Ventdautan

Médias, exagération, désinformations sur la météo

1 104 messages dans ce sujet

Piètre opinion du niveau des téléspectateurs pour nécessiter une explication sur le fait qu'une zone non construite pouvait absorber de l'eau alors qu'elle ne fait que ruisseler sur une surface bétonnée en nous présentant deux récipients, l'un de terre et l'autre de béton et en faisant tomber de l'eau dessus pour nous montrer la différence sur l'écoulement de l'eau au journal de France 2 !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sans me faire l'avocat du diable, on devrait pouvoir émettre une opinion quelle qu'elle soit (en France, ce n'est plus le cas...), même si l'on juge (et qui est-on pour avoir de telles certitudes ?) qu'elle est erronée.

Pourquoi tu parles au conditionnels et tu dis que ça n'est plus le cas en France ?

P. Verdier (comme d'autres pleurnichards qui se lamentent sur la sois disante "pensée unique", je ne cite pas de noms tout le monde aura des exemples en tête) sont des invités quasi permanents des médias. Donc ça me fait bien rigoler quans ils hurlent à la "censure" tout en monopolisant les plateaux télé et radio !

Pour raconter des énormités aujourd'hui il suffit de s'autodécréter "anti-système" et c'est parti... on engrange la monnaie en surfant sur la vague...

Et après ça vient donner des leçons sur les lobbies...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Piètre opinion du niveau des téléspectateurs pour nécessiter une explication sur le fait qu'une zone non construite pouvait absorber de l'eau alors qu'elle ne fait que ruisseler sur une surface bétonnée en nous présentant deux récipients, l'un de terre et l'autre de béton et en faisant tomber de l'eau dessus pour nous montrer la différence sur l'écoulement de l'eau au journal de France 2 !

Ouf j'ai cru que je faisais une paranoïa en ayant l'impression d'être pris pour un décérébré total. Bienvenue au clubsmile.png !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi tu parles au conditionnels et tu dis que ça n'est plus le cas en France ?

P. Verdier (comme d'autres pleurnichards qui se lamentent sur la sois disante "pensée unique", je ne cite pas de noms tout le monde aura des exemples en tête) sont des invités quasi permanents des médias. Donc ça me fait bien rigoler quans ils hurlent à la "censure" tout en monopolisant les plateaux télé et radio !

Pour raconter des énormités aujourd'hui il suffit de s'autodécréter "anti-système" et c'est parti... on engrange la monnaie en surfant sur la vague...

Et après ça vient donner des leçons sur les lobbies...

Canada Goose ne dit pas que P Verdier est censuré (enfin c'est pas ce que j'ai compris), mais que lorsque quelqu'un présente une opinion choquante il arrive de plus en plus souvent que le contre-argumentaire ne suit pas, remplacé par une disqualification du coup non-étayée. J'ai souvent cette impression dans d'autres domaines que je maîtrise mieux que la climato.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi tu parles au conditionnels et tu dis que ça n'est plus le cas en France ?

Parce que c'est ainsi. Je ne dis pas que je suis d'accord avec Verdier, tout comme je ne dis pas que je ne suis pas d'accord avec lui - en l'occurrence, je m'abstiens -, mais ce lynchage en règle me fatigue un peu. Et c'est pareil sur bien d'autres sujets, mais encore faut-il le voir... Fin de la parenthèse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sans me faire l'avocat du diable, on devrait pouvoir émettre une opinion quelle qu'elle soit (en France, ce n'est plus le cas...), même si l'on juge (et qui est-on pour avoir de telles certitudes ?) qu'elle est erronée.

Pardonne-moi, mais quand on dit cela j'éprouve quand même un malaise par rapport à tous ceux dans le monde qui souffrent (au sens propre comme au sens figuré) réellement de l'absence totale de liberté d'expression !

Sinon par rapport à ce qui fait le buzz, on est pas obligé d'y prêter attention, le mieux c'est l'ignorance, ne dit-on pas que tout ce qui est exagéré est insignifiant !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non mais moi j'veux bien qu'on discute du fond, d'ailleurs je suis pas le seul qu'aimerait bien parler du fond face à face avec P. Verdier, mais les vrais experts ne sont pas invités. Aujourd'hui je l'ai vu 3 fois dans 3 émissions différentes faire la promo de son livre sans avoir en face de lui des gens suffisamment qualifiés pour le contre-argumenter point par point sur tout ce qu'il raconte. Alors venez pas parler de censure ou de débat équilibré.

