Lolox

Du 14 décembre au 20 décembre 2015, prévisions météo semaine 51

201 messages dans ce sujet

Bonjour,

il est temps d'ouvrir ce nouveau topic de prévision qui nous mènera jusqu'aux portes de la période des fêtes de fin d'année.

Ce topic permettra-t-il d'envisager un offensive de l'hiver jusqu'en plaine, rien n'est moins sûr, tout au plus pourrait-on à ce jour envisager un retour vers des conditions un peu plus de saison même si nous semblons rester en proie au maintien de conditions douces.

En ce lundi matin, nos modèles à long terme ne sont pas des plus engageants en apparence :

CEP à 192 h :

ECM1-192_koi9.GIF

GFS à même échéance :

post-2635-0-34732300-1449478114_thumb.png

et GEM :

post-2635-0-31089100-1449478172_thumb.png

3 versions différentes, avec pour nous la perspective du maintien des conditions anticycloniques en marge d'une activité dépressionnaire faible sur le Centre Atlantique interagissant avec les complexes dépressionnaires basés entre Islande et Scnadinavie.

1 - Au mieux, GFS permet d'espérer un abaissement de la zone barocline qui permettrait de rapporter un peu d'hiver sur nos Massifs à la veille des vacances de Noël, ce qui arriverait à point nommé. En l'état actuel cela resterait assez bref puisque dans les échéances suivantes l'Europe Occidentale se retrouverait placée sous l'alimentation d'une dorsale anticyclonique imposante.

2 - Si l'on suit le chemin tracé par CEP, on voit poindre la mise en place d'une circulation zonale sous blocage, qui pourrait ouvrir les portes à pas mal de possibilités pour les échéances de ce topic mais cela reste fragile et mérite d'être affiné dans les jours à venir.

3 - GEM, quant à lui, ne laisse aucun réel espoir de changement, avec une chape de HP qui se maintiendrait au dessus de nos têtes, tout au plus quelques effluves perturbées parviendraient à chatouiller le Nord du Pays.

Une fois ces faits exposés, je vais m'aventurer à un petit rappel climatique quant à une configuration à peu près similaire qui s'est mise en place il y a maintenant presque 20 ans (déjà !) wink.png

Une carte pour introduire la séquence :

archives-1996-12-18-0-0.png

whistling.gif

Beaucoup d'entre-nous ce souviennent de la période qui a suivi tongue_smilie.gif

archives-1996-12-20-0-0.png

Petite projection de GFS, ce matin, à échéance de 240h :

post-2635-0-60581400-1449479615_thumb.png

C'est à mon sens une des configurations qu'il ne faudra pas perdre de vue car au cours des jours qui viennent je m'attends à ce que l'on ait droit à des projections alléchantes pour ce qui concerne la mise en place de conditions hivernales.

En cela je me base sur le fait que CEP modélise une circulation "zonale sous blocage" (avec un anticyclone sur les Iles Britaniques), un peu à la manière de ce qui s'était passé en 1996, tandis que GFS projette lui une advection d'anomalies hautes à peu près similaire à celle de 1996 dans un timing un peu différent du CEP.

Si l'on part sur l'idée d'une version qui serait intermédiaire entre ces deux modèles (comme cela arrive souvent), ça sent la poudre... fear.gif

Allez, je vous laisse interpréter les sorties actuelles, et à venir, en espérant que cette introduction soit une première mise en bouche pour un plat savoureux à la période des réveillons 191769.gif .

EDIT : Je viens de m'apercevoir qu'il s'agissait de la prévision pour la semaine 51, avec un tel chiffre l'ouverture de ce sujet me revenait de droit ! laugh.png

57794bb91b1af_gfs-0-192semainevenir.png.

gem-0-192.png.cad1b2deaea5eef39edf3413f8

gfs-0-240.png.83d94c1395be68545ac73643f2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les éléments que nous avions déjà pour l'espoir d'un déblocage de la situation, car il s'agit bien d'un blocage, sont toujours présent ce matin, c'est de bon espoir, mais nous restons sur du long terme.

Cette semaine devrait voir les températures revenir à des niveaux plus conforme, lachainemeteo l'évoque d'ailleurs dans l'un de ses bulletins.

