Le Bossue d'Alsace

Membres
  • Compteur de contenus

    231
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    1

Tout ce qui a été posté par Le Bossue d'Alsace

  1. C'est vrai que le dernier GFS, ne fait pas dans la dentelle Juste impressionnant, cette chaleur qui arrive tellement facilement jusqu'à nous, alors que l'inverse en Hiver pour le froid relève du miracle aujourd'hui (pour que le froid arrive jusqu'à nous). Désespérant si je puis dire.
  2. Le toit du stade de la Meinau à Strasbourg serait en feu Enfin, petit feu toutefois, j'ai vue une photo c'est vraiment tout petit mais quand même impressionnant à voir dans un stade. Pompier sur place. Je n'ai qu'une chose à dire ! La Meinau a été en feu dans tout les sens du terme ce soir
  3. Oui vraiment pas de chance cette équipe de Lens
  4. C'est officiel, le RC STRASBOURG est en L1 !!!!
  5. On y va droit au but là 2-0 pour le moment et on domine clairement
  6. Oui très belle surprise Qu'est ce que j'aime ça hihi
  7. Oui très agréable, je n'ai pas spécialement regardé mais il devait faire environ 20° C et un ressenti un peu plus élevé, enfin une chose pour l'heure qui rend fou, c'est cette ambiance lourde Perso j'aime bien ça rappel les soirées d'étés
  8. En attendant que ça pète je vous propose trois petites photos qui fait du bien au moral, après la journée grise qu'on a eu en Alsace Je commence doucement avec une première photo du ciel tout simplement ^^ Je fais un 180 degrés et hop, belle petite prairie à l'horizon Et pour finir, mon coup de cœur du soir Maintenant après le soleil les orages Je suis prêt Florian.
  9. Première GROSSE boulette de l'année Assez surpris d'ailleurs J'espère quand même poursuivre l'année avec des retours positifs concernant mes prévisions souvent correctes d'après les internautes (sans vouloir me lancer des fleurs). Même MF est tombé dans le panneau hihi, décidément et bien joué à ATMO-RISK Flo.
  10. @RomainD Personnellement moi et mon équipe, on a la même version que Météo des Vallées, avec une journée plus nuageuse (voile, etc) qu'ensoleillée mais avec toutefois une belle montée des températures l'après-midi (notamment début d'après-midi où l'on dépasserait déjà par endroit 23 - 24° C en ressenti) avant l'arrivée d'un temps possiblement un peu instable. Enfin en ce qui me concerne, je pense que jamais nos maximales seront aussi basses comme le propose ATMO-RISK, même avec une couverture nuageuse (d'ailleurs MF propose 26° C à Strasbourg dans son bulletin télévisé c'est dire). Après je ne remet pas en question leur prévision, on verra bien ce qu'il en saura demain Bonne soirée à vous. Flo. EDIT : Risque orageux pas terrible ce soir
  11. Le dernier Arôme redonne de l'espoir vous trouvez pas C'est d'ailleurs pas le seul à envoyer des signaux pour un peu d'instabilité en soirée et la nuit. Mais dur à dire, qui aura raison Tout se jouera en live à mon goût, ça se joue sur le rasoir. Attention je dis pas non plus que ce qu'il modélise sera complétement juste ^^
  12. Bonjour, J'ai pas envie d'être pessimiste mais vue la tendance des derniers jours, on aura vraiment rien de bien beau dans le Nord-Est en terme d'orage, si ce n'est quelques cellules isolées (peut être), en soirée et pendant la nuit de Jeudi à Vendredi. Bien triste tout ça, que la transition malgré la perte de plus d'une dizaine de degrés, soit ennuyeuse entre Jeudi et Vendredi
  13. Humm, pour le moment, je vois pas quelque chose de très organisée dans l'immédiat. Quelques averses orageuses pourront en effet nous concerner dès Jeudi soir et pour la nuit, ainsi que la journée de Vendredi mais vue les modélisations actuelles, c'est pas très favorable pour une belle dégradation organisée à l'heure actuelle. Attention quand même, c'est quand même assez loin, on est pas à l'abri d'un rapide changement lors des prochains runs. D'ailleurs, même si ce n'est pas organisé, on pourra je pense quand même compter sur de belles cellules (actives ? fortes ? that is the question) parfois belles à regarder en terme d'activité électrique avec cette chaleur qui nous concernera juste avant A suivre Florian.
