DoubleKnacki

Membres
  • Compteur de contenus

    107
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    3

À propos de DoubleKnacki

  • Rang
    Altostratus

Personal Information

  • Lieu
    Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Castets (40)
  • Site web
    http://www.meteo-gascogne.com/
  1. CEP 12z s'est pas mal rapproché de GFS ce soir (forcément ), mais reste... encore très correcte dans les grandes lignes, avec deux petites bouffées orageuses durant les nuits de samedi à dimanche et dimanche à lundi (touchant surtout l'Aquitaine) et un puissant axe orageux pour la nuit de lundi à mardi, un peu plus à l'Ouest que l'américain : Sur 3 journées, il y a visiblement moyen d'avoir quelque chose à se mettre sous la dent... S'il en reste quelque chose, demain...
  2. Oui, surtout qu'encore une fois, le déterministe GFS s'entête à se placer dans le bas des courbes (pour la T°C à 850 hpa notamment), avec un Arpège et UKMO modélisant un talweg et une langue chaude, bien plus à l'Ouest, avec un flux, mieux orienté en altitude pour un conflit de masse d'air, en plein sur le Sud-Ouest et relativement bien phasé. A voir CEP, mais je parierais plutôt sur un scénario à la sauce européenne, non pas parce que je le trouve mieux, mais parce que j'ai bien plus confiance en eux, qu'au modèle américain (et ça se vérifie, 8 fois sur 10), malgré sa dernière mise à jour.
  3. Le dernier GFS est heureusement, isolé dans le bas des courbes (sa moyenne à Z500 étant un peu plus favorable et plus chaude, à 850 hpa). En fait, CEP modélise 4 pulsions orageuses dans ses données brutes (le rêve, quoi), avec une première dans la nuit de samedi à dimanche (GFS voit aussi cette bouffée orageuse, mais plus du Sud de l'Aquitaine au Midi-Pyrénées). On va espérer que les décalages foireux vers l'Est ne vont pas s'opérer en tout cas, dans les prochaines mises à jour... c'est vraiment le seul truc, qui fait peur .
  4. De mon côté, elle était déjà grandement intéressée par la nature et quelque peu, par la photo à la base. Me côtoyer, l'a amené à s'intéresser de plus en plus aux orages principalement (bien qu'elle était déjà assez curieuse et fascinée du phénomène, depuis toute petite), au fil des années et aussi, à la météo, même s'il elle ne fait pas encore de prévisions, elle aimerait bien y toucher, quelque peu... J'ai la chance (même si dans une relation, il y a des hauts et parfois des bas, très bas) d'être avec quelqu'un qui non seulement, s'y intéresse et en plus de ça, me laisse totalement libre de passer le temps que je souhaite, devant les modèles, à chasser (parfois elle ne peut pas venir) et à 3 h du matin, dehors en plein hiver, à scruter le moindre flocon . Et puis même, dans un couple, on doit se laisser des libertés (dans la mesure du possible et du raisonnable) et savoir ne pas vivre au travers de l'autre... J'ai entendu parler de passionnés qui étaient en couple avec des nanas qui ne pouvaient pas entendre parler de météo, et ne faisaient même pas l'effort de laisser un minimum de liberté, tout en dénigrant cette passion... perso, j'aimerais leur dire à ces filles-là : " vous auriez préféré que votre mec soit fana de sorties en boite en solo, tous les soirs, penchés sur l'alcool et infidèle ? "... ... Perso, j'aurais bien du mal à me remettre avec quelqu'un qui soit réfractaire à ma passion, peu importe les sentiments en jeu... ou alors, il faudrait vraiment des compromis et de la compréhension. Cela peut paraître égoïste, mais au bout d'un moment, on devient plus sélectif et ne plus se prendre la tête
  5. Ouais, CEP balance même pour le fun, 3 dégradations orageuses principalement pour l'Aquitaine, entre la nuit de dimanche à lundi, celle de lundi à mardi et encore une de mardi à mercredi (et pas des moindres)... avec une synoptique quasiment parfaite, car s'agissant d'une des plus propices en saison estivale, aux " gros orages " par chez nous, dans la forme (flux de SSO plus ou moins ondulant, avec important dynamique et instabilité abondante). Mais bon oui, restons prudent, car un décalage bien foireux (genre à la GEM) ne peut être exclu à ces échéances .
  6. L'évolution des modèles ce matin Flux de SSO dynamique et bien chaud, durable pendant quelques journées... surtout parfait pour de bonnes bouffées orageuses Enfin un temps utile et intéressant " possible " à venir...
  7. Bonjour, Ce matin, nos 3 modèles principaux, à savoir GFS / CEP & UKMO à très peu de différences près, modélisent un enfoncement plus marqué et plus durable du système dépressionnaire, sous la forme d'un gros et vaste talweg dynamique sur le proche atlantique. Cela aurait pour effet de soulever une langue d'air très chaud sur une partie du pays, avec un conflit de masse potentiellement marqué plus principalement sur l'habituel axe Sud-ouest / Nord-est. Le quart Nord-ouest pourrait alors rester baigné dans un air océanique un peu frais pour la saison avec quelques pluies passagères en flux de Sud-ouest, alors qu'il fera vite chaud en rentrant dans les terres et même franchement chaud en descendant vers le Sud et en allant vers l'Est et le Sud-est. L'air le plus frais finirait ensuite par chasser graduellement la masse d'air surchauffée vers l'Est, vers la seconde partie de semaine du topic (hors isolement en GF du talweg au large du pays, ce qui semble pour le moment, peu probable, mais pas non plus totalement exclu, si les projections continuent à faire plonger les BP en direction des Açores et à freiner leur progression vers l'Est). Peut-être si cela se confirme, d'importantes dégradations orageuses à prévoir, notamment en première partie de semaine, au niveau de la zone de conflit, avec un mélange instabilité et dynamique atmosphérique relativement explosif dans ce cas de figure. A confirmer et à affiner, parce que le moindre décalage et la moindre modification au niveau du flux directeur, aura vite de grandes conséquences principalement à l'échelle régionale et pour la suite des événements. GEM est beaucoup plus tempéré, avec un air océanique ne laissant que peu de place à la fournaise, mais bon, face aux 3 ténors, son poids dans la balance, est tout de même très limité. EDIT : le dernier GFS décale un peu l'ensemble des influences vers l'Est, mais il semble assez isolé dans le bas du diagramme (en tout cas au Sud).
  8. INFOCLIMAT, c'est plus Fort que Toi !
  9. Salut, En effet ! CEP est globalement identique d'ailleurs, dans les grandes lignes pour le moment, mais il convient en effet de rester prudent compte tenu de l'échéance, parce que la moindre variation de l'inclinaison du flux directeur et du timing de l'arrivée du possible vaste talweg d'altitude, pourrait vite malheureusement vite changer la donne à terme... (avec des conditions finalement plus sèches, un mauvais timing ou une influence maritime trop marquée, comme c'était le cas dans certains anciens runs de GFS). Jérôme.
  10. @MCS34 Kev, que je connais fort bien puisque nous sommes des grands compagnons de flops chasses, ne se plaint pas forcément de ces quelques journées, grises, humides et fraîches dans la forme, mais sur le fait qu'elles enfoncent un peu plus le clou et se manifestent principalement après une première partie de saison estivale, avec très peu d'orages (en tout cas en effet, ici dans nos secteurs) ou du moins, quasiment aucun, digne de ce nom. Si ce type de temps faisait suite à de longues semaines ou de bons gros orages assez fréquents se seraient succédé à un bon rythme, disons depuis mai, il n’accueillerait pas du tout de la même manière (ou avec autant de dégoût), l'humidité et la fraîcheur océanique (même si ça ne tombe pas non plus, à la bonne période, vue son séjour en Charente, ce que je peux concevoir). Bref, lui et moi nous sommes globalement sur la même longueur d'onde . Sinon pauvre Kev, lui qui doit se lamenter sur IC, une seule fois tous les 2 ou 3 ans sans exagérer (et encore...), sans le moindre écart via-à-vis de sa participation, ce serait aussi bien de lui laisser sa liberté et " son unique moment " de lamentation , sans forcément, le reprendre... mais je pense qu'il répondra de lui-même dans la journée, ce lundi .
  11. Amen ! J'vais knidapper un curé dans la semaine et arrêter les sandwichs Sodebo et Monique Ranou... logiquement, ça devrait le faire !.
  12. T'es oufff Kev... ne ressens-tu pas le plaisir qu'il y a à observer de la bruine, les nimbrostratus filant à toutes vitesse dans le ciel et d'avoir la chair de poule au bout de quelques minutes par 17 ou 18°c, dehors !. Quel sacrilège d'aller jusqu'à dire que ce n'est pas passionnant... tu rigoles, c'est le top du top du top en plein été . Et puis, c'est la normalité, surtout dans le 17 !. T'inquiète collègue de chasse... je pense que le temps estival n'a pas encore dit son dernier mot , on l'aura notre revanche avant la fin de la saison !.
  13. Twister plutôt 😁... Black storm, une seule fois ma suffit 😂...
  14. 2010 et 2012 ici n'avait pas été terrible niveau activité orageuse (en tout cas dans la région), mais je crois que cette saison pourrait être encore pire... à moins que... Août (et éventuellement septembre) puisse offrir un rattrapage digne de ce nom
  15. Bonjour, Oui, le flux général pourrait progressivement virer au secteur Sud-ouest sur le pays, principalement à compter du week-end prochain, avec une chaleur qui pourrait de nouveau devenir assez marquée sur une bonne moitié Sud et plus modérée sur la moitié Nord (du moins, au Nord de la Loire). Bien entendu que l'été n'est pas terminé et que de bonnes grosses vagues de chaleur peuvent toujours se manifester, ceci sans problème jusqu'à la toute fin du mois d'Août, en poussant même jusqu'à la première quinzaine de septembre (même si de façon forcément plus atténuée, qu'en plein mois de juin ou juillet). Sinon côté temps, passage assez probable de quelques perturbations moyennement pluvieuses sur au moins les 3/4 du pays (le Sud, pouvant être un peu plus à l'abri, selon les journées et les zones) entre lundi et jeudi, en flux de Nord-ouest, puis d'Ouest plutôt à tendance faiblement anticyclonique tout de même. Mais, pas vraiment de grosses perturbations franchement pluvieuses et généralisées, à priori, non plus. Assèchement et réchauffement net de la masse d'air donc, pour le week-end prochain, avec peut-être une petite tendance instable ici et là sur la France, dans l'air chaud et au gré du passage de petites faiblesses d'altitude, mais d'ici là... les choses encore bien évoluées...