faycal

Membres
  • Compteur de contenus

    435
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de faycal

  • Rang
    Altocumulus
  • Date de naissance

Personal Information

  • Lieu
    St Germain les Corbeil

Visiteurs récents du profil

443 visualisations du profil
  1. C'est vrai que le fort décalage de la saison chaude vers l'Automne fait beaucoup penser à la Californie avec plus de 3° de différence entre Octobre et Avril, un régime de préciptations clairement méditerranéen . Mais les été sont bien trop frais pour que ce soit vers la mediterannée. Y a qu'a regarder la fiche de Los Angeles et c'est presque du copier coller. Je dirais donc entre Los Angeles et San Fransisco, Santa Barbara par exemple ou Oxnord.
  2. +Lundi, dans la continuité de cette semaine et sous l'influence d"un jet polaire très virulent, une nouveau petit minimum dépressionaire va traverser la France accompagné d'un large passage pluvieux. Coup de vent musclé voire tempête potentielle entre Nantes et Biarritz, la trajectoire exacte reste à définir puis coup de Tramontane dans la soirée et de mistral dans la nuit. Assez frais +Mardi, plus sec sauf en Corse, un nouveau front chaud aborderait les cotes atlantiques. Quelques averses dans le nord à cause de l'air encore très froid en altitude. +Mercredi, le front chaud étalerait sa crasse sur le pays mais le fond de l'air se radoucirait (hausse des tn). Gris et assez doux donc sauf dans le sud est ou il ferait bien clair. Une cellule anticyclonique subtropicale gaganerait la France à l'arrière du front chaud. Celle ci ramenerait de l'air remarquablement doux à tous les étages mais l'humidité residuelle du FC resterait piégé en basse couche par la subsidence. +Jeudi , Encore assez nuageux au nord. Soleil dans le sud. +Vendredi , beau dans l'ensemble en début de journée , températures printanières, effet de foehn important dans le Languedoc, peut etre jusqu'à 25°. +Samedi, brutale dégradation, un profond talweg va transiter entre l'Angleterre, le nord et l'est de la France puis l'Italie accompagné de son lot de précipitaions. Fort coup de vent en Manche et en mediterannée, fortes averses (giboulés de mars) et neige abondante en montagne à basse altitude. +Dimanche, le temps deviendrait franchement hivernal dans un courant de nord polaire maritime, avec possibilité de neige en plaine aux heures froides, température plafonnant à 5° dans le nord. A confirmer toutefois.
  3. Ce soir on distingue nettement un potentiel hivernal significatif sur nos modèles. En ce debut mars, alors que le pole est à son minimum de temperature hivernal, la circulation zonal se fait de plus en plus bousculé HG toujours plus invasif vers le pole. Aprés une petite séquence de zonal, des décrochages important sur le continent américain vont soulever un tas de dorsale sur l'Atlantique. Et vous savais ce qui se passe à l'est du dorsale n'est ce pas ? De l'air extremement froid va se détacher du gros bout de VP au nord du Canada pour longer le Groenland et venir tenter sa chance en Europe en passant par la Scandinavie. Cette trajactoire permettrait une bonne conservation du froid, il arriverait donc encore bien vif en Mer du Nord. En tout cas la tendance est claire ;
  4. Une semaine très agité à venir comme on en a rarement vu cet hiver. 2 gros complexe dépressionnaire vont nous occuper. +Le premier arrivera dés demain Lundi avec une entrée fracassante dans le cours de l’après midi, le front froid arrivera sur les régions du nord dans une contexte trés divergent en altitude . A l'arrière un profond talweg gagnera la moitié nord , il sera marqué par des advections d'air très froid à l'étage moyen (jusqu'à -35° à 500z), favorisant ainsi une convection profonde de basse tropopause, des lignes de grains parfois orageuses se déveloperait ainsi au nord de la Loire . + Mardi, un talweg secondaire transitera entre l'Irlande, le Golfe de Gascogne puis les Alpes, il sera précédé d'un gros corps pluvieux qui épargnera que le portour méditerranéen. Les advections froides en altitude resterait de mise et s'accentuerait même dans l'ouest au passage de cette limite secondaire, des averses parfois violentes et orageuses se maintiendrait sur tout l'ouest . Le vent et la houle serait de la partie sur la cote atlantique le matin puis le soir en Manche. +Mercredi, une nouveau front chaud balairait tout le nord. Une accalmie temporaire aurait lieu Jeudi, pendant qu'une nouvelle dégradation se préparerait au large de la Gallice marquant l'arrivée d'un second complexe dépressionnaire qui nous concernerait jusqu'à Lundi prochain.
