Aquilon59

Climat du Doubs

179 messages dans ce sujet

Merci Steph pour ton exposé, à quand le réchauffeur? santa.gifsanta.gifsanta.gif

Guillaume, il te faudra 5min pour te rendre à la neigère191769.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Olivier,

Faudrait déjà que je change mon anémo HS... whistling.gifthumbdown.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis Bisontin d'origine, mes parents habitent à Roche-lez-Beaupré et j'ai vécu à Besançon de 1967 à 1989, puis Bas-Rhin jusqu'en 2002 et depuis La Chaux de Gilley (mon mal de neige à été le plus fort) et je lis beaucoup de choses un peu exagérés ci-dessus, des T° qui dépasse souvent 20° l'hiver, non, des nuits ou le T° ne descende pas en dessous de 25° sont de l'ordre du record (2003 ?). Il est rare qu'il fasse, au contraire, plus chaud en montagne l'été qu'en plaine, perso mes parents aime bien venir se rafraîchir chez moi l'été, surtout Morteau, un trou à froid brouillasseux et plus froid que Pontarlier bien que plus bas, quand à la neige qui tombe souvent au dessus de 800/1000 m c'est plutôt 500/600 m pour les hivers normaux (là est tout le problème !)

Ce qu'il y à de sûr c'est qu'il peut tomber beaucoup de neige certains Hiver à Besançon et d'autres quasiment pas, car il ne faut pas oublier que Besançon est une ville très arrosé, les précipitations y sont abondantes... durant ma jeunesse à Besançon nous allions souvent faire du ski de fond sur les hauteurs mêmes de Besançon, il y a une bonne différence entre les quartiers comme Bregille, Palente, Montboucons, Montrapon, etc... souvent il peut y avoir de la neige sur ces quartiers à 350 m 400 m d'alt. et rien au centre ville à 250 m... j'ai fait pas mal de relevés dans les années 80...

Et quand j'habitais à Roche je partais ski sur le dos jusqu'à Montfaucon, 650 m d'alt. (Montagne qui domine la ville) ou je passais la journée à skier et petit repas au feu de bois, souvent la haut l'ambiance était Montagnarde avec tempête de neige, brouillard,... et ça à 10 mn en voiture du centre ville en passant par la malate ou 15 mn par la côte de morre.

C'est que que j'aimais à Besançon, la possibilité de passer de tout à rien... mais j'ai souvent vu de bon paquet de neige même au centre, avant (les années 90) 20/25 cm arrivait presque tous les hiver au moins 1 fois et la neige pouvait rester assez longtemps au sol sur les colline environnantes (plusieurs semaines)... qu'est-ce que j'ai pu grimpahuter avec mon chien étant gamin... et puis marcher sur le doubs gelée, à celui qui allait le plus loin. Dernières bonne hauteur de neige vu : 50 cm le 01/03/06 et 02/1990, une ribambelle de 20 cm qui ont tendance à devenir de plus en plus rare depuis les années 2000 (constat général hélas). Je passe sur les records de froid (officiel de - 21° à besançon) j'ai un - 23° à ma station de l'époque et - 25° autres sources...

Pour y avoir vécu de 2002 à 2009 je pense que tu as raté pas mal d'hiver très neigeux sur la ville dont l'incroyable année 2005 ou l'on compte 43 jours avec chute de neige, inégalé depuis et un record depuis l'année 1971... février 2005 compte d'ailleurs 16 jours de neige avec une finission en beauté à la fin du mois avec une averse qui se bloqua toute la journée sur les contreforts du jura apportant 15 cm de neige completement glacé par -4 degrés le 28 fevrier...

Mars 2005 puis novembre et decembre 2005 sont tres neigeux de même que fin janvier 2005. Hivers qui n'on rien a envier aux années 70/80 sur la ville avec manque de sel généralisé et cout tres important pour la ville, nombreux bouchons...

