Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content since 12/08/2017 in all areas

  1. 28 likes
    Salut, C'était magnifique ce matin, je ne regrette pas du tout ! J'ai rarement vu ça ! Voici quelques photos : Par chance, un impact est tombé pendant mon panorama :
  2. 17 likes
    Après un week-end sans doutes encore en demi-teinte a l'avant d'une dorsale Atlantique et a l'arrière d'une GF en Europe centrale le temps devrait retrouver des couleurs pleinement estivales avec une certaine chaleur. Les modélisations long terme sont assez unanimes, les bas-géos positionnés au coeur de l'Atlantique devraient faire remonter sur le pays une dorsale par extension des hautes pressions Açoriennes, sans franchement prendre une tournure méridienne le flux s'orientant au sud-ouest drainerait dans son sillage une masse d'air bien chaude. Les déterministes comme souvent a cette échéance réagissent fortement et certainement un peu trop a l'image de l'européen ce matin, on peut donc s'attendre a un "lissage" des extrêmes thermiques. Cependant les ensembles accompagnent de façon plus mesurée ce retour de la chaleur sur une bonne partie du territoire et sur la durée, on peut en conclure malgré les aléas liés a une prévision encore long terme que la tendance semble solide. L'été est donc loin d'être fini, malgré des modèles qui il y'a encore quelques jours pouvaient laisser penser le contraire avec des synoptiques pré-automnales, a confirmer bien entendu que ce ne soit pas au final un épiphénomène de seulement quelques jours.
  3. 17 likes
    Moyennes sur le panel MF de l'été 2017 du 1er juin au 15 août inclu, comparaison aux étés (1er juin-31 août) précédents National : Eté 2003 23.10 Eté 2015 21.42 Eté 2017 21.31 Eté 2006 21.02 Nord-Est : Eté 2003 22.90 Eté 2015 21.27 Eté 2017 20.78 Eté 1983 20.52 Nord : Eté 2003 21.00 Eté 1947 20.33 Eté 1976 20.24 Eté 2017 19.80 Centre : Eté 2003 22.49 Eté 2015 20.71 Eté 1947 20.66 Eté 2017 20.51 Ouest : Eté 2003 19.89 Eté 1976 19.31 Eté 1983 18.91 Eté 2006 18.85 ... Eté 2017 18.34 (en 9ème position, avec une anomalie de +0.7°C) Sud-Ouest : Eté 2003 : 24.10 Eté 2015 : 22.31 Eté 2006 : 22.02 Eté 2017 : 21.86 Sud-Est : Eté 2003 : 26.42 Eté 2015 : 24.92 Eté 2017 : 24.88 Eté 1994 : 24.34
  4. 17 likes
    Journée superbe et douce : 17°C max à Valuéjols, soleil généreux, vent quasi-nul, du coup, balade à la montagne cet après-midi. Mademoiselle voulait enregistrer des trucs (ruisseaux, cloches de vaches, vent dans les arbres, zoizeaux) pour ses prochains projets musicaux, donc on est monté au cirque de Chamalières. On se croirait au printemps ! J'ai un peu galéré pour déplacer mon menhir jusque là, déjà qu'il logeait à peine dans le sac à dos, mais voilà : Les rochers de Chamalières au loin : Au cirque ! (les clowns étaient hilarants) : That's all folks !
  5. 15 likes
    34280 n'y est pour rien si l'européen modélise une grosse chaleur et si le Gardon est pollué, s'agacer ne réglera et ne changera rien au pb...pour l'absence de cartes et d'analyse (même succincte) c'est assez récurrent chez pas mal d'intervenants,on fait avec... L'explication est assez simple,la GF présente au large de l'Irlande a 144h est vue plonger entre Portugal et Açores (une situation estivale somme toute classique) et redonne un coup de pied aux fesses a la première advection chaude du début de semaine qui se sera temporairement repliée sur l'Espagne, bon vu les dissonances entre modèles a cette échéance il est urgent d'attendre avant d'en arriver a une conclusion et surtout voir le positionnement de cette sortie dans son ensemble.
  6. 15 likes
    Bonsoir l'été a fait son retour aujourd'hui dans le Nord Ardèche et ça fait du bien, ciel bleu et très légère brise de N/NE était au menu. Tn: 14.3°C Tx: 25.3°C De se fait j'en ai profité pour bricoler sur mon installation car voila bientôt 1 an que ma station est installé et suite à quelques petits soucis "de mauvaise installation" rencontré au cours de cette première année de fonctionnement, j'ai profité de ses dernier jours pour y remédier. Souci n°1: Sous-estimation des rafales ==> les causes: _#1: mat un poil court qui subissait trop de turbulence de la toiture. _#2: mât trop secoué par manque de haubans. Soucis n°2: basculement intempestif du pluvio ==> la cause: épaisseur du tube employé trop fin de se fait le mât "branlait" dès que le vent soufflait un poil fort. Concernant le le mat de l'anémomètre de 1.60m il est passé à 3m le tout haubané solidement à la charpente en 3 points à 120°. @el'bougnat j'ai commandé la même bride que l'on avait utilisé pour Bauzon. Et pour l'ISS j'ai tout simplement changé de tube pour préférer un tube de Ø42mm et d’épaisseur 3mm. Ahh puis j'ai investi dans un SPIEA Voila voila maintenant j’attends avec impatience le prochain coup de vent.
  7. 14 likes
    Bonjour, Ce matin nous avons une petite divergence entre GFS et CEP quant au déroulement de la semaine. GFS : l'anticyclone est vue a l'ouest de la France jusqu'au 25 aout, les HG dominent sur les 3/4 sud du pays. Le nord aurait un temps de plus en plus frais car en marge de la zone dépressionnaire britano scandinave. A partir du 25, la remonté de AA provoque une descente des bas géo, couplé à un courant de jet orienté sur la France, et une petite anomalie de PVU. On a donc une invasion d'air plus frais par le Nord de la France, jusqu'au centre France. Les pluies (ou orage ?) pourraient concerner le Nord et le traditionnel axe sud ouest nord ouest. La fin de semaine serait synonyme d'un temps plus frais, s'améliorant au cours du week end, avec épisode de vent sur le domaine méditerranéen. CEP : les HG sont vus centrés sur la France le 21. La dépression est vue plus a l'Ouest, ce qui empêche l'AA de gonfler vers le Nord. Ainsi la chaleur est plus généralisée, et le Nord de la France bénéficierai de température de saison voir au dessus jusqu'au 23. A partir du 23, petite descente de Bas géo en lien avec une légère remontée des HG sur l'atlantique. Un tiers nord de la France verrai les températures chuter. Sur la carte du 26, on voit une petite goutte froide a l ouest de la péninsule ibérique, qui pourrait influer sur le temps de la semaine suivante. Ceci est ma première analyse des modèles. Je suis preneur d'avis... et d'explications de mes erreurs
  8. 14 likes
    Entre deux avserses, avec @Laurent15 c'etait opération de maintenance à la station de St Alban. Le piquet en bois installée intiallement était, comment dire... en mauvais état Du coup, nous avons installé un mat en fer. Il ne pourrira pas lui À intervenir, abri, augets ont été nettoyés. Petit clin d'oeuil au pro du calibrage de pluvio. Et voilà le résultat : Bonne soirée !
