maxicobra

Membres
  • Compteur de contenus

    983
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de maxicobra

  • Rang
    Stratocumulus
  • Date de naissance
  1. Je te trouve un peu tranché. Le dernier SSW même s'il nous a pas été favorable à l'échelle de la France. Mais à l'échelle de l'Europe les preuves pleuvent, et à l'échelle hémisphérique aussi. Pour moi en tout cas je valide ce coup du SSW avec un effet troposphérique. Celui qui arrive effectivement demandera à faire ses preuves, je le nie pas. On a des signaux assez lourds à un changement de circulation sur la fin d'échéance de GFS. Mais bon la route est longue ça c'est clair.
  2. Je suis moi même pilote de drone, j'ai volé avec pas mal de machine. Pluies modérées à éviter, même si les moteurs brushless sont relativement peu sensible (ça tourne carrément dans l'eau douce, oui j'ai déjà essayé...). J'ai volé par temps de neige par immersion, et traversé des nuages en immersion, en avion, en multicopter... c'est complètement fandare, tout ça en pleine campagne. Il y a toujours moyen de rendre "résistant" à l''eau. Ça se fait. Rien que remplacer les moteurs extérieurs/hélices par des turbines et le problème est réglé (moteur caréné inrunner). ça nécessite forcément des compétences en aéromodélisme. Vous trouverez même des videos de mecs volant au niveau d'arcus et entrant dans sous les précipitations. Un aéromodèle avion, est capable d'énormément de chose. La limite n'est pas les turbulences, avec du pilotage ça se maîtrise plutôt bien. C'est plus les vent supérieurs à 70 km/h qui peuvent commencer à être embêtant suivant ce que l'on veut faire. Les multirotors bravent aussi de très dures conditions malgré les infos des datasheets Les limites réelles sont les règles de la DGAC en effet.
  3. Oui mais on perd l'intérêt pour juste une colonne de 150 m, surtout que la limite pluie / neige se fait sur 50-100 mètres
  4. C'est forcément intéressant, mais hors la loi: - Interdit de monter à plus de 150 mètres d'altitude - Interdit de voler dans les nuages Mais bon, en raz campagne, faudrait vraiment venir t’embêter. Le problème est lié qu'au dessus de 150 mètres tu peux avoir un avion de tourisme et si tu tapes quelque chose, c'est la "taule"
  5. Mon message est probabiliste. Il faut être fou pour nier que dorénavant le froid est moins probable que le doux. Même si moi aussi je préférerai du froid! Je me répète, j'ai conscience que ça peut changer. La synoptique à l'air globalement ficelé pour du doux, c'est triste mais avéré sur les modélisations!
  6. Au temps pour moi. Mon propos était lié aux modélisations actuelles. A priori il y a plus de chance que ça continue pour du printemps que de l'hiver. Mais oui, j'ai pas mis les formes, pardon
  7. Le SSW a exploser la troposphère, mais ce n'est pas avantageux pour ce coup. La dernière carte à jouer est cette fin février avec un AG ou un AI. Se sera un coup de frais bien sec, suivi d'un bon coup de chaud sec. HS: Depuis combien de temps le Nord de la France n'a pas été autant au sec depuis le début de l'automne? Venant de Haute Normandie, suivant mon entourage, c'est du quasi jamais vu!
  8. Ça yoyote quand même beaucoup! On ne sera pas à quelle sauce on sera mangé, et pas sûr que fin du week end on en sache vraiment plus. Ça fait un déjà 3-4 jour que des scénarios de ce type sorte chez GFS... La c'est une fois sur 2 que ça tombe ce blocage Scandinavo-Russe effectivement. Et ça c'est due aux éléments encore imprévisible côté Atlantique.
  9. Le run de GFS envoie vraiment des signaux intéressant dans 10 jours à venir. On gagne des point très franchement quant au risque de VDF sur ce run (je peux rentrer dans ma case optimiste !)
  10. Oui nous sommes d'accord sur ce que tu viens de citer Cependant si on prend l'évolution des modèles majeurs (GFS/CEP), il y a de quoi se poser de réelles questions. GFS était beau et devient pas terrible (faut dire ce qu'il est, pas de VDF à ce jour). CEP était nul et devient pas trop mal (sans parler de VDF à l'heure actuelle). Au vu de la position géographique de la France sur ce type de synoptique, la probabilité qu'on aille dans le bon sens s'aminci fortement. Optimiste: il y a 60 % de chance qu'on est une VDF comme ce qui était modélisé il y a quelque jour par GFS Réaliste: il y a 30 % de chance qu'on est une VDF comme ce qui était modélisé il y a quelque jour par GFS, et 50% de chance d'un coup de froid Pessimiste: il y a 10 % de chance qu'on est une VDF comme ce qui était modélisé il y a quelque jour par GFS, et 50 % de chance qu'un flux de sud ouest apparaisse, tantôt anticyclonique, tantôt dépressionnaire j'ai fait du petit méli mélo. Il y a 5 jours j'étais dans la case optimiste en voyant l'évolution de GFS, mais pour moi c'était un beau leurre!
  11. Il faut se rendre à l'évidence que pour la semaine prochaine rien de "dingue" arrivera. Cependant je trouve que les portes restes grandes ouvertes par la suite. Les effets du SSW sont rétroactifs jusqu'à la 3ième semaine de février si je ne m'abuse. Je reprends mon message d'hier qui présentait le risque d'avoir plus de chance de voir passer des grain de sables du sahara que des flocons. Le vent de s'orienterai plutôt au Sud qu'à l'Est avec l'effondrement de ce blocage sur la Russie. Dommage sur ce coup, mais les jeux sont ouverts!
  12. Par contre à l'allure de l'évolution de GFS, effectivement que ça va être méridien! Tellement que c'est pas de la neige qui va nous tomber dessus, mais du sable en provenance du Sahara. Grrrr, c'est presque trop puissant pour que se soit favorable! (je parle toute fin d'échéance)
  13. Il semblerait que mon intuition gagne sur les calculateurs On voit sur les modélisations GFS DET, le zonal complètement dans les choux après avoir bien ondulé. CFS commence à voir un AS, même si bien plus tardivement que GFS. Donc les modèles saisonniers, sont pas de saisons en ce moment ! Sur les US Est, après leur bon coup de froid qui correspond à peu de chose près à notre période à fort risque tempétueux (alimentation en énergie), c'est la douceur qui se manifestera directement après sur la côte Est américaine. Ce qui entrera en corrélation avec la mise en place d'un possible blocage sur l'Europe. Les esquisses actuelles nous confirment que le zonal n'est absolument pas au RDV sur nos comptées à moyen termes. Après la synoptique sera t'elle favorable au froid? Hier j'initiais que le doute serait maître. Dés aujourd'hui, on peut être plus optimiste!
  14. On s'emballe pas Messieurs Dame. C'était une boutade! Forcer d'avouer que les modèles saisonniers sont encore malheureusement imperfectibles. Je suis cartésien, et là c'était une image. Dommage de casser un débat avec ce genre de réponse!
  15. On est d'accord Sky Blue pour les modèles saisonniers et la vision de la tendance de Février. Quand je dis "pari" , c'est mon intuition personnelle. Et mon intuition se base sur l'évolution du déterministe GFS à long termes, et ce qu'il se passe dans la strato actuellement et les simulations. Les modèles saisonniers en ce moment sont à priori pas plus performants que l'intuition d'un expert en météo (je ne suis pas un expert, qu'on se le dise ;)).