Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

M2R SCIENCES DE LA PLANETE ET DE L'ENVIRONNEMENT, Spécialité OCEAN


Recommended Posts

Bonjour,

je m'appelle Cyril et j'ai 15 ans mais je intéresse déjà à mon cursus futurs ! default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20"> Je tiens très franchement à travailler dans la météo par le futur, et ceux quelque soit le nombre d'années d'études. En faisant un peu de recherche, j'ai découvert qu'il existait la possibilité de faire un master en SCIENCES DE LA PLANÈTE ET DE L'ENVIRONNEMENT, Spécialité OCÉAN- ATMOSPHÈRE ET SURFACES CONTINENTALES. Je n'en avais jamais entendu parler, et il semble qu'avec ce master on puisse enchainer sur un doctorat en climatologie par exemple et être embauché par exemple au CRNS ou autre organisme. Il s'agit d'un master qui permet de travailler dans la recherche dans divers domaines comme l'Océanographie, la Climatologie...etc. Bref, je n'ai pas envie de me précipiter, et vous allez surement me dire d'atteindre un peu avant de penser à ça mais est ce quelqu'un connait cette formation, et l'à déjà faite ? Pensez vous que cela vaut le coup d'essayer ?

Lien du master : http://www.univ-tlse3.fr/m2r-sciences-de-la-planete-et-de-l-environnement-specialite-ocean-atmosphere-et-surfaces-continentales-357725.kjsp

Merci de vos réponses default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20"> !

Link to post
Share on other sites
Posted
Paris (15ème - convention)

Après t'as le master Gestion des Catastrophes et Risques Naturels à Montpellier. C'est possible ensuite de faire une thèse etc et de travailler au CNRS je suppose. Mais bon, après il faudrait que tu saches un peu ce que tu veux.

Soit tu veux travailler à météo france et tu passes les concours correspondants (je crois qu'il y a également la possibilité de faire une licence à toulouse puis passer un concours interne ensuite, mais d'autres pourront mieux te renseigner. Soit tu peux te contenter de travailler dans la météorologie, climatologie etc, et là tu fais un master comme celui de Montpellier ou celui de climato à Lyon ou un autre. Puis après tu vois où ça te mène. Tu ne feras pas forcément ce que tu veux.

Ce que je veux dire c'est qu'en gros tu as le choix entre les deux solutions que je t'ai exposées brièvement.

Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Je vais un peu prêcher pour ma paroisse happy.png , concernant les possibilités d'entrer à Météo-France.

Si tu souhaites entrer à Météo-France en tant qu'ingénieur, il existe une autre possibilité qui est le concours externe spécial, que l'on passe en fin de master 1 (scientifique). Quelques universités en France permettent de préparer ce concours. On entre ensuite directement en 2e année à l'ENM (il y a des places en fonctionnaire).

Les personnes ayant intégré via ce concours pourront te renseigner mieux que moi.

Plus d'informations : http://www.enm.meteo.fr/node/235

Le master que tu cites prépare aussi à ce concours.

Sinon, hors master, il y a aussi bien sûr le concours via les classes prépa' (2 ans, puis 3 ans de scolarité à l'ENM).

On peut également entrer en tant que technicien ; le concours est du niveau bac'. Si vraiment tu veux devenir ingénieur, il y a ensuite possibilité de passer un concours interne.

Link to post
Share on other sites

Bonjour,

je m'appelle Cyril et j'ai 15 ans mais je intéresse déjà à mon cursus futurs ! smile.png Je tiens très franchement à travailler dans la météo par le futur, et ceux quelque soit le nombre d'années d'études. En faisant un peu de recherche, j'ai découvert qu'il existait la possibilité de faire un master en SCIENCES DE LA PLANÈTE ET DE L'ENVIRONNEMENT, Spécialité OCÉAN- ATMOSPHÈRE ET SURFACES CONTINENTALES. Je n'en avais jamais entendu parler, et il semble qu'avec ce master on puisse enchainer sur un doctorat en climatologie par exemple et être embauché par exemple au CRNS ou autre organisme. Il s'agit d'un master qui permet de travailler dans la recherche dans divers domaines comme l'Océanographie, la Climatologie...etc. Bref, je n'ai pas envie de me précipiter, et vous allez surement me dire d'atteindre un peu avant de penser à ça mais est ce quelqu'un connait cette formation, et l'à déjà faite ? Pensez vous que cela vaut le coup d'essayer ?

Lien du master : http://www.univ-tlse3.fr/m2r-sciences-de-la-planete-et-de-l-environnement-specialite-ocean-atmosphere-et-surfaces-continentales-357725.kjsp

Merci de vos réponses smile.png !

