gugo

Du 28 novembre au 4 décembre 2016 prévisions météo semaine 48

206 messages dans ce sujet

il y a 40 minutes, faycal a dit :

Il semble que la goutte froide americaine soit plus enclin cette mission, la dépression américaine profiterait de condition dynamique et d'une courbure du jet plus méridenne menant par la suite à la formation d'un blocage.

 

Mais comme on peut le voir sur GFS12z même sans blocage viable, une douche froide est possible si les choses jouent en notre faveur.

Avant de parler de GFS à de tel échéance faudrait plutôt être sur de la situation à 144-168H, non?

Pour comparer 3 modèles (GFS/CEP/GEM) ils sont déjà très différent à 144h et après forcement les différences sont énormes à 240h. 

De plus pour la fameuse douche froide, sur son ensemble GEFS il y a des scénarios semblables mais pas forcément dominant et surtout aussi intense...

 

  graphe_ens3_cdb4.gif

 

 

On verra FIM dans quel camp il va se positionner, dans ce premier désaccord des synoptiques hivernales. Et pourquoi pas en arbitre? Réponse dans quelques minutes.

Modifié par gugo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tellement étonnant que tu ne partages pas le point de vue de Sebb que je trouve pourtant très pertinent. Je veux bien te concéder que le VP n'est pas recentrer, que le VP laisse de la place aux ano + de tropo en direction du pôle mais comme il en est question depuis plusieurs jours désormais. Et qu'est ce qu'on constate ? 

 

Que certes le VP est sympa, il partage sa couche avec les anomalies + de tropo mais pour mieux se concentrer vers la Sibérie et le Pacifique. De l'autre côté en Atlantique et sur le Canada c'est un méli-mélo mal dessiné ou se mélangent ano + et ano - de tropo dans un contexte peu dynamique. Les pulsions s'essoufflent rapidement en voulant atteindre le pôle et ne bouleversent pas grand chose sur la partie américaine, la zone Atlantique et européenne et cela nous donne des flux divers et variés sans extrême (ce qui est déjà une tres bonne chose).

 

Alors oui on est d'accord, la situation n'est pas banale mais pour l'instant ne montre pas de grands intérêts pour notre bout d'Europe et les modèles sur le LT ne voient absolument pas de changements profonds. En l'occurrence j'opte aussi pour que les modèles nous resservent le même plat avec flux continental frais/froid dans un premier temps suivi d'une dégradation probable par le sud puis redoux par le nord avec flux d'Ouest haut perché tentant d'investir à nouveau des régions plus méridionales. Grosso modo, la même chose que la période actuelle. 

Modifié par Run999H
8 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Hier, FIM c'est placé en intermédiaire et donc plus en arbitre comme on aurait pu le penser.

Ce matin les choses bougent encore à courte échéance, synoptique ressemblante mais comme hier des détails qui ont leurs importances pour la suite:

 

Ce coup si c'est au tour de UKMO de bien isoler l'anticyclone avec une dorsale en atlantique plus belle que le confrère du dessous alors que lui GFS garde les hautes pressions plus maintenu à l'anticyclone et la dorsale est à peine visible écrasé par la dépression.

UW144-21_lkp7.GIF

 

gfs-0-144_ymn0.png

Modifié par gugo
1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, 

 

En effet, mais dans les faits cela ne change rien sur la suite. Le plongeon du VP se fait vraiment nord/sud (incliné à peine sud-est) et la poussée méridienne va retomber aussi vite qu'elle n'aura voulu s'élever quelques heures avant. 

 

Les hauts-geopotentiels vont retrouver des racines subtropicales plus à l'est et le flux d'est temporaire en basses couches va rapidement s'incliner au sud-est par la suite avec UKMO également. 

 

En Atlantique, même combat. Ça veut s'élever mais l'activité dépressionnaire va elle aussi vouloir s'accélérer. Elle y parviendrait tant bien que mal comme le montre GFS et pour le coup nous pourrions retomber dans le même mécanisme que ces derniers jours à savoir un zonal haut en latitude tandis qu'une isolation des bas geopotentiels pourrait se mettre en place au proche immédiat de l'Europe occidentale. L'AA resterait sur ses positions, et une nouvelle attaque dépressionnaire pourrait alors se dessiner tres progressivement par le nord-ouest en flux d'Ouest a nord-ouest.

