R Le Zoute

Prévisions dans le Nord-est

152 messages dans ce sujet

bonjour

 

pour ce premier jour d'avril, estofex et Keraunos évoquent un risque orageux

pour ma part, en scrutant les modèles, je ne parviens pas à comprendre pourquoi!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Opportunité convective lundi prochain, avec évolution possible jusqu'à l'orage durant l'après-midi. Pour le moment synoptique très très moyenne, sur laquelle se greffe cependant une chronologie optimale. A voir. A noter qu'un décalage vers l'est du schéma ou une perturbation en avance se solderont sans doute par un bide. Début avril, on joue encore presque tout majoritairement sur ce genre de détails sans guère de séance de rattrapage.

2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ceci dit, le diagramme GEFS est plus unanime ce matin pour une belle rupture le 11 Avril (Diagramme de Strasbourg). Hier encore, les tubes étaient totalement explosés.

La semaine prochaine risque d'être maussade et fraîche sans excès. Il faudra juste que ça réagisse un peu plus niveau flotte.

 

MT8_Strasbourg_ens.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au contraire Judd, je trouve qu'au delà du 11 Avril, les courbes sont plus éclatées ce matin que ce que l'on avait hier :

Pris au même endroit, sur le Sud des Vosges :D , voici les diagrammes :

 

Ce matin :

 

graphe_ens3_jin9.gif

 

Le 18z d'hier :

 

graphe_ens3_sts9.gif

 

12z d'hier :

 

graphe_ens3_rto6.gif

 

 

Plus ça va, et plus j'ai l'impression que la théorie du bleu qui devient moins bleu se confirme sur GEFS :S

A l'opposé, CEP et son ensemble ne font pas dans la demie-mesure concernant cette "rupture" mais pour l'heure c'est un peu le seul modèle qui envoie des signes pour une rupture radicale d'ici au 11 Avril.

 

Mouette & Sea... Giant_seagull_vs_reporter.gif

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 47 minutes, Lolox a dit :

Au contraire Judd, je trouve qu'au delà du 11 Avril, les courbes sont plus éclatées ce matin que ce que l'on avait hier :

Pris au même endroit, sur le Sud des Vosges :D , voici les diagrammes :

 

Ce matin :

 

 

 

Le 18z d'hier :

 

 

 

12z d'hier :

 

 

 

 

Plus ça va, et plus j'ai l'impression que la théorie du bleu qui devient moins bleu se confirme sur GEFS :S

A l'opposé, CEP et son ensemble ne font pas dans la demie-mesure concernant cette "rupture" mais pour l'heure c'est un peu le seul modèle qui envoie des signes pour une rupture radicale d'ici au 11 Avril.

 

Mouette & Sea... 

 

Lolox m'a devancé, c'est clairement le foutoir à compter du 11 Avril. Pour l'instant difficile de cerner le temps qui va nous concerner. Tendance plus fraîche oui probable, mais durable ça c'est déjà plus difficile à dire. Pour le côté humide je pense personnellement qu'on aurait plus à espérer d'une dégradation pluvio instable entre lundi-mardi que en courant de nord-ouest.

 

A suivre 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

Il y a 3 heures, Lolox a dit :

Au contraire Judd, je trouve qu'au delà du 11 Avril, les courbes sont plus éclatées ce matin que ce que l'on avait hier :

Pris au même endroit, sur le Sud des Vosges :D , voici les diagrammes :

 

Ce matin :

 

graphe_ens3_jin9.gif

 

Le 18z d'hier :

 

graphe_ens3_sts9.gif

 

12z d'hier :

 

graphe_ens3_rto6.gif

 

 

Plus ça va, et plus j'ai l'impression que la théorie du bleu qui devient moins bleu se confirme sur GEFS :S

A l'opposé, CEP et son ensemble ne font pas dans la demie-mesure concernant cette "rupture" mais pour l'heure c'est un peu le seul modèle qui envoie des signes pour une rupture radicale d'ici au 11 Avril.

