Arkus

Adhérent Infoclimat
  • Compteur de contenus

    4 037
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    1

À propos de Arkus

  • Rang
    Cumulonimbus capillatus

Personal Information

  • Lieu
    Toulouse
  1. Il y a un moment, j'avais essayé de fouiller un peu la question en regardant différents indicateurs sur les séries temporelles des villes du SO, voici ce que j'en ai tiré. Un indicateur intéressant me semble le cumul de températures au delà d'un seuil donné, qui évite à la fois les désavantages d'un décompte de jours (effet binaire du seuil) et d'une simple Txx (néglige la durée). Si on filtre sur 5 ans pour y voir plus clair, et à condition de considérer que ce genre de calcul à partir de données brutes est légitime (pas certain du tout), je ne crois pas que l'on puisse en tirer de conclusion très tranchée : Sur les dernières années, l'impression semble plutôt confirmée, on voit que Toulouse contre performe (la série s'arrête en 2016, il y a fort à parier que 2017 change en partie la donne). La série brute confirme qu'on a des valeurs relativement basses sur plusieurs des dernières années. En revanche, ça ne paraît pas être une tendance à long terme, mais plutôt par phases, peut-être liée au type de circulation estivales dominantes : Toulouse est en retrait pendant les années 60 et 90, mais plutôt en avant pendant les années 70, 80 et 2000. 2003 est une telle anomalie que j'ai voulu regarder ce que ça donnait dans les années 2000 en filtrant après retrait de cette année, mais il n'y a pas de différence flagrante dans le classement. Il me manque les séries de Montauban et Albi pour le moment, ce serait intéressant de voir si je peux les rajouter. Pour revenir à la météo, on ne va pas se mentir, je dois dire exceptionnellement que la journée toute grise d'hier était plutôt agréable après ces journées étouffantes. L'impression était même presque fraîche malgré une Tx de 24°C pourtant à peine déficitaire ! Par contre aujourd'hui, la plaisanterie commence à être longue, ce serait bien que ça se morcelle un peu comme c'était prévu. Même les cigales commencent à trouver le temps long, je les ai entendues tenter un démarrage tout à l'heure quand ça devenait plus lumineux.
  2. En même temps, si la période prévue est toujours JJA, il n'y a plus trop de risques à prendre. Quelle est la probabilité d'avoir la moyenne juillet-août < -1.5°C d'anomalie ?
  3. Et pour ceux qui veulent se rafraîchir au moins visuellement par les temps qui courent, il y a une superbe vidéo de la partie centrale filmée ce printemps pendant un bon coup de neige : https://www.youtube.com/watch?v=facDr2lTAUM C'est un vrai gavage visuel par procuration, entre la montée vers Myrdal dans une forêt plâtrée et avec un train qui glisse sur une voie invisible, la partie qui précède le tunnel de Finse dans des conditions de blizzard dantesques pour le peu que l'on en voit entre les tunnels, paravalanches et paracongères, et une petite session défonçage de congères après Ustaoset une fois le soleil retrouvé ! Si vous aimez ça, il y a aussi la ligne Trondheim - Bodø en intégrale (9h50 tout de même !) : https://www.youtube.com/watch?v=9pVWfzsgLoQ Les conditions sont plus calmes, mais les paysages tout aussi beaux, notamment sur la partie finale, avec la montée après Mo i Rana, et surtout le mythique passage de Saltfjellet, à la fois col le plus haut du parcours et traversée du cerce polaire, où le train file à travers le désert blanc d'où seuls les rails émergent !
  4. Très belle valeur, ça fait plaisir de voir que Toulouse est encore capable de se distinguer dans ce sens, on commençait à en douter. C'est une belle revanche de prendre la tête du SO sur cet épisode, après avoir été à la traîne pendant de nombreux autres. Ce n'est même pas sûr que l'on perde la tête du classement national des synop sur l'épisode et le mois, si Arpège est correct, avec des 38 tout juste atteints en vallée du Rhône. Ce serait beau. Quelques stats intéressantes sur la journée d'aujourd'hui : - Concernant la Tx, comme ça a été dit, c'est la 2ème Tx la plus haute pour un mois de juin. On n'est qu'en juin, donc logiquement le classement tous mois confondus n'est pas très avantageux, nous sommes à la 21ème place. En revanche, l'écart à la moyenne 61-90 de +13.3°C place cette Tx à la 7ème place tous mois confondus. - Concernant la Tm, avec 30.0°C tout pile c'est la deuxième fois que ce seuil est atteint en juin, après le fameux 14 juin 2003. Tous mois confondus, c'est la 14ème plus chaude Tm. Là où ça devient intéressant, c'est en écart à la moyenne (+10.8°C) puisque c'est la 3ème place tous mois confondus, 2ème place en saison chaude ! Sinon, concernant l'épisode dans son ensemble, l'anomalie sur 31 jours a bien grimpé avec ces deux journées torrides pour atteindre +5.5°C, rattrapant une partie de l'écart avec juin et août 2003 (+6.2°C). Sur 15 jours, on est à +7.3°C, derrière août 2003 (+8.1°C) mais désormais devant juin 2003 (+7.1°C) !