Je me reconnais completement ! Je suis exactement dans la meme situation que toi mais pour moi c'est encore plus proche vu que j'ai 16ans et bientot 17. Comme toi je suis un peu perdu et je ne sais pas trop comment accéder encore a ces métiers mais ce master m'a l'air vraiment très interessant et il faut que je me renseigne encore plus à ce sujet !
Link to post
Share on other sites

Après t'as le master Gestion des Catastrophes et Risques Naturels à Montpellier. C'est possible ensuite de faire une thèse etc et de travailler au CNRS je suppose. Mais bon, après il faudrait que tu saches un peu ce que tu veux.

Soit tu veux travailler à météo france et tu passes les concours correspondants (je crois qu'il y a également la possibilité de faire une licence à toulouse puis passer un concours interne ensuite, mais d'autres pourront mieux te renseigner. Soit tu peux te contenter de travailler dans la météorologie, climatologie etc, et là tu fais un master comme celui de Montpellier ou celui de climato à Lyon ou un autre. Puis après tu vois où ça te mène. Tu ne feras pas forcément ce que tu veux.

Ce que je veux dire c'est qu'en gros tu as le choix entre les deux solutions que je t'ai exposées brièvement.

La gestion des risques n'est pas du tout ce qui m’intéresse.

Bonjour,

Je vais un peu prêcher pour ma paroisse happy.png , concernant les possibilités d'entrer à Météo-France.

Si tu souhaites entrer à Météo-France en tant qu'ingénieur, il existe une autre possibilité qui est le concours externe spécial, que l'on passe en fin de master 1 (scientifique). Quelques universités en France permettent de préparer ce concours. On entre ensuite directement en 2e année à l'ENM (il y a des places en fonctionnaire).

Les personnes ayant intégré via ce concours pourront te renseigner mieux que moi.

Plus d'informations : http://www.enm.meteo.fr/node/235

Le master que tu cites prépare aussi à ce concours.

Sinon, hors master, il y a aussi bien sûr le concours via les classes prépa' (2 ans, puis 3 ans de scolarité à l'ENM).

On peut également entrer en tant que technicien ; le concours est du niveau bac'. Si vraiment tu veux devenir ingénieur, il y a ensuite possibilité de passer un concours interne.

Ta proposition me semble bien intéressante ! Pourquoi pas faire une licence, pour une première année du master que j'ai proposé puis tenter le concours de MF ? Au moins, si je me loupe, je peux finir le master et éventuellement faire une thèse (si je reste motivé et si d'ici là je n'ai pas changé d'avis).

Je me reconnais completement ! Je suis exactement dans la meme situation que toi mais pour moi c'est encore plus proche vu que j'ai 16ans et bientot 17. Comme toi je suis un peu perdu et je ne sais pas trop comment accéder encore a ces métiers mais ce master m'a l'air vraiment très interessant et il faut que je me renseigne encore plus à ce sujet !

Content de ne pas être tout seul ! tongue.png
Link to post
Share on other sites

On est beaucoup à se poser 1000 et 1 question, l' avenir se ponctue d' incertitude est être ambitieux c' est bien

moi je me dirige vers technicien armée de Terre Nucléaire Radio Biologique Chimique ( dossier en cours mais difficile ) mais il y a également de la gestion de risque ( catastrophe industrielle avec classement SEVESO risque toxique - réactions physico chimique air air ou sol - air et voie d' eau ) cela consiste donc à anticiper avec un plan d' action d' urgence sur la protection de la population et être amener à reproduire dans un modéle météo la particularité de certains gaz qui se propage et disperse dans l' Atmosphére et évaluer le potentiel de retombée au gré de la pluie prévu, vraiment intéressant comme programme.

Mais dans le cadre master Océan Surface Continentale c' est un domaine vaste d' étude qui doit être bien agréable.

Link to post
Share on other sites
Posted
Toulouse (quartier Lardenne)

Bonjour,

je connais très bien cette formation vu que j'ai fait ce master en 2012/2013.

Tout d'abord, le plus simple est de présenter mon parcours :

Après mon bac S, j'ai fait une L1 de physique chimie (sept 2008 - juin 2009), une L2 science de la Terre et de l'Environnement (sept 2009 - juin2010) puis une L3 physique et Application (sept 2010 - juin 2011), tout à l'université Paul Sabatier de Toulouse. Par la suite, j'ai fait le M1AOC (http://spe.obs-mip.fr/index.php/masters1/m1aoc) en 2011-2012 puis le M2OASC (http://spe.obs-mip.fr/index.php/masters2/m2oasc) en 2012-2013 là aussi tout à Toulouse. Je t'ai mis entre parenthèses les liens décrivant ces formations (bien mieux que sur le site de l'université). J'ai passé à l'issue du M2OASC le concours spécial pour rentrer à Météo-France (http://www.enm.meteo.fr/content/concours-externe-sp%C3%A9cial). Je l'ai eu (fonctionnaire) donc je suis rentré directement en 2ème année à l'ENM. J'ai fait les 2 ans (sept 2013 - juil 2015) et désormais, je commence une thèse au CNRM sur la convection.

