darkminimouf

Du 17 juillet au 23 juillet 2017 - prévision météo semaine 29

140 messages dans ce sujet

Treizevents tu dis que nous sommes passés à coté de la correctionnelle, il vaut mieux rester prudent car la correctionnelle nous pend encore un peu au nez ! :D

Cela-dit, GFS amenuise la descente de la goutte froide Islandaise (on va parler de goute froide ca sera plus simple...) et le cutt off n'est toujours pas assuré sur l'Europe (comme sur CEP), cela dit ce thalweg va sans doutes s'isoler à un moment en goute froide entre GB et Scandinavie et son comportement est encore difficile à appréhender, c'est le grain de sable qui met la zizanie dans les modèles et qui peut même changer radicalement une récurrence .

5 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, kéké a dit :

Treizevents tu dis que nous sommes passés à coté de la correctionnelle, il vaut mieux rester prudent car la correctionnelle nous pend encore un peu au nez ! :D

Cela-dit, GFS amenuise la descente de la goutte froide Islandaise (on va parler de goute froide ca sera plus simple...) et le cutt off n'est toujours pas assuré sur l'Europe (comme sur CEP), cela dit ce thalweg va sans doutes s'isoler à un moment en goute froide entre GB et Scandinavie et son comportement est encore difficile à appréhender, c'est le grain de sable qui met la zizanie dans les modèles et qui peut même changer radicalement une récurrence .

 

Je m'interroge tout de même monsieur Alain kéké:P car a m'en donné il faudrait savoir de quelle récurrence on parle et surtout quelles en sont les limites dans le temps...

 

La plongée de talweg sur les Açores, provoquant le mois juin que l'on a connu il y'a plus de 15 jours qu'elle ne s'est pas reproduite,le dernier coup de chaud étant lié a une GF moribonde sur l'Espagne,et le bref coup chaud a venir est lié a l'arrivée d'un cut off par l'Atlantique.

 

La seule chose que l'on continue d'observer (mais qui est essentielle certes) c'est le maintient d'une dorsale subtropicale entre pays du Maghreb et l'Espagne  qui est un concentré d'air bouillant, mais même si elle est massive et qu'elle dure dans le temps ça reste un schéma estival somme toute classique d'un point de vue synoptique,même si comme le faisait remarquer Yann, l'anomalie en Méditerranée orientale, récurrente elle, empêche l'évacuation ou en tout cas le glissement même temporaire de cet air surchauffé plus a l'est.

 

Coté Atlantique bien qu'il se fasse "tordre" il apparait aussi que l'anticyclone des Açores a retrouvé sa place et les ensembles soulignent aussi a LT cet état de fait.

EDM101-216.GIF.b5e7cca2b5ef049bd615ef7711b3860c.GIFnaefs-0-0-240.png.28798c9584e767a694fe8fa9ddc59b90.png

 

Si maintenant on parle de récurrence lorsque des séquences très chaudes se répètent alors ok,mais on fait dans ce cas là abstraction de la synoptique d'ensemble qui il me semble a elle bien bougée, en juin c'était plutôt ça...

EDM101-120.GIF?00

 

 

Modifié par cédric du Lot
4 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On sent tout de même depuis quelques temps que la récurrence tend à opérer un certain "glissement" avec des changements subtiles tant sur le dynamisme que sur le positionnement des centres d'action. Ceci est d'autant plus visible depuis la séquence caniculaire qui a touché une majeure partie de la France au mois de juin. A chaque salve de la récurrence, à chaque intermède, des grains de sable s'invitent dans les rouages de celle-ci et on semble s'éloigner lentement des conditions supra synoptiques propres à la fin du printemps / début d'été, même si la circulation générale imprime toujours la même rythmique.

 

Après, ce "glissement" est-il une simple variante de notre récurrence, inhérente à l'avancée dans la saison estivale, ou une transition longue et lente vers une synoptique totalement différente à ce que nous avons connu au printemps et au début de l'été... je ne saurai le dire. En tout cas, la question se pose, d'autant plus que les changements de récurrence sont souvent moins francs, moins directs, moins perceptibles en saison estivale qu'en saison hivernale.

