Higurashi

Membres
  • Compteur de contenus

    5 502
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    4

1 abonné

À propos de Higurashi

  • Rang
    Orage monocellulaire
  • Date de naissance

Personal Information

  • Lieu
    Forbach, Moselle.

Visiteurs récents du profil

3 506 visualisations du profil
  1. 7°C actu, quelques bruines par moments.
  2. Quelques nuages sont arrivés en cours d'après midi. Tx 9°C. Ta 6,5°C.
  3. Il y'a bien une zone en anomalie froide qui a concerné la Russie, l'Europe et jusqu'au nord de l'Afrique cet hiver. Cela dit, par rapport à ta question il faut également prendre en compte le fait que le réchauffement global donne l'avantage aux anomalies chaudes et que pour la zone arctique, l'explosion des anomalies douces n'est pas uniquement dû à la remontée des masses d'air doux mais aussi à des phénomènes d'amplification locaux lié à la fonte de la banquise. Tout ça a tendance à augmenter l'asymétrie entre excédent et déficit. Et bien sûr; une circulation très ondulée (type AO-, d'échelle hémisphérique) ne signifie pas que l'Europe va forcément subir la descente d'une masse d'air froid. Elles peuvent descendre à d'autres endroits. Pas vraiment bizarre, c'est plutôt logique en fait, un air plus doux pouvant contenir plus d'humidité. Les modèles prévoient d'ailleurs une augmentation de l'accumulation de neige au SE du Groenland dans un climat plus chaud (tiré de l'article) :
  4. Oui, c'est parce que les anomalies de température sont associées aux anomalies de circulation. En simplifiant : si la circulation dépressionnaire est concentrée près du pôle, ça a tendance à isoler l'air froid au nord et l'air doux au sud. Inversement, quand la circulation est très ondulée ou éclatée les masses d'air froid s'échappent vers le sud et les masses d'air doux s'infiltrent loin au nord. On a donc une sorte de dipôle de grande échelle. Mais ce n'est pas exclusif à cet hiver par contre.
  5. Bonjour, Non le tourbillon absolu n'est pas toujours positif, on le voit sur les champs de Ta des modèles. Je pense que tu confonds avec f (le paramètre de coriolis) qui lui est bien toujours positif dans l'hémisphère nord (ce qui explique pourquoi les valeurs positives de Ta sont plus courantes et marquées).
  6. Il est vrai que les avis d'experts sont partagés sur la possibilité d'un arrêt de la circulation. Je ne pense pas qu'on puisse dire à l'heure actuelle si c'est un risque improbable ou au contraire très probable. L'amoc a bien un seuil au-delà duquel elle bascule vers un autre régime, mais de là à savoir si on est proche ou non de ce seuil c'est toute la question. Les modèles auraient tendance à simuler des circulations trop stables (ils simulent un régime monostable alors que dans la réalité on serait plus proche d'un régime bi-stable). Sur le schéma suivant, selon que l'on se trouve plutôt à gauche ou plutôt à droite dans la zone orangée, la quantité d'eau de fonte nécessaire pour faire claquer la circulation n'est pas la même; forte quantité requise à gauche, faible quantité à droite. http://pik-potsdam.de/~stefan/Publications/Journals/hofmann_rahmstorf_2009.pdf
  7. Tn -4°C, soleil assez présent ce matin. Ta 3,5°C.
  8. Ça commence à geler, 0°C actuellement.
  9. Tx de 8,5°C. Le ciel s'est dégagé en cours d'après-midi. Ta 4,5°C.
  10. Belles rues de nuages hier en mer de Béring. https://twitter.com/TomNiziol/status/832984779805044741
  11. Que la zone près du Labrador ait des chances de se refroidir de façon durable en lien avec le ralentissement de l'AMOC (et la hausse des précipitations), c'est très probable. Ces dernières années il y'a des papiers intéressants qui ont été publiés et à l'évidence on est déjà dedans. L'image ci-dessous qui représente la tendance linéaire depuis 1901 est quand même assez symptomatique. http://fido.nrk.no/4cf750c3e0b034153d6ea12a898156b4a030f739896889be4a11b4526a97a663/Nature-climate-change.pdf Donc la question ce n'est même plus de savoir si ça va se refroidir dans ce coin, puisqu'apparement c'est déjà le cas. Après, comme le rappel zonal, il ne faudrait pas penser que les continents autour vont aussi se refroidir. Pour l'Europe une étude avait même déduit qu'une anomalie froide en atlantique nord favorisait les synoptiques à canicule. Puisque c'est le sujet, j'en profite également pour partager une présentation de Stefan Rahmstorf :
  12. Tn 2°C. Ciel couvert, Ta 6°C.
  13. Ah ben ils doivent t'apprécier Sympathique cet article, ça permet de donner un aperçu assurément plus proche de la réalité.
  14. J'adore
  15. Faible averse en cours, Ta 7°C.