Cotissois 31

Membres
  • Compteur de contenus

    10 515
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Cotissois 31

  • Rang
    Perturbation tempérée
  • Date de naissance 17/11/1985
  1. En Bretagne intérieure, GEM 00 et GEM 12 proposent plus de 30°C jeudi midi et soir, donc plus de 32°C dans l'après-midi. Ca va faire de jolis nouveaux records de Tx mensuels. Il est loin le temps du hiatus climatique... On ne parlera pas de vendredi qui a le potentiel d'être plus chaud...
  2. GFS voit plus de 18°C de point de rosée mercredi soir. Il s'est déjà trompé de 3°C sur les températures de cet après-midi. GEM voit 8 à 13°C de point de rosée mercredi soir, ce qui est crucial sur l'explosion de la chaleur jeudi.
  3. Cela va jouer probablement. A cette période de l'année, 30mm de pluie s'évapore en quelques jours avec un couvert végétal qui se croit au printemps. Il ne faudrait pas revenir au niveau de sécheresse de début mai. Sur le dernier ensemble GEM, on perd tous les scénarios plus frais que 30°C dans le centre-ouest, le signal me paraît très clair. A Rennes et La Roche sur Yon, le record mensuel de Tx est à 31°C. En terme de record battu, ça peut être grandiose.
  4. Le GEM déterministe de 00z est... incroyable pour la façade ouest. Celui de 06z prend le même chemin jusqu'à mercredi. Sur les dernières années, GEM a toujours été une grosse référence pour les remontées caniculaires sur la façade ouest, d'où mon incompréhension. Le modèle a-t-il loupé l'humidification des sols des derniers jours ? C'est bien possible. Espérons.
  5. En situation de sécheresse, il faut surveiller bien plus GEM et ARPEGE que GFS, CEP et les WRF-Internet. Si GFS & co savait donner les bonnes températures de canicule en France, ça se saurait. Autour de Paris, 32-33°C est très réaliste pour le week-end. http://www-en-5.weatheronline.co.uk/cgi-bin/ts-charts?LANG=fr&WMO=07149&MODELL=cmcts&VAR=tmax&TIME=201705201200&TABLE=0&ZOOM=0
  6. Si X est la température "detrended" (on retire la tendance de fond), alors X=35-2=33°C dans le sud-ouest fin mai c'est pas si exceptionnel en effet. C'est peut-être l'avenir de la météo : prévoir la température "detrended", avec la certitude que les anomalies chaudes soient compensées justement par les anomalies froides.
  7. En effet, vague de chaleur à venir. Les 30-35°C font une percée statistique sur l'ensemble GEM de Paris http://www-en-5.weatheronline.co.uk/cgi-bin/ts-charts?LANG=fr&WMO=07149&MODELL=cmcts&VAR=tmax&TIME=201705201200&TABLE=98&ZOOM=0 Ils s'imposent carrément sur l'ensemble GEM de Bordeaux. http://www-en-5.weatheronline.co.uk/cgi-bin/ts-charts?LANG=fr&WMO=07510&MODELL=cmcts&VAR=tmax&TIME=201705201200&TABLE=98&ZOOM=0
  8. Le golfe du Morbihan n'est qu'une jolie (et chic !) carte postale parmi tout le climat estival "Bretagne sud", ce n'est pas une exception locale. La "Bretagne sud", c'est grand.
  9. C'est un deuxième front en effet, le premier front étant justement en déclin, mais c'est la même zone de fort gradient, laquelle s'étire de la Scandinavie au large sud des Açores. Comme tout front en flux de sud-ouest, je m'interroge sur la quantité d'eau récupérable. En période de sécheresse, la végétation a des raisons de ne pas transpirer excessivement et donc de limiter son apport à l'atmosphère donc l'intensité des pluies. On verra.
  10. Front froid en déclin http://www.wofrance.fr/cgi-bin/expertcharts?LANG=fr&MENU=0000000000&CONT=frfr&MODELL=euro4&MODELLTYP=1&BASE=all&VAR=pr06&HH=12&ZOOM=0&ARCHIV=0&RES=0&WMO=&PERIOD= 18h plus tard, très grosse ré-activation du front http://www.wofrance.fr/cgi-bin/expertcharts?LANG=fr&MENU=0000000000&CONT=frfr&MODELL=euro4&MODELLTYP=1&BASE=all&VAR=pr06&HH=30&ZOOM=0&ARCHIV=0&RES=0&WMO=&PERIOD= Même si les sols sont initialement très secs, ce front semble capable d'amener des trombes d'eau. A vérifier quand même que les modèles gèrent bien l'humidité de surface sur l'Espagne et le sud-ouest.
  11. http://www.wofrance.fr/cgi-bin/expertcharts?LANG=fr&MENU=0000000000&CONT=frfr&MODELL=euro4&MODELLTYP=1&BASE=all&VAR=rsum&HH=42&ZOOM=1&ARCHIV=0&RES=0&WMO=&PERIOD= A ne pas manquer car on ne sait pas quand sera le prochain.
  12. 20°C au maximum en rade de Brest, sous un ciel très nuageux, qui a fini par lâcher de la pluie. Notons néanmoins un super dimanche... jusqu'à 17h30. On attendra encore un peu pour le premier apéro chaud en terrasse. Demain s'annonce désastreux estivalement parlant, mais on est seulement en mai et toute la pluie actuelle ne peut être que bienvenue.
  13. Je n'insiste pas mais c'est toujours fascinant de voir que les gens, comprenant les amateurs de fraîcheur, fantasment sur le mot "Bretagne" en entendant le bulletin climatique de Brest, placé 2 fois par jour à la météo et dans tous les livres de géographie, alors qu'il y a en été 5°C d'écart entre Brest et Redon. 5°C c'est l'écart entre Orléans et Toulon.
  14. Pour préciser. En 2015, 25% des réservations hôtel en Bretagne étaient en sud Morbihan, où la Txm d'été est entre 22 et 24°C et l'ensoleillement meilleur qu'à Paris. 4% ont choisi le Finistère nord ! Donc quand les gens disent "je vais en Bretagne", ne les plaignez pas trop ! Il y a seulement 1 chance sur 25 qu'ils visent Brest et Ouessant. 25% vont profiter de la douceur et du soleil (relatif) du "golfe du Morbihan".
  15. http://www.wofrance.fr/cgi-bin/expertcharts?LANG=fr&MENU=0000000000&CONT=euro&MODELL=gefsts&MODELLTYP=2&BASE=all&VAR=rsum&WMO=07280&HH=6&ARCHIV=0 Le dernier GEFS tempère l'intensité des pluies continentales. On sait aussi que partant d'une situation de sécheresse, les premiers épisodes sont freinés par le manque d'humidité. C'est moins bon pour le continent mais peut-être une bonne nouvelle pour la façade atlantique, car des fronts qui progressent peu tendent à arroser plus ces régions atlantiques.