franckdemline

Membres
  • Compteur de contenus

    615
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de franckdemline

  • Rang
    Stratocumulus
  • Date de naissance 05/06/1961

Personal Information

  • Lieu
    Seine Maritime et Roche Béranger Chamrousse

Visiteurs récents du profil

1 048 visualisations du profil
  1. Cotissois il y a un paramètre qui te manque, dans ta réflexion, c'est l'économie de marché mondialiste. En 1976, les céréaliers ont eu une mauvaise récolte mais avec des cours nationaux qui ont explosés avec la rareté des produits. De nos jours, quand les récoltes sont mauvaises et qu'elles sont surabondantes aux USA, le cour des céréales s'écroule alors que les récolte en font tout autant et c'est la double peine pour le monde Paysan. Idem pour l'élevage, et la production maraichère. Non, l'agriculture l'aménagement du territoire ne peuvent pas supporter des semaines hautement caniculaires sur la période estivale sans que cela soit une catastrophe. Parce que l'économie agricole n'est plus Française, elle est mondiale.
  2. En tous cas, lorsque l'on prend le problème dans l'autre sens, les Français (TOUS, c'est à dire LES et non pas DES) ont payé un impôt sécheresse alors qu'ils avaient du faire les frais en amont, d'augmentations faramineuses des produits alimentaires ! Ça c'est un fait, alors je veux bien me placer du côté Paysan mais je n'oublierai pas pour autant ceux pour qui la sécheresse de 76 a fait un trou dans les budgets, les salariés de tous les horizons, même Bernard (personnellement, j'étais trop jeune pour payer des impôts mais mes parents l'ont payé).
  3. Des c'est sur !! Les, je ne sais pas ! Simca 1307 un peu partout chez des agriculteurs Normands en 77, oui c'est un fait !
  4. Ceux que je connaissais oui. L’impôt sécheresse a permis de changer de voiture pour beaucoup d'entre eux, en tous cas dans le pays de caux (Seine Maritime). Ils ne s'en cachaient même pas et ils avaient raison de ne pas s'en cacher car ils n'avaient rien voler après tout, eux !
  5. Oui il a permis à la "SIMCA CHRYSLER 1307" de devenir voiture de l'année ! Les agriculteurs qui ont eu deux fois moins de récoltes ont vendu leurs produits 3 fois plus cher et ont obtenus le bénéfice de cet impôt sécheresse. Selon les dires de ces agriculteurs ils ont été gavés d'argent dont ils n'avaient pas besoin, d’où la voiture de l'année
  6. En tous cas, la preuve est faite quant au réchauffement global du climat depuis 30 ans. Pour ceux qui ont connu 1976, c'est plus la sécheresse qui fut significative que la chaleur qui serait, de nos jours, banalisée. Et maintenant, que fait-on ? Ben, il va bien falloir s'adapter ..........
  7. J'en sais un peu plus (même beaucoup plus mais je vais me limiter). Le projet consiste à utiliser le CO2 pour stocker l'énergie. Le procédé s'appelle la Méthanation (pas la méthanisation). On transforme électriquement l'eau en hydrogène et on utilise ce gaz pour fabriquer du méthane (CH4) en le complémentant avec le CO2. Ainsi, les centrales peuvent capter leur CO2 avec une installation de captage (qui fonctionne déjà au Havre) et dans la foulée on fabrique du méthane à des fins de stockage d'énergie. Le captage de CO2 ça marche et c'est efficace (la centrale thermique charbon du HAVRE en possède un depuis 3 ans. C'est Engie qui développe le process il s'appelle "Power to Gaz" "Projet Jupiter". Je finirais donc par quelques liens trouvés en accès libre sur le net (afin que l'on ne puisse pas m'accuser d'être "corporatiste") : http://www.grtgaz.com/medias/communiques-de-presse/detail-actus/article/projet-power-to-gas-jupiter-1000.html http://www.connaissancedesenergies.org/stockage-delectricite-quappelle-t-le-power-gas-170126 http://www.grtgaz.com/solutions-avenir/grtgaz-solutions-davenir-pour-la-transition-energetique/stocker-lelectricite-grace-au-power-to-gas.html http://presse.ademe.fr/2013/07/1ere-tonne-de-co2-captee-au-havre.html
  8. Pour le moment je n'ai rien trouvé d'autre ..... J'ai l'impression que le fait de produire 0 CO2 est usurpé à moins que ce ne soit un système de récupération à micro-algues mais ce genre de process pour le moment expérimentale n'a jamais été réalisé à l'échelle de production d'une centrale à charbon qui peut produire des millions de NM3 de CO2 à l'heure. Quant au captage à proprement dit, ça fonctionne bien mais c'est gourmand en énergie et il reste toujours le stockage à prévoir. Je reste dubitatif ........
  9. Je ne sais absolument pas ce que ça vaut ...... Si certains d'entre vous ont des liens à montrer, je suis preneur. http://www.europe1.fr/emissions/l-innovation-du-jour/des-centrales-a-charbon-ou-a-gaz-qui-ne-rejettent-pas-le-moindre-gramme-de-co2-3354314
  10. Oui, il y a des solutions simples à mettre en œuvre d'urgence mais l'économie de marché n'y est pas prête. Telles que : 1) Proscrire en totalité les Énergie fossiles pour les matériels fixes ou peu mobile (chauffage habitation, transport ferroviaire, "force" en entreprise, etc ....) 2) Transports à l'énergie fossile en haut rendement (pas d'essence ou de GPL dont le rendement est mauvais) et 100% dépollué (en dehors du CO2 qui ne peut pas l'être). Pour le moment il n'existe rien de mieux que les hydrocarbures en termes de stockage mobile d'énergie. 3) Proscrire l'utilisation intensive du béton (en dehors des besoins incontournables). 4) Re stocker tout le carbone possible (matières plastique, bois, bitumes etc ...). 5) Développer les matières plastiques recyclables issues du pétroles afin de conserver au maximum les hydrocarbures sous forme carbonée non oxydé. 6) Faire des bilans carbone réels tenant compte de tous les paramètres (l'exemple de la voiture hybride de Paul Mc Cartney qui lui a été livrée, du japon, en avion pour assurer le "coup de pub" de LEXUS est flagrant lorsqu'on parle de bilan carbone réel) et interdire ce qui n'est pas positif. A ce titre, l'industrie Allemande dans son ensemble deviendrait sérieusement moins performante au vu de l'utilisation massive d'électricité carbonée. 7) Supprimer tous les transports low-cost qui favorise nombre de déplacements inutiles (fermer l'aéroport de Beauvais plutôt que NDdL qui réduirait la consommation de carburant sur les vols Américains). Tout ceci est facile à faire mais les lobbys n'accepteront jamais de telles solutions. PS : Lorsque j’entends les tondeuses à essence fonctionner tous les samedis sur des terrains de 300 m2 je suis révolté de constater que pour éviter l'utilisation d'une simple rallonge électrique nombre de personne polluent la planète (et les oreilles des voisins) de façon égoïste. http://www.actualites-news-environnement.com/15949-voiture-hybride-paul-mccartney-lexus.html
  11. Le re-stockage du carbone sous toutes ses formes est l'avancée la plus sûre. Et à ce titre, les nouvelles constructions en bois vont complètement dans le bon sens. Le bois qui ne se réduit pas, par décomposition organique, ou par combustion, c'est du stockage durable. Le tout-béton organisé depuis des lustres pour loger la population croissante de la planète est un puits sans fond vis à vis des gaz à effet de serre.
  12. D'accord avec toi. Il reste tout de même à intégrer, les 1000 tonnes/Mw-installé de béton à compenser dans le cas de l'éolien et le béton c'est triple peine. 1) Déstockage du CO2 et du CO3 enfermés dans le carbonate de calcium, 2) une première cuisson 100% carbonée pour pour faire la chaux et 3) une deuxième cuisson 100% carbonée pour faire le ciment. Après, si les éoliennes tiennent et fonctionnent pendant 60 ou 70 ans, O.K, le gain est là, mais j'en doute, ne serait-ce que par l'augmentation permanente de la puissance des machines toujours plus gourmandes en béton.
  13. Lorsqu'elle croisera la courbe de 2012 (si elle y parvient), nous aurons quelques raisons d'espérer
  14. Merci Bernard. Après 11 mois de baisse, la production nucléaire est ce mois-ci en hausse de 2,2%. L’hydraulique est en baisse par rapport à avril 2016 (-35,5%) pénalisé par le déficit de précipitations. La baisse de production hydraulique a notamment été compensée par une bonne production solaire et le recours à la production thermique à combustible fossile (+35,9%). La transition énergétique va faire de la France un "néo-producteur" de CO2 !! Un véritable SCANDALE pour le climat ! Pour information un nouveau projet de centrale à gaz est sur la rampe de lancement à LANDIVISIAU financé, en partie par l'état ! C'est parti, peu à peu on remplace le nucléaire Français par les énergies fossiles.
  15. Ben oui c'est ainsi que je suppose notre été à venir. Nous sommes bien dans le sujet prévisions été 2017 c'est bien l'endroit où il faut tenter de prévoir l'été je crois Maintenant, peut être qu'il sera à classer parmi les plus chauds ou les plus froids de la décennie ou encore du siècle, nous verrons bien ....