Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content since 21/06/2017 in all areas

  1. 55 likes
    Mardi devrait être la journée la plus orageuse de la semaine, je dirais même de l'année pour l'instant. Profond talweg en approche dans le Golfe de Gascogne en journée. Flux de SO fortement divergent et cyclonique en altitude sur la totalité du pays. Réaction très importante au sol avec creusement d'un minimum dépressionnaire très marqué pour la saison (-10hpa en 24h) En basse couche, la masse d'air restera dans la continuité des derniers jours bien chaude (entre 10 et 20° à 850hpa du NO au SE) avec la progression d'une onde théta du SO à la Belgique. Par ailleurs le contenue en eau précipitable sera bien élevé sur la majeur partie du territoire. Deroulé de l'épisode : 2 foyers orageux distincts seront à surveiller durant cette journée: + Sur tout une moitié nord de la Normandie aux Ardennes, la colonne vertical sera dejà modérément instable dés la mi-journée. La forte convergence de basse couche induite par le minimum dépressionaire déclenchera une convection profonde probablement avant midi. Des orages peu mobiles, par conséquent générateur de gros cumul se succéderont toute la journée jusqu'en début de nuit prochaine, tout autour de la petite dépression de surface. Généralement monocellulaires, ces cellules pourraient s'organiser en petit amas monocellulaire là où les cisaillements seront plus marqué notamment entre Normandie et Picardie. Une supercelulle isolé n'est pas exclu sur ce secteur. + Sur tout une moitié sud, de l'Aquitaine aux Alpes en passant par le Massif-Central, dans un premier temps l'activité orageuse restera timoré sur cette zone sous l'effet d'une convergence de surface de grande échelle moins marqué. Cependant tout va s'accélerer en milieu d'après-midi à l'arrivé de notre talweg d'altitude surplombé par une anomalie de tropo qui induira un soulèvement dynamique très marqué sur son bord d'attaque. L'anomalie de basse tropo pénetrera alors les plaines du SO. Des orages se développeront alors en l'Aquitaine et s'organiseront rapidement en un MCS qui se décalera en soirée vers le Midi-Pyrennés et le Massif Central alimenté par une forte instabilité (MUCAPE sup à 2000J/Kg). De plus une cassure du jet viendra renforçer la divergence en altitude positionnant la zone visée en entrée droite-sortie gauche du jet. Dans ces conditions, la constitution d'un complexe convectif de méso-échelle (MCC) semble probable avec possibilité de bonne chute de grele et surtout de violents rafales. Cette intense activité gagnera ensuite le Languedoc et la Vallée du Rhone en fin de soirée / début de nuit sans faiblir. Pour synthétiser tout ça, voilà :
  2. 21 likes
    Changement de temps confirmé ici, j'ai l'impression d'être à des centaines de km de chez vous en lisant les messages ! A Lanveoc, les 25 °C n'ont pas été atteints ! A Brest c'est à peine plus. On s'est baladé cet aprem sous un temps parfait, soleil, à peine 24-25 °C et du vent frais Et tout ça dans un endroit incontournable du secteur, où l'eau a une couleur tellement incroyable : Saint-Hernot alias l'île Vierge. Petites photos bien sûr : Encore un merci à @paparazzi qui m'a fait découvrir il y a quelques années ce secteur via un reportage photo sur le forum ! Ce qui m'a donné envie d'y aller en vacances. Après ça direction Cap de la Chèvre quelques km plus au sud, et sans trop de surprise, les brouillard/nuages bas étaient présents sur le côté ouest du cap. Très belles ambiances encore. Je savoure PS : 29,1 °C à Perros ! Ah oui j'ai oublié : les nuages bas sont revenus en force à 19h30/20h, il fait tout gris là. Ils amènent une sacrée humidité, on a ouvert partout mais il fait archi moite, on colle de partout Bon on a refermé d'un côté car il commençait à faire frais avec les courants d'air.
  3. 20 likes
    Bonjour, enfin une journée un peu plus respirable suite aux passages des nombreux orages en soirée et début de nuit dernière. 5.2mm au total pour ce "petit" épisode comparé à se qui nous est promis à partir de demain et surtout mardi. Il fait tout de même 27.1°C actuellement Tn: 18.3°C Quelques photos de ma chasse d'hier en VDR à la tour d'Albon (26):
  4. 19 likes
    Bonjour temps toujours estival dans le Haut Vivarais malgré des nuages qui arrivent. Actu 28.3°C et une brise de SE. Tn: 15.9°C Hier soir je me suis aperçu 20 min trop tard qu'un orage très électrique ayant pris naissance au Nord de Valence a transité en direction des Terres Froides (Voiron). J'ai quand même pu en tirer ceci: Photolive Photolive
  5. 17 likes
    Salut à tous ! Joli champignon atomique hier en tout début de soirée à la frontière Dordogne/Lot/Corrèze, pris depuis Le Buisson de Cadouin...
  6. 17 likes
    Sur l'image visible du jour, lors de l'initiation des orages en Lorraine, on distingue bien les cumulifications organisées sous forme de bandes (HCR en anglais pour Horizontal Convective Rolls, appelés aussi "rues de nuages"). Dans la littérature, cette organisation a été pas mal étudiée, notamment car les parties ascendantes de ces 'rouleaux" sont des endroits préférentiels de déclenchement de la convection profonde, effet agissant à une échelle très fine (via l'approfondissement de la couche humide, diminution de la CIN...). Ils ont aussi d'autres implications, par exemple dans l'initiation d'orages sur des zones préférentielles le long des limites frontales ou dans la dynamique des supercellules. Pas vraiment une prévision du coup, mais j'ai pensé poster cette remarque ici, plus facile à retrouver que dans le topic d'observations.