  9. 13 likes
    Et une de +, installée par IC, mais la VP2 ventilée est un don de @pluviodacqs que l'on remercie vivement! http://www.infoclimat.fr/actualites/ic/12694/reseau-static.html
  10. 13 likes
    H.S : Si c'est les hospices de Beaune je prends, sinon même si je suis d'un âge avancé pas pressé de voir les autres
  11. 12 likes
    Bonsoir, Merci Julien ! Une goutte + une goutte + une goutte... C'est ce qui fait la drache, ou bien la différence ! Merci également à Flo dont j'ai incidemment pu voir qu'il avait aussi apporté sa pierre à "l'édifice". Sans oublier tous ceux que je n'ai pas aperçus mais qui n'auront pas manqué da valoriser cette candidature "française/francophone". Cela dit, je pense que je créerai quand même un topic dédié d'ici peu : il reste jusqu'au 31 août pour "voter", après tout. Bon, pour en revenir à la météo du jour, comme dit @chgreg, c'est un peu le repoussoir dans le secteur, et ça fait quatre ans que ça dure... Fort heureusement l'Avesnois est un soupçon moins répulsif que le Cambrésis, mais ça se joue dans un mouchoir de poche. Bilan : 1.3 mm à SHSH et 1 mm à Hestrud... Pour ma part je suis demeuré près de deux heures sous la pluie faible, parfois pas loin d'être modérée, ce qui me laisse à penser que le cumul sur Avesnes devrait plus logiquement se situer quelque part entre 3 et 5 mm. Pas folichon non plus, en vérité. A défaut d'arcus, de grêle ou de forte pluie, nous aurons tout de même eu quelques ambiances sympas entre le lever du soleil et 9h (derniers éclairs et grondements, batteries à plat...) : Soit dit en passant, bravo à tous les contributeurs ayant apporté ici leurs clichés hyper spectaculaires/esthétiques ! La température aura varié entre 12°/13° au petit jour et environ 24° de maxi. Il fait dans les 20° actu avec un temps ensoleillé à l'ouest, couvert et menaçant à l'est... Bonne soirée/nuit à toutes et à tous ! G.
  12. 12 likes
    Bonjour à tous, réveillé à Rethel ce matin par un magnifique orage. Je me suis levé à l'arrache alors que j'aurai pu me décider bien avant car ça grondait de façon presqu'incessante depuis 1 bonne heure (grosse cellule qui est passée plus au nord et sur l'Aisne notamment). Je ne suis pas un pro de la photo mais les quelques photos prises illustrent la beauté de la bête, bel arcus qui est arrivé très très vite, en 5 minutes l'orage était sur ma position, un violent front de rafale qui a duré 1 ou 2 minutes, les arbres se sont bien fait secouer puis une pluie intense avec quelques grêlons (pas plus d'un cm de diamètre). Beau petit spectacle au réveil qui met en forme pour le reste de la journée, en espérant que d'autres cellules nous concernent dans l'après midi. Bilan: 16 mm au pluvio en 10 - 15 minutes, donc une très bonne intensité alors que les modèles ne voyaient pas grand chose pour la matinée (si je ne me trompe pas).
  13. 12 likes
    Salut. Après la nuit électrique du 19 juillet, j'ai tenté quelques traques (trois) entre flop et semi-succès. Pas de photos transcendantes mais je publierais surement d'ici la fin de l'année les quelques captures que j'ai pu ramener. Début août, la canicule sévit et le temps reste désespérément sec. Samedi 5 août, un risque orageux est annoncé pour le Languedoc... il devrait se présenter sur les reliefs en fin de journée, puis potentiellement en fin de nuit. Le timing est parfait, en plein week-end... de quoi en profiter sereinement sans se soucier du sommeil ^^ Je décolle vers 17h avec un ami, direction l'arrière-pays montpelliérain. Les cumulus sont de la partie, cela reste malgré tout timide. Après avoir navigué ça et la, des cellules prennent sur le littoral ouest héraultais ainsi que sur le nord. On va tenter d'intercepter celles du nord qui viennent dans notre direction, mais celles-ci vont s'affaiblir en arrivant sur nous. Sur le chemin pour tenter l'interception, on observe une chose qui au final n'a rien d'étonnant (avec le recul ^^) : une zone de cumulification plus importante que les autres a stagné durant quelques heures à notre Est, certainement sur l'extrême ouest du Gard. Cette zone a finit par voir l'éclosion d'une cellule... explosive. Ce rideau compact est né en cinq minutes chrono : -1- Pas de foudre visible sur le moment, on va donc aller jusqu'à notre interception foireuse, où l'on verra quelques coups de foudre sous cette cellule gardoise mal placée par rapport au relief qui nous cache à moitié la vue. Impossible de rattraper la cellule, elle est déjà vers le nord de Nîmes... tant pis, on redescend vers le littoral en espérant que les cellules en provenance du littoral soient plus généreuses (sur le relief, la convection ne semble plus vouloir prendre). On arrive également un peu tard, les cellules ne sont plus orageuses. On se pose alors au bord de l'Étang de l'Or afin de profiter des couleurs du soleil déclinant et pour observer les cellules gardoises (la cellule de la photo précédente a été suivie par d'autres, se décalant sur l'Est du Gard, avec de grosses réflectivités et une activité électrique soutenue). L'ultime cellule gardoise qui a pris naissance au nord/nord-est de Nîmes a "splité", on peut distinguer ce que l'on voit au radar : deux colonnes convectives distinctes : -2- Les cellules étant arrivées sur le littoral montpelliérain se décomposent, offrant une belle scène : -3- Durant ce temps, les nuages sont revenus sur les reliefs... n'ayant pas la vue vers l'ouest, on distingue quand même en direction du Pic St-Loup et des Cévennes une zone nuageuse intéressante, le plafond semble instable et quelques sommets moutonnant se dévoilent par endroit... mmm ça mijote, plutôt bon signe ! D'ailleurs, des orages se développent sur l'extrême ouest de l'Hérault. Dans ce même temps, une cellule persiste en mer, bien isolée et dévoile sa convection depuis notre point de vue. Le dilemme est la : anticiper en se replaçant en vallée de l'Hérault ou aller observer la cellule en mer depuis la plage à 5min de la ?! Un flash dans le bouillonnement va nous faire choisir rapidement : direction la plage ! Sur le chemin, un impact bien lumineux sort du bouillonnement (sans être certain qu'il s'agisse d'un extra-nuageux ou d'un impact classique sous la base car je ne regardais pas directement vers l'orage), l'excitation est la ! Peut-être l'opportunité d'une belle observation sur la mer. Par chance on réussi à trouver une place, et oui car l'Été c'est le gros point négatif sur le littoral : trop de monde, les orages diurnes/fin de journée ça reste de l'ordre de l’inenvisageable sur la plage... bref, la cellule est parfaitement isolée au clair de Lune, c'est terrible : -4- Par contre elle devient vite un supplice, en effet l'activité électrique reste exclusivement intra-nuageuse.... la bonne blague ^^ Puis enfin elle daigne lâcher quelque chose, dommage la Lune s'est faite éclipser : -5- -6- La Lune revient, la cellule s'éloigne de + en + tout en restant moyennement active, les impacts se compteront sur une main : -7- Il est 22h20. Un flash vient à notre Est... par le plus grand des hasards, on se trouve aux premières loges pour le feu d'artifice de Carnon. Le pire c'est que j'avais lu @34280 qui en parlait mais je ne m'en étais pas rappelé. Ceci explique le monde sur la plage à cette heure-ci (bien qu'avec 30°c à ce moment la, cela aurait été parfaitement justifié, des conditions de rêve pour l'Été). Puisque l'orage sur la mer décline, c'est parti pour un autre style de photo : -8- Aussitôt le dernier pétard consumé, nous décollons vers l'Est de l'Étang de l'Or. En effet, les orages se sont multipliés dans notre dos avec une magnifique convection visible lors de notre observation sur la mer. Tout l'ouest et le nord du département se retrouvent sous des cellules isolées. On ne va donc pas se jeter dans la gueule du loup et préférer que ces orages arrivent jusqu'à nous. Certains modèles envisageaient une activité