Alex34

Membres
  • Compteur de contenus

    393
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Alex34

  • Rang
    Altocumulus
  • Date de naissance 13/07/1992

Personal Information

  • Lieu
    Viols-le-fort (34) / Draguignan (83)
  1. Bonjour à tous, une nouvelle perturbation nous attend ce week-end. Celle-ci se déroulerait en deux phases avec sans doute une première assez active mais brève dans la nuit de vendredi à samedi. Un système dépressionnaire stagne sur le proche Atlantique avec la formation de talweg traversant notre pays. Dans la nuit de vendredi à samedi une anomalie de basse tropopause balayera notre région. Comme souvent, à l'avant le marin soufflera avant une bascule des vents. Entre les 2, la convergence des vents en basses couches sera marquée. Les valeurs de cisaillement profonds sont suffisants pour supporter des orages tout comme l'instabilité, assez faible, mais présente. Le gradient de ThêtaE est marqué avec des valeurs de 34° à l'avant et de 22° à l'arrière. Il en sera de même pour l'ISO 0 qui passera de 1700m à 800m. Dans ce contexte, une ligne orageuse en "rapide d'Ouest" traversera la région dans la nuit. L'aspect orageux me semble plus prégnant de l'intérieur des terres vers le piémont cévenol (là où le ration dynamisme-instabilité me semble optimal). Sur les hauteurs, après un début d'épisode pluvieux, la neige prendra vite le relais et on ne peut exclure des orages de neige avec de belles intensités. La couche devrait rester limitée par la brièveté de l'épisode.
  2. Le dernier Arome modélise une belle convergence de basses couches entre O34/E11. Les valeurs de thêta sont élevées pour un mois de février. Avec l'arrivée d'un air un peu plus froid à 500hPa (cf @Eric66), la masse d'air pourrait se déstabiliser, faiblement. On remarque une anomalie de basse tropopause qui remonte de Catalogne et qui pourrait venir dynamiser la situation. Ce type de situation peut amener à un axe convergent pluvio-orageux relativement stationnaire (tant que la convergence serait en place) entre les littoraux des P.O. et le Minervois. Autant l'orographie sur l'Espinouse ne me parait pas être dommageable (même si les cumuls sont importants c'est vrai), autant ce type de phénomène prévu ce mardi matin est à mettre sous surveillance.
  3. L'épisode est bien en place avec une orographie marquée. Premièrement, au vu des cumuls importantes sur les deux versants de nos reliefs les bassins des versants Nord de l'Espinouse côté Aveyron (Sorgues et Dourdou notamment) sont à surveiller. Deuxièmement, si l'on s'en tient à cette orographie, les conséquences seront très limitées. C'est surtout le forçage remontant de Catalogne entre la nuit de lundi à mardi puis en matinée de mardi qui pourrait faire basculer la situation avec des pluies convectives, potentiellement orageuses. Les intensités horaires pourraient aborder les seuils dommageables en tenant compte de la saturation des sols suite aux pluies des jours précédents. Enfin, on notera le joli 50mm avec 0°C sur l'AIgoual auquel on ajoute des rafales de Sud à plus de 100km/h ... Si la LPN ne remonte pas trop, la couche pourrait devenir conséquente.
  4. C'est pourquoi je parle bien de "crue majeure" dans mon poste. Quand on lit certains commentaires, on a l'impression de tenir un épisode remarquable Je tenais à nuancer ces propos.
  5. Je ne sais pas vraiment quoi penser de cet épisode. Rappelons tout de même que nos régions méditerranéennes peuvent absorber de grandes quantités d'eau sans pour autant avoir d'inondations. On parle bien de cumuls importants > 200mm mais sur 3 à 4 jours ! Si l'on s'en tient à du 3-5mm/h sur 72h, on aura bien des cumuls de 200 à 300mm mais j'ai rarement vu de crues majeures avec de telles intensités.
