Cyclone30

Conseil d'Administration
  • Compteur de contenus

    8 071
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    2

1 abonné

À propos de Cyclone30

  • Rang
    Orage supercellulaire
  • Date de naissance 06/08/1993

Personal Information

  • Lieu
    Clapiers (34) / Agropolis Montpellier-Nord

Visiteurs récents du profil

696 visualisations du profil
  1. Il n'est pas encore finalisé, raison pour laquelle aucune annonce officielle n'a été encore faite. Mais il est toujours bon de savoir que le site de l'asso reste parcouru La modification va être apportée prochainement, tout comme l'ouverture des inscriptions qui arrive très bientôt
  2. On pourrait taper localement les 35°C quelque part en Aquitaine (Landes ?) à plusieurs reprises au cours de la semaine. Des valeurs assez exceptionnelles pour une fin mai. On avait déjà la preuve l'an dernier que la moindre bouffée chaude en provenance de péninsule Ibérique provoquait une véritable flambée des températures en France, cela semble de nouveau le cas cette année... Sinon, avant tout ça, tendance orageuse très intéressante demain sur le Sud de Midi-Pyrénées. De la chaleur, peu de nébulosité, de l'instabilité, pas vraiment de forçages... Ça sent à plein nez des orages d'atmosphère libre finissant par s'agglomérer, tout en se prolongeant jusqu'en début de nuit. Le truc typique à base élevé qui fait rêver tout chasseur d'orage, et qui devrait selon toute vraisemblance balancer du ramifié à gogo.
  3. C'est justement ça le problème ...
  4. Je te rassure, je suis à la ramasse complet également 22pts au compteur dont 11 rien que sur les précipitations ! Satané fort Blagnac !
  5. C'était un peu mou sur les modélisations d'hier (autant sur Arome que Arpège), mais ils se ralient désormais au couple GFS/WRF (notamment Arome qui ce 6z est en effet très bon !). Comme quoi, il reste encore beaucoup de chemin à faire pour cette prévision d'orage Personnellement, je jette un oeil à chaque fois sur Euro4. Sa maille un peu plus large ne permet pas d'avoir une définition aussi belle (notamment sur l’intensité des orages), mais donne une idée des zones à risque. Et sur ces deux dernières années, je crois que j'ai rarement vu un modèle aussi performant en situation orageuse. Et pour cette fin de journée, il balance, c'est encourageant !
  6. Justement, le hic est bien ce vent d'Ouest et s'il devait y avoir un foirage, la cause proviendrait de là plus que de la présence du voile nuageux. Un modèle, et pas des moindres (Arpège) met en évidence ce problème. Bien qu'il soit isolé, il est étonnant de stabilité et persiste depuis 48h sur une arrivée du vent d'Ouest assez brutale (bien plus que WRF sur son intensité), bien trop rapide, trop hâtive et donc selon une configuration qui ne sera pas idéale puisque décalée par rapport à l'arrivée du forçage d'altitude. A 22h, le vent d'Ouest serait déjà aux portes de Toulouse selon le modèle... Alors oui, il y a bien une convergence Autan/Ouest, mais les déclenchements pourraient alors y être très limités et anarchiques. Et dans cette situation, on pourrait alors se retrouver peu ou prou avec ce qu'il s'est produit il y a 10 jours sur l'Aquitaine et notamment le Pays Basque, avec une instabilité qui se retrouve vite réduite à néant face à l'intrusion humide d'Ouest avant même l'arrivée de l’anomalie principale. Conséquence, on s'est retrouvé avec un bon paquet pluvieux et une activité électrique plutôt anecdotique. Il n'y a qu'à voir Arpège ce soir, pour la soirée de mercredi, où il ne resterait déjà plus grand chose en Aquitaine, sous les nuages bas... Le potentiel pour avoir quelque chose de bien organisé et localement fort est bien présent, c'est certain. Mais Arpège nous donne une indication sur le fait que nous ne serions pas à l'abri d'un flop. A surveiller
  7. La statIC du Teich (33) s'envole et affiche actuellement 30.8°C. C'est la première station a atteindre les 30° en France cette année, s'en suivront de nombreuses autres. Sur le réseau de Météo-France, Belin en est à 29.2°C et on devrait là aussi afficher les 30° assez rapidement.
  8. Très peu de spots dégagés sur le Frontonnais à ma connaissance. Dommage, car cette petite cellule orageuse à base élevée à fini par donner de sympathiques coups de foudre ramifiés en début de nuit ! J'ai du m'approcher de l'agglomération Montalbanaise pour capturer 2/3 machins intéressants. Déjà bien suffisant Par contre, le plus gros aura eu lieu vers 3h30/4h du matin sur le sud-Toulousain, sur le secteur d'Auterive. Mais pas le courage de faire un nouveau déplacement, boulot oblige aux aurores ! Voici tout de même un cliché pris depuis Villebrumier (82).
