gab75

Membres
  • Compteur de contenus

    21
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de gab75

  • Rang
    Cirrostratus
  • Date de naissance 16/10/1980

Personal Information

  • Lieu
    Meuse Sud - Bar le duc
  1. Pour revenir au sujet, cette carte montre bien que le seuil de déclenchement des restrictions d'eaux varie considérablement d'un département à l'autre. La Gironde en alerte rouge ne connaît pourtant pas une sécheresse aussi marquée que dans d'autres départements (centre-ouest, nord de la France, Lorraine-Champagne). il est tombé près de 350mm d'eau depuis le début de l'année à Bordeaux, dont plus de 100mm en juin ! Comme beaucoup ici, je suis assez stupéfait de voir en Marne et en Meuse des agriculteurs arroser leurs parcelles en plein cagnard alors que ces départements sont en restrictions d'eau et que les particuliers ne peuvent même pas aller chercher un sceau d'eau à la rivière... Je comprend parfaitement le besoin d'arroser, il est "naturel" et il faut que les agriculteurs qui nous nourrissent et font un beau travail puissent le faire dans lorsque la situation est aussi critique qu'actuellement. Seulement, c'est vrai pour une agriculture respectueuse de la nature et de notre environnement mais pas pour l'agriculture intensive telle que nous la connaissons aujourd'hui dans le bassin parisien, agriculture bourrée de pesticides et destructrices des paysages (où sont nos haies, nos abeilles??). Je fourmis d'exemple aussi scandaleux les uns que les autres dans ces deux départements. La Marne est perdue, la Meuse encore un peu préservée mais depuis une décennie, la folie s'est emparée de certains agriculteurs qui retournent leur prairie pour faire des céréales souvent sur des terres peu adaptées (coteaux en pentes, zones humides...). C'est une pression supplémentaire sur nos écosystèmes et lors de situations climatiques extrêmes, c'est la catastrophe : zones humides qui s’inondent détruisant les cultures, coulée de boue sur les coteaux en pentes car le sol n'est plus maintenu, besoin en eau qui augmente pour faire face à l'augmentation des surfaces cultivées... Je m'arrête là mais on pourrait en dire des tonnes. Ces événements climatiques extrêmes ont au moins le mérite de mettre l'homme face à ses dérives... J'ai l'impression que l'on mettra du temps à comprendre, et enfin changer de système... En attendant, nous avons pris ces derniers jours un peu plus de 10mm mais on repart pour encore au moins 2 semaines avec peu voir pas de pluies...
  2. Nous avons passé la date du 20 juin 2017, qui marque le début de la sécheresse. En une année (depuis le 20 juin 2016), il est donc tombé sur ma position 328 mm de pluies (merci aux pluies du 15 juin 2017), un déficit qui dépasse les 50% puisqu'il tombe en moyenne 720mm de pluie par an. Nous avons eu de la pluie ces 2 derniers jours mais pas du tout comme cela était annoncé par météo-France. 5mm hier et 4mm cette nuit. Après encore potentiellement de faibles averses jusqu'à ce WE, le temps pourrait s'assécher sérieusement, n'offrant finalement aucun répit dans une période de sécheresse qui par son intensité et sa durée (seul le mois de mars 2017 a été en excédent avec 82mm) se rapproche des événements centennaux. Nous attendons la suite avec de lourdes craintes...
  3. Au 5 juin 2017, en Meuse sud (15 km de Bar-le-duc), pas vraiment de pluies depuis le 20 mars (sauf 12mm les 18 et 19 juin à la faveur d'une grosse averse orageuse), je suis à 174 mm depuis le 1er janvier 2017, se répartissant de la sorte : Janvier : 41 mm Février : 20 mm Mars : 82 mm Avril : 1 mm Mai : 28 mm Juin : 2 mm Ce matin il pleut un peu, ce qui en surface va faire du bien à une végétation confrontée à cette sécheresse qui dure depuis bientôt une année. Je compte désormais 322 mm depuis le 21 juin 2016.