Enfin, je voudrais terminer par un article paru aussi sur lachainemeteo et qui explique bien la situation dans laquelle nous nous trouvons depuis plusieurs semaines maintenant. Le temps est d'un calme déconcertant par chez nous, mais il n'en est rien plus au nord de l'Europe, des Îles Britanniques à la Scandinavie, de très fortes tempêtes se suivent accompagnées de précipitations dévastatrices. Ces mêmes tempêtes issues du vortex polaire puissant qui plonge au cœur de l'atlantique et qui maintiennent des anomalies froides de SST vraiment incroyables.

L'article: http://actualite.lachainemeteo.com/actualite-meteo/2015-12-07-05h27/inondations-catastrophiques-en-europe-du-nord-29365.php

Cartes SST: http://www.meteociel.fr/observations-meteo/temperature-de-la-mer.php?mode=1&jour=06&mois=12&annee=2015

http://www.ospo.noaa.gov/data/sst/anomaly/2015/anomnight.12.3.2015.gif

Ces cartes résument bien la situation qui nous domine: plongé du vortex en Atlantique, remontées de dorsales à l'avant, tempêtes et pluies dévastatrices en Europe du Nord.

Excellente journée à tous santa.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je rajouterai 2 PE médianes pour compléter la belle analyse du Lolo en chef:

500_moy.png?run=run00modelavg-500.png?run=run00model

Malgré des délais lointains et ultra lissés par les scénarios moyens, on devine toujours bien notre récurrence actuelle.

Pour le moment le ballotage n'est toujours pas favorable au changement profond et durable, même si les DET ont souvent un coup d'avance pour anticiper le changement de direction.(c'est leurs rôles)

La validation par les Ensembles se fait souvent dans un deuxième temps.

Beaucoup d'entre-nous ce souviennent de la période qui a suivi

Pas du tout pour ma part.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Analyse très intéressante Lolox wink.png .

Si on reprend la carte que t'as posté plus haut ( celle de GFS, à savoir la sortie du 0 Z de ce Lundi 07 Décembre), avec le sortie de ce Midi ( 6 Z), et bien les hautes pressions et hauts géopotentiels ont beaucoup plus de mal à pousser en direction du Groenland. C'est logique, au vu de l'échéance.

Voici la modélisation de ce Midi:

151207120802585280.png

Flux de SW à l'avant de la dépression, puis de NW à N, puis NE après son évacuation avec écrasement rapide des hautes pressions.

Maintenant, si je prends la diagramme de GEFS, au centre de l'anticyclone de la sortie GFS de ce Lundi en fin de nuit ( sortie 0 Z),quand on regarde la pression pour le 17 Décembre, on voit que GFS fait parti des scénarios les plus anticyclonique. La moyenne de la pression se situe autour de 1005hPa. Bon, les tubes sont très éclatés vu l'échéance, mais il faudra surveiller cette zone là. Si cela vire vers des pressions plus basses, il est évidant que l'anticyclone va s'écraser sur le France à l'avant des systèmes perturbés Atlantique.

15120712124225579.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce midi, GFS est beaucoup plus intéressant. Après le retour au normale de saison en début de semaine, une nouvelle dépression plongerait sur nous :

gfs-0-222.png?6

En plongeant en méditerranée, le flux basculerait alors au Nord et là les températures baisseraient un peu plus cette fois ce qui serait une bonne nouvelle pour la moyenne montagne voir en dessous default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

gfs-14-252.png?6

gfs-1-252.png?6

Il faudra voir avec les autres ensembliste ce que ça donne quand t' ils sortiront. Cela reste quand même du J+10. La suite serait trop beau pour être vrai, les HP nous rejoindrais tout en remontant vers l'atlantique et après un petit radoucissement on aurait le droit à un bon froid continental!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je rajouterai 2 PE médianes pour compléter la belle analyse du Lolo en chef:

Malgré des délais lointains et ultra lissés par les scénarios moyens, on devine toujours bien notre récurrence actuelle.

Pour le moment le ballotage n'est toujours pas favorable au changement, même si les DET ont souvent un coup d'avance pour anticiper le changement de direction.

La validation par les Ensembles se fait souvent dans un deuxième temps.

Pas compris??? pourquoi?

on voit un léger décalage des ondulations et toujours rien au pôle.... Peut être du changement pour les vacances?

