DoubleKnacki

Prévisions pour le Sud-ouest

129 messages dans ce sujet

Potentiel d'orage pouvant être destructeur demain dans le Sud Ouest jusqu'au Centre / ça va pas rigoler et bien pleuvoir 1f609.png;) + activité électrique significative. 
http://models.stormplatform.nl/…/PNG/201706…/gfs_kbv_033.png Une structure de ligne convective format LEWP présentant des poches humides et vent très forte. 
Grêle combiné au pluies, vent perpendiculaire au déplacement du système en aval d'une dépression qui se creusera plus au Nord.

Un Derecho est possible (vent violent sous Arcus front de rafales dynamique) 
Demain dans le Sud Ouest Keraunos pourrait mettre en place le zonage rouge alerte d'orage pouvant être violent.

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

il y a 27 minutes, DEOS-Chasertornado59 a dit :

Potentiel d'orage pouvant être destructeur demain dans le Sud Ouest jusqu'au Centre / ça va pas rigoler et bien pleuvoir 1f609.png;) + activité électrique significative. 
http://models.stormplatform.nl/…/PNG/201706…/gfs_kbv_033.png Une structure de ligne convective format LEWP présentant des poches humides et vent très forte. 
Grêle combiné au pluies, vent perpendiculaire au déplacement du système en aval d'une dépression qui se creusera plus au Nord.

Un Derecho est possible (vent violent sous Arcus front de rafales dynamique) 
Demain dans le Sud Ouest Keraunos pourrait mettre en place le zonage rouge alerte d'orage pouvant être violent.

 

841707130918.jpg

Modifié par DoubleKnacki
5 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

BONSOIR,

 

Sur AROME, la convection arrive à s'initier dans le Golfe de Gascogne grâce à une bonne interaction entre le creux barométrique de surface, situé en aval de l'anomalie de tropopause. Sur WRF/GFS, cette anomalie de surface est vue d'avantage dans l'intérieur de l'Aquitaine avec une interaction plus ou moins bonne, en revanche, l'interaction devient très efficace sur Midi-Pyrénées. 

 

C'es bien la gestion de l'anomalie de surface qui est en cause. Perso, je penche plutôt pour AROME. Je trouve GFS/WRF à coté de la plaque .

Modifié par ORAGE31

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

il y a 13 minutes, ORAGE31 a dit :

BONSOIR,

 

Sur AROME, la convection arrive à s'initier dans le Golfe de Gascogne grâce à une bonne interaction entre le creux barométrique de surface, situé en aval de l'anomalie de tropopause. Sur WRF/GFS, cette anomalie de surface est vue d'avantage dans l'intérieur de l'Aquitaine avec une interaction plus ou moins bonne, en revanche, l'interaction devient très efficace sur Midi-Pyrénées. 

 

C'es bien la gestion de l'anomalie de surface qui est en cause. Perso, je penche plutôt pour AROME. Je trouve GFS/WRF à coté de la plaque .

 

CEP 12z, même s'il s'agit de mailles larges, est " visuellement " proche d'Arome, puisqu'il initie aussi le démarrage de la dégradation, dans le golfe de Gascogne, à peu près dans la même tranche horaire :

 

284588France2017062612pcp24.png

 

Le dernier Euro4 (relativement virulent je trouve) propage la dégradation orageuse, principalement par l'intérieur du Sud-ouest en cours d'après-midi, initialement un peu plus à l'Est qu'arome mais beaucoup plus à l'Ouest que GFS/WRF. Je pense donc aussi que les modèles américains sont à la ramasse.

 

901037170627182612.gif

 

Tout en espérant ne pas avoir de déphasage habituel, réduisant la dégradation à seulement de bonnes pluies stratiformes notamment en Aquitaine et des orages, largement plus en amont... comme 8 fois sur 10 depuis le début de la saison... :ph34r:

Modifié par DoubleKnacki
2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais c'est vrai que c'est impressionnant ces divergences entre modèles. À peine croyable. Sur WRF 0.05 °, aucun déclenchement de convection dans l'intérieur Aquitaine. Sur GFS, déclenchement de la convection partiellement, plutôt vers le Nord Aquitain. Sur AROME, cela traverse toute cette région. Sur EURO4, déclenchement dans l'intérieur des terres....  Bref, vous m'avez compris, il n'y a qu'à voir les différents modèles pour voir ces divergences extravagantes à une aussi courte échéance comme le dit Jérome.

