LES PRINCIPAUX SITES DE PRÉVISIONS SAISONNIÈRES

Liste de sites classés par pays présentant des prévisions à long terme pour le continent européen et la France.

Veuillez cliquer sur le lien ci-dessus et accédez à 47 sites de prévisions saisonnières.

Bonne lecture !

ocean_forecasting.jpgweather_forecasting.jpgclimate_forecasting.jpg

Pour toute erreur relevée ou lien cassé, vous pouvez contacter

le support technique

. Merci.

Florent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Florent,

C'est bien d'avoir regroupé ces liens dans un endroit accessible et facile à retrouver.

Bonne journée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me joins à Tomar pour te remercier ,Florent.

à plus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ha oui en effet c'est une excellente idée de ta part florent.

Cela permettra de pouvoir comparer différentes prévisions saisonnières default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

J'en profite au passage pour te féliciter pour ton travail sur les prévisions saisionnaires default_happy.png/emoticons/happy@2x.png 2x" width="20" height="20"> .Je guette un peu le débat qui se déroule du coté des cycles solaires et de certaines mauvaises langues a propos de ton model...

Mais dans un cas comme le tiens on ne peux avancer quand ayant le courage d'innover et de prendre des risques...Ce que tu fais, et, comme toutes personnes qui cherchent a ammener de nouvelles théories et concepts tu te retrouves souvent confronté a des personnes qui réfutent en bloc certaines choses...après tout la science c'est ça...c'est quelqu'un qui batail seul un moment et qui(si il arrive a ses fins) peut"clouer la bec" a quelqu'uns... default_unsure.png

Pour avancer dans nimportes quels domaines...on est obliger de chercher, fouiner,prendre des risques et parfois on s'y casse les dents mais au moins il y en a qui ont le courage de le faire et rien que çela c'est considérable...en espérant faire réfléchir ceux qui critiquent en permanance le travail des autres! :angry:qu'ils en fassent autant... default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20">

bonne soirée default_happy.png/emoticons/happy@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

très bonne initiative florent..... default_stuart.gif ......dommage tout de méme que les prévisions saisonniare de stéfane fievet soit payante... default_unsure.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Porquoi quand on clique sur les prévisions de fd , on se retrouve encore avec les prévisions des mois de mars à juin , comment trouver celles des mois de mai etc default_flowers.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

F Decker n'a pas reactualisé ses prevs saisonnieres!

Dommage

Antoine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les prévisions de Frédéric Decker ont été entièrement réactualisées à présent. Le scénario d'avril a perdu un degré...

C'est toujours intéressant quand on sait qu'il réalise une synthèse des tendances les plus fréquentes de la plupart des grands modèles saisonniers mondiaux.

L'évolution reste la même que les mois précédents pour la suite avec une fin d'été qu'il prévoit beaucoup plus froide la mienne, les mois qui viennent de mai et juin étant au contraire plus chauds. A part une réelle opposition en septembre, l'évolution est dans les très grandes lignes à peu près la même.

Florent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nouvelle mise à jour de Frédéric Decker. C'est toujours bon à savoir car relativement fidèle aux tendances des grands modèles météorologiques saisonniers. On reconnaitra les grandes tendances de la NOAA pour l'été et le début de l'automne.

Le mois de mai passe de +2,0 à +0,5°.

Le mois de juin passe de +3,2 à +2,5°

Ce sont les écarts aux normes de températures sur un panel de station françaises me semble t-il. On constate donc de sérieuses corrections à la baisse le 18 mai par rapport aux prévisions du 21 avril.

Cela rejoint mes propres tendances pour ces deux mois. Par contre, on conserve un franc désaccord pour l'automne : le mois de septembre est vu plutôt frais et sombre, le mois d'octobre relativement doux alors que j'affiche l'inverse...

Wait and see !

Florent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut à tous,

moi depuis quelques semaine je cherche des modèles qui permettent de s'initier aux prévisions saisonnières, mais à chaque à fois personne ne veut me donner des informations.J'espère donc que cette fois sera la bonne. default_wub.png .

