Embâcle

Membres
  • Compteur de contenus

    90
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Embâcle

  • Rang
    Cirrocumulus
  • Date de naissance
  1. Eh oui, ce qui devait ressembler à un épisode sympathique sans être exceptionnel n'aura pratiquement rien donné. On souffle le chaud et le froid dans les prévis pyrénéennes en ce moment et c'est souvent le chaud qui s'impose à mesure que l'échéance approche. Donc même si les modèles sont encourageants pour le milieu de semaine prochaine, je prends ça avec de très grosses pincettes... L'enneigement reste quand même "bon" à haute altitude, 2500m +, dans le centre de la chaîne si je me fie aux données de Météo France (de 2m50 à 3m30). Par contre en dessous, je suis pas sur place mais le manteau blanc a dû prendre un sacré coup. A part ça j'ai beau aimer la neige, le ski je supporte pas. Ma saison de prédilection en montagne reste l'été, et c'est là où ça m'inquiète. Mon petit rituel estival pyrénéen quand j'en ai le temps c'est de faire l’ascension de l'Aneto, et la présence de névés sur le glacier c'est bien pratique pour en faire la traversée (à ce jeu là 2013 fût un très bon cru! ^^). Alors j'espère qu'il y aura de nouvelles chutes de neige et qu'on passera au travers des coups de chalumeau printaniers sinon je risque de bien galérer..... Surtout à la mi-Juillet (la bonne idée ). Ce recul rapide et inexorable des derniers glaciers me fait "froid dans le dos", quand je pense à ce qu'il en restait encore il y a 20ans alors que j'étais gosse.... Petite question sinon, est-ce qu'on a un site côté espagnol qui reporte les hauteurs de neige des différents massifs comme le fait MF?
  2. Le souci que j'ai avec les Anticyclones scandinaves, c'est que bien qu'ils soient plus efficaces pour drainer de grosses masses d'air froid jusqu'à nos portes, ça peut très vite se finir par une vague de froid......... sur le nord des Iles britanniques. Ça serait pas la première fois qu'on voit les -15/-20 lécher les frontières Nord-Est et Nord du pays avant de se barrer vers la Mer du Nord au lieu de plonger chez nous. C'est un scénario proposé par CEP et qu'il ne faut certainement pas ignorer: A titre personnel c'est plus un scénario de ce type qui me fait peur que celui d'un drain vers les Balkans.
  3. Je ne me suis pas trop penché sur nos modèles ces derniers temps. Ils voyaient du zonal à gogo et je me suis dit que quand la machine se met en route, à part tenter de détecter l'apparition de bombinettes à courte échéance la synoptique générale est à priori assez calée. Alors quelle ne fût pas ma surprise en regardant les cartes sur le long terme ce matin! J'ai pas vraiment l'habitude d'observer la genèse "rétrograde" d'un anticyclone scandinave... J'entends par là la propagation est -> ouest d'un anticyclone Russe haut en latitude vers la Scandinavie sans affaissement, et apparemment assez solide. C'est pas une façon très technique d'analyser les choses mais dans ma tête ça se tient ^^ Les grains de sable au milieu de l'Atlantique qui viennent rabattre les dorsales sur nous auront donc une importance moindre cette fois-ci. Bon après une fois n'est pas coutume, on est clairement au carrefour des différents centres d'action. C'est ce qui fait le charme du climat de notre Europe occidentale. Peu importe sur quoi ça débouchera, les choses seront passionnantes à suivre les prochains jours et je suis impatient de pouvoir lire vos belles analyses...
  4. En fait, ils se produisent un peu partout dans les lieux réunissant ces conditions ailleurs qu'aux Etats-Unis. La question n'est donc pas de croire si c'est possible chez nous, mais quand c'est arrivé. Quand les côtes normandes se font enterrer sous la neige, c'est un phénomène similaire qui est à l'oeuvre. Comme en Mars 2013 si mes souvenirs sont bons. Quoi qu'il faudra jeter un œil à la synoptique associée car j'ai plus ça en tête...
  5. Ici dans l'ouest de la région, on aimerait avoir ne serait-ce qu'un seul petit centimètre de neige. Mais on dirait bien en effet qu'on passera encore une fois à côté. C'est bien dommage parce que pour le coup tout les signaux étaient au vert, les sols sont bien gelés, la température est repassée dans le négatif depuis ce matin après une hausse cette nuit. Le flux d'est semblant vouloir résister les prochain jours, ont aurait pu observer de belles minimales.
  6. Très bien, merci c'est rassurant.
  7. C'est pas la première fois que je vois ce genre de récupération, même par les médias publics. (mais eux ont l’honnêteté de rajouter "source:infoclimat"). D'ailleurs je vois la plupart du temps en regardant ces photos qu'elles ne sont pas libres de droit et propriétés de leur auteur. Alors prennent-ils le temps de demander l'autorisation de diffuser une photo à son auteur ou se servent-ils comme ça sans rien demander?
  8. Ils sont excellents! C'est vrai que quand on se retrouve comme des cons en présentant son JT avec des températures de 5°C plus hautes qu'on annonçait, on a vite fait de sortir la température ressentie pour couvrir la plaie. Et avec un -10°C à un endroit donné on se retrouve avec un -10°C sur tout l'est de la France.
  9. Et je retrouve ma pluie....
  10. La pluie vient de se transformer en neige sur Béthune.
  11. Bon et bien comme je le redoutais, c'est de la pluie qui tombe du côté de Bruay actuellement.
  12. C'est de la prévision en live, on confronte les prévisions à la réalité du terrain.
  13. Faut dire que GFS modélise toujours de la neige au sol là où il n'y en a pas.
  14. Idem ici du coup. Je vois le radar de précipitations se charger et malgré une température prometteuse j'en attends plus grand chose. Pour la neige il faudra repasser, cet épisode nous snobe (ou bien prendre l'avion pour le Sahara....).
  15. GFS est souvent à côté de la plaque côté températures. Ajoute à cela le fait qu'il voit de la neige au sol là où il n'y en a pas. En effet, c'est pas très courant, on sera bien en dessous des valeurs de saison. En revanche, pas besoin de remonter à Février 2012 pour retrouver des températures proches de celles-là dans le Nord-Ouest. Les 6 et 7 Janvier dernier par exemple. Concrètement on conserverait un froid vif au sol (moins piquant il est vrai), mais dans une synoptique qui n'est plus la même qu'entrevue il y a quelque jours. Tout est vu plus au sud dans une atmosphère bien plus sèche. Dans l'immédiat ça n'aura pas d'impact majeur sur le ressenti, c'est en deuxième partie de topic que ça se fera ressentir.