 

Je sens qu'un MCS, sous le forme d'un gros paquet pluvio-orageux, circulant entre le Nord Aquitain et le Nord Midi-Pyrénéens et vers le Massif-Central, précédé d'une ligne orageuse virulente, étirée jusque vers les Pyrénéens, traversant tout Midi-Pyrénées.

 

Pressé de voir ce que l'organisation va donner. 

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

Estofex : http://www.estofex.org/ :ph34r:

 

Le dernier GFS semble encore un peu, décaler vers l'Ouest (avec une anomalie plus prononcée)... en tout cas dans ses mailles larges. Je ne serais pas surpris qu'il rejoigne ou se rapproche des européens demain matin. Arpège a aussi légèrement décalée sa copie, vers l'Ouest.

Modifié par DoubleKnacki
2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On focalise sur la journée de demain et à juste titre pour les raisons énoncées ci-dessus mais pour l'Aquitaine, l'enjeu de cette dégradation perdurera jusqu'à samedi. Flux d'ouest à nord-ouest bien froid en altitude pour la saison avec des salves orageuses répétitives à attendre entre mardi soir et samedi fin de journée dans un contexte bien dynamique et instable. Euro4 justement commence à atteindre cette échéance et il ne fait pas dans la demi-mesure avec des lignes orageuses parfois très actives tout comme le laisse entendre GFS depuis plusieurs jours. Il y a de sacrés cumuls à aller chercher entre demain et samedi soir sur l'Aquitaine ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Run999H a dit :

On focalise sur la journée de demain et à juste titre pour les raisons énoncées ci-dessus mais pour l'Aquitaine, l'enjeu de cette dégradation perdurera jusqu'à samedi. Flux d'ouest à nord-ouest bien froid en altitude pour la saison avec des salves orageuses répétitives à attendre entre mardi soir et samedi fin de journée dans un contexte bien dynamique et instable. Euro4 justement commence à atteindre cette échéance et il ne fait pas dans la demi-mesure avec des lignes orageuses parfois très actives tout comme le laisse entendre GFS depuis plusieurs jours. Il y a de sacrés cumuls à aller chercher entre demain et samedi soir sur l'Aquitaine ! 

 

Je me faisais un peu la même réflexion en regardant Arome ce matin, "sacré ciel de traîne pour demain".

Il y a de belles bouboulles qui circulent rapidement d'Ouest en Est, on verra ce qu'il en reste, mais il y a de quoi bien humifier la surface on est d'accord ;)

 

La Gironde et la Dordogne se font snobbés sur le 0Z au passage xD:ph34r:

Le ciel est assez nébuleux, mais en même temps il n'était pas prévu un grand soleil.

Niveau photo ça va être compliqué car (à en croire les modèles), ça explose dans les terres, ça sent le truc inchassable.

2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, neige84 a dit :

Niveau photo ça va être compliqué car (à en croire les modèles), ça explose dans les terres, ça sent le truc inchassable.

 

Et ça sent aussi le truc très flotteux... :ph34r:

 

Finalement ce matin, exit le scénario à la Arôme d'hier soir avec une ligne de grain traversant toute la région Nouvelle Aquitaine et Occitanie ; mais c'est un bien pour un mal, puisqu'il rejoint finalement ARP, NAE ou encore certains WRF (notamment le WRF-IC), avec un début de dégradation par le Pays Basque, puis remontant en fin d'après-midi/début de soirée vers le Massif Central.

Le potentiel de très virulentes rafales s'est donc amoindri, mais ça reste quand même largement à surveiller !

 

Ce qui est un peu plus nouveau ce matin, c'est le caractère parfois fortement pluvieux de ces orages, avec encore pas mal d'incertitude... En témoigne les divergences affichées par ce panel de quelques modèles, avec d'un côté un trio ARO/NAE/WRF et de l'autre ARP.

aromehd-25-30-3mnh9_mini.png 17062806_2700ujj3_mini.png precip-cumul.png?run=run00model arpege-25-30-3qja1_mini.png

 

Si les quantités d'un modèle à l'autre sont assez similaires (localement >50 mm sur l'épisode), on a globalement les mailles fines qui envoient sur dépts 46, 82 et 19, tandis que la maille plus large d'Arpège décale plutôt sur dépts 82, 12 et 15.

