Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Suivi de l'activité solaire et aurorale


Recommended Posts

  • 1 month later...
  • Replies 2.1k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

juste à l'instant

Attention quand même en latitude géomagnétique, il y a une grosse différence entre l'Amérique du l'Europe. 55° chez nous c'est le sud de l'Angleterre et les Pays Bas le nord de l'Angleterre et le Dane

Le soleil est bien actif ces jours-ci, plus de doutes, le cycle 25 commence à bien prendre. https://www.spaceweatherlive.com/fr/activite-solaire.html    54 tâches solaires actuellement.

Posted Images

Posted
Sainte-Maure-de-Touraine (37) ( 30km au Sud de Tours)

Eruption solaire modérée de classe M1.1 ce matin depuis la région AR 2816. Pas de CME associée, mais de nouvelles éruptions de classe C ne sont pas à exclure, une classe M n'est également pas impossible ces prochaines heures et ces prochains jours. 

 

 

Link to post
Share on other sites

Posted
Paris XIII ; Pleslin-trigavou (22)

Le soleil est bien actif ces jours-ci, plus de doutes, le cycle 25 commence à bien prendre.

https://www.spaceweatherlive.com/fr/activite-solaire.html 

 

54 tâches solaires actuellement. 

C'est un niveau qui a été atteint seulement 2 jours depuis fin 2017

http://www.sidc.be/images/wolfjmms.png

 

Pour le moment l'évolution est plutôt conforme aux prédictions.

Le nouveau cycle solaire devrait être assez similaire à son prédécesseur, voir peut être un peu plus actif.

A suivre

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Posted
Sainte-Maure-de-Touraine (37) ( 30km au Sud de Tours)

Succession de classe C depuis le milieu de la nuit, une classe M isolée n'est pas à exclure si cette activité se poursuit. Le taux d'absorption atteint jusqu'à 10 voir 15 MHz depuis plusieurs heures sur l'Europe et plus particulièrement l'Afrique. 

 

Une CME ce serait produite après l'éruption C3.9 vers 4h30, le coronographe STREREO indique que la vitesse d'éjection de cette CME aurait atteint 760 km/s ; l'image SDO du canal 193 angströms démontre également cette éjection de plasma . Selon le modèle WSA-ENLIL, celle-ci ne semble pas géo-effective et elle ne devrait donc pas impacter notre magnétosphère

 

1180130600_Sanstitre.png.d213c5c2823a997a37aa2e6ab515fdec.png

 

 

apr22_2021_c.gif

 

Edited by Météodu37
  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Il y a 10 heures, Météodu37 a dit :

Succession de classe C depuis le milieu de la nuit, une classe M isolée n'est pas à exclure si cette activité se poursuit. Le taux d'absorption atteint jusqu'à 10 voir 15 MHz depuis plusieurs heures sur l'Europe et plus particulièrement l'Afrique. 

 

Une CME ce serait produite après l'éruption C3.9 vers 4h30, le coronographe STREREO indique que la vitesse d'éjection de cette CME aurait atteint 760 km/s ; l'image SDO du canal 193 angströms démontre également cette éjection de plasma . Selon le modèle WSA-ENLIL, celle-ci ne semble pas géo-effective et elle ne devrait donc pas impacter notre magnétosphère

 

1180130600_Sanstitre.png.d213c5c2823a997a37aa2e6ab515fdec.png

 

 

apr22_2021_c.gif

 

Coucou, il y aurait bien une composante vers la Terre pour dimanche, la NOAA va prévoir un risque ou possibilité d'atteindre G 2 

Et ca continu ça y est de belles analyses sont disponible avec l'activité renaissante de notre astre 

image.thumb.png.8dc90766521bd2ab3b799ae025c3be21.png

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Sainte-Maure-de-Touraine (37) ( 30km au Sud de Tours)

Ces dernières heures, plusieurs petites classes C se sont succédées dont une classe C8.5. La région AR 2816 (classe magnétique Bêta CAO) est la principale cause de ces éruptions mais celle-ci présente une lente désorganisation, le conflit magnétique est moindre mais des éruptions de classe C restent encore possible, une classe M semble cependant de moins en moins probable. 

 

Après une éruption de classe C3 produite par la région AR 2816, une CME s'est effectivement produite en produisant un halo de niveau IV avec une radio émission de type II. Une majeure partie de ce nuage de plasma semble être dirigé vers l'Est voir Sud-Est, une petite partie de ce nuage pourrait être légèrement en direction de la Terre. Compte tenu de la vitesse et de la faible signature du halo, on ne s'attend pas à un gros impact sur notre magnétosphère. 

