hervail

Membres
  • Compteur de contenus

    136
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de hervail

  • Rang
    Altostratus
  • Date de naissance 07/10/1984

Personal Information

  • Lieu
    Groissiat (Ain) alt 560m versant exposé ESE

Visiteurs récents du profil

337 visualisations du profil
  1. Un hiver digne de ce nom permettrai à la neigère de se faire toute seule
  2. Orage en cours sur les hauteurs plus à l'est. Je suis à la limite de précipitations, pluie faible à soutenue et petits grêlons par moments. Il semble que Keraunos ait sous-estimé le risque en prévoyant "très ponctuellement, un coup de tonnerre (...) possible" car cela dure depuis 16h environ.
  3. Soyez pas trop optimistes les gars, ces trois derniers hivers c'est surtout la loi de Murphy qui s'est vérifié!
  4. Mes radiateurs sont froids au moins depuis le début de la semaine, la T° reste supérieure à 18°C dans la grande pièce et proche de 19.5°C dans la SDB. Cela grâce au soleil qui rentre de 7h45 à 13h, à l'air qui reste doux jusqu'en fin d'AM et malgré les gelées en fin de nuit.
  5. pluie modérée à forte toute l'après-midi avec bourrasques accompagnées de tonnerre et de petite grêle par moments, retour du taf il y a une heure avec pluie/neige et intensité en baisse.
  6. C'est bien là ou je veux en venir, c'est sur qu'il est plus facile de garder les calories dans un logement bien isolé que d'en évacuer le surplus. Comment arriverait-on à 20% d'hydraulique dans le mix énergétique contre les 10 ou 12% actuels? On ne peut plus construire de grands barrages en France, faut-il construire des micro-centrales sur tous les cours d'eau ou bien est-il possible de rendre les usines hydro-électriques plus performantes? Et si la ressource en eau est insuffisante, quelle solution pour produire le courant / refroidir une tranche nucléaire?
  7. bien d'accord avec toi sur ce coup là par contre... Le ‎01‎/‎03‎/‎2017 à 15:24, franckdemline a dit : Personnellement j'opte pour le 100% nucléaire fiable et sûr comme le fait la France depuis les années 50. ... là je te suis moins car comment fait-on pour moduler la production? C'est là tout l'intérêt des EnR à conditions qu'elles puissent être stockées, mais il ne faut pas se cantonner aux seuls photovoltaïque et éolien: la méthanisation en fait partie et, à capacité énergétique égale, le biogaz produit est beaucoup plus facilement stockable que l'électricité "verte" en plus d'avoir d'autres avantages (baisse de l'empreinte carbone vs combustibles fossiles, moindre investissement, meilleur traitement des déchets,... ). Le problème de la politique actuelle en matière d'EnR c'est qu'elle fait la part belle aux sources intermittentes sans forcement augmenter les capacités de stockage donc à un moment donné on sera bien obligé de brûler quelque chose (de fossile) pour pallier à l'absence de vent et de soleil. Et comme tu cite à raison Jancovici sur l'avantage du nucléaire par rapport aux sources fossiles, tu devrais aussi mentionner le fait que selon lui dans un monde "écologiquement vertueux" (avec une consommation raisonnée) le nucléaire ne représenterait "que" quelque chose comme 40% du mix énergétique, le reste étant composé des diverses EnR. Pour moi le vrai problème ne se résume pas qu'au vieux débat fossile vs nucléaire vs EnR, c'est aussi un problème de volume et l'utopie la plus grave c'est de penser qu'on peut conserver notre niveau de consommation actuelle. Donc il faut déjà s'attaquer aux gaspillages: - diminuer notre consommation de produits et services inutiles -> voyager loin et souvent, posséder les derniers gadgets à la mode, ... - améliorer le rendement des système de production -> cogénération, technologies plus performantes enfin et pour revenir dans la cadre du topic: - limiter la sensibilité climatique des bâtiments -> isolation, conception
  8. Coup de tonnerre et ciel bien sombre en début d'après-midi sinon je n'ai pas vu ni entendu grand chose depuis le boulot cet après-midi a part un furtif rayon de soleil vers 16h. Part contre en sortant à 20h30 grosse averse de grésil qui a tout blanchi en 5 min et a viré à la neige en l'espace de 2 secondes, assez surprenant de passez d'un bruit soutenu à un quasi silence en rien de temps. Neige fine qui fouette dans un 1er temps puis neige plus légère et modérée ensuite. Actu il ne tombe plus rien et il reste un peu de bouillasse transparente au sol.
  9. Retour des précipitations en début d'AM vu par le modèle WRF avec abaissement de l'ISO 0°C de 1400m à 800m en fin de nuit prochaine, trop limite pour moi en théorie mais Kéraunos prévoit des "lignes pluvio-orageuses parfois actives" donc peut-être une bonne surprise pour nous également. une chose certaine: ça va être intéressant dans les heures qui viennent.
  10. Le front est passé ici autour de 2h45 avec quelques impacts et chute de grésil soutenue pendant env. 5 min. Ce matin le versant d'en face est bien visible mais aucune trace de neige jusqu'en haut vers 950m par contre on distingue des restes sur la cam du lac Genin à 820m (plus abrité) Actu le vent reprend, aussi fort qu'hier. A la vue du radar les précipitations reprennent en début d'AM.
  11. Pas forcement une baisse des précipitations mais probablement une répartition plus hétérogène dans le temps qui ne serait pas profitable pour les réserves en eau. Surtout si les précipitations sont absente durant la période de recharge comme c'est le cas en ce moment.
  12. intéressant, on voit bien une baisse sur le long terme avec disparition progressive des cumuls > 400 cm et surtout une rupture à partir de 1990: avant cette date on dépasse toujours la barre des 200 cm, après seulement une année sur deux. Quid de la saison 2015-2016?
  13. comme l'année dernière, ça pouvait po arriver 4 mois plus tôt! bah ça aidera au moins à combler le déficit pluviométrique avant l'été. Ce coup-ci faudra faire des réserves, la mousson c'est qu'une fois par an!
  14. La galère! le fond des traces gelé avec un peu d'eau par dessus était bien casse gueule même en posant pied à terre et en dehors c'était pas mieux, la neige était souvent dure comme du béton et puis les roues s'enfonçaient sans prévenir...
  15. Conséquence attendue après une semaine printanière: le chauffage ne tourne plus en journée et seulement de temps en temps pendant la nuit et jusqu'au matin. Le soleil réchauffe l'intérieur de l'appart de 8h30 jusqu'en milieu de journée ensuite la t° redescend doucement. Mon appartement n'est pas trop difficile à chauffer (classe énergie C), je mets 18°C dans la pièce principale, 19,5°C dans la salle de bain et ne chauffe pas le reste. Avec la douceur actuelle il n'y a que quelques degrés d'écart entre l'intérieur et l'extérieur mais c'est surtout l'ensoleillement qui joue.