Chris2

Climat des Hautes-Alpes

Messages recommandés

Oula, on s'éloigne de plus en plus du climat des Hautes-Alpes pour aller vers un débat sur les limites du climat océanique. Pour y mettre mon grain de sel, je voudrais seulement rajouter que les Hautes-Alpes ne font pas partie d'un seul et même climat mais subit des influences multiples:

-montagnardes

-méditerranéennes, notamment pour le sud du département (Buëch, sud Gapençais)

-océaniques, surtout à l'ouest du département

-continentales.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oula, on s'éloigne de plus en plus du climat des Hautes-Alpes pour aller vers un débat sur les limites du climat océanique. Pour y mettre mon grain de sel, je voudrais seulement rajouter que les Hautes-Alpes ne font pas partie d'un seul et même climat mais subit des influences multiples:

-montagnardes

-méditerranéennes, notamment pour le sud du département (Buëch, sud Gapençais)

-océaniques, surtout à l'ouest du département

-continentales.

Oui désolé. Mais ces discussions parallèles ne sont tout de même pas, enfin je crois, complètement hors-sujet.Donc, pour recoller un peu plus au sujet, je pense pour ma part également que le climat des Hautes-Alpes est effectivement à la croisée de plusieurs influences qui sont, de la plus importante à la moindre :

1) influence continentale (notamment pour les vallées), au point que je pense que le climat majoritaire pour toutes les vallées de ce département est le climat continental (bien que ce soit semi-continental d'abri)

2) influence montagnarde (plus ou moins forte en fonction de l'altitude évidemment)

3) influence méditerranéenne, surtout pour les secteurs les plus au sud (mais ces secteurs ne font tout de même pas partie de la région méditerranéenne à mon sens).

4) influence océanique (cette influence océanique est plus élevée en altitude).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui désolé. Mais ces discussions parallèles ne sont tout de même pas, enfin je crois, complètement hors-sujet.

Donc, pour recoller un peu plus au sujet, je pense pour ma part également que le climat des Hautes-Alpes est effectivement à la croisée de plusieurs influences qui sont, de la plus importante à la moindre :

1) influence continentale (notamment pour les vallées), au point que je pense que le climat majoritaire pour toutes les vallées de ce département est le climat continental (bien que ce soit semi-continental d'abri)

2) influence montagnarde (plus ou moins forte en fonction de l'altitude évidemment)

3) influence méditerranéenne, surtout pour les secteurs les plus au sud (mais ces secteurs ne font tout de même pas partie de la région méditerranéenne à mon sens).

4) influence océanique (cette influence océanique est plus élevée en altitude).

Ouep merci pour ces développements, j'ai pu apprendre pas mal de choses default_flowers.gif

C'est correct de parler d'influence, et plus approprié que parler de "climat".

Et je suis d'accord avec ta répartition des influences au sein des hautes-Alpes, mais je rajouterai un petit quelque chose default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Sur l'influence océanique, qui comme l'a dit Chris se cantonne exclusivement au premier sommet du 05. Pour moi cette influences limite au Buëch et au Laragnais, le reste du département étant assez exposé au retour d'Est.

Et pourquoi cette influence est plus élevé en altitude? Là, j'avoue que j'ai pas compris...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouep merci pour ces développements, j'ai pu apprendre pas mal de choses default_flowers.gif

C'est correct de parler d'influence, et plus approprié que parler de "climat".

On peut dire que l'influence continentale est prédominante quand on se place dans un cadre franco-français mais si on place à l'échelle européenne ou à fortiori mondiale, l'influence majoritaire est océanique avec une amplitude assez faible par rapport à la latitude.Les sommets situés au nord et un peu à l'ouest du département diminuent notablement les pluies (et l'ambiance humide en général avec des nuages bas, des brumes et des brouillards) d'origine océanique mais altèrent un peu certes mais beaucoup moins l'influence thermique de l'océan. Le vrai climat continental démarre en Europe centrale et s'étend jusqu'en Chine du nord pour citer des régions situés à la même latitude.