  4. Le tout nouveau ministre de la transition écologique forme un comité sécheresse. https://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/030361600150-secheresse-la-situation-commence-a-devenir-tendue-dans-le-nord-est-2090871.php La situation s'est améliorée dans l'Ouest mais continue à se dégrader dans l'Est et le Nord. La comparaison avec le printemps 2011 doit être remise dans le contexte de l'époque. Il avait en effet fait très sec au printemps, mais l'hiver précédent, l'automne 2010 et l'été 2010 avait été pluvieux voir très pluvieux. Ce n'est pas du tout le cas cette année et l'année dernière ! Il avait fait d'ailleurs encore plus sec chez nous au printemps 2014 avec quasiment aucunes pluies de début mars à début mai.
  5. 28 mm en mai chez nous. Je suis impressionné des très fortes disparités de cumuls relevés par mash en Ile-de-France, des pluies de mai très majoritairement sous forme d'averses orageuses pour ce mois-ci.
  6. Post bien mort en ce moment, ce qui ne reflète pas vraiment l'exceptionnelle de la situation, en tout cas telle que nous la connaissons chez nous. Il a certes beaucoup plu dans certaines régions de France qui étaient aussi touchées par la sécheresse notamment dans l'Ouest, mais chez nous ce fut plus laborieux. Certes, nous avons mis fin aux 6 ou 7 semaines sans pluies aucunes depuis le 20 mars, à la faveur de belles averses orageuses tombées entre le 8 et le 21 mai, un répis en surface et pour le jardin bien qu'il est absolument nécessaire de continuer à arroser abondamment les jeunes arbres fruitiers. Je relève donc pour le mois de mai 28mm, avec 2 grosses averses orageuses. La station météo la plus proche mentionne seulement 21mm... Et surtout, il est fort probable que cela soit les seules pluies du mois de mai, qui est traditionnellement un mois très arrosé. De plus, il fait chaud (températures entre 25 et 30°, voir même plus ce WE), quel été !! Et nous ne sommes qu'en mai..... Le niveau du cours d'eau qui traverse le village n'a jamais été aussi bas de mémoire d'homme, malheureusement plus personne pour nous décrire la situation de la sécheresse de 1921, qui devient aujourd'hui la seule période de sécheresse comparable à ce que nous connaissons depuis presque 1 année. Nous venons de franchir la barre des 300mm depuis la fin juin 2016, je comptabilise désormais 320mm en plus de 11 mois. Doucement, nous glissons vers les 12 mois de sécheresse. Quand on voit les cultures, les prairies, la situation risque de devenir explosive...
  7. Chez moi, 1 mm en ce mois d'avril 2017, et le mois de mai semble pour le moment partir sur ce même rythme (on verra pour la pluie demain...) 1 mm, c'était aussi le relevé d'avril 2014. Comparé à toi j'avais en revanche eu beaucoup d'eau en avril 2015 (52mm) ce qui en fait le mois d'avril le plus pluvieux de ces 8 dernières années... Tes relevés sont assez marquants et confirment la tendance d'asséchement progressif général du mois d'avril.
  8. Même pas, il est tombé 1mm chez nous dans la nuit de dimanche à lundi (sur les coups de 5 heures du matin) Il y avait déjà de la poussière à 11h00... Avril : seulement 1mm (en début de mois) Mai est parti pour être sur des bases très sèches encore. Je vous passe les détails mais on voit très clairement que toute la végétation peine chez nous. Les pâtures sont jaunis comme fin août, les débits de rivières sont plus bas qu'une fin d'été et plus inquiétant car jamais vu, dans les forêts, les feuilles sont petites et séches, si bien qu'à des endroits où je ramasse le muguet, d'habitude assez sombre et couverts, j'avais l'impression qu'il n'y avait plus d'arbres ou que je n'étais pas au même endroit, alors que rien n'avait été coupé!! C'est très inquiétant, en y regardant de prés, sur presque 1 an (10 mois : 293mm), c'est une pluviométrie semblable à celle de la région de Marrakech aux franges du Sahel...
  9. Nous finissons avril sans pluie ou presque (1 mm en tout début de mois), sous un soleil de plomb, plus de 21° et un vent de sud terriblement asséchant qui lève des nuages de poussières dans les champs desséchés où rien ne pousse... C'est impressionnant, quel printemps !! Alerte de nos pépiniéristes chez qui nous achetons nos arbres, forte recrudescence d'arbres fruitiers jeunes qui meurent à cause de la sécheresse, il faut arroser, au moins 30 litres par arbre et par semaine.
  10. Il n'a pas plu chez nous, et d'ailleurs ce n''était pas prévu. GFS a tendance à revoir les averses de demain à la baisse (1mm de prévu) et les pluies du 1/2 mai à la baisse aussi (10 à 15mm au mieux... Ce qui serait tout de même de très bonnes pluies :)). Mais après, ce serait à nouveau blocage anticyclonique et peut-être pour un moment... Des records vont tomber, les relevés de fin 1975 / début 1976 que je viens de consulter font un peu sourire comparés à la situation actuelle, je ne comprends pas d'ailleurs pourquoi on parle de sécheresse importante pour 1976 alors que les chiffres relativisent fortement l'analyse, une surmédiatisation pour lever opportunément un impôt dans un contexte de crise pétrolière et industrielle ? Sur la station Météo-France de St-Dizier, l'été 1975 est normalement humide (juillet : 71mm et août : 88mm), septembre est très humide (110mm !!) puis vient la "sécheresse" : Octobre 1975 : 31mm Novembre : 86 mm (!!) Décembre 1975 : 37 mm Janvier 1976 : 52 mm Février 1976 : 55 mm Mars 1976 : 20 mm Avril 1976 : 29 mm Mai 1976 : 41 mm Juin 1976 : 3 mm Juillet 1976 : 44 mm Août 1976 : 11 mm Septembre 1976 : 88 mm Octobre 1976 : 82 mm Novembre 1976 : 82 mm Si l'on considère que la "sécheresse" de 1976 dure entre début octobre 1975 et fin août 1976 (ce qui est généralement admis), il tombe 409 mm en 11 mois avec un seul mois sans véritable pluie (juin 1976) et 3 mois pluvieux à très pluvieux avant (été 1975) et très pluvieux après (automne 1976). Il y a tout au plus, 6 mois vraiment sec (mars à août). Nous sommes dans une situation qui n'a rien à voir aujourd'hui : Le cumul des précipitations est beaucoup plus faible : chez moi, 292mm en 10 mois entre début juillet 2016 et fin avril 2017. Il y a pire ailleurs, et surtout ce n'est pas fini... Nous avons connu une année 2015 très sèche et très chaude (notamment l'été) avec une bonne vingtaine de jour à des t-max sup ou égale à 35°. Les températures moyennes sont plus élevées qu'en 1976, accentuant l'évaporation. Il n'y a eu aucune recharge en automne/hiver, les précipitations y étant chaque mois largement déficitaire, et dans des proportions plus importantes qu'en 1976. Climatologiquement parlant, il n'y a donc rien de comparable entre 1976 et ce que nous vivons depuis presque une année, et surtout ce n'est pas fini..... PS : Pour Wepion, chez moi novembre 2016 c'est seulement 34mm. Nous sommes passés à côté des 2 ou 3 paquets pluvieux du mois, malheureusement.
  11. Pardon désolé, je vis entre Paris et la Meuse sud (là où sont effectués mes relevés). A 15 kilomètres au nord-ouest de Bar le duc.
  12. Nous n'aurions pas de pluie avant la nuit du 30/04 au 01/05, excepté quelques averses le 28 avril au soir pouvant laisser 1 à 1,5mm grand maximum... Avril aura donc chez nous été quasiment sans pluies. Ensuite, La fenêtre de tir entre le 1 et le 2 mai pouvant laisser de bonnes pluies sera très importante et il ne faudrait pas passer à côté des précipitations car dès le 2 mai au soir, on repart au-dessus des 1025hpa, avec soleil, chaleur et vent, ...et pour un moment... Quelle année !! Autre signe de la sécheresse, depuis plusieurs jours les abricotiers que nous avons contre un mur se dessèchent, les feuilles sont flétries... Idem pour les pêchers (qui sont couverts de pêches car nous avons pu les protéger du gel :)). Et vu les crevasses sous les cerisiers, les mirabelliers et les pommiers, on va passer à l'arrosage aussi...
  13. Chez nous (Meuse sud), 292mm en 10 mois. Je pense qu'il peut y avoir encore moins dans quelques régions de l'Ouest (sarthe? Bretagne?), en plaine d'alsace?, dans le Nord ? Sur le piedmont des Cévennes??
  14. On oublie que le Nord-Est de la France est une des régions les plus touché par la sécheresse, seul le mois de mars a été légèrement excédentaire (chez moi et pas partout) et la sécheresse dure depuis mi juin 2016. Sur ma position (15km de Bar-le-duc), il est très précisément tombé 292 mm en 10 mois se répartissant de la sorte, c'est au moins aussi sec et même bien souvent plus sec que dans bon nombre de régions de l'ouest de la France : Juillet 2016 : 33mm Août 2016 : 21mm Septembre 2016 : 17mm Octobre 2016 : 31mm Novembre 2016 : 34mm Décembre 2016 : 12mm Janvier 2017 : 41mm Février 2017 : 20mm Mars 2017 : 82mm Avril 2017 : 1mm La région des hauts de France semble aussi particulièrement touchée. Mais surtout, je constate depuis au moins une bonne quinzaine d'année que les périodes de sécheresse deviennent quasiment la norme au printemps, surtout dans le Nord-Est. Je fais des relevés sérieux depuis 8 ans et c'est très net. Il est tombé en moyenne sur les 8 derniers mois d'avril 25mm, ce qui est faible et assez loin de la norme qui se situerait autour de 42mm). L'exceptionnel devient la norme. Comme nous connaissons de plus en plus d'hiver très doux et sans froid, allons nous vers une véritable saison sèche au printemps? Le constat est totalement inversé chez mes amis méditerranéens... Quoi qu'il en soit, l'été dernier, l’automne et l'hiver ont été très sec, et la nature souffre énormément, depuis 2 à 3 semaines des grosses crevasses qui s'ouvrent où l'on peut passer la main entière, des rivières qui se tarissent, des débits que l'on ne connaît même pas habituellement fin août... Le sol est comme du béton, il devient impossible de jardiner et les semis de mars des agriculteurs ne lèvent pas. La situation devient très inquiétante. Et (hors sujet), je ne vous parle même pas des fortes gelées qui compromettent les récoltes de cerises, abricots, pêches et mirabelles... Les champs, prairies et même forêts ressemblent à ça, et l'herbe jaunit déjà bien vite par endroit... Ici un champs de blé, ils devraient faire un bon demi-mètre de haut voir plus quand les colzas sont en fleurs, ils font 20 à 30 cm. Et les crevasses plusieurs centimètres de large...
  15. En Meuse sud (15 km de Bar-le-duc), pas vraiment de pluies depuis le 20 mars (sauf 1mm le 2 avril), je suis à 144 mm depuis le 1er janvier, se répartissant de la sorte : Janvier : 41 mm Février : 20 mm Mars : 82 mm Avril : 1 mm Nous connaissons donc encore et toujours un printemps sec, cela devient la norme, on peut même considérer que les mois de mars et surtout avril deviennent une véritable saison sèche... Je ne fais des relevés que depuis 8 ans, mais le constat est sans appel, en moyenne sur les 8 derniers mois d'avril (depuis 2010), la moyenne est de 25 mm... C'est certes beaucoup d'eau au regard de ce mois d'avril 2017 mais rapporté sur 12 mois, on tombe avec 300mm dans la catégorie des climats semi-arides... En faisant une recherche rapide sur internet, les normes pour Bar le duc sont de 42mm en mars et 43mm en avril, nous en sommes loin... J'ai le souvenir de printemps fait d'averses, de fraicheur et d'un temps changeant dans les années 1980, 1990', pas forcément beaucoup d'eau mais régulièrement, et pas des semaines d'anticyclone avec des températures frôlant les 30° un début avril... Une question, notre climat est il en train de changer? L'exceptionnel devenant la norme ? Se dirige t-on vers une "saison sèche" qui deviendrait la norme au printemps? Tout comme les hivers deviennent plus doux depuis 20 ans ? Une chose est certaine, dans la nature actuellement c'est très très sec, certains cours d'eau sont presque à sec, une situation que l'on ne rencontre même pas fin août... Et les crevasses s'ouvrent depuis 2 semaines, on peut désormais y glisser la main... https://fr.climate-data.org/location/8211/