Rebelote durant l hiver 2006 avec la paroxysme en mars et ses 40 cm en 24h...

apres deux hivers doux on renoue a nouveau avec de frequentes chutes de neige durant les hivers de 2009 à 2013 meme jusqu'au centre ville...

je n'oublie pas janvier 2003 et 2004 même s'ils sont en deca de l'année hyper neigeuse de 2005sorcerer.gifsorcerer.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La station n'est pas située a Thise mais à l'observatoire (pour info) juste a coté du resto U de la cité universitaire de Droit à 307 metres d'altitude et a souvent des conditions plus froides et representatives d'un large secteur des hauts de nord besancon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La station n'est pas située a Thise mais à l'observatoire (pour info) juste a coté du resto U de la cité universitaire de Droit à 307 metres d'altitude et a souvent des conditions plus froides et representatives d'un large secteur des hauts de nord besancon

Ouais, mais c'est tout le paradoxe de la station. J'étais au lycée à Pergaud à quelques mètres près à la même altitude que la station, et l'hiver j'avais deux observations récurrentes:

• Les hauteurs de neige sont souvent sous-estimées. J'ignore pourquoi mais c'est presque systématique dès qu'il y a de la neige au sol.

Par exemple sur la climato de décembre dernier, la hauteur de neige mesurée n'a jamais dépassé 3 cm alors que même en centre ville on avait eu plus que ça. Je ne sais pas si c'est une question d'emplacement ou de mesures mais c'est vraiment très fréquent.

• Les Tn hivernales paraissent un peu élevées. Certes la topographie de Besançon n'est pas favorable au refroidissement nocturne mais là aussi je me pose des questions... En février 2012 la Tnn a été de -14,5°C, ce qui reste relativement sage pour ce genre de VDF. Ça s'explique probablement par la quasi absence de neige au sol mais j'ai des amis qui relevaient du -15/17°C en ville.

Bref, tout ça pour dire que finalement à mon sens c'est comme si la station reflétait plutôt les conditions plus bas dans la ville...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La station est situé au sommet d une petite colline qui domine le resto U. Les conditions locales ne sont donc pas favorable a des tn basses. Elle serait dans un creux les tn serait bcp plus basse. Dans la zone de Beur les tn sont bcp plus basse dans le fond de la vallée encaissée. Il y a plusieurs micro climat sachant que la boucle beneficie de température plus chaude en raison de la densité du bâti du centre urbain et d une altitude plus basse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis d'accord avec toi, Barry. Les relevés de la station de l'observatoire semblent assez "lissés" surtout au niveau des Tn, qui me surprennent toujours par leur douceur en hiver. Si l'on regarde les autres stations du NE, elles sont souvent, à altitude comparable, plus froides en Tn. Mais les maximales ne sont pas en reste: Dijon, par exemple, moins continentale, a des Tn mais aussi des Tx légèrement plus froides durant tout l'hiver, le "rattrapage" se faisant sur les autres saison, puisque le bilan annuel des T°des deux villes est sensiblement le même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis d'accord avec toi, Barry. Les relevés de la station de l'observatoire semblent assez "lissés" surtout au niveau des Tn, qui me surprennent toujours par leur douceur en hiver. Si l'on regarde les autres stations du NE, elles sont souvent, à altitude comparable, plus froides en Tn. Mais les maximales ne sont pas en reste: Dijon, par exemple, moins continentale, a des Tn mais aussi des Tx légèrement plus froides durant tout l'hiver, le "rattrapage" se faisant sur les autres saison, puisque le bilan annuel des T°des deux villes est sensiblement le même.

Pour les Tn: comme souligné par printemps25, la station est entourée de bâtiments... Et après Dole située nettement plus bas et pas particulièrement TAF se paie des Tnm plus basses...

Pour les Tx: je pense que Dijon a des Tx hivernales plus faibles pour deux raisons: des brouillards plus tenaces en situation d'inversion, et des redoux moins puissants qu'à Besançon.

Cependant, en "vraie" situation hivernale (flux entre NO et E), Besançon est (nettement) plus froide en Tx que Dijon, et plus généralement particulièrement froide à l'échelle du NE (avec un certain nombre de records nationaux).

C'est vraiment visible sur les base climato d'IC (magnifique initiative ces cartes au passage, merci beaucoup thumbup1.gif ).

Quand on fouille un peu les Txn mois par mois, surtout entre novembre et mai, on voit qu'il est vraiment très fréquent que Besançon se retrouve parmi les stations aux Txn les plus basses (très souvent dans les trois plus basses avec Belfort et Langres, qui sont plus hautes).