 

apr22_2021_cme.gif

 

L'impact de cette CME par coup oblique devrait donc rester faible, avec une faible vélocité au niveau du vent solaire et une densité de plasma plutôt moyenne, l'activité géomagnétique devrait rester à des niveaux faibles sous nos latitudes. Une tempête mineure de classe G1 (jusqu'à Kp=4 voir 5) n'est pas à exclure sous nos latitudes (Etats-Unis, Nord de l'Europe...), le niveau G2 n'est pas à exclure sous les hautes latitudes (jusqu'à Kp=6).

 

1784538637_Sanstitre.png.b369dbcb2020f0a9d7ff501d85673fe3.png

Link to post
Share on other sites

Posted
Sainte-Maure-de-Touraine (37) ( 30km au Sud de Tours)

L'impact de la CME a bien eu lieu en début de nuit, très bien visible sur les données de DSCVR, la vitesse du vent solaire a subie 2 augmentations assez subites, l'une sans réelle conséquence mais la seconde a été déterminante avec l'orientation de l'indice Bz au Sud (jusqu'à -10 nT). Comme prévu, la vélocité du vent solaire reste modérée (à moins de 500 km/s) et le nuage reste peu dense avec une densité de plasma autour de 15-18 p/cm3. Le DST indique que la magnétosphère a tout de même stockée une bonne partie de l'énergie avec un indice s'abaissant jusqu'à -60nT voir encore moins. Actuellement, le flux de vent solaire reste modéré et le nuage de plasma est encore aux alentours de notre magnétosphère avec une densité de plasma stagnante. On constate un indice Bz qui fluctue mais qui reste le plus souvent orienté au Sud et donc dans le négatif. 

 

1988137981_Sanstitre.thumb.png.369d29fb300e25ec1b388de105a90fbf.png

 

Suite à cette composante Bz orientée au Sud pendant un certain laps de temps, les magnétomètres ont rapidement réagit et plus particulièrement sous les hautes latitudes comme par exemple au Canada ou bien en Suède. Le magnétomètre de Kiruna en Suède indique une fort impact puisque la déviation de la composante X s'est abaissée jusqu'à -732 nT, et cette composante est restée très négative pendant plusieurs heures. Les conséquences survenues sont une augmentation rapide de l'activité géomagnétique avec un niveau de tempête géomagnétique modéré (niveau G2) atteint sous les latitudes avec un indice Kp=6. Le magnétomètre de CANMOS au Canada indique lui aussi que l'impact a été assez fort sous les hautes latitudes du pays, mais l'impact a eu du mal à se propager plus au Sud, l'activité géomagnétique représentée par les plages de couleur a tout de même atteint un niveau modéré pendant quelques heures. 

 

Sous nos latitudes, l'impact de cette CME a été moindre mais l'activité géomagnétique a atteint le niveau de tempête mineure (G1) avec un indice Kp=5 pendant seulement 3 heures avant de rebaisser progressivement. L'instabilité se poursuit sous les hautes latitudes mais celle-ci s'atténue sous les moyennes avec une activité géomagnétique décroissante. 

 

471869611_Sanstitre2.thumb.png.c751e65f915610abaf2c1258b4f894f5.png

Link to post
Share on other sites

Posted
Sainte-Maure-de-Touraine (37) ( 30km au Sud de Tours)

Légère activité géomagnétique cette nuit en raison d'un flux de vent solaire modéré et d'une composante du champ interplanétaire faiblement négative pendant quelques heures. Le niveau G1 a été atteint autant aux hautes qu'aux moyennes latitudes, le calme devrait peu à peu revenir autant sur le soleil que côté activité géomagnétique. 

Link to post
Share on other sites

Posted
Sainte-Maure-de-Touraine (37) ( 30km au Sud de Tours)

AR 2817 est toujours aussi active après s'être orientée hors de notre champ de visibilité, celle-ci a produite une éruption solaire modérée sur la face cachée en provoquant l'éjection d'une CME non dirigée vers la Terre. Un vent d'origine coronal mais de faible vélocité devrait impacter notre champ magnétique d'ici le 3 et le 4 Mai, une légère instabilité magnétique pourrait engendrer une faible activité géomagnétique durant ces 2 prochains jours. 

Link to post
Share on other sites

Posted
Sainte-Maure-de-Touraine (37) ( 30km au Sud de Tours)

Petite classe C1.5 de la part du groupe AR 2822 classé Bêta-Delta, ce groupe présente un bon potentiel pour des éruptions de classe C ces prochains jours. 

 

Suite à l'impact d'une CME, une activité géomagnétique faible à modérée n'est pas à exclure ces prochaines heures jusqu'à demain.

Link to post
Share on other sites

Posted
Sainte-Maure-de-Touraine (37) ( 30km au Sud de Tours)

Effectivement, l'activité géomagnétique a été plus forte que prévu.