Au niveau strato une amorce de bulle chaude se dirigeant vers l'Alaska mais au pôle ça reste compact.....

post-15567-0-14303400-1449487139_thumb.png

post-15567-0-03044100-1449487208_thumb.png

gfsnh-0-192.png.7d2f3ded8be578cfc48705bf

gfsnh-10-384.png.18915ea3f8c51b08864ac4e

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce midi, GFS est beaucoup plus intéressant. Après le retour au normale de saison en début de semaine, une nouvelle dépression plongerait sur nous :

En plongeant en méditerranée, le flux basculerait alors au Nord et là les températures baisseraient un peu plus cette fois ce qui serait une bonne nouvelle pour la moyenne montagne voir en dessous wink.png

Il faudra voir avec les autres ensembliste ce que ça donne quand t' ils sortiront. Cela reste quand même du J+10. La suite serait trop beau pour être vrai, les HP nous rejoindrais tout en remontant vers l'atlantique et après un petit radoucissement on aurait le droit à un bon froid continental!

A +252h un seul run n'a guère de valeur et s'apparente plutôt à un souhait qu'à une véritable prévision objective .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Beaucoup d'entre-nous ce souviennent de la période qui a suivi

Pas du tout pour ma part.

Et bien pour Nancy, ce sont 30 jours sans dégel avec un enneigement assez important et des Tn qui font froid dans le dos ! sorcerer.gif

En n'en est pas là, mais il y a matière à pouvoir envisager des conditions un peu plus hivernales à l'approche de la période des fêtes, et pas seulement en montagne default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A +252h un seul run n'a guère de valeur et s'apparente plutôt à un souhait qu'à une véritable prévision objective .

Ce qui justifie cette phrase : " Cela reste quand même du J+10"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce qui justifie cette phrase : " Cela reste quand même du J+10"

. Sans vouloir alimenter une polémique qui n'a pas lieu d'être, en raison des précautions d 'usage prises par ggdu19, tu as raison Ggdu19 d'une part d'intervenir sur ce Topic,, de le faire vivre surtout dans ce contexte météorologique et d'extrapoler sur les modélisations certes avec une certaine audace mais aussi un grain de raison gardée et d'objectivité ! Bravo pour ton implication quotidienne et je ne doute pas qu'un jour toi audace sera récompensée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La dernière mise à jour de l'AO et la NAO continue dans le sens d'une baisse significative et continue de ces deux derniers. Proche du neutre voir négatif. Attendons donc les sorties du soir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

. Sans vouloir alimenter une polémique qui n'a pas lieu d'être, en raison des précautions d 'usage prises par ggdu19, tu as raison Ggdu19 d'une part d'intervenir sur ce Topic,, de le faire vivre surtout dans ce contexte météorologique et d'extrapoler sur les modélisations certes avec une certaine audace mais aussi un grain de raison gardée et d'objectivité ! Bravo pour ton implication quotidienne et je ne doute pas qu'un jour toi audace sera récompensée.

Pas de mauvaise interprétation, je n'ai jamais reproché à ggdu19 d'intervenir.

Je voulais surtout lui conseiller à de si longues échéances de ne pas trop se précipiter sur l'analyse d'un seul run déterministe et pour être absolument le premier à intervenir .

C'est juste un conseil d'ami flowers.gif que je lui donne avant que d'autres lui tombent sur le paletot de façon nettement moins conviviale .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas de mauvaise interprétation, je n'ai jamais reproché à ggdu19 d'intervenir.

Je voulais surtout lui conseiller à de si longues échéances de ne pas trop se précipiter sur l'analyse d'un seul run déterministe et pour être absolument le premier à intervenir .

C'est juste un conseil d'ami flowers.gif que je lui donne avant que d'autres lui tombent sur le paletot de façon nettement moins conviviale .

Merci pour cette précision qui d'ailleurs ne se faisait pas l'écho à une mauvaise interprétation de ton propos qui était juste et sous le signe du bons sens... je pense qu' aujourd'hui dans le contexte de récurrence et de "monotonie synoptique" nous sommes un peu réduits à guetter les moindres signaux de changements si faibles soit ils ! Notre ami ggdu19 ne manque pas d'audace et peut-être de perspicacité dans la lecture des modèles.Bref ne décourageons pas les intervenants motivés sans prendre ses désirs pour des réalités ... bonne soirée et bonnes prévisions à tous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Coté prévision si on se fie a l'ensemble GFS ce serait plutôt le changement dans l'immobilisme,les centre d'actions sont identiques dans 4 jours

gens-21-1-96_tyn1.png

Et dans 10 jours

gens-21-1-216_amh7.png

Le lissage ne permet évidemment pas de se faire une idée,mais sur le court comme le long terme les différences sont vraiment ténues.