convective sur la zone, dans ce timing, ça semble donc bien parti. Arrivé à bon port, c'est l'horizon sur 180° qui s'illumine, de la Méditerranée aux Cévennes. Ce qui m'a également très motivé dans la situation du jour (que pas mal de prévisions n’envisageaient pas très forte), c'est le caractère "isolée" de celle-ci. Nous ne sommes pas dans une situation dynamique, bourrine, en flux de sud-est ou que sais-je. Non, c'est la situation orageuse nocturne "calme" estivale, celle qui peut donner du lourd, sans se précipiter, avec une parfaite visibilité... et ce fut le cas. Le massif de la Séranne était parfaitement visible entre les cellules, vive la visibilité... on ne pourra pas en dire autant quand l'automne sera la. Pas mal de captures, pas évident de savoir où viser avec une activité électrique dispersée. Niveau type d'éclair, on va dire que c'était du 60% intra-inter, 40% impact. Il y avait donc de quoi faire mais ce n'était pas le déluge de foudre non plus, il fallait viser au bon endroit. -9- -10- L'impact de gauche (un positif, vu sa forme) tombe au large de Sète (on voit le Mont Saint-Clair légèrement émerger, sur la droite), celui de droite semble tomber sur une éolienne du plateau d'Aumelas (en crop 100% l'impact s'arrête juste à côté d'une loupiotte rouge). -11- Plus au Nord en direction du Pic St Loup, c'est sympa aussi... je loupe quelques trucs intéressants. Puis j'ai ce joli ramifié. -12- Les orages en provenance du littoral tendent à former un amas multicellulaire, quelque chose d'un peu plus linéaire qui semble se matérialiser par cette formation nuageuse. -13- Ça tombe aussi dans les environs de Montpellier. La lumière qui dépasse au-dessus de l'horizon sur la droite, c'est le Mont Saint-Baudille : il fait vraiment clair ! -14- -15- La fameuse "soucoupe" illustrée par @Cyclone30 , j'ai bien constaté cet acharnement de foudre dans la zone mais sans voir en live la base. Comme il se passait des choses plus proches à droite, je n'ai pas jugé utile de zoomer à fond dessus (il aurait aussi fallu que je bouge un peu pour éviter l'arbre)... j'aurais du ^^ -16- Finalement, un impact veut bien tomber + proche alors que les rideaux de pluie ne sont plus très loin. Celui-ci tombe entre la plage et l'étang, certainement au niveau du Grand Travers. Minuit, la pluie finit par nous atteindre. Les orages se sont scindés en deux, une partie a pris la direction des Cévennes gardoises, l'autre file en mer. On en profite pour se replacer à l'ouest, au point de départ sur la plage. La pluie cesse quasiment à notre arrivée, la "ligne" orageuse s'éloigne finalement plutôt vite. On va donc pouvoir profiter un peu plus des orages, à l'arrière. La température n'a que légèrement baissée, il fait encore lourd. -17- C'est limite limite ! -18- -19- -20- -21- -22- -23- La Lune revient à travers les quelques résidus de convection sur la mer. Bye bye. Il est 1h30, nous rentrons. Je transfère mes photos, commence à en traiter quelques-unes pour photolive... mais il est clair que je vais veiller. En effet, sur les radars ce n'est pas terminé avec de nombreux orages sur les Pyrénées qui prennent à nouveau la direction du Languedoc. Il est 4h30 quand ceux-ci commencent à se rapprocher. La situation dégénère à nouveau avec une multiplication des cellules orageuses sur l'Hérault. J'hésite à me poster à l'ouest de la ville... deux choses vont me retenir : la fatigue et l'aspect pluvieux de cette troisième vague qui est plus affirmé que les précédentes. Je vais donc la jouer relax depuis l'immeuble. Flashs et quelques impacts deviennent visible à l'ouest/nord-ouest, rien de très photogénique. Il faut attendre que les cellules atteignent la ville pour que celles-ci se renforcent. Une cellule qui était devenu assez frénétique sur le plan intra-nuageux vient lâcher un positif juste au nord de la ville : boooooooom brrrrrrrrrrrrrrrrrrr boooooom..... -24- C'est parti pour le déluge, un déluge relativement court mais plus important que la précédente vague orageuse (du moins sur la position où j'étais... car il y a eu du lourd par endroits). À peine le temps de rentrer, un peu mouillé par la pluie battante, je pose les trépied au balcon et la... -25- Le calme qui revient avec la pluie faible, des rideaux bien dessinés, des flashs violents qui éclairent la ville, un tonnerre puissant.... ah que c'est bon de pouvoir revivre un orage au calme à la maison !! Et avec de la foudre comme on l'aime. -26- -27- Pincez-moi je rêve -28- Bon la, la tronçonneuse ne suffit pas, il faut sortir la dynamite -29- -30- Loupé celui de droite (d'où le recadrage vertical), quelque chose me dit qu'il était encore plus proche.... -31- -32- -33- La foudre s'enchaine, pas toujours ultra esthétique et souvent uniquement de l'inter-nuageux, mais le temps passe et donc le jour commence à se lever... changement d'ambiance. -34- -35- Ce superbe extra-nuageux que @seb du valdo a capturé à quelques centaines de mètres, à quelques encablures de La Grande-Motte. Je visais les rideaux qui lâchaient de la foudre plus lointaine, celui-ci s'est invité dans le cadre ! -36- -37- À l'approche de 7h du mat', il est temps de capituler, les orages s'éloignent/s'affaiblissent. Quelle nuit ! Assurément la situation de l'année dans le coin, en attendant le reste jusqu'en octobre/novembre qui peut mettre la barre plus haut, mais la clairement, en + d'avoir eu trois vagues orageuses successives, les conditions de prise de vue et de visibilité étaient proche du parfait. Difficile de réunir cela à chaque fois, bien content que cela se soit enfin produit en week-end pour pouvoir en profiter à 100%. Vive la foudre et vivement la prochaine, never stop.... ^^ Merci de votre passage, @ bientôt !
  14. 11 likes
    Très intéressant. http://www.sciencemag.org/news/2017/08/record-shattering-27-million-year-old-ice-core-reveals-start-ice-ages "Les scientifiques ont annoncé aujourd'hui qu'une carotte de glace forée en Antarctique a révélé une glace vieille de 2,7 millions d'années, une découverte étonnante supérieure d'1,7 millions d'années au record précédent. Les bulles dans la glace contiennent des gaz à effet de serre provenant de l'atmosphère de la Terre à une période où l'alternance des cycles glaciaires/interglaciaires de la planète ne faisait que commencer, offrant potentiellement des indices sur ce qui a déclenché l'entrée dans cette période. Cette information rend la valeur de l'échantillon "incroyable", affirme David Shuster, un géochimiste de l'Université de Californie, qui n'est pas affilié à la recherche."C'est le seul échantillon de l'atmosphère terrestre ancienne auquel nous avons accès aujourd'hui".
  15. 11 likes
    En tout cas hier soir chez nos amis et voisins Bordelais, ça n'a pas fait semblant. Un véritable Made in Bassin d'Arcachon, puis tout simplement Made in Bordeaux dommage malheuresement que ce système est complètement épargné la région. Il aura donc fallut aller les chercher loin ces orages, mais ça en valait vraiment la peine. Au tout début posté sur les hauteurs de Saint André de Cubzac à 20 km au NE de Bordeaux, ça se rapprochait tout doucement: De beaux impacts ou spiders en air sec comme on les aime: Le top du top c'est quand ils sont ramifiés et doubles en + Puis viendra l'heure de la compo avec une belle bâtisse au Sud et la ville de Bordeaux en contre bas: On sent vraiment la puissance du Médoc, l'ambiance qu'il y avait aussi bien dans le ciel que sur place parmi les 8 Chasseurs d'orage présent sur place + moi même: Puis une cellule jeune ira naître à seulement 5 à 10 km au SE de notre position pas forcément dans le meilleur champs de vision par contre mais quel festival Keraunique: On se sera véritablement régalé, une chasse comme on les aime et qui ont été si rare pour le moment cette année, avec une telle réussite pour toute l'équipe. 7 mm tombés sous les orages ce matin, 22°c actu et temps calme.