Hasard du calendrier je suis aussi tombé sur France 5, dans l'émission C dans l'Air sur devinez qui aujourd'hui ? Laurent Cabrol invité comme Expert pour répondre sur les questions scientifiques lié à la catastrophe du Var. Mais sérieux, expert de quoi ? C'est quoi ses compétences, ses qualifications ? Alors aujourd'hui t'écris un pamphlet hasardeux de patascience complotiste destiné au grand public et tu es qualifié comme expert du sujet ?

C'est absolument la même chose. Moi j'crois surtout que cabrol prenant bientôt sa retraite, le verdier a flairé le bon coup. Les experts autoproclamés, y'en a vraiment marre. Mais je suis d'accord c'est absolument pas propre à la météo-climato. Je connais aussi pas mal d'astrophysiciens (notamment grâce au site Futura que je fréquente pas mal), absolument outré de voir les frères bogdanof invités partout à chaque fois dès qu'un media a besoin d'avoir une caution scientifique sur un sujet astro. C'est exactement pareil. Verdier n'est absolument pas qualifié et vu le nombre de c*******s complotiste qu'il déblatère, sans jamais donné aucune référence scientifique (le comble quand même sur un sujet de science), ça serait pourtant vraiment pas difficile d'argumenter face à lui. Mais le problème c'est que le temps court du média télévisuel n'est pas l'endroit propice à ça. Alors il en joue et profite de sa notoriété médiatique en toute impunité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sinon par rapport à ce qui fait le buzz, on est pas obligé d'y prêter attention, le mieux c'est l'ignorance, ne dit-on pas que tout ce qui est exagéré est insignifiant !

Je comprends que sur IC la réaction dominante soit celle-ci parce que nous ne sommes pas complètement incultes sur la question ; il n'empêche, je crois qu'il faut toujours prendre la peine de répondre le plus précisément possible point par point à chaque affirmation jetée dans les grands médias, ce qui peut d'ailleurs, quand l'exercice est bien mené, s'avérer plus désagréable pour l'intéressé que le mépris qu'il est aisé d'interpréter devant le public comme une confirmation des attaques. Seuls les publicitaires et les narcissiques peuvent penser être valorisés du seul fait qu'ils passent dans les grands médias, mais y passer et ensuite se faire retoquer rationnellement n'est pas du tout valorisant (demandez aux invités de Ruquier s'ils pensent toujours avoir bien fait de se pointer devant Zemmour et Nolleau - qui, eux, travaillaient sur leur écrits -, en ayant cru venir simplement faire leur promo! c'est même pour ça que Ruquier les a virés il avait du mal à trouver des invités!) Même lorsque les propos tenus semblent des énormités, du fait qu'ils sont dits sur un média de masse, il faut prendre la peine de répondre malgré l'impression de valorisation de l'interlocuteur qu'on peut ressentir dans un premier temps.

Ce qui serait choquant serait l'absence de droit de réponse d'un membre du GIEC sur les antennes où P Verdier est invité, pas le fait que lui y passe. C'est sur ce point là qu'il va falloir vérifier et si aucun scientifique accrédité par le GIEC ne dispose d'un temps d'antenne équivalent, là il y aura lieu de s'inquiéter. Encore faudra-t-il que les intéressés ne haussent pas les épaules en se disant que ce n'est que le pamphlet d'un présentateur météo et prennent la peine de demander à répondre aux attaques de sa lettre ouverte. Avoir laissé parler Allègre sans lui porter la contradiction a été une erreur grave des climatologues pendant des années avant qu'ils se réveillent. Il a fallu que ce soit un journaliste (Foucart, au" Monde") qui publie une réfutation complète des erreurs voire des manipulations des climato-sceptiques (in "le populisme climatique"). Jusque là, sur Internet et dans les amphis, V Courtillot faisait la pluie et le beau temps, les gens attaqués par lui haussant stoïquement les épaules.

