gugo

Du 24 octobre au 30 octobre 2016, prévisions météo semaine 43

57 messages dans ce sujet

On ne peut pas encore dire si ca peut compter a long terme mais sachez qu'apres un mois de septembre tres sec (pas de champignons  ) le temps est actuellement pourri en Pologne et ca n'est pas pret de s'arreter dans tout l'Est de l'Europe. Cette bouffee chaude qui s'annonce en France semble avoir une forte rotation sur elle-meme, et ne pas retrouver de connection avec l'AR apres le passage de la petite goutte froide en mer Baltique (qui se creusera a nouveau).
Ce qu'on peut envisager donc pour le weekend du 1er novembre, c'est que ce toboggan se realise vraiment entre mer Baltique et Mer Noire, et qu'il produise des tempetes de neige jusqu'en Bielorussie au moins. On arrive d'ailleurs dans la periode de l'annee (avec fin fevrier-mars mais c'est moins interessant) la plus propice pour autre chose qu'un petit crachin neigeux comme il y a souvent eu Europe de l'Est en plein hiver, car il y a encore de bonnes reserves d'humidite en mer Baltique et l'avancee de la saison et la latitude font que l'occlusion est deja bien froide.
Si ca se produit, bien sur, tout dependra de la suite : un gros redoux immediat dans la foulee peut releguer la neige a Nizhnij Novgorod, mais si le ciel lui laisse quelques jours pour se tasser dans les grandes plaines decisives (Finlande-> Lituanie-> Bielorussie), il y aura de bonnes reserves de froid pour la suite.

3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Bruno76 a dit :

On ne peut pas encore dire si ca peut compter a long terme mais sachez qu'apres un mois de septembre tres sec (pas de champignons  ) le temps est actuellement pourri en Pologne et ca n'est pas pret de s'arreter dans tout l'Est de l'Europe. Cette bouffee chaude qui s'annonce en France semble avoir une forte rotation sur elle-meme, et ne pas retrouver de connection avec l'AR apres le passage de la petite goutte froide en mer Baltique (qui se creusera a nouveau).
Ce qu'on peut envisager donc pour le weekend du 1er novembre, c'est que ce toboggan se realise vraiment entre mer Baltique et Mer Noire, et qu'il produise des tempetes de neige jusqu'en Bielorussie au moins. On arrive d'ailleurs dans la periode de l'annee (avec fin fevrier-mars mais c'est moins interessant) la plus propice pour autre chose qu'un petit crachin neigeux comme il y a souvent eu Europe de l'Est en plein hiver, car il y a encore de bonnes reserves d'humidite en mer Baltique et l'avancee de la saison et la latitude font que l'occlusion est deja bien froide.
Si ca se produit, bien sur, tout dependra de la suite : un gros redoux immediat dans la foulee peut releguer la neige a Nizhnij Novgorod, mais si le ciel lui laisse quelques jours pour se tasser dans les grandes plaines decisives (Finlande-> Lituanie-> Bielorussie), il y aura de bonnes reserves de froid pour la suite.

C'est un peu ce que modélise GFS 06Z qui nous enverrait une belle cartouche à compter du 30/31 Oct.

Mais my god ! c'est loin !

 

2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, judd a dit :

C'est un peu ce que modélise GFS 06Z qui nous enverrait une belle cartouche à compter du 30/31 Oct.

Mais my god ! c'est loin !

 

Oui c'est loin, mais de plus en plus répété sur les modèles à LT (CEP 12z hier, CEP 0z, GFS 6z et le dernier 12z).

Sans compter le GEFS 6z qui envisage majoritairement également une puissante remontée subtropicale vers le Groenland.

Reste que les modalités et conséquences de cette remontée sont naturellement diverses sur les modèles.

A suivre donc...

3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, lame2 a dit :

Oui c'est loin, mais de plus en plus répété sur les modèles à LT (CEP 12z hier, CEP 0z, GFS 6z et le dernier 12z).

Sans compter le GEFS 6z qui envisage majoritairement également une puissante remontée subtropicale vers le Groenland.

Reste que les modalités et conséquences de cette remontée sont naturellement diverses sur les modèles.

A suivre donc...

Impressionnant en effet sur GFS 12z avec un AG de belle facture à 1055 Hpa

http://stockage.infoclimat.net/gfs/europe/2016102212/180/500.png?run=run12model

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, judd a dit :

Impressionnant en effet sur GFS 12z avec un AG de belle facture à 1055 Hpa

http://stockage.infoclimat.net/gfs/europe/2016102212/180/500.png?run=run12model

Salut,

 

Il vaut mieux regarder le géopotentiel que la pression réduite au niveau de la mer au niveau du Groenland, cette dernière ne représente plus grand chose sur une calotte de 3000m de haut. L'extrapolation dans ces conditions donne lieu à ce genre d'artefact peu réaliste. 

4 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bel accord GFS - CEP pour la fin du mois, c'est notable car ça fait un bail que ça n'était pas arrivé.

Les signaux se multiplient et il y a un bon rapport avec le premier SSW très précoce à venir....

Modifié par judd

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On retrouve ces mêmes similitudes sur les ensemblistes. L'écart-type est bien entendu important mais la position des hauts-geopotentiels semble assez claire pour autant à savoir une poussée méridienne en Atlantique et la reconstitution du VP en Scandinavie. Ce schéma est clairement synonyme de conditions fraîches en Europe mais on ne peut pas dire que cela soit toujours vrai pour la France... 

 

On peut juste dire que tout corrobore entre les prévisions stratosphériques, l'indice AO en berne pour la prochaine quinzaine et les modèles à long terme. Le chemin reste grand mais les scénarios hivernaux pourraient se multiplier ces prochains jours pour début novembre...

4 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.