 

Mouette & Sea... Giant_seagull_vs_reporter.gif

Pour Strasbourg c'était moins flagrant.

Mais bon, sur le 06z c'est à nouveau la majorité des tubes vers le bas...

 

graphe3_1000_576_313___.gif

Modifié par judd

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, judd a dit :

Pour Strasbourg c'était moins flagrant.

Mais bon, sur le 06z c'est à nouveau la majorité des tubes vers le bas...

 

graphe3_1000_576_313___.gif

 

Il ressemble au 18z d'hier comme deux gouttes d'eau ! :|

 

Sur l'ENCEP on ne fait pas dans la dentelle non plus niveau fraicheur avec le diagramme de ce matin :

 

frais avril 2017..JPG

 

Là, pas de doute, on a les patates au fond du filet !  xD:/

Et vu l'avance de la végétation cette année, les fruitiers et jardiniers trop précoces risquent de l'avoir dans beignet... Mais comment pourrait-il en être autrement dans le Nord Est un début Avril (dit-il en regardant par la fenêtre son Lilas en fleurs) ?! o.O

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La période froide et potentiellement humide se confirme peu à peu...

Le diagramme de Strasbourg est toutefois le plus froid.

 

MT8_Strasbourg_ens.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 19 minutes, judd a dit :

La période froide et potentiellement humide se confirme peu à peu...

Le diagramme de Strasbourg est toutefois le plus froid.

 

MT8_Strasbourg_ens.png

 

Voilà un diag que l'on aurait aimé rencontrer plus souvent en décembre ou février derniers. Mais là, maintenant, l'intérêt, difficile de le trouver, si ce n'est éventuellement que cet intermède permettra au final de tempérer la moyenne d'avril en nous évitant probablement un nouveau bilan à +2/+3. Côté flotte comme le disait Lolox hier,  va falloir mettre à profit chaque goutte qui tombera(it?).

Après, J+5 et compagnie. Le tournant absolument critique chez GFS.. L'humidité a le temps d'être revue à la baisse, tout comme le froid aussi d'ailleurs. Ce qui serait plus que souhaitable concernant ce dernier, parce qu'avec du -2 à -4 ponctuellement -5 à 1500m pendant au moins 48 heures , faudrait pas qu'une nuit ait l'idée d'être un peu trop longuement calme et dégagée.

 

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

qu'en est-il de la menace orageuse de lundi ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

Tiens le potentiel instable de lundi semble déjà faire pschitt... Un air de déjà vu? :)

 

Modele GFS - Carte prévisions

 

A voir encore mais bon c'est à parier qu'on aura des miettes... Ce début d'année est d'ailleurs une de fois de plus très faible en phénomènes convectifs.

Modifié par MATT_68

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, MATT_68 a dit :

Tiens le potentiel instable de lundi semble déjà faire pschitt... Un air de déjà vu? :)

 

Modele GFS - Carte prévisions

 

A voir encore mais bon c'est à parier qu'on aura des miettes... Ce début d'année est d'ailleurs une de fois de plus très faible en phénomènes convectifs.

 

Activation une fois le Rhin passé? Ca en prend le chemin en effet. Ceci dit, c'est une situation très très border-line à la base déjà, et le moindre décalage ne jouerait de toute façon pas en notre faveur, on le sait d'avance ( vu qu'on n'a que très rarement de décalage favorable en dégradation orageuse, je parle bien sûr de décalage défavorable ;) )

Concernant le début de saison, y'a déjà eu de belles opportunités autour de nous ( 6 jusqu'à présent), c'est juste que ça prend pas encore ici.

Mais on le sait, l'hiver met du temps à s'installer, l'été met du temps à nous lâcher les basques, la neige met beaucoup de temps avant de réussir à tenir, il faut aussi souvent beaucoup de temps pour remplir les pluvios, et les dégradations orageuses du coup, il faut peut-être faire preuve d'un peu plus de patience que nos voisins avant de pouvoir en profiter?

A partir du 20 avril, l'argument commencera cependant tout doucement à devenir caduc.