EDIT: Damiens a dit plus fortement et plus clairement où est le problème posé par Verdierthumbup1.gif . Qu'il parle mais pas seul!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lettre ouverte envoyée à M. Estrosi en réponse à cet article: http://www.europe1.fr/faits-divers/inondations-estrosi-se-pose-des-questions-sur-meteo-france-2524257

Cires-lès-Mello, le 05 Octobre 2015 Objet : Inondations du 3 Octobre 2015 Monsieur Estrosi, Je voudrais vous faire part de mes plus sincères condoléances à vous mais aussi aux familles et proches des personnes qui ont perdu leur vie lors de l'orage diluvien qui a sévi sur votre ville et les villes aux alentours. Je vous ai entendu hier à la radio sur Europe 1 et j'ai été touché par vos propos concernant Météo France. Ce service n'est en aucun cas responsable de cet épisode et de ce drame. Je suis moi-même un passionné de météo et les prévisions de Météo France étaient parfaitement conformes à ceux que proposaient les modèles météorologiques. Ces modèles sont proposés sous plusieurs formats (cartes, sondages, coupes verticales). Les données présentes dans ces formats sont calculées grâce à des supercalculateurs. Hier, ces données étaient totalement conformes à la situation météorologique et laissaient présager un fort risque d'orages violents. Météo France a parfaitement bien anticipé ce risque en mettant votre département en vigilance orange. Cela méritait-il une vigilance rouge ? Non, rien ne prévoyait une telle violence. Les services ont donc bien été alertés d'un risque probable de phénomène(s) dangereux. La rencontre sportive aurait du être annulée et le concert de Johnny Hallyday aurait du être annulé. Ce n'est pas à Météo France de prendre cette décision. La forte urbanisation a joué un rôle majeur dans ce drame. L'eau n'a pas assez eu le temps de s'évacuer, piégeant ainsi plusieurs personnes. La méconnaissance du danger que présente une inondation de la part de la population a été un facteur aggravant dans ce drame. Mais est-il utile de trouver un responsable ? Il faut toujours apprendre de ses erreurs. On doit regarder vers l'avant et non vers l'arrière. Rendre responsable Météo France n'a aucune utilité et aurait de grandes répercussions car cela discréditerait ce service et nous, citoyens, aurions moins confiance envers leurs prévisions et leurs vigilances. Ce drame doit servir de leçon. On peut éviter ce drame en faisant de la prévention auprès de la population. Peu de personnes savent comment réagir devant un phénomène dangereux. Vous pourriez par exemple instaurer un système d'alerte SMS ou déclencher les sirènes. Afin que cette accumulation d'eau ne se reproduise, vous pourriez demander aux sociétés qui s'occupent de l'urbanisme de proposer des modifications dans les parkings, rues, etc. J'espère que vous tiendrez compte de mes remarques et suggestions et que vous vous relèverez de ce drame. Veuillez agréer, Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées, Gwenaël Milcareck. Je doute d'avoir une réponse mais au moins c'est fait!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais le problème c'est que le temps court du média télévisuel n'est pas l'endroit propice à ça. Alors il en joue et profite de sa notoriété médiatique en toute impunité.

Pas que cela, même si c'est une donnée. Il y a aussi chez les vrais connaisseurs l'idée qu'on ne va pas s'abaisser à aller affronter le débat public. Et il y a un manque d'entraînement chez les experts qui pose problème, il faut absolument parvenir à vulgariser certaines contre-offensives mieux que dans une salle de thèses. Sinon, les médias écraseront en effet toute pensée structurée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Stéphane Foucart, Bruno, je lui fais confiance pour réagir, je n'en dirai pas plus là-dessus !

Sinon pour revenir à la manière dont France 2 a traité ses téléspectateurs pour faire comprendre les dégâts de l'urbanisation à outrance, il aurait mieux valu faire appel à cette géographe spécialiste de l'urbanisation plutôt que de nous prendre pour des demeurés :

http://actu.orange.fr/france/la-cote-d-azur-betonnee-et-accidentee-est-vulnerable-aux-pluies-explique-une-geographe-afp_CNT000000enWvY.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je doute d'avoir une réponse mais au moins c'est fait!