 

Cela nous donnerait alors : 

- une trêve en terme de temps agité avec des sensations hivernales en flux d'est.

- un flux moins froid qui vire au sud-est avec une moitié sud qui pourrait retrouver une certaine agitation (sud-est notamment) puis un redoux qui se généralise au sud et à l'ouest

- un flux de sud voire sud-ouest pas beaucoup plus doux mais plus agité par l'ouest en liaison avec un thalweg Atlantique

- puis un flux d'Ouest a nord-ouest avec la reprise dépressionnaire modérée en Atlantique grappillant un peu du nord vers le sud. 

 

Le le tour de ferait sur une bonne semaine voire 10 jours tandis que la synoptique générale ne bougerait pas des masses avec des advections de hauts-geopotentiels vers le pôle mais limitées en Atlantique puis un AR toujours présent apres le passage d'un thalweg Arctique froid sur l'europe de l'est.

 

Le tout est à confirmer bien entendu ! 

5 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

CEP n'a pas l'air décidé a lâcher sa patate (avec la petite GF au milieu de l'Atlantique qui va bien) et GFS son Talweg mais un peu plus oriental qu'hier.

ECE1-192.GIF.png

gfseu-0-192.png

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Toujours pas de fiabilité certaine et des modalités différentes. On a bien une ligne globale de temps, mais pas de certitude, un simple décalage, même léger, peut nous donner un tout autre temps. Un automne très intéressant a suivre !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Une belle dorsale semble se dessiner sur le 6z de GFS ce qui nous donnerait de belles conditions hivernales pour la fin d'échéance du topic. Il faudra suivre l'évolution mais la tendance pour décembre serait l'arrivée du froid sur le pays.

2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le dernier GFS est tout simplement exceptionnel en terme de prise de possession par les HG des très hautes latitudes. On a "verry big GA" ! Les prévisions de CEP que Mike postait encore hier se concrétiseraient-elles ?

8 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très incertain comme situation...peut être que certains y voient plus clair dans ce changement de temps proposé par le dernier gfs?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, mickael23 a dit :

Très incertain comme situation...peut être que certains y voient plus clair dans ce changement de temps proposé par le dernier gfs?

Disons que cette sortie sème le doute mais ouvre le champ des possibles.

3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Attention quand même à ne pas errer vers des échéances où la volatilité des modélisations est extrême.

Pour l'instant, je m'en tiens à un retrait plus ou moins progressif des HP qui vont nous apporter ce petit flux d'est tout prochainement vers l'Europe continentale.

GFS le voit se faire la malle assez rapidement sur son dernier run, pour CEP ça résiste mais ça ne monte pas très haut en latitude.

Les conditions hivernales sont à des échéances peu raisonnables pour les prendre au sérieux.      

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

A cette échelle peu détaillée, on peut considérer que l'IFS reste droit dans ses bottes, avec son AF, son zo haut perché, et son éventuelle évolution au cyclonisme s'étendant vers le Sud en fin d'échéance à la faveur d'une interaction barocline, plutôt centrée à notre Ouest à ce stade.

GFS nous montre cette zone d'interaction barocline avec une évolution en mode "battement d'ailes de papillon", et CEP la résistance des HP à son Sud, ce qui se mouline pas trop mal pour en arriver à la moyenne IFS.

 

EDM1-192_uxl3.GIF

 

L'écart type renseigne encore plus sur cette zone d'interaction, le timing la profondeur faisant reagir l'ET:

EEM1-192_chq5.GIF

 

Donc d'un point de vue plus terre à terre, je pense que Run à bien résumé l'affaire que je partage en bonne partie. Une envie de dorsale à l'arrière de ce taweg encore éventuel se profile, Pablo? :P

Modifié par sebb
2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 43 minutes, Jack75 a dit :

Attention quand même à ne pas errer vers des échéances où la volatilité des modélisations est extrême.

Pour l'instant, je m'en tiens à un retrait plus ou moins progressif des HP qui vont nous apporter ce petit flux d'est tout prochainement vers l'Europe continentale.