 

En attendant, petit récap ( approximatif) des situations orageuses depuis le mois de février:

 

1491558347.png

 

Avec un peu d'imagination, on pourrait presque commencer à voir comme une sorte de "mur" vers tout l'horizon ouest, et en direction du Rhin ou du Jura vers le sud-est. C'est beaucoup plus diffus voire bien ouvert dans les autres directions pour le moment ( est et nord-est). Ouf, nous ne sommes pas seuls ( encore) ;)

 

 

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pluie ou pas pluie lundi pour la Haute Saône ???

Suivant si il pleut ou pas, ça change tout dans l' organisation de mon boulot pour la semaine prochaine ... aidez moi ...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

il y a 7 minutes, Fabrice 70 a dit :

Pluie ou pas pluie lundi pour la Haute Saône ???

Suivant si il pleut ou pas, ça change tout dans l' organisation de mon boulot pour la semaine prochaine ... aidez moi ...

 

 

Une perturbation va nous toucher dans la journée de lundi, à voir si une activation instable est possible avec dans ce cas pourquoi pas quelques bonnes averses. Il faudra compter là dessus car le front en lui même s'annonce faiblard!

Modifié par MATT_68

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

Le 07/04/2017 à 11:09, MATT_68 a dit :

Tiens le potentiel instable de lundi semble déjà faire pschitt... Un air de déjà vu? :)

 

Modele GFS - Carte prévisions

 

A voir encore mais bon c'est à parier qu'on aura des miettes... Ce début d'année est d'ailleurs une de fois de plus très faible en phénomènes convectifs.

 

367278keraunos.png

 

Plouff pour l'Alsace

Modifié par Le Bossue d'Alsace

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

l'option instable reprend un peu de galon!

comme d'hab, ce sera du live

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

Aperçu évolution pour lundi

 

Ce lundi pourrait voir se mettre en place une dégradation instable intéressante. Pas question de phénomènes violents, mais possibilité de voir une ligne pluvio-instable, parfois orageuse, traverser une partie du nord-est en cours d'après-midi.

Au fil des actualisations des modèles, la localisation du front a souvent été légèrement revue, mais après plusieurs scénarios plutôt défavorables au nord-est, voici que des options plus favorables réapparaissent à nouveau. On est sur du H48/60 cependant, et ces ajustements géographiques à l'échelle locale soulignent bien la difficulté de la prévision pour ce lundi, où 150/200kms feraient parfois toute la différence.

 

Tout d'abord, un coup d'oeil à la synoptique lundi à la mi-journée:

 

1491671459.gif

 

A 5kms d'altitude ( isohypses en noir) un talweg recouvrira à ce moment la mer du Nord, son axe principal suivant une ligne approximative Lille/Bergen(NOrvège).

Talweg peu incisif, largement ouvert dans sa partie sud, et ne s'étendant justement vers le sud pas beaucoup plus loin que le centre de la France. Le nord du pays sera donc situé en pointe du talweg.

Au sol, le champ de pression ( isobares en blanc) laisse deviner un flux de NNW sous ce talweg. Il n'y aura donc pas à proprement parler d'advection organisée et solide d'air instable et doux/chaud lundi. La dégradation apportée par le talweg se fera sur la masse d'air qui se sera "formée" sur la France ce samedi et dimanche.

 

Une carte de trajectoire retraçant le parcours des masses d'air en place lundi midi lors des dernières 48 heures illustre bien ceci:

 

1491671964.gif

 

Pour l'Alsace par exemple, au sol ( en rouge) et à 1500 mètres ( en bleu), on est lundi midi sur une masse d'air récupérée durant le week-end respectivement au-dessus même du nord-est du pays, et de la Bretagne.

Au-delà de 2500/3000m, l'alimentation se fait au large du Portugal.

