Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

dann17

Climats du monde

Recommended Posts

Posted (edited)

Location : Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Le 06/05/2019 à 15:03, mottoth a dit :

#560. Chengdu.

 

Nous somme pas loin de la nette cassure entre les plaines du bassin Rouge et les montagnes qui plus à l'ouest font transition vers le plateau du Tibet.

 

On avait déjà parlé de cette région hyper-grise du bassin du Sichuan à propos de Chongqing. Ici on trouve une variante de ce climat subtropical à peine moins grise et globalement moins chaude: par rapport à Chongqing on perd 1.5°c sur les tx et 2.9°c sur les tn, en raison de l'altitude (+290m) et de la nature bien plus campagnarde de Chengdu/Wenjiang.

Ici les précipitations hivernales sont plus basses, en raison d'un effet d'abri plus important des montagnes; cependant je ne pense pas que l'on puisse vraiment parler de saison sèche en raison de l'hygrométrie et de la nébulosité importante. On a un maximum pluvio en juillet plutôt qu'en juin comme escompté, qui est peut-être du à la période d'étude différente et plus courte (4 années de moins).

Salut !

 

Voici l'indice hydrique pour Chengdu :

- estival : Ihe = 83 => évidemment très humide l'été.

- annuel : IhA = 75,1 => climat associé à une végétation de type humide.

 

L'indice de subtropicalité atteint 15190 => le climat est effectivement subtropical, sans trop de surprise.

 

L'indice de continentalité absolu atteint 1,48 => la continentalité est, semble t-il, très élevée, et est simplement atténuée par l'influence de la mousson asiatique qui s'infiltre peu ou prou jusque là dès le début du mois de juillet, et qui vient accroître les précipitations convectives d'origine thermique déjà importantes.

 

Sinon, effectivement, je ne parlerais pas, moi non plus, de « saison sèche » en hiver pour les raisons suivantes :

1) Oui, la nébulosité et et l'hygrométrie sont élevées

2) Mais surtout, les températures moyennes hivernales sont bien trop basses pour engendrer un quelconque problème de sécheresse écologique : les arbres sont en dormance, et l'évapotranspiration serait bien trop faible.

D'une manière générale, j'aurais tendance à ne pas parler de « saison sèche » pour les climats tempérés. 

 

Bref, j'irais pour un climat tempéré subtropical humide continental modéré à été long et à influence moussonnique.

Oui, l'intitulé est long, mais ces climats sont complexes et spécifiques...

 

Edited by dann17
  • J'aime 2
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

#561. Songpan / Jin'an

 

La ville étudiée aujourd'hui s'appelle Jin'an (12 000h), mais elle est référencée sous les index OMM par le nom du compté dont elle est la préfecture: Songpan. Nous sommes dans le nord du Sichuan, à 215kms de Chengdu, 435kms de Chongqing,  900kms de Golmud.

56182_map0.jpg

 

Nous sommes dans les Monts Min, une chaine de montagne orientée nord-sud qui délimite le plateau du Tibet des reliefs plus modestes qui bordent le nord du bassin du Sichuan.

56182_map1v2.jpg

 

Au nord est se trouve le plus grand marais d'altitude au monde, le marais de Zoigê à une altitude moyenne de 3600m.

56182_dem.jpg

 

La station étudiée est dans une vallée nord/sud, au nord de la ville de Jin'an. Elle a déménagé de 3.2kms le 01/01/2013 vers un site plus à l'écart de la ville: en moyenne annuelle les tx ont perdu 0.2°c suite à ce changement, et les tn 0.6°c.

56182_map2Sv2.jpg

 

La région est gâtée par un patrimoine naturel exceptionnel, et est une destination touristique prisée. Voici par exemple la zone de Huanglong, à 23kms à l'ENE:

56182_huanglongv2.jpg

 

Ou la zone de Jiuzhaigou, plus éloignée (65kms au NNE):

56182_jiuzhaigouv2.jpg

 

56182_Songpan_A.png

 

Ce climat bien refroidi par l'altitude (2890m dans ce fond de vallée) montre un régime pluviométrique un peu inattendu, avec un pic de RR dès le mois d'avril, et un regain de pluviométrie en automne: il semble que dans cette zone de transition entre le Tibet et la plaines les intersaisons soient les saison les plus instables, tandis que la mousson asiatique estivale semble à bout de souffle ici. On garde bien sur des grandes lignes "tropicales", avec un hiver très peu arrosé (ou enneigé) et nettement moins gris que l'été.

 

 

Les vents dominants suivent la vallée et sont déconnecté des moussons: on trouve essentiellement des brises de montagne de nord (nocturne) et des brise de vallée de sud (diurnes).

56182_Songpan_C.png

 

 

56182_Songpan_B.png

 

 

L'hiver est assez contrasté, bien plus que sur le plateau du Tibet où les perturbations ne pénètrent pas. Les données d’enneigement n'étaient pas disponibles en 2000/2001, mais il neige souvent trop peu pour que celle ci reste durablement au sol. Les fortes amplitudes thermiques (impressionnantes même parfois) assurent également un dégel quotidien, et le soleil est souvent très vaillant.

56182_DEC00-FEB01.png

 

 

Le printemps est la saison la plus instable, et connait parfois d'abondantes chutes de neige.

56182_MAR-MAY06.png

 

 

L'été n'est pas trop désagréable malgré les averses fréquentes: on a aussi de belles journées et surtout il ne fait pas trop chaud. C'est même la fraicheur un peu trop marquée certains jours qui peut-être gênante.

56182_JUN-AUG09.png

 

 

L'automne est instable jusqu'à l'installation du régime hivernal en novembre et le retour de forte gelées.

56182_SEP-NOV12.png

 

 

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui !

 

Edited by mottoth
  • J'aime 3
  • Merci 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Le 17/05/2019 à 13:07, mottoth a dit :

Songpan

 

Nous sommes dans le nord du Sichuan, à 215kms de Chengdu, 435kms de Chongqing,  900kms de Golmud

Nous sommes dans les Monts Min

Bref, nous sommes paumés, quoi...  :D

 

Mais sinon, le coin semble magnifique, en effet !

 

Le 17/05/2019 à 13:07, mottoth a dit :

Ce climat bien refroidi par l'altitude (2890m dans ce fond de vallée) montre un régime pluviométrique un peu inattendu, avec un pic de RR dès le mois d'avril, et un regain de pluviométrie en automne: il semble que dans cette zone de transition entre le Tibet et la plaines les intersaisons soient les saison les plus instables, tandis que la mousson asiatique estivale semble à bout de souffle ici. On garde bien sur des grandes lignes "tropicales", avec un hiver très peu arrosé (ou enneigé) et nettement moins gris que l'été.

Bon, voici ma petite contribution pour Songpan :

 

- indice hydrique estival : Ihe = 47,6 => étés évidemment bien humides et arrosés

- indice hydrique annuel : IhA = 93,3 => climat associé à une végétation dite humide (> 50), voire presque « per-humide ».

 

4 mois et demi avec Tm > 10°C => climat de forêt mixte

2 mois et demi avec Tm > 14°C (Tm = (Tnm + Txm) / 2)  => été bref.

 

On ne peut plus parler ici d'influence moussonnique, puisque celle-ci n'est, comme tu l'as bien souligné, presque plus perceptible ici. En fait, je pense que la cellule anticyclonique subtropicale présente en Asie centrale en été irradie peut-être un peu jusque là. Ce qui expliquerait en partie les plus grandes lames de précipitations en mai-juin et en septembre.

Le niveau de température global est encore très élevé en dépit de l'altitude et de la latitude !

 

Je parlerais donc d'un climat tempéré modérément continental humide sub-montagnard à été bref.

  • J'aime 2
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

#562. Darlag / Gyümai

 

Encore une fois le nom du comté (Darlag) figure dans les index OMM en lieu et place du nom de la ville (Gyümai). Cette petite ville austère de 4000h est située à environ 4000m d'altitude dans la haute vallée du Fleuve Jaune, au sud-est de la province du Qinghai et au nord-est du plateau du Tibet.

Songpan est à 385kms, Chengdu 515kms, Golmud 520kms.

56046_map0.jpg

 

Le plateau du Tibet est loin d'être vraiment plat dans cette zone, mais nous sommes presque partout à une altitude supérieure à 4000m.

56046_dem.jpg

 

Vue vers le nord est de la ville et du Fleuve Jaune. C'est une région désolée et isolée, voici un extrait de blog de voyage avec récit et photos pour poser l'ambiance.

56046_map1NE.jpg

 

56046_Darlag_A.png

 

C'est un climat rude, aux hivers froids et secs et aux étés humides et sans chaleur. La sécheresse de l'hiver empêche le maintient d'une couche de neige permanente malgré des tn très basses aux cœur de l'hiver (pas loin de -20°c en moyenne en janvier). Dès le printemps un forte instabilité diurne donne des après midis très ennuagés et des averses de plus en plus fréquentes, souvent neigeuses jusqu'en avril.

 

Le régime hivernal de vent est constitué de brises de sud nocturnes, de brises d'est matinales et d'ouest l'après midi. Le vent d'ouest devient souvent fort l'après midi lorsque les vents thermiques se combinent aux vent d'altitudes: le jet-stream est en effet très présent en hiver au dessus du plateau du Tibet et plus l'on monte en altitude plus il va "lècher" la surface; je vous renvoie à la fiche sur Wudaoliang (4700m d'altitude) où le vent d'ouest souvent violent révèle bien que l'on a déjà ici la tête dans la partie basse du tube du courant jet.

En été un courant thermique de NNE, qui remonte la vallée du Fleuve Jaune, semble dominer la circulation de basse couche.

56046_Darlag_C.png

 

 

Les tableaux horaires mettent très bien en évidence la forte convection diurne dès le mois de février, les après midi de printemps sont même plus ennuagées que le plein été.

56046_Darlag_B.png

 

 

Pas de données d'enneigement sur cet exemple d'hiver de 2012/2013. Cependant on devine bien que les chutes de neige du 8/01 et des 20 et 21/01 ont favorisé les plus grands froids de l'hiver (entre -25°c et -30°c) en modifiant l'albédo du sol.

Le vent est un acteur important, beaucoup d'après midi sont très agitées et lorsqu'il se maintient la nuit les tn plongent moins que d'habitude (c'est arrivé surtout en février sur cet exemple). Les journées peu ventées favorisent d'impressionnantes amplitudes thermiques, parfois supérieures à 25°c.

L'humidité relative est souvent très basse, une particularité commune à tous les climats Tibétains, et favorise la sublimation de la neige au sol.

56046_DEC12-FEB13.png

 

 

Voici un exemple de printemps équilibré. Comme annoncé les après midi sont de plus en plus ennuagées et les averses de plus en plus durables. Jusqu'en avril les précipitations ne tombent quasiment que sous forme neigeuse, et donnent généralement les plus fortes épaisseurs de l'année.

56046_MAR-MAY08.png

 

 

L'été n'est même pas agréable, il ne fait jamais chaud et la pluie est quasi quotidienne. Cette instabilité est souvent orageuse. Le gel est possible même au cœur du mois de juillet, j'ai renoncé à déterminer une période moyenne hors gel car le gel est un danger permanent pour d'éventuelles cultures sensibles.

56046_JUN-AUG09.png

 

 

Septembre ressemble encore pas mal à l'été, octobre voit le retour des flocons et de fortes gelées, puis comme ailleurs depuis le sud-Yunnan le mois de novembre voit l’installation rapide et franche du régime hivernal, ici caractérisé par des gelées très sévères, un air sec et les coups de vents d'ouest diurnes.

56046_SEP-NOV01.png

 

 

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui !

 

Edited by mottoth
  • J'aime 7
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Megève (1106 m)/Saint-Gervais (808 m) en semaine - Samoëns (716 m) les WE

Quel trou du c** du monde ce bled !!! :o :D 

 

Le plateau tibétain est tellement plus vaste que je l'imaginais, il va très loin vers le NE...

 

Merci ! :) 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, nicolass a dit :

Quel trou du c** du monde ce bled !!! :o :D 

 

Le plateau tibétain est tellement plus vaste que je l'imaginais, il va très loin vers le NE...

 

Merci ! :) 

 

Moi j'aime bien leurs lampadaires 🤣

https://j.map.baidu.com/a3Oc-

  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada

Sont courageux (ou bien zont pas de chance), les gens qui vivent là-bas !

Pas à cause des hivers, mais surtout à cause des étés (si on peut appeler ça des « étés »...!).

Un climat à la limite de l'étage alpin ou du climat polaire de toundra. 

 

Il y a 16 heures, nicolass a dit :

Quel trou du c** du monde ce bled !!! :o :D 

Oui, ça résume pas mal les choses !

Edited by dann17
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

On va en voir quelques autres des trous bien paumés pour la suite et fin de cette série que j'ai décidé d'étendre au reste du Tibet.

 

#563. Chamdo / Chengguan.

 

Chengguan est le nom de la ville étudiée aujourd'hui, elle est référencée (et donc connue) dans les index OMM et les sites météos par le nom de son département: Chamdo, autrefois orthographiée Qamdo (c'est compliqué les noms de lieux en Chine). Cette ville compte 46000h environ. Nyingchi est à 310kms, Dêqên 335kms, Darlag 375kms, Lhassa 600kms et Chengdu 640kms.

56137_map0.jpg

 

Voici une carte topographique de la partie est du plateau du Tibet et des montagnes qui font la transition avec les régions de plaine de Chine ou d'Asie du sud est. On y retrouve les dernières stations étudiées

56000_WestTibet_dem.jpg

 

J'ai indiqué sur cette carte topo que le Mékong (ou Lancang pour les Chinois) remontait plus en amont de la ville, mais je viens de lire sur le wiki que la confluence des rivières Za Qu et Ngom Qu à Chamdo / Chengguan marque le début de ce fleuve. Cette partie du Tibet n'est pas vraiment un plateau, c'est un enchevêtrement de hautes vallées (la plupart à plus de 3000m d'altitude) et de chaines de montagnes dépassant 5000m. Dans le quart sud-est les monts sont de plus en plus proéminents, c'est l'extrémité est de la chaine de l'Himalaya.

Les Chinois se sont mis en tête de désenclaver au mieux le Tibet en dotant d'un aéroport la plupart des centre de populations qui regroupent quelques dizaines de milliers d'habitants ou plus. Le département de Chamdo n'est pas en reste avec un aéroport (noté ZUBD sur cette carte) qui détenait jusqu'à récemment le record du plus haut aéroport au monde à 4334m d'altitude ! Autres records plus ou moins absolus: celui de la plus longue piste (5500m !, seules quelques bases militaire à la Area 51 font mieux) et celui du plus long transit ville / aéroport (126 kms, 2 heure 1/2 !).

56137_dem.jpg

 

La station étudiée est sur une colline entre les 2 rivières, en lisière de la ville, 80m plus haut que la confluence qui donne naissance au Mékong. Nous ne sommes donc pas véritablement en fond de vallée, et pourtant nous constaterons des amplitudes thermiques diurnes très importantes, typiques des climats d'altiplano.

56137_map1NW.jpg

 

56137_Chamdo_A.png

 

On retrouve un climat un peu moins désagréable qu'à Darlag, grâce à une altitude plus basse. L'hiver est ici vraiment sec, les perturbations qui concernent l'est et le nord de la Chine ne pénètrent pas jusqu'ici. En revanche l'été est bien humide. L'amplitude thermique diurne moyenne atteint 19°c en décembre, je vous laisse imaginer quelques dizaines de mètres plus bas en fond de vallée.

 

On retrouve essentiellement des vents locaux, canalisés par les 3 vallées. En hiver le vent d'ouest est plus présent, encore une fois en journée où il semble que le jetstream se manifeste déjà à ces altitudes. Ce vent est toujours marqué par un abaissement supplémentaire de l'hygrométrie, déjà fort basse en cette saison.

56137_Chamdo_C.png

 

 

La convection diurne est bien visