27 messages dans ce sujet

Bonjour à tous,

Alors que notre été se poursuit, il est (déjà) temps de s'intéresser à ce qu'il va se passer lors de cet automne 2017 ! 

Qu'en sera-t-il cette année ? Tendance sèche ? Humide ? Avec des températures de saison, ou des anomalies seront-t-elles présentes ? 

Je laisse les pros et les cadors du forum IC détailler ci-dessous leurs prévisions et débattre. Nul doute que j'aurais du plaisir et de l'intérêt, à lire ce qui va se dire :)

Icéen(nes) à vous de jouer !! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour j'attendais l'ouverture de ce topic avec impatience merci. 

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'amorce une première reflexion sur les paramètres en cours, un QBO qui commence sa descente (juillet en attente), probablement négative à l'automne. Par ailleurs l'activité solaire sur sa phase descendante bien que cette phase 24 soit très peu ample ( comparable à 1800-1820) est tout de même à prendre en compte. Enfin la projection Enso , plutôt Nada ou faible Nino , est "rassurante".  De visu comme ça, une petite tendance automne humide et frais ;) suivi d'un hiver assez froid, vers une triade 2004-06 ?

ps: c'est juste une ébauche d'analyse ... :)  Aout en mode canicule? En attendant 

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme d'hab quoi, un topic automne qui ne sert qu'à préparer le terrain à l'hiver qui évidemment sera froid et neigeux en raison d'un QBO négatif en vue et activité solaire faiblarde.

Comme le dit Ciel d'encre sur le LT.

Citation

Je me demande parfois pourquoi je me fatigue à venir ici.

Vivement le 1 septembre que le topic hiver soit ouvert, car l'automne n'intéresse personne sur IC.

Modifié par Sky Blue
2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est bien dommage, c'est la recharge des nappes! :ph34r:

 

Et puis au fond, entre dernière chaleur et premier frimas, je trouve cette période de l'année intéressante niveau météo, parfois plus que le printemps assez "plat".

3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello ! 

Ce qui est acquis de toute façon tout d'abord c'est bel et bien la baisse de l'activité solaire qui se poursuit avec une phase qui devrait rester neutre au niveau de la ENSO donc sans EL NINO ET EL NINA ! Ensuite la QBO semblerait également être en phase descendante ! Probablement négative d'ici l'automne ? A suivre.....

A l'heure actuelle , j'entrevois un mois d'Octobre plutôt calme et sec avec les épisodes cévenols probables ! 

Cependant pour Novembre la fiabilité reste mauvaise pour moi.. je table plutôt sur un mois de saison mais les premiers coups de froids me sembleraient pas impossibles ;) 

On verra bien !! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 13/07/2017 à 19:57, Sky Blue a dit :

Comme d'hab quoi, un topic automne qui ne sert qu'à préparer le terrain à l'hiver qui évidemment sera froid et neigeux en raison d'un QBO négatif en vue et activité solaire faiblarde.

Comme le dit Ciel d'encre sur le LT.

Vivement le 1 septembre que le topic hiver soit ouvert, car l'automne n'intéresse personne sur IC.

Cela n'intéresse personne tu es sûr ? 

Les personnes passionnées qui habitent à proximité de la Méditerranée (par exemple) ne doivent pas être de cet avis...

D'ailleurs je surveillerais cette année les épisodes cévenols vu l'anomalie de température de la mer Méditerranée cette année

3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 13/07/2017 à 19:57, Sky Blue a dit :

Comme d'hab quoi, un topic automne qui ne sert qu'à préparer le terrain à l'hiver qui évidemment sera froid et neigeux en raison d'un QBO négatif en vue et activité solaire faiblarde.

 

Vivement le 1 septembre que le topic hiver soit ouvert, car l'automne n'intéresse personne sur IC.

 

 

Tu te regardes un peu moins le nombril (une habitude chez toi) tu lèves les yeux  , tu te renseignes et tu verras si l'automne n’intéresse personne

Merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 43 minutes, Robin59 a dit :

Cela n'intéresse personne tu es sûr ? 

Les personnes passionnées qui habitent à proximité de la Méditerranée (par exemple) ne doivent pas être de cet avis...

D'ailleurs je surveillerais cette année les épisodes cévenols vu l'anomalie de température de la mer Méditerranée cette année

Le lien entre une mer chaude et les épisodes cévenols n'est pas du tout évident.

-Pour la fréquence absolument pas, c'est la configuration qui compte qui n'a rien à voir avec la température de l'eau

-Pour l'intensité, ça reste à démontrer.

....

Il faut être honnête l'automne intéresse peu la communauté d'IC :

- l'automne et le printemps c'est chaque année 5, 6 voire 7 pages

-l'été, on arrive péniblement à 10

-l'hiver c'est 50, 60 ou 70 pages, voire plus. Peut être parce qu'ils disparaissent peu à peu qu'ils méritent autant d'attention....

6 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Robin59 a dit :

Cela n'intéresse personne tu es sûr ? 

Les personnes passionnées qui habitent à proximité de la Méditerranée (par exemple) ne doivent pas être de cet avis...

D'ailleurs je surveillerais cette année les épisodes cévenols vu l'anomalie de température de la mer Méditerranée cette année

Certes, mais les épisodes MED c'est plus sur le topic MED que sur le saisonnier non.

C'est de la méso-échelle, alors que le saisonnier c'est large spectre et indices plutôt basses fréquences.

Si tu arrives à prévoir les épisodes cévenols plusieurs semaines à l'avance, tu me fais signe.;)

Citation

Tu te regardes un peu moins le nombril (une habitude chez toi) tu lèves les yeux 

En permanence en effet, je suis nombriliste.xD

Ton pseudo est le bon, c'est déjà un bon début.-_-

Il commence bien ce topic tiens.:|

 

Pour ne pas être complétement HS, les premières prévisions de G SECHET.

686469automne2017.jpg

 

 

 

 

 

Modifié par Sky Blue
5 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il ne prévoit pas une canicule en septembre!? C'est pas réaliste :ph34r:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, Dam29 a dit :

Il ne prévoit pas une canicule en septembre!? C'est pas réaliste :ph34r:

Non dans des conditions DA (dorsales anticycloniques) on va surtout avoir un mistral bien régulier ( risques d'incendie) . Pour octobre et novembre, ça me paraît osé ;) ça pourrait évoluer vite tout ça .

Modifié par pablo25

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'automne et le printemps sont les saisons les plus délicates pour ce qui est de la prévision saisonnière, et ne font pas non plus l'objet de beaucoup de recherches de la part des scientifiques qui se focalisent davantage sur l'hiver et l'été, saisons où les enjeux sont bien plus importants. Combiné au fait que la prévision automnale n'intéresse pas forcément beaucoup les passionnés mis à part les méditerranéens, il n'est pas illogique que les topics d'automne soient peu vivants. On n'a pas grand chose sur quoi s'appuyer et l'automne est généralement une saison assez morne et inintéressante sur les deux bons tiers de la France (dégradations orageuses de moins en moins fréquentes et de moins en moins marquées, pas vraiment de tempêtes depuis plusieurs décennies, et c'est encore trop tôt pour l'hiver).

 

Et pour les méditerranéens on comprend bien que ce qui les importe n'est pas tant d'avoir une estimation des moyennes mensuelles, mais plutôt du potentiel de survenue des épisodes typiques de la région en fin de saison après avoir patienté au sec l'essentiel de l'été. Problème, la prévision saisonnière n'est guère faite pour anticiper ce genre d'épiphénomènes ; déjà qu'on a du mal à anticiper les grands schémas de circulation, alors dire si une ou deux fois dans l'automne on fera 100 mm / 24 heures à Narbonne ou Toulon c'est pas vraiment la peine d'y penser. Mais bon c'est la marotte, d'annoncer quand même des épisodes méditerranéens en cette saison. Enfonçons des portes ouvertes, on peut déjà annoncer aussi que les feuilles vont tomber des arbres, et qu'il y a un risque important de manifestations à la rentrée.

 

Allez, on va quand même jouer le jeu. On l'avait vu l'année dernière (voir topic automne 2016), on note que les probabilités de blocages sur le nord de l'Europe avec en corollaire des isolements de noyaux de bas géopotentiels en Méditerranée semblent bien plus conséquentes en automne lorsque l'on observe une surchauffe des eaux de l'Atlantique équatorial (indice TNA positif). Ce qui, bien entendu, accroît en conséquence le potentiel de survenue d'épisodes méditerranéens, puisque c'est souvent la meilleure synoptique pour ce genre de phénomènes. Or, il s'avère que la TNA est particulièrement positive cette année. En fait, en valeur détrendée (oui, j'ai francisé un peu violemment) du réchauffement, elle est même actuellement la quatrième la plus élevée pour cette période de l'année derrière 1987, 2005 et 2010. Hasard ou pas, ce sont des années qui vont peut-être parler aux méditerranéens qui connaissent un minimum la climatologie de leur région.

 

A noter que aussi que par la même logique (blocages sur l'Europe du nord, bas géopotentiels en Méditerrranée), une TNA très positive semblerait aussi avoir tendance à favoriser l'émergence d'épisodes hivernaux précoces. J'ai pris une station du centre pour être à peu près représentatif : à Bourges, sur les 15 dernières années, on n'a observé de la neige qu'à deux reprises en novembre. C'était en 2005 et 2010. Et il avait aussi neigé en novembre 1987. Anodin .. ou pas.

20 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, TreizeVents a dit :

L'automne et le printemps sont les saisons les plus délicates pour ce qui est de la prévision saisonnière, et ne font pas non plus l'objet de beaucoup de recherches de la part des scientifiques qui se focalisent davantage sur l'hiver et l'été, saisons où les enjeux sont bien plus importants. Combiné au fait que la prévision automnale n'intéresse pas forcément beaucoup les passionnés mis à part les méditerranéens, il n'est pas illogique que les topics d'automne soient peu vivants. On n'a pas grand chose sur quoi s'appuyer et l'automne est généralement une saison assez morne et inintéressante sur les deux bons tiers de la France (dégradations orageuses de moins en moins fréquentes et de moins en moins marquées, pas vraiment de tempêtes depuis plusieurs décennies, et c'est encore trop tôt pour l'hiver).

 

Et pour les méditerranéens on comprend bien que ce qui les importe n'est pas tant d'avoir une estimation des moyennes mensuelles, mais plutôt du potentiel de survenue des épisodes typiques de la région en fin de saison après avoir patienté au sec l'essentiel de l'été. Problème, la prévision saisonnière n'est guère faite pour anticiper ce genre d'épiphénomènes ; déjà qu'on a du mal à anticiper les grands schémas de circulation, alors dire si une ou deux fois dans l'automne on fera 100 mm / 24 heures à Narbonne ou Toulon c'est pas vraiment la peine d'y penser. Mais bon c'est la marotte, d'annoncer quand même des épisodes méditerranéens en cette saison. Enfonçons des portes ouvertes, on peut déjà annoncer aussi que les feuilles vont tomber des arbres, et qu'il y a un risque important de manifestations à la rentrée.

 

Allez, on va quand même jouer le jeu. On l'avait vu l'année dernière (voir topic automne 2016), on note que les probabilités de blocages sur le nord de l'Europe avec en corollaire des isolements de noyaux de bas géopotentiels en Méditerranée semblent bien plus conséquentes en automne lorsque l'on observe une surchauffe des eaux de l'Atlantique équatorial (indice TNA positif). Ce qui, bien entendu, accroît en conséquence le potentiel de survenue d'épisodes méditerranéens, puisque c'est souvent la meilleure synoptique pour ce genre de phénomènes. Or, il s'avère que la TNA est particulièrement positive cette année. En fait, en valeur détrendée (oui, j'ai francisé un peu violemment) du réchauffement, elle est même actuellement la quatrième la plus élevée pour cette période de l'année derrière 1987, 2005 et 2010. Hasard ou pas, ce sont des années qui vont peut-être parler aux méditerranéens qui connaissent un minimum la climatologie de leur région.