 

Si l'on prend les trajectoires pour la Lorraine, on obtient le schéma suivant:

 

1491672256.gif

 

En dehors des toutes basses couches ( en rouge), l'alimentation sera ici largement atlantique, peu propice à la présence d'instabilité ou d'énergie convective ( raison pour laquelle cette dégradation instable se fera sur le fil du rasoir: d'un côté, on pourra profiter d'une masse d'air légèrement énergique, de l'autre, rien à espérer, le tout en quelques 150/200kms à peine).

 

Si l'on prend enfin une carte de trajectoire sur le sud de l'Allemagne, toujours pour lundi midi, on constate là de bien meilleures disponibilités:

 

1491672476.gif

 

Avec " l'utilisation" de masses d'air vraiment bien réchauffées sur les terres durant tout le week-end.

 

Puisqu'on parle de chaleur, voici la carte des températures potentielles à 1500 mètres pour lundi midi. Pour rappel, elles permettent de caractériser les masses d'air en jeu, en tenant compte non seulement de leur température, mais aussi de leur degré d'humidité.

 

1491672604.gif

 

Une diagonale SW/NE, depuis l'Aquitaine jusqu'au sud-est de l'Allemagne, sera soumise à une langue d'air doux et humide ( à 1500 mètres tout du moins).

Un premier front froid ( peu à pas actif du tout) abordera  une ligne Bordeaux/Nancy en début d'après-midi, rapidement rattrapé ensuite par un second ( totalement inactif) au nord du bassin parisien.

 

Côté dynamisme synoptique, pas grand chose à attendre de cette situation lundi. Comme dit, talweg très ouvert, pas incisif pour un sou, et ne rentrant pas fermement dans les terres vers le sud.

De plus, la masse d'air plus froide libérée par les fronts froids s'infiltrera essentiellement en basse couche.

 

Ce n'est vraiment qu'à l'avant du front froid principal, soit au sud-est d'une ligne Bordeaux/Nancy, que les contrastes thermiques finiront par être suffisants pour générer une évolution instable, aidés par de légères zones d'ascendances à l'avant de l'axe du talweg.

 

Ainsi, après une matinée de lundi plutôt dégagée, et normalement de plus en plus en allant vers les frontières allemandes ou suisses, le front froid se profilera rapidement par le nord-ouest ( la journée commencera sans doute déjà sous la grisaille sur une grande partie de la Lorraine).

En fonction de la durée effective des éclaircies à l'avant, l'instabilité pourra s'accentuer, et les valeurs d'énergie convective par la même occasion aussi, aboutissant à la formation de cumulus sur le bord "chaud" du front froid ( approximativement  depuis l'est Bourgogne/ouest Franche-Comté jusqu'aux Vosges, NW Alsace).

En cas d'évolution optimale, ces cumulus devraient pouvoir générer rapidement des averses, qui s'organiseront peut-être un peu, en adoptant localement un caractère orageux, ce risque étant plus prononcé en direction de la France-Comté ou du sud de l'Alsace.

 

Au final, pas grand chose de bien méchant de toute façon, cisaillement directionnel et de vitesse très faibles, énergie limitée, dynamique très faible. A vrai dire, ce sera surtout à un bon timing et à un bon calage géographique que l'on devra cette possible dégradation pluvio-orageuse sur l'extrême nord-est et le centre-est.

 

A voir maintenant pour les ajustements dans les sorties à venir!

 

PS: en espérant pouvoir lundi soir compléter la carte ci-dessous:

 

1491558347.png

 

Et notamment enlever au moins en partie cette indigne balafre  sur Vosges/Alsace ;)

 

 

 

Modifié par Fil67
6 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avec ou sans instabilité, tant qu'il y a de la flotte je prends. Parce que derrière, mardi + mercredi ce sera sec et jeudi encore incertain. Profitons du soleil et des 25°C de demain, on n'est pas du tout parti pour regoûter à ce cocktail dans la 2nde décade du mois. L'option froide a pris du galon pour toute la semaine jusqu'à Pâques.

