Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'vosges'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Prévisions
    • Prévisions à court et moyen terme
    • Evolution à plus long terme
    • Tendances saisonnières
  • Observations
    • Le temps en France
    • Le temps en Europe et dans le reste du monde
  • Climatologie
    • Paléoclimatologie
    • Climatologie
    • Evolution du climat
    • Phénomènes météorologiques violents
  • Les autres aspects de la météo
    • Météo, environnement et société
    • Instrumentation
    • Photos, vidéos et matériel de prise de vue
    • Questions - réponses sur la météo
  • On y parle de météo
    • Sites web
    • Expositions, conférences, évènements
    • Presse, livres, médias et cinéma
  • Discussions autour d'Infoclimat
    • Vie du site Infoclimat
    • Rencontres météo
    • Convivialités

Calendriers

  • Community Calendar

3 résultats trouvés

  1. Hello ! Le printemps météorologique vient de sonner ! En ce premier Mars, nos massifs connaissent une période hivernale et neigeuse, un classique en cette saison. Une nouvelle saison commence, à nous d'observer ! LE MASSIF DES VOSGES : LA BRESSE - HOHNECK : Front de neige (900 mètres) : Vue sur les "Hauts de Vologne" (1170 mètres d'altitude) : LE HOHNECK : -> Webcam du sommet du Hohneck, 1366 mètres : GRAND BALLON : La belle installation des passionnés d'IC depuis lHôtel du Grand Ballon : SCHNEPFENRIED (1070 mètres) : MARKSTEIN : - La Fédérale : - Maison d'accueil : GERARDMER : La Mauselaine (850 mètres) Chaume Françis (pied du télésiège) 930 m. environ : LAC BLANC : -> Pied des pistes - Montjoie - 853 mètres : -> Sommet des pistes (1200 mètres) : BREINTENBACH (Bas Rhin) : LE MASSIF DE LA FORET NOIRE : Felberg - Zeller Skihütte (1247 m) : Station du Feldberg Rothaus - Abfahrt (945 m) : HUNDSECK - BÜHLERTALLIFTE (890 m. environ) : ALLEMAGNE - Forêt Noire : Kandel (1200 mètres) : ALLEMAGNE - Forêt Noire : RUHESTEIN (940 m) en temps réel Mummelsee (1036m) ALLEMAGNE - Forêt Noire : Waldau (960 m) SCHONACH - Webcam "Haus des Gatses" - 900 mètres : Schönwald - 1020 mètres : BELSCHEN (1350 mètres) : ALLEMAGNE - Forêt Noire : TODTNAUBERG(1070 mètres) : Diagramme VOSGES - pied des pistes - 919 m Diagramme FORET NOIRE à mi pente - 726 m ________________________________________________________________________________ MASSIF DU JURA : Veuillez patientez quelques instants, l'affichage de toutes les images peut prendre un peu de temps... La Chaux de Gilley, Doubs, (Alt. 900 à 1120 m). Altitude de la cam. 900 m : METABIEF - Sommet des pistes : Pré d'Orvin (1160 mètres) : Morbier - Le Marais (environ 1100 mètres) : Hauterive-la-Fresse (1100m) - Saugeais (25) Bellfontaine - (1030 mètres environ) : Golf du Rochat - LEs Rousses (à 1150 m) : MONTS DU JURA (1650-1702 m) CROZET (1300m) LELEX - Sommet des pistes (1680m) : FONCINE LE HAUT (environ 1000 mètres) : La Dôle - La Barillette (1520 mètres) : Haute-Joux 1140m : Haute Combe - Les Molunes (1200 m environ) - Sud du Chapelle des Bois - Pré Poncet : Diagramme JURA-NORD - 413 m Diagramme HAUT-JURA - plateau - 1126 m MASSIF DES ARDENNES : Webcam des pistes de ski de Prüm Schwarzer Mann dans les Ardennes Allemandes : Webcam de Bourscheid dans la partie Luxembourgeoise des Ardennes (alt. Environ 500 mètres) :