Ces mêmes reliefs ne gênent par contre pas l'extension des perturbations d'origine méditerranéennes plus fréquentes de l'automne au printemps et rares en été.

Et je suis d'accord avec ta répartition des influences au sein des hautes-Alpes, mais je rajouterai un petit quelque chose default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Sur l'influence océanique, qui comme l'a dit Chris se cantonne exclusivement au premier sommet du 05. Pour moi cette influences limite au Buëch et au Laragnais, le reste du département étant assez exposé au retour d'Est.

Et pourquoi cette influence est plus élevé en altitude? Là, j'avoue que j'ai pas compris...

L'influence océanique est plus forte en altitude car les masses d'air océaniques venant de l'ouest se "continentalisent" d'abord par la base au contact du sol. Les couches d'air plus élevées conservent plus longtemps leurs caractéristiques thermiques océaniques, ce phénomène est particulièrement marqué en hiver en situation anticyclonique quand la masse d'air se refroidit par la base ce qui provoque une augmentation de la stabilité de l'air. On assiste alors fréquemment au phénomène de la mer de nuages avec les plaines sous la grisaille relativement froide et les sommets ensoleillés baignant dans la douceur. Dans le cas des Hautes Alpes, les massifs situés à l'ouest et au nord du département (Oisans, Dévoluy, Diois) arrêtent facilement ces nuages bas et accentuent encore l'ensoleillement.

Je serai par contre moins affirmatif en ce qui concerne le phénomènes de remontées maritimes provenant de la Méditerranée. Je me souviens d'un trajet en février de Grenoble à Marseille en prenant la route du col de la Croix Haute et Sisteron : Soleil de Grenoble à la Croix Haute, nuages bas ensuite jusque Marseille. Mais ceci est une situation plus rare malgré tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On peut dire que l'influence continentale est prédominante quand on se place dans un cadre franco-français mais si on place à l'échelle européenne ou à fortiori mondiale, l'influence majoritaire est océanique avec une amplitude assez faible par rapport à la latitude.

Les sommets situés au nord et un peu à l'ouest du département diminuent notablement les pluies (et l'ambiance humide en général avec des nuages bas, des brumes et des brouillards) d'origine océanique mais altèrent un peu certes mais beaucoup moins l'influence thermique de l'océan. Le vrai climat continental démarre en Europe centrale et s'étend jusqu'en Chine du nord pour citer des régions situés à la même latitude.

Ces mêmes reliefs ne gênent par contre pas l'extension des perturbations d'origine méditerranéennes plus fréquentes de l'automne au printemps et rares en été.

C'est ton point de vue, Yves. Tu sais très bien que je ne me place pas du tout dans un cadre franco-français. Je te trouve un peu affirmatif sur le coup, notamment lorsque tu dis "le vrai climat continental démarre en Europe centrale". Sur quels critères précis te bases-tu pour dire cela ? Et pourquoi ne pourrait-on alors pas dire que ce climat ne démarre qu'à partir de l'Oural, par exemple ? Je pourrais même te demander ce qu'est un "vrai climat continental"... sur quoi te bases-tu pour définir ce "vrai" climat continental ? tu vas sans doute me répondre qu'il faut au moins 22, ou 25°c d'amplitude thermique. Ok, mais alors pourquoi 22, et pas 25, et pourquoi pas 30 (sachant qu'on va jusqu'à 65°c à Verkhoiansk) ? Ce choix n'est-il pas tout simplement arbitraire...?De mon côté, j'ai déjà fourni de très nombreuses (et assez complètes) explications. À mon raisonnement, et aux conclusions que j'en fais ressortir, on peut adhérer, ou non. Mais en tout cas, on ne peut pas, me semble t-il, me reprocher le manque de logique. Je me base non pas sur un choix arbitraire, mais bien sur des éléments climatologiques et bioclimatologiques (botaniques) factuels et bien précis. D'ailleurs, ces deux éléments semblent même très bien s'accorder ! Alors certes, mon argumentation (et surtout ma conclusion) "bousculent" un peu les idées communément admises, mais ils ont le mérite de se défendre, et de présenter une logique certaine.