@++ default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20"> Sans rancune.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut à tous,

moi depuis quelques semaine je cherche des modèles qui permettent de s'initier aux prévisions saisonnières, mais à chaque à fois personne ne veut me donner des informations

Les informations sont déjà là : tout ce qui est disponible à ma connaissance est disponible dans les adresses citées. Pour les modèles et leurs résultats, seul les américains en font état. A voir donc les sites web correspondants aux Etats-Unis dans le premier post de ce sujet.FLorent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelques ajouts à notre liste des modèles :

- La page de Météo France (provisoire pour l'heure, le site n'ayant pas de rubrique définitive affectée à ce type de travaux)

- Les prévisions du Met Office, organisme britannique

Dans les prévisions amateurs :

- les prévisions de Cyril Dupont (Cyril94 sur Infoclimat)

Ces prévisions sont basées sur les sorties des modeles Met Office et du modele d'ensemble IRI. L'activité solaire (http://www.dxlc.com/solar/) est introduite pour effectuer une série de calculs utilisants certaines lois de la radioactivité et certaines lois de conservation de la charge électrique. En cas de doute au niveau de la position des centres d'action, les analyses de Wolfgang ROEDER sont parfois utilisées.

Voilà qui devrait enrichir vos recherches quant aux grandes tendances des mois à venir. Je tiens à remercier Cyril pour bien avoir voulu jouer la transparence sur sa méthodologie permettant de mieux cerner l'originalité de ses recherches.

Florent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nouvelle mise à jour de Frédéric Decker. C'est toujours bon à savoir car relativement fidèle aux tendances des grands modèles météorologiques saisonniers. On reconnaitra les grandes tendances de la NOAA pour l'été et le début de l'automne.

Le mois de juillet passe de +0,0 à +0,6°C.

Le mois d'août reste stable à +1,7°C

Ce sont les écarts aux normes de températures sur un panel de station françaises me semble t-il.

Par rapport à mes propres tendances, net désaccord à partir d'août et pour l'automne : le mois d'août est vu plutôt chaud, le mois de septembre plutôt frais et sombre, le mois d'octobre relativement doux alors que j'affiche l'inverse...

Par contre, fait intéressant : un mois de décembre très froid apparait, même si l'anomalie négative est un peu plus faible : un hiver rude en 2005-06 se profilerait donc aussi dans les sorties des grands modèles numériques...

Wait and see !

Florent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le mois de juillet passe de +0,0 à +0,6°C.

Le mois d'août reste stable à +1,7°C

Ce sont les écarts aux normes de températures sur un panel de station françaises me semble t-il.

Par rapport à mes propres tendances, net désaccord à partir d'août et pour l'automne : le mois d'août est vu plutôt chaud, le mois de septembre plutôt frais et sombre, le mois d'octobre relativement doux alors que j'affiche l'inverse...

Peut être que cette différence pourrait justement être dûe au fait que ton étude, Florent, se limite au Nord (Nord Est ?) de la France tandis que pour Fred ça marche sur un panel de stations françaises (donc, pas qu'au Nord) ? A supposer que vos deux méthodes soient valides (ce qui n'a rien d'évident default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20"> ), cela pourrait expliquer la différence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peut être que cette différence pourrait justement être dûe au fait que ton étude, Florent, se limite au Nord (Nord Est ?) de la France tandis que pour Fred ça marche sur un panel de stations françaises (donc, pas qu'au Nord) ? A supposer que vos deux méthodes soient valides (ce qui n'a rien d'évident  ), cela pourrait expliquer la différence.

Très bonne remarque CFR : le mois d'août pourrait très bien être frais en moyenne au nord de la Seine, tandis que le Sud-Ouest verrait des températures parfois caniculaires par remontée d'air chaud en provenance d'Espagne.

Je me concentre sur le nord de la France, hors notre été 2005 semble bien établir de plus en plus un contraste entre nord et sud ; les chaleurs ne persistant jamais bien longtemps au nord et y étant à chaque fois relativement atténuées tandis que le Sud-Ouest passe parfois une semaine à plus de 30°C...

Florent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cette dernière remarque ne me semble pas très pertinente : le mois de juin a vu des T nettement excédentaires à peu près partout (même si plus marqué dans le sud car le début du mois y a été moins frais), avec 2 semaines consécutives de fortes chaleurs persistentes, tout à fait exceptionnelles d'après MF et pas du tout atténuées dans le nord (avec quelques records de chaleurs battus à Dinard, Ouessant, et 11 jours consécutifs à plus de 30 °C en Alsace, à Colmar-Meyenheim, on a vu mieux comme chaleur atténuée et non persistente...).

Nous verrons à la fin juillet ce qu'il en sera pour ce mois ci, en attendant depuis dimanche et jusqu'à vendredi prochain au moins, on peut s'attendre à des Tm excédentaire en RP entre autres régions du nord de la France...