 

Pour récapituler une partie de mes propos, voici une illustration qui montre bien la différence entre 2 périodes allant de début mai à fin juin d'une part (dominance du régime AL ou Atlantic Low) et allant de fin juin à aujourd'hui d'autre part (dominance du régime AR ou Atlantic Ridge) :

 

image.thumb.png.6553b07a5cb2b8ec59463d15b217b4f5.png

 

Sur la première période, les pulsions chaudes occidentales étaient en partie pilotées par les talwegs atlantiques. En revanche, sur la seconde période, les talwegs plutôt de faible envergure suivaient la courbure de l'anticyclone des Açores (qui avait repris du poil de la Bête) et allaient s'isoler en goutte froide au large des côtes européennes. Sur les modélisations actuelles, on aperçoit toujours ce second schéma avec le maintien d'une dorsale atlantique et le décrochage d'anomalies basses sur sa frange nord-est.

12 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Petit point sur les deux principaux risques méteo de la semaine.

Tout d'abord la chaleur :

Alors que la canicule est bien installé sur la péninsule ibérique, un creux barométrique va s'installer sur le Proche Atlantique.  Le flux devenant bien cyclonique en altitude va provoquer la formation d'un minimum de surface dans le Golfe de Gascogne. Ce dernier va redresser le flux en basses couche advectant une masse d'air brûlante en provenance d'Ibérie qui envahira ensuite tout le SO lundi puis s'étendra sur l'ensemble du territoire mardi.

Dimanche.png.9b8d7ffc3996909cdecb4ff33cab396e.png Dimanche.png.282e9ab304f2152b06dfb1d5df35094d.png

 

+Quand aux orages, ils seront très nombreux en début de semaine. En effet ce coup de chaleur sera accompagné d'une onde théta assez impressionnante, humidifiant les basses couches de l'atmosphère. Le ressenti pendant ce coup de chaleur sera alors très lourd.

tempresult_ths8.gif

Dans le même temps un creux barométrique va se dessiner sur le proche atlantique et un tawleg en approche dans le Golfe de Gascogne accompagné d'une cassure du jet devrait rendre le contexte très divergent en altitude sur tout une moitié ouest du pays là ou la masse d'air sera la plus instable.

tempresult_ycz3.gif

Tous les ingrédients seront alors réunis sur une grande moitié ouest pour une dégradation orageuse majeure. La disponibilité en humidité sera très importante tout comme l'instabilité. Enfin aucune crète d'altitude ne viendra inhiber la convection comme souvent en période de fortes chaleurs estivales.

+Mercredi les forçages gagneront tout le pays alors que la masse d'air restera encore quasi tropicale. Le risque d'orages violents se géneralisera alors à l'ensemble du territoire.

Il faudra attendre Jeudi pour voir de l'air plus stable gagner du terrain par l'ouest.

Dimanche.png.a0ddafa52a7de8aedd547145faf3d7c6.png

 

 

 

 

 

 

34 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Coup de chaud marqué, certain pour la première partie de la semaine du topic, avec un temps plutôt sec et généralement ensoleillé, puis possibles dégradations orageuses s'amorçant par l'Ouest et le Sud-ouest dès la nuit de mardi à mercredi, pouvant se généraliser le lendemain et perdurer éventuellement une ou deux journées de plus (au gré des modèles). Au passage et à l'arrière de ces éventuelles bouffées orageuses, la masse d'air devrait logiquement se rafraîchir (sans excès dans ce sens-là), mais dans quelle mesure et pendant combien de temps ?!

 

Difficile d'appréhender pour nous et surtout les modèles, le positionnement possible, l'isolement potentiel et le trajet du système dépressionnaire entre l'Islande et les Îles-Britanniques, qui aura pas mal de conséquences je pense, sur la suite des événements... alors, retour plus ou moins rapide des hautes pressions en aval des dégradations, passage en flux d'Ouest plus ou moins durable ou mise en place d'un flux de Sud-ouest assez chaud et instable ? Une multitude d'options semble possible.

 

A suivre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Juste en complément des bonnes prévisions faites sur ce topic. A signaler un risque d'orages à partir de Lundi sur les reliefs sur une longue durée. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur le dernier GFS, les orages peinent tout de même à s’infiltrer sur le flanc est. Avec risque de vague de chaleur persistante sur tout le quart SE, CE voire jusqu'a l'Alsace.

Situation qui pourrait rappeler un peu celle de juillet 2010. 

Modifié par Charly-C

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui on se retrouve avec deux camps, américains et européens (c'est d'ailleurs comme ça depuis hier),les premiers (GFS et GEM) voyant toujours un creusement en GF s'opérer a l'ouest de l'irlande glissant lentement sur l'Angleterre, le deuxième CEP et UKMO ne semblent pas vraiment sur la même ligne avec un talweg déboulant dans la nuit de mardi a mercredi et ses "restes" nous concernant jusqu'a jeudi voire vendredi mais le creusement principal est sur l'Islande et fuit ensuite vers l'est pour semble t-il se positionner en mer de Norvège , la différence pour nous a une échéance pas si éloignée est prononcée et principalement pour la façade est du pays qui se trainerai une chaleur durable.

 

CEP et UKMO

ECM1-144.GIF.9c468537c0a8e405c52afa7fa12586b6.GIFUW144-21.GIF.3953545ccad5b262c141bbcb2b9e6920.GIF

 

GFS et GEM

gfs-0-144.png.34432292c6a18b4d620fadcfd3fc9149.pnggem-0-144.png.81dd61d911610cf9aad88b5d68401d7d.png

 

Modifié par cédric du Lot
1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Charly-C a dit :

Sur le dernier GFS, les orages peinent tout de même à s’infiltrer sur le flanc est. Avec risque de vague de chaleur persistante sur tout le quart SE, CE voire jusqu'a l'Alsace.

Situation qui pourrait rappeler un peu celle de juillet 2010. 

Oui, visible sur ARP ce soir c'est laborieux pour l'Est.(sauf reliefs frontaliers)

ARP un peu court cependant.arpege-25-114-0_xwk3.png

Puis thalweg repris par la circulation général vendredi.(moins chaud mais remontée du baro)

ECM1-168_ylz2.GIF

Reste une fenêtre Jeudi en conflit de masse d'air sur l'Est.

613821France2017071412pcp156.png

La récurrence en AL est finie depuis fin Juin.

Citation

 Une multitude d'options semble possible

Oh que oui Jérôme.

Modifié par Sky Blue
1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ecmwf se trouve probablement seul à +168h même par rapport à son ensemble et au autres modèles avec son min dépressionnaire trop au nord .

 

Je pense que finalement cette anomalie aurai du mal à progresser rapidement ( GFS )  , en tout cas moins rapidement que ecmwf modélise même il qu'il peu avoir raison surtout en toute fin du topic ( dimanche ) et début du prochain topic ( lundi )

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, momo4850 a dit :

Ecmwf se trouve probablement seul à +168h même par rapport à son ensemble et au autres modèles avec son min dépressionnaire trop au nord .

 

Je pense que finalement cette anomalie aurai du mal à progresser rapidement ( GFS )  , en tout cas moins rapidement que ecmwf modélise même il qu'il peu avoir raison surtout en toute fin du topic ( dimanche ) et début du prochain topic ( lundi )

 

Le dernier GFS remonte encore un peu la goutte froide, bref, il fait des petits pas en arrières depuis 2 runs , j'ai du mal à croire à l'isolement (oméga) de la dite goute froide ...

 

Modifié par kéké

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, Charly-C a dit :

Sur le dernier GFS, les orages peinent tout de même à s’infiltrer sur le flanc est. Avec risque de vague de chaleur persistante sur tout le quart SE, CE voire jusqu'a l'Alsace.

Situation qui pourrait rappeler un peu celle de juillet 2010. 

Salut Charly, attention à ne pas faire du run par run ce n'était qu'un coup de mou temporaire de GFS, Cep et Gfs ce matin nous donne bien des orages sur le flanc est avec un rafraîchissement généralisé.

Modifié par -Tom-

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, -Tom- a dit :

Salut Charly, attention à ne pas faire du run par run ce n'était qu'un coup de mou temporaire de GFS, Cep et Gfs ce matin nous donne bien des orages sur le flanc est avec un rafraîchissement généralisé.

