le-planezard

Membres
  • Compteur de contenus

    913
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    7

Tout ce qui a été posté par le-planezard

  1. Une photo sympa prise hier depuis la Planèze (Coltines) : les vaches sont de sortie, l'herbe est déjà bien verte, et les monts sont encore bien blancs... Et ce matin donc, sur les hauts-plateaux du Ché : Certains profitent encore de la neige en forêt (et c'est tellement mieux de marcher sur la neige hein, la terre et les cailloux, c'est d'un vulgaire)
  2. Retour aux travaux des jardins : un petit coup de grelinette dans le futur potager (on va attendre fin avril/mai avant de semer quoi que ce soit, mais bon, là ça commençait à pousser sérieux..), pis un petit passage de tondeuse hélicoïdale manuelle (on fait dans l'outillage non motorisé ici !). Quelques frênes poussent, ce qui me réjouis, dans cinq ans, c'est une petite forêt ce jardin ! Les chiens sont ravis et badent dans l'herbe en me regardant travailler (y compris les chiens du voisin : suis un spectacle à moi tout seul). 15°c plein soleil avec un petit vent de sud ouest. J'enchaîne le bronzage hiver avec le bronzage été - en fait, comme on bosse dehors, et surtout en saisonnier l'hiver, on est tout le temps bronzé (tanné même). Petite balade en forêt ce matin autour du Ché : j'avais pas vu les habitants pour ainsi dire de tout l'hiver, du coup, j'ai passé une heure à causer avec untel ou untel (4 arrêts causeries au total pour un village de 12 âmes). Et la promenade fut brève mais revigorante. Quelques plaques de neige et même des sentiers bien enneigés en pleine forêt, surtout dans les coins abrités au nord. Voilà voilà...
  3. Debout à 6h30 (sommeil perturbé, changement d'heure et rêves gonflants qu'il est préférable d'abréger). Ciel dégagé et bonne froidure (0°C). Les prés ont gelé ainsi que les pare-brises.
  4. Mama mia(m) !! Remarquable !! Quant à moi, n'y tenant plus, j'ai été faire un petit tour à ski-raquettes avec ma chère Iris de la Loupette (qui a failli tomber en transe quand elle m'a vu glisser les skis dans la voiture : la pauvrette, elle a été privée de ski, comme son bipède préféré d'ailleurs, rapport au genou récalcitrant, quasiment tout l'hiver !). Prat-de-Bouc ruisselait de soleil et de neige ce matin, du blanc et du bleu partout. Malheureusement, j'ai du me contenter d'une petite sortie (une heure) en choisissant un itinéraire pas trop escarpé, pour éviter des descentes scabreuses : avec ce genou, qui va mieux mais quand même, je peux virer de gauche à droite, mais pas de droite à gauche : c'est malcommode quand on se lance sur des versant un peu périlleux ! (et au bout d'un moment, à virer toujours dans le même sens, on finit forcément par tourner en rond) Enfin voilà le travail, 5°C plein soleil, pas de vent, ou quasiment pas, et de la neige (pas trop glacée) comme on n'en a pas vu souvent cet hiver, le panard quoi ! Toutes les photos du matin ici : https://flic.kr/s/aHskRzZbx7 Quelques unes :
  5. Gel cette nuit et 0°C ce matin à.. 8h40 (ex-7h40). Grand ciel bleu sur la Planèze sans vent.
  6. Oui, ça nous avait étonné d'ailleurs : il est tombé bien plus de neige durant l'hiver sur le versant nord ouest (Lioran) que sur le versant sud-est (Prat-de-Bouc) du Plomb. Mais au final, les couches de neige ont mieux tenu de notre côté. Faut dire que des milliers de skieurs qui s'entassent dans la prairie de Sagnes, ça te bousille la couche en un rien de temps, surtout quand elle est peu épaisse et très humide. Enfin.. saison à oublier (une de plus) avec un gros déficit à ce que j'ai entendu dire (sous réserve donc) au niveau du Lioran, donc sans doute (mais on ne sait jamais) des investissements en berne pour la saison prochaine (notamment les remontées supplémentaires au départ de Prat-de-Bouc, ce qui me peine pas plus que ça hein, mais bon..). On fera les comptes à la fin, mais comparé à mars 2016, c'est la cata : la neige est absente et surtout les skieurs se sont lassés, et quand bien même on reprenait un mètre maintenant, ils ne viendraient pas (moi le premier..)
  7. De retour d'une promenade au bois des Fraux (1250 m). La neige est bien tombée là-haut, avec encore de belles congères en lisière de forêt, comme d'habitude à cet endroit. Retour sous une petite pluie, bien froide. Les tempêtes de l'hiver ont couché de très nombreux arbres sur les chemins.