2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Yep @tornado 86, MF en parle dans sa vigilance :

 

Citation

Le système s'évacue en cours de soirée vers le Massif Central et le Languedoc mais garde sur le nord-est de la région, en particulier entre le Tarn-et-Garonne, le Lot, le Tarn, la Corrèze et Aveyron, un aspect pluvieux préoccupant, avec des lames d'eau atteignant localement 50 mm en une heure.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On a comme un compromis ce matin sur les modèles entre un Arôme qui a bien perçu le développement du système en amont sur le Golfe et Arpege ou certains WRF voyant le déclenchement sur la région MP.

 

Du coup, on semble partir sur un système qui se développerait par la côte Basque et remonterait bien vers l'est de l'Aquitaine en s'intensifiant puis la région MP et le MC. Arôme revoit à la baisse son potentiel venteux même si très localement les 100 km/h pourraient être atteints voire dépassés. Sa révision vient surtout du fait que la structure linéaire est moins évidente ce matin mais attention aux cellules locales virulentes.

 

Pour le département de la Gironde, je trouve que la vigilance est limite car le plus gros déboulerait bien par le PB en remontant vers le MC et même le quart nord-ouest du 40 pourrait être en limite. Néanmoins, la divergence des modèles encore ce matin amene à la prudence sur la trajectoire de ce front orageux. 

 

Comme souvent dans ce genre de dégradation, on surveillera le risque de fortes rafales de vent et de grosses chutes de grêle ainsi que de fortes lames d'eau quoique ce système semble évoluer assez rapidement. On va pouvoir un peu mieux définir l'ampleur de la degradation aux alentours de 12h là où tout semble se mettre en place dans le Golfe de Gascogne. La carte Estofex me parait la plus appropriée. 

 

Pour les jours suivants, ciel de traîne actif avec passages orageux parfois actifs près des côtes et sur le nord de la région. Fin de semaine sans doute bien pluvieuse aux abords des Pyrénées mais instabilité en lent déclin entre jeudi et samedi sur la région.

3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Kéraunos ne fait pas dans la dentelle!

 

prevision-orages-tornades-keraunos.png?r=2072750

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, neige84 a dit :

Yep @tornado 86, MF en parle dans sa vigilance :

 

 

Oui,  c'est un élément qui est apparu sur les dernières actualisations, c'est vrai que souvent on se focalise sur grêle / rafales mais dans ce genre de situations les cumuls peuvent être très forts au niveau de la tête d'onde, un peu au nord du minimum de surface, qui pivote de manière anti horaire et qui induit un déplacement plus lent au nord.  Comme chacun y va de sa petite analyse ce matin,  je vous propose la mienne,  rédigée en fin de nuit.  

Pas surpris que AROME propose de telles valeurs de flotte.  Une situation similaire le 31 août 2015,  il y avait eu jusqu'à 80-150 mm très localement. 

 

 

@Run999H c'est vrai que la Gironde,  j'ai pas mal hésité.  Mais le sud est du département peut connaître de très fortes lames d'eau,  ce que suggère des outils inaccessibles au grand public (PE AROME). 

_20170627_105134.JPG

12 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Gaétan de nous faire partager ton analyse. Oui dans tous les cas sur ce genre de prévision, mieux vaut voir un peu plus large justifiant alors le passage à l'orange de la Gironde même si le risque est plus faible qu'ailleurs. Pour les Landes et le Pays Basque, les stratus sont quand même bien présents à nouveau et même si c'est le forçage d'altitude qui fait l'essentiel du travail, j'ai quand même un doute sur ce secteur avec cette tartine inhibitrice. Pour le reste, je te rejoins complètement et merci pour l'aspect technique ;) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A pau, les nuages bas se déchirent et ie soleil est de plus en plus présent 

3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il me semble avoir lu deçi delà que parfois les nuages bas pouvait renforcer l'énergie des orages ...sans être toujours donc inhibiteur. Qui peut nous éclairer ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, pastourelle a dit :

Il me semble avoir lu deçi delà que parfois les nuages bas pouvait renforcer l'énergie des orages ...sans être toujours donc inhibiteur. Qui peut nous éclairer ?

Il y a "nuages bas" et nuages bas xD

Tout dépend la température de la masse d'air associée à ces nuages bas, l'instabilité de celle qui la surplombe, et à la hauteur de l'inversion.