  9. C'est bien 1.0mm en effet Je peux m'en sortir sur l’occurrence oui. Cela ne s'est joué à rien sur cette petite cellule orageuse. Pour 3 impacts le long de la Save, et qui plus est sur le département du Gers et non de la Haute-Garonne, je l'aurais eu en travers
  10. Moi j'ai misé sur un Autan bien doux ce matin (plus de 14°) mais c'est raté. Pareil pour la pluvio où j'ai tenté le coup de poker en misant sur un 0 pointé, c'est déjà perdu également (0.4mm à 13h). Bon, on va dire que j'ai bien fait de me nommer ... Erreur 404
  11. 27.5° à Urepel, 27.3° à Ascain et 25.6 à Bustince. De gros écarts liés au foehn en effet. Sinon dégradation orageuse très anecdotique sur le Pays-Basque, un peu comme pressenti selon les modélisations d'hier. Le vent d'Ouest s'est introduit bien trop tôt, deux heures avant les premières cellules orageuses, qui n'ont pas fait long feu avec 15° au sol et une instabilité redevenant rapidement proche du néant. Bref, un petit foirage, seul le nord de l'Aquitaine s'en sort un peu mieux.
  12. 29.7° à Mendive (64), Txx de l'année en métropole.
  13. La dégradation d'ampleur que j'envisageais prend du plomb dans l'aile ce jeudi. Les remontées pré-instables entrevues demain matin et surtout demain après-midi pourraient se montrer omniprésentes, avec quelques ondées et surtout une nébulosité relativement importante une bonne partie de journée. La conséquence pourrait être majeure avec des BC nettement moins chauffées (certains modèles ne donnent même pas 22/23° sur le nord de l'Aquitaine), et une instabilité qui plafonnera rapidement. On pourrait alors se diriger vers une simple dégradation sans sévérité particulière et à dominante fortement pluvieuse. Un bon nombre de modèles se rangent sur cette possibilité (Arome, Arpège, Euro4...). A voir l'évolution précise puisque rien est encore joué, mais ce serait une petite déception
  14. Superbe impact en effet. Le seul aperçu lors du passage de cet orage, malgré plusieurs "flashs" visibles durant une petite demi-heure. Sinon, un rigolo est passé par là ...
  15. Les chasseurs d'orages semblent encore en stand-by en ce début de saison. Mais les signaux sont forts pour assister probablement à une très classique mais première "grosse" dégradation orageuse de l'année ce vendredi soir sur l'Aquitaine. Vendredi, une goutte froide devrait lentement se décaler aux abords de la Galice. A l'avant, le flux de Sud en place depuis la veille va sérieusement s'accélérer avec une véritable pulsion chaude sur le Sud-Ouest : la masse d'air pourrait atteindre les 16/18° à 850hPa, des niveaux rarement atteints encore cette année. Dès le matin, le foehn sera bien en place sur l'ensemble de la barrière Pyrénéenne, avec localement les tous premiers 30°C de l'année sur le piémont. Ailleurs, le thermomètre pourrait atteindre les 25/26° de façon généralisée sur l'ensemble de l'Aquitaine et du Périgord, mais il faudra surveiller la présence d'un voile nuageux plus ou moins opaque (habituel en ce type de situation) qui pourrait venir perturber quelques peu la hausse des températures. En fonction là aussi de ce voile, l'air devrait devenir très rapidement instable, d'abord sur les Pyrénées, puis ensuite sur le Béarn et les Landes en fin de journée. Des valeurs d'instabilité élevées, qui pourraient finir par dépasser les 2000J/Kg. Une synchronisation parfaite selon les modélisations actuelles avec l'arrivée de forçages d'altitude en début de soirée, en liaison avec l'approche de ce thalweg sur le golfe de Gasgogne. Les premiers orages (potentiellement musclés ?) ne tarderont pas à se former et à se multiplier de manière nette entre la fin d'après-midi et le début de nuit sur l'ensemble de l'Aquitaine et plus particulièrement au sud de la région. Le Midi-Toulousain devrait rester à l'écart de ces orages (comme souvent) avec la présence d'un Autan relativement soutenu et même plutôt frais au regard des températures prévues sur le reste du Sud-Ouest (à peine 20° au meilleur de la journée ?). Le front froid devrait néanmoins venir balayer la ville le lendemain, avec peut-être un peu d'activité orageuse dans la masse, à confirmer...