Alex34

Prévisions régions Méditerranéennes

102 messages dans ce sujet

Bonjour à tous,

une nouvelle perturbation nous attend ce week-end. Celle-ci se déroulerait en deux phases avec sans doute une première assez active mais brève dans la nuit de vendredi à samedi. Un système dépressionnaire stagne sur le proche Atlantique avec la formation de talweg traversant notre pays.

Dans la nuit de vendredi à samedi une anomalie de basse tropopause balayera notre région. Comme souvent, à l'avant le marin soufflera avant une bascule des vents. Entre les 2, la convergence des vents en basses couches sera marquée. Les valeurs de cisaillement profonds sont suffisants pour supporter des orages tout comme l'instabilité, assez faible, mais présente. Le gradient de ThêtaE est marqué avec des valeurs de 34° à l'avant et de 22° à l'arrière. Il en sera de même pour l'ISO 0 qui passera de 1700m à 800m.

Dans ce contexte, une ligne orageuse en "rapide d'Ouest" traversera la région dans la nuit. L'aspect orageux me semble plus prégnant de l'intérieur des terres vers le piémont cévenol (là où le ration dynamisme-instabilité me semble optimal). Sur les hauteurs, après un début d'épisode pluvieux, la neige prendra vite le relais et on ne peut exclure des orages de neige avec de belles intensités. La couche devrait rester limitée par la brièveté de l'épisode.

3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, on a un scénario quasi similaire sur GFS, CEP et ARPEGE pour la nuit de vendredi à samedi.

Passage pluvieux assez rapide mais potentiellement fort, avec même de l'orage, préférentiellement sur les reliefs mais aussi le long du Vidourle. Le tout avec de fortes rafales de vent.

Assez intéressant pour la saison, avec des lames horaires localement importantes (30/50 mm).

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hormis le front pluvio-orageux attendu samedi (voire vendredi fin de soirée), on devrait avoir un bon coup de tramontane (et limite une tempête pour le Sud-Ouest) lundi, ARPEGE (bien qu'il surestime un peu) modélise déjà du 100 km/h généralisé, même sur l'ouest de l'Hérault (Béziers-Pézénas)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

La dégradation semble être un peu plus tardive, avec un passage en seconde partie de nuit et à l'aube.

Une instabilité assez faible mais un dynamisme associé quand même important pour la saison, suffisant pour déclencher des orages.

 

Sur arpège, on note d'ailleurs une convergence assez vigoureuse en centre Hérault et même exagérée vu l'échéance, mais le potentiel est là. D'ailleurs, ce vent s'annonce très fort, sans oublier les bourrasques surprises sous orage.

 

arpege-11-54-4.png?02-04

arpege-11-57-4.png?02-04

 

Présence d'un conflit thermique assez important près des Cévennes au passage du front pluvio-orageux. Pourquoi pas un orage de neige dans les Cévennes, le spectacle peut être sympa là bas !

 

arpege-0-55-4.png?02-04

 

Et pour finir ce fameux passage avec un potentiel pluviométrique qui s'est accroît depuis hier, et qui peut suggérer en maille fine des lames d'eau typiquement supérieures à 20 mm en 15min, et jusqu'à 30/40 mm en une heure.

 

arpege-1-51-4.png?02-04

arpege-1-54-4.png?02-04

 

Une ligne qui balaie donc une bonne partie du Roussillon, puis le Languedoc. Pour la Vallée-du-Rhône et la Provence, il subsiste encore des doutes. On en saura plus ce soir avec la sortie d'arome.

Modifié par Episode cevenol
2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

Une vraie petite bombe cette dépression qui remonte sur nos côtes, en témoigne la modélisation d'arpège 6Z

arpege-2-51-4.png?02-11

 

arpege-11-51-4.png?02-11

Modifié par Episode cevenol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lol c'est juste Arpege qui pète un câble encore une fois, vivement la mise à jour...

2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, Twister83 a dit :

Lol c'est juste Arpege qui pète un câble encore une fois, vivement la mise à jour...

 

Oui je pensais aussi mais quand j'ai vu GFS j'ai trouvé ça probable, même configuration modélisée !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

Oui Arpège est vraiment étonnant, il modélise des vents de secteurs OSO à SO temporairement  à 100/110 km/h samedi 13h par exemple dans le 13 ! (Après le coups de Levant, donc vent d'E, bien plus probable, la nuit de vendredi à samedi).