GFS le voit se faire la malle assez rapidement sur son dernier run, pour CEP ça résiste mais ça ne monte pas très haut en latitude.

Les conditions hivernales sont à des échéances peu raisonnables pour les prendre au sérieux.      

 

En même temps ce sont les échéances du topic. Si on suit ton raisonnement ce topic n'a donc aucun intérêt.

C'est de la prévision à long terme donc par définition ce n'est pas quelque chose d'acquis et de stable.

 

D'ailleurs personne ne parle de faits qui vont se dérouler mais plus d'une tendance qui se dégage pour l'échéance en question. 

Pour parler de factuel et de détails il y'a les topics à court et moyen terme.

 

Et puis rien que pour le plaisir de voir ce genre de carte

 

gfs-0-252.png?6

 

Ça vaut le coup d'y porter attention quelque soit la fiabilité.

Modifié par Kam93
8 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Kam93 a dit :

 

En même temps ce sont les échéances du topic. Si on suit ton raisonnement ce topic n'a donc aucun intérêt.

C'est de la prévision à long terme donc par définition ce n'est pas quelque chose d'acquis et de stable.

 

D'ailleurs personne ne parle de faits qui vont se dérouler mais plus d'une tendance qui se dégage pour l'échéance en question. 

Pour parler de factuel et de détails il y'a les topics à court et moyen terme.

 

 

De plus, tout se met en place dès 135h, soit dans 5 jours, je ne vois donc pas ou sont les échéances déraisonnables O.o

5 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Tout d'abord GFS6z est bien plus ressemblant que CEP0z à 144h. Cependant, il y a un réglage important c'est la perturbation au niveau de l'ouest de l'Espagne.

 

ECM1-144kdi9_mini.png   gfs-0-144nmb0_mini.png

 

 

Cette perturbation fait toute la différence, on le voit dans l'évolution des deux runs. Sur CEP cette perturbation permet aux hautes pressions de monter et ce réunir sur la France et les Royaume Unis. Alors que sur GFS 6z lui n'ayant plus cette perturbation qui se serait désagrégé, favoriserait la montée des hautes pressions en atlantique- Groenland, avec un système dépressionnaire qui glisserait le long de l’anticyclone.  Attention en plus que la perturbation se désagrégerait, il faudrait que l'AA soit bien placé. Ce qui fait beaucoup de questions en jeu. 

 

gfs-0-192_wbc6.png

 

ECM1-192_kzu2.GIF

 

 

On connait l'évolution de la suite du run de GFS6z... Il est vrai que c'est intéressant surtout à partir de après 192h mais les désaccords sont nombreux avant comme l'a dit Jack. Cependant, on oubliera pas que tout ceci se forme à 168h et ça nous montres qu'on rentre bien dans l'hiver avec des désaccords sous les 192h.

 

Sur l'ensemble GEFS on voit bien que cette possibilité est présente avec différents scénarios plus ou moins ressemblant. Pas de scénario continentaux en vu en tout cas, mais du maritime uniquement pour les scénarios froids. On voit d’ailleurs bien par le graphique de Lille qui est le plus faibles en moyenne T850, cela confirme que le flux de nord maritime est une option à ne pas négliger.

Attention si la situation GFS se produit au style de scénario 6 et 20 où le risque c'est que les hautes pressions sur l’Europe de l'est sont trop puissante ou trop à l'ouest de l’Europe.

 

gens_panel_ixi1.png

 

graphe_ens3_eal0.gif

 

Pour finir on voit bien que la situation est tendu avec un écart type très grand sur la Grande Bretagne autant sur l'ensemble CEP-GEM-GFS, 

 

EEM1-192_iyd5.GIF

 

Donc deux scénarios qui se dégagent soit des hautes pressions sur la France ou bien un flux de nord sous polaire maritime.

 

Bonne après midi.

Gugo

Modifié par gugo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Kam93 a dit :

Bonjour,

 

Une belle dorsale semble se dessiner sur le 6z de GFS ce qui nous donnerait de belles conditions hivernales pour la fin d'échéance du topic. Il faudra suivre l'évolution mais la tendance pour décembre serait l'arrivée du froid sur le pays.

