LMK

Contributeurs
  • Compteur de contenus

    12 800
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    1

À propos de LMK

  • Rang
    Tempête explosive
  • Date de naissance 08/09/1978

Personal Information

  • Lieu
    Le Grau-du-Roi
  • Site web
    http://meteocamargue.free.fr/
  1. Superbes impacts ramifiés et rideau de précips observables depuis le Grau en direction du nord (Alès?) sous une cellule à base très élevée vu la distance !
  2. 4&5 Août 2017 : Toute la région languedocienne est occupée par la canicule... Toute ? Non ! Un village résiste à l'envahisseur Le Grau : seule station de plaine du Languedoc à ne pas avoir atteint 35°C. Comble de la loose internationale, la maximale est de... 34.9°C Bon, la météo a quand même voulu me réconforter avec un ciel sympa 04/08 : Lever de soleil sur les salins du midi 05/08 : Instabilité d'altitude avec des orages à base élevée, celui-ci au nord-ouest de Nîmes, normalement la base d'un orage aussi lointain apparaît bien plus bas sur l'horizon. On peut également voir qu'une grande partie des précipitations s'évaporent dans l'air chaud et sec avant d'atteindre le sol. La photo suivante est moche à cause du premier plan (malheureusement j'étais malade du coup j'ai du rester chez moi pour les photos, ça a d'ailleurs été la misère dans la soirée car j'ai raté une belle cellule...), mais la structure nuageuse est sympa, là aussi les précipitations s'évaporent, le radar montrait de fortes intensités, il n'en était rien au sol avec une pluie faible. Composition nuageuses Nuit du 05 au 06/08 : Orages électriques La soirée commmençait mal car je ne pouvait pas photographier correctement une cellule très active avec une base nuageuse en forme de soucoupe (qui donnera 25mm et des rafales à 80 km/h à Sète, à comparer aux cumuls de 1 ou 2 mm et au vent faible sur le reste de la zone orageuse), cette structure a été superbement immortalisée par Dorian depuis le front de mer du grau ( http://www.infoclimat.fr/photolive-photos-meteo-222114-et-la-canicule-se-termine.html ). Comme je l'ai dit plus haut je n'étais pas en forme du coup impossible de bouger de chez moi, et j'enrageais de voir ce spectacle sans pouvoir faire de photo potable, en raison d'un immeuble qui cache la ligne d'horizon au sud-ouest (on peut voir cet immeuble sur la photo "moche" au dessus ^^ ), j'ai juste capté quelques "spiders" come celui-ci, très ramifié : J'ai quand même attendu que l'orage s'éloigne vers l'est afin de pouvoir shooter son postérieur depuis l'autre côté de l'appart Enfin après une courte nuit de sommeil, je suis à réveillé par le tonnerre vers 6h du mat, la tête dans le cirage, je ne ferais qu'une seule photo ^^ Bonne soirée et bon weekend... et bon pont du 15 aout pour ceux qui le font (pour une fois j'en fais partie )
  3. D'ailleurs on en parle rarement mais sur le littoral ce sont les humidex nocturnes (parfois plusieurs jours >=30) qui sont source de mauvais sommeil pour beaucoup de monde, car la proximité de la mer (et des étangs dans les zones marécageuses) maintient des Td élevés, par exemple la station de Cavalaire qui n'a pas un relevé horaire d'humidex en dessous de 33 depuis hier : http://www.infoclimat.fr/observations-meteo/temps-reel/cavalaire-sur-mer/000EF.html Je me souviens du coup de chaud d'août 2012 où nous avions eu ici une série d'humidex à plus de 30 durant 4 jours consécutifs, avec une nuit à plus de 36, on dégoulinait dans les draps : http://www.infoclimat.fr/observations-meteo/archives/24/aout/2012/le-grau-du-roi-repausset-levant/00010.html La même nuit à Carpentras par exemple, l'humidex descendait à 25, de quoi respirer un peu après la fournaise de la journée
  4. La 2ème salve orageuse, de la fin de nuit, aura laissé 2mm tout de même avec une bonne intensité par moments (44mm/h), bon ça va vite sécher mais c'est dejà ça
  5. La cellule sétoise avec la base en soucoupe dont je parlais a été superbement immortalisée par Dorian depuis le front de mer du grau ! http://www.infoclimat.fr/photolive-photos-meteo-222114-et-la-canicule-se-termine.html J'étais pas en forme hier (pour ne pas dire malade) du coup impossible de bouger de chez moi, et j'enrageais de voir ce spectacle sans pouvoir faire de photo potable, en raison d'un immeuble qui cache la ligne d'horizon au sud-ouest je ne pouvais voir que le haut des impacts et comme dit Dorian dans son commentaire, c'était un festival d'éclairs ramifiés sous cette cellule !