Je n'ai jamais vu dans la réalité ce type de phénomène .. à voir les prochaines modélisations d'Arome beaucoup plus perfiormant niveau vent. 

arpege-11-54-4.png?02-11

Modifié par Gaël13
3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

AROME voit aussi une dégradation très virulente samedi matin sur l'Aude, le Tarn, l'Hérault et l'Aveyron, avec des lames d'eau conséquente (> 30 mm/h), une isothermie en conséquence bien marquée (bel épisode neigeux possible sur le Larzac), laissant envisager une LPN très basse sous les plus fortes intensités. Décalage sur les Cévennes puis la Vallée du Rhône en matinée, avec de fortes rafales.

 

Pour la neige en plaine, il y a encore une marche haute, mais le mois de mars est depuis plusieurs années notre meilleure chance de neige dans nos contrées...

Modifié par Ced30

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personne n'en parle mais un serpent se promène sur les modèles bordel :D 

téléchargement (1).png

2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

   La situation avec ce petit creusemeent explosif est à surveiller. Quand on voit le graupel d'arôme sur l'est du 31, le 11 et le sud du tarn ça sent l'orage de petite grêle probablement en grande quantité dans le secteur, tempête de neige sur la montagne noire voire les Corbières.Ce serait 1 ou 2h de neige enplaine sur le carcassonnais si on suit le run à la lettre. Bref il est probable de voir des secteurs sous une couche de grêle significative en matinée sous cette structure arquée.

 

Modifié par rcnm
1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

Même si on comprend pas trop le message de Bastien ( Rcnm ) :D, je suis tout à fait d'accord avec lui.
Au vu des intensités associées, une isothermie assez importante est à prévoir. 
C'est d'ailleurs parfaitement modélisé par le WRF StatIC ( abaissement rapide vers 400-500m de l 'lso 0° ). 

Conséquemment, des chutes de neige humides très fortes jusque vers 200-300m ne me semblent pas exclues.

Une incertitude qui pourrait être le grain de sable dans le mécanisme : le vent.

Modifié par metbeziers
2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Twister83 a dit :

Lol c'est juste Arpege qui pète un câble encore une fois, vivement la mise à jour...

 

La mise à jour ne règle pas forcément le problème si c'est le premier à le modélisé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

 

Situation diablement intéressante en fin de nuit de vendredi à samedi sur le Languedoc. 

Un talweg dynamique pivote sur la Catalogne. Beau soulèvement frontal à l'avant, dans l'air doux et instable. L'advection froide est massive à l'arrière, avec un net phénomène d'isothermie dans l'axe du talweg d'altitude.

Arome, qui apporte un gain considérable dans ces situations en modélisant explicitement les différents types d'hydrométéores, n'y va pas de main morte. Il n'est pas idiot d'envisager de la neige collante jusqu'en plaine dans l'intérieur.

Quelques coupes pour s'en convaincre, choisies du sud-ouest de l'Aude au nord-est du Gard :

coupearome_385_611_506_537_38_2_1000_250.png

En ThetaE, on visualise assez bien l'advection douce massive en basses couches (valeurs >32°C), avec quelques tranches d'instabilité, surtout au-dessus de 800hPa. Le dynamisme aidant, des orages noyés dans la masse n'auront aucun mal à se produire malgré un manque d'instabilité absolue (MUCAPE vers 100/200 J/kg, un peu plus en mer). Ces orages seront surtout pluvieux, avec des lames d'eau horaires approchant parfois les 20 mm, ponctuellement un peu plus sur le Larzac.

coupearome_385_611_506_537_42_2_1000_250.png

4 heures plus tard, le front a progressé, avec un contraste encore plus brutal de masse d'air. L'iso-thetaE 34°C vient tangenter le niveau 850 hPa. On est dans le cas d'une advection thermique différentielle. Encore plus d'air chaud à l'avant, qui donne des précipitations encore plus soutenues dans les couches moyennes de l'atmosphères. Par rétroaction, cela contribue au refroidissement des très basses couches, par consommation de l'enthalpie. L'advection froide, ensuite, est bien canalisée par le vent d'ouest à l'arrière.

Le champ de vitesse verticale permet de bien appréhender la structure frontale : à l'avant, vitesses verticales ascendantes sur toute la hauteur de la troposphère, c'est ce qui donne cet épisode pluvio-orageux remarquable pour la saison. Juste à l'arrière, des vitesses verticales subsidentes.

coupearome_385_611_506_537_42_3_1000_250.png

Concernant le vent qui est un facteur nécessaire pour la mise en place de ce phénomène, on voit bien la zone de dévente juste à l'avant de la trace frontale.

coupearome_385_611_506_537_42_5_1000_250.png

 

L'idée que je me fais de la situation est la suivante :

- demain en journée, entrées maritimes classiques, avec une activité orographique faible, plutôt dirigée sur l'Hérault. Le vent de sud-est se renforce progressivement en cours de journée.