  5. Tu oublies les 39.5°C d'août 2011, je m'en souviens bien j'étais à Toulouse depuis moins de 2 mois. 38 me semble bien jouable pour aujourd'hui, on peut même espérer titiller les 39 si tout se passe bien !
  6. Oui, on est d'accord. Mais le fait que ce soit le seul épisode qui nous sépare de l'inédit en dit déjà long ! Sinon 33.3°C à 13h à Blagnac, hausse rapide et régulière depuis ce matin. On ne voit pas ce qui pourrait la freiner dans l'immédiat et empêcher de dépasser franchement les 35.
  7. Pour compléter le recul climato sur la situation, à Toulouse, l'anomalie sur 31 jours se hisse à présent à +5.0°C. Et sur la période allant de mai à septembre, il n'y en a pas eu beaucoup des périodes de 31 jours avec 5°C d'anomalie positive : pour faire court il n'y a que l'été 2003 ! On a dépassé entre autres août 2012 (+4.2°C), juillet 2013 (+4.4°C), juin 1976 (+4.4°C), juillet 2015 (+4.5°C) et juillet 2006 (+4.9°C). Restent seulement juin et août 2003 (+6.2°C tous les deux). J'ai regardé pour Bordeaux également, c'est presque pareil : on est encore ex-aequo avec juillet 2006 (+5.2°C), derrière juin 2003 (+5.6°C) et août 2003 (+6.0°C).
  8. Petit rafraîchissement tout à l'heure sur le Mont Perdu !
  9. Ce qu'il se passe en Espagne est complètement hors norme. A Cordoue, le record du mois de juin le plus chaud risque d'être pulvérisé par 2017. Voici où on en est au 19 juin (et pas sûr que ça baisse d'ici la fin du mois) - Txm de 38.4°C (le plus chaud jusque là : 36.6°C en 1965) - Tmm de 28.7°C (le plus chaud jusque là : 27.0°C en 2005 d'après l'AEMET, sur mes données j'ai 26.9°C pour 2003, 2005 et 2012 au coude à coude). Plus impressionnant encore, l'anomalie sur les 31 derniers jours s'envole à 5.2°C, ce qui constitue un record tous mois confondus. Jusque là, la plus forte anomalie sur 31 jours glissants était de 4.7°C, autour du 8 mai 1964.
  10. Incroyable ce truc ! Arome n'a pas fini de nous surprendre ... Si on trace un profil vertical dans ce "blob" chaud, on voit bien que le modèle simule un profil adiabatique sec de 650 hPa jusqu'au sol dans le courant descendant, ça correspond bien au phénomène.
  11. Pour les orages, si on parle des rafales, je ne suis pas certain justement que la fréquence des événements violents soit si différente entre le nord et le sud. Si on parle des fortes lames d'eau (il me semble parfois à l'origine de la vigi "orage" simple même sans "pluie / inondations"), il y a clairement des seuils différents entre les régions méditerranéennes et le reste. Pour le grand froid, j'avoue que je ne savais pas mais il faut dire que le seuils sont suffisamment bas pour qu'aucun bassin de population en France n'y soit habitué. C'est quand même moins vrai pour la canicule avec les seuils utilisés.
  12. Tu as un exemple de phénomène météo associé à une vigilance dont le seuil de déclenchement n'est pas adapté à la climatologie locale ? Je ne vois pas pourquoi la vigilance canicule devrait faire exception.
  13. Oui ce sont des choses qui arrivent, d'ailleurs c'est plus palpitant qu'une canicule indélogeable. De beaux souvenirs ce 16 juillet (Désolé pour le HS)
  14. J'aime bien ce souci de l'exactitude, mais je doute qu'il ait pu faire plus chaud dans les DOM-TOM. Loin du chalumeau aquitain, modeste Tx de 33.0°C à Blagnac, mais on pouvait difficilement faire mieux avec cet autan très présent (vent moyen supérieur à 29 km/h pendant 9h d'affilée), c'est presque une prouesse. En revanche on renoue avec une certaine humidité, Td entre 15 et 18°C dans la journée.
  15. Ah oui déjà ! Je me disais bien que le vert pimpant du début du mois, qui faisait suite à un mois de mai bien arrosé avait déjà pris un bon coup en cette fin de semaine. Mais au vu de ce qui suit, ça ne va pas tarder à virer au jaune paille généralisé. Pour la Tx du jour à Blagnac, les deux objectifs sont donc remplis avec 35.1°C, parmi les plus hautes de France de nouveau. Si on fait un petit bilan, juin 2017 a déjà rentré 4 Tx dans le top 10 de 2ème décade, dont les 3 plus chaudes derrière 2003 (aujourd'hui étant la 2ème place). Et ce n'est pas fini puisque mardi devrait à nouveau remplacer la 2ème place. 2003-06-14 38.1 2017-06-18 35.1 2003-06-13 35.0 2003-06-20 35.0 2017-06-13 34.8 2017-06-11 34.4 1960-06-19 34.2 1976-06-16 34.2 2005-06-18 34.2 2017-06-14 33.8