Thomas_35

Membres
  • Compteur de contenus

    1 228
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Thomas_35

  • Rang
    Cumulus humilis
  • Date de naissance 18/06/1993
  1. Visiblement il n'y a pas que MF qui ait sous-estimé cette tempête. Exemple du bulletin diffusé le dimanche 5 mars en soirée sur France 2 (prévisions effectuées par Météo-Group) : En ce qui concerne MF, je n'ai pas réussi à trouver un bulletin TV de dimanche soir également mais si on prend le bulletin du lundi matin qui a probablement été réalisé juste avant que la tempête arrive (je crois que les prévisions sont restées identiques entre le dimanche soir et le lundi matin, à vérifier quand même) : Après même si MF avait lancé la vigilance rouge le dimanche soir, il n'aurait pas été évident de communiquer quand les chaines d'infos publiques (France 2 & France 3) mentionnent des rafales qui correspondent à peine au niveau orange ...
  2. Je n'y connais pas grand chose aux brevets et compagnie mais à mon avis il ne faut pas trop compter là dessus ^^ (hormis sur certains domaines à forts enjeux commerciaux, militaires, ...). En général à MF dès qu'une avancée en recherche a lieu, un article est publié et donc permet le partage des connaissances avec théoriquement tout le monde (dans la réalité c'est pas si simple car certains organismes trouvent encore le moyen de se faire de l'argent en limitant financièrement cet accès, mais ça devrait changer progressivement). Tout le monde est donc libre de reprendre le travail qui a été fait, à condition d'en avoir les moyens et les compétences. Pour caricaturer légèrement, donner le code source, c'est permettre la reprise de ce travail à tous ceux qui en ont les moyens sans forcément beaucoup de compétences. Ce qui revient à terme, je suis d'accord avec toi, à couler son entreprise.
  3. On peut même aller encore plus loin. L'idée de distribuer le code source d'AROME et d'ARPEGE avait été envisagée (au même titre que le code source des impôts ou celui qui permet l'affectation des futurs étudiants lors de l'APB si je ne dis pas de bêtises) puis finalement annulée. En théorie on devrait le diffuser ce code source puisqu'il a été financé par nos impôts. Or, de nombreux critères montrent que le modèle ARPEGE est le deuxième meilleur sur le domaine Européen juste après le CEP, suivi de très près par le modèle UKMO et bien devant le modèle GFS (bien que l'écart semble diminuer). Les Américains seraient alors ravis de disposer d'un très bon modèle et auront alors les moyens, contrairement à nous, de le faire tourner sur des machines beaucoup plus performantes que celles que nous disposons actuellement en France. La question légitime qui se poserait alors à MF est celle de la pertinence de garder un modèle global qui finalement n'est pas si bon : pourquoi ne pas simplement utiliser l'excellent modèle CEP ou bien le nouvel excellent modèle Américain ? L'open data c'est aussi une question de moyen et il est plus délicat à mettre en place en France et en particulier à MF puisque nous devons garder un service public (donc à budget limité) fort et innovant qui continue d'assurer les missions régaliennes, tout en permettant à d'autres acteurs de pouvoir émerger sur les domaines que nous ne traitons pas (des petites entreprises, bureaux d'études, ...) et le tout dans un contexte de saine compétition internationale qui nous pousse à toujours plus d'excellence.
  4. Bonjour, On a beaucoup parlé de l'open data des données des modèles de MF mais savez vous ce qu'il en est pour les autres modèles ? Je pense notamment à ECMWF et UKMO qui devraient également assurer l'open data, non ? Bonne journée, Thomas.
  5. On s'oriente quand même vers une tempête assez marquée avec des rafales qui pourraient dépasser ponctuellement les 100 km/h à l'intérieur des terres. A Rennes, les dernières rafales à plus de 100 km/h remontent à octobre 2013 (105 km/h) et décembre 1999 (126 km/h). Peut-être que l'on atteindra le seuil de 2013 cette nuit. A voir.
  6. Pour un creusement de dépression comparable, on obtient des rafales de 100 à 110 km/h en général à l'intérieur des terres pour ARPEGE alors qu'on est seulement à 90 km/h pour Arome. Pourtant les dégats sont radicalement différents. A 90 km/h, les dégâts sont plutôt légers (branches cassées en général). A 100 km/h, les grosses branches cassent et les arbres les plus fragiles peuvent tomber (s'il a bien plu avant). A 110 km/h, on est dans quelque chose de plutôt rare et les dégats sont significatifs. Pas évident de faire une prévision dans ce cas ...