  16. 10 likes
    Et 2 de + ce jeudi: - en Seine-maritime: http://www.infoclimat.fr/actualites/ic/12695/reseau-static.html - en Haute-Loire: http://www.infoclimat.fr/actualites/ic/12696/reseau-static.html + une autre dans les Landes intégrée ces derniers jours: http://www.infoclimat.fr/actualites/ic/12691/reseau-static.html Merci à leur propriétaire respectif
  17. 10 likes
    Puisque les médias semblent en manque d'inspiration sur les sujets d'actualité et prendre la météo comme bouc émissaire sur les baisses de fréquentation de certains lieus de villégiature, il ferait mieux de se pencher sur les raisons socio-économiques du changement d'habitude des vacanciers quand ils ont encore les moyens financiers de pouvoir partir en vacances ( et qu'ils ne sont pas inquiets sur leur pouvoir d'achat à venir avec ce qui s'annonce) Évidemment si on va sur les plages et que le beau temps n'est pas assuré et que l'on se fait assommer par les prix pratiqués en période estivale, je comprend que l'on change ses habitudes comme le titre le Parisien, mais pas convaincu que ce soit la météo le principal responsable !
  18. 10 likes
    Voila bientôt 1 an que ma station est installé et suite à quelques petits soucis "de mauvaise installation" rencontré au cours de cette première année de fonctionnement, j'ai profité de mes vacances pour y remédier. Souci n°1: Sous-estimation des rafales ==> les causes: _#1: mat un poil court qui subissait trop de turbulence de la toiture. _#2: mât trop secoué par manque de haubans. Soucis n°2: basculement intempestif du pluvio ==> la cause: épaisseur du tube employé trop fin de se fait le mât "branlait" dès que le vent soufflait un poil fort. Concernant le le mat de l'anémomètre de 1.60m il est passé à 3m le tout haubané solidement à la charpente en 3 points à 120°. Et pour l'ISS j'ai tout simplement changé de tube pour préférer un tube de Ø42mm et d’épaisseur 3mm. Ahh puis j'ai investi dans un SPIEA Voila voila maintenant j’attends avec impatience le prochain coup de vent.
  19. 10 likes
    Bonsoir, Journée enfin agréable après ces 2 derniers jours ! Tn +11,0 °C et Tx +24,3 °C. Ta +16,7 °C avec un peu plus tôt (ben oui là on voit plus rien ) un ciel moutonné très joli ! (ciel très changeant d'ailleurs ce jour, se couvrant dans l'aprem puis plus clair ce soir avec un mini embrasement au coucher de soleil !) Par contre toujours pas vu une seule étoile filante des Perséides Cet aprem, balade au bord de l'Allier pour baigner la Miss Easy, et des lenticulaires en direction de Dallet et le Puy de Mur : Ben t'étais pas loin @papulefer ! On finira par se croiser le 2
  20. 9 likes
    Et prochainement une nouvelle station VP2 dans le Maine-et-Loire (49). Elle est acheté, reste plus qu'à la monter. Probablement la station qui aura les températures les plus douces et clémentes de France. ^^ Elle se situera sur une commune en coteau de la vallée de la Loire (la seule dans la région il me semble).
  21. 9 likes
    Moi aussi je ressent une fascination pour ces immenses terres sauvages et rudes. Je suis malheureusement moins attiré par les Russes, qui sont eux aussi plutôt "rudes"... c'est un peuple qui me semble assez bourrin (du moins les hommes), même si je ne demande qu'à être persuadé du contraire. L'idée d'un suivi est bonne mais je ne peux pas te dépanner sur les webcams. Si tu peux faire le même boulot que pour la Pologne je prends, j'aime bien le mélange entre observations factuelles et les petites découvertes que tu distilles de temps en temps (le désert de Bledow par exemple), ainsi que les cartes sur la répartition de la faune. Je suis trop occupé avec les fiches pour faire un suivi - de Russie où d'ailleurs -, mais pour les villes dont j'ai déjà ouvert une fiche il ne me faut normalement pas plus de 10 mins pour rajouter quelques mois voire un an ou deux de données: n'hésitez pas à me signaler un événement que j'ai pu manquer, je peux faire une synthèse une fois le mois de l’évènement terminé. A ce sujet il faut que je revienne sur les records de chaleur de Chine du mois dernier, je dois trouver un peu de temps pour cela. #404. Krasnoscele Les étapes précédentes étaient assez évidentes pour qui étudie une carte de la Russie d'Europe ne serais-ce que 5 minutes, en revanche celle ci et la suivante sortent bien des sentiers battus. Avec Krasnoscele (ou Krasnoscel'E, bien que cette orthographe me semble bizarre), c'est à une plongée dans le coeur rural de la péninsule de Kola dont je vous convie. Je n'ai pas réussi à trouver la moindre info sur ce village paumé dans la taïga, à priori sans raison d'être particulière: souvent les implantations humaines en milieu hostile sont motivées par l'exploitation d'une ressource naturelle où un intérêt militaire stratégique, mais ici nulle mine qui défigure le panorama, nulle piste abandonnée de 3 kms de long, ni page wikipédia pour raconter une histoire de ce genre. Murmansk est à 245kms, Arkhangelsk 360kms, Sodankyla 445kms. Le village et sa station synoptique sont vraiment au cœur de la péninsule, à 120kms de la mer la plus proche, dans un bassin fluvial légèrement dépressionnaire par rapport aux modestes reliefs alentour. De quoi favoriser le froid d'inversion, caractérisé ici par la formation de piscines d'air froid partout où le relief dessine des creux. Je vous parlais d'exploitation minières: on en trouve d'énormes contre les Monts Khibiny, à 145kms de Krasnoscele, qui font vivre les 80 000h répartis entre les deux ville jumelles de Apatity et Kirovsk (non mentionnée sur cette carte). La station est au bout du village, à 150m du fleuve. D'après la doc trouvée sur internet elle est quand même ouverte depuis 1940. Le défrichage à l'est du village semble être un aérodrome rudimentaire mais n'est certainement pas les restes d'une base militaire soviétique abandonnée (j'ai vérifié sur les sites web qui parlent de la question). C'est un climat subarctique continental modéré, avec un ICA de 1.32 similaire aux valeurs de l'intérieur de la région Laponie - presqu'ile de Kola (j'ai mentionné hier un ICA de 1.33 à Kevo). Les t° sont d'ailleurs très comparables à celles de Sodankyla: en hiver les Tm ou les extrêmes des 2 villages ont moins de 0.5°c d'écart. En été il fait 1°c plus frais ici en moyenne, en raison de la présence de la mer Blanche au sud. Les deux lieux étant à la même altitude (22m d'écart), on peut en déduire une grande homogénéité du climat de l’intérieur des terres un fois passé la zone de transition dont on a vu un exemple hier à Murmansk. Les roses des vents sont assez dispersées et ne montrent pas d'influences prédominantes. Notez sur ce tableau ci-dessus l'importance des situations de vent calme en hiver (janvier), qui permettent au froid d'inversion de s'installer: il fait en moyenne 10°c de moins que la moyenne lorsque le vent est nul. Pas de nuit polaire, mais au solstice d'hiver le jour ne dure que 32 minutes et le soleil ne s'élève qu'à 0.3° au dessus de l'horizon ! En revanche on connait le "soleil de minuit", du 30/05 au 11/07. Hiver 2000-2001: beaucoup de contrastes, mais au final un bilan normal. On l'avait déjà constaté avec la série sur la Laponie il y a deux ans: les t° varient énormément (jusqu'à 40°c) et parfois très rapidement suivant que le temps est perturbé (couvert et venté) ou calme et clair. Les inversions sont énormes, une T850 de -15°c pouvant donner des tn inférieures à -35°c, mais facilement balayées par le vent lorsqu'une tempête s'approche sur l'océan. Contrairement à Mourmansk, on voit bien ici que les t° les plus basses sont corrélées à un vent quasi nul. Printemps 2012: bien représentatif, avec des anomalies peu marquées. On retrouve un temps typique des régions continentales nordiques en début de printemps: de très belles journées avec le plein de soleil et des amplitudes thermiques marquées, parfois supérieures à 20°c. Ce type de temps disparait en deuxième partie de printemps avec l'arrivée de Tm positives et la fonte de la couche de neige. L'hiver s'attarde vraiment, jusqu'à début mai. Eté 2010: tiens, tiens, comme on se retrouve ! Cette année si exceptionnelle dans le reste de la Russie d'Europe l'est beaucoup moins ici - elle présente même un bilan normal. Les chaleurs qui ont régné plus au sud on quand même fait quelques incursions notables ici avec 2 tx > 30°c (cette barre est franchie tout les 4 ans sur la période d'étude). Mais on a également vécu des périodes fraiches marquées, dont la deuxième moitié du mois d'aout exceptionnelle de fraicheur, qui font que au final cet été fut particulièrement contrasté. Automne: il m'a été impossible de trouver un exemple au bilan normal, voici donc l'année 2012 avec des t° normales sur les 3 mois mais un gros, très gros excédent pluviométrique. Au moins on retrouve bien cette saison hyper grise à partie d'octobre, avec quasiment des semaines de temps couvert et des amplitudes thermiques faibles. Fin octobre la neige est normalement déjà installée, ici elle est même arrivée avec 10 jours d'avance. Voilà, c'est tout pour aujourd'hui !
  22. 9 likes
    Non ce graphe est sur une base 81/10. Ce qu'il faut comprendre, c'est que les températures ont fait un bond ces dernières années.
  23. 9 likes
    Hello, je vous présente ma récolte de tomates d'avant hier. Et la "patate" de ce jour , jamais eu chez moi en 15 ans de jardinage un spécimen de ce poids.
  24. 9 likes
    Gros temps sur les Ardennes depuis 18h. Je partais sur ce qui remontait de Paris, avant de partir à l'opposé, dans les Ardennes vers Rethel/Juniville et j'ai pas été déçu.Un arcus de folie et des trombes d'eau avec localement 60 mm. J'ai assisté à des ruissellements importants sur plusieurs centaines de mètres, et même des caves inondées sur juniville. Un arbre s'est même renversé sur une voiture (que des dégâts matériels) Ca démarre d'une convergence de BC vers l'Ouest sur l'Aisne : 1h30 plus tard : Quelle journée dans le secteur !
  25. 9 likes
    ZOOM SUR (petit soucis, je n'arrive pas à insérer le logo "officiel" ) Le CLIMAT tient, y paraît que c’est le sujet ! (le « y » est une spécificité linguistique locale ) Je cite Météo France (histoire que vous compreniez bien mon embarras, et quelques possibles imprécisions que vous me pardonnerez sûrement ) : « En Auvergne, terre de contraste, différents climats se côtoient. L’influence océanique est nette sur les plateaux de l’ouest et sur les massifs volcaniques du Cantal, du Sancy et des Dômes directement exposés aux perturbations océaniques. L’influence continentale est présente sur les régions centrales avec des précipitations plus faibles en hiver alors que l’influence méditerranéenne avec ses pluies abondantes d’automne, joue sur la bordure sud-est de la Haute-Loire. Les plaines de Limagne sont protégées par l’effet de Foëhn. » J’avoue que n’étant ni prévisionniste, ni climatologue, … plutôt « observatologue », j’ai pas mal tapé sur le net, et aussi sur un sujet de début 2016 fort intéressant de mon point de vue et dont certains propos sont issus entre autre de @bill07 @Cotissois 31 @Bart63 @Yves38 @frc63 @Canada Goose @dann17 @jeantou63 , voir de votre serviteur ! Mon premier ressenti serait de dire que Clermont/Aulnat (Météo France) fait partie des villes parmi les plus froides en hiver et les plus chaudes en été (en concurrence avec Strasbourg et Grenoble par exemple de part un effet cuvette). Bien sûr à modérer avec certaines localités … En outre c’est aussi une des stations les plus sèches de France. Maintenant selon l’approche, l’étude française situe Clermont-Ferrand en climat semi-continental et l’étude mondiale en océanique en climat tempéré !? De quoi y perdre son latin gaulois ! Perso je pense que le climat local serait donc semi-océanique et semi-continental (juste une impression …. pas de quoi relancer ici un débat, il y aurait les pro-Köppen, les pro-Joly … et les « pro-Quelquundautre » ) ! Quelques chiffres et graphiques, quand même pour la station de référence Météo France à l’aéroport International (si si) de Clermont-Ferrand/Aulnat : On relèvera le -29,0 °C de 1923 et le +40,7 °C de 1983, qui démontrent une très forte amplitude annuelle ! Bien sûr il s’agit de records, mais l’amplitude annuelle que l’on est en droit d’attendre actuellement se situe entre -10 et +35 °C (les hivers très rigoureux se sont raréfié ces dernières années, par contre il y a parfois des pics plus chaud). Et avouez que 578,9 mm par an, c’est assez peu. Je serai presque tenté de dire qu’il fait toujours beau ici ! Pour compléter, je rajouterai (moyenne 1971-2000, mais cela n’a pas dû changer considérablement, en tout cas j’espère …) : 24,7 jours de brouillard par an, ce qui peut donner çà (et qui reflète aussi les inversions de températures assez fréquentes en hiver) ( @segusiave est mon complice de Ceyrat) : 28,5 jours d’orage par an (je vous la remets, car je ne m’en lasse pas … et puis d’ici fin Août j’en aurai peut-être une mieux avec mon smartphone !) : 20 jours de neige par an (photo chez moi en 2010, un bon 25 cm ! Depuis un peu moins de neige, mais en Janvier 2017 quand même 10 jours avec 5 à 10 cm au sol ) : Après il faut se rendre compte que le climat (et ressenti !) varie sensiblement lorsqu’on se déplace vers l’Ouest … et qu’on prend de l’altitude ! Et le vent me direz-vous ? Ben je fais l’impasse car en gros il n’y a pas ici de phénomène type mistral ou tramontane, et c’est tant mieux. En ressenti on est bien, à la maison tout au plus un souffle d’air venu de l’Ouest mais sans excès ! Et parfois un coup de nettoyage lors des tempêtes hivernales ou au passage des orages … Afin de me diriger un peu vers mon chez moi, voici une petite carte de l’agglomération clermontoise, avec la classification (Joly) de chaque commune en rouge : Type 1 : les climats de montagne , Type 2 : le climat semi-continental et le climat des marges montagnardes , Type 3 : Le climat océanique dégradé des plaines du Centre et du Nord , Type 4 : Le climat océanique altéré Oui, on est dans une région montagneuse et les relevés de toute station, même de bonne qualité, ne représentent que le climat de ses abords immédiats, à la même altitude et exposition. Dès qu'un de ces facteurs change, le climat change. A titre d’exemple, en pluviométrie annuelle, Clermont (330m) c’est 600 mm, Beaumont (500m) 700 mm, Orcines (800m) 800 mm … et si vous montez encore vous atteindrez ou dépasserez les 1000 mm ! L'effet de fun () foehn ! Côté température, il pourrait aller de soi, que plus on gagne en altitude, moins il fait chaud … Logique, mais pas toujours vrai ! En hiver vous avez des inversions de température (voir photo ci-dessus !), avec +10 °C en montagne et -5 °C en hiver. En été, grâce à un effet coteau, je peux gagner 1 à 2 °C par rapport à la station MF de référence (il faut dire que Beaumont était un village vigneron jusqu’au début du 20ème siècle, et que mon secteur présente une inclinaison Sud-Est propice à chauffer). Ce qu’il faut retenir, c’est que nous avons 4 saisons marquées, et bien qu’on parle moins souvent des saisons intermédiaires, elles sont tout aussi intéressantes ici, le printemps étant un peu plus pluvieux, mais au moins cela permet à la végétation de redémarrer, et l’automne c’est d’une part les champignons (on s’en fout mais c’est bon ) et surtout une explosion des couleurs dans la nature, ici chez moi vers début Octobre, et je vous conseille vivement la Chaîne des Puys à cette période : Bref, toujours quelque chose à observer dehors, « du sol au plafond » ! Et un climat riche, varié et surprenant, très agréable à vivre pour ma part ! L'agenda des prochains jours (même constat !?) Vous aurez remarqué que j’ai fait une présentation assez générale, je me focaliserais un peu plus sur ma position, avec ma jeune station amateur (démarrée tout début 2016) qui commence à « parler » … Un petit aperçu des 30 derniers jours, vu d’ici de chez moi (précisons que ma station n’est pas normalisée IC, mais ce serait difficile vu la configuration ; ceci étant la température est normalisée et la pluviométrie contrôlée par un pluvio ; il s'agit pour moi de mettre en évidence un ressenti local ) : Y’a des hauts … et y’a des bas, c’est cela que je trouve intéressant ! (hier le 14, vraiment beau et chaud, et aujourd'hui le 15 août, ... ben comme d'hab un temps orageux ) Vous pouvez aussi compter sur moi pour faire du hors sujet (ma spécialité ), en vous indiquant quelques activités, des lieux incontournables … et les bonnes choses à manger (oubliez le régime au cas où)
  26. 9 likes
    AZZO4607.movune matinée très agités dans les cieux du Nord d'autres photos sont a venir ... secteur sequedin-Englos GTRB4462.mov IFCL7881.mov HJUR8744.mov PHXD0802.mov
  27. 9 likes
    En voilà qui datent un peu mais bon : Sinon : 25,8°C, fait déjà bien chaud...