Il arrive qu'on ait des réponses de quelqu'un qui n'a pas lu mais répond au courrier (ou fait répondre) par politesse; et pas de réponses de quelqu'un qui a lu et ne sait pas trop quoi dire... Ne doute pas que les politiques sont toujours plus ébranlés qu'il n'y paraît quand un citoyen de base prend la plume pour contrer le sens du vent, ça les oblige à se dire que la démagogie n'est pas forcément une super-idée! en ce sens ton papier est excellent en soi même si tu n'as pas d'écho.

Stéphane Foucart, Bruno, je lui fais confiance pour réagir, je n'en dirai pas plus là-dessus !

Sinon pour revenir à la manière dont France 2 a traité ses téléspectateurs pour faire comprendre les dégâts de l'urbanisation à outrance, il aurait mieux valu faire appel à cette géographe spécialiste de l'urbanisation plutôt que de nous prendre pour des demeurés :

http://actu.orange.fr/france/la-cote-d-azur-betonnee-et-accidentee-est-vulnerable-aux-pluies-explique-une-geographe-afp_CNT000000enWvY.html

Bonne nouvelle car les pages actu Orange ne sont pas si confidentielles, et la scientifique ne mâche pas ses mots.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

en France, ce n'est plus le cas..(..) Et c'est pareil sur bien d'autres sujets, mais encore faut-il le voir... Fin de la parenthèse. ..

Oui mieux vaut clore cette parenthèse parce que si on se retrouve ici à disserter sur les autoproclamées "victimes de poursuites pour délit d'opinion" (lois Pleven et Gayssot ) en France , une reluisante collection brunâtre de charmants personnages .. ou de la "dictature de la pensée unique" , ça va vite devenir très nauséabond ce sujet .

Sinon vous pensez qu'un membre du giec sera audible avec des arguments scientifiques face à un gus qui se pose en courageux héro anti lobbies et corruption et le dénonce comme un partisan "manipulé , ultra politisé" d'une machine de guerre (1) ........, avec la meute derrière qui laisse entendre que tous les articles des chercheurs "institutionnels" sont orientés sinon ils sont censurés , financements coupés, que les chiffres sont truqués etc....?

(1) "Nous sommes otages d'un scandale planétaire sur le réchauffement climatique. Une machine de guerre destinée à nous maintenir dans la peur, déclare-t-il. À la base, il y a les scientifiques manipulés, politisés ; des conflits d'intérêt, de la corruption, des scandales sexuels… Puis des politiques qui ne servent que leur image et leur soif de pouvoir.»

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lettre ouverte envoyée à M. Estrosi en réponse à cet article: http://www.europe1.fr/faits-divers/inondations-estrosi-se-pose-des-questions-sur-meteo-france-2524257

[...]

Je doute d'avoir une réponse mais au moins c'est fait!
L'ayant entendu sur une radio concurrente, il a aussi commencé à tirer partie à son profit de la situation en expliquant combien des efforts avaient été fait à Nice et voila pourquoi il n'y avait pas eu d'inondations dramatiques là-bas. Et il en a également profité pour égratigner le parti politique qui gouverne. C'était scandaleusement déplacé de venir faire sa pub pour sa ville et polémiquer à tout va. Il y a de quoi perdre ses nerfs avec tout ce que l'on entend depuis 48h sur tous les médias, cela fait réfléchir sur notre hyper-connection, ça ferait du bien de déconnecter parfois histoire de ne pas entendre toutes ces bêtises.

Tu as eu raison de lui écrire en tout cas 191769.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sinon vous pensez qu'un membre du giec sera audible avec des arguments scientifiques face à un gus qui se pose en courageux héro anti lobbies et corruption et le dénonce comme un partisan "manipulé , ultra politisé" d'une machine de guerre (1) ........, avec la meute derrière qui laisse entendre que tous les articles des chercheurs "institutionnels" sont orientés sinon ils sont censurés , financements coupés, que les chiffres sont truqués etc....?

(1) "Nous sommes otages d'un scandale planétaire sur le réchauffement climatique. Une machine de guerre destinée à nous maintenir dans la peur, déclare-t-il. À la base, il y a les scientifiques manipulés, politisés ; des conflits d'intérêt, de la corruption, des scandales sexuels… Puis des politiques qui ne servent que leur image et leur soif de pouvoir.»

