Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

El Niño - La Niña


Quercus
 Share

Recommended Posts

Évolution actuelle et future de l'ENSO

 

Ce post se découpe en deux parties, l'une abordant l'évolution présente de l'ENSO et la seconde l'évolution future (automne/hiver).

 

Évolution actuelle de l'ENSO

 

Actuellement, la circulation atmosphérique commence à se mettre en mode "La Nina" avec une augmentation soudaine du SOI que la fig. 1 met en évidence, une phase de vent d'est dans le Pacifique équatorial et une chute de la température de l'eau associée à un refroidissement de la surface sous-jacente de l'océan depuis quelques jours.

 

L'ensemble de ces facteurs trahit potentiellement la mise en place d'un épisode "La Nina" depuis quelques jours, donc potentiellement son début.

 

1308765269_SOIanno.png.3d9045ddc4cc8752e17c5f6ccfd33907.png

(Fig.1 - Évolution du SOI depuis Janvier 2019 - BOM)

 

Au sein de la première figure montrant l'évolution du SOI (Southern Oscillation Index), 5 périodes temporelles sont identifiées, à savoir une phase El Nino de Février 2019 à Janvier 2020, suivi d'un retour à des conditions neutres, suivi d'une phase de mise en place de La Nina durant l'été et l'automne 2020 ayant atteint son paroxysme au cours de l'hiver avant de perdre en intensité.

 

Une nouvelle phase de mise en place de La Nina, a priori plus rapide que la précédente se met en place et démontre que l'atmosphère est dans des conditions favorables au lancement de La Nina (couplage).

 

La figure 2 met en avant l'évolution des Alizées depuis le 12 juin au sein de laquelle une intensification des vents d'est est visible depuis début juillet en lien avec l'augmentation du SOI, le refroidissement sous-jacent de l'océan et de surface.

 

633021484_u_anom_30.5S-5Nanno.thumb.gif.8f0aa909ccf3a2ac64c49308d449295a.gif

(Fig.2 - Évolution des alizées depuis le 12 juin - GFS)

 

La contenance thermique diminue de manière régulière depuis fin juin, en particulier à l'est du Pacifique tropical en réponse aux facteurs précédents :

 

694443808_HEATCONTENTanno.png.e12586178f2706248b059ce9a3c529e6.png

(Fig.3 - Anomalie de la température sous-jacente de l'océan)

 

On peut extrapoler que la zone à l'est (140-80°W) va se refroidir plus vite que la zone à l'ouest (120°E-160°W) car ce dernier est bien plus proche de la surface dans cette zone que dans l'autre, ce qui peut donner une indication du type de Nina à venir (CP ou EP) de manière vague, les choses pouvant encore changer (le type probable actuellement serait plutôt EP).

 

Ainsi, le SOI, les Alizées et la contenance thermique de l'océan sous-jacent va en faveur de l'initialisation de La Nina au cours du mois de juillet, se renforçant sans doute en Août.

 

Évolution future de l'ENSO

 

Cette seconde partie s'intéresse à l'évolution dans un avenir prévisible de l'état de l'ENSO sur la base des modélisations principalement mais aussi des règles statistiques et cycliques propres à l'ENSO comme la "double Nina".

 

Les modèles vont actuellement dans le sens d'une Nina modérée au cours de l'automne et de l'hiver à venir comme le démontre la figure 4 montrant la moyenne de l'ensemble multi-modèle sorti à 14h ce jour sur l'anomalie des SST de la zone 3.4.

 

1590557634_C3SENSOmoy.png.8238a9f80c45e3589a789a0d425cdbf5.png

(Fig.4 - Prévision des SSTA dans la zone 3.4 selon l'ensemble multi-modèle du 1er juillet (C3S))

 

La moyenne va dans le sens d'une faible Nina en décembre 2021. Néanmoins, la prévision présente un refroidissement significatif par rapport à la mise à jour de juin 2021 et la force de l'événement Nina pourrait être sous-estimée, un nombre conséquent de scénarios allant dans le sens d'une Nina modérée (<-1°C).

 

CFS et le BOM mettent en avant une Nina plus forte que la moyenne C3S, qui je rappelle ont été particulièrement bons pour anticiper la Nina de l'hiver dernier.

 

CFS-BOM.thumb.png.556b59217a796bd3bf50b191169b5b7c.png

(Fig.5 - Prévision des SSTA dans la zone 3.4 par le BOM et CFS)

 

Par ailleurs, la NOAA a émis une surveillance La Nina avec >50% de probabilités d'occurrence au cours de l'automne et de l'hiver 2021-2022.

 

 

Globalement, les modèles s'accordent donc dans le sens d'une deuxième Nina pour l'automne et l'hiver 2021-2022 de manière assez certaine.

Le type de cette dernière reste néanmoins largement à déterminer, des signaux allant dans le sens d'une Nina EP jusqu'en novembre ou décembre se recentrant en Nina CP au cours de l'hiver (CFS notamment), mais cela reste à confirmer.

 

L'ENSO suit par ailleurs des cycles bien défini au sein duquel les phases Nina peuvent durer plusieurs années, suivi d'une période Nino puis Nina et enfin un fort El Nino. La figure suivante met en avant ces cycles :

 

2031802108_ENSOcycle.thumb.png.fc44112297caf6f7395c4ddf3b69cc2f.png

(Fig.6 - Principales évolutions cycliques de l'ENSO depuis 1950 - Zone 3.4 (ClimateReanalyzer))

 

Ces phases cycliques sont particulièrement visibles depuis 1970 et se comportent généralement de la manière suivante : Super El Nino suivi d'une Nina plus ou moins forte (parfois une double Nina) puis un cluster d'événements El Nino suivi d'une période La Nina, généralement seule, parfois 2 d'affilées, et le cycle recommence, tandis qu'il arrive qu'un épisode El Nino se glisse entre deux Nina.

 

Ce graphique nous apprend que les épisodes de Double Nina sont les plus probables à la suite d'un Super El Nino, mais aussi après le cluster d'événements Nino (particulièrement court en 2019). Ainsi, il est cycliquement et statistiquement probable de connaître une deuxième Nina si l'on tient compte que les Nina modérées à fortes sont souvent suivies d'une seconde Nina l'hiver prochain (5 cas sur 7 si l'on considère Nina modérée comme <-1°C pendant plusieurs mois, soit 71.42% des cas).

 

Par ailleurs, ces cycles pourraient répondre à l'activité solaire associée à d'autres facteurs internes, mais ce n'est pas le but du post que d'expliquer d'où proviennent ces cycles (au-delà de la cellule de Walker, etc.)

 

Le PDO- couplé à La Nina, en fonction de son état (EP ou CP) pourrait favoriser des dorsales voire un NAO- ou un régime zonal au cours de l'hiver 2021-2022. On affinera d'ici septembre, c'est encore très tôt.

 

Synthèse

 

Ce post discutant des évolutions présentes et futures (dans un avenir prévisible) a permis de souligner l'importante probabilité d'une seconde Nina au cours de l'automne 2021 et de l'hiver 2021-2022 sur la base de récurrences cycliques et statistiques ainsi que l'évolution actuelle et prévue par les modèles saisonniers.

 

L'évolution présente va dans le sens d'une initialisation en cours d'un second épisode La Nina dont le type et les conséquences restent à déterminer, tandis qu'un épisode modéré est probable.

 

Lolman123

 

  • J'aime 8
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

  • Replies 940
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

C'est assez simple d'en faire une approximation permettant de visualiser les ordres de grandeur .. et se rendre compte que ça ne va pas changer le grand jeu climatique.   On commence par fai

Pour petite mise à jour de ce topic, le déclin d'El Niño version 2015-2016 est achevé, mais la mise en route d'une Niña version 2016-2017 reste encore en l'état actuel des choses bien difficile. Si on

Bon, alors histoire de s'amuser un peu, parce que c'est déjà pas assez le bo...el au niveau atmosphérique depuis quelques temps ... L'indice SOI est en plein plongeon, à ce rythme on pourrait mêm

Posted Images

Posted
L'abergement Sainte Colombe, Saône et Loire (71), 206m

Aujourd'hui l'anomalie de température de l'ENSO est repassé en négatif avec une chute plutôt très marqué depuis hier dans cette baisse de l'anomalie thermique qui avait déjà commencé un peu plus lentement fin juin/début juillet.

 

cdas-sflux_ssta7diff_global_1.pngnino34.png

 

On voit que la potentielle futur-Nina prend pour l'instant majoritairement dans la zone EP mais cela ne signifie pas pour autant que la potentielle futur-Nina sera EP :

 

nino3.pngnino4.png

 

cdas-sflux_ssta_global_1.png

Edited by matheo7125
  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Dans son bulletin d'avant-hier, le BOM est très prudent sur le retour de La Nina cet automne. ACCESS-S1, le modèle saisonnier du BOM, tout comme ceux du NCEP et du Met'Off, présentent des profils évoluant vers La Nina. Le renforcement des alizés et la hausse du SOI évoqués plus haut n'auraient pas un impact déterminant, note le BOM.

 

Citation

The El Niño–Southern Oscillation (ENSO) remains neutral with most oceanic and atmospheric indicators within the neutral range. The past fortnight has seen the Southern Oscillation Index (SOI) increase to +13.9 for the 30 days ending 18 July 2021, although this is mostly due to local sea surface pressure variations at Darwin and Tahiti. Additionally, trade winds are stronger than average in the western half of the Pacific, which may encourage some temporary cooling of the ocean surface. Most climate model outlooks indicate the central tropical Pacific Ocean is likely to cool over the coming months, with three of seven models surveyed by the Bureau indicating this cooling will be enough to reach La Niña thresholds in spring, with the remaining four models staying neutral. This forecast cooling may also be contributing to the outlook for above median rainfall for much of Australia in the coming months.

 

Moyennes comparées des sorties de juillet : pas d'El Nino en vue en tout cas.

 

ENSO_20210720.gif.e2400814cb950a607b6867b098d8eafd.gif

 

Évolution de la modélisation du Met'Off sur les trois derniers mois (mise à jour du 10 juillet) : tendance en refroidissement sortie après sortie. Évolutions similaires pour les zone 3, 4 et 1.2.

 

ENSO_MetOff_20210711.gif.a44fd0c6094c6cc67f10b2e9f57b3a1a.gif

 

Proposition du DWD, allant aussi vers un refroidissement modéré :

 

GCFS_TS_01_GLO_07_2021_345_en.thumb.png.7348f482e5792ab3c2caf2bc92bfc2ab.png

 

Sans surprise en regardant le premier graphe, le JMA du 9 juillet est dans la neutralité de l'indice (Nino 3) :

 

ENSO_JMA_20210709.gif.341f0d634c3158b3a20e0172fa95499d.gif

Edited by _sb
erreur de carte
  • J'aime 3
  • Merci 2
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

  • 1 month later...
Posted
Pierrelatte (confluent 26/07/30/84)

Ca mise en place est deja beaucoup moins nette que l'an dernier à la meme date ou l'anomalie negative etait plus marquée

Edited by serge26
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Le JMA évalue la probabilité d'une NINA à 30%, neutre à 70% (et donc un NINO à 0%), selon son bulletin d'hier et selon leurs critères.

  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites

Posted
Fontaine (à côté de Grenoble)

Dans sa réactu du 14 septembre, Bom nous propose une Nina modéré A918839E-CB2E-40E8-AE51-36FC447CAF6C.jpeg.768bb4e28ada9ef9c80382ff5a962402.jpeg 

image.thumb.png.a5e87449c2c9b5ab0553c73bd024cf41.png

Edited by ytpoff
  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Posted
Entrelacs/Albens73410 400M tout rond

Ceci ressemble selon les anomalies à une NINA un peu hybride entre EP et CP avec un noyau froid sur la zone des 120°W donc plutot EP mais une zone1/2 pas assez froide.

Ca ne donne pas tellement d'indication pour  l'hiver à venir au contraire je dirais.

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

  • 3 weeks later...
Le 03/10/2021 à 20:25, _sb a dit :

Peut-être la période 81-10 ?

Sur la période 91-20, les données sont à jour :

http://ds.data.jma.go.jp/tcc/tcc/products/elnino/index/

Si je ne me trompe pas, dans cette page il n'y a pas de lien pour les indices du J.M.A, (Japan Meteorological Agency) ??

 

Si non, quel est le lien ??

 

Merci

 

Williams

Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Euh ???

Ce sont tous des indices du JMA, les mêmes que celui que tu citais mais cette fois référencés sur la période 91-20. Normalement, les valeurs pour le mois N sont ajoutées vers le 10-12 du mois N+1.

Je t'ai mis le lien vers la page qui liste l'ensemble des données du JMA disponibles sur cette thématique. Si tu n'en veux qu'une en particulier, il te suffit de cliquer sur le lien correspondant et tu auras les données en format texte comme tu avais pour 81-10.

Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Les derniers bulletins du JMA (11 octobre) et du BOM (12 octobre) indiquent une évolution vers une Nina faible à modérée.

Les SST restent supérieures à la normale dans le Pacifique ouest, inférieures au centre et à l'est.

La température dans les niveaux inférieurs présente également une anomalie négative actuellement.

Cependant, en septembre, l'ENSO reste neutre. Le pic de Nina se présenterait comme l'an passé, vers fin décembre / début janvier. Le modèle américain est le plus « optimiste » avec près de -2°C d'anomalie, celui de MF le plus « pessimiste » avec tout juste -0.8°C d'anomalies (Nino 3.4).

 

Modèle ACCESS S1, du BOM :

 

bom.png.ba793571223e7e131dcae5c3b0da5864.png

 

20211012.sstOutlooks_nino34.png.e9fd4d584a421cf808e1cc63a615028c.png

 

 

Modèle System 8, de MF :

 

Plume_NINO34_202110.gif.d448eeaf3074b73ed5c51988082f67f4.gif

 

et du Met'Off (mise à jour du 10 octobre) :

 

nino34_anom_20211001.png

Edited by _sb
  • J'aime 4
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Posted
L'abergement Sainte Colombe, Saône et Loire (71), 206m

La Nina actuelle continue son chemin et pourrait potentiellement être bien plus intense que prévu initialement, alors que de nombreux organismes prévoyait une Niña faible avec une anomalie de -0,8°C courant novembre-décembre, en réalité nous avons déjà franchis ce seuil il y a une petite semaine :

 

 

A l'heure actuelle, CFS semble être celui qui est le plus en phase avec la situation actuelle, actuellement nous sommes proche de -0,9°C d'anomalie soit déjà assez proche du seuil de Niña modéré :

 

nino34.png

nino34MonadjPDFSPRDC.png

 

Pour l'instant la Niña n'a ni les caractéristiques d'une CP, ni d'une EP même si la zone Nino 3 est actuellement plus froid que la Niño 4, cependant les modèles tendent à un basculement en EP courant novembre mais cela reste bien sûr largement à confirmer :

 

cdas-sflux_ssta_global_1.png

nino3.png

nino4.png

 

Les futur conséquences que pourrait avoir la Niña restent encore très flou car cela dépendra bien sur de si elle est EP ou encore CP, et de son intensité, les conséquences d'une forte Niña EP sont par exemple assez mal connue étant donné leur rareté, les Niña fortes sont généralement plus souvent de type CP.

  • J'aime 6
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...