  7. J'ai fait ma L3 à Rennes en mécanique et science pour l'ingénieur. La plupart des gens font physique (fondamentale) en licence mais il n'y a pas de règles absolues, ce qui compte c'est surtout le M1.
  8. J'ajoute également que des cours de statistique sont suivis par les étudiants de Paris. Les statistiques sont une épreuve qu'il faut passer pour les admissibles au concours. Pour rentrer en M1 à Paris, pour être "certain" d'y rentrer il faut 12 en L3 je pense mais il est tout à fait possible d'y rentrer en ayant une moyenne plus faible avec une bonne lettre de motivation.
  9. Je crois (à vérifier avec les spécialistes du sujet), qu'il y a environ 80% des cas qui sont des tornades à rotation cyclonique mais cela ne veut pas dire que la force de Coriolis influe sur la rotation de la tornade. En effet, la plupart des tornades se forment sous les supercellules, lesquelles ont besoin d'un fort cisaillement unidirectionnel ou rotationnel qui a pour effet de diviser la cellule mère en deux cellules filles. Lors de cette division, les deux cellules peuvent rester actives en cas de cisaillement unidirectionnel alors que l'une des deux est favorisée en cas de cisaillement rotationnel, celle qui est favorisée dépend du signe du cisaillement rotationnel. En moyenne climatologique, le cisaillement de vent est tel qu'il favorise la cellule de droite (celle qui est à rotation cyclonique).
  10. A mon avis c'est plié pour une tenue au sol de la neige pour le bassin rennais. Même Arôme qui y était favorable, décale la zone encore un peu plus à l'est dans le 18z.
  11. Oui voire neige ne tenant pas au sol au début puis neige commençant à tenir ensuite. Cette situation me fait un peu penser à celle du 4/5 février 2012 ( http://www.infoclimat.fr/observations-meteo/archives/4/fevrier/2012/rennes-st-jacques/07130.html) : de fortes gelées le matin puis fort redoux dans la journée (Tx=5.5°C) puis arrivée de la neige en soirée. Ce qui était remarquable sur le bassin rennais c'était qu'au début de l'épisode, la neige ne tenait qu'aux endroits qui n'avaient pas été exposés par le soleil en journée et pourtant la température n'était pas bien élevée (environ 0.5°C au début de l'épisode). Finalement il était tombé environ 5 à 6 cm sur le bassin rennais et 0 cm à Dinard ( http://www.infoclimat.fr/observations-meteo/archives/4/fevrier/2012/dinard-st-malo/07125.html ). Aujourd'hui, l'ensoleillement est beaucoup plus faible mais le redoux de la journée est peut être un peu plus fort (à voir pour la Tx), les précipitations modélisées un peu plus faibles et les températures prévues pendant l'épisode un peu plus douces (environ 1°C). La perturbation arrive également plus tardivement.
  12. Ça risque d'être un peu juste sur le bassin Rennais pour une tenue au sol et notamment à l'ouest. Les températures devraient tourner aux alentours de 1°C pendant toute la durée de l'épisode de demain et on ne peut pas dire que les précipitations sont modélisées très fortes. Arome et Arpege sont en accord pour que la neige commence à tenir à partir de 7 ou 8h demain matin. A voir.
  13. Si si les maths au collège c'est bien des maths. Sauf erreur de ma part, ils font bien de la géométrie, de l'arithmétique, de l'algèbre, des statistiques & probabilités et un peu d'analyse. Dans le supérieur, à la fac en tout cas, on laisse tomber en grande partie la géométrie, l'arithmétique voire même l'algèbre. Je ne suis pas certain qu'il soit vraiment sage de parler de capacités dès la troisième et encore moins de notes. Chaque chose en son temps. Inutile de se stresser la vie avec les notes.
  14. A la fin du cycle ingénieur, il y a environ 1 à 2 postes de prévision, ça dépend des années et du classement au sein de la promotion (même si ce critère pourrait être remis en question prochainement). Par ailleurs, il y a des postes de chefs de centre mais la prévision est alors essentiellement effectuée par les techniciens. En général au bout de 2 ou 3 ans il est possible de changer de poste et ainsi d'obtenir un poste de prévision.
  15. Bonsoir, Savez vous où nous pouvons trouver la prévision des différents joueurs pour la ville de Rouen? Lorsque je vais sur la page, je ne vois que celle de Trappes. Merci d'avance.