Attendons la fin du mois pour un bilan de juillet en attendant la fin août pour le bilan de "l'été"...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cette dernière remarque ne me semble pas très pertinente : le mois de juin a vu des T nettement excédentaires à peu près partout (même si plus marqué dans le sud car le début du mois y a été moins frais), avec 2 semaines consécutives de fortes chaleurs persistentes, tout à fait exceptionnelles d'après MF et pas du tout atténuées dans le nord (avec quelques records de chaleurs battus à Dinard, Ouessant, et 11 jours consécutifs à plus de 30 °C en Alsace, à Colmar-Meyenheim, on a vu mieux comme chaleur atténuée et non persistente...).

Nous verrons à la fin juillet ce qu'il en sera pour ce mois ci, en attendant depuis dimanche et jusqu'à vendredi prochain au moins, on peut s'attendre à des Tm excédentaire en RP entre autres régions du nord de la France...

Attendons la fin du mois pour un bilan de juillet en attendant la fin août pour le bilan de "l'été"...

Oui, j'anticipe un peu Tomar... la vague de chaleur qui s'annonce serait déjà plus limitée au nord... J'attends moi aussi impatiemment la fin de l'été pour tirer le bilan de tout cela.Florent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

NOUVEAU

: Traduction des prévisions saisonnières allemandes, britanniques et américaines.

Pour que plus rien ne vous échappe, vous avez la possibilité pour les sites de prévisions saisonnières étrangères de charger les pages traduites automatiquement (voir premier post de ce sujet).

Soyez indulgents et patients, la traduction automatique n'est pas un processus parfait : des nombreuses erreurs d'interprétations sont à noter, mais c'est une aide néammoins précieuse. N'hésitez pas le cas échéant à charger plusieurs fois une page, les caractères accentués ne passent pas à chaque fois.

Florent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mise à jour des prévisions de Météo France et du lien correspondant :

"Météo-France privilégie la probabilité d’un trimestre juillet-août-septembre modérément plus chaud que les normales saisonnières, avec des écarts inférieurs à 1°C. Hypothèse qui nécessite de bien comprendre ce qu’est une prévision saisonnière.

Météo-France s'appuie sur 4 modèles de prévision différents pour établir ses prévisions saisonnières. En effet, compte tenu de la fiabilité limitée de chacun des modèles pris individuellement, il est préférable d'analyser le niveau de cohérence des résultats de plusieurs modèles, pour évaluer la probabilité d'anomalies de température significatives pour les trois mois à venir. Météo-France considère que les écarts aux normales saisonnières sont significatifs lorsqu'ils sont supérieurs à 0,5 degrés en moyenne sur 3 mois." [...] Source : Météo France.

Florent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mise à jour des prévisions de Météo France et du lien correspondant :

Météo-France privilégie pour la France, dans son tableau récapitulatif, la probabilité d’un trimestre août-septembre-octobre "normal"... Comprenne qui pourra, c'est plus que vague...

Ajout d'autres part d'un site allemand, celui de Thomas Saevert, qui ne réalise pas lui même de prévisions saisonnières, mais permet de faire avantageusement et rapidement un comparatif des prévisions issues des différents prévisionnistes allemands. Si vous remontez en bas de page jusqu'à la page d'acceuil des prévisions saisonnière (via le premier lien : zurück zur Langfristseite von Thomas Sävert), c'est un panorama complet des prévisions saisonnières partout dans le monde qui s'offre à vous...

Florent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mise à jour des prévisions de Météo France et du lien correspondant :

Météo-France privilégie pour la France, dans son tableau récapitulatif, la probabilité d’un trimestre août-septembre-octobre "normal"... Comprenne qui pourra, c'est plus que vague...

8056.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Qu'est-ce qu'il a ce tableau?

Il est très clair au contraire.

Il prévoit donc des températures et des précipitations conformes aux normales saisonnières.

Bon c'est vrai ,il donne pas les températures à la journée près, comme certains autres modèles...

C'est bien Virgile de nous l'avoir montré.

On peut juger en toute objectivité ainsi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelqu'un sait ce que signifie modéle forcé et modéle couplé pour Météo France? default_blush.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelqu'un sait ce que signifie modéle forcé et modéle couplé pour Météo France? default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Concernant le modèle couplé, tu as quelques éléments de réponse dans la rubrique "actus" chez MF que voici:LienMF utilise donc plusieurs modèles fournissant les données prévisionnelles (précip./T°) ici pour les DOM-TOM.

Mais quels sont ces modèles ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelqu'un sait ce que signifie modéle forcé et modéle couplé pour Météo France? 

Quand au modèle forcé, dérivant de forcing, c'est probablement un modèle que l'on fait fonctionner en modifiant un des ses paramètres à l'envie afin de voir quel peut être l'impact de celui-ci sachant que le modèle est conçu plus précisément pour le mesurer.Florent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.