  7. 16 likes
    Semaine agitée en perspective pour une grande partie du pays hormis le sud-est qui devrait garder le soleil majoritairement mais avec quelques accélérations du M et T. Pour le reste du pays, il pourrait y avoir 3 phases mais toutes seraient dominées par un système dépressionnaire actif. - Le début de semaine pourrait se faire sous une dégradation orageuse douce voire chaude sur un axe étendu du sud-ouest aux régions nord et est. - Une seconde phase perturbée sous un flux bien océanique et plus frais. Évolutions diurnes avec averses orageuses sur une grande partie du pays et avec des températures assez fraîches renforcées par un vent d'ouest assez soutenu pres de l'Atlantique et de la Manche. - Une troisième phase avec une anomalie qui vient renforcer le système dépressionnaire par le sud. Une dégradation orageuse est possible sur le WE avec remontée modérée et temporaire des températures. Un axe pluvio-orageux actif pourrait dominer les régions du sud-ouest au nord-est durant Le WE. Dans tous les cas et en attendant confirmation de l'orientation des flux, c'est une semaine bien plusbfraiche et perturbée qui nous attend...
  8. 16 likes
    Sauf que la théorie des compensations............si çà marchait çà se saurait. Rien de plus normal que d'avoir une pause dans cet épisode de fortes chaleurs précoces. Les moyennes de ce mois vont deja etre assez remarquables. Il faudra bien en profiter car (hors topic) on sent deja une orientation generale plus au sud-ouest se dessiner pour la suite, synonyme de remontées des HG
  9. 15 likes
    Hello à tous ! Le ciel est devenu bleu il y a 30 minutes environ. Complètement couvert ce matin, mais pas froid, parfait pour se balader encore. Hélas tout ça prend fin, demain matin retour au bercail, au chaud Merci de m'avoir accueilli durant 2 semaines sur votre topic 2 semaines vraiment très agreables, que ce soit à Perros ou Crozon (un peu chaud de dimanche à mardi quand même), il y a des endroits vraiment magnifiques par ici ! Deux petites photo pour terminer, comme d'habitude, c'était hier entre la pointe de Pen-hir et celle du Toulinguet :
  10. 14 likes
    Retour de chasse avec @Dralfot, rien de fou mais j'ai ça à proposer.
  11. 14 likes
    du côté de St...Chut, quant aux girolles il y en avait tellement qu'on en a laissées
  12. 14 likes
    Un gars qui s'excuse quand il a fait une faute au lieu de monter sur ses grands chevaux quand on le lui fait gentiment remarquer est un gars bien ! Clap clap clap !
  13. 13 likes
    Je constate qu'il y a un peu partout beaucoup d'attente mais j'espère que si précipitations il y a, elles soient raisonnables et non destructrices. Finalement une Tx de 21.1°C cet après midi et 2 pauvres mm au pluvio. Hormis les courgettes, il y en a qui prospectent aussi les bois Cueillette de @papulefer et moi même, du coté de....à zut je ne me souviens plus du nom du bled
  14. 13 likes
    Belle journée chaude (la plus chaude de ses 5 derniers jours) dans le Nord Ardèche avec une Tx de 34.4°C avant l'orage qui est passé et dont je récolte 5.4mm. Durant ce temps j'étais chez le beau-frère à Saint Galmier ou la aussi la chaleur était écrasante pour lui filer un coup de main à rentrer 10T de 0.20 à la brouette. Heureusement au retour j'en ai profité pour aller faire quelques clichés Quelques photos donc prise à l'ouest d'Andrézieux sur la commune de Saint-Just-Saint-Rambert le long de la D498. Et pour finir une image prise depuis l'A72 à hauteur du stade, mettant en évidence l'alimentation de l'orage qui a sévit dans le secteur de Vienne et plus globalement le Nord Isère. 19.4°C et une brise de vent orienté NE des plus agréable pour ventiler la maison.
  15. 13 likes
    Ici 4ème jour à 35 ou plus : Ta +35,3 °C ! (je sais pas si l'effet est le même à 30 ? )
  16. 13 likes
    C'est vrai on rentre dans l'hiver dans deux semaines. Tu es en forme toi en ce moment....
  17. 13 likes
    Pas d'affolement pour autant UKMO avait donner des signaux forts de climatisation Atlantique avant de se rétracter, hier également sur CEP on voyait que la marmite Ibérique tendait à migrer vers l'Italie et les Balkans. Un peu de répit fera du bien et je vais faire bondir mais un bon coup de ZO avec un Jet tendu comme sur GEM et GFS hier soir ferait le plus grand bien à la France, plus que des salves orageuses dont on ne sait jamais ou et surtout combien ca va tomber dans le pluvio. A J+8 c'est pas la cata non plus en terme de thermo.(classique dégradé NO-SE) De la à remettre en cause le mois de Juillet.!!! Je note également depuis quelques temps une bonne santé relative au moins au niveau dynamique du bassin Arctique avec un centre souvent dépressionnaire. C'est également un signe d'été plus que correct chez nous en général.(AO+) La récurrence semble prendre une pause fin Juin, on va attendre encore un peu avant de l'enterrer définitivement. L'acorien a envie de rentrer chez lui, c'est son droit. La France, c'est pas l'Andalousie non plus.
  18. 12 likes
    En effet, fermé entre 18h15 et 19h15. D'ailleurs voici le dernier timbré à avoir été autorisé à atterrir alors que les pistes étaient déjà noyées sous un épais rideau... Bon, un pilote de Béluga, ça doit avoir l'habitude de prendre des risques ^^
  19. 12 likes
    Oui, c'est un élément qui est apparu sur les dernières actualisations, c'est vrai que souvent on se focalise sur grêle / rafales mais dans ce genre de situations les cumuls peuvent être très forts au niveau de la tête d'onde, un peu au nord du minimum de surface, qui pivote de manière anti horaire et qui induit un déplacement plus lent au nord. Comme chacun y va de sa petite analyse ce matin, je vous propose la mienne, rédigée en fin de nuit. Pas surpris que AROME propose de telles valeurs de flotte. Une situation similaire le 31 août 2015, il y avait eu jusqu'à 80-150 mm très localement. @Run999H c'est vrai que la Gironde, j'ai pas mal hésité. Mais le sud est du département peut connaître de très fortes lames d'eau, ce que suggère des outils inaccessibles au grand public (PE AROME).