Tout ça pour dire que je pense que tu ne peux pas te montrer aussi affirmatif en exposant ton idée, tout en rejetant par conséquent ma conception avec la même fermeté.

je voudrais juste que tu te rendes compte que tu donnes beaucoup trop d'importance aux seuls déplacements des masses d'air. Mais tu négliges beaucoup l'importance du sol, de l'environnement. Pour moi, le climat dépend de ces deux éléments (masses d'air et sol).

Juste un exemple très parlant, je l'espère : regarde à Saint-John's (NF), ou à Halifax (NS). Là-bas, les masses d'air principales viennent souvent du continent nord-américain. Les amplitudes thermiques annuelles avoisinent les 21°c, soit autant qu'à Prague ! Et pourtant, laisse-moi te dire que le climat à St John's ou Halifax n'est pas du tout continental. Il est bel et bien océanique ! On se croirait carrément à Brest là bas, hormis lorsque, l'hiver, quelques incursions arctiques soudaines viennent rappeler la présence du continent glacé. C'est un climat océanique "altéré" par des hivers aux influences arctiques.

Tout ça pour dire que, là bas, c'est bien la quasi-omniprésence de l'océan dans les environs qui l'emporte sur l'origine des masses d'airs. Ces dernières viennent souvent du continent, mais elles sont fortement altérées sur place par la présence de l'océan. Le substrat (la nature du sol) joue donc un rôle fondamental là bas.

Eh bien, de la même façon (mais dans "l'autre sens"), en s'enfonçant à l'intérieur du continent européen vers l'est, on arrive assez rapidement (mais beaucoup moins en regard des autres continents, à cause de l'absence de relief pouvant constituer un obstacle) à une influence suffisamment grande du sol pour commencer à contrer la dominance océanique : les masses d'air océaniques s'enfoncent très loin vers l'est, parfois même jusqu'en Sibérie (!) surtout l'été, mais la présence du continent se fait assez rapidement sentir. En effet (et c'est là que tu n'es pas d'accord), bien que les amplitudes thermiques annuelles soient bien plus proches entre Brest et Lyon par exemple, qu'entre Lyon et Iakutsk, la physionomie et la dynamique globale du climat sont plus ressemblantes entre Lyon et Iakutsk qu'entre Brest et Lyon !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici un petit bilan de la situation météo à Gap depuis début 2012:

Bilan du mois de Mai et de l'année 2012 sur Gap:

Températures:

Mai: Tnn de 2,3°C et txx de 27,9°C.

Les 12 derniers mois: :Tnn de -14,9 et txx de 34,5°C.

Précipitations:

Mai: 105mm

2012: 350mm

Insolation:

Mai: 226 heures et 49 minutes soit 19 jours de soleil.

2012: 1114 heures et 16 minutes soit 93 jours de soleil.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici un petit bilan de la situation météo à Gap depuis début 2012:

Bilan du mois de Mai et de l'année 2012 sur Gap:

Températures:

Mai: Tnn de 2,3°C et txx de 27,9°C.

Les 12 derniers mois: :Tnn de -14,9 et txx de 34,5°C.

Précipitations:

Mai: 105mm

2012: 350mm

Insolation:

Mai: 226 heures et 49 minutes soit 19 jours de soleil.

2012: 1114 heures et 16 minutes soit 93 jours de soleil.

bonjour, il s'agit de quelle station ? Celle de MF à Gap-Varsie ? Merci pour ces infos.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici un petit bilan de la situation météo à Gap depuis début 2012:

Bilan du mois de Mai et de l'année 2012 sur Gap:

Températures:

Mai: Tnn de 2,3°C et txx de 27,9°C.