  6. Sète a pris un noyau très actif que j'ai pu observer d'ici avec des éclairs incessants (et que j'ai espérer choper en vain lol), il y avait une base nuageuse plus basse en forme de soucoupe avec un rideau de pluie très dense, le plus gros de cette activité s'est ensuite décalé en mer
  7. Ben en fait pas vraiment lol, les orages sont très élevés et une grande partie des précipitations s'évaporent avant d'atteindre le sol, tout juste quelques gouttes (0.2mm) ici et même pas un basculement d'auget à Aigues-Mortes (MF).
  8. De la flotte avec 33°C, même sous les tropiques ça n'arrive pas souvent 2 coups de tonnerre également... La tramontane s'est levé juste avant l'arrivée de la cellule. Sinon hier arrivé à Uzès en fin de journée par 38°C, une température que je n'avais jamais connu avant, un régal Par contre LA loose pour le Grau, déjà hier on devait être la seule station de plaine du LR à ne pas avoir atteint 35°C, et aujourd'hui un maxi de... 34.9°C À noter le relevé exceptionnel de la capitainerie de Port-Camargue, qui dépasse les 30°C une fois tous les 36 du mois, et qui hier soir au moment de la bascule à la tram est monté à 34.3°C (la masse d'air très chaud qui a donné le record de Fréjorgues, est passé sur 12 km de mer avant d'atteindre Port-Camargue). La statIC de Salonique, exposée plus tardivement à la tramontane, n'a atteint que 33.9°C.
  9. La brise est déjà là au grau, elle est faible et la Tx n'est pas fixée je pense (32.4°), rien d'exceptionnel cela dit niveau température pour le moment, en revanche dès qu'on rentre dans les terres ça chauffe (36° à Aigues-Mortes). C'est carrément l'hallu les valeurs en Corse et dans le Var, vu l'heure
  10. En effet on peut voir d'ici cette masse nuageuse qui circule sur la mer vers l'Hérault ! Il fait assez "lourd" (enfin surtout pour les touristes qui n'arrêtent pas de s'exclamer sur la chaleur, moi je me régale ) 29° et 70% d'HR, ça va on a connu pire ^^
  11. avec 46 d'humidex le ressenti doit être sympa On peut voir la rotation du vent au NE qui a favorisé cette remontée du point de rosée, au passage les bouées corses relèvent une SST quasi-tropicale (27-28°).
  12. On en parle moins mais avec la légère brise qui rentre dans les terres on a de forts humidex localement notamment en vallée de l'Hérault, avec par exemple 47 à Aniane (36°C, 50% HR).
  13. Pas loin de 35° à l'Ile-Rousse à minuit http://www.infoclimat.fr/observations-meteo/temps-reel/ile-rousse/07753.html
  14. Il y a eu un phénomène intéressant à la station de Nice-aéro lundi, en effet après la séquence de vent d'ouest soutenu (75 km/h en pointes), il y a eu durant quelques minutes de violentes rafales de secteur est avec un maxi de 90 km/h ! C'est clair que ces derniers temps le mistral vient trop régulièrement jouer les trouble-fête en été, ce qui empêche la température de la mer de monter durablement. Une précision à propos du secteur du Grau-du-Roi : La température donnée par la bouée de l'Espiguette (à 6 km au large) peut être sensiblement différente de l'eau "de baignade" mesurée dans le fond de la baie d'Aigues-Mortes où la faible profondeur de la mer amplifie les variations de température. Au printemps et en été il peut y avoir jusqu'à 2 voire 3°C de plus dans la baie (notamment par vent faible), en hiver lors de périodes froides (surtout par mistral), c'est le contraire : l'eau se refroidit davantage dans la baie qu'au niveau de la bouée
  15. Probable "Heat burst" sur le secteur d'Angouleme cette nuit, au passage du système orageux mourant, la T est passé de 27° à plus de 33° avant de redescendre à 25°, entre 1h et 2h30 du matin, avec un abaissement du taux d'HR à moins de 20% et des rafales de sud-ouest à 75 km/h (il y avait eu des rafales "classiques" de type front de rafale, à plus de 80 km/h entre minuit et 1h à l'avant du système orageux, puis une accalmie avant le heat burst) https://fr.wikipedia.org/wiki/Coup_de_chaleur_(météorologie) PS : Devancé par Gaet34 ! Pour la petite histoire, j'ai été réveillé par une envie pressante et j'ai toujours ce réflexe de jeter un coup d'oeuil à la carte des températures d'IC dès que je sors du lit la vignette d'Angoulême m'a sauté aux yeux : http://www.infoclimat.fr/cartes/observations-meteo/archives/temperature-sous-abri/19/juillet/2017/00h/france.html . Bon je retourne me coucher ^^