- dans la deuxième partie de nuit, l'activité orographique se renforce et "bave" un peu vers le piémont, avec des "grappes" d'intensité modérée, à caractère orageux, qui pourront temporairement se régénérer sur le piémont.

- en toute fin de nuit, une structure en ligne se met en place depuis l'Aude. Fortes rafales de sud-est immédiatement à l'avant. Pluies soutenues et orage noyé dans la masse pendant 30 à 45 minutes

- le vent bascule à l'ouest et en l'espace de 5/10 minutes, des flocons se mêlent à la pluie, jusqu'en plaine, grosso modo à l'ouest du fleuve Hérault. Sur l'extrêmité est du Languedoc, la convergence est moins nette et tous les mécanismes de l'isothermie ne sont pas forcément en place. Cela dit, la LPN devrait également chuter vers 400m.

 

Le risque est donc maximal dans l'intérieur des PO, Fenouillèdes surtout, sur toute l'Aude et l'ouest de l'Hérault pour la neige en plaine..

Côté quantités, c'est vraiment délicat à dire.. mais je me lance ! allez, 2/5 cm d'une neige collante dans l'intérieur de l'Aude, 10 cm dès 200m ; sur Montagne Noire, Corbières, Larzac, 15/20 cm à 500m.

Sur Montpellier, sans doute quelques gros flocons ? Ca va être limite..

 

 

 

 

 

 

19 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et encore et toujours la même récurrence sèche par ici dans le 06

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 25 minutes, gaet34 a dit :

Bonsoir,


 

Situation diablement intéressante en fin de nuit de vendredi à samedi sur le Languedoc.

Un talweg dynamique pivote sur la Catalogne. Beau soulèvement frontal à l'avant, dans l'air doux et instable. L'advection froide est massive à l'arrière, avec un net phénomène d'isothermie dans l'axe du talweg d'altitude.

Arome, qui apporte un gain considérable dans ces situations en modélisant explicitement les différents types d'hydrométéores, n'y va pas de main morte. Il n'est pas idiot d'envisager de la neige collante jusqu'en plaine dans l'intérieur.

Quelques coupes pour s'en convaincre, choisies du sud-ouest de l'Aude au nord-est du Gard :

coupearome_385_611_506_537_38_2_1000_250.png

En ThetaE, on visualise assez bien l'advection douce massive en basses couches (valeurs >32°C), avec quelques tranches d'instabilité, surtout au-dessus de 800hPa. Le dynamisme aidant, des orages noyés dans la masse n'auront aucun mal à se produire malgré un manque d'instabilité absolue (MUCAPE vers 100/200 J/kg, un peu plus en mer). Ces orages seront surtout pluvieux, avec des lames d'eau horaires approchant parfois les 20 mm, ponctuellement un peu plus sur le Larzac.

coupearome_385_611_506_537_42_2_1000_250.png

4 heures plus tard, le front a progressé, avec un contraste encore plus brutal de masse d'air. L'iso-thetaE 34°C vient tangenter le niveau 850 hPa. On est dans le cas d'une advection thermique différentielle. Encore plus d'air chaud à l'avant, qui donne des précipitations encore plus soutenues dans les couches moyennes de l'atmosphères. Par rétroaction, cela contribue au refroidissement des très basses couches, par consommation de l'enthalpie. L'advection froide, ensuite, est bien canalisée par le vent d'ouest à l'arrière.

Le champ de vitesse verticale permet de bien appréhender la structure frontale : à l'avant, vitesses verticales ascendantes sur toute la hauteur de la troposphère, c'est ce qui donne cet épisode pluvio-orageux remarquable pour la saison. Juste à l'arrière, des vitesses verticales subsidentes.

coupearome_385_611_506_537_42_3_1000_250.png

Concernant le vent qui est un facteur nécessaire pour la mise en place de ce phénomène, on voit bien la zone de dévente juste à l'avant de la trace frontale.

coupearome_385_611_506_537_42_5_1000_250.png


 

L'idée que je me fais de la situation est la suivante :

- demain en journée, entrées maritimes classiques, avec une activité orographique faible, plutôt dirigée sur l'Hérault. Le vent de sud-est se renforce progressivement en cours de journée.

- dans la deuxième partie de nuit, l'activité orographique se renforce et "bave" un peu vers le piémont, avec des "grappes" d'intensité modérée, à caractère orageux, qui pourront temporairement se régénérer sur le piémont.