  28. 9 likes
    Toujours un plaisir de te lire le-Planezard, et prends soin de toi. Pour le lumbago, je te conseille de mettre une bouillotte à la maison en position horizontale et une ceinture de maintien en journée en position verticale. La ceinture va maintenir une température plus élevée. En février, quand j'ai annulé mon séjour de ski au Lioran, j'avais eu un lumbago et c'est vrai que la position couchée était très désagréable, très difficile de trouver une position antalgique et de la garder! Si tu es réceptif aux huiles essentielles, tu peux fabriquer ton mélange et appliquer localement 4 à 6 gouttes du mélange 3 fois par jour jusqu'à amélioration: LES HUILES À MÉLANGER CONTRE LE MAL DE DOS 30 gouttes d'huile essentielle de Gaulthérie Odorante 30 gouttes d'huile essentielle de Pin Sylvestre 30 gouttes d'huile essentielle d'Eucalyptus Citronné 30 gouttes d'huile essentielle de Lavandin Super 30 gouttes de Macérât Huileux de Millepertuis Prompt rétablissement! Et dis-toi que la chaleur ne va pas durer.
  29. 9 likes
    Salut les amis, me voici de retour dans le CE après 10 jours dans le 2A 24 H séparent ces 2 images : Golfe de Sagone hier 15H 34.5° Viriat à l’instant 24.5° Et encore, vu les températures de ces deniers jours en CE je m'estime heureux de trouver ce temps plutôt estival à condition de bien choisir son endroit : à l'ombre et à la bise : frais, au soleil et à la bise : chaud, au soleil abrité de la bise : trop chaud! Bref le mieux est de prendre exemple sur le tigre de la famille qui connait les meilleurs coins pour la sieste 24.8° le temps de rédiger ces quelques lignes, une Tx d'au moins 25 semble possible ce qui ne s'est plus produit depuis le 7...
  30. 8 likes
    Pas de neige élevée aux hormones ce matin Petit tour au lac du Lou, sous un ciel bleu azur on peut le dire, très beau bleu, 1 ou 2 fractus c'est tout. Et une température quasi chaude, et même bien chaude pour ma petite montée. Désolé pour la taille des photo, je suis sur le portable... je réduirai en revenant sur PC !
  31. 8 likes
    Après une chaude journée hier dans ce coin de Drôme, au Poët Célard, la chaleur est accablante aujourd'hui, peut-être les prémices du temps orageux annoncé pour cette AM? A 12H 32.1° à 530m d'altitude. Ce matin j'ai passé la débroussailleuse et je dégoulinais sous la combinaison, d'autant que ce fichu appareil s'arrêtait toutes les 2 minutes Que ce soit à l'Ouest : comme à l'Est : Le ciel est uniformément bleu azur J'en ai profité hier AM pour me "faire" le 1er des 3 becs depuis l'Auberge des Dauphins en forêt de Saoû en montant à l'ombre par la grande combe pour ceux qui connaissent. Rare sont les endroits où le soleil arrive à se montrer tant la végétation est dense (la photo est encore dans le topic puisque en-dessous des 1000m) : En haut à 18H30 (complètement hors topic puisqu'à 1589m,désolé @ricos, j'ai pas pu résister à la poster) quelques cumulus sur Vercors et Dévoluy sinon ciel bleu à 360° Descente par la piste de M. Burrus au soleil couchant alors que de nombreuses personnes étaient venues pique-niquer pour la soirée profitant jusqu'au bout de cette journée estivale, 27° à 20H30. Content de cette boucle de 17.5km sans vent, ce qui est très rare aux 3 Becs...
  32. 8 likes
    T Actu 26,2 °C , tout bleu mais vers l'ouest on aperçoit déjà le voile : Photo ( vue un peu plus petite que la taille réelle ) prise ce matin sur Chélieu à 6h25 vers 500 m d'altitude en descendant au Taf , Mont Du Chat à Gauche et Mont Blanc au fond au centre , tout à droite le Mont Grêle : Pour Cedric ( bonjour ) oui géante ( en tôle ) !