  6. La nuit de dimanche à lundi est à surveiller sur l'Aude et les Pyrénées-Orientales. Outre le resserrement isobarique important, on remarquera un jet puissant en altitude (280km/h à 300hPa). Au cours de la nuit, ce jet se décalera et placera les départements 11/66 en sortie gauche avec une forte diffluence. Dans ce contexte, les rafales pourront être dommageables. J'ai hâte de voir ce qu'Arome donne pour le coin.
  7. Il n'est pas seul. Cela fait plusieurs jours que les modèles envoient d'ailleurs un signal identique même si les différences sont encore importantes (du moins à l'échelle de nos régions). Mais si l'on regarde GFS 0Z on voit la même synoptique avec une goutte froide qui se détache de Grande-Bretagne. Corrélée à celle-ci, une dépression se creuse entre Italie-Corse-Continent et envoie un joli retour d'Est. La question se situe autour de ce retour d'Est. Une partie de la PACA serait sans doute dans de l'air trop doux. En revanche, le LR resterait plus sous l'influence de la goutte-froide ... A surveiller.
  8. Petit HS : Selon moi, la ligne 528 ne veut rien dire. Si l'on se retrouve dan un flux d'ouest avec la ligne 528 ou dans un flux d'Est avec cette même ligne n'aura pas du tout les mêmes conséquences ... Clairement, cela veut juste dire que l'on trouve la barre des 500hPa à 528 décamètres soit 5,28km d'altitude. Pour en revenir aux prévisions, nous jouons deux phases distinctes : la première avec le retour d'Est qui se met en place sur la PACA et qui pourrait venir titiller le Gard par la vallée-du-Rhône. La deuxième phase concernerait Hérault et Gard avec des remontées très pluvieuses, pourquoi pas orageuses sur les littoraux. Les premières heures pourraient rester fraiches avec un vent de terre persistant et on pourrait espérer de la neige à basse altitude sous les plus fortes intensités. Ensuite, le marin prendra le dessus et il ne sera plus question de neige sauf sur les reliefs. En plus du risque de neige, on notera la bascule des vents qui pourrait être assez violente sur les littoraux et plaines environnantes.
  9. C'est un concours ? Parce qu'au contraire NAVGEM n'est pas beau du tout ... Non plus sérieusement, je veux bien regarder certains modèles pour rigoler un coup mais là ...
  10. La situation semble se préciser mais on a encore Arpège qui semble assez isolé. On observe une différence entre les mailles larges qui ont du mal à modéliser le retour d'Est (comme souvent) face aux mailles fines. Situation passionnante car on sent que nous sommes vraiment pas loin d'un épisode neigeux en plaine sur nos régions. Très beau front de thêta délimitant le front neigeux sur le Gard :
  11. Bonsoir, Je viens devoir que GFS 18z est un peu sec mais on voit qq traces éparses, plus présentes sur le 12z alors qu'on avait strictement rien sur le 0 et 6z donc ça allait dans un sens d'une GF plus dynamique apportant plus de précipitations. Après les modèles restent très volatiles, même pour une échéance raisonnable. Arpège est très pluvieux et neigeux sur les hauteurs (en brut, après on est pas à l'abri d'un phénomène d'isothermie) alors que CEP reste le plus favorable ce soir pour un retour d'Est avec de l'air froid entre BDR et Hérault grosso modo (inutile d'aller plus dans les détails). Bref, le potentiel apparaît comme croissant ce soir et il conviendra de voir ce qu'il en restera demain.
  12. C'est une situation clairement à surveiller nous apportant assez d'air froid pour espérer de la neige en plaine. Les modèles commencent à se rejoindre avec CEP en chef de file modélisant un retour d'Est de l'ouest de la PACA au LR.
  13. Pluie avec 0 à 1°C ... Merci les inversions ...
  14. Pluie fine sur Viols-le-fort (34). Ceux qui espèrent de la neige sous 6-700m peuvent retourner au lit, la poche d'air doux est trop importante.
  15. Comment dire ... C'est désespérant ... J'aime bien le "météo" entre guillemets : http://www.midilibre.fr/2017/01/20/lussan-alerte-a-la-neige,1455899.php