THE_PHOENIX

Membres
  • Compteur de contenus

    815
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de THE_PHOENIX

  • Rang
    Stratocumulus
  • Date de naissance

Visiteurs récents du profil

278 visualisations du profil
  1. Je trouve que le ressenti a était vraiment froid aujourd'hui malgré les 9°C.
  2. Oui surtout que le climat de Chicago, ce n'est pas seulement que 4 saisons bien distinctes, c'est aussi des orages supercellulaire, des tornades, des pluies diluviennes etc. Ce climat offre encore plus de phénomènes météorologiques que celui de la cote Est. Pour ce qui est de ce mois de juillet 2012, bien que les nuages sois assez présents, la luminosité reste quand même assez présente sur l'ensemble du mois lorsqu'on regarde la nébulosité moyenne. Il faut aussi savoir que les cumulus sont le type de nuages dominant durant cette saisons, on est loin des stratus que nous pouvons avoir en France en été... Petit cadeau : un orage convective accompagner d'un rideau de pluie chaude à Chicago le 24 juillet 2016, c'est vraiment magnifique à voir.
  3. Je ferai ça bientôt, promis ! En ce moment j'ai un peu de travail...
  4. Voici les tableaux climatologique du mois de juillet 2012 à Chicago, de quoi vous réchauffer un peu cet hiver : Ce fut le mois de la vague de chaleur de juillet 2012, en plus de la chaleur, la sécheresse était aussi présente à travers les plaines du Midwest lors de cette canicule ce qui a fait que les point de rosée n'ont pas atteint des niveaux records contrairement à d'autres vagues de chaleurs. Chicago a connu une canicule de 6 jours au début du mois avec un pic d'intensité de 3 jours, le Heat Index horaire maximum fut de 43.1°C à O'Hare. On peut noter : - Une vague de chaleur du 2 au 7 (rafraîchissement en fin de matinée) avec un pic à 40.6°C le 6 à Midway (cette journée fut éprouvantes). - De belles lames d'eau sur l'ensemble du mois avec un cumul de 54.4 mm de précipitations le 18 à Midway - De beaux coups de chaleur par vent de terre (montrant la chaleur régnant dans les plaines de l'Illinois) le le 17 et le 25 avec respectivement 37.8°C et 38.3°C de Tx à Midway. - Une belle pluie chaude orageuse rythma cette vague de chaleur le 5 juillet ou 7.1 mm sont tomber à l’aéroport internationale O'Hare, l'orage frappa aussi le centre ville de Chicago comme vous pouvez le constater sur cette vidéo : Les températures remonte de façons impressionnantes après l'orage montrant que la vague de chaleur est toujours présente, les températures fluctue en fonction de la direction du vent, le vent du lac apporte sont lot d'humidité tandis que le vent de terre apportes la chaleur des plaines. D'autre pics de chaleur ont frapper la ville le 17, le 23 et le 25 et une belle pluie chaude tomba la nuit du 26 juillet : Une rafale de vent de 113.0 km/h fut enregistrée la nuit du 26 juillet. Il est important de savoir que les orages à Chicago peuvent être très violent, les orages super-cellulaire ne sont pas rares et peuvent apporter des tornades : Nous verrons d'ailleurs un jour sur ce topic, différentes études sur des tornades s'étant produite à Chicago. Quelques études sur les vagues de chaleur à Chicago :
  5. Temps très froid actuellement à Chicago : -17.2°C de Tn à Midway -17.8°C de Tn à O'Hare
  6. J'étudierai prochainement la vague de froid de janvier 2014 après la vague de chaleur de 2012, ça fera une étude de deux bons extrêmes récent de cette ville.
  7. C'est vraiment dommage que ça a l'air d’intéresser personne...
  8. Bonjour, je remonte ce sujet malheureusement tomber aux oubliettes depuis pas mal de temps pour vous montrer deux vagues de chaleurs importantes qui ont frapper la ville de Chicago, on peut constater que cette ville est soumises à deux environnements climatique différents : - Le plein littoral ou la brise du lac Michigan tempère parfois les fortes chaleurs en été - L'intérieure de la ville ou les vagues de chaleurs estivales peuvent atteindre des niveaux d'intensités vraiment impressionnants Je vous laisse observer ces études climatologie faites en anglais (pour ceux qui comprennent ) : La vague de chaleur "caché" (subissant dans les quartiers à l’intérieure de la ville) de 1934 : On peut constater qu'en l'absence de cette brise du lac Michigan qui frappe le plein littoral de la ville, les températures peuvent littéralement exploser sur le littoral pour atteindre un niveau similaire aux quartiers intérieures comme lors de la vague de chaleurs de 2012 ou Northerly Island avait atteint une Txx mensuelles de 40.6°C. On peut aussi constater dans cette étude climatologique que lorsque la brise s'est mis en route lors de la journée du 23 juillet, le thermomètre a atteint qu'un petit 34.4°C à la station de l'université situé sur le plein littoral pendant que Midway situé à 12 km à l'Est était entrain de cuire sous 42.8°C... Alors que le lendemain (la brise étant absente est complètement repoussé par la masse d'air chaude), le thermomètre grimpa jusqu’à 40.6°C à l'université et jusqu'à 41.7°C à l’aéroport Midway, une différence nettement plus faible par rapport à la journée du 23 juillet. Comparaison des différentes stations de Chicago durant la canicule de juillet 2012 : Chicago Midway (station situé dans les quartiers intérieure dans le Sud-Ouest de la ville) : Chicago Northerly Island (station situé sur une île dans le plein littoral à proximité du centre ville) : Chicago Botanical Gardens (station du littoral situé à environ 35 km au Nord du centre ville) : Chicago O'Hare (station situé dans l'intérieure des terres à l'extrême Nord-Ouest de la ville) : La vague de chaleur "caché" (subissant dans les quartiers à l’intérieure de la ville) de 1936 : On constate à qu'elle point le nombre de jours ou la température est >= à 37.8°C augmente très rapidement et de façons significative lorsqu'on se dirige à l’intérieure des terres. Les quartiers de Chicago telles que Little Village, Logan Square, Back of the Yard... subissent des vagues de chaleurs nettement plus intenses et durables que des quartiers comme Hyde Park ou Lake View. Une "petite" photo de Northerly Island afin que vous puisez visualiser l'emplacement géographique de la station de cette zone :
  9. Voici le tableau climatologique du mois de mai, les températures sont conformes aux normales, il y'a eut une belle lame d'eau le 11 avec un belle orages de grêle, le mois fut bien pluvieux dans l'ensemble mais aussi plutôt lumineux : Vidéo de l'orage de grêle du 11 mai 2016 : Vidéo de l'orage vraiment impressionnant du 26 mai, les rafales de vent ont atteint les 77.8 km/h à l’aéroport internationale et on le remarque sur cette vidéo : Passons au mois de juin, il fut vraiment très chaud même si on est quand même assez loin des records (le mois de juin le plus chaud fut celui de 1952 avec 34.7°C de Txm). On peut constater 2 belles vague de chaleur : - Première vague de chaleur : du 12 au 16 avec un Heat-Index horaire maximum de 40.2°C le 16. - Seconde vague de chaleur : du 22 au 26 avec un Heat-Index horaire maximum de 41.4°C le 22 et une belle averse orageuse de pluie chaude le 25 avec 10.7 mm. Ce mois de juin fut aussi marquée par un déficit énorme au niveau des précipitations avec seulement 32.8 mm (normales 1981-2010 : 108.7 mm). Passons maintenant au mois de juillet qui fut chaud, humide et très pluvieux (la végétation a du adorée ces averses tropicales après la sécheresse intense du mois de juin), les Heat-Index ont vraiment explosé durant ce mois avec 44.0°C le 21 et 44.5°C le 24 ! Rappelons que nous avons déjà eut des Heat-Index horaires de plus de 48°C dans cette ville comme le 13 juillet 1995 avec 48.6°C ( ce serait intéressant d'ailleurs de trouver le record pour cette ville). Une belle vague de chaleur eut lieux du 17 au 21 rythmée par des orages ayant apporté respectivement 17.8 mm de pluie le 19 et 24.6 mm de pluie le 20. Deux journée très fraîches ont eut lieux lieu en début de moi le 2 et le 3 mais ont vite laisser place à la chaleur estivale Missourienne. Vidéo de la ligne orageuse incroyable du 13 juillet : Vidéo de l'orage du 19 juillet : Petit arc-en-ciel bonus :
  10. Voici le tableau climatologique du mois d'avril, plutôt proche des normales avec un belle orage de grêle le 26 qui apporta 27.2 mm de précipitations : Vidéo de l'orage du 26 :
  11. Voici le mois de mars, très "chaud" par rapport aux normales et avec un fort déficit de pluie ainsi qu'une belle douceur qui se prolonge sur pratiquement tout le mois.
  12. Bon, je vais commencer la climatologie de l'années 2016 à St. Louis, pour commencer, voici les mois de janvier et février 2016 : Un mois de janvier plutôt dans les normales avec de bons coups de froids le 10, le 17 ainsi que le 18 alterner par des journées douces le 14, le 30 et le 31. Les refroidissements éolien ont pu atteindre des seuils très bas pendant les coups de froids. Comme nous le montre les icônes ainsi que la nébulosité moyenne, l'hiver à St. Louis est plutôt bien ensoleiller. Un mois de février bien doux par rapport au normales avec des journées vraiment printanières le 19, le 20 et le 28. Un beau cumul de neige a eut lieu le 24 avec 9.1 cm au sol. Du brouillard givrant a était observer le 15. PS : Non je n'ai pas fait d'erreur au niveau des cumuls de précipitations, les deux mois ont bel et bien eut le même cumul !
  13. Bonjour, quelqu'un sait ou est passer mottoth ? Je lui ai envoyé un message et apparemment il ne s'est pas connecté depuis le 18 novembre...
  14. Petit document de la NOAA (pour ceux qui savent lire l'anglais ) et vidéo sur la tornade de Chicago du 10 août 2016 :
  15. 19°C à Philadelphie, ciel très lumineux. Une magnifique journée !