Ne pas réagir du tout c'est déjà être vaincu. Et encore une fois, il va falloir que les scientifiques s'entraînent au débat argumentatif y compris à la télé, et y compris pour rouspéter aussi fort que les incompétents ne serait-ce que pour montrer qu'ils ne sont pas des crânes d'oeuf insensibles. Pour l'instant, à part Jancovici, je ne vois personne capable rhétoriquement de faire face, et c'est ça qu'il faut bosser. Les journalistes invitent toujours ceux qu'ils ont dans leur carnet d'adresses, s'il ne s'y trouve quasi jamais de gens capables, c'est aussi parce que ceux-ci ne font pas le siège des rédactions. Et très franchement, je ne pense pas que les climatologues aient pris conscience de la nécessité d'avoir parmi eux au moins deux ou trois debatters de haut vol. Or je ne puis pas croire qu'il n'en existe aucun.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonne nouvelle car les pages actu Orange ne sont pas si confidentielles, et la scientifique ne mâche pas ses mots.

Oui, et j'aime bien ce passage :

R: "Je ne fais pas de la politique, je suis une scientifique qui voit disparaître une partie de l'identité de la Côte d'Azur, avec ses produits typiques comme les blettes, les courgettes, les tomates, les agrumes, qui font la renommée de son territoire.

Ça ne va pas plaire à certains mais, là encore, je ne peux m'empêcher de penser que « c'était mieux avant »...

Sur ce drame-là en particulier, sans une urbanisation démentielle comme aujourd'hui, le bilan ne serait pas le même. C'est une évidence.

On ne maîtrise pas et ne maîtrisera jamais - et heureusement ! - les caprices de Dame Nature, mais on pourrait, si on le voulait et si la volonté politique était là, maîtriser nos propres actes, avec les conséquences que l'on sait...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, et j'aime bien ce passage :

Ça ne va pas plaire à certains mais, là encore, je ne peux m'empêcher de penser que « c'était mieux avant »...

Sur ce drame-là en particulier, sans une urbanisation démentielle comme aujourd'hui, le bilan ne serait pas le même. C'est une évidence.

Même pas démentielle : dans cette affaire, ce n'est pas qu'on a mal construit, c'est parce qu'on a construit tout court ; à un moment on ne peut pas à la fois sur certains terrains édifier un parc nautique, un stade un aéroport 400 000 habitants les pieds dans l'eau, attirer les touristes, les résidents secondaires et les seniors à portefeuille plein ET assurer un minimum de sûreté météo. L'alternative devient alors non pas "les préconisations à prendre pour construire mieux et assurer la coexistence de tous" mais dire "ou bien la population accepte ponctuellement une inondation dantesque et létale parce que le terrain est hostile, ou elle accepte de partir pour dégager une bonne partie du terrain au profit de l'agriculture notamment".

Mais croire que c'est la faute à des malfaçons des aménageurs, non, dans ce cas précis, je ne le crois pas. Je ne vois pas parmi les victimes de gens morts d'une erreur de décision dans les modalités de l'urbanisme, mais de la présence même de cet urbanisme. Et je ne vois pas de précédent météo à cette heure de folie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne vois pas parmi les victimes de gens morts d'une erreur de décision dans les modalités de l'urbanisme, mais de la présence même de cet urbanisme.

Ce qui, in fine, revient au même...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce qui, in fine, revient au même...

Pas dans les exigences que peut nourrir la population de ce département envers ses responsables...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lettre ouverte envoyée à M. Estrosi en réponse à cet article: http://www.europe1.fr/faits-divers/inondations-estrosi-se-pose-des-questions-sur-meteo-france-2524257

Cires-lès-Mello, le 05 Octobre 2015 Objet : Inondations du 3 Octobre 2015 Monsieur Estrosi,
Bravo pour cette lettre, elle reflète exactement mon sentiment lorsque j'entends tous ces maires faire de la politique politicienne du plus mauvais goût.

Ce n'est pas en se tirant dans les pattes qu'ils pourront tenter d'éviter ou de minimiser les prochains drames...

