cédric du Lot

Adhérent Infoclimat
  • Compteur de contenus

    4 822
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    13

3 abonnés

À propos de cédric du Lot

  • Rang
    Cumulonimbus capillatus
  • Date de naissance 27/08/1972

Personal Information

  • Lieu
    Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

Visiteurs récents du profil

3 057 visualisations du profil
  1. Demi surprise puisque cela fait 4 ou 5 sorties que l'européen s'isole de son ensemble sur le haut des courbes de température, parfois même au dessus...
  2. CEP nous fait une GFS ce matin avec sa pompe a chaleur parfaite et un déterministe qui s'isole franchement de son ensemble dés 96h dans le sud du pays, une GF qui reste délicate encore a appréhender. Cela dit même en ne se basant que sur la moyenne c'est bien chaud jusqu'a vendredi en effet, a voir tout de même si le temps ne s'instabiliserai pas au fur et mesure de l'avancée dans la semaine.
  3. Pourquoi il existait avant la refonte graphique dans cette échéance l'IC? je ne l'ai toujours vu qu'au 4ème jour de prévision.
  4. Ici pas de sécheresse "visible" ou prononcée comme en fin d'été l'année dernière ou la pluie s'était arrêtée de tomber net début juin, malgré un déficit toujours en cours les quelques pluies sans être vraiment importantes ont permis cette année le maintient correct du tapis végétal. Mais, les périodes de longues sécheresses ont mises a mal le cycle de certains arbres dont le chêne pédonculé et pubescent essentiellement sur les causses, ou les nappes phréatiques par nature très profonde dans ces secteurs ont un niveau anormalement bas,et malgré un aspect en surface plutôt verdoyant on constate que sur les mêmes zones de l'été dernier ou le déplumage des feuilles avait commencé en août et bien qu'il en est de même cette année. Des parcelles entières de chêne sont déjà marron avec les feuilles qui s'envolent au moindre souffle de vent,on se croirait en fin d'automne en fait mais avec les degrés en plus... C'est le paradoxe, une surface verte mais des chênes en détresses par manque de flotte dans le sol, les plateaux calcaire recellent de grosses réserves en eau mais a des profondeurs déjà importantes et bien au delà des 50m, lorsque le niveau de ces nappes baisse de trop il se crée une limité sèche entre la surface et leur niveau supérieur qui peut alors mettre énormément de temps a se résorber même lorsque les pluies retrouvent un cycle normal.
  5. Chose promise chose due,le ciel s'est intégralement couvert en début d'après-midi sans l'ombre d'une goutte,les modèles ne se sont pas trompés,curieusement ça fonctionne mieux dans ce sens que dans l'autre! La Tx a été atteinte avant l'arrivée des nuages avec 26.2°,depuis ça baisse...20.5° actu.
  6. Du coup je m'interroge sur le niveau des températures qu'atteindraient les zones actuellement les plus chaudes du globe? 65 ou 70°? il est regrettable que ce ne soit que le scénario le plus extrême qui soit mis en avant, la crédibilité du RC et la prise de conscience qui devrait en découler est mise a mal par la recherche du buzz a tout prix,c'est regrettable.
  7. C'est une marguerite géante au milieu de l'épicéa?
  8. Salut, C'est toujours l'été ce matin,Tn très douce de 18.4° et un ciel je dirais moins bleu qu'hier, en cause quelques nuages pré-orageux qui ne donneront rien mais qui cachent par intermittence l'astre solaire. Il fait déjà chaud(ou lourd),25.4° et un Td de 18.3°.
  9. Oui, et c'est assez drôle de constater que le déterministe américain fait strictement le chemin inverse en s'isolant dans le bas des courbes a la même échéance avec cette GF plutôt transformée en fond de talweg d'ailleurs qui déboule par le nord-ouest du pays. Cependant et j'ai pris l'exemple de Toulouse la moyenne des T850 est strictement identique entre GFS et CEP, l'incertitude sur le positionnement de cette anomalie sera sans doutes déterminante a partir de jeudi, en attendant ce sera soleil et chaleur au programme pour tout le monde.