  20. 12 likes
    Sur le principe et dans les grandes lignes je suis tout à fait d'accord avec toi. Cela étant dit, je me méfie toujours de ces interactions entre des anomalies propulsées depuis Terre-Neuve jusqu'à nos portes, surtout quand précédemment plusieurs talwegs se sont englués en gouttes froides aux abords de l'archipel des Açores. Comme le suggère @sebb, c'est lorsque l'on sera passé sous le cap des 144h que nous pourrons envisager l'évacuation complète des masses d'air chaud de manière plus sereine Par exemple sur le GFS// de ce midi on passe de ça ce matin : A ça : Nous conserverions l'aspect orageux de la prévision telle qu'elle est la plus probable pour l'instant, en revanche la masse d'air serait peut être plus difficile à tempérer ou en tout cas cela se ferait de manière moins radicale que ce qui est envisagé sur les derniers runs notamment sur la façade Est du Pays. Il suffirait, suivant cette dernière projection, que le talweg s'enfonce sensiblement plus vers le Sud pour que nous changions radicalement de scénario sur une bonne partie de notre Pays. Bon, pour l'instant on va rester sur la prévision que tu as très bien décrit dans ton post tout en gardant un œil sur ce qui est projeté sur le proche Atlantique pour la fin de semaine en cours et le début de celle couverte par l'échéance de ce topic En attendant je retourne dans ma piscine :
  21. 11 likes
    Moi aussi je peux en faire des super photos spectaculaires les soirs d'orage ! Pour preuve voici en exclusivité mondiale et néanmoins auvergnate mon magnifique pluviomètre en action live ! ET tant que j'y suis de la présentation de mes outils de mesure hautement sophistiqués, le capteur de températures (wifi !) auprès duquel s'est installée récemment une petite famille... Juste à côté de la porte d'entrée, mais nos va-et-vient n'ont pas l'air de la déranger outre mesure :
  22. 11 likes
    Salut a Tous ! petit partage vite fait, l'orage d'hier dans le pays du toulois (54) valais le détour ! il était baigné dans une lumière exceptionnel ! j'ai un peu les boules d'avoir rater toute la foudre pendant que j'était sur l'autoroute mais bon il faut savoir se satisfaire de ce que l'ont n'a ! et en l'occurence cette ambiance magnifique !
  23. 11 likes
    Au delà des humeurs changeantes de Romain , c'est aussi une histoire de goût que de vouloir habiter à tel ou tel endroit. Personnellement, lors de ma recherche de maison pendant 2 ans, j'ai toujours regardé vers le haut (mais pas trop haut quand même) et vers un paysage forestier et vallonné. Je travaille pratiquement tous les jours dans la plaine du Forez et c'est un plaisir que de revenir chaque soir dans le Pilat. J'ai l'impression de changer de région quitte à perdre des degrés et parfois de l'ensoleillement (je ne suis vraiment pas fan des grosses chaleurs comme la semaine dernière). J'aime sentir tous les soirs les brises de pente ou le vent, le froid et la fraicheur ne me gênent absolument pas, j'apprécie de voir la neige en hiver sur place ou juste en face de la maison (et pas à 20, 50 ou 100km au loin), être au dessus de la mer de nuages, voir le brouillard danser dans les courants ascendants de la vallée ou passer à pleine vitesse devant la maison, etc, etc. Bref des ambiances que l'on retrouve peu voire jamais dans la plaine. C'est complètement personnel et donc totalement subjectif. 89,5mm sur ce mois de juin dans le quartier Sud stéphanois de Solaure. Concernant les escargots, une dizaine de Bourgogne ce matin sur mon terrain, tous vivants je précise. 5 courgettes ramassées ce soir et cuisinées aussitôt par madame en gratin. Je trouve que la courgette est un légume facile à vivre/à faire pousser (sensible toutefois au froid et à l'humidité persistante en début de saison). Je n'arrose les plants que 1 à 2 fois par semaine (si aucune précipitation). Punaise c'est dingue comme certains apparts gardent la chaleur. J'ai pourtant vécu dans plusieurs apparts sur Sainté mais je n'ai pas souvenir d'une telle température à l'intérieur après que la canicule soit finie. Je n'ose du coup te dire la température du niveau principal de vie de la maison... Même les combles sont revenues à une température agréable (21°C ce soir dans la chambre des loulous).
  24. 11 likes
    Je pense que c'est mort sur PDD aujourd'hui, cette chape nuageuse a tout plombé. La température ne monte pas, il fait frais et le ciel est tout sauf chaotique. Que des nuages d'altitudes et des bases très élevées. On croise les doigts pour demain ! QUelques photos d'hier au Puy d'Alou pour l'expo Horizons Sancy
  25. 11 likes
    Euh j'ai pas tout compris, surtout vers le début, mais bon bref... En tout cas, merci d'avoir pris la peine d'avoir fait cette carte, parce qu'elle résume en 4 lettres le côté assez ubuesque de la situation: CQFD ! Et pour ne pas risquer de me faire traiter d'irrespectueux, de malhonnête ou de charlatan, il me semble qu'avec un tel positionnement de l'anticyclone sur l'est des Etats-Unis, l'ouest de l'Europe est tout sauf en proie à une dégradation orageuse, car située sous une dorsale chaude et stable. ( c'est pas moi qu'ai fait le dessin, promis). Du coup, je me permets de vous citer également: En voyageant vers l'ouest, en direction des Etats-Unis, on voit donc effectivement que ça peut déboucher sur nous sur une dorsale, et là, y'aura pas que pour l'Allemagne que ce sera foutu niveau orages... Mais bon, avec des lol à tout bout de champ, on perd un peu le fil de la conversation, et surtout, on ne sait plus si c'est du lard ou du cochon. ( c'est une expression, c'est pas une insulte, des fois que hein?) LOL
  26. 11 likes
    Tiens, un ours polaire s'est aventuré près d'une bouée située dans l'Arctique Canadien aujourd'hui. Apparemment, il serait allé renifler le capteur de CO2
  27. 11 likes
    Au risque de vous décevoir, il n'y aura pas de vigilance orange sur le 34 à 16h. 1) Il ne faut pas oublier que les fameux seuils sont des Tx ET des Tn moyennées sur 3 jours glissants. A ce petit jeu là, aucune station du 34 n'a franchi ces seuils sur le mois en cours. 2) Ce n'est pas Météo-France qui fixe ces seuils, mais l'institut de veille sanitaire en partenariat avec les agences régionales de santé. Ces seuils tiennent compte de la mortalité d'un département en fonction de la température, du nombre d'hôpitaux, de la moyenne d'âge etc ... 3) Une vigilance déclenchée sans dépassement de seuil peut être autorisée s'il existe des facteurs non météorologiques aggravants. En l'occurrence, un épisode de pollution à l'O3 est en cours sur le nord et l'ouest de la France. Le pourtour méditerranéen reste à l'écart de l'épisode quant à lui (cf carte d'hier) 4) Une vigilance orange, ce n'est pas juste une couleur sur une carte. Il ne faut pas oublier toute l'organisation qu'il y a derrière. On ne change pas une couleur sur un coup de tête, et on ne sort pas un département d'un vigilance orange comme cela d'un coup de baguette magique. Pour les départements du nord-ouest de la France certes le mercure baisse en ce moment au passage du pseudo-front, mais les tn de ce matin étaient au-dessus des seuils. 5) Un passage (ou pas) en vigilance n'est absolument pas motivé par des raisons financières ... Il ne faut pas mêler frustration et accusations infondées ... Ce genre d'accusation nuit à votre discours, aux institutions (pas uniquement Météo-France) et apporte inutilement de l'eau au moulin aux porteurs de théories douteuses voire parfois à la limite du conspirationnisme.