Le climat ne s'adaptera pas à l'activité humaine, c'est à l'humain de s'adapter, par exemple en étant mieux informé de ce qu'il peut arriver lorsque des orages violents sont prévus dans ces régions à cette époque de l'année.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le bilan final semble s'acheminer vers 22 morts au pire sauf si on retrouve en vie les deux derniers disparus. C'est toujours trop; mais si on compare avec les 50 morts de Xynthia, sur un phénomène prenant 6 heures de temps à se mettre en mouvement, (et avec des photos de la Corogne la veille qui montrait bien vers quel danger on allait), sur un espace fait de villages et de bourgs, on peut penser qu'il faudra autant réfléchir sur ce qui a marché ce 4 octobre 2015(par exemple un citoyen encore capable en 2015 de faire un noeud de marin, chapeau!) que ce qui est à bannir. Nous étions dans un bassin d'un demi-million d'habitants, avec un phénomène enclenché sur une demi-heure, un samedi soir mais encore tôt donc avec beaucoup de monde sur la voirie, et des pluies d'une intensité horaire sans précédent sur zone.

Je pense donc que dans "l'exagération des médias", il faut aussi admettre un excès dans la noirceur de ton voire l'auto-flagellation. Je l'explique par la volonté de se faire proche des familles endeuillées, mais il me semble cependant nécessaire de le souligner, je ne pense pas que la souffrance des victimes ait à gagner dans la recherche de coupables face à un événement météo sans précédent non dans sa nature (le climat méditerranéen, c'est ce genre de violence de la pluie) mais dans sa soudaineté. Tout pessimiste et parfois décliniste qu'il m'arrive d'être, je ne pense pas qu'il y ait eu pour cette inondation-là véritablement de scandale dans ce drame. Après, il faudra améliorer, mais je crois peu rationnel et contre-productif de partir d'un constat de carence grave tant des pouvoirs publics que de la population dans cette histoire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur ce drame-là en particulier, sans une urbanisation démentielle comme aujourd'hui, le bilan ne serait pas le même. C'est une évidence.

.

Le béton canalise certes l'eau mais les égoûts sont là pour refaire passer l'eau en souterrain. Mais quand tout sature, tout sature. Et si le sol absorbe trop, ce sont même des glissements de terrain qu'on risque.

On a un orage monstrueux avec un passif de 90 mm sur les deux jours précédents. 50 km/h moyen de vent marin à Nice aéroport, dirigé en plein sur l'orage. Ces orages développent une énergie comparable à une grosse supercellule.

Face à une telle énergie, on ne peut que suivre l'exemple américain : suivi en temps réel, sirènes. Ensuite, sans doute il faut essayer de gagner un étage de bâtiment ou une colline sûre le temps de l'alerte. Mais ce serait vraiment contre-nature et contre-culture d'imaginer une consigne officielle pour se réfugier quelques heures le temps d'une alerte.

Si déjà on peut sonner les sirènes sur des événements réellement dangereux, même juste 10 minutes à l'avance, ce serait sans doute intelligent.

Ca me rappelle l'orage de grêle de Toulouse en mai 201?? : un orage isolé et très très fort en pluie/grêle qui fonce tout droit sans aucun doute sur une agglomération de 800 000 habitants. Au visuel, ça faisait tellement peur qu'on avait qu'une seule idée : sortir les sirènes 15 minutes à l'avance. Aucun drame, mais des perturbations majeures qui ont paralysé le centre ville. Un coup de sirène n'aurait pas été de trop pour dire : "attention, perturbations majeures à venir pour 1 à 2 heures".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Certains membres d'IC ont déjà réagit sur Facebook, mais je ne peux m'empêcher de mettre le lien ici, afin que le plus grand nombre d'entre-nous puissent voir l'application du terme "désinformation météorologique".

http://actualite.lachainemeteo.com/actualite-meteo/2015-10-06-13h06/l-ouragan-joaquin-menace-l-europe-28950.php

Je n'ai rien contre LCM, mais là, ça va trop loin... Plus c'est gros, plus ça passe : plus de 1900 partagés en l'espace de 2h...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca me rappelle l'orage de grêle de Toulouse en mai 201?? :

15 mai 2008 et 25 mai 2009. tongue_smilie.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.