Il reste le déterministe qui aurait a priori d'autres intentions,petite dorsale Atlantique et petite dépression sur son flanc est pour le milieu de l'échéance,ce qu'il en restera au final on en sait rien car c'est de la qualité américaine(toujours trop gras)

gfs-0-210.png?12

L'européen s'agite un peu avec un fond de talweg pas très dynamique mais qui a le mérite de bousculer le début de l'échéance

ECM1-168_dxz6.GIF

Ça ne dure pas et malgré sa différence avec l'américain pour mercredi on sent qu'un frémissement peut se produire par la suite avec un repositionnement plus occidental des hautes pressions Atlantiques.

ECM1-216_kog4.GIF

C'est loin,très loin, et je ne suis pas très optimiste pour un gros changement mais pour le moment c'est tout ce que l'on a en magasin...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peu d'évolutions sur les dernières sorties, un flux d'OSO en moyenne, sur lequel pourront évoluer des talwegs contrairement au topic précédent, et à l'arrière desquels les montagnes pourraient blanchir.

Pour les plaines, on peut penser que la moyenne des tx sera moins élevée que la moyenne des tx du topic précédent. Pour les tn, c'est plus délicat, surtout si le flux empêche les inversions.

Pour le moment, on ne voit pas d'offensive hivernale au sens noble du terme, même sur les régions où c'est coutumier.

Cela peu sembler pré-maturer prématuré vu l'échéance, mais les anomalies de pression sur l'HN, l'ET à 850 hpa des ensembles, et le phénomène de récurrence minimise l'espoir d'un retournement de veste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

S'il vous plaît, pouvez-vous revenir à vos prévisions que j'aiment lire. Je trouve ce monde assez chaotique en ce moment. Ce forum doit être avant tout un plaisir pour tout le monde, autant les intervenants que les lecteurs.

Tout le monde est à cran, certes l'hiver nous tourne le dos🙅, mais je continue à vous lire comme beaucoup, alors essayé de vous respecter...😀

Fin du hs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Évolution un peu plus intéressante ce matin sur les modèles avec une "cheminée" de HP ouverte en Atlantique mais qui reste à ramoner car le panache d'anomalies + de tropo a quelques difficultés à remonter.

Néanmoins, cette situation de nouveau plus ondulante autorise des dorsales plus ou moins importantes avec pour certaines d'entre elles la capacité à ce qu'elles pulsent quelques plages chaudes d'altitude à des latitudes plus nordiques. C'est encore très divergent selon les modèles quant à l'évolution du processus mais cela pourrait dans un premier temps abaisser ENFIN l'activité dépressionnaire jusqu'à nous.

Quant à des fins hivernales, on en discutera ultérieurement mais pourquoi pas l'amorce d'un changement pour le LT. Ça n'est pas le point dominant pour autant.

C'est un peu plus ouvert je trouve aujourd'hui, espérons que ça se vérifie dans le courant de la journée !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis nettement moins optimiste que toi Mathieu,je vais délivrer un message très pessimiste et je m'en excuse d'avance en reprenant l'image du conduit qui serait a ramoner car je trouve que trouve ce matin qu'il est pratiquement bouché et c'est plutôt la cheminée qu'il faudrait casser dans son intégralité,en déplaçant l'entrée d'air( les bas-géos au nord des açores) et en modifiant le foyer(les HP subtropicales) car on se rapproche a nouveau dangereusement de la rengaine de la semaine dernière...

EDM101-192.GIF?08-12

gens-21-5-192_mwr0.png

Je vous fais grâce des diagrammes dont la moyenne des températures grignote peu a peu quelques degrés par rapport aux jours passés et celui de la pluviométrie qui est en phase d'aplatissement telle une crêpe,mais qui n'a rien de bretonne...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je partage l'analyse de Run. Je me permets de poster mon message du topic CT nord-est qui a également sa place ici je pense :

Effectivement, je suis assez d'accord avec le dernier message. Y a un petit frémissement synoptique à horizon J+6/7 donc pas forcément une échéance démentielle en comparaison à ce que nous étions réduit à espérer il y a encore quelques jours.