  2. Après 2 mois sous la pustule avec stratus à gogo entrecoupé de quelques journée ensoleillé mais pas mal de crasse pollué, la situation se débloque enfin avec le retour de la neige aussi bien en montagne qu'en plaine. Le premier front est vu passer le lundi 2, de très faible activité il ne donnera pas plus d'1 cm en plaine à Strasbourg et peu être 2 cm en montagne, du coup on attend encore un peu avant de monter ! Mercredi 4 janvier, un nouveau front est prévu, mais un vent assez fort de sud-ouest l'accompagne avec le traditionnel effet de foehn en plaine d'Alsace, du coup un simple saupoudrage en fin de nuit de quelques mm d'épaisseur, vite fondu et suivi de pluies éparses en journée, pendant ce temps, la neige tombe en montagne. Jeudi 5 janvier, je décide d'aller au Champs du Feu pour profiter de la neige, la couche est faible sur le piedmont, seulement 1 à 3 cm, celle ci augmentera seulement à l'approche des Champs du Feu pour finir sur une couche de 10-15 cm en fonction de l'exposition au vent. Le ciel de traine est en place avec quelques averses résiduel avant l'arrivée d'une masse d'air bien froide proche de -13°C à 850 hPa. A mon arrivée, les cumulus ont déjà envahis le coin, je pars pour une première marche de 5 km environs, une averse de neige se prépare. 1 Neige modérée à forte sous l'averse, déposant 1 cm supplémentaire, le tout par -5°C et vent soutenu de nord. J'en profite pour faire une petite pause en attendant une possible éclaircie. 2 Après le passage de l'averse, le ciel se dégage, laissant place à un ciel bleu profond sous une belle luminosité, qui fait du bien après les stratus à gogo. Du coup je pars pour une seconde ballade de plusieurs km également pour profiter du soleil. 3 Je n'ai pas utilisé de filtre polarisant pour ces photos, pas besoin ! Les arbres les plus exposés au vent ont une couche de givre variant de 2 à 4 cm. 4 5 Éclaircie qui ne va pas durer, les cumulus bourgeonnent à nouveau et ne vont plus tarder à envahir de nouveau le secteur, augurant une nouvelle averse de neige. 6 Les cumulus sont la, l'averse est proche, le soleil est sur le point d'être masqué par la couverture nuageuse, les derniers rayons du soleil permettant de saisir le contraste entre les bases sombre et le paysage enneigé. 7 Finalement l'averse ne fera que frôler la position, du coup le ciel bleu est visible vers le NO, permettant une certaine lumière sur le paysage enneigé contrastant avec les bases sombre des nuages. Neige faible à modérée tout de même alors que le noyau dur ne passe pas ici. 8 L'averse fini par s'éloigner, la lumière reste sympathique malgré l'absence de soleil. j'en profite pour faire une petite pause ensuite en attendant que le ciel se dégage de nouveau. 9 Après le passage de l'averse, le soleil revient, un tour en forêt pour en profiter. 10 11 Encore une fois l'éclaircie ne va pas durer, mais la lumière n'en restera pas moins belle néanmoins. Une faible averse va passer à coté. 12 Averse en cours de dissipation. il fait -7°C à ce moment 13 Après ça et plus de 10 km de marche, je décide d'aller faire un tour du coté du mont Saint Odile, nettement moins de neige la bas avec seulement 2-3 cm malgré les 760m d'altitude, l'instabilité se poursuit en plaine avec une averse transitant non loin, par chance elle est bien placé pour la prendre du point de vue imprenable sur la plaine Alsacienne (Me faudra un orage au même endroit l'été prochain !) 14 Après ça l'hiver continue avec de bonnes gelée jusqu'à -10°C, dans la nuit de samedi à dimanche, un nouvel épisode neigeux jusqu'en plaine avec 2 cm à Strasbourg, pas de photos pour cet épisode, après la centaine de photos faite au champs du feu, ces 2 cm en plaine ne sont que du bonus pour les stats et le visuel. On en ai rendu aujourd'hui (mardi 10), un front est prévu avec potentiellement de la neige de redoux avant la pluie, le risque du °C de trop étant réel, je ne m'attendais pas à plus de 1-2 cm, au final grosse surprise et pour une fois que ça tourne dans le bon sens : le front non seulement est bien plus actif que prévu, mais en plus il se fait intégralement sous forme de neige permettant de cumuler 7 cm avant qu'il ne fasse trop doux pour une accumulation optimal, du coup on va un peu en profiter. 15 16 17 18 Voila pour ce premier coup d'hiver, les modèles reste sympa pour accumuler encore dans les Vosges donc d'autres sorties à prévoir.
  3. brume