 

L'impact de la CME a bien été enregistrée par le satellite DSCOVR, la densité de plasma a subit une augmentation rapide en passant de 10cm3 à un peu plus de 40cm3 en l'espace de quelques minutes, il a même été enregistrée des pointes à 50cm3. Côté vent solaire, celui-ci est resté à un niveau plutôt modéré avec une vitesse légèrement supérieure à 500 km/s. La survenue d'une forte activité géomagnétique provient évidemment d'une forte inclinaison du champ interplanétaire au Sud pendant plusieurs heures, l'indice Bz est descendu jusqu'à -20nT en connaissant une phase positive de quelques minutes avant de redescendre entre 0 et -5nT durant la fin de nuit dernière. 

 

may12_2021_shock.thumb.png.c4e982e6b5fa8811e7aeb180a2fd2691.png

 

Suite à cette impact, les magnétomètres ont réagit de manière rapide. Avant de se pencher sur la réaction de différents magnétomètres, il est intéressant de voir comment la croissance et la reprise du courant d'anneau dans la magnétosphère a réagit durant cette impact. Le Dst a subi une très forte baisse avec un pic atteint vers 14h UTC hier après-midi de -61nT, celui-ci est resté en-dessous de la barre des -50nT entre 13h et 17h, ce qui indique déjà que l'activité géomagnétique peut largement atteindre un niveau modéré. A l'heure actuelle, le Dst reste encore en-dessous de -20nT, signe que l'énergie est toujours stocké dans notre magnétosphère. 

 

Faisons un petit tour d'horizon sur les différents magnétomètres désormais. Du côté de Kiruna en Suède, l'instabilité magnétique est restée à un niveau modéré avec une déviation de la composante X qui a atteint un pic de -358.60nT, signalant ainsi une activité géomagnétique faible à modérée. Du côté du l'Amérique du Nord, le Canada a été évidemment bien touché avec une instabilité plus marquée et une activité géomagnétique parfois forte. En Europe désormais, le graphique suivant reportant plusieurs magnétomètres situés entre la Norvège, le Danemark et la Finlande grâce aux données de l'Observatoire géophysique de Tromsø (TGO), DTU Space (Université technique du Danemark) et Institut météorologique finlandais (FMI). Les magnétomètres les plus au Nord (en haut du graphique) ont plutôt bien réagit et on peut constater la progression vers le Sud de cette perturbation géomagnétique. Une fois que les stations de Dombås (DOB) et Solund (SOL), ce qui fût le cas, les moyennes latitudes ont des risques de voir une activité géomagnétique croissant et une chance de voir des aurores boréales basses à l'horizon Nord. 

 

1968473359_Sanstitre.png.1010e5aefa1df44b5527a0f249eb1700.png

 

170345362_Sanstitre2.thumb.png.bd490887eb88328ba45867235e3760b5.png

 

Entre l'Amérique du Nord et l'Europe, l'activité géomagnétique a atteint un niveau modéré avec un indice Kp=6. C'est un peu plus au Nord que l'acticité géomagnétique a été plus marquée avec la survenue d'une forte tempête géomagnétique de niveau G3 (Kp=7), l'énergie dégagée durant cette forte tempête a atteint près de 125 GW.

 

station-k-index.png.030f48f6c9d66e70196e33c6f477f1f3.png

 

 

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Sainte-Maure-de-Touraine (37) ( 30km au Sud de Tours)

Un vaste trou coronal est actuellement en phase géo-effectif avec notre Terre, un rapide flux de vent solaire devrait impacter notre magnétosphère dans les prochaines 48 heures. Selon les dernières modélisations du modèle WSA-ENLIL du SWPC, cet impact pourrait donner naissance à une activité géomagnétique faible à modérée (niveau G1 à G2), affaire à suivre donc. 

 

latest_1024_0211.thumb.jpg.ade81d92db7be9c7d5768f038cebc0c3.jpg

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Sainte-Maure-de-Touraine (37) ( 30km au Sud de Tours)

Suite à une soudaine augmentation de la vitesse du vent solaire et d'une orientation au Sud de l'indice Bz, une activité géomagnétique s'est mise temporairement en place avec un niveau de tempête géomagnétique G1 mineure, et jusqu'à un niveau G2 modéré sous les hautes latitudes depuis quelques heures désormais. 

Link to post
Share on other sites

Posted
Sainte-Maure-de-Touraine (37) ( 30km au Sud de Tours)
Posted (edited)

Depuis quelques jours, le groupe AR 2824 est arrivé sur la face visible du soleil. D'abor bien organisée, elle a rapidement perdue en structuration, on peut très bien le remarquer sur les images SDO du magnetogramme HMI en animation avec plusieurs sorties de cette tâche solaire, ce qui caractérise des mouvements magnétiques (MMF) signifiant la désintégration de la tache solaire. Cependant, elle produit tout de même une succession de classe C depuis quelques heures maintenant avec une classe C4.8, C6.2, C6.0, C1.3 et une classe C1 en cours à 2 impulsions avec une émission radio de type II. Il pourrait y avoir une CME associée à tout cela mais le potentiel reste faible et si CME il y a, elle ne devrait pas beaucoup affecter notre magnétosphère. 

 

ruptions-solaires.thumb.png.a5f0629e6cafa3f0f72dd85cad1d2ed0.png

 

EDIT : La classe C1 est en longue durée depuis un peu plus d'une heure désormais, l'énergie qu'elle pourrait finalement dégager pour envoyer une CME assez conséquente, à suivre dans les prochaines réactualisations du coronographe LASCO.

 

EDIT n°2 : La CME a finalement réussie à s'éjecter avec un faible halo et une vitesse d'éjection modérée, elle pourrait nous frapper par coup oblique et de manière assez faible aux alentours du 25-26 Mai.

 

701316314_Sanstitre4.thumb.png.1928ccdd39a6dfc486d61c531a01cde6.png

Edited by Météodu37
Link to post
Share on other sites

Posted
Sainte-Maure-de-Touraine (37) ( 30km au Sud de Tours)

Ce matin, AR2824 fait parler d'elle une nouvelle fois en produisant une éruption solaire modérée M1.1 puis une seconde évaluée à M1.4 avec un radio blackout de niveau R1. Entre temps, il a été plusieurs classes C : C2.5, C1.1, C3.2, C1.7, C1.8 et C6.9. AR2824 est classée Bêta-Gamma et celle-ci peut encore produire des éruptions de classe C, mais une classe M n'est également pas impossible.

Link to post
Share on other sites

Posted
Sainte-Maure-de-Touraine (37) ( 30km au Sud de Tours)

Selon le modèle de la NOAA WSA-ENLIL, la CME qui s'est éjectée devrait bien nous toucher par coup oblique mais la partie la plus chargé du nuage devrait nous éviter. Cependant, l'impact que l'on attend entre le 25-26 Mai pourrait engendrer la mise en place d'une activité géomagnétique faible à modérée (niveau G1 à G2)

Link to post
Share on other sites

Posted
Sainte-Maure-de-Touraine (37) ( 30km au Sud de Tours)

Le groupe AR2824 s'évacue lentement vers la face cachée du soleil en envoyant toujours quelques petites classe C dont une C7.6 provoquée par une double impulsion quelques minutes auparavant avec une C1 puis C1.2. Finalement, l'activité géomagnétique a été plus faible que prévue avec une tempête géomagnétique restant au niveau G1 mineur durant quelques heures seulement. 

 

C'est un retour au calme qui est désormais attendu pour ces prochains jours. 

Link to post
Share on other sites

Posted
Sainte-Maure-de-Touraine (37) ( 30km au Sud de Tours)

Une éruption solaire C9.4 a eu lieue hier dans la journée en provoquant l'éjection d'une CME longue durée (LDE) de radio émission type II avec une vitesse d'éjection d'environ 2000 km/s. Cette CME n'est en tout cas pas dirigé vers notre planète, aucun impact attendu pouvant provoquer une activité géomagnétique. 

 

Désormais, on assite à la première tempête de protons du cycle solaire n°25 qui a atteint 10 pfu (niveau S1 mineur), ces protons ont été accélérés par une onde de choc provoquée par cette LDE. Ils ont étaient précédés par environ 100 électrons keV qui auraient également accélérées par cette CME. On peut ainsi distinguer un important taux d'absorption sous les hautes latitudes polaires de l'hémisphère Nord, et dans une moindre mesure au-dessus des latitudes polaires de l'hémisphère Sud. 

 

1426483070_Sanstitre.thumb.png.aeaf7e51e0b99cfe607eb00d8b905279.png

Link to post
Share on other sites

  • 2 weeks later...

A l'heure où la NASA envisage vraiment de retourner sur la Lune, se pose la question des tempêtes solaires et des rayonnements / radiations émis par certaines de ses éruptions.

https://www.numerama.com/sciences/717700-il-faut-vite-retourner-sur-la-lune-avant-les-tempetes-solaires.html

Edited by DEOS-Chasertornado59
Link to post
Share on other sites

  • 3 weeks later...
Posted
Foussais-Payré (85) / La Bruffière (85)

Une éruption de classe X s'est produite aujourd'hui sur le soleil, ça fait 4 ans que ce n'était pas arrivé!

L'éruption provient d'une tache en formation sur le bord ouest du soleil, elle est sur le point de disparaître derrière le soleil.

Vu l'emplacement de l'éruption, il ne devrait pas y avoir de conséquences sur terre (s'il y a une CME).

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...