Aller au contenu


mistral noir


  • Veuillez vous connecter pour répondre
9 réponses à ce sujet

#1 Jeff04

Jeff04

    Cumulus mediocris

  • Conseil d'Administration
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 868 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Digne les Bains (04) [600m] / Toulouse (31)

Posté 29 février 2004 - 21:56

Quel est la configuration pour avoir un mistral noir en vallée du Rhône et en Provence? Quel est son champ d'action? C'est une question que je me pose et surtout comment avec les modèles ont peu prévoir ce mistral noir? Merci de vos réponses. :blink:

#2 CyrilD44

CyrilD44

    Cumulonimbus capillatus

  • Adhérent Infoclimat
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 677 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Nantes (Loire Atlantique 44)

Posté 29 février 2004 - 23:22

C'est un phénomène qui arriverait plutot avec une dépression assez creuse centrée sur la Suisse qui dirigerait un flux de Nord dans la Vallée du Rhône : avec le Massif Central d'un côté et les Alpes de l'autre, l'air descendant est comprimé et de fortes rafales de vent de direction Nord ont lieu . Pour la Provence, c'est un peu plus compliqué, une dépression assez creuse aussi devrait être centrée un peu plus à l'Ouest de la Suisse pour que les précipitations puissent atteindre cette région . Sinon, je ne vois pas trop comment le mistral noir pourrait naitre .

#3 Invité_gbl_*

Invité_gbl_*
  • Invités

Posté 01 mars 2004 - 14:40

Le mistral noir est celui qui s'accompagne de mauvais temps. Il se forme ainsi . Il y a une dépression vers le Golfe de Gênes ; classiquement , le vent souffle sur la Vallée du Rhône du NW , mais en altitude, le flux vient du SE ; la rencontre provoque la formation de nuages et des précipitations ( souvent de la neige en hiver) . J'ai vu des cas où en surface le mistral soufflait à 60 km/ à Montélimar ou à Orange , alors qu'au sommet du Ventoux ( à l'époque où l'observatoire était encore en service), le vent de SE soufflait à 100 km/ h...

#4 sacréfilou

sacréfilou

    Cumulus humilis

  • Adhérent Infoclimat
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 1 207 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Nice + Monaco

Posté 01 mars 2004 - 15:05

Bonjour :D Je rajouterai qu'il existe aussi une situation favorable au mistral noir, mais très rare : celle ou 2 fronts froids passent successivement dans un flux de Nord à quelques heures d'intervalle. Schématiquement, la traine du 1er "aspire" en quelque sorte les nuages pré-frontaux du 2ème F.F. Mais je n'ai observé ce cas que 3 ou 4 fois ces dernières années.. B) Et encore, il faut que la dépression de Gênes soit en fait plus proche de la Corse.. Philip

#5 Invité_Mathieu_*

Invité_Mathieu_*
  • Invités

Posté 01 mars 2004 - 18:11

Avez vous des dates d'exemples de mistral noir? Il y aurait donc cisaillement de vent (déphasage de la dépression entre le sol et l'altitude?)

#6 nico26

nico26

    Cumulus humilis

  • Adhérent Infoclimat
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 1 126 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Marseille 1er

Posté 02 mars 2004 - 11:03

Je ne sais pas si il s'agit réelement de Mistral Noir, mais les épisodes neigeux du 20-21/11/1999 et 14/12/2001 était accompagné de Mistral, concernant la 2ème date je pense qu'il s'agit d'un cas de Mistral Noir car il s'agissait de retours d'est (Mistral à 60km/h, -7°C, 6cm de neige... brrr).
ASSOCIATION INFOCLIMAT, La météo passionnément !
Soutenez le site et le forum en devenant adhérent de l'association !
17€/an ou 9€/an pour les -18ans, lycéens et chômeurs
http://asso.infoclimat.fr

#7 Jeff04

Jeff04

    Cumulus mediocris

  • Conseil d'Administration
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 868 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Digne les Bains (04) [600m] / Toulouse (31)

Posté 02 mars 2004 - 12:07

Si je me souviens bien, on avait eu un épisode de mistral noir le 16 Février 2003: il avait neigé sur le pourtour méditerranéen, avec du mistral.