Tu peux tester ici: http://www.infoclimat.fr/climato/?z=&lat=&lon=&carte=txn&mois=12&annee=2014

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour les Tn: comme souligné par printemps25, la station est entourée de bâtiments... Et après Dole située nettement plus bas et pas particulièrement TAF se paie des Tnm plus basses...

Pour les Tx: je pense que Dijon a des Tx hivernales plus faibles pour deux raisons: des brouillards plus tenaces en situation d'inversion, et des redoux moins puissants qu'à Besançon.

Cependant, en "vraie" situation hivernale (flux entre NO et E), Besançon est (nettement) plus froide en Tx que Dijon, et plus généralement particulièrement froide à l'échelle du NE (avec un certain nombre de records nationaux).

C'est vraiment visible sur les base climato d'IC (magnifique initiative ces cartes au passage, merci beaucoup thumbup1.gif ).

Quand on fouille un peu les Txn mois par mois, surtout entre novembre et mai, on voit qu'il est vraiment très fréquent que Besançon se retrouve parmi les stations aux Txn les plus basses (très souvent dans les trois plus basses avec Belfort et Langres, qui sont plus hautes).

Tu peux tester ici: http://www.infoclimat.fr/climato/?z=&lat=&lon=&carte=txn&mois=12&annee=2014

En effet, les bâtiments peuvent jouer, enfin, j'espère que l'explication est là. Pour les Tx par rapport à Dijon, j'ai pu constater la persistance de brouillards là-bas qui expliquent je pense la plus grande part des disparités en faveur (oui, en faveur lol, je suis un hivernophile indécrottable) de Dijon. En revanche, cette notion de "redoux plus forts "sur Besac m'intrigue... C'est vrai que les Tx s'emballent un peu parfois en hiver... Peux tu m'en dire plus et surtout m'en donner la cause? Merci !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Barry et Pab.

Arc est une petite cuvette donc potentiellement je pense de bonnes Tn en l'absence de vent.

Par contre Big Winter me dit que c'est très exposé au vent de sud ouest, donc fonte marqué si ça se lève.

Mais sinon en nord-ouest ça doit dépoter.

Au faite.... Pense à investir dans une déneigeuse, car en cas d'urgence nocturne, il faut anticipersmile.png

un exemple de conditions hivernalessanta.gif

post-15567-0-32268800-1446217319_thumb.jpg

57794b1d8d7b8_neige2005.jpg.52d4021de31a

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En effet, les bâtiments peuvent jouer, enfin, j'espère que l'explication est là. Pour les Tx par rapport à Dijon, j'ai pu constater la persistance de brouillards là-bas qui expliquent je pense la plus grande part des disparités en faveur (oui, en faveur lol, je suis un hivernophile indécrottable) de Dijon. En revanche, cette notion de "redoux plus forts "sur Besac m'intrigue... C'est vrai que les Tx s'emballent un peu parfois en hiver... Peux tu m'en dire plus et surtout m'en donner la cause? Merci !

Aucun souci wink.png

Je vais essayer de reprendre mes exemples de flux en les illustrant:

Pour les flux de SO:

En fait j'ai été trop rapide en parlant de redoux puissants à Besançon, ça dépend de la situation.

Si le redoux se fait par flux d'Ouest à Nord-Ouest, l'air froid résiste mieux ici.

En revanche, dès qu'on est en situation de flux de SO (redoux ou pas), Besançon voit régulièrement ses Tx s'envoler plus haut que Dijon, parce qu'ils ne rencontrent aucun obstacle:

mini_682789FluxdeSO.png

Finalement ça se voit pas mal sur les records de Txx hivernaux, en particulier en décembre: 20,8°C à Besançon contre 17,5°C à Dijon, sacrée différence !

Edit: ça se vérifie aussi sur les records journaliers de Txx souvent 1 ou 2 degrés plus haut à Besançon.