Salut,

 

CEP n'est pas sorti à l'heure où tu écris ;).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, -Tom- a dit :

Salut Charly, attention à ne pas faire du run par run ce n'était qu'un coup de mou temporaire de GFS, Cep et Gfs ce matin nous donne bien des orages sur le flanc est avec un rafraîchissement généralisé.

Avant le rafraichissement généralisé.

ECF0-48_xbv4.GIF

ECF0-72_gwq1.GIF

ECF0-96_tiq7.GIF

ECF0-120_gog4.GIF

Sinon CEP et le // à peu près d'accord sur un isolement de BP vers GB et un rafraichissement par le ZO.

gfs-0-144_wgh1.png

ECM1-144_nrw1.GIF

UKMO et GEM plus nordique.

UW144-21_ztj6.GIF

 

gem-0-144_wfl4.png

Pour les orages sur l'Est, il faut attendre encore un peu, peut être au contact de l'air océanique venant butter sur l'air chaud stagnant sur l'Est.

arpege-25-102-0_wvn8.png

 144-777_fiu7.GIF

Modifié par Sky Blue
3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hier soir et ce matin GFS signe pour une journée de Mercredi très chaude pour tout le monde avant l'arrivée d'orages potentiellement violent du Centre aux Hauts de France. On entre dans le Money-time pour ces orages car la synoptique globale ne changera plus, reste plus qu'a caler les petits détails qui feront que..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

c'est clair que pour le moment le potentiel orageux ne ressemble pas à grand chose, le forçage est moche et désorganisé.

Déjà le talweg semble peu vertical, mais plutôt diagonal, on éliminé donc le NO, même un No élargit puisque l'air plus frais sans coup de boutoir serait à même d'atteindre également une bonne partie du centre ouest, voire une partie du SO.

 

Par exemple, dans les Deux Sèvres, ça donne ça en version brute, tout comme en Bretagne, Vendée etc...

graphe_ens3_hwm9.gif

 

Bref, passons pour ces régions qui n'ont plus qu'à espérer que ça change sérieusement, ou les orages matinaux qui surviennent parfois dans ces configurations.(cf certains modèles actu)

 

Ensuite sur notre diagonale habituelle, on a en moyenne ça:

graphe_ens3_rvx2.gif

 

 

On sent poindre un ou plusieurs risques orageux, mais rien est fait, il n'y a pas de cassure de T°C à 500hpa. Ce qui ressemble à un talweg peu vigoureux, désorganisé avec des forçages faiblards et anarchiques.

 

Et du coup dans l'Est, il n'est pas acquis que ce talweg parvienne à y étendre son influence cyclonique. Déjà il n'est absolument pas acquis que la baisse du thermomètre soit en mesure atteindre ces régions, et à priori on se retrouverait de toute façon avec isohypses parallèles au isothermes, en raison d'un talweg se stabilisant par manque de dynamisme en altitude. Les averses orageuses seraient dans ce cas réservées principalement aux massifs.

Comme ici dans la plaine du Rhone:

graphe_ens3_tst4.gif

Est il utile de le préciser, mais nous sommes bien d'accord qu'on ne prévoit pas un orage avec des diagrammes gefs...peut être un méchant grain lâchera t'il 

60 mm quelque part dans le NO. Mais statistiquement, ça permet d'établir un premier zonage, et de voir si l'aspect "bordellique" sur les forçages, se vérifie dans les PE ou pas et de quelle manière.

 

En outre, il apparaît que cette dépression entre Irlande et Islande au devenir d'ailleurs incertain, coupe l'alimentation de notre talweg avec de fait une influence zonale plus précoce, qui pourrait tuer dans l'oeuf la formation d'une barre instable.

Une bonne vieille barre instable comme sur gfs//:

126-574P_bkn1.GIF

 

 

Pour le moment, cette prévision orageuse à large spectre je n'y crois pas beaucoup.

5 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 31 minutes, sebb a dit :

Bonjour,

 

c'est clair que pour le moment le potentiel orageux ne ressemble pas à grand chose, le forçage est moche et désorganisé.

Déjà le talweg semble peu vertical, mais plutôt diagonal, on éliminé donc le NO, même un No élargit puisque l'air plus frais sans coup de boutoir serait à même d'atteindre également une bonne partie du centre ouest, voire une partie du SO.