  14. Très belle journée sur l'Alsace Bossue, dans une ambiance très estival. Petite photo prise de ma terrasse Dommage le soleil ébloui vraiment la photo je trouve Bonne soirée
  15. A Haguenau C'est quand même beau ses flashs, juste une envie rapide maintenant d'avoir une vraie grosse dégradation bien électrique après une journée bien chaude
  16. Ce bruit, quel bonheur !!!
  17. Belle petite cellule en regardant vers la Moselle, photo prise d'Alsace Bossue : Mon coéquipier à Sélestat à eu un peu plus de chance niveau foudre, avec deux belles photos où l'on observe bien la foudre, même s'il s'agit d'intra nuageux. Amicalement
  18. Ciel variable ici en Alsace Bossue, avec un peu plus de 20° C, j'attends toujours l'orage
  19. Je valide
  20. Perso j'ai rien eu l'année dernière niveau dégât, après on aime, on aime pas, chacun ses goûts évidemment
  21. Si ^^ L'Alsace Bossue n'a toujours rien eu J'attends toujours un éclair dans mon coin ^^ Même s'il est vrai, qu'une bonne partie de l'Alsace a été bien impacté aujourd'hui, avec pas mal d’inondation. Comme tu le dis, Strasbourg est probablement sous des trompes d'eaux, ça sent là-bas aussi les inondations ...
  22. Fortes pluies comme je vous le disais ^^
  23. Certaines structures sont d'ailleurs assez esthétiques : Via la page que je gère, beaucoup beaucoup de pluies par endroit .... avec même des caniveaux qui débordent.
  24. Enfin de l'action dans ce ciel alsacien
  25. Une journée estivale mais rien ne présageait ce qui allait arriver. Août 1958 ... Je n'étais pas encore née, je vous l'accorde, néanmoins mes parents étaient bien là et vivait à Strasbourg une dizaine d'année avant de partir en province quand je suis venu au monde S'il y a bien une journée les ayants marquées c'est ce 11 Août 1958, une journée qui commençait agréablement bien sous une certaine chaleur ne présageant en rien le cauchemar qu'allait vivre toute l'agglomération ! Je vous embarque dans le souvenir partagé de mes parents, âme sensible s'abstenir Commençons sans plus attendre, nous sommes le 1er Août 1958, la chaleur est déjà suffocante en journée, avec 32,6° C dans Strasbourg. Heureusement, une dégradation orageuse pointait le bout de son nez, laissant place à une soirée et nuit bien plus agréable niveau mercure. On perdit 11,5° C en seulement 24h avec plus que 21,1° C le 2 Août au meilleure de la journée. Une période plus stable et plus ou moins de saison concerne désormais la région alsacienne, jusqu'au Samedi 9 Août 1958, où une dépression pointait le nez fonçant droit sur la France : Dépression rimant avec sens anti-horaire, un flux de Sud à Sud-Ouest s'installa sur le pays, avec pour Dimanche la barre des 30° C de nouveau dépassé à Strasbourg (30,6° C), chose qu'on avait plus vue depuis le 1er Août. On sentait les premières inquiétudes venants des médias concernant la dégradation orageuse prévu pour le lendemain. "Dimanche soir et la nuit, tu ne t'imagines même pas à quel point il était difficile de trouver le sommeil, je ne stressais pas par rapport au temps qui était prévu pour le lendemain, il faisait juste trop chaud et même en ayant laissées les fenêtres ouvertes ...", il faisait 18,6° C pour les minimales en ce Lundi matin ... La deuxième valeur la plus chaude de ce mois d'Août. Nous y voilà, nous sommes le 11 Août 1958. >>> MATIN : Il faisait très beau sur la région, sous une chaleur modérée. A priori, cette journée du 11 août 1958 n'a rien d'exceptionnel ! Dans le Nord-Est de la France, elle commence sous un ciel serein accompagnée d'une chaleur de saison ! Ce n'est concrètement que l'après-midi, que les choses allaient changer. >>> APRÈS-MIDI : Un important conflit de masse d'air s'opéra, les conditions étaient devenues parfaites pour avoir une dégradation orageuse d'ampleur organisée. On voit très bien l'axe Sud-Ouest / Nord-Est sur cette carte où vraiment c'était la zone top pour une situation explosive. Il ne fallut pas attendre longtemps pour apercevoir les premiers cumulonimbus se former. Il est maintenant 17h30. Le ciel commence à s'assombrir au loin, Strasbourg vient d'être désigner comme la proie d'une cellule orageuse qui laissera sa trace dans les archives météorologiques. Tout va alors très vite à peine les églises sonnèrent 18h00, heure du soupé ! Le vent se leva, sur l'ensemble de la région, on comptabilisera plusieurs rafales supérieures à 120 km/h ! Pourtant ce n'est pas le vent qui fera parlé de lui mais les grêlons y succédant. Ils tombent de plus en plus nombreux, de plus en plus gros ! Au bruit des premiers impacts succède un vacarme assourdissant... En pleine heure de débauche, les passants surpris tentent de s'abriter et trouver refuge ! Point de film sur cette averse mémorable, mais voici un aperçu de l'ambiance qui régnait alors dans le centre-ville pendant cette petite heure cauchemardesque qu'on vécu les Strasbourgeois : Sous ce bombardement de grêlons de la taille de balles de tennis, les parapluies deviennent accessoire, les voitures bosselées, toitures défoncées, oui, les dégâts sont nombreux et hélas pas uniquement matériels ... Près d'une centaine de personnes sont blessées ! Tout comme les arbres du centre-ville, les vignes alentour sont dénudées, hachées, parfois sectionnées... Les futures vendanges sont anéanties ! Mais cet orage mémorable restera avant tout dans les annales météorologiques grâce à la taille et au poids d'un grêlon ! Un de ces "géants" protéiformes d'une dizaine de centimètres de diamètre, et de plusieurs centaines de grammes... Celui trouvé ce jour-là pesait 972 grammes ! Soit près d'un kilo... Il s'agit du plus gros grêlon jamais répertorié en France à ce jour ! Ma mère était encore au boulot lorsque l'orage a touché la ville, elle décrit ses quelques minutes : "un bruit insupportable, on ne s'entendait plus parlé, le chaos régnait dehors, j'ai même vue une triste personne à terre, se battant contre les éléments pour trouver refuge quelques mètres plus loin, elle allait à priori bien après l'orage mais comme tout le monde, elle/nous étions choqué, nous ne pensions jamais que des grêlons de cette taille mais surtout de ce poids était possible chez nous en Alsace". Imaginez-vous un grêlon à 972 grammes quand même ! C'est la taille d'un melon Aujourd'hui, je n'aimerais franchement pas vivre cela, j'essaie de resté raisonnable face aux discours que j'ai déjà pu entendre concernant cette épisode exceptionnel, j'en ai eu des frissons pour certains. Aujourd'hui, je préfère les choses belles mais de loin et sans victime ou dégât Retenez toutefois une chose, c'est les éléments naturels qui reste maître de ce monde, les obstacles ils ne connaissent pas ... Oui il s'agit de photos prisent en Alsace Et comme vous le savez, sur cette île où nous nous battrons, les orages sont récurrents et dangereux. Nous voilà prêt à y faire face Amicalement.