Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Quercus

El Niño - La Niña

Recommended Posts

Posted (edited)

Location : Marseille (13) (alt : 40m) et Gap (05) (alt : 780m)
il y a 2 minutes, serge26 a dit :

Fréquent non , mais deja arrivé oui

 

Ok ! 

Ce qui est plutôt rare voir inédit comme le dis très bien @Yoann44 plus haut c'est que malgré l'épisode de La Nina le réchauffement est toujours important.. Comme si l'inertie du dernier épisode d'El Nino était toujours en cours ! 

En espérant que cela ne fasse pas comme 2 vagues qui se rejoignent pour en former une plus grosse encore. Car si le prochain épisode d'El Nino arrive sur un contexte encore assez chaud, ça risque d'être la surchauffe !

Edited by Iefan
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nous aurions donc, a priori, un paramètre supplémentaire pour la prévision saisonnière de l'automne et l'hiver prochain: une QBO au mini (temps de chute sur plusieurs mois + inertie de 2 mois il me semble), activité solaire abyssale, et El Nino de retour.

Des débuts d'indices utiles à la prévision.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )
il y a une heure, Riki58 a dit :

Nous aurions donc, a priori, un paramètre supplémentaire pour la prévision saisonnière de l'automne et l'hiver prochain: une QBO au mini (temps de chute sur plusieurs mois + inertie de 2 mois il me semble), activité solaire abyssale, et El Nino de retour.

Des débuts d'indices utiles à la prévision.

 

tout à fait, c'est à surveiller. La phase QBO Est est en attente, on apercois d'ailleurs cette phase très forte entre 1 et 10 hpa depuis deja septembre dernier avant que celle-ci se propage à 30 hpa d'ici le mois de mai:

 

558143ecmwfzmuf2401.gif

 

Cette phase Est est d'ailleurs costaud, c'est à surveiller. Concernant l'automne et l'hiver prochain, pas de doute de savoir que le QBO sera bien dans sa phase Est avec une activité solaire très basse c'est les gros point essentiels. Le point d'interrogation c'est El Nino. Quel type d'El nino aura lieu? on ne le sait pas encore. El Nino modiki est davantage favorable à une NAO négative qu'un El Nino classique excepté lorsque celui-ci est en dessous du seuil de 1,5°. Un évènement fort el Nino ou la NINA sont défavorables aux NAO-

 

Juste un retour sur l'hiver actuel, l'évènement et le type CP la NINA a clairement fonctionné avec une NAO fortement positive récurrente. On tient donc vraiment quelques choses de fiable sur les évènements la NINA. La NIna de type EP ( Anomalie froide à l'est du pacifique) est un mode déclencheur d'une NAO-. A l'inverse, la NINA de type CP ( anomalie froide à l'ouest du Pacifique comme c'est le cas d'ailleurs en ce moment) est clairement favorable à une NAO+

Edited by mike

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Sky Blue
Il y a 2 heures, Riki58 a dit :

Nous aurions donc, a priori, un paramètre supplémentaire pour la prévision saisonnière de l'automne et l'hiver prochain: une QBO au mini (temps de chute sur plusieurs mois + inertie de 2 mois il me semble), activité solaire abyssale, et El Nino de retour.

Des débuts d'indices utiles à la prévision.

Laissons quand même cet hiver finir avant de tirer des plans sur la comète pour l'hiver prochain avec des indices encore changeant et dont certains restent à discuter.  

Méfiance de certaines théories fumeuses des solaristes.

Je constate une chose, c'est qu'on nous bassine avec une activité solaire faible depuis lontemps, mais la surchauffe globale continue. 

C'est du factuel et pas de la fumisterie intellectuelle.

28961_irradiance_solaire.png

Edited by Sky Blue

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Marseille (13) (alt : 40m) et Gap (05) (alt : 780m)
il y a une heure, Sky Blue a dit :

Laissons quand même cet hiver finir avant de tirer des plans sur la comète pour l'hiver prochain avec des indices encore changeant et dont certains restent à discuter.  

Méfiance de certaines théories fumeuses des solaristes.

Je constate une chose, c'est qu'on nous bassine avec une activité solaire faible depuis lontemps, mais la surchauffe globale continue. 

C'est du factuel et pas de la fumisterie intellectuelle.

 

 

C'est fou le " décrochage " qu'on peut observer sur ton graphique depuis les années 2000. Car avant, on voyait très bien la corrélation entre activité solaire importante et réchauffement. Mais depuis le début des années 2000 l'activité solaire est en baisse et pourtant le graphique des températures continue de monter... Que ce que ce serait si l'activité solaire était au plus haut ? 

 

On sent que la machine globale est en train de s'emballer. 

Edited by Iefan
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Normandie
Le 17/02/2017 à 17:28, Sky Blue a dit :

Laissons quand même cet hiver finir avant de tirer des plans sur la comète pour l'hiver prochain avec des indices encore changeant et dont certains restent à discuter.  

Méfiance de certaines théories fumeuses des solaristes.

Je constate une chose, c'est qu'on nous bassine avec une activité solaire faible depuis lontemps, mais la surchauffe globale continue. 

C'est du factuel et pas de la fumisterie intellectuelle.

28961_irradiance_solaire.png

 

 

En même temps, l'irradiance varie de 1/1000 quand la température le fait de 3/100 (sur l'échelle totale de l'effet de serre) comment voudrais tu qu'il y ait un quelconque rapport ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Sky Blue

Peu importe, la n'est pas le sujet.

Par contre:

Citation

Au cours des 30 dernières années, le soleil a eu plutôt tendance à se refroidir légèrement. Soleil et climat ont donc été dans des directions opposées. Cet état de fait a amené un certain nombre de scientifiques à conclure indépendamment l'un de l'autre que le soleil ne peut être la cause du réchauffement climatique de ces dernières années.

Le soleil, cause du réchauffement climatique, est l'un des mythes les plus tenaces et les plus communément répandus. Cet argument est étayé par la sélection biaisée de données, montrant des périodes passées où soleil et climat suivaient les mêmes tendances mais sans tenir compte des dernières décennies où les deux divergent. 

 

Edited by Sky Blue

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Normandie

Le soleil seul ne réchauffe la terre que jusqu'à - 18°C, le reste c'est l'effet de serre salvateur qui compense.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)
Le 10/02/2017 à 10:41, Yoann44 a dit :

La zone Nino 1+2 est en train de nettement se réchauffer, caractéristique de la naissance probable d'un nouvel el nino...

 

En rapport avec la zone 1+2, voici les 2 derniers mois à Lima:

84628_JAN_FEB17.png

 

Ce couple janvier/février est aussi chaud que celui de 2016 en plein Niño. Si l'on regarde les extrêmes on va même plus loin cette année: en txx janvier 2017 bat janvier 2016 de presque 2°c, et en tnx janvier et février 2017 battent 2016. Les valeurs de tn > 25°c n'ont pas été vues depuis le Niño 1997/98, et l'on enregistre également des Td moyens pas vus depuis cette époque là. Sur les 11 jours avec Tx > 30°c relevés en janvier depuis 2000,  2017 en compte 9 !

 

 

  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Marseille (13) (alt : 40m) et Gap (05) (alt : 780m)

La NOAA indique maintenant qu'il y a 50% de chance pour qu'un épisode d'El Nino ait lieu en 2017. 

Et que selon la plupart des modèles celui-ci sera atteint en Juillet 2017.

20170228.poama_nino34.png

  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement, le phénomène upwelling (remontée d'eau chaude) commence à être vu par les modèles.

 

Longitude-Depth Temperature Near Equator

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Nanuq a dit :

Effectivement, le phénomène upwelling (remontée d'eau chaude) commence à être vu par les modèles.

 

Longitude-Depth Temperature Near Equator

Je pense que tu fais une confusion, ce qu'on voit est la remontée d'anomalies de température - froide (et non chaude d'ailleurs) du côté péruvienne, chaude au centre du Pacifique. Ce n'est en rien un upwelling dans le sens ou ça ne correspond pas à une remontée physique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Tomar a dit :

chaude au centre du Pacifique. Ce n'est en rien un upwelling dans le sens ou ça ne correspond pas à une remontée physique.

 

Selon la NOAA, il semble que si. Je n'y croyais pas mais bon, il semble bien que se soit le début d'une onde de Kelvin chaude mais il est encore très tôt...

Et c'est bien une remontée chaude au centre du pacifique que je mentionne, la première. Elle ne sera peut être pas prise en compte au mois d'août, à voir..

Les prévisions sont ce qu'elles sont et il est arrivé souvent par le passé (comme en 2013 et début 2014.. on devrait pouvoir retrouver les docs) que les analystes annoncent un événement qui finira par avorter.

Pour le moment, le PDO et l'océan indien ne colle pas avec l'évolution Nino donc, prudence.

 

http://image.noelshack.com/fichiers/2017/10/1489016483-capture-d-ecran-2017-03-09-a-00-38-23.png

Edited by Nanuq

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Nanuq a dit :

 

Selon la NOAA, il semble que si. Je n'y croyais pas mais bon, il semble bien que se soit le début d'une onde de Kelvin chaude mais il est encore très tôt...

Et c'est bien une remontée chaude au centre du pacifique que je mentionne, la première. Elle ne sera peut être pas prise en compte au mois d'août, à voir..

Les prévisions sont ce qu'elles sont et il est arrivé souvent par le passé (comme en 2013 et début 2014.. on devrait pouvoir retrouver les docs) que les analystes annoncent un événement qui finira par avorter.

Pour le moment, le PDO et l'océan indien ne colle pas avec l'évolution Nino donc, prudence.

 

http://image.noelshack.com/fichiers/2017/10/1489016483-capture-d-ecran-2017-03-09-a-00-38-23.png

Oui, il y a bien un réchauffement depuis qqs semaines et l'esquisse une onde Kelvin vers l'est. Mais c'est le déplacement d'une onde de chaleur, pas le déplacement physique d'une masse d'eau. Rien à voir avec un upwelling.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et que vois tu en Nino 1+2 selon l'ano que j'ai posté ( surface et à 300m de profondeur) ? On est d'accord, c'est tout petit mais c'est un upwelling (selon l'évolution MJO dernièrement).

 

Edit:

 

Citation

Oui, il y a bien un réchauffement depuis qqs semaines et l'esquisse une onde Kelvin vers l'est

 

Qu'est ce qu'une onde de Kelvin si ce n'est un effet d'upwelling ?

 

 
Edited by Nanuq

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, Nanuq a dit :

Et que vois tu en Nino 1+2 selon l'ano que j'ai posté ( surface et à 300m de profondeur) ? On est d'accord, c'est tout petit mais c'est un upwelling (selon l'évolution MJO dernièrement).

 

Edit:

 

 

Qu'est ce qu'une onde de Kelvin si ce n'est un effet d'upwelling ?

 

 

Mais non, l'onde Kelvin comme son nom l'indique, c'est une onde qui se déplace - ici une anomalie de chaleur. 

C'est exactement comme une vague, ou une oscillation sur une corde, ou une onde sonore.

C'est un effet qui se déplace, pas de la matière (comme ça l'est pour l'upwelling).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Forbach, Moselle.

En pratique on parle bien de phase de downwelling/upwelling associées à la propagation d'une onde de Kelvin (respectivement, approfondissement/remontée de la thermocline). Il y'a donc des déplacements physiques de masses d'eau mais c'est à relier au phénomène dans son ensemble; l'onde de Kelvin est couplée au champ de vent et de nébulosité. Ils en parlent ici par exemple : https://www.climate.gov/news-features/blogs/enso/oceanic-kelvin-waves-next-polar-vortex 

Après, en effet, il faut faire attention à ne pas confondre les déplacements d'eau et les déplacements d'anomalies. 

Edited by Higurashi
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

Dans un milieu inerte et homogène la chaleur se dissipe/dilue uniformément, c-à-d elle se propage dans toutes les directions en s'atténuant. Donc si une onde de chaleur se déplace c'est que forcement le support (liquide ou gazeux) de cette chaleur se déplace aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, mottoth a dit :

Dans un milieu inerte et homogène la chaleur se dissipe/dilue uniformément, c-à-d elle se propage dans toutes les directions en s'atténuant. Donc si une onde de chaleur se déplace c'est que forcement le support (liquide ou gazeux) de cette chaleur se déplace aussi.

Là le milieu n'est ni homogène (thermocline) ni inerte (courant équatorial) . Et on a une onde non pas de chaleur mais d'anomalie de chaleur qui ne correspond pas à un déplacement du support (sauf, Higurashi a raison de le préciser, pour la phase initiale de downwelling puis éventuellement upwelling - upwelling qui ne correspond pas à la remonté d'anomalies chaudes au niveau du Pacifique est près des côtes, telle qu'on le voit dans un post de nanuq un peu plus haut, je préfère le préciser aussi).

La propagation de l'onde d'anomalie thermique vers l'est (l'onde Kelvin) n'est pas portée par un déplacement du support (même si rien n'est statique).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Tomar a dit :

upwelling qui ne correspond pas à la remonté d'anomalies chaudes au niveau du Pacifique est près des côtes, telle qu'on le voit dans un post de nanuq un peu plus haut

 

On fait avec ce que l'on a hein!^^ C'est tout petit, on est bien d'accord. Comme je l'ai dis plus haut (maladroitement je l'admet), nous verrons bien au mois d'août 2017 ce qu'il en reste.

Je mets l'exemple de 2014 comme expliqué dans mes posts précédent:

 

Animation 3 Cross Section

 

Pour janvier, février et mars:

 

Animation 2 - GODAS Equatorial Cross Section

 

Pour le upwelling:

 

Animation 3 - ECMWF Début 97-98 El Nino Section transversale

 

Et notre ano actuel (cliquez sur le lien, des fois sa marche..ou pas!):

 

Équatoriale Simulation de température

Equatorial Pacific Temperature Depth Animation

Pour le coup, l' upwelling (esquisse d'une onde de Kelvin), sa bouge pas des masses!

 

Nanuq

 

Edited by Nanuq

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nanuq

 

Au vu de ton dernier post, je ne suis pas certain que tu ais compris la dynamique de l'onde Kelvin.

A la base, tu as pendant des mois un empilement d'eau chaude  à l'ouest du Pacifique (du côté Australie/Indonésie), dû au courant équatorial qui va d'est en ouest et qui accumule l'eau chaude de surface à l'ouest.

Cet empilement génère le downwelling, une poussée d'eau chaude vers le bas, tout à l'ouest du Pacifique équatorial.

Cette poussée (qui correspond en effet à un déplacement physique, vertical), déstabilise la thermocline et va générer l'onde Kelvin, qui se déplace d'ouest en est.

Mais cette onde, ce n'est pas un déplacement de masse d'eau, ce n'est pas un courant marin sous la surface, bien qu'il y ait bien un transfert de chaleur vers l'est.

 

L'upwelling associé c'est encore autre chose, c'est juste un rebond (toujours verticalement) de la thermocline à l'ouest du Pacifique, qui remonte après la poussée initiale.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

On parle de la même chose Tomar et c'est ce que représente les graphiques que j'ai posté. Je n'ai pas parlé de courant marin mais de remontée d'ano chaude (tout comme un SSW en hiver).. Un upwelling  est associé au phénomène Nino. Il y a un empilement , minime, d'eau "tiède" (comparaison avec mars 2014) depuis fin 2016 qui créer en mars 2017 une petite onde de Kelvin (rebond donc upwelling) qui apparaît dans les ano de températures mais c'est très faible. Il n'y a presque pas de rebond parce que l'ano (par rapport à une période de référence, pour le mois de mars 2016, pour l'empilement d'eau chaude) est très faible. C'est peut être la première onde et il se peut qu'il y en ait une nouvelle d'ici juillet (exemple de 2015). Ce sont les prévision de la NOAA sur la venue future d'un petit Nino.

Selon la NOAA, l'onde de Kelvin est presque passée (trait-tillé) . C'est la remontée d'ano chaude comme expliqué dans mes posts.

 

http://image.noelshack.com/fichiers/2017/10/1489016483-capture-d-ecran-2017-03-09-a-00-38-23.png

Il y a 3 heures, Tomar a dit :

A la base, tu as pendant des mois un empilement d'eau chaude  à l'ouest du Pacifique (du côté Australie/Indonésie), dû au courant équatorial qui va d'est en ouest et qui accumule l'eau chaude de surface à l'ouest.

 

C'est l'évolution MJO pour l'empilement d'eau chaude..de l'océan à l'atmosphère. L'océan indien (neutre) n'est pas en phase pour le couplage (MJO) avec l'océan pacifique mais tout peut évoluer rapidement. Il faudra attendre juin-juillet (période la plus favorable à l'équateur) pour savoir comment les choses vont bougé mais la venue d'une première onde de Kelvin est plutôt favorable à l'arrivée d'un El-Nino.

 

 

IOD SST plume graphs from POAMA forecasts, updated daily

 

http://www.cpc.ncep.noaa.gov/products/MD_index.shtml

 

Edit: Plus il y aura d' interaction entre l' océan Indien et Pacifique (MJO=> indice SOI), plus il y aura de chance de voir le décrochement d'une onde de Kelvin pour l'océan. On est bien d'accord que les Alizées sont le phénomène moteur au départ est que les oscillations océanique comme le PDO jouent un rôle important et interagissent avec l'ENSO en amplifiant ou en diminuant l'interaction. Pour l'atmosphère, la convection MJO créera des ondes de Rossby troposphérique (régimes de temps de Cassou) et stratosphérique (SSW, elles mettent trois mois pour déranger le vortex polaire stratosphérique). Même en phase Nada, la MJO aura des convections qui influenceront le climat mais, l'évolution ENSO favorise certains régimes de temps. Les convections intéressantes pour un SSW pour l'hémisphère Nord commence en septembre,octobre ...

Plus il y aura de convection MJO selon l'ENSO, plus le QBO se retrouvera perturbé (2016) ou accentué.

L'ENSO joue un rôle au niveau de l'équateur pour l'évolution du QBO mais il n'est pas le seul parce que l'évolution QBO est encore mal comprise.

La Nina créé des ano SST chaudes près de l'Australie (c'est l'inverse pour El-Nino) et il se peut que l'onde de Kelvin mentionné par la NOAA soit le retour à la normal du système ou, une future évolution en Nino.

 

Nanuq

 

Edited by Nanuq
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Vaucluse

D' après la plupart des organismes de prévisions, en ce début mars , la probabilité qu' un évènement nino ait lieu d' ici la fin de l' année augmente légèrement , par rapport à la moyenne des prévisions du mois dernier . La probabilité dépasse désormais les 50 pourcents .

 

http://iri.columbia.edu/our-expertise/climate/forecasts/enso/current/

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Nanuq a dit :

 

 

On parle de la même chose Tomar et c'est ce que représente les graphiques que j'ai posté. Je n'ai pas parlé de courant marin mais de remontée d'ano chaude (tout comme un SSW en hiver).. Un upwelling  est associé au phénomène Nino. Il y a un empilement , minime, d'eau "tiède" (comparaison avec mars 2014) depuis fin 2016 qui créer en mars 2017 une petite onde de Kelvin (rebond donc upwelling) qui apparaît dans les ano de températures mais c'est très faible. Il n'y a presque pas de rebond parce que l'ano (par rapport à une période de référence, pour le mois de mars 2016, pour l'empilement d'eau chaude) est très faible. C'est peut être la première onde et il se peut qu'il y en ait une nouvelle d'ici juillet (exemple de 2015). Ce sont les prévision de la NOAA sur la venue future d'un petit Nino.

 

Justement non.

El Niño ce n'est un un upwelling d'eau tiède , c'est au contraire une diminution de l'upwelling froid (du côté du Pérou) pour sa partie la plus orientale.

Un upwelling c'est une remontée d'eau froide des profondeurs, pas une remontée tiède.

Et le rebond ce n'est pas ce que tu décris, ce rebond est cantonné tout à l'ouest du Pacifique, ce n'est pas la propagation de l'onde d'anomalie.

Ta façon de présenter est un peu confuse.

Il faut bien séparer downwelling (et le rebond upwelling, dans la même zone du Pacifique ouest), qui est un mouvement physique, et la propagation de l'onde Kelvin, qui n'est pas un déplacement de matière mais une propagation d’anomalie thermique (comme une vague). Et sa remontée vers la surface en se propageant vers l'Est n'est pas un upwelling.

Edited by Tomar

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...