GFS det' gère de manière étonnante l'évolution de l'anomalie subtropicale en la faisant interagir fortement avec le thalweg Atlantique. Elle se creuse très rapidement et soulève corrélativement d'importantes anomalies hautes de TP en direction de l'Europe occidentale tout en évoluant en goutte froide. Elle s'isole donc rapidement du thalweg principal et dans sa rotation empêche les anomalies hautes d'atteindre les latitudes nordiques. Le panel est bien plus nuancé (on y devine d'ailleurs la zone d'incertitude sur la carte des écarts-types) :

gens_panel_cvw2.png

Tout comme CEP :

ECM1-168yxb4_mini.pngEEM1-168xuy9_mini.png

A cette échéance précise, les moyennes ne sont pas forcément utiles car si synoptique hivernale il doit y avoir, elle sera l'oeuvre d'une petite bulle chaude bien placée, à l'image du det' CEP de ce matin. Les moyennes étant incapables de refléter cette possibilité qui se joue à une échelle spatiale très réduite, le VP étant bien trop concentré pour espérer un décrochage massif.

Maintenant, il n'en demeure pas moins que c'est particulièrement fragile et que cette évolution me semble tout de même d'une probabilité faible mais elle existe. A surveiller du coin de l'oeil, mais sans plus pour l'instant.

Sur le diagramme de Bilt on devine cette synoptique de flux d'est sur le déterministe et le contrôle, très peu relayé par les autres scénarios :

605703Capturedecran20151208a101121.png

PS : @Cedric du Lot : comme je le dis dans mon message, je ne pense pas que les moyennes soient forcément utiles pour envisager un changement de synoptique à cette échéance. D'une part, parce que si changement de circulation il doit y avoir, ce sera l'oeuvre dans un premier temps d'une petite "bulle chaude" et d'autre part parce que la mécanique de flux d'est que laisse entrevoir CEP se traduit par des anomalies négatives à Z500 qui ne sont pas significatives pour faire baisser la moyenne des autres scénarios wink.png.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas de problème Kyrion,je saisis bien ou tu veux en venir,j'ai une vision plus pessimiste et j'ai beaucoups de mal a envisager autre chose que la récurrence actuelle,l'avenir nous en apprendra plus ou pas...

On a besoin de post différents et plus creusés comme le tient pour se faire une idée de ce qu'il pourrait aussi "se passer",il n'y a pas d'antagonisme...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Plus que des conditions hivernales à long terme, c'est surtout le potentiel d'abaissement de la zone barocline qui m'interpelle ce matin. Si les dorsales arrivent à envoyer quelques anomalies + aux hautes latitudes (pas au niveau du pôle qui semble toujours enclin à un VP massif), cela devrait,dans la théorie, faire bifurquer le jet d'altitude. Dans ce cas, le rail dépressionnaire pourrait de nouveau circuler plus au sud. Côté températures, cela peut très bien se solder par un flux de sud-ouest : c'est pas vraiment ma préoccupation et donc pas forcément ce que je scrute. À voir. Je suppute plus que je ne prévois mais juste que ça me semblait peut-être un peu plus ouvert en terme de précipitations. À ce jeu là, il n'est pas exclu que je sois dans le faux et que tu restes dans le vrai Cédric. Ton pessimisme est à mon avis plus justifié d'ailleurs, récurrence étant de surcroît !

Pour le coup, mon analyse se place plus entre la tienne Cédric et puis celle de Kyrion. ^^ 3 tendances bien différentes en tout cas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On est pas loin du gag sur le 6z américain,il a un sens de l'humour très développé...

gfs-0-192.png?6

Bulle chaude au sud du Groëland,bas-géos coincés entre elle et les HP subtropicales,flux du sud-ouest a l'avant et renforcement du complexe dépressionnaire scandinave,les acteurs sont en place,comédie ou tragédie là par contre on ne sait pas...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On est pas loin du gag sur le 6z américain,il a un sens de l'humour très développé...

Bulle chaude au sud du Groëland,bas-géos coincés entre elle et les HP subtropicales,flux du sud-ouest a l'avant et renforcement du complexe dépressionnaire scandinave,les acteurs sont en place,comédie ou tragédie là par contre on ne sait pas...

J'aurais tendance à dire : tragédie, pour ma part.

Maintenant, pour aller - un peu - dans le sens de Kyrion et Run, ce matin, il est vrai que ces bulles chaudes éparpillées négligemment ça et là ... entre Sud Groenland et Islande suivant les modèles (CEP et GFS prioritairement) pourraient redistribuer un peu la donne, à terme (au moins temporairement) et ... mettre un grand coup de pied au c.. de cette mécanique récurrente infernale.

Ceci étant, il est vrai aussi qu'on suppute ! Et on ne peut faire que ça dans l'immédiat, étant donné que les DET de nos modèles en question continuent d'égrénner leurs runs "chauds" et secs à souhait (à quelques nuances près), les uns derrière les autres !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cela confirme surtout les hypothèses développés par Run et Kyrion, avec la possible incursion de HP un peu plus haut en latitude pour la fin de semaine.

C'est timide, dans le sens où cette bulle chaude est vue de petite ampleur et sans doute temporaire vue la concentration de notre VP, mais la mécanique pourrait déboucher sur une fenêtre météo de quelques jours un peu différente de ce que l'on connaît depuis fin novembre et au delà. Comme le dit Run c'est encore divergent qd à l'évolution de ce processus mais ces signaux apparaissent de façon récurrente sur nos déterministes à très long terme depuis début décembre avec au choix modélisation d'un temps peu plus agités en lien avec l'abaissement de la zone barocline en latitude? ou plus fraîche/froide avec basculement temporaire vers un flux continental si notre bulle chaude parvient à gagner la mer du nord (CEP de ce matin)?

Même si les probabilités semblent faibles à l'heure actuelle, en raison de la fragilité du mécanisme et l'échéance, je pense qu'il faut y porter attention. La récurrence actuelle même bien implantée semble laisser quelques fois place à de petites variations (fin novembre et mi-octobre) souvent anticipées par les déterministes. En revanche si cette mécanique se met en place tout porte en penser que ce serait temporaire, le VP restant trop concentré , mais pourquoi pas une petite parenthèse météo un peu différente à partir de la fin de semaine?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aurais tendance à dire : tragédie, pour ma part.

Maintenant, pour aller - un peu - dans le sens de Kyrion et Run, ce matin, il est vrai que ces bulles chaudes éparpillées négligemment ça et là ... entre Sud Groenland et Islande suivant les modèles (CEP et GFS prioritairement) pourraient redistribuer un peu la donne, à terme (au moins temporairement) et ... mettre un grand coup de pied au c.. de cette mécanique récurrente infernale.

Ceci étant, il est vrai aussi qu'on suppute ! Et on ne peut faire que ça dans l'immédiat, étant donné que les DET de nos modèles en question continuent d'égrénner leurs runs "chauds" et secs à souhait (à quelques nuances près), les uns derrière les autres !

Les déterministes tentent malgré tout de mettre quelques décorations, mais la moyenne d'ensemble, ou même carrément la médiane reste inflexible encore aujourd'hui.

Pour cet exercice, chaque modèle semble devoir composer avec une dépression sur l'Atlantique assez basse en latitude et de surcroît renouvelée, probablement en lien avec l'anomalie + récurrente du Labrador au canada.

Du coup on se retrouve avec un fer à cheval sur l'Atlantique, sauf que ce sont des HP qui le composent, ce qui restreint la marge de manoeuvre, avec les variantes que nous proposent les déterministes d'une sortie à l'autre.

Sans_titreaqz1_mini.png

Ces variantes permettent d'exclure, enfin presque on parle de météo tout de même, les flux de Nord ou Nord Ouest profonds, AS, et tout ce qui apporte du froid d'envergure.

Il nous reste le temps doux et anticyclonique sans interruption, ou surtout la cyclogénèse de quelques dépressions remontant sur le bord Est de l'anomalie Atlantique principale.

Avec donc de courts flux de NO LPN souvent trop haute pour la moyenne montagne pendant la partie active des fronts, de bons coup de douceur, et en tout cas davantage de précipitations.

Donc comme Run et d'autres, je pense que les sorties déterministes sans régularité montrent que cette variante gagne en probabilité. Mais en l'état, je pense que les perturbations, en plus d'être trop douces, auraient du mal à gagner une grosse moitié Sud Est du pays.

Affaire à suivre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.