Un peu déraisonnable non? sur une échéance aussi lointaine bien que dans le cade du topic, je trouve les conclusions un peu hâtives. Même si le conditionnel est employé, je sens une certitude mal cachée. ;)   

Il y a 2 heures, Riki58 a dit :

Le dernier GFS est tout simplement exceptionnel en terme de prise de possession par les HG des très hautes latitudes. On a "verry big GA" ! Les prévisions de CEP que Mike postait encore hier se concrétiseraient-elles ?

Pour Riki, c'est le "verry big GA" qui me fait bondir car il s'apparenterait  pus à un anticyclone de surface sur le Groenland qui n'est pas modélisé sur CEP à la "verry big" .

2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sans compter que le 6Z semble étre un Run Low Cost il me semble.

Sujet évoqué par Cotissois et Gaet il ya peu.

Gugo va nous retrouver ca facilement.xD

L'homme qui a des dossiers sur tout et surtout des dossiers sur tous.:P

 

Voir message du 4/11, Higu et Cotissois.

Modifié par Sky Blue
2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 29 minutes, Sky Blue a dit :

Sans compter que le 6Z semble étre un Run Low Cost il me semble.

Sujet évoqué par Cotissois et Gaet il ya peu.

Gugo va nous retrouver ca facilement.xD

L'homme qui a des dossiers sur tout et surtout des dossiers sur tous.:P

 Tout d'abord oui c'est pas le run le plus fiable, mais je pense qu'il n'est pas à ignorer non plus, on le voit par mon post ci dessus avec l'ensemble GEFS.

Dans les stats de performance je me souviens l'hiver dernier c'était:

-12z

-00z

-18z

-6z

 

Et pour l'étude la voici :D :

Nottament dans le post de 13V :

Citation

Les runs 00z ou 12z, ils démarrent à 99,8 % de fiabilité en analyse, et ils perdent ensuite 0,15 % de fiabilité par heure.

Les runs 06z ou 18z, eux, démarrent à 99,7 % de fiabilité en analyse et ils perdent ensuite 0,15 % de fiabilité par heure eux aussi.

Il y a donc bien une moindre fiabilité de départ, qui n'est jamais rattrapée quelque soit l'échéance.

 

A H+144, la prévision d'un 00z n'est donc plus qu'à 78,2 % de fiabilité. Alors qu'à H+144, la fiabilité en prévision d'un 06z n'est que de 78,1 %.

 

Sauf que ce qu'il faut tenir compte, c'est que l'échéance H+144 du 00z, elle correspond à H+138 du 06z qui est sorti 6 heures plus tard.

Et à H+138, le 06z, il est à 79,0 % de fiabilité, soit un résultat bien meilleur que le 78,2 % du H+144 du 00z !

 

Plus d'info pages 5-6:

 

Modifié par gugo
1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 25 minutes, Sky Blue a dit :

Sans compter que le 6Z semble étre un Run Low Cost il me semble.

Sujet évoqué par Cotissois et Gaet il ya peu.

Gugo va nous retrouver ca facilement.xD

L'homme qui a des dossiers sur tout et surtout des dossiers sur tous.:P

Je vais tout de même réagir sur ce petit débat de fiabilité du 06Z GFS.

Pourquoi pas plus fiable qu'une autre sortie ?

Non, je ne pense pas, c'est un run intermédiaire qui prends en compte un lissage de la sortie précédente et les nouvelles données me semble t'il.

Par conséquent, ces runs dit "intermédiaires" sont très utiles et intéressants à analyser car ils prennent en compte les compromis, dommage que CEP ne fonctionne pas ainsi car à mon avis on aurait de belles surprises captables sur les runs suivant (12z) qui eux tendent à fournir le fameux compromis !

En résumé, les tendances émises par GFS 06z sont tout aussi viable que tout autres sorties.

Ju

2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et bien c'est que tu n' as pas lu les collègues (Higu et Cotissois) et c'est dommage.;)

Pas grave pour autant, on verra bien ce soir ce qu'il donne le GFS.

Non Gugo, ce n'est pas ce dossier que j'évoquais.:D

Modifié par Sky Blue
1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 35 minutes, Jack75 a dit :

Un peu déraisonnable non? sur une échéance aussi lointaine bien que dans le cade du topic, je trouve les conclusions un peu hâtives. Même si le conditionnel est employé, je sens une certitude mal cachée. ;)   

 

 

Je pense effectivement que l'on se dirige vers des conditions hivernales à terme (c'est sûrement mon côté hivernophile qui s'exprime) .

En revanche aucune certitude sur ce qui va réellement  se passer. En meteo la notion de certitude n'existe pas, même pour une échéance de 24h on voit souvent des différences notables entre la modélisation et le live. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, judd a dit :

Je vais tout de même réagir sur ce petit débat de fiabilité du 06Z GFS.

Pourquoi pas plus fiable qu'une autre sortie ?

 

Ce n'est pas un débat, c'est quelque chose de connu (en théorie en tout cas) et les raisons le sont aussi. 

Voir ce site de la noaa : http://www.emc.ncep.noaa.gov/gmb/STATS_vsdb/longterm/ 

 

854004qad.png

 

A ce jour, il y'a clairement une différence significative de performance entre les 12/00Z et les 06/18Z. Evidemment, cela ne veut pas dire qu'ils sont à jeter, mais la différence existe bel et bien. Pour le CEP, c'est justement le fait qu'il ne sorte "que" 2 runs par jour qui permet d'expliquer en partie les meilleurs performances. Il optimise en quelque sorte l'assimilation. 

9 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il me semblait aussi que les 6z et 18z étaient moins fiables, (également lu à maintes reprise sur le forum et confirmé par l'adage "run du soir= espoir, run du matin = chagrin).

On verra rapidement (peut être ce soir) si c'est une tendance de fond, ou un leurre.

 

2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nuançons un peu le tableau de la fiabilité des modèles par le fait que le CEP ces derniers temps ne brille pas par l'exactitude de ses projections à long terme... En effet, en suivant particulièrement ce modèle depuis la fin de l'été j'ai comme une vague impression qu'au delà de h+168 il projette des évolutions qui ne se révèlent pas des plus pertinentes au fil des runs. En tout cas par rapport à ce qu'il pouvait faire il y a encore 1 ou 2 saisons de cela.

Sauriez-vous, par hasard, si il y a eu des évolutions récentes sur ce modèle ? O.o

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

GFS 6z n’est pas très différent de CEP et GEM jusqu’à 120 heures.

C’est après que les différences deviennent importantes.

Elles se situent principalement à 2 niveaux à mon avis :

-          A la sortie du continent Nord-Américain où GFS envisage entre 120 et 144 h que le talweg Américain plonge vers le sud en rompant en cut-off tandis que les modèles Européens et Canadiens envisagent (avec des modalités différentes) qu’il reste constitué qu’il se déplace vers l’océan

-          Sur l’Atlantique, le talweg positionné en aval, est vu plonger vers la France alors que sur les 2 autres modèles il est vu plonger sur l’Atlantique.

Ces différences apparaissent plus aiguës lorsqu’on compare le comportement du jet entre GFS et le CEP à 144h :

Le jet rompt et s’élève durablement vers les hautes latitudes du GFS, il plonge en accompagnant le talweg Atlantique vers la France,  c’est 2 conditions favorisent la mise en place d’un GA  :

 1.png

Le jet reste orienté à l’ouest sur le CEP avec une petite branche qui plonge sur le centre Atlantique, les conditions ne sont alors pas favorable à l’ascension d’une dorsale vers le Groenland même si elle se dessine sur l’Océan, elle a tendance à s'étendre vers l'ouest :

 2.png

UKMO est finalement assez proche de GFS concernant la modélisation du talweg et du jet à la sortie du continent américain, il est par contre plus proche de CEP/GEM concernant le plongeon du talweg sur le centre Atlantique.

GFS est minoritaire sur son panel (5-6 scénarios correspondants).

Si le doute s’installe, il devrait le faire dans les prochaines sorties, mais gardons bien à l’esprit que le scénario majoritaire est bien celui décrit par Run.

 

Modifié par lame2
7 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.