  33. 8 likes
    Non, je ne pense pas que c'est du foutisme. C'est plus une question de génération ou de désinformation des médias. Quelle chaîne d'info, et il n'en manque pas depuis peu où quelle chaîne publique par documentaire par exemple ou autre, nous informent ou nous sensibilisent aux 82 départements environs en restriction plus ou moins sévère. Là est le problème. Sans aller trop loin, notre société actuelle court après d'autres problèmes.Tant que l'eau au robinet coule à flot, ialla, ou est le souci. Dur dur d'éduquer ses enfants au manque d'eau quand il suffit de l'ouvrir. Personnellement, je me suis tellement battu à la maison, entre autre avec mon fils de 12 ans. Des douches trop longues, l'eau qui coule pendant le brossage de dents etc... J'ai fini par réussir à lui faire prendre conscience que cette ressource n'est pas illimitée avec un reportage que j'avais enregistré il y a bien longtemps. C'est un combat de tout les jours avec un papa qui s'intéresse à cette ressource qui est vitale pour nous. C'est pas le cas de tout le monde. Alors imaginé, avec des personnes qui ont des soucis au quotidien, c'est certe inexcusable... Il y a un gros boulot de la part des pouvoirs publics par l'intermédiaire des associations, organismes, établissements publics etc... spots à la télé en cet période où tout au long de l'année. Ou taper au porte-monnaie, mais la ça me gêne... Et pour finir, on ne parle pas des entreprises, de l'agriculture où on tape sur le paysan (c'est quand même leurs gagne-pain, ils nous nourrissent). Et les canalisations à réparer (20% d'eau perdu je crois, si je me trompe, n'hésitez pas à me rattraper), mais c'est pas grave, tout cela coûte trop cher à entretenir, mais il faut savoir ce que l'on veut, au diable la rentabilité...😷
  34. 8 likes
    Ou alors aussi sortir des clichés, des croyances et de la fausse réalité climatique de l'été français que s'imaginent bon nombre de personnes lambda en France... Le jour ou on arrêtera de croire que la norme de l'été en France c'est partout 90 jours d'affilé de soleil et 30°C ou +, on aura peut être moins d'articles fantaisistes sur des été pourri dès qu'on se tape 3 jours de fraicheur et grisaille... Puis bon d'une part la météo ne vient pas sur commande, et d'autre part la moindre des choses avant d'investir de l'argent pour les vacances est de se renseigner sur le climat local de la destination choisie car bon si on veut absolument du soleil et 30°C tous les jours pendant ses semaines de vacances, c'est pas des régions ou la probabilité d'avoir plusieurs semaine de soleil et 30°C ou + est très faible qu'il faut viser, tout en restant bloqué sur sa croyance et râler d'été pourri quand la réalité climatique du lieu fait surface. parce que bon pour citer un exemple : partir en vacances à Brest et espérer qu'il fasse tous les jours soleil et 30°C car ne voulant que ça c'est aussi stupide que de vouloir partir au ski en hiver et choisir un endroit ou la neige est rare ou chercher de la pluie et fraicheur en été en Espagne... Les vacanciers, s'il n'ont pas eu ce qu'il voulait absolument comme temps sans prendre en considération la réalité climatique de tel ou tel lieu, surtout si la réalité est très éloigné de leur croyance, ne peuvent que s'en prendre à eux même.
  35. 8 likes
    Araignée du matin, chagrin Mes bonnes vieilles tégénaires mangeuses de lézards : Edit: Si vous êtes plus Hogna radiata, 45 minutes après l'attaque (attention cela peut heurter la sensibilité des plus jeunes)
  36. 8 likes
    C'est passé quasiment inaperçu, mais quelques orages peu actifs on transité sur Toulouse la nuit dernière. De quoi aller jeter un coup d'oeil à Pech David tout de même. Voici quelques uns des rares, si ce n'est les seuls impacts de foudre qui ont frappé la ville, peu avant 23h : La nuit précédente (du 14 au 15) n'a pas été sans intérêt non plus, avec l'extrémité du système orageux aquitain qui est venu mourir en Lomagne, donnant de belles ambiances estivales. Pour une fois cette année, des bases élevées sans crasse, peu de pluie ... progressivement on y arrive !
  37. 8 likes
    Ah mais on les a, du genre : caniveau gelé à Paris => "Terrible vague de froid, du jamais vu depuis au moins 6 mois !" Au delà de l'humour, c'est assez désolant car ce genre d'article largement plus lu qu'un timide communiqué MF est un terreau fertile pour le relativisme climatique.
  38. 8 likes
    #402. Arkhangelsk. Arkhangelsk est un ville de 350 000h, capitale de la province du même nom. Elle est situé près de l'embouchure de la Dvina sur la mer Blanche. Petrozavodsk est à 440kms, Vologda 580kms, Syktyvkar 595kms, Moscou 980kms, St Petersbourg 740kms, Sodankyla 715km et Vardo 770kms. La mer est à 40kms de la station, mais l'altitude proche de 0m du delta fait que celle ci parait beaucoup plus proche sur cette carte. La région est plate, très plate. La station est vers l'extrémité est de la ville, à 9.5kms du centre. C'est un climat continental modéré subarctique où l'influence de la mer se fait peut sentir, avec un froid hivernal à peu près comparable à celui de Syktyvkar ou Perm (Syktyvkar est quand même un poil plus froide en moyenne). On retrouve donc une forte rusticité avec des tnn annuelle médianes autour de -35°c, et des records de froid sous -40°c (-41.3°c sur ma période d'étude en janvier 2017, -43.2°c depuis 1950 le 30/12/1978). La brièveté de l'été se traduit par une période hors gel moyenne de seulement 100 jours, contre 109j à Syktyvkar et 127j à Perm. Les vent sont bien partagé pendant la plupart de l'année, sauf en hiver où le courant thermique continent -> mer et le vent synoptique sur le flanc ouest de l'anticyclone de Sibérie se combinent et sont canalisés par la vallée de la Dvina pour donner un vent de sud-est dominateur. Entre avril et septembre on trouve ce qui ressemble à une alternance de brises de mer / brises de terre, ce qui me surprend un peu vu l'éloignement de la mer (40kms). Au solstice d'hiver, le jour ne dure que 3h55 et le soleil ne monte qu à 2.3° au dessus de l'horizon. Au solstice d'été, le jour dure 21h30. Voici l'hiver 2012-2013, où un mois de décembre glacial fut suivi par des conditions bien plus douces (à part un retour de froid moins intense en deuxième quinzaine de janvier). Petite curiosité: regardez comme les 5 journées particulièrement claires du 14 au 18/12 ont réussi à cumuler 10h de soleil juste avant le solstice et ainsi exploser le cumul d'insolation du mois en question (700% de la normale). Le soleil est si bas sur l'horizon en décembre que souvent même lorsqu'il perce il est trop faible pour compter dans le cumul d'insolation, il faut une atmosphère vraiment transparente pour y arriver.. Printemps 2012: un mois de mars aux condition particulièrement dégagées, avec un bon ensoleillement et des nuits froides. Puis le printemps arrive en avril avec des conditions plus normales, et se poursuit en mai avec un pic de chaleur précoce en milieu de mois. On retrouve comme ailleurs dans le nord de la Russie d'Europe, et malgré la forte variabilité des t°, des périodes gorgées de soleil, avec des cumuls supérieurs à 200h en deux semaines. Eté 2004: le même que celui montré à Syktyvkar, avec le même déroulement en 3 parties: frais durant les deux premières décades de juin (on commence le mois par une averse de neige déposant 7 cms au sol la nuit du 31/05 au 01/06), puis chaud et beau jusqu'au 10 aout, puis à nouveau frais et maussade les deux dernières décades d'aout. Malgré la latitude (64°30'N) et la proximité de la mer Blanche on atteint tout de même assez facilement la barre des 30°c, 2 à 3 fois par an en moyenne, avec une txx annuelle médiane de 31°c. Automne 2015: il commence par un beau mois de septembre, puis cela se gâte en octobre avec le retour de conditions typiques pour la période, avec de faibles amplitudes thermiques sous une grisaille tenace. Novembre voit généralement les premiers assauts sérieux de l'hiver, comme ici en milieu de mois. A suivre...