Les 12 derniers mois: :Tnn de -14,9 et txx de 34,5°C.

Précipitations:

Mai: 105mm

2012: 350mm

Insolation:

Mai: 226 heures et 49 minutes soit 19 jours de soleil.

2012: 1114 heures et 16 minutes soit 93 jours de soleil.

Comparons avec la station de Pelleautier à 900 m situé au SO de Gap à 10 km.

Températures:

Mai: Tnn de 0,2°C et txx de 26,7°C.

Les 12 derniers mois: :Tnn de -16,4 et txx de 32,3°C.

Précipitations:

Mai: 97mm

2012: 338mm

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour, il s'agit de quelle station ? Celle de MF à Gap-Varsie ? Merci pour ces infos.

Oui il s'agit bien de la station météo de Gap-Varsie mais avec quelques corrections car il y a eu des bugs durant le mois dernier.

D'ailleurs merci à Taradeau du var de mettre ces données météorologiques et pour les autres ne vous gênez pas pour nous faire part de vos données qu'ils viennent du 05 mais aussi des départements voisins pour comparer comme le 04 ou le 38.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bilan du mois de Juin et de l'année 2012 sur Gap:

Températures:

Juin: Txx de 32,8°C.

2012: Tnn de -14,9°C et txx de 34,5°C.

Précpitations:

Juin: 60mm

2012: 410mm

Insolation:

Juin: 275 heures et 44 minutes soit 23 jours de soleil.

2012: 1401 heures et 36 minutes soit 117 jours de soleil.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bilan du mois de Juillet et de l'année 2012 sur Gap:

Températures:

Juillet: Tnn de 9,5°C et txx de 33,6°C.

2012: Tnn de -14,9°C et txx de 34,5°C.

Précpitations:

Juillet: 10mm

2012: 420mm

Insolation:

Juillet: 305 heures et 31 minutes soit 25 jours de soleil.

2012: 1707 heures et 7 minutes soit 142 jours de soleil.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au risque d'en surprendre voire d'en heurter ( wink.gif ) certains, je vais encore mettre mon grain de sel... en effet, s'agissant du climat du département des Hautes-Alpes, et pour aller droit au but, il est clair pour moi que le climat méditerranéen n'y est présent nulle part. Pas plus à Embrun qu'ailleurs. Qu'il y ait des influences méditerranéennes dans l'extrême sud (et pas seulement d'ailleurs) du département, soit. Mais ça s'arrête là à mon avis. J'ai calculé mes p'tits indices pour Embrun, pour Saint-Auban (04), et pour Manosque (04).

Dans mon système de classif, pour être classé "méditerranéen", il faut que :

Ihe ≤ 0 (sécheresse écologique estivale) et IhA ≤ 25 (végétation asseociée à un climat sub-xérique).

Tm juillet ≥ 22°c ; Tnm janvier ≥ 0°c ; amplitude thermique annuelle entre 12 et 20°c

ensoleillement estival > 800h

Manosque : Ihe = -8 ; IhA = 15 ; Tm juillet ≥ 22°c ; Tnm janvier ≥ 0°c ; amplitude 17°c ; ensoleillement estival 1000h --> méditerranéen (supraméditerranéen)

Saint-Auban : Ihe = +2 ; IhA = 33 ; Tm juillet 22.1°c ; Tnm janvier -0.4°c ; amplitude 18°c ; ensoleillement estival 970h --> semi-continental d'abri à influences méditerranéennes et faiblement montagnardes (on est tout près de la limite méditerranéenne).

Embrun : Ihe = +10 ; IhA = 44 ; Tm juillet 19.4°c ; Tnm janvier -3.3°c ; amplitude 18.2°c ; ensol estiv 860h --> semi-continental d'abri submontagnard et à influences méditerranéennes.