  28. 11 likes
    Tout à fait Eric, Le climatiseur Atlantique est toujours bien d'actualité ce matin, UKMO est de nouveau dans le rang d'ailleurs. L'eau sera la bienvenue, qu'elle soit orageuse ou non d'ailleurs. Il faut arrêter avec cette course effrénée aux records permanents. Ils sont déjà bien assez nombreux à ce jour. Après un début de semaine encore chaude, il est fort probable que nous soyons en dessous des normes thermiques pour la fin Juin début Juillet. Mais quand on fera le bilan de Juin on sera largement au dessus des normes.
  29. 11 likes
    Soirée en forêt (puis je me suis fait alpaguer par un copain au village, et du coup, la soirée s'est éternisée sur des marches d'escalier avec un verre de bon vin et de la causette). 20°C dehors à minuit. De bien beaux nuages sur la Planèze durant la balade (de 20h30 à 22h) et quelques éclairs à l'est sur la Margeride.
  30. 10 likes
    Ca reste à voir, de l'eau oui il y en aura un peu partout, les quantités par contre ça reste aléatoires car il s'agit principalement de précipitations convectives, on voit sur le diagramme que les quantités d'eau sont déjà de moins en moins extraordinaires... Vu les ensembliste, on devrait renouer assez rapidement avec une situation peu humide dès le week-end de ce topic, il n'est pas exclu que les hautes préssions viennent à nouveau prendre possession de l'Europe de l'ouest avec une barocline située sur le centre de l'Angleterre , épargnant peut être même les côtes de la Manche. On sort du topic, mais je vois toujours une possibilité d'un retour à la récurrence anticyclonique, avec peut être un régime plus orienté ouest, sud-ouest donc moins caniculaire.
  31. 10 likes
    Je pensais hier avoir fini avec le sud Algérien, mais ça m'embêtait de finir sur une station de montagne pas très représentative de l'extrême sud Algérien. Le problème est que les données dispos dans les autres stations de la région ne sont pas au par de la qualité des fiches précédentes. Il y a cependant une poignée de stations automatiques du sud algérien dont les relevés horaires sont partagés sur le réseau synoptique. Voici deux d'entre elles, qui vont nous permettre de vraiment conclure cette série. #372bis. Assekrem et In Guezzam. Seules les données suivantes sont disponibles dans ces observations automatiques: vent, température, point de rosée, quantité de précipitation. C'est tout, il manque: la pression, la visibilité, l'état du ciel, le temps présent, et l'enneigement (pour Assekrem). Ce sont donc des fiches "lights" et des présentations raccourcies qui sont proposées aujourd'hui. Assekrem est le nom de l'une des plus hautes montagne du Hoggar, c'est un plateau qui culmine à 2810m. C'est (ou c'était) une destination touristique (treks). Le lieu est également connu pour avoir été l'ermitage de Charles de Foucauld. Tamanrasset est distante de 51kms. In Guezzam est une ville de 7000h sur la route transaharienne qui relie Alger à Lagos, c'est aussi le poste frontière algérien avec le Niger. Tamanrasset est à 365kms, Niamey 765kms. Nous sommes ici plus proche de l'océan Atlantique équatorial (1465kms, vers Lagos) que de la mer méditerranée (1610kms, vers Tripoli). Commençons par Assekrem: c'est vraiment le coeur du Hoggar. Vue vers l'est, on devine la route d'accès au plateau. La station est au rebord sud du plateau, à 2680m d'altitude. NB: seulement 9 à 10 années de données pour ces deux fiches, dont le but est surtout d'avoir un aperçu des conditions moyennes plutôt que des statistiques solides. Malgré la clémence des températures, l'été n'est en effet pas une bonne saison pour trekker dans le Hoggar: la faible saison humide due à la proximité de la mousson ouest africaine est nettement amplifiée par l'orographie, et les orages fréquents sont un danger aussi bien pour le foudroiement potentiel que pour les crues d'oueds subites et violentes. Il vaut mieux privilégier les inter-saisons pour cette activité, bien que le sable et la poussière puissent être gênants (difficile d'estimer le facteur sable vu l’absence de données de visi et de temps présent). L'hiver est généralement clément mais lorsqu'une perturbation tempérée descend jusqu'ici le thermomètre chute brutalement et l'on peut frôler pendant quelques heures les -5°c voire -10°c, avec éventuellement de la neige. Le vent est bien sur très présent à cause de la topographie, et cela explique les faibles amplitudes thermiques diurnes, avec pour conséquence un gel étonnamment rare malgré l'altitude: Les roses des vents diffèrent d'ailleurs assez sensiblement de celles de Tamanrasset, avec un courant d'altitude de sud-ouest dominant en hiver et au printemps. L'hygrométrie hivernale reflète celle de la masse d'air à cette altitude, en pleine zone de subsidence: elle est souvent extrêmement basse... le capteur de Td semble fonctionner jusqu'à -60°c ! Voici un exemple de saison hivernale avec le début 2015: janvier 2015 est extrêmement sec. Le deuxième quinzaine de février est plus perturbée et montre 2 épisodes de talweg froids donnant des températures négatives au passage des perturbations. La plaine reste évidemment à l'écart de telles variations, on n'a rien vu de tel à Djanet ou Tamanrasset. Enfin un exemple de mois de juin (pic thermique annuel) et de mois de aout (pic de RR). En vérifiant les données de RR j'ai remarqué que toutes tombent de