- en toute fin de nuit, une structure en ligne se met en place depuis l'Aude. Fortes rafales de sud-est immédiatement à l'avant. Pluies soutenues et orage noyé dans la masse pendant 30 à 45 minutes

- le vent bascule à l'ouest et en l'espace de 5/10 minutes, des flocons se mêlent à la pluie, jusqu'en plaine, grosso modo à l'ouest du fleuve Hérault. Sur l'extrêmité est du Languedoc, la convergence est moins nette et tous les mécanismes de l'isothermie ne sont pas forcément en place. Cela dit, la LPN devrait également chuter vers 400m.


 

Le risque est donc maximal dans l'intérieur des PO, Fenouillèdes surtout, sur toute l'Aude et l'ouest de l'Hérault pour la neige en plaine..

Côté quantités, c'est vraiment délicat à dire.. mais je me lance ! allez, 2/5 cm d'une neige collante dans l'intérieur de l'Aude, 10 cm dès 200m ; sur Montagne Noire, Corbières, Larzac, 15/20 cm à 500m.

Sur Montpellier, sans doute quelques gros flocons ? Ca va être limite..


 


 


 


 


 


 

Merci pour le topo ! Moi qui suis sur Mazamet(81), piémont nord de la Montagne Noire, les prochains jours s'annoncent agités, je pourrais faire des points de suivis ! 
 

2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

Ca sent la vigi vent violent, pluie, inondation, orage, neige et vagues sur l'Aude !! :D Beaucoup de neige en peu de temps d'après ARP et Arome. 

 

L'Aveyron est les haut canton du 34 sont en ligne de mire également !

Modifié par 34280
1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et parmi cette proposition d'arome, quelle trombe marine vous plait le plus ?

 

aromehd-11-30-4.png?03-04

 

En vérité samedi matin, je pense qu'on a quand même un risque accru de tornade, il va falloir faire attention je pense sur les côtes.

4 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est curieux quand même, à chaque trail je me prends les "meilleurs conditions climatiques possibles"

Demain matin c'est la Black Mountain Trail dans la Montagne Noire départ demain matin à 9H, selon les organisateurs, c'est maintenu lol

Donc, vers quatre heures du mat, je prendrais la route, je ferai une chasse aux orages, puis je chasserai le temps, puis je ferai un peu de raquettes à neige, puis, un bain de soleil ?

Quel programme !!!!

 

3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

Super ça, je m'y suis mis aussi sur les trails courts et les courses, j'avais privilégié les pyramides de la grande motte demain après-midi mais je peux pas la faire, c'est peut être un mal pour un bien vu le vent qu'il y aura !

En tout cas bon courage à toi, tu auras peut être besoin des après ski ^^

Modifié par Episode cevenol
1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sympa ce qui se profil. Atypique quand même pour un mois de Mars.

Une violente dégradation pluvio-orageuse ne semble plus faire de doute la nuit prochaine. Possiblement des rafales à 120 voire 130 ou plus en cas de rafales sous orages... Ça s'annonce dantesque sur les plages.

MF va colorer tout ça à 16h.

5 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Yop :)

 

Merci @gaet34 pour ce message et ces explications. Toujours un plaisir de te lire :)

 

Pour le 84, le passage s'annonce assez rapide. On notera une potentielle belle chute de neige sur le Ventoux. 20/30 cm possible ce qui équivaut au plus gros potentiel neigeux de la saison froide.

Le plus marquant dans cette dégradation pour le 84, c'est les valeurs de vents. Après un vent de SE à 70/80 km/h pendant la nuit, on aurait droit à ça :

 

aromehd-11-31-4.png?03-04

 

De mémoire d'Avignonais, des rafales à plus de 100 km/h de secteur SE, c'est pas courant du tout. Les dégâts pourraient être important si de telles valeurs sont observées.

 

Belle situ pour le Languedoc sinon !

 

 

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les modélisations d'Arome sont bien extrêmes niveau rafales pour demain matin vers la Camargue : > 150-160 km/h sur le littoral et en mer (pixel à 167 km/h juste au large de Port Saint Louis du Rhône :ph34r:, et pixel à 160 km/h dans les terres), > 130 km/h bien à l'intérieur des terres (Petite Camargue et Camargue).

 

105 km/h de vent moyen sur le Vaccarès également.

 

Assez fou, à ne pas prendre au pied de la lettre mais le potentiel explosif est là !

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

AROME vient de se mettre à jour et ça bronche pas. Rafales exceptionnelles modélisées. Difficile à croire mais bon y'a du potentiel.

Dépression à 985Hpa. Ça n'arrive pas tous les ans..

Direction la Camargue demain au coeur des événements !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est clair que c'est "un peu" violent sur le papier...

 

 

arome030320170Z.png

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.