RAPPEL du 16 Février 2003: Pour cet épisode de neige une vigilance de niveau orange (niveau 3) avait été mis en place par Météo-France sur le Gard, les Bouches du Rhône, le Vaucluse et le Var.
Il avait neigé à partir de 100-150m d'altitude. Météo-France (dans son bulletin de suivi) avait relevé entre 3-5 cm généralement, et jusqu'à 10cm vers Meyrargues.


#8 Invité_Mathieu_*

Invité_Mathieu_*
  • Invités

Posté 02 mars 2004 - 18:36

Je vais prendre le cas du 21 novembre 99 car c'est assez intéressant
Voici la situation ce jour:

Image IPB

Il y a une dépression en basse couche (lignes blanches (isobares)) centrée sur la Sardaigne, en suivant les isobares on a bien une situation à Mistral donc vent de nord dans la vallée du Rhone. (rappel que le vent tourne ds le sens inverse des aiguilles d'une montre autour d'une dép).

Mais en altitude à 500 hPa (vers 5000m) avec les plages de couleurs on voit que la dépression est centrée vers Midi Pyrénées (couleur bleu vert) et donc là avec elle le flux sur Paca est contraire au mistral car il vient du sud.
On a donc l'alimentation humide en altitude, typique des situations à précipitations dans cette région, mais le déphasage entre la surface et l'altitude fait que la dépression de surface amène l'air froid en basse couche et permet aux flocons de ne pas fondre.


Ceci est très bien visible sur le radiosondage de Nimes du 21 à 00h:

Image IPB

A gauche c'est l'échelle des niveaux (on a le 500hPa qui correspond au niveau des plages de couleur de la carte ci dessus) et les altitudes correspondantes sont incrustées à coté. Donc en bas c'est la surface et plus on va vers le haut, plus l'altitude augmente.
En bas c'est la T°
A droite on a les flèches du vent (direction et vitesse en noeud, la pointe des flèches indiquant là où le vent se dirige).
Là dessus on voit très bien qu'au sol le vent est plein nord sous l'influence de la dépression de Sardaigne.
Au niveau 800 on est encore sous son influence (vent de NE)
Au niveau 700 l'influence de la dépression pyrénéenne se fait sentir avec le vent au SE
A 600 hPa et au dessus c'est elle qui commande totalement avec le vent plein sud puis SO.

Une autre remarque sur ce radiosondage (radiosondage on abrège RS), c'est la présence d'air sec à partir de l'altitude où la dépression pyrénéenne marque son influence avec la T° du point de rosée qui chute. On a donc un 2eme paramètre en plus du vent qui nous indique l'influence de cette dépression pyrénéenne.
Cet air sec peut provenir des hauts plateaux espagnols ou d'Afrique du nord.

Modifié par Mathieu, 02 mars 2004 - 18:37 .


#9 Jeff04

Jeff04

    Cumulus mediocris

  • Conseil d'Administration
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 868 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Digne les Bains (04) [600m] / Toulouse (31)

Posté 03 mars 2004 - 18:05

Merci Mathieu :blink: pour cette explication, qui a éclairé ma lumière sur ce phénomène pas très habituel dans le sud de la france par rapport au mistral. Et surtout avec cartes comme illustration. Et de rappeler aussi quelques (petites) notions de météo de base (sens de rotation...) Par contre, comment lit-on un radiosondage?

#10 Invité_gbl_*

Invité_gbl_*
  • Invités

Posté 04 mars 2004 - 17:14

On peut lire l'étude sur l'épisode de novembre 1999 dans "La Météorologie" d'août 2002, n°38




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)