  10. 34280 n'y est pour rien si l'européen modélise une grosse chaleur et si le Gardon est pollué, s'agacer ne réglera et ne changera rien au pb...pour l'absence de cartes et d'analyse (même succincte) c'est assez récurrent chez pas mal d'intervenants,on fait avec... L'explication est assez simple,la GF présente au large de l'Irlande a 144h est vue plonger entre Portugal et Açores (une situation estivale somme toute classique) et redonne un coup de pied aux fesses a la première advection chaude du début de semaine qui se sera temporairement repliée sur l'Espagne, bon vu les dissonances entre modèles a cette échéance il est urgent d'attendre avant d'en arriver a une conclusion et surtout voir le positionnement de cette sortie dans son ensemble.
  11. Elle nous protège de quoi? du grand méchant mauvais temps? Bon, c'est tout de même un peu le bordel dans les modèles, on est passé d'une semaine modélisée il y'a quelques jours relativement stable et très douce a chaude du nord au sud a quelques chose d'un peu plus en vrac, on dirait ma chambre quand j'étais adolescent! CEP et GEM seraient les plus proches avec une GF "quelques part" a l'ouest des iles britanniques. Pour UKMO et GFS plutôt anticyclonique dans cette même zone mais la comparaison s'arrête la... A priori avant cette échéance un peu indécise le début de semaine serait bien chaud et sec au sud grâce a une dorsale hispano-marocaine propulsée par effet de levier par une petite anomalie sur les Açores , le nord devrait profiter de cette situation pour gagner du degré et se débarrasser partiellement voire totalement de ses nuages.
  12. Bonjour, oui je suis du même avis que Brazil, la seconde avec cet aspect velouté est un régal Le ciel est bien bleu et le soleil brille sans partage depuis ce matin,une barre nuageuse élevée apparait actuellement mais très a l'ouest,Tn correcte de 16.2°et 27.1°actuellement,les 30°ne seront pas atteints mais on en sera pas loin je pense.
  13. Ça s'engageait encore pas trop mal hier, mais comme les fronts ou les dégradations précédentes ça se dégonfle d'abord, pour finir au niveau 0 ensuite,hormis le relief pyrénéen et éventuellement son piémont.
  14. Tu es sur? moi il s'ouvre bien...je te le remet là,réessaye il tombe dans tes téléchargements hein, il ne s'ouvre pas direct. csm20161109-annexe4-mf-pas-forcement-interessant.pdf
  15. Heu pastourelle parle de "justesse avec ces moyennes", il ne remet pas en cause la méthode mais plutôt le résultat avec deux chiffres après la virgule excusez du peu mais qui n'est finalement calculé que sur 24 stations, je ne suis pas statisticien mais ça me parait un peu maigre a l'échelle d'un pays comme la France pour balancer du 21.10° ou du 24.32° de moyenne... Mais bon j'ai bien conscience que ça n'est pas simple et qu'il est plus aisé de comparer sur un petit panel et toujours le même d'une année sur l'autre qu'avec un panel plus large, quand a l'argument ... Pour ensuite dire... Il faut du coup que tu m'explique ou est la logique et quelle station rentre pile poil selon ton argument pour la zone centre-est, dijon ou Orléans? La France est composée d'un magma de régions aux climats divers et variés, certaines n'existent pas dans le calcul de la moyenne nationale c'est tout de même un peu curieux je trouve, d'autant et je le répète lorsque l'on balance des chiffres au centième. Dire cela ne remet pas en cause le classement de cet été, il n'y a pas discussion là dessus, mais cette méthode de calcul crée forcément une distorsion entre ce que l'on constate de ci de là et le chiffre national annoncé.