 

Par exemple, dans les Deux Sèvres, ça donne ça en version brute, tout comme en Bretagne, Vendée etc...

graphe_ens3_hwm9.gif

 

Bref, passons pour ces régions qui n'ont plus qu'à espérer que ça change sérieusement, ou les orages matinaux qui surviennent parfois dans ces configurations.(cf certains modèles actu)

 

Ensuite sur notre diagonale habituelle, on a en moyenne ça:

graphe_ens3_rvx2.gif

 

 

On sent poindre un ou plusieurs risques orageux, mais rien est fait, il n'y a pas de cassure de T°C à 500hpa. Ce qui ressemble à un talweg peu vigoureux, désorganisé avec des forçages faiblards et anarchiques.

 

Et du coup dans l'Est, il n'est pas acquis que ce talweg parvienne à y étendre son influence cyclonique. Déjà il n'est absolument pas acquis que la baisse du thermomètre soit en mesure atteindre ces régions, et à priori on se retrouverait de toute façon avec isohypses parallèles au isothermes, en raison d'un talweg se stabilisant par manque de dynamisme en altitude. Les averses orageuses seraient dans ce cas réservées principalement aux massifs.

Comme ici dans la plaine du Rhone:

graphe_ens3_tst4.gif

Est il utile de le préciser, mais nous sommes bien d'accord qu'on ne prévoit pas un orage avec des diagrammes gefs...peut être un méchant grain lâchera t'il 

60 mm quelque part dans le NO. Mais statistiquement, ça permet d'établir un premier zonage, et de voir si l'aspect "bordellique" sur les forçages, se vérifie dans les PE ou pas et de quelle manière.

 

En outre, il apparaît que cette dépression entre Irlande et Islande au devenir d'ailleurs incertain, coupe l'alimentation de notre talweg avec de fait une influence zonale plus précoce, qui pourrait tuer dans l'oeuf la formation d'une barre instable.

Une bonne vieille barre instable comme sur gfs//:

126-574P_bkn1.GIF

 

 

Pour le moment, cette prévision orageuse à large spectre je n'y crois pas beaucoup.

Je vais finir par croire que tu portes la poisse ^^.

Pour l'instant, on en est pas la encore mais ça reste fouillis. On attendra Lundi maintenant pour des prévisions plus fines et lisible. En attendant, le risque orageux serait présent de Lundi à Jeudi avec une activité plus intense entre Mardi soir et Mercredi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, sebb a dit :

Bonjour,

 

c'est clair que pour le moment le potentiel orageux ne ressemble pas à grand chose, le forçage est moche et désorganisé.

Déjà le talweg semble peu vertical, mais plutôt diagonal, on éliminé donc le NO, même un No élargit puisque l'air plus frais sans coup de boutoir serait à même d'atteindre également une bonne partie du centre ouest, voire une partie du SO.

 

On sent poindre un ou plusieurs risques orageux, mais rien est fait, il n'y a pas de cassure de T°C à 500hpa. Ce qui ressemble à un talweg peu vigoureux, désorganisé avec des forçages faiblards et anarchiques.

 

Et du coup dans l'Est, il n'est pas acquis que ce talweg parvienne à y étendre son influence cyclonique. Déjà il n'est absolument pas acquis que la baisse du thermomètre soit en mesure atteindre ces régions, et à priori on se retrouverait de toute façon avec isohypses parallèles au isothermes, en raison d'un talweg se stabilisant par manque de dynamisme en altitude. Les averses orageuses seraient dans ce cas réservées principalement aux massifs.

Comme ici dans la plaine du Rhone:

graphe_ens3_tst4.gif

 

 

 

On a quand meme une petite cassure à 500hpa, on passe de -7° à -12° en 36h sur ton diagramme alors qu'à 850hpa la température continue de s'élever sur la même période.

Quant aux forçages, certes ils seront anarchiques comme tu l'a dis mais faiblards je ne pense pas. Dans ce contexte cyclonique en altitude, une petite cassure du jet peut vite rendre le flux très divergent sur une petite zone.

arpege-9-78-0.png?15-17    nmm-9-80-0.png?15-19

Dans cette masse d'air très fortement instable , humide et sans inhibition. Ces forçages bien qu'anarchique seront largement suffisant.