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 10 minutes, KillBrice a dit :

Avec ou sans instabilité, tant qu'il y a de la flotte je prends. Parce que derrière, mardi + mercredi ce sera sec et jeudi encore incertain. Profitons du soleil et des 25°C de demain, on n'est pas du tout parti pour regoûter à ce cocktail dans la 2nde décade du mois. L'option froide a pris du galon pour toute la semaine jusqu'à Pâques.

 

Oh que oui......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 19 minutes, KillBrice a dit :

Avec ou sans instabilité, tant qu'il y a de la flotte je prends. Parce que derrière, mardi + mercredi ce sera sec et jeudi encore incertain. Profitons du soleil et des 25°C de demain, on n'est pas du tout parti pour regoûter à ce cocktail dans la 2nde décade du mois. L'option froide a pris du galon pour toute la semaine jusqu'à Pâques.

 

Disons que l'instabilité de lundi sera très intimement liée au risque de flotte, pour ne pas dire exclusivement. Là où y'aura pas d'instabilité, r-i-e-n à attendre niveau arrosage, c'est une quasi certitude.

Après, là où ce sera instable, ça veut pas dire pour autant qu'il pleuvra, mais disons que localement, il y aura de quoi désaltérer les racines superficielles ( pour un arrosage généralisé en profondeur, on peut encore attendre un bon bout de temps je pense, ce n'est pas la semaine de Pâques, ni même le week-end qui s'ensuit, qui rempliront les pluviomètres en effet)

Bref, le show périlleux sur la corde raide se poursuit plus que jamais, et relève de plus en plus de la haute voltige: compte tenu du passif des derniers 10 mois, on n'a plus aucun filet de sécurité. Traditionnellement, durant ce type de printemps très sec à archi sec, ça se débloque un peu courant dernière décade d'avril, avant de passer en mode mousson une fois en maii.

.

 

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, Fil67 a dit :

 

Disons que l'instabilité de lundi sera très intimement liée au risque de flotte, pour ne pas dire exclusivement. Là où y'aura pas d'instabilité, r-i-e-n à attendre niveau arrosage, c'est une quasi certitude.

Après, là où ce sera instable, ça veut pas dire pour autant qu'il pleuvra, mais disons que localement, il y aura de quoi désaltérer les racines superficielles ( pour un arrosage généralisé en profondeur, on peut encore attendre un bon bout de temps je pense, ce n'est pas la semaine de Pâques, ni même le week-end qui s'ensuit, qui rempliront les pluviomètres en effet)

Bref, le show périlleux sur la corde raide se poursuit plus que jamais, et relève de plus en plus de la haute voltige: compte tenu du passif des derniers 10 mois, on n'a plus aucun filet de sécurité. Traditionnellement, durant ce type de printemps très sec à archi sec, ça se débloque un peu courant dernière décade d'avril, avant de passer en mode mousson une fois en maii.

.

 

Pour moi c'est le grand flop il n'y aura rien du tout... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, akiva a dit :

Pour moi c'est le grand flop il n'y aura rien du tout... 

 

GFS fait partie des modèles les plus optimistes c'est vrai ( surtout quand on voit qu'il simule le début de l'activité orageuse à la mi-journée déjà, sur l'est lorrain, sur une zone qui aurait à priori à peine eu le temps de se réchauffer avant l'arrivée du front froid en cours de matinée, et le tout sans soutien dynamique particulier qui plus est pour compenser un peu cette faiblesse...). La majorité des mailles fines n'envisage pour ainsi dire rien lundi.

2 choses me titillent personnellement: le pivotement du vent en basse couche à l'ouest, voire nord-ouest, très/trop rapidement, ça risque de balayer d'un coup le peu d'énergie accumulée, et, surtout, cette configuration vraiment limite géographiquement parlant.

De fait, si ça prend pas, ça ne sera pas non plus à ranger dans la catégorie des  "grands flops" non? On se garde ça pour un peu plus tard hein? xD

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Fil67 a dit :

 

GFS fait partie des modèles les plus optimistes c'est vrai ( surtout quand on voit qu'il simule le début de l'activité orageuse à la mi-journée déjà, sur l'est lorrain, sur une zone qui aurait à priori à peine eu le temps de se réchauffer avant l'arrivée du front froid en cours de matinée, et le tout sans soutien dynamique particulier qui plus est pour compenser un peu cette faiblesse...). La majorité des mailles fines n'envisage pour ainsi dire rien lundi.

2 choses me titillent personnellement: le pivotement du vent en basse couche à l'ouest, voire nord-ouest, très/trop rapidement, ça risque de balayer d'un coup le peu d'énergie accumulée, et, surtout, cette configuration vraiment limite géographiquement parlant.

De fait, si ça prend pas, ça ne sera pas non plus à ranger dans la catégorie des  "grands flops" non? On se garde ça pour un peu plus tard hein? xD

 

Je ne pense pas que il y a assez d'énergie pour que l'air soit instable, surtout si le vent se lève juste avant le front froid... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, akiva a dit :

Je ne pense pas que il y a assez d'énergie pour que l'air soit instable, surtout si le vent se lève juste avant le front froid... 

 

Energie et instabilité sont deux choses différentes.

De l'énergie en l'occurrence, il y en aura déjà aujourd'hui sur le nord-ouest par exemple, et pas qu'un peu!

 

aromehd-28-24-1.png

 

De l'instabilité, il y en aura aussi:

 

18_19.gif

 

Zones vertes sur tout le pays.

 

Tout ceci ne sera cependant pas mis à profit, en raison de profils trop secs:

Une petite coupe Nantes/Paris pour ce soir en témoigne:

 

coupearome_217_406_398_276_18_1_1000_250

 

L'énergie disponible résulte en grande partie de la présence d'humidité en basse couche ( sous 1500 mètres). Au delà, c'est bien trop sec, et la convection ne peut pas prendre ( surtout sans soutien dynamique d'aucune sorte aujourd'hui)

 

Tout ça pour dire qu'on bénéficiera demain sur le nord-est et le centre-est de cette masse d'air présente aujourd'hui sur le nord-ouest. Elle sera rabattue vers le sud-est à l'avant du front froid, vers les frontières allemandes et suisses. Instabilité et énergie seront au rendez-vous à moment donné, mais le souci, comme je l'ai déjà dit, c'est que ça risque de ne pas prendre en fonction des évolutions de "dernière minute" ( Arome lance quand même une initiation convective à l'abord des Vosges en début d'après-midi, et ça progressera vers l'alsace et le Jura durant l'après-midi)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, Fil67 a dit :

 

Energie et instabilité sont deux choses différentes.

De l'énergie en l'occurrence, il y en aura déjà aujourd'hui sur le nord-ouest par exemple, et pas qu'un peu!

 

aromehd-28-24-1.png

 

De l'instabilité, il y en aura aussi:

 

18_19.gif

 

Zones vertes sur tout le pays.

 

Tout ceci ne sera cependant pas mis à profit, en raison de profils trop secs:

Une petite coupe Nantes/Paris pour ce soir en témoigne:

 

coupearome_217_406_398_276_18_1_1000_250

 

L'énergie disponible résulte en grande partie de la présence d'humidité en basse couche ( sous 1500 mètres). Au delà, c'est bien trop sec, et la convection ne peut pas prendre ( surtout sans soutien dynamique d'aucune sorte aujourd'hui)

 

Tout ça pour dire qu'on bénéficiera demain sur le nord-est et le centre-est de cette masse d'air présente aujourd'hui sur le nord-ouest. Elle sera rabattue vers le sud-est à l'avant du front froid, vers les frontières allemandes et suisses. Instabilité et énergie seront au rendez-vous à moment donné, mais le souci, comme je l'ai déjà dit, c'est que ça risque de ne pas prendre en fonction des évolutions de "dernière minute" ( Arome lance quand même une initiation convective à l'abord des Vosges en début d'après-midi, et ça progressera vers l'alsace et le Jura durant l'après-midi)

La plaine d'Alsace sera encore à l'écart !! A voir en live peut-être que sur les plus hauts sommets des Vosges ça prendra... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.