  5. Impressionnant ces coups de frais en plein été à une telle latitude. Seulement 20° de tx, le 25.12.11. D'une manière générale, les étés sont relativement frais avec seulement 28° de txm (1981-2010). Prétoria qui est à peu prés à la même latitude fait mieux malgré qu'elle soit à plus de 1300m au dessus de la mer. Comme tu l'a dit cette particularité est typique des façade est de continent dans l'hémisphère sud. Tu as cité Brisbane en Australie , on retrouve un peu prés la même chose à Durban voire à Maputo en Afrique.
  6. Une mjo phase 7-8 provoque souvent un abaissement de la zone barocline sur l'atlantique favorisant ainsi le régime NAO- et donc la propagation du blocage scandinave vers l'Islande. Meme si le blocage ne parvient pas à gagner l'Islande, un régime ondulatoire assez marqué perdurerait sur l'atlantique. D'ailleurs voilà ce que voit GEFS pour dans 2 semaines :
  7. Vers une fin d'hiver très froide sur l'Europe ? Cette année malgré une QBO d'ouest, l'activité solaire bien faible a empêche une réelle cohésion du Vortex polaire troposphérique. Une certaine récurrence aux dorsales océanique a été observé. ,avec logiquement de gros déficit thermique sur leur façade orientale ( Portour de la Mer Noire, cote ouest américaine ). Cependant dans un contexte de réchauffement planétaire, les anomalies douces ont largement dominé. +Une première offensive hivernale a touché les latitudes moyennes au mois de janvier. Pour marquer l'entrée en 2017, deux dorsales ont attaqué le VP simultanément coté pacifique et atlantique. S'en ait suivi deux décrochages remarquables, l'un sur les USA et l'autre sur l'Europe Centrale. Alors que le froid a perduré sur le vieux continent, les USA ont vite retouver une douceur d'une régularité incroyable. +Fin janvier (actuellement en faite ), le blocage européen est enfin tombé après 1 mois de domination battu par la circulation océanique qui a bénéficié d'un regain temporaire. Mais un mois après l'offensive du 1er janvier, les HP pacifiques ont décidé de remettre ça, une poussée subtropical orienté plein sud remonte jusqu'au détroit de Béring et penètre profondément l'Arctique. Dans le même temps des géopotentiels assez élevé gagne la Scandinavie sous l'effet d'un jet faible mais constamment orienté au sud. C'est de la que tout commence : +Cette apport d'énergie exeptionelle à très haute latitude va se propager progressivement vers l'ouest. Cette onde rétrograde (vers l'ouest, dans le sens contraire du jet) est lente et se dépalce à une vitesse beaucoup plus faible que les ondes barocline classiques (talweg, dépression). Dans une semaine, l'onde retrogade en plein sur la sibérie, le blocage scandinave malgré une faible alimentation en air subtropical va s'auto alimenter grace à l'onde retrograde. Sans oublier la mjo phase 6 qui joue probablement son rôle plus ou moins directe. + Dans deux semaine, toujours bien aider par la MJO très en forme, l'onde de rossby va continuer son chemin vers l'occident, une transition du régime de blocage vers un régime NAO- avec un blocage vers l'Islande semble probable d'ici 2 semaines. Que ce soit claie je ne prevois aucunement une vague de froid chez vous dans le Lot et Garonne ou la Cher et Loire, j'anticipe juste un alligmement remarquable d'ingrédient favorable à une circulation bloquée favorable à un temps froid sur l'Europe. J'ai d'ailleurs oublier de parler du SSW mais d'autres l'ont dejà fait.
  8. Je reviens sur un débat qui avait agité le topic il ya quelques jours, mais si rappelez vous : "les bombinettes peuvent provoquer une distribution des cartes bla bla bla ". En faisant un peu de lecture voilà sur quoi je tombe. Au passage la formation de notre blocage va etre introduite par une dépression très expolsive à 945hpa : Ce Colucci est peut être sur IC.
  9. Le couplage tropo-strato n'est pas si simple. Meme si le blocage sibérien semble acquis, nous sommes encore loin de pouvoir prévoir une vague de froid sur l'Europe et encore moins sur la France. Par contre la récurrence anticyclonique est loin derrière nous, la France va devenir le refuge privilégie de tous les bas géopotentiels, que ce soit les BG océaniques ou continentales.