    Bonjour, décembre 2016, mois marqué par l'omniprésence des inversions thermiques sur sol alsacien mais pas que ... Un manque de neige cruel dans les Vosges poussant les photographes de nature à se rabattre sur d'autres phénomènes. Heureusement les phénomènes d'inversions sont synonymes de phénomènes de stratus/brouillard dans les basses couches. C'est ainsi que les premiers contreforts vosgiens deviennent des spots de premier choix pour l'observation des mers de nuages. Fuyant les touristes et la foule tout en essayant de saisir des photos un peu particulières je suis davantage intéressé par la photographie de nuit. Vendredi 30 décembre 2016 en début d'après-midi je prend la route sous un épais brouillard pour me rendre à Ribeauvillé dans le Haut-Rhin, soit 1h15 de route. C'est toujours un pari risqué car on ne sait jamais si on sera en-dehors de la brume ou pas une fois sur place. (...) Après quelques km de marche j'arrive sur place, j'ai une certaine chance, la brume s'arrête une cinquantaine de mètres sous mon spot. Le soleil s'apprête à descendre sous l'horizon, les derniers rayons rasent les cimes vosgiennes, j'en profite pour utiliser le 70-200 Puis le soleil disparaît, j'en profite pour monter ma rotule panoramique, l'embase de mise à niveau ainsi que tous les autres éléments prenant du temps. Mon installation est prête et je sens que je vais vivre une soirée magique, à cet instant précis je me retrouve seul, les derniers touristes ont quitté les lieux. La brume se met à bouger relativement rapidement, sans doute à cause des changements de température. Progressivement l'atmosphère s'assombri et les premières lueurs de Ribeauvillé percent la couche de brouillard, un véhicule circule sur la route du versant opposé. Puis arrive l'instant que j'attendais précisément; l'heure bleue, ce petit moment où l'atmosphère se retrouve entre chien et loup. Les lumières de la ville sont clairement identifiables mais la nuit n'est pas encore totalement tombée LIEN PHOTOLIVE Progressivement la nuit tombe et les ténèbres s'emparent des cieux, j'en profite une dernière fois pour opposer ces lumières artificielles aux lumières cosmiques Puis je repars cette fois-ci en voiture plein nord pour rejoindre le Monastère du Mont St-Odile qui offre une vue plongeante sur la plaine alsacienne, même spectacle là-haut avec une inversion marquée lors de la montée, -5°C en plaine et +2.5 à 700m soit un bel écart pour moins de 500m d'altitude d'écart. Un hameau se retrouve isolé du monde avec la constellation d'Orlon et sa fameuse nébuleuse Puis on attaque une vue un peu déroutante de la plaine mais parfaitement conforme à ce qui était visible. Les quelques lueurs sur les sapins à gauche proviennent du monastère juste derrière moi (qui est un lieu touristique) Ce panoramique s'étire de la grand ourse à gauche jusqu'à Orion à droite Voilà pour cette petite sortie ! Mon profil Photolive Ma page photo sur facebook Mon profil photo sur 500px Il me reste qu'à vous souhaiter un bon début pour 2017 ! Tchusss