Dans le cas d'une couche assez mince et homogène surplombée d'une masse d'air encore instable, et s'il y a des trouées, la cumulification qui prend au niveau de la couche de nuages bas est plus profonde qu'en ciel clair où il y a inhibition. Tu dois souvent observer cela sur le piémont avec ces invasions de stratus qui se déchirent et cumulifient à la mi-journée. Mais en général la convection est peu profonde et ça forme juste une couche de stratocu un peu plus épais contre le relief avec brouillard en montagne

Souvent, on associe présence de nuages bas à inhibition convective car cela réduit l'instabilité en basses couches (t2m moins élevée), mais elle reste présente à l'étage moyen, où les phénomènés à l'origine des orages ne sont pas exactement les mêmes. Dans tous les cas, ça gâche le plaisir des chasseurs d'orage.

Dans le cas d'aujourd'hui, le forçage d'altitude est tellement vigoureux, avec beaucoup d'instabilité en basses couches, que les nuages bas actuels n'auront pas ou très peu d'influence sur la sévérité des orages. Comme la signalé Clem064, ça se dégage actuellement, car le foehn se met en place avec augmentation des cisaillements profonds, ça va te nettoyer ça du sol au plafond.

 

5 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et bien j'espère que ça va nettoyer ça du sol au plafond ne serait-ce que pour avoir quelques rayons de soleil et de profiter de la dernière journée de soleil à la piscine avant la dégradation. Mais c'est pas gagné sur Dax, ça semble bien compact alors qu'en fin de matinée on aurait pu croire à une levée de ces derniers. Que les orages t'entendent Gaétan !! ^^

2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La dégradation orageuse passera par le nord est puis se dirigera vers le nord.Elle impactera une zone allant de la Dordogne au Limousin.Faible risque d orage ailleurs.

Si vous n'êtes pas convaincu ,regardez le radar d'Infoclimat ou la carte des vents de météo ciel.

Meteo France a faux et Keraunos aussi.Pareil pour la carte de Meteo ciel.

http://www.meteociel.fr/modeles/gfs/vent-moyen/3h.htm

NB:je suis nouveau mais je m'y connais un peu(pas autant que vous) en prevision.Je suis passioné de météo et de géologie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, gaet34 a dit :

Il y a "nuages bas" et nuages bas xD

Tout dépend la température de la masse d'air associée à ces nuages bas, l'instabilité de celle qui la surplombe, et à la hauteur de l'inversion.

Dans le cas d'une couche assez mince et homogène surplombée d'une masse d'air encore instable, et s'il y a des trouées, la cumulification qui prend au niveau de la couche de nuages bas est plus profonde qu'en ciel clair où il y a inhibition. Tu dois souvent observer cela sur le piémont avec ces invasions de stratus qui se déchirent et cumulifient à la mi-journée. Mais en général la convection est peu profonde et ça forme juste une couche de stratocu un peu plus épais contre le relief avec brouillard en montagne

Souvent, on associe présence de nuages bas à inhibition convective car cela réduit l'instabilité en basses couches (t2m moins élevée), mais elle reste présente à l'étage moyen, où les phénomènés à l'origine des orages ne sont pas exactement les mêmes. Dans tous les cas, ça gâche le plaisir des chasseurs d'orage.

Dans le cas d'aujourd'hui, le forçage d'altitude est tellement vigoureux, avec beaucoup d'instabilité en basses couches, que les nuages bas actuels n'auront pas ou très peu d'influence sur la sévérité des orages. Comme la signalé Clem064, ça se dégage actuellement, car le foehn se met en place avec augmentation des cisaillements profonds, ça va te nettoyer ça du sol au plafond.

 

Merci Gaétan pour ce partage. Bientôt les Anasyg/Présyg sur IC, sympa ;)

 

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, gaet34 a dit :

Il y a "nuages bas" et nuages bas xD

Tout dépend la température de la masse d'air associée à ces nuages bas, l'instabilité de celle qui la surplombe, et à la hauteur de l'inversion.

Dans le cas d'une couche assez mince et homogène surplombée d'une masse d'air encore instable, et s'il y a des trouées, la cumulification qui prend au niveau de la couche de nuages bas est plus profonde qu'en ciel clair où il y a inhibition. Tu dois souvent observer cela sur le piémont avec ces invasions de stratus qui se déchirent et cumulifient à la mi-journée. Mais en général la convection est peu profonde et ça forme juste une couche de stratocu un peu plus épais contre le relief avec brouillard en montagne

Souvent, on associe présence de nuages bas à inhibition convective car cela réduit l'instabilité en basses couches (t2m moins élevée), mais elle reste présente à l'étage moyen, où les phénomènés à l'origine des orages ne sont pas exactement les mêmes. Dans tous les cas, ça gâche le plaisir des chasseurs d'orage.

Dans le cas d'aujourd'hui, le forçage d'altitude est tellement vigoureux, avec beaucoup d'instabilité en basses couches, que les nuages bas actuels n'auront pas ou très peu d'influence sur la sévérité des orages. Comme la signalé Clem064, ça se dégage actuellement, car le foehn se met en place avec augmentation des cisaillements profonds, ça va te nettoyer ça du sol au plafond.

 

Suis un peu moins con....merci beaucoup. Donc cela dépend presque exclusivement du forçage d'altitude c'est cela? Soit celui-ci est puissant et du coup on se fout de ce qui se passe dans les basses couches....soit le forçage a besoin de prendre l'énergie du sol au plafond et là hop les stratus casse les c...... C'est cela en simplifiant, d'ailleurs je sais pas le dire autrement !!!:S

Si ce que je viens de dire est assez juste, quels sont les paramètres planchers que nous devons avoir quand il y a de faibles forçages et qu'il y a ces stratus pour que l'on puisse espérer que la mayonnaise prenne quand même? Bon suis pas très clair dans ma questionxD

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, pastourelle a dit :

Suis un peu moins con....merci beaucoup. Donc cela dépend presque exclusivement du forçage d'altitude c'est cela? Soit celui-ci est puissant et du coup on se fout de ce qui se passe dans les basses couches....soit le forçage a besoin de prendre l'énergie du sol au plafond et là hop les stratus casse les c...... C'est cela en simplifiant, d'ailleurs je sais pas le dire autrement !!!:S

Si ce que je viens de dire est assez juste, quels sont les paramètres planchers que nous devons avoir quand il y a de faibles forçages et qu'il y a ces stratus pour que l'on puisse espérer que la mayonnaise prenne quand même? Bon suis pas très clair dans ma questionxD

Pour un truc aussi organisé comme aujourd'hui, le paramètre prédominant est effectivement forçage d'altitude et cisaillement de vent.

Quand c'est moins cisaillé / instable avec un contexte plus convergent, effectivement il faut pas qu'il y ait du stratus.. mais ça peut aussi partir d'au-dessus, s'il y a le moindre petit forçage et que les couches moyennes sont sèches ^^ exemple un talweg qui gagne depuis l'Espagne le lendemain d'une entrée maritime, avec des orages matinaux sur Gavarnie.

Donc pour répondre à ta dernière question, le paramètre le plus important dans la prévi orageuse, c'est bien la dynamique d'altitude. On en trouve toujours une trace pour comprendre la convection profonde. Ensuite, pour appréhender certains facteurs inhibants / aggravants, il faut prendre en compte humidité et convergence en basses couches, et cisaillement à tous niveaux, et bien sûr le relief..

Aujourd'hui c'est l'un des rares jours de l'année où la barrière pyrénéenne est  quasi "transparente" vis à vis des orages, grâce à ce contexte particulièrement instable et cisaillé.. Souvent, ça reste plutôt d'un côté ou de l'autre de la chaîne...

5 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Encore une fois les orages ont fait pschittt... 5 mm pas plus :( 

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, WEATHER FORECAST 60 a dit :

La dégradation orageuse passera par le nord est puis se dirigera vers le nord.Elle impactera une zone allant de la Dordogne au Limousin.Faible risque d orage ailleurs.

Si vous n'êtes pas convaincu ,regardez le radar d'Infoclimat ou la carte des vents de météo ciel.

Meteo France a faux et Keraunos aussi.Pareil pour la carte de Meteo ciel.

http://www.meteociel.fr/modeles/gfs/vent-moyen/3h.htm

NB:je suis nouveau mais je m'y connais un peu(pas autant que vous) en prevision.Je suis passioné de météo et de géologie.

O.o:D

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

Et dire que Tous les modeles en prévoyaient entre 25 et 30 mm chez moi ... 

finalement pas besoin de trop de former pour effectuer des prévisions , il suffit de tirer à pile ou face ! 

Modifié par Panxoa64

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.