Cotissois 31

Membres
  • Compteur de contenus

    10 477
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Cotissois 31

  1. En vent d'est, avec 80 à Brignogan, je comprends mal le 110 à Ouessant-Stiff pour être honnête. De même que je comprends mal les 190 lors de la tempête Zeus. A vérifier les prochains scores de cette station, car je soupçonne un problème de calibration. Certes, ils sont passés en anémomètre sonique, une mesure plus sensible, mais il faudrait vérifier que c'est bien calibré.
  2. Ce n'est probablement pas un hasard, pas sans rapport avec le climat, pas sans justification, que cette année particulière la journée de la Terre s'accompagne d'une marche pour la Science. https://www.marchforscience.com/ Ce sera un jour avant la grande réunion annuelle européenne des sciences de la Terre.
  3. Une fin d'hiver un peu difficile sur la pointe finistérienne. Le ciel gris a longtemps dominé, incluant les week-ends, et les éclaircies sont associées à un vent peu chaleureux. On attendra un peu plus de printemps tout en visant les coins un peu moins côtiers Cette nuit, passage bref de forte pluie rafaleuse, mais sec tout le reste de la journée.
  4. Non publiquement, les services stratégiques des grandes puissances travaillent et on travaillé ces questions. Ce serait donc une filière de recherche plus indépendante et transparente, mais je ne vois pas comment cela peut influencer les grandes puissances, qui ont leur filière à elle. Prendre le public à témoin, c'est une fausse solution voire une erreur coupable. Les vraies solutions passent par le métier de conseiller auprès des décideurs. Un métier qui ne s'apprend pas dans les écoles ou les livres.
  5. Bonjour, Je vous recommande tout simplement le centre de Toulouse. La chaleur urbaine permet des nuits très chaudes en été et des gelées amoindries en hiver et la ville est un micro-climat qui échappe aux orages les plus fréquents et les plus violents du sud-ouest. Sur Toulouse-même, on peut passer juillet et août sans trop se préoccuper de la météo, même si des orages brefs ne sont pas exclus en soirée et quelques journées grises sont toujours possibles.
  6. Le message est de dire qu'en 2017 il ne faut pas s'attendre à voir le Gulf Stream à 50% , répondant au message précédent.
  7. La probabilité d'un été bien plus chaud que la normale (climat à peu près actuel) est inférieure à 30% sur le proche-Atlantique. La probabilité de dépasser la norme pluviométrique est autour de 50%, soit "on ne sait pas". Notez que la probabilité d'être bien plus chaud que la normale est bien haute sur la zone El Nino.
  8. ???? Qui attendait de voir en 2017 le Gulf Stream à 50% ? A part quelques fans d'ère glaciaire qui attendent comme le lait sur le feu un arrêt majeur voire total de l'AMOC. Le ralentissement de l'AMOC est très probable, au-delà d'une simple hypothèse, et son impact concerne la variabilité de la météo proche-Atlantique (donc la France) ainsi qu'une modération du réchauffement climatique sur l'hémisphère nord entier. Par contre, on ne sait pas à quelle vitesse il va ralentir. On ne sait pas si le ralentissement actuel est dominé par un cycle ou une tendance lourde. Mais on saura bientôt.
  9. Un exposé prenant (manière BBC de dramatiser le disours et l'image), qui donne envie d'y croire, mais qui privilégie les thèses faciles et les "plus chauds/froids de X degrés (sans préciser la notion régionale ou globale)" pour se forcer à relier toute l'Histoire au climat. Une conclusion sur le changement climatique actuel expédiée en 2 min 30.
  10. http://www.meteofrance.fr/climat-passe-et-futur/bilans-climatiques/bilan-2016/bilan-climatique-de-l-ete-2016 "Un été 2016 plutôt sec, assez chaud et ensoleillé" La probabilité d'un été 2017 national plutôt sec ET assez chaud ET ensoleillé est donc moins de 50%. Le climat pousse pour des dépressions atlantiques et des anomalies chaudes. Cela doit aiguiller sur la façon de répartir les probabilités région par région.
  11. http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/2016EF000410/pdf C'est publié mais 1) c'est un "journal" de la mode d'accès libre (quel jury de validation ?) 2) un titre pas très clair 3) une équipe de co-signataires provenant TOUS de la même institution On peut se demander si ce n'est pas un coup de publicité pour l'institution plus qu'un projet réellement mûri.
  12. Vue depuis Ouessant du dédale d'îlots et de rochers qui mène jusqu'au continent, au moment (fin matinée) où la luminosité offrait encore quelques couleurs chaudes. Avec la brume qui s'imposa ensuite et la mer sans houle typique de hauts fonds permanents, un paysage assez irréel, qui n'est pas sans évoquer la crainte (surtout au temps où les bateaux n'avaient pas le GPS...).
  13. Après déplacement à Ouessant, on peut être rassuré sur le fait que le 190 est majoritairement un effet de site avec probablement un anémomètre à ultrasons hyper sensible. Il n'y a pas de dégâts significatifs sur l'île, limite moins que sur le continent, car il y a très peu de pins. On notera juste une inclinaison de la tige la plus haute du sémaphore. http://images.meteociel.fr/im/7102/DSCF1220_jrm4.JPG
  14. C'est une toute nouvelle station et sa photo montre qu'elle est sur un plateau très exposé. Pas impossible qu'on entende à nouveau parler de rafales à 130 km/h sur cette station. Même si ce ne sera pas grâce aux orages d'été...
  15. Il y a une catégorie d'arbres qui n'est pas faite pour les tempêtes je crois. Par ici, ce sont surtout les pins maritimes que l'on retrouve dans le bilan. Ils veulent garder leur feuillage en hiver tout en s'élevant à 15m au-dessus du sol...