Ce qu'il faut savoir et je pense que c'est important, c'est que pour être admis en M1AOC, il faut juste valider une licence de physique de Toulouse (ou celle de Tarbes) (admission de droit) alors que pour les étudiants venant d'autres universités, l'admission est sur dossier.

L'admission pour faire le M2 OASC est sur dossier du M1. Le mieux est d'avoir un bon dossier en M1 AOC.

Le débouché naturelle de ce M2 est de faire une thèse vu que c'est un M2 recherche.

Il y a au moins un autre master dans la météo, c'est celui de Paris (OACOS) :

Pour le M1 OACOS ==> http://master-oacos.lmd.jussieu.fr/fr/m1

Pour le M2 OACOS ==> http://master-oacos.lmd.jussieu.fr/fr/m2

Il faut savoir que le M1 OACOS de Paris prépare au concours spécial avec une préparation spécifique (http://master-oacos.lmd.jussieu.fr/fr/m1/concours-meteo-france) alors que le M1 AOC de Toulouse ne prépare pas au concours (il n'y a pas de préparation spécifique).

En gros, si tu veux passer le concours spécial afin d'intégrer MF, je te conseille de faire le master OACOS à Paris. Si tu veux faire une thèse, tu peux faire le master à Toulouse pour faire des stages (de M1 et M2) au CNRM-GAME.

N'hésite pas à poser d'autres questions.

Link to post
Share on other sites

Ce qui m'intérrésse, c'est la recherche. Donc à priori, mais c'est à voir avec l'évolution de mes résultats par la suite, j'opterais pour Toulouse, et une thèse ! default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20"> Merci de cette réponse. Je vais consulter les différents documents que tu m'as fourni default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Quand à la difficulté ? ^^

Link to post
Share on other sites
Posted
Toulouse (quartier Lardenne)

Quand à la difficulté ? ^^

Ben il faut bosser régulièrement comme partout j'ai envie de dire. Pour chaque module (matière), tu as un examen (que tu sois en M1 ou en M2).

Il faut au moins la mention AB (12/20) en M1 AOC pour pouvoir intégrer le M2 OASC. Mais je conseille d'avoir au moins la mention B (14/20) en M1 pour bien pouvoir suivre correctement le M2.

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

Bonjour,

je connais très bien cette formation vu que j'ai fait ce master en 2012/2013.

Tout d'abord, le plus simple est de présenter mon parcours :

Après mon bac S, j'ai fait une L1 de physique chimie (sept 2008 - juin 2009), une L2 science de la Terre et de l'Environnement (sept 2009 - juin2010) puis une L3 physique et Application (sept 2010 - juin 2011), tout à l'université Paul Sabatier de Toulouse. Par la suite, j'ai fait le M1AOC (http://spe.obs-mip.fr/index.php/masters1/m1aoc) en 2011-2012 puis le M2OASC (http://spe.obs-mip.fr/index.php/masters2/m2oasc) en 2012-2013 là aussi tout à Toulouse. Je t'ai mis entre parenthèses les liens décrivant ces formations (bien mieux que sur le site de l'université). J'ai passé à l'issue du M2OASC le concours spécial pour rentrer à Météo-France (http://www.enm.meteo.fr/content/concours-externe-sp%C3%A9cial). Je l'ai eu (fonctionnaire) donc je suis rentré directement en 2ème année à l'ENM. J'ai fait les 2 ans (sept 2013 - juil 2015) et désormais, je commence une thèse au CNRM sur la convection.

Ce qu'il faut savoir et je pense que c'est important, c'est que pour être admis en M1AOC, il faut juste valider une licence de physique de Toulouse (ou celle de Tarbes) (admission de droit) alors que pour les étudiants venant d'autres universités, l'admission est sur dossier.

L'admission pour faire le M2 OASC est sur dossier du M1. Le mieux est d'avoir un bon dossier en M1 AOC.

Le débouché naturelle de ce M2 est de faire une thèse vu que c'est un M2 recherche.

Il y a au moins un autre master dans la météo, c'est celui de Paris (OACOS) :

Pour le M1 OACOS ==> http://master-oacos.lmd.jussieu.fr/fr/m1

Pour le M2 OACOS ==> http://master-oacos.lmd.jussieu.fr/fr/m2

Il faut savoir que le M1 OACOS de Paris prépare au concours spécial avec une préparation spécifique (http://master-oacos.lmd.jussieu.fr/fr/m1/concours-meteo-france) alors que le M1 AOC de Toulouse ne prépare pas au concours (il n'y a pas de préparation spécifique).

En gros, si tu veux passer le concours spécial afin d'intégrer MF, je te conseille de faire le master OACOS à Paris. Si tu veux faire une thèse, tu peux faire le master à Toulouse pour faire des stages (de M1 et M2) au CNRM-GAME.

N'hésite pas à poser d'autres questions.

Re, je me suis beaucoup renseigné depuis le temps. Le concours externe de MF forme il uniquement au métier d'ingénieur des travaux ou bien également à celui d'ingénieur météorologiste (recherche) ? Sinon, quelle est la différence entre ces deux métiers ?
Link to post
Share on other sites
  • 3 weeks later...

Bonjour,

je connais très bien cette formation vu que j'ai fait ce master en 2012/2013.

Tout d'abord, le plus simple est de présenter mon parcours :

Après mon bac S, j'ai fait une L1 de physique chimie (sept 2008 - juin 2009), une L2 science de la Terre et de l'Environnement (sept 2009 - juin2010) puis une L3 physique et Application (sept 2010 - juin 2011), tout à l'université Paul Sabatier de Toulouse. Par la suite, j'ai fait le M1AOC (http://spe.obs-mip.fr/index.php/masters1/m1aoc) en 2011-2012 puis le M2OASC (http://spe.obs-mip.fr/index.php/masters2/m2oasc) en 2012-2013 là aussi tout à Toulouse. Je t'ai mis entre parenthèses les liens décrivant ces formations (bien mieux que sur le site de l'université). J'ai passé à l'issue du M2OASC le concours spécial pour rentrer à Météo-France (http://www.enm.meteo.fr/content/concours-externe-spécial). Je l'ai eu (fonctionnaire) donc je suis rentré directement en 2ème année à l'ENM. J'ai fait les 2 ans (sept 2013 - juil 2015) et désormais, je commence une thèse au CNRM sur la convection.

Ce qu'il faut savoir et je pense que c'est important, c'est que pour être admis en M1AOC, il faut juste valider une licence de physique de Toulouse (ou celle de Tarbes) (admission de droit) alors que pour les étudiants venant d'autres universités, l'admission est sur dossier.

L'admission pour faire le M2 OASC est sur dossier du M1. Le mieux est d'avoir un bon dossier en M1 AOC.

Le débouché naturelle de ce M2 est de faire une thèse vu que c'est un M2 recherche.

Il y a au moins un autre master dans la météo, c'est celui de Paris (OACOS) :

Pour le M1 OACOS ==> http://master-oacos.lmd.jussieu.fr/fr/m1

Pour le M2 OACOS ==> http://master-oacos.lmd.jussieu.fr/fr/m2

Il faut savoir que le M1 OACOS de Paris prépare au concours spécial avec une préparation spécifique (http://master-oacos.lmd.jussieu.fr/fr/m1/concours-meteo-france) alors que le M1 AOC de Toulouse ne prépare pas au concours (il n'y a pas de préparation spécifique).

En gros, si tu veux passer le concours spécial afin d'intégrer MF, je te conseille de faire le master OACOS à Paris. Si tu veux faire une thèse, tu peux faire le master à Toulouse pour faire des stages (de M1 et M2) au CNRM-GAME.

N'hésite pas à poser d'autres questions.

Une des nouvelles fiches de stage (par d'autres) :

http://www.cnrm.meteo.fr/IMG/pdf/m2r_oasc_2016_cnrm_gmgec_deque_arome.pdf

Edit: j'étais vraiment à la bourre quand j'ai écrit le message... dans la dernière discussion à ce sujet et pas eu le temps d'indiquer la page principale des stages (mis en ligne ce jour) :

http://www.cnrm.meteo.fr/spip.php?article747

Link to post
Share on other sites

On m'a dit que les débouchés étaient peu nombreux dans le secteur et on m'a vivement conseillé de considérer la météo comme une passion, et de ne pas en faire un métier. Qu'en pensez vous ? De toute façon, j'ai des plans B nombreux : Ingénieur en Mathématiques appliquées, ingénieur modélisation, ingénieur en aéronautique...

Link to post
Share on other sites

On m'a dit que les débouchés étaient peu nombreux dans le secteur et on m'a vivement conseillé de considérer la météo comme une passion, et de ne pas en faire un métier. Qu'en pensez vous ? De toute façon, j'ai des plans B nombreux : Ingénieur en Mathématiques appliquées, ingénieur modélisation, ingénieur en aéronautique...
Je te conseille de ne pas suivre ces conseils^^

Si tu penses que tu peux devenir météorologue et que tu en as les capacités, alors fonce! thumbup1.gif

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...