Pour les flux de NE:

Le parfait inverse, pas grand chose à ajouter, une bise qui fait de tout le département son terrain de jeu:

mini_170635FluxdeNE.png

Pour les flux de N et NO:

Ces flux arrivent donc plus ou moins face au massif du Jura (zonage très, très schématique):

mini_900752FluxdeNO.png

Ça bloque l'air froid tous les plateaux, la quasi-totalité de la plaine du Doubs en débordant un peu plus loin. Souvent dans ce genre de situation, on a des averses (neige ou pluie) qui se réactivent ou naissent carrément en approchant le massif.

Pour les situations d'inversion:

Dijon est beaucoup plus exposée aux brouillards tenaces que Besançon, et ça se ressent souvent beaucoup sur les Tn.

Décembre 2013 est un excellent exemple. Du 9 au 13, Dijon enregistre 5 journées sans dégel dans le brouillard tandis que Besançon sous le soleil tourne sur du 6-7°C de Tx, à l'exception du 10.

En fait en épluchant les archives des hivers pour cette comparaison Dijon/Besançon, on remarque qu'en cas de flux franchement doux ou de situations d'inversions, Besançon est plus douce. On risque d'ailleurs de le voir ces prochains jours avec Dijon sous les brouillards et peut-être du soleil l'après-midi ici.

En revanche, en période froide, Besançon est presque systématiquement plus froide que Dijon.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au faite.... Pense à investir dans une déneigeuse, car en cas d'urgence nocturne, il faut anticipersmile.png

un exemple de conditions hivernalessanta.gif

Oui on y réfléchit, effectivement ça peux rendre service!

Bon signature du compromis ce matin, donc arrivée au cours de l'hiver dans le haut Doubs!cat.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En effet, les bâtiments peuvent jouer, enfin, j'espère que l'explication est là. Pour les Tx par rapport à Dijon, j'ai pu constater la persistance de brouillards là-bas qui expliquent je pense la plus grande part des disparités en faveur (oui, en faveur lol, je suis un hivernophile indécrottable) de Dijon. En revanche, cette notion de "redoux plus forts "sur Besac m'intrigue... C'est vrai que les Tx s'emballent un peu parfois en hiver... Peux tu m'en dire plus et surtout m'en donner la cause? Merci !

Plutôt l'effet urbain en général, car le site est pas trop mal pour un site de ville, quand on voit les bâtiments il sont quand même à plusieurs dizaine de mètres. C'est quand même assez dégagé.

https://donneespubliques.meteofrance.fr/metadonnees_publiques/fiches/fiche_25056001.pdf

Edit :

Comparé à Dijon, où la zone est bien plus favorable avec potentiellement aucun effet urbain avec un terrain bien dégagé puisque c'est au milieu d'un champ.

https://donneespubliques.meteofrance.fr/metadonnees_publiques/fiches/fiche_21473001.pdf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Plutôt l'effet urbain en général, car le site est pas trop mal pour un site de ville, quand on voit les bâtiments il sont quand même à plusieurs dizaine de mètres. C'est quand même assez dégagé.

https://donneespubliques.meteofrance.fr/metadonnees_publiques/fiches/fiche_25056001.pdf

Certes, les bâtiments sont loin. Justement, en corrélation avec l'éloignement de ces bâtiments"l'effet urbain" doit peu jouer aussi à mon avis dans la mesure où le site ne se situe dans un quartier très "urbain" par rapport au centre et à la boucle. De plus, la station se trouve à 307 m, alors qu'une grande partie de la ville se situe sous les 300m, parfois autour de 250/240 m, vers la Gare d'Eau. Cela me pousserait à dire que, sur la période hivernale, Dijon est légèrement plus froide, même si, comme l'a expliqué Barry, lors des configurations à épisodes froids (sauf pour les journées froides dûes à des inversions, mais là, pas de froid en altitude), Besançon fait valoir sa plus grande continentalité, et donc, est plus froide. Un autre aspect plus sympa hivernophilement parlant pour Besançon, c'est la persistance plus grande des précipitations, donc des chutes de neige en hiver lorsque les conditions sont favorables.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voilà exactement Frédéric. Altitude plus élevée, précipitations abondantes, isothermie du Jura, et Tx plus basses en situations hivernales: on comprend vite pourquoi la ville de Besançon est sensiblement plus neigeuse qu'à Nancy, Strasbourg ou Dijon (en terme de quantité et de fréquence).

Bien sûr ça n'empêche pas d'avoir des épisodes plus favorables dans ces dernières villes, mais généralement Besançon est plus exposée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, pour les conditions hivernales, je pense que Besançon est mieux placée que les villes que tu cites, même si Strasbourg offre plus de "journées avec chutes de neige" (32 contre 27 à peu près), les épisodes sont plus marqués chez nous. Ce qui peut être frustrant en ville, c'est la diminution et disparition très rapide de la neige au sol. N'étant pas originaire de la région, je m'étais fait un idée plus "blanche" de cette ville en hiver. Je me rends bien compte de cela lorsque je descends du plateau: cet hiver par exemple, nous avons eu une couche homogène durant près de 3 semaines en février alors qu'en ville et aux alentours (Côté sud, ouest, mais aussi vers Roche et Novillars), plus rien au bout de quelques jours. J'essaie de faire des relevés dans des conditions normalisées et sur 4 hivers, j'ai pu constater une TN inférieure de 1,5 à 2°C et une Tx inférieure de 0,5°c à Nancray par rapport aux relevés de la station de l'observatoire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après oui c'est sûr que quand on est pas originaire du NE du pays, on peut vite commencer à embellir la chose...

L'enneigement est vraiment très irrégulier d'une année à l'autre:

719500NeigeausolBesanon.png

On reconnaît bien certains hivers qu'on aimerait bien effacer de nos mémoire.

Mois par mois:

Novembre: 1,7 jours

Décembre: 4,4 jours

Janvier: 6,4 jours

Février: 5,6 jours

Mars: 2,4 jours

Avril: 0,2 jour

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouais, mais c'est tout le paradoxe de la station. J'étais au lycée à Pergaud à quelques mètres près à la même altitude que la station, et l'hiver j'avais deux observations récurrentes:

• Les hauteurs de neige sont souvent sous-estimées. J'ignore pourquoi mais c'est presque systématique dès qu'il y a de la neige au sol.

Par exemple sur la climato de décembre dernier, la hauteur de neige mesurée n'a jamais dépassé 3 cm alors que même en centre ville on avait eu plus que ça. Je ne sais pas si c'est une question d'emplacement ou de mesures mais c'est vraiment très fréquent.

• Les Tn hivernales paraissent un peu élevées. Certes la topographie de Besançon n'est pas favorable au refroidissement nocturne mais là aussi je me pose des questions... En février 2012 la Tnn a été de -14,5°C, ce qui reste relativement sage pour ce genre de VDF. Ça s'explique probablement par la quasi absence de neige au sol mais j'ai des amis qui relevaient du -15/17°C en ville.

Bref, tout ça pour dire que finalement à mon sens c'est comme si la station reflétait plutôt les conditions plus bas dans la ville...

Exactement ce que j'ai remarqué depuis très longtemps que ce soit pour la HN ou les T°, d'ailleurs on parle tjrs de record de HN pour Besançon à 37 cm mais c'est faux il y en à déjà eu beaucoup plus, 1981, 1991, 2005 et bien d'autres encore, pour les T° pareil plus bas que les soit disant -20.7°... à un moment donné quand j'habitais encore sur Roche j'en arrivais à penser que ils voulaient pas de l'image d'une ville aux Hivers rudes car Besançon à souvent été présenté comme une ville ou il fait bon vivre dans les différends classement mais bon... suis peut-être parano whistling.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Exactement ce que j'ai remarqué depuis très longtemps que ce soit pour la HN ou les T°, d'ailleurs on parle tjrs de record de HN pour Besançon à 37 cm mais c'est faux il y en à déjà eu beaucoup plus, 1981, 1991, 2005 et bien d'autres encore, pour les T° pareil plus bas que les soit disant -20.7°... à un moment donné quand j'habitais encore sur Roche j'en arrivais à penser que ils voulaient pas de l'image d'une ville aux Hivers rudes car Besançon à souvent été présenté comme une ville ou il fait bon vivre dans les différends classement mais bon... suis peut-être parano whistling.gif

Bah je sais pas ce qui explique cette sorte d'atténuation mais je ne suis pas sûr que la région (et la ville) aient beaucoup à gagner en s'y attelant.

C'est sûr que l'image de contrée à l'hiver rude peut en décourager plus d'un, mais paradoxalement c'est aussi, avec tout le charme qu'il y a autour, ce que cherchent ceux qui viennent s'installer ici.

Quand je parle à des gens qui ne sont pas originaires d'ici, généralement ils me disent qu'ils cherchaient ce côté préservé (l'air pur de la campagne), proche de la nature, le calme et aussi la convivialité des franc-comtois. C'est encore plus vrai avec le Haut-Doubs/Haut-Jura: beaucoup apprécient cette ambiance "air pur, ski, sapins enneigés, chocolat chaud" caractéristique du secteur.

S'ils veulent vraiment donner une bonne image de la région, qu'ils arrêtent de faire croire que l'été est aussi froid que l'hiver ! bored.gif

Vraiment je connais pas mal de monde qui me parle de l'été bisontin comme si on était sur les côtes de la Manche.. ermm.gif

En tout cas oui, les épaisseurs de neige, je ne sais pas comment elles sont mesurées !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au faite.... Pense à investir dans une déneigeuse, car en cas d'urgence nocturne, il faut anticipersmile.png

un exemple de conditions hivernalessanta.gif

Merci Barry et Pab.

Arc est une petite cuvette donc potentiellement je pense de bonnes Tn en l'absence de vent.

Par contre Big Winter me dit que c'est très exposé au vent de sud ouest, donc fonte marqué si ça se lève.

Mais sinon en nord-ouest ça doit dépoter.

Comme dit Pablo prépare toi car tu peux avoir ça (chez Pablo c'est encore pire ou plutôt mieux thumbup.gif ) :

05/03/05

https://goo.gl/photos/TZrEEUhtAj2PU33q8

ou ça (ma maison à droite, le Crêt est juste en haut droit devant et la Neigère sur la Gauche):

12 2004 ou 01/2005

https://goo.gl/photos/ZojfZnsRGhKn9hdT9

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Parfait ça!

Selon les anciens proprio le chasse neige rentre sur le devant de la maison, fait un tour et repart en ayant fait un énorme tas au milieux du jardin.thumbup.gif

Ils n'ont jamais été coincé. Après si jamais astreinte la nuit, là oui je ferai péter la déneigeuse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

allez tiens, il y a tellement a parler du climat du Doubs qui est un département pleinement montagnard qu'il est difficile de ne pas se passionner.

Effectivement Barry a fait du bon boulot avec ses cartes.

Je rajoute ce petit truc ce qui est "bizarre" en terme de géographie c'est que le Doubs coule du nord vers le sud et a l'inverse a l'est du département plus on va vers le sud plus les altitudes augmentent. On a donc une vallée du Doubs qui oscille de 200m a l'extrême sud ouest a des altitudes a plus de 300m a l'extrême nord ouest. Et en même temps des altitudes modeste de montagne a l'extrême nord est du département pour aller au sommet élevés a l'extrême sud est.

Bref plus on va vers le nord plus il y a une baisse de l'amplitude ouest est des températures et plus on va vers le sud plus il y a une augmentation de l'amplitude entre ouest et est des températures.

Bref tout cela pour dire que chaque carte météo regorge de de multiple facettes pour un passionné météo il y a l'embarras du choix. mais...... alors que

Effectivement Besançon parait comme le parent pauvre du département niveau hivernophile le Doubs est a 250m et il est positionné historiquement sur la première vrai plaine de la vallée du Doubs. désormais la ville depuis des décennies s'est étalée sur les 7 collines qui sont habitées. Les habitations vont depuis de 250m a 600m. Bien malin celui qui arrive a dire si la neige tiendra a 250, 300, 400ou au dessus.

la ville est désormais une véritable ville de premier plateau et je suis pas sur qu'un habitant de Montfaucon (je prends l'extrême) soit envieux d'un habitant de Montbéliard coté neige,

Ensuite pour dire juste ce petit mot

Il y a aussi un énorme gradient de précipitation nord sud. Les pluies venant du sud augmente considérablement les cumuls de notre zone: On peut donc voir des cumuls de neige même a basse altitude passé du simple au double en quelques km. C'est exactement ce qui c'est passé cet hiver. La neige est arrivé en abondance sur les hauteurs de Besançon et quasiment rien sur les hauteurs de baume seul la derniere averse a réussi a combler notre retard.

C'est pour cela que je n'aime pas du tout ce qualificatif de plaine pour le la bas du département, qui me parait hallucinant lorsque tout point de celui ci est touché a un moment ou a un aute par une météo généré par des altitudes au moins de 600m.

Le terme de rebord de plateau, climat de Piémont est celui qui convient. Ou voir de canyon dans le cas de baume.

L'augmentation des pp entre la plaine de Saône et Besançon même bas est considérable. Quand on est a Besançon on peut souvent observer les nuages se plâtre et se déverser sur la ville alors que a l'ouest le ciel est beaucoup moins chargés.

A l'inverse le retour d'est en hiver peut être enorme pour Montbéliard et passé le lomont plus rien.

A combien de km peut on évaluer l'influence d'un relief sur le climat je pense quelques km.

Un autre exemple aussi la différence de la période végétative au niveau de la frontiére Doubs haute Saône qui est ultra notable avec toujours plusieurs jours de différence. Quand on pratique cette route on relevé souvent plusieurs jours de différence qui est notable entre les premiers patelins du Doubs Rougemont exemple et Villersexel.

Les frontières ne sont jamais mis par hasard.

avez vous déjà fait ces petites constatations?

Un jour un éleve dit a son maitre monsieur vous trouvez pas que l'Afrique de l'est pourrait se coller a l'Amérique du sud de l'est le prof repond Ben non!

Et Ben c'est la même chose avec la région Lorraine par exemple.

Vous allez sur google earth la frontiére ouest de la Meuse et a equidistence de paris et de Strasbourg. Simple constatation les habitants a partir de cette frontiére ont été influencé au file des siècles par l'influence de paris ou de Metz tout simplement,

De même je suis assez persuadé que sur des millénaires la frontiére Franco belge est calqué en inverse sur le sud de l'Angleterre. La raison a partir de cette frontière les influences océanique sont moins prononcés a cause de la présence de l'ile britannique la continentalité de plus en plus prononcé fait descendre la frontiére Franco belge du nord vers le sud pour suivre la pente du climat de plus en plus froid. A mon avis les rythmes agricoles au suivant des saisons évoluant de manière différente on du créer un fossé entre les différentes zones. Et je crois pas que c'est les anglais qui ont imposé cette frontiére en 1830. Basée sur aucune réalité de relief ou linguistique.

Bref le Doubs et ses frontières comptent un climat de plateau du nord au sud avec des influences froides et de montagne des plus en plus marqué soit qu.on va vers l'est ou le nord.

Depuis le temps que je passe par le département, plus que les altitudes je crois plus a la continentalité plus qu'a la simple altitude pour expliquer le froid des zones est. En effet le véritable interet de arc est le fait d'être a 800m d'accord mais surtout il y a 40 km de plateau avant bien froid avec la plupart du temps de la neige. Quand vous faites la route en allant vers l'est vous pouvez descendre en altitude mais gagné en couche de neige facilement.

Quand on essaye de comparer un 1000 m des rebords ouest alpes avec un 1000 m est du Doubs c'est pas bien mal connaître ce département.

Et arc allez je le mettrai dans le top 0,0001% des patelin les plus enneigé de France. Hihihhi

Allez bonne lecture.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très bien décrit pab54000 pour ma part Besançon n'est pas en plaine mais sur le prolongement du Revermont jurassien ou aussi appelé les avants-monts mais pas du tout en plaine comme on peut hélas parfois le lire ou l'entendre, entièrement d'accord avec toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bien Pab default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20"> maintenant si on parle enneigement et types de neige, selon les flux, il y a une topographie bien huilée

un exemple, chez moi pour les flux d Est où Ste Croix et La Fretaz seront plus enneigees que les Fourgs et inversement en flux d ouest

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

est-ce que quelqu'un aurait une carte des RR annuelles sur le Doubs ou la massif du Jura svp?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.