 

 

 

3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 22 heures, momo4850 a dit :

Ecmwf se trouve probablement seul à +168h même par rapport à son ensemble et au autres modèles avec son min dépressionnaire trop au nord .

 

Je pense que finalement cette anomalie aurai du mal à progresser rapidement ( GFS )  , en tout cas moins rapidement que ecmwf modélise même il qu'il peu avoir raison surtout en toute fin du topic ( dimanche ) et début du prochain topic ( lundi )

 

C'est quand même relativement bien vu Momo !

Finalement le cut-off semble bien avoir lieu sur les modèles et la goutte froide pourrait bien bloquer quelques temps entre GB et Norvège, laissant une situation à dégradé nord-est (ou nord-ouest à confirmer...)/sud-ouest frais au nord-est, de saison plus on va vers le sud, le changement se cycle se confirme ce soir.

 

Quel retournement, mauvais point pour CEP :o !

Modifié par kéké
2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Absolument, c'est un beau revirement de cep, et comme c'est le mieux noté, quand ça lui arrive ça surprend. 

 

Ceci dit le devenir de cette dépression reste tout à fait incertain, elle semble partie pour nous influencer au-delà de la fin de ce topic, capable de nous donner un temps allant de l'automne au zo anticyclonique pour notre seconde quinzaine de juillet, tout en préservant une T°C de saison dans l'Est.

En tout cas, il pourrait commencer à devenir délicat de parler de récurrence, avec la mise en place d'une grosse dorsale sur l'Atlantique et à son Est la dépression bloquée sur l'Ouest de l'UE.

 

Et si avec la synoptique prévue, on a toujours pas d'eau hors déluge local, alors il faudra commencer à s'inquiéter.

 

 

Modifié par sebb
4 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas facile de deviner la tendance pour la fin de la semaine prochaine, du côté de CEP on a une activité dépressionnaire bien au plus nord que GFS, en gros des divergences dés 96h sur les modèles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 23 heures, kéké a dit :

C'est quand même relativement bien vu Momo !

Finalement le cut-off semble bien avoir lieu sur les modèles et la goutte froide pourrait bien bloquer quelques temps entre GB et Norvège, laissant une situation à dégradé nord-est (ou nord-ouest à confirmer...)/sud-ouest frais au nord-est, de saison plus on va vers le sud, le changement se cycle se confirme ce soir.

 

Quel retournement, mauvais point pour CEP :o !

Nouveau revirement sur CEP ce soir, exit la plongée de BP vers GB, comme GEM circulation du rail dépressionnaire très nordique entre Groenland-Islande et Scandinavie.

 

ECM1-120_yqv4.GIF

ECM4-144_mse4.GIF

Sur UKMO le noyau de BP assez nordique aussi.

 

UW144-21_tou6.GIF

ARP maintient les BP sur GB, menaçant les régions septentrionales.

arpegeeur-0-114_hrb1.png

A J+7, CEP limite résurgence.O.o

ECM0-168_zho8.GIF

 

Modifié par Sky Blue
4 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cep à +144h O.o

Screenshot_2017-07-16-20-32-20-775_com.meteociel.fr.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est un peu le UKMO d'hier.

UW144-21_spg7.GIF

 

Modifié par Sky Blue
2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai l'impression que ce petit isolement au large du Portugal issue du fond de talweg qui doit nous concerner a partir de mardi et mercredi met quelques peu le bordel!:D

Ce qui est curieux c'est que ce Talweg il n'est pas vraiment costaud, ni très creux, sans dynamique réelle si ce n'est engendrer une dégradation orageuse dont l'ampleur n'est toujours pas cernée, mais suffisant pour faire revivre la récurrence méridienne de sud, intéressant a suivre.

L'américain n'est toujours pas sur cette lignée et d'ailleurs garde une certaine stabilité depuis plusieurs jours, qu'il voit juste ça c'est une autre paire de manche...

gfs-0-144.png?12

 

Arpège est assez drôle c'est un mix des deux,GF sur le nord d'Albion,amorce de creusement au large du Portugal...Un joyeux bazar a échéance réduite qui met du piquant, ça tombe bien on commençait a s'ennuyer!xD

Modifié par cédric du Lot
1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.