  39. 8 likes
    Issu de : http://www.meteofrance.fr/actualites/37656678-normales-et-extremes-de-l-ete Faut juste imaginer un baton en gros comme 2015 cette année. Effectivement les étés étaient bien plus frais dans les années 80. Quant au ressenti négatif, comme il dépend beaucoup de l'ensoleillement, du fait que pour la majorité des gens juin ne fait pas partie de l'été, etc... C'est un sujet complexe et pas forcément retranscrit par nos graphes saisonniers
  40. 8 likes
  41. 8 likes
    #400. Syktyvkar. 400e fiche ! Syktyvkar est la capitale de la République des Komis, et sa plus grande ville avec 240 000h. Perm est à 515kms, Vologda 650kms, Moscou 1000kms. C'est vraiment plat, la station est environ 30m au dessus du lit de la rivière Sysola. Le choix du site de la station synoptique est classique pour la Russie: en bordure de la ville. Le centre ville est à 2.5kms. C'est un climat continental subarctique modéré avec des niveaux de froid proches de ceux vus précédemment entre Perm et Ekaterinburg. Les tnn sont restées sages sur la période d'étude: malgré une tnn annuelle médiane de -35°c les -40°c n'ont pas été atteint depuis 2000... en fait la dernière occurrence remonte à janvier 1999 avec -41°c, et le record "moderne" est de -46.6°c le 30/01/1973. La nouveauté par rapport aux climats de Russie d'Europe vus jusqu'à présent c'est été trop court qui fait basculer ce climat dans la zone subarctique: en effet la période avec Tm > 10°c dure moins de 4 mois, exactement 114 jours du 18/05 au 09/09 en moyenne. L'enneigement se maintient pendant quasiment 6 mois, et la période hors gel est assez courte (107j en moyenne) avec des gelées possible en juin et aout. Automne et hiver sont encore une fois incroyablement gris, et font tomber le cumul annuel moyen d'insolation à 1550h malgré des mois de mai à juillet très corrects. En hiver les vents sont la plupart du temps de sud, marquant la présence de l'anticyclone Sibérien plus à l'est. Le reste de l'année c'est plus varié, avec une composante ouest (zonale) qui ressort. Voici l'hiver 2013-2014, très normal avec le froid de janvier qui compense la douceur de décembre. Même dans ce quart nord-est de la Russie d'Europe qui est sensiblement plus froid que l'ouest on retrouve le même temps "Balte" avec des t° voisines de 0°c lors des redoux. Les coups de froid par contre atteignent facilement -30°c. La transition entre le grand froid et les redoux peut être très rapide, avec des variations impressionnantes en quelques heures, comme ici où l'on perd 25°c en 24h entre le 1er et le 2 janvier: Printemps 2011: bilan normal, mais un mois d'avril bien maussade à signaler. Sur cet exemple la neige au sol disparait avec 1 semaine d'avance, et la dernière gelée se produit avec 3 jours d'avance. Les belles journées calmes de mars donnent souvent des amplitudes thermiques fortes, comme il est courant sous ces latitudes au printemps sur des sols enneigés. Voici l'été 2004, au bilan normal mais avec une répartition des anomalies de t° symétrique: la franche chaleur centrée sur juillet est compensée par autant de fraicheur sur les 20 premiers jours de juin et les 20 derniers d'aout. En aout les jours déclinent rapidement et cela explique à la fois les t° déjà souvent automnales et aussi en partie l'ensoleillement en chute libre par rapport à juillet (l'autre cause étant le temps plus gris qui s'installe dès aout). Bonus 2010: en marge des chaleurs historiques du centre de la Russie d'Europe, il est au final aussi exceptionnel par la vague de chaleur de la première quinzaine que par la fraicheur qui lui succéda: les -2°c du 20/08 sont la gelée la plus précoce de ma période d'étude. On trouve aussi en fin de mois la tx d'aout la plus basse de la même période, à peine 6°c. Après aout 2010 on continue avec l'automne 2010. Septembre continue dans la fraicheur et une forte grisaille, mais au final cette saison est très proche des normales. L'hiver s'installe habituellement en novembre: le début de l'enneigement continu est en moyenne observé le 1er novembre... ici il est en retard de deux semaines mais la dernière décade de novembre rattrape le temps perdu. Voilà, c'est tout pour aujourd'hui.
  42. 8 likes
    Quelques photos de ma sortie VTT du jour au col de la Faucille, les conditions étaient bonnes pour faire une belle ballade: petit vent sensible, pas mal de petits nuages inoffensifs et une chaleur bien modérée. Bref un temps estival comme je les aimes! 1- La station vue depuis le Petit Mont-Rond, les Hautes Combes du Jura en arrière plan. 2- Toujours les Hautes Combes mais plus au Sud vues depuis la route de la Maréchaude. 3- En arrivant à la Maréchaude: le chalet du même nom, plus loin les remontées mécaniques de la Catheline et du Monthoisey, au fond à gauche le Grand Crêt puis le Crêt de la Neige, au fond à droite le Crêt de Chalam. 4- Vue en direction de l'Est: on aperçoit le bassin lémanique en contrebas et les Alpes au fond, malheureusement les sommets sont cachés par les cumulus.
  43. 8 likes
    Pas pu prendre de photos, dommage car l'endroit mérite en effet le détour, notamment le village de Chaliers construit sur les flanc des gorges de la Truyère. Je n'ai vu que la passerelle de Terran, le soir à la tombée de la nuit et en plus après l'apéro alors... ( raison pour laquelle j'ai préféré ne pas prendre de photo...)
  44. 8 likes
    salut il doit se gaver de kouign amann...c'est pratique ce gâteau car quand on fait de la plongée, pas besoin de ceinture de plomb pour descendre et rester au fond Temps couvert, pas de vent, Ta 17°
  45. 7 likes
    Ici aussi ce fut bref, mais très intense, avec 26,6mm en 30min environ, et beaucoup de gravier dans la rue ! Finalement on cumule bien ici sur chaque dégradation depuis fin juin et le déficit pluvio se réduit peu à peu, 936,6mm au cumul annuel ce soir. Évidemment il fallait que la carte mémoire de l'APN soit pleine, du coup je n'ai récolté que ce pauvre impact au téléphone: Et la pire nouvelle de la journée: Tx 29.9°C pour la 2ème fois de l'été, j'étais au bord des larmes...
  46. 7 likes
    La ligne de grains est en approche sur Chambéry.... Plus de Soleil, mais toujours 31°C au compteur ici à la Motte Servolex....
  47. 7 likes
  48. 7 likes
    Il faudrait vraiment de la pluie... Retour du mistral sur nos régions durant la nuit de vendredi à samedi après la petite instabilité de vendredi soir qui pourrait apporter quelques averses orageuses sur le Gard et guère plus ailleurs.. Les températures devraient baisser sans pour autant que ce soit catastrophique ce weekend. Puis nouvelle hausse la semaine prochaine. La sécheresse est partout. Dans le Var les forages sont complètements vides du côté de Saint-Cyr, Toulon etc.. Situation inédite depuis 2007 voire 2003 selon les gens sur place.
  49. 7 likes
    Un magnifique torchon, du début à la fin... Ça annonce immédiatement la couleur dès le titre, pessimiste et catastrophique à souhait fait entièrement pour attirer le lecteur : "pour le tourisme, «c'est une saison inédite»" . Tellement inédit que l'accroche qui suit en devient contradictoire : "cette saison touristique est meilleure que l'an dernier." Le must, c'est d'essayer d'argumenter pour valider l'hypothèse selon laquelle la météo est responsable de cette chute touristique. "Le mois de juillet a été décevant pratiquement partout, notamment le long de la façade atlantique sud et dans le Languedoc-Roussillon. [...] Et c'est en grande partie à cause de la météo." En effet, ils y arrivent avec brio en balançant ces deux cartes qui infirment cette hypothèse... Et oui, un temps bien dégueulasse dans le Sud-Est et en LR dites moi On évoquera pas non plus le fait d'utiliser une carte du "froid" en août pour évoquer la baisse touristique en juillet ... Surement que la carte de Juillet n'allait pas dans leur sens...
  50. 7 likes
    Heu, non je marche tout doucement, durant une demi-heure, mais dès que je passe trop de temps assis, les lombaires se bloquent etc. Couché c'est moyen, non vraiment, y'a que debout que ça tient, mais bon, on n'est définitivement pas fait pour passer la journée (encore moins la nuit) debout. Quant à la plomberie, ça suinte et fuit sous la baignoire (genre de tuyauterie en coude, qui se démonte et remonte sans problème, mais doit y avoir un joint de mort, et y'a du jeu là où devrait pas y en avoir, enfin bon, mes compétences trouvent leur limite j'en ai peur Voilà voilà la vie quotidienne en Planèze Sinon les chiens vont bien ! Et les Tx descendent doucement, mais bien moins que ces nuits dernières (13,5°C actu)
This leaderboard is set to Paris/GMT+02:00