 

A noter que aussi que par la même logique (blocages sur l'Europe du nord, bas géopotentiels en Méditerrranée), une TNA très positive semblerait aussi avoir tendance à favoriser l'émergence d'épisodes hivernaux précoces. J'ai pris une station du centre pour être à peu près représentatif : à Bourges, sur les 15 dernières années, on n'a observé de la neige qu'à deux reprises en novembre. C'était en 2005 et 2010. Et il avait aussi neigé en novembre 1987. Anodin .. ou pas.

Ah bon ! :P

 

Plus sérieusement c'est vrai que les automnes en dehors des régions méditerranéennes sont devenus bien mornes et sans saveur pour les régions du nord où anticyclone d'automne rime bien souvent avec stratus qui collent comme un sparadrap avec le cortège de journées sans soleil et pollution en prime , au point qu'on peut se demander si comme la disparition de certaines espèces animales le bon vieux zonal automnal apportant son lot de perturbations bien pluvieuses et venteuses suivis de beaux cieux de traînes avec successions de grains orageux et de belles éclaircies avec arc-en-ciel et superbes couleurs d'automne n'est plus qu' à mettre au rang des souvenirs ! Et ce ne sont pas les prévisions de Fred Decker pour cet automne qui démentiraient si elles s'avéraient exactes .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, bernardt60 a dit :

Plus sérieusement c'est vrai que les automnes en dehors des régions méditerranéennes sont devenus bien mornes et sans saveur pour les régions du nord où anticyclone d'automne rime bien souvent avec stratus qui collent comme un sparadrap avec le cortège de journées sans soleil et pollution en prime

Là, Bernard, tu parles plutôt de la fin de l'automne, car en septembre et octobre, on a souvent ces dernières années de l'anticyclone avec du soleil, j'en sais quelque chose, je suis toujours en vacances à la montagne en septembre et toutes ces dernières années ensoleillées m'ont pourri mes randonnées. Où sont passées les fameuses tempêtes d'équinoxe ?:x

2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, Ralala78 a dit :

, je suis toujours en vacances à la montagne en septembre et toutes ces dernières années ensoleillées m'ont pourri mes randonnées.

???

Le soleil te pourri tes randonnées ? Il n'y a pas un problème dans ta phrase ?

Moi qui randonne beaucoup, c'est vrai que septembre est un super mois, agréable, avec généralement beaucoup de soleil

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Meteo La Flèche évoque un potentiel d'épisode cévenol en octobre et un mois de novembre humide en flux de NO moyen; par ailleurs un hiver très humide et assez doux.... Pas mal pour nos montagnes ;) 

PS : perso, la tendance automne m'intéresse , pour les premiers cumuls en solide hihihi, pour la plaine c'est triste oui! Mais on peut passer d'un temps très chaud en septembre à une fin novembre sous la neige ( surtout Est), l'automne à son charme aussi

Modifié par pablo25

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, th38 a dit :

Le soleil te pourri tes randonnées ? Il n'y a pas un problème dans ta phrase ?

Moi qui randonne beaucoup, c'est vrai que septembre est un super mois, agréable, avec généralement beaucoup de soleil

 

Non, je préfère randonner dans les nuages, sous la pluie ou la neige, il y a dans ce cas là, beaucoup moins de monde et je peux observer et photographier les animaux sans pb, alors que par journée ensoleillée, c'est l'autoroute des "randonneurs" qui parlent et font du bruit et dans ce cas, peu de chance de voir des animaux. De plus, randonner sous le soleil me fatigue davantage.