Pour moi, le département dans lequel le climat méditerranéen s'oppose ou se mélange au climat montagnard ou semi-continental, c'est le 04, pas le 05 !

Je fais ressortir ce post car je souhaite rebondir sur une comparaison qui me parait assez intéressante et qui confirme assez bien ce qui a été dit par ailleurs dans ce post. Si on regarde le classement de la répartition saisonnière des pluies entre Embrun (05) et Saint Auban (04) et ceci sur la période de relevés 1971-00, on obtient :

Embrun :

1 - Automne avec 228 mm (la prépondérance des pluies automnales est caractéristique de l'influence méditerranéenne)

2 - Eté avec 178 mm (la deuxième place de l'été avant l'hiver témoigne bien du relatif effacement de l'influence océanique)

3 - Hiver et printemps à égalité avec 172 mm

Saint Auban :

1 - Automne avec 228 mm (de même que pour Embrun, prépondérance des pluies automnales)

2 - Printemps avec 191 mm (le printemps surpasse l'été, ce qui à mon avis témoigne d'une influence méditerranéenne plus forte)

3 - Eté avec 163 mm (l'été passe en troisième position mais est encore plus arrosé que l'hiver ce qui n'est pas le cas pour les climats méditerranéens "vrais" tels que Marseille, Nice ou même Nimes où l'été est la saison la plus sèche).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement, les Hautes-Alpes ont une influence méditerranéenne mais celle-ci s'estompe en remontant la vallée de la Durance.

Par exemple, pour les températures atteintes lors de cette canicule, il y avait une nette différence entre Gap et Ribiers. La txx a été sur Gap de 35,8°C alors que sur Ribiers, cette même txx dépasse 39°C!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement, les Hautes-Alpes ont une influence méditerranéenne mais celle-ci s'estompe en remontant la vallée de la Durance.

Par exemple, pour les températures atteintes lors de cette canicule, il y avait une nette différence entre Gap et Ribiers. La txx a été sur Gap de 35,8°C alors que sur Ribiers, cette même txx dépasse 39°C!

Je ne crois pas que ces Txx soient corrélées avec une quelconque intensité des influences méditerranéennes dans ce cas. J'y vois plus l'influence de l'altitude et de la configuration du relief.Même si il est vrai que Ribiers est pas mal plus empreinte d'influences méditerranéennes que Gap.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je viens d'acheter un terrain à Puy-St-Pierre, au-dessus de Briançon.

J'apprécie la région de Briançon, au carrefour de plusieurs vallées, pour le nombre de randos possibles, tant en été qu'en hiver (en raquettes) et bien sûr son climat qui n'a rien à voir avec celui de Plouguerneau.

Dans l'un des premiers posts de ce topic, on peut lire que l'ensoleillement y est de 2420h (normale 1951/1980).

D'où vient cette valeur ?

Y aurait-il eu une station MF à Briançon ??? Où est/était mesuré l'ensoleillement ? Et le soleil est forcément masqué le matin et le soir.

Pour l'instant je consulte les données de Dahu à qui on peut à priori faire confiance puisqu'il est à StatIC...

Malheureusement, Dahu n'a pas de sonde de radiation solaire !

Je consulte aussi ce site : http://www.briancon.meteoamikuze.com/ mais les données ne me paraissent pas très fiables. Le webmaster n'a d'ailleurs jamais répondu à mon mail !

Quant à dire que le 05 est le plus beau département de France...

L'un des plus beaux, c'est sûr ! Mais vous n'êtes peut-être pas nombreux à avoir vu la côte finistérienne...smile.png

Et il y en a d'autres !. Tout dépend de ce que l'on apprécie !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Tugdur, bienvenue dans le Briançonnais, tu t'installes à l'année ?

Il y a bien une station MF à Briançon :

- jusqu'en 2006, elle était à côté de l'hôpital (à 300 m de la mienne actuellement)

- depuis 2006, elle se trouve à Villard St Pancrace (Cembreu)

Sur la période 1981/2010, l'ensoleillement "normal" est même de 2509 h :

http://meteo-climat-bzh.dyndns.org/departement5-1981-2010-1675-2012-4.php

Je ne sais pas comment est géré l'effet "masque" qui, effectivement, existe forcément en vallée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne sais pas comment est géré l'effet "masque" qui, effectivement, existe forcément en vallée.

Il n'est pas géré, puisqu'on cherche à mesurer la durée d'insolation, et non pas la clarté du ciel, même si les deux sont liés, on voit bien que ce n'est pas la même chose ! Le but n'est pas de corriger les valeurs artificiellement, puisque l'ensoleillement réel du lieu est bien conditionné par ces masques naturels ! default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ta précision, François.

Donc si vous voulez obtenir la valeur "corrigée", dans le cas de Briançon, il faut faire le calcul approximatif suivant :

la course du soleil semble occultée par les montagnes alentours pendant environ une demi-heure matin et soir. Le pourcentage annuel d'ensoleillement à Briançon avoisine les 57%, soit 6.8 heures de soleil réellement visible par jour. Je pense que lors du lever ou du coucher du soleil, le masque nuageux (sans doute légèrement plus important qu'au milieu de la journée) doit faire en sorte que 50% des heures de ces instants-là sont ensoleillés. Il conviendrait donc d'ajouter 0.5 heure, ce qui porterait le total à 7.3 heures de soleil par jour, si les montagnes ne cachaient pas le Soleil. Cela représenterait un ensoleillement fictif d'environ 2650 heures par an.

Le problème, c'est que, pour comparer, il faudrait procéder de la même façon avec toutes les autres stations...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

...bienvenue dans le Briançonnais, tu t'installes à l'année ?

Non, ce sera une résidence secondaire, pour quelques mois de l'année, été et hiver.Peut-être une Vantage de plus dans le coin ! Mais est-ce raisonnable pour une maison qui ne sera pas beaucoup occupée ?

A partir du 9, je serai sur place pour une bonne semaine, en loc A Villars St Pancrace.

Merci aux autres pour leurs précisons.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bilan du mois d'Août et de l'année 2012 sur Gap:

Températures:

Août: Tnn de 9,9°C et txx de 35,8°C.

2012: Tnn de -14,9°C et txx de 35,8°C.

Précpitations:

Août: 35mm

2012: 455mm

Insolation:

Août: 269 heures et 36 minutes soit 22 jours de soleil

2012: 1999 heures et 36 minutes soit 167 jours de soleil

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bilan de La Freissinouse commune voisine de Gap à l'ouest.

Tnn: 7,6°c et Txx de 34,4°c

Pluie: 37,5 mm

Moyenne des mini: 14,3°c

Moyenne des maxi: 28,4°c

Le mois a semblé chaud ensoleillé et sec, sauf à la fin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur la période 1981/2010, l'ensoleillement "normal" est même de 2509 h : http://meteo-climat-...1675-2012-4.php

Sur meteo-climat, je vois qu'i s'agit là de l'ensoleillement d'Embrun. Je n'ai trouvé aucune donnée concernant celui de Briançon, quelle que soit la période sélectionnée !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur meteo-climat, je vois qu'i s'agit là de l'ensoleillement d'Embrun. Je n'ai trouvé aucune donnée concernant celui de Briançon, quelle que soit la période sélectionnée !

Voici des données pour Briançon(1324 m), en pourcentage d'ensoleillement:Référence 1951-1970, cela donne une idée.De Janvier à Décembre:

54 54 57 56 54 55 63 60 61 56 47 52 , et par an 2480h(56%)

Comparaison avec Embrun(871 m):

53 55 60 58 58 59 67 65 65 60 48 51 , et par an 2604h(59%)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.