  8. Matinée ensoleillée, mais les nuages gagnent le ciel et l'atmosphère demeure bien humide. L'herbe pousse avec entrain (si je puis me permettre cet abominable anthropomorphisme). 7,3°C, le vent se lève, vent d'Est, Nord-Est, d'où une sensation de fraîcheur quand même. Vais aller ramasser du petit bois en forêt et sortir les toutous (prétextes à aller en forêt si tant est qu'il y ait besoin d'un prétexte, on devrait toujours "aller en forêt", pour des raisons de santé évidente, et même sans aucune raison !). Pour une petite sortie à skis on verra demain quand la petite tempête prévue aujourd'hui se sera calmée. Ça fait longtemps qu'on n'avais pas vu l'Est du Plomb du Cantal aussi blanc :
  9. Comme c'était à prévoir, le bas (et sans doute aussi plus haut) de la station du Lioran sont passés assez rapidement en mode soupe. Toujours 3,5°C en Planèze, brouillard assez dense, pluie fine, un temps parfait pour mater les ardennaises (Gand-Wevelgem ce week-end) ou Paris-Roubaix (bientôt).
  10. Petite pluie fine désormais après la neige de ce matin : du coup, tout a quasiment fondu. Après un tour au café du coin, j'ai pu apprendre qu'il avait remarquablement neigé vers l'ouest, sur Albepierre par exemple, et quinze cm au col de Prat-de-Bouc, et même sur Les hauteurs de la Planèze à plus de 1150 m (précisément !!), à Lescure, Le Ché ou Paulhac. Les voitures revenant de ces villages arboraient sans problème 10 cm sur le toit. Épisode légèrement hivernal terminé en tous cas, place au radoucissement (déjà 3°C au jardin) et à la flotte à toute altitude.
  11. ACTU 9h30 : il neige encore. Tx 1°C : les plus gros flocons de l'année. Ça devient assez sexy dans le Cantal, même à l'est des monts. On aurait apprécié d'avoir des chutes de ce genre en février. Mais bon, quand ça veut pas ça veut pas. C'est compliqué de voir la neige tomber alors qu'on s'est efforcé, dans le but de préserver sa santé mentale, de faire le deuil de l'hiver depuis heu.. le début de l'hiver en fait (je parle pour l'est cantalien). Presque un truc physiologique, les yeux apprécient, mais le corps n'y est plus, le cœur non plus d'ailleurs. D'un autre côté, c'est pas comme si cet épisode devait durer deux semaines. Mais bon, il y a quelques jours, on se faisait bronzer dans des chaises longues en surveillant les pistes (de modestes bandes blanches quasi-miraculeuses au milieu des estives parfaitement à l'herbe).
  12. On aura eu finalement, avec quelque retard, notre épisode de neige en Planèze. Rien d'affolant non plus, à l'image de cet hiver. J'ai l'impression d'habiter dans le Poitou quand je constate le faible nombre de jours enneigés dans mon jardin cette année. Pffff. Argggg. Pfouaaa. Heureusement, en altitude, ce fut beaucoup mieux, par exemple au Lioran : Les chiens en tous cas sont ravis. Quand j'ai sorti les skis hier pour les sécher avant le rangement printanier, Iris est entrée en transe, s'est mise à sauter partout en me regardant : on y va ! on y va ! J'ai par trop négligé mes loulous ces dernières semaines, avec le boulot à Prat-de-Bouc, mes rares jours de repos et mon genou en vrac : la bonne nouvelle, c'est qu'on va pourvoir rattraper ça en faisant tout de même un peu de ski de printemps (tout doucement, parce que bon, faudra pas que le genou tourne une seconde fois). Ce week-end devrait être sympathique sur les hauteurs (même si le cœur n'y est plus tout à fait) : mais je m'en voudrais de ne pas procurer à ma chère Iris quelques journées de neige ! Allez.. profitons en parce que dès ce soir à mon avis, c'est retour au vert dans le jardin !
  13. Saupoudrage en Planèze, mais blanchissage en règle en altitude. 1,8°C actu à Valuéjols.
  14. Ça y est, les flocons daignent montrer le bout de leurs naseaux (??). C'est encore bien timide avec 4°C. Par contre, en altitude, et à l'ouest, ça y va carrément. Au Lioran par exemple, c'est de nouveau tout blanc, alors qu ces derniers temps, c'était franchement brun. Super Thundik ! À noter que le domaine nordique de Prat-de-Bouc, dont l'ouverture était en suspens, est définitivement fermé. Je reviens donc 400 m en dessous (en altitude) : vanné pour dire juste, je contemple mon bureau dans un bordel sans nom (le bureau et le gars aussi) - faudrait que je range ou que je vire la moitié des machins qui s'y entrepose. Sinon, les chiens sont contents de me revoir dans la journée et ne me lâchent d'un centimètre. Je comate en regardant la neige qui tombe désormais à gros flocons dans le jardin.
  15. Averses sur la Planèze. Et 4,7°C comme chez Papulefer. Vent peu soutenu pour le moment.
  16. Grand beau ciel bleu à Prat-de-Bouc. 7°C à 9h00. Quelques centimètres, deux ou trois, de neige sont tombés à hauteur du col, un peu plus sans doute là-haut, qui n'ont tenu que sur les pistes damées de la veille et les plaques de neige déjà installées. Du coup, les pistes qui restent (deux !) sont bien agréables à skier ce matin.
  17. -1,5°C au milieu de la nuit, - 0,4°C ce matin à 7h30. Pare-brises gelés, ça faisait longtemps ! Gelée blanche dans les prés. Brouillardeux en Planèze. Mais, d'après les webcam, grand beau ciel bleu là-haut, en montagne : ma dernière journée à Prat-de-Bouc va être bien sympathique ma foi si ce temps ensoleillé se maintient. Toujours au vu de la webcam, il n'est pas tombé beaucoup de neige en altitude, mais ça a reblanchi quand même. La suite in situ en direct live vers 9h00 ôô : à immortaliser, on est les derniers du MC à ouvrir deux pistes (enfin bon, c'est limite limite à deux trois endroits, mais nos dameurs sont des experts !)
  18. Petite pluie en Planèze et 5,5°C. Il neige sans doute au Plomb du Cantal. Les petiots vont avoir bien froid au col de Prat-de-Bouc demain.
  19. Pfff, c'est sacrément escarpé par là-bas ! Journée agréable à Prat-de-BOuc, la dernière sans doute sous un ciel assez clair : les nuages n'ont cessé de menacer, venant des sommets et des vallées, mais le col est resté dégagé. 15°C au plus fort de l'après-midi, vent léger. Les pistes sont au stade terminal. On a une petite école (maternelle ! ça va être fun de voir les bouts de chou sur les skis) demain, et on ferme probablement le soir.. Et je suis remonté sur les skis !! Alleluia !! le genou tient en montée et sur le plat, mais en descente, j'ai préféré déchaussé. Mais c'est déjà pas mal !
  20. Même si neige il y a, elle ne risque pas de tenir bien longtemps au sol là où tout est revenu au vert (c'est-à-dire un peu partout en dessous de 1600 m). Rien à voir avec mars 2016 où l'on avait une couche au sol vraiment épaisse, qui a permis de skier jusqu'à mi-avril (en ski de rando). Au mieux, cela épaissira les rares zones encore enneigées, mais il va manquer du froid (on est à la fin mars !) et le sol est vraiment très très chaud (15 à 20°C en altitude depuis une semaine en gros). Mais aucun problème pour se ressourcer, surtout dans la vallée du Mars !
  21. Oui, j'y bosse tous les jours (ou presque) depuis quelques semaines et neige ou pas, c'est vraiment le meilleur endroit où j'ai jamais travaillé (et j'en ai collectionné des boulots !). Surtout par un temps pareil. Aujourd'hui, à part les écoles, une trentaine de loulous, y'avait quasiment personne. Marcher tranquille dans les estives entre les plaques de neige, je ne connais rien de meilleur (manquaient juste mes toutous mais bon, on va attendre sagement la fin de la saison !) À la limite, les chutes de neige à venir, on n'y tient pas spécialement, on (les pisteurs, les gens qui bossent là-haut) n'a plus l'esprit à ça pour tout dire..
  22. Difficile à dire. Rien, je ne pense pas. Mais entre un peu et beaucoup, on fera le bilan dimanche. Les modèles ont du mal à appréhender le déplacement de la perturbation qui décrochent vers le sud, mais elle descendrait plutôt dans la partie ouest du pays. Le Cantal et l'ouest du massif central seront probablement affectés, de manière pour le moment peu prévisible, entre mardi soir et dimanche, avec une LPN variable mais assez basse, surtout jusqu'à vendredi (après elle remonterait). Flux de Sud puis Sud Ouest au début, mais d'Est ce week-end (moins intéressant pour Salers et le Falgoux du coup, mais intéressant pour Prat-de-Bouc !). Je ne prendrais certainement pas de pari sur les quantités : il suffit de pas grand chose pour qu'on ait de la pluie, de la neige ou pas grand chose.
  23. Belle journée (la dernière d'ici quelques temps ?) au col de Prat-de-Bouc : 15°C, vent faible et grand ciel bleu avec les nuages qui se maintiennent en contrebas. Du coup, ce matin, c'est du pur bonheur d'aller travailler en sortant du brouillard (à partir de 1200 m) : Avec ma papatte qui guérit tranquillou, je peux désormais grimper un peu plus, jusque sur les hauteurs de nos pistes de ski de fond (quelques bandes blanches continues au milieu de la steppe déneigée). Ici le cours de ski animé par Matthias (c'est cool d'être un petit cantalou hein !) : Les torrents déferlent comme au mois d'avril.. Et il reste encore quelques skieurs alpins (enfin, on les compte sur les doigts de quatre mains pour la journée d'après le gars qui tient le tire-fesse du Puy du Rocher (qui passe ses journées tout seul là-haut.. ça me tenterait bien tiens...)
  24. Passé Paulhac et le Puy de Mercou, on grimpe au-delà des nuages et c'est beau temps au col de Prat-de-Bouc avec 15°C déjà à 9h30. J'ai déjà sorti la chaise longue. On va bien bouquiner je sens.
  25. Réveil dans le brouillard (météorologique et cérébral). 6°C vent nul.