  10. Raisonnement fondé ou simple opinion ? Justement un décrochage sur les USA est signe d'un jet très ondulé et favorise souvent les régime de blocage. Ce soir GEFS fait un grand pas vers GFSdet, l'AS est acquis, la circulation dépressionnaire serait très en retrait, CEP12z est spectaculaire L'AO est en chute, les vents zonaux en strato sont au plus bas, la MJO est très favorable. Ce soir , l'espoir est permis.
  11. Comme je l'envisageais il y a une dizaine de jours, l'ASibérien serait le grand revenant du mois de février. L’ensembliste a peu changé en 10 jours; La puissante pulsion pacifique va avoir lieu mercredi, dés vendredi un énorme blocage va s'installer au nord du détroit de Béring pénétrant ainsi dans la banquise arctique (si elle existe encore ?). Ce flux de chaleur en direction du pole va être amplifié par le réchauffement en stratosphère. Dés lors les hauts géopeotentiels vont se propager vers la Sibérie orientale réveillant l'anticyclone sibérien (AS). Coté atlantique, la circulation dépressionnaire ne gagnera pas la Scandinavie contrairement à ce qui été envisagé. L'AS en profitera alors à étendre son influence vers l'ouest alimenté par de petite dorsale engendré par les talweg atlantique. Une énorme zone de subsidence va alors se mettre en place sur une bonne partie de l'Eurasie. Ce nouvel acteur majeur de la circulation à l'échelle hémisphérique aura son importance tot ou tard dans la prévision, car à la moindre faiblesse du zonal, le bloc de HP pourrait s'étendre vers l'Europe occidentale ou meme l'Islande en fin de période. Sans oublier que la MJO serait en phase 6-7 durant notre topic, ce qui est particulièrement défavorable au régime NAO+ contrairement à la phase 3 et 4 qui sont actuellement présente.
  12. Ce débat de l'oeuf ou la poule en météorologie est assez inutile. Si on utilise des modèles informatique faisant des milliards de calcul par seconde c'est bien que les relations de causailité et de conséquence sont beaucoup trop complexe dans un système aussi immense que l'atmosphère pour pouvoir être décrit aussi simplement qu'avec des phrases tel que : a entraine b et b entraine c.
  13. Important potentiel venteux pour notre semaine dans cette configuration de sortie gauche du jet très divergente en altitude et donc favorable à de profonde cyclogenèse. Le weekend prochain est à surveiller de près qui verrait probablement passez au minimum deux dépressions à développement rapide. En tout cas, début février marquerait le grand retour de la pluie.
  14. Grand virage chez nos modèles aujourd'hui. Le retour d'une NAO+ intenpestive qui faisait l'unanimité il y a moins de 48h est sérieusement remise en cause. D'abord première chose, les diagrammes de l'AO ressemblent pas du tout à ceux d'hier. Un passage en forte AO- semble fortement envisageable. Je ne rentrerais pas le détail mais cela va etre provoquer par la mise en place d'un blocage à très haute latitude au niveau du détroit de Béring (frontière russie-alaska). Cependant, une éruption de HG vers le pole coté pacifique est souvent accompagné, suivi ou precedé d'une éruption coté Atlantique. Et lorsque les deux sont suffisamment puissante, elles peuvent ensemble complètement anéantir le Vortex polaire en le cassant en mille morceau répartie un peu partout à plus basse latitude (l'Ile de France par exemple). Et si en plus de ça un SSW passe dans le coin.... Bref tout ça pour dire que ça pourrait aussi bien pousser de notre coté. La MJO joue peut etre son rôle sur ce coup. Elle est en phase 1-2 moderée, ce qui avec quelques jours de retard est très défavorable à un régime NAO+.
  15. Le SSW peut très bien avoir des réprecussions sans que celle ci nous affecte. Exemple de fin janver début février 95. Gros réchauffement suivant d'un bon split et d'une inversion des vents zonaux à 10hpa. Donc les critères du ssw majeurs sont remplis. Niveau calendrier on est dans les cordes de cette années. En tropo, comme cette année un VP bien concentré moins étendue mais que voulez vous le RC est passé par là. Tentative d'un petit quelque chose une dizaine de jours plus tard: Un anticyclone se forme en plein milieu de l'Artique rejoint quelques jours plus tard par une énorme dorsale en provenance du Pacifique. Les conséquences sont donc réelles mais n'ont aucunement apporté quelque chose d'hivernale sur l'Europe. Le coup du blocage Pacifique anondin nous guette. Ces cartes de 95 ressemblent beaucoup à celle que les modèles nous sortent pour dans 10 jours.