façon ponctuelle, sous des orages ou des averses diurnes qui se déclenchent assez tôt dans la journée, souvent entre 12hTU et 14hTU. 410kms plus au sud, In Guezzam est dans une zone très plane d'altitude moyenne 400m, avec certains creux à 350m vers la frange sud de cette carte. A priori (je n'en suis pas certain) la station auto est dans le périmètre de l'aéroport. A l'est de la ville les sillons creusés par l'Harmattan d'ENE sont nettement visibles. On retrouve des RR estivales similaires en quantité à celle de Tamanrasset: la position plus proche de la mousson d'Afrique de l'ouest compense la perte de l'influence orographique. En dehors de cette très faible saison des pluies l'hygrométrie est encore plus extrêmes que ce que l'on a pu voir en plaine plus au nord, avec par exemple une HR moyenne de 8% en avril ! (NB: l’instrumentation étant différente pour cette station auto que pour les stations principales du réseau algérien passées en revue durant ces 3 dernières semaines, je n'ai pas eu de trous de Td à compléter par interpolation: le Td est reporté ici continuellement quelque soit sa valeur). Les courbes de t°, malgré seulement 9 années de données, montrent bien que la transition vers les climats du Sahel est engagée, avec un maximum en juin et un sursaut en septembre. Le pic de chaleur est quasiment aussi infernal que ce que l'on a découvert à In Salah ou Timimoun, cependant les txx sont plus sages: 47.6°c sur cette courte période, mais vue la faible variabilité des txx annuelles dans cette zone on peux parier que la txx potentielle ne dépasse pas 48°c. Vu la manque de données on ne peut qu'imaginer les épisodes de poussière qui aggravent encore la pénibilité de cette saison. Sur les roses des vents, un nouvel acteur apparait en été: le vent de sud-ouest qui est le vent de mousson d'Afrique de l'ouest. On peut constater sur les tableaux de juillet sous les roses des vent sa nature humide: par vent de SSO (220°) le Td moyen est 13°c plus haut que par vent d'ENE (70°). Voici un exemple de pic de chaleur. On retrouve un peu ce côté infernal que l'on trouve en mai et juin dans les parties les plus chaudes de l'Inde et du Pakistan, avec notamment 3 semaines ininterrompues de tn > 30°. Je vous laisse observer les fluctuations du Td en fonction du vent: en baisse par vent d'est, en hausse par vent de sud à ouest. Et pour terminer un exemple de mois d'aout, celui ci plus arrosé et plus humide que la normale. Etant encore bien en marge de la mousson, celle ci n'apporte le plus souvent qu'une hausse du Td, parfois pénible. Voilà, c'est tout pour ces étapes surprises, qui étaient je pense justifiées malgré le faible échantillon de données à ma disposition: In Guezzam nous ouvre la porte vers le Sahel et le domaine de la mousson, tandis que Assekrem nous donne un aperçu des dynamiques de cette région en altitude, voire en atmosphère libre.
  32. 10 likes
    Bonjour, Les grandes chaleurs accélèrent la fonte des derniers névés, comme ici au fond du val d'Enfer (monts Dore) : Je me demande qui est le plus déliquescent, le Planezard ou le névé ? Il est fort probable que les derniers névés disparaissent dans la dernière décade de juin dans le massif, soit 2 décades plus tôt que la normale. Sinon ailleurs ça butine : Bon été à tous ! Fred
  33. 10 likes
    Hé oui, c'est un des rares vices qui me reste, contracté - il faut dire - à une époque où ça n'avait rien d'un vice (comme quoi les choses changent), sur le chemin de la sagesse. Bon, faut admettre que, niveau sagesse, je partais de fort loin... (mais le tabac, j'ai bien essayé de m'en passer, ça n'a pas été une réussite, j'ai des tas de théories là-dessus, et niveau addiction j'en connais un rayon n'est-ce pas, de part mon propre exemple et celui de nombre de mes chers patients (et patientes), et malheureusement, j'en ai conclu qu'arrêter sans devenir fou n'est pas donné à tout le monde - la volonté n'a d'ailleurs pas grand chose à voir là-dedans, n'en déplaise aux panégyriste de la dite "volonté", qui, à les entendre, suffirait à transformer tout un chacun, quelle que soit sa condition initiale, en Battant et en Gagnant, voire en Député (profession devenue manifestement fort accessible au plus commun des mortels, du moment qu'il saurait faire preuve justement d'une volonté suffisante). Bref, j'en viens à militer pour l'absence de volonté, pour la passivité la plus absolue, ou plutôt, à la grecque (antique) pour l'abandon de sa volonté à la marche des astres, du destin, du logos et du cours du monde (choisissez la version qui vous convient le mieux), et mieux encore à l'apathie contemplative (theoria disait les anciens) la plus générale. ARGLLL (Scuzez moi, ma période écriture estivale a redémarré ces derniers jours, en général j'écris un livre chaque été, et cet été c'est bien part pour, et dans ces périodes, je ne retiens pas ma plume, vous allez en baver donc !) SINON ! Après une nuitée fort agréable, tellement fraîche qu'on a du fermé le velux de la chambre à coucher, Il fait déjà chaud : on est passé brutalement en une heure et demie de 19°C à 25°C - et il fait déjà 22°C à l'intérieur. On se prépare à la journée la plus chaude paraît-il de la semaine et je me dois de rappeler qu'en Planèze en tous cas, on n'a pas encore atteint les 30°C - juste frôlé. Grand ciel bleu légèrement voilé en altitude, peu de vent.
  34. 10 likes
    #371. Djanet. On s'enfonce vers le sud, Djanet est une oasis de 14000h à 415kms de In Amenas, 770kms de In Salah, 990kms de la mer Méditerranée, 1500kms de Alger et 1800kms de Tindouf. Il y a encore une quinzaine d'année cette zone vivait en partie du tourisme d'aventure, notamment les trek dans le massif du Tassili n'Ajjer. La station étudiée est sur l'aéroport à l'altitude de 973m. La ville est à 30kms, et la ville Libyenne de Ghat, située dans la partie la plus basse de la région (665m), est à 105kms. Vue vers le nord est. Les formations rocheuses très sombres contrastent avec le sable et font la beauté de cette région. L'altitude modère bien les chaleurs estivales, si bien que la txx passe sous les 45°c et qu'on ne trouve plus un seul mois avec Txm > 40°c. Nous ne sommes ici qu'à 94kms du tropique du cancer, ainsi le régime de t° commence à avoir une allure plus tropicale avec un pic thermique décalé vers juin: juin et juillet ont des Tm similaires (aout est un peu en retrait), et c'est en juin que l'on connait généralement les Txx annuelles (regardez les 90-centiles). La saison hivernale se fait aussi de plus en plus sèche, avec ici une hygrométrie inférieure à celle de In Amenas ou même de In Salah. En été cela reste très sec, nul surplus d'humidité tant sur l'hygrométrie que dans les lames d'eau moyennes. On reste dans un climat hyper aride avec des pluies généralement complètement anecdotiques lorsqu'elles se produisent. Je me suis amusé à estimer la txx à Ghat en fonction de celle de Djanet et d'un gradient de 0.8°c/100m: je trouve 46.5°c sur la période d'étude, similaire à celle de In Amenas. La topographie doit jouer énormément sur les vents puisqu'on ne retrouve pas toujours la direction dominante de l’Harmattan (nord-est). Cependant un regard attentif sur les bandes de couleur de l'imagerie satellitaire du massif du Tassili voisin semble attester d'un paysage modelé par les vents de nord-est. L'altitude fait que le gel en hiver est une chose courante (7 jours/an en moyenne), cependant comme à In Amenas j'ai renoncé à définir une période moyenne où le gel survient puisque j'ai trop d'hivers où celui ci ne se produit pas du tout. Cet exemple d'hiver est le même (2003-2004) que celui montré à In Amenas, pourtant ici on ne retrouve plus les RR d'origine tempérée survenues les 11/12, puis 19 et 20/01 à In Amenas: que du sable, et des chutes de tx un peu moins prononcées. Voici 2014 comme exemple de printemps, très bon exemple proche des normales pour chacun des trois mois. On retrouve beaucoup de sable et de poussière: de toutes les fiches Sahariennes déjà passées en revue Djanet est le lieu où la visibilité est le plus souvent mauvaise au printemps, avec un pic de fréquence des visi inférieures à 5km à 27% en mai... et ce n'est pas la grisaille qui est responsable ! La poussière devient un acteur majeur du climat, sans pour autant atteindre les fréquences observées plus au sud dans le Sahel (41% de visi < 5kms en mars à Niamey). Voici aussi un été parfaitement normal, l'été 2011. Juin connait les derniers épisodes de poussière printaniers et souvent les plus fortes chaleurs. Juillet et aout sont plus stables malgré la proximité grandissante de la ZCIT. Enfin voici un automne normal et où il ne s'est quasiment rien passé: 2016. A part les quelques gouttes de fin novembre le temps sur cet exemple est d'une étonnante stabilité durant plus de deux mois et demi. Voilà, c'est tout pour aujourd'hui ! Merci encore une fois à tous ceux qui font vivre ce topic, sans retours positif j'aurais abandonné depuis longtemps
  35. 10 likes
    Plus haut et plus bas. Plus haut pour la tn 20.3° assez remarquable le Havre le Cap avec 3 > tn 20° Pus bas qu'hier avec un petit vent de no dans la vallée tx 33.6° hier 34.2° C'est le solstice d'été
  36. 10 likes
    Juste au dessus du département cité par Lolox, la région Nancéeine, la sécheresse de surface devient remarquable ! car Nancy est ses alentours sont passer au travers des précédente dégradations orageuse ! Petite photos prise au tel d'un endroit que je vois quasi tout les jours depuis tout petit : Eh ben même en fin d'été j'ai rarement vu cet endroit aussi cramée ! elles sont loins les verdoyantes collines Lorraine
  37. 10 likes
    Déterrage de topic EN 5 ans, il s'est passé pas mal de choses. J'ai eu le bac déjà, et je suis rentré dans cette prépa. Une première année réussie ! J'adorai la SI, je m'éclatais en physique (major de la promo), par contre les maths... J'étais à fond surtout pour le concours de l'ENM... J'ai fait un gros travail sur le français, et je suis parti faire le concours TSE. Le concours ingénieur, c'était même la peine d'y penser. Concours TSE en Juin 2013. Je suis allé jusqu'à l'oral, avec une excellente prestation, le jury était confiant pour me revoir en septembre (j'ai eu 18), mais l'écrit a eu raison de moi. J'ai finis 8ème, et seul les 4 premiers pouvaient rentrer à l'école. J'avais 263 points et des bananes, le 4ème en avait 267. J'ai échoué à cause d'une croix dans le QCM de Math. Je me rappelle à la sortie de l'épreuve avec @Ventdautan, on a discuté sur les réponses du QCM. Sur une question de suite, on trouve la même réponse, je lui dit : j'ai coché la case D ! Et là il me répond, mais non c'était, la A qu'il fallait coché, la D c'était pas ça... Et pourtant j'avais trouvé le bon résultat. Les Maths était coeff 5 (il me semble) M'enfin, je suis rentré en deuxième année totalement démotivé. Les perspectives étaient mauvaise pour l'ENM. Surement pas de concours TSE l'année prochaine. Je n'ai jamais voulu devenir ingénieur. La physique m'a dégouté (les trucs magnétiques, ça m'a dégouté), les maths m'ont tué, et heureusement la SI était toujours là. Mais je voulais rentrer dans le monde du travail... Alors je suis revenu à un autre centre d'intérêt : les trains. En plus à cette époque là je faisais les allers/retours Avignon/Bordeaux pour aller voir ma douce. Septembre 2014, j'ai commencé une formation en alternance avec la SNCF pour devenir Agent-Circulation. L’année s'est bien passée, et en juillet 2015, je prenais un premier poste d'agent de manœuvre à Bergerac. J'ai rapidement évolué vers Lalinde en prenant un poste d'agent-circulation. Et maintenant suite à une suppression de poste, je suis agent-circulation à Siorac-en-Périgord. Un métier qui me plaît bien et qui m'intéresse. J'aimerai travailler dans des gros postes, mais ça sous-entend revenir dans les grandes villes, et ça pas question. Je suis trop bien au fond de ma campagne dans le Périgord. Si je dois bouger, c'est pour aller chez les voisins dans le Lot, ou prendre un poste en montagne. Mais je ne fais pas d'illusion, ces petits postes disparaitront un jour. Et là on verra ce qu'on fait... Le travail de la terre m'a toujours attiré, alors je finirai peut-être sur un tracteur un jour. En attendant, je suis fier d'être cheminot, et je suis épanoui dans mon travail avec mes petits trains
  38. 9 likes
    Ca prend l'eau à Bruges ! La rocade est au ralenti dans les 2 sens..,
  39. 9 likes
    Une soirée légèrement instable avec des remontées orageuses sur l'Alsace. Après un coucher de soleil totalement délirant dans le Bas-Rhin, des averses orageuses sont remontées sur le 67 générant quelques coups de foudre localisés. J'ai eu la chance de capturer ce positif au 85mm (j'ai rien recadré je l'ai eu comme ça, coup de bol ) il a été mesuré à 78.000A. et a chuté au nord d'Epfig (avec une sublime tâche de capteur en haut à droite que j'ai oublié d'enlever )
  40. 9 likes
    de retour de la maison forestière aux Estables où on s'est donné rendez-vous avec Bill07 pour voir l'installation de l'ancienne station de Jérémy (snowman43), et un passage chez Jean jacques pour y boire un pot, je suis repassé par st Martin de Fugère, Goudet, Costaros pour voir les dégâts de l'orage du 13 juin dernier. Une photo prise depuis la route D49 entre le Monastier sur Gazeille et st Martin de Fugère, un petit ruisseau réserve de pêche qui d'ordinaire passe 4m sous la route...les branchages emportés par le courant pris dans les barbelés au niveau du parapet du pont et les galets déposés dans le pré à gauche laissent imaginer l'ampleur de l'orage et la force du courant. Ailleurs, la remontée de goudet vers costaros c'était encore pire et plus spectaculaire mais pas un coin pour s'arrêter en toute sécurité...dommage Ta 19,8, nuageux.
  41. 9 likes
    pourquoi la plaine du forez, le sahel, péninsule arabique semblent tous désignés, non? Et puis romain gagnerait du temps en tondant les dunes, il aurait plus de temps libre pour les séances barbecue piscine Ta 18, ciel bleu
  42. 9 likes
    Agréable journée pour les coureurs du Trail de chartreuse ce jour ( grand duc) avec l'arrivée au village et beaucoup de monde. T° comprise entre +24 et 25° c avec des moments ensoleillés entrecoupés par des nuages résiduels sur le Chamechaude. A présent un ciel pratiquement dégagé! A 17H30 Bonne soirée
  43. 9 likes
    Journée splendide avec toujours de superbes paysages. J'ai même pris un coup de soleil ! Bon ok j'ai triché je suis monté un peu en altitude pour me débarrasser de ces nuages bas qui ,ne servent à rien, enfin si à avoir un beau panorama. L'ambiance était bizarre, l'impression d'être dans un autre monde avec une mauvaise distinction entre le ciel et cette mer de nuages (en direction de la plaine tarbaise). Un peu comme si on était en avion avec cette impression d'être très haut (alors que non ^^). De l'autre coté c'est plus net, avec cette mer de nuages vers Bareges/Luz-St Sauveur. Chaleur en altitude à l'abri du vent même à 2877m d'altitude. Et pendant ce temps bruine et temps sombre sur Bagnères une grande partie de la journée avec pas plus de 17°c...
  44. 9 likes
    20°C à minuit, chute modérée ici également donc - ciel couvert. Une petite virée en montagne en soirée -- ce qui est merveilleux dans ce pays, c'est qu'on peut partir de chez soi (Valuéjols) à 20h15, garer la tuture au Pont-de-Fer (pas loin de Prat-de-Bouc) à 20h30, grimper à pied par la forêt en suivant un joli sentier que longe un charmant ruisseau (hummm...) jusqu'au cirque de Chamalières (1500m), et, à 20h55 précises !, s'allonger dans l'herbe un instant puis remonter un peu le long du ruisseau, en laissant le troupeau de salers (et leurs veaux) un peu plus haut, s'en retourner par le grand chemin du creux de forêt, regagner la voiture et rentrer par le col de Prat-de-Bouc et Paulhac en roulant tout doucement pour ne pas heurter les animaux qui traversent la route, en écoutant le dernier album de Richard Dawson. 40 minutes depuis la maison ! Et on est là-haut (j'ai pas chômé dans la grimpette hein !). Des nuages de mouches dans les estives - mais bon, l'herbe est fraîche, les ruisseaux roucoulent, les nuages descendent doucement depuis le nord-ouest caressant les crêtes et s'approchant gentiment des deux seuls promeneurs du soir (Iris de la Loupette et votre serviteur) : tant pis pour les mouches, c'est le paradis quand même. Et je parle pas de tous les animaux croisés dans la forêt : renards et biches et chevreuils - pour un peu, on se croirait dans le métro aux heures de pointe tellement qu'il y a de bêtes là-haut !
  45. 9 likes
    Effectivement on peut espérer vu cette carte, c'est bien le seul moyen maintenant d'avoir une activité orageuse que de se trouver dans la traîne d'air froid ! Mais j'avoue que je doute un peu, vu qu'on a perdu quand même pas mal de repères ( moi en tous cas je les ai perdus ) quand je vois qu'en moins de 24h00 on est maintenant capable de passer de 33.8°c à à peine plus de 20°C sans qu'il se passe rien mais alors rien du tout !
  46. 9 likes
    Tn de 19.6°C ici ce matin et actuellement 26.0°C avec un vent de nord-ouest assez présent. Pas sur d'atteindre les 30°C ici aujourd'hui... Sinon petit retour sur les orages hier soir dans le pays de Saverne avec une cellule à caractère supercellulaire perceptible sur la dernière photo :
  47. 9 likes
    Très belle valeur, ça fait plaisir de voir que Toulouse est encore capable de se distinguer dans ce sens, on commençait à en douter. C'est une belle revanche de prendre la tête du SO sur cet épisode, après avoir été à la traîne pendant de nombreux autres. Ce n'est même pas sûr que l'on perde la tête du classement national des synop sur l'épisode et le mois, si Arpège est correct, avec des 38 tout juste atteints en vallée du Rhône. Ce serait beau. Quelques stats intéressantes sur la journée d'aujourd'hui : - Concernant la Tx, comme ça a été dit, c'est la 2ème Tx la plus haute pour un mois de juin. On n'est qu'en juin, donc logiquement le classement tous mois confondus n'est pas très avantageux, nous sommes à la 21ème place. En revanche, l'écart à la moyenne 61-90 de +13.3°C place cette Tx à la 7ème place tous mois confondus. - Concernant la Tm, avec 30.0°C tout pile c'est la deuxième fois que ce seuil est atteint en juin, après le fameux 14 juin 2003. Tous mois confondus, c'est la 14ème plus chaude Tm. Là où ça devient intéressant, c'est en écart à la moyenne (+10.8°C) puisque c'est la 3ème place tous mois confondus, 2ème place en saison chaude ! Sinon, concernant l'épisode dans son ensemble, l'anomalie sur 31 jours a bien grimpé avec ces deux journées torrides pour atteindre +5.5°C, rattrapant une partie de l'écart avec juin et août 2003 (+6.2°C). Sur 15 jours, on est à +7.3°C, derrière août 2003 (+8.1°C) mais désormais devant juin 2003 (+7.1°C) !
  48. 9 likes
    Salut, je crois que tu n'es pas du tout fait pour le climat de moyenne montagne, tu t'es peut-être trompé lors de ton installation quand tu disais que tu aimais les ambiances sombres et tout le tralala , pourrais essayer l'Anjou, la plaine toulousaine ou la vallée du Rhône pour voir, et passer à la montagne juste pour tes loisirs pas pour y vivre. Chaleur lourde ici, impossible d'aérer correctement la maison, les pommes de terre sèchent sur pied, déjà deux repas de courgettes du jardin et la première tomate de la serre devrait être bientôt prête, ceci n'est jamais arrivé avant le mois de juillet... Je n'ose même plus regarder le niveau de ruisseaux qui sont bas comme fin août 2016, il est possible que certains sèchent complètement ce qui n'est pas arrivé en 1976... Ta: 26.4 °C.
  49. 9 likes
    Eh bien j espère que tu les ressens vraiment les retours positifs, ce n est pas par politesse mais réellement par conviction Merci mottoth parce que non seulement le travail est exceptionnel mais en plus dans la forme il est super écrit, tout est pédagogique, j ai appris énormément en géographie et climato ici... C est le meilleur topic d IC et j espère que tu vas le poursuivre bien longtemps !! Dann17 également merci pour l enrichissement incroyable que tu donnes ici sur IC
  50. 9 likes
    Perso, je ne trouve pas le scénario d'Ukmo si éloigné que cela de GFS. Je pense qu'il s'agit plutôt d'un décalage temporel de 24/48h mais que le résultat final serait proche de l'américain. Il est toujours difficile d'extrapoler une sortie mais si on veut jouer le jeu on peut prendre la perturbation 4 du GEFS 6z qui présente pas mal de similitudes avec Ukmo à J+6. On y retrouve les mêmes acteurs à savoir la réalimentation du cut-off Açorien mais également la dorsale sur l'ouest de l'Atlantique. On y devine enfin déjà le thalweg sur la pointe du Groënland qui, pris dans la circulation d'ouest, ne demande qu'à plonger vers les Açores : Résultat 48h plus tard : On serait donc très proche de ce que prévoit CEP pour cette échéance et ça me parait être un dénouement plus réaliste à cette séquence chaude que le balayage TGV version GFS. Pour moi, on n'échappera pas à cette océanisation du flux, le signal des ensembles est clair à ce niveau (cf : NAEFS ci-dessous). En revanche, je pense que plus l'échéance se rapprochera plus la composante majoritaire sera de type O/SO plutôt que NO contrairement à ce que laissent entrevoir certains modèles. Raisonnement davantage empirique que scientifique mais les derniers mois nous ont appris à nous méfier de l'artefact du flux d'O dynamique à long terme : Pour continuer avec NAEFS, il est intéressant de noter qu'on peut entrevoir à long terme les résurgences de notre synoptique actuelle avec un retrait des bas géos vers Terre-Neuve/Groënland et un redressement du flux sur l'Europe occidentale : L'échéance peut prêter à sourire, mais le signal est suffisamment notable pour être mentionné. Affaire à suivre :).
This leaderboard is set to Paris/GMT+02:00