 

Quand, j'ai commencé à randonner en Haute-Savoie il y a plus de 25 ans, en Septembre, j'avais droit aux premières neiges vers 1000 m, maintenant quand il y en a, c'est à plus de 2000 m.

2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelques petites cartes d'illustration, voici les différences observées sur le couple octobre / novembre entre les années où les températures de surface dans l'Atlantique nord tropical sont élevées (TNA+), de celles où elles sont au contraire plutôt basses (TNA-). On commence par les différences de géopotentiel à 500 hPa :

 

geo500.png

 

C'est le schéma évoqué dans mon message précédent : en TNA+, les géopotentiels observés sont généralement plus faibles entre la Méditerranée, l'Europe Occidentale et l'Atlantique central, et inversement ils sont plus élevés aux latitudes nordiques. C'est l'archétype même d'une oscillation nord atlantique en phase négative (NAO-) sous régime de blocages scandinaves et/ou groenlandais. Schéma confirmé par les anomalies de positionnement du courant jet :

 

jet.png

 

Le jet circule bien plus au sud sur l'Atlantique les années de TNA+ par rapport aux années de TNA-, ce qui est aussi un marqueur (sinon LE marqueur) de vraies conditions NAO-. Et si on termine avec les différences sur les régimes pluviométriques, voici ce que cela donne avec les données de l'université du Delaware :

 

 

rr.png

Les années marquées par une TNA très positive, on relève un "spot" très marqué d'excédents pluviométriques près de la Méditerranée avec un maximum sur les Cévennes, et une situation au contraire plus sèche dans les massifs de l'est par rapport aux années de TNA négative. C'est somme toute bien logique : une occurrence accrue de régimes de blocages et/ou d'échanges méridiens implique logiquement moins de conditions zonales, et donc exit le bon vieux flux d' ouest / nord-ouest qui plâtre bien des Alpes aux Vosges (c'est le moment où Pablo commence à me jeter tout ce qui lui passe sous la main).

 

Pour les puristes qui souhaiteraient avoir quelques renseignements sur la méthode, je précise que ces résultats ont été obtenus à partir des données de la TNA corrigée du réchauffement (vu que c'est un indice basé sur les températures, cela n'aurait pas vraiment d'intérêt de garder les valeurs brutes : quasiment toutes les années les plus positives se situent sur les dernières années et il faut aller chercher dans les années 1960/1970 toutes les valeurs les plus négatives). Du coup, voici les années retenues comme référence pour TNA+ : 1961, 1962, 1963, 1969, 1987, 1995, 1998, 2004, 2005 et 2010. Pour TNA-, j'ai retenu 1971, 1972, 1982, 1984, 1986, 1991, 1992, 1994, 2002 et 2007.

 

Notez que je n'ai rien posté concernant les températures, c'est volontaire. Même si les années avec TNA+ ont tendance à être légèrement plus fraîches, les écarts restent trop faibles pour être significatifs et surtout on observe des variations très conséquentes d'une année à l'autre et parfois même au sein d'une même saison. Ce n'est pas illogique : en cette saison, les blocages ne sont pas (encore) forcément synonymes de grand froid, on peut aisément encore se retrouver dans le flux de sud à l'avant d'un cut-off au large du Portugal apportant des journées de grande douceur. J'avais parlé de 2005 dans mon message précédent, avec sa séquence de neige à Bourges en novembre. C'est un très bel exemple : cette année là, il y a eu une belle vague de froid précoce en seconde quinzaine de novembre, mais elle a fait suite à une séquence exceptionnelle d'été indien sur une bonne partie du mois d'octobre et se prolongeant sur début novembre. Regardez juste pour le fun les relevés de Dijon (octobre, novembre) ou de Limoges (octobre, novembre), ça vaut le détour.

 

 

De manière générale, cela recouperait d'autres indicateurs précurseurs de conditions zonales plutôt affaiblies ou perturbées les prochains mois.

23 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci 13V pour ton analyse sur la TNA :) . Pour 1998-99, tout comme 2005-06 d'ailleurs et qui correspondent aux années les plus enneigées à basse altitude dans les massifs de l'Est, il y avait eu des épisodes Méditerranéens avec une grande douceur jusque fin octobre NAO- 

Les échanges furent ensuite , en méridien Nord dominant , très dynamiques! C'est impressionnant ta série TNA fortement positive en automne et la précocité mais aussi la longueur et l'intensité de ses hivers! 2008-09 fût intense et précoce , la TNA oct ? 

Pour l'intérêt de l'hiver en plaine, je choisis dans ta série, 1963 hihihi.

Je pense comme toi, la période 20sept - 20 oct va être à suivre en Cévennes .... En espérant sans drame ! 

Pour l'instant on pressent : 

septembre ensoleillé et chaud

octobre doux et humide par moment au sud 

novembre froid et humide avec neige précoce en montagne

 

 

Modifié par pablo25
1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Treizevents pour cette belle analyse. En regardant tes cartes, octobre-novembre 2005 semble bien sec et froid pour Limoges et Dijon (régime de blocage, remontées méridiennes.. ). Si je te comprends bien, il se pourrait que nous nous retrouvions dans la même configuration cet automne VS 2005 ? Il y a beaucoup d'autres acteurs (ENSO-PDO etc) qui font que le climat d'un automne peut être un peu différent d'un autre. Cependant, ton post nous montre bien un chemin de possibilité très appréciable pour un agriculteur comme moi (semi tardif ou précoce, choix variétal...).  

L' activité cyclonique en atlantique avait été très active en automne 2005. Peut ont en déduire qu'il y a cause à effet pour les épisodes cévenole? Peut être une incidence sur l'indice NAO- (sans activité MJO) ?


Au plaisir de te lire.

 

 

Nanuq

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 21/07/2017 à 09:04, pablo25 a dit :

 

novembre froid et humide avec neige précoce en montagne

 

 

 

L'année dernière aussi, malheureusement une longue période sans précipitations avait suivie, la neige avait fondue et on s'est retrouvé à Noël avec beaucoup de pistes fermées :( Du coup, j'espère que Décembre sera froid et humide cette année ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vrai, ces neiges précoces sont souvent suivies de régime patate en décembre.

A voir cette année ce que cela donne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir à tou(te)s,

 

Allez je vais faire un peu de provoc.(gentille !)

Prévoir un mois de Novembre froid et humide, c'est un pari !

Novembre est statistiquement le mois qui s'est le plus radouci depuis 2 décennies.

 

Mais pourquoi pas, après tout ?

 

Zonal 45

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut tout le monde ! 
Pour ma part , tout d'abord cet automne on devrait se diriger dans une QBO- et celle ci devrait se poursuivre durant l'hiver a venir donc 2017/2018 ! On a aussi une TNA+ qui devrait se manifester durant l'automne et on ajoutera aussi l'activité solaire qui est en phase descendante et qui devrait atteindre un minimum solaire d'ici 2019/2020 ! 
Je pense pour moi a un automne plutôt sec..
Septembre devrait être une belle arrière saison et devrait être sec ( je parle principalement du Nord-Est et Nord.. ) 
Octobre devrait être normal mais il y'a une possibilité pour moi que ce mois d'Octobre 2017 soit frais en cause de la montée des HP en haute latitude ( bis Octobre 2016? ) 
Le mois de Novembre devrait être pour moi globalement normal...mais une probabilité d'un mois frais surtout a partir du 15 Novembre n'est pas a exclure.. mais bien entendu cela demande confirmation et on aura le temps d'y revenir d'ici la !! 
Pour la première partie de l'hiver , j'ai une idée mais pour cela rendez vous en Septembre pour l'ouverture du topic Hiver 2017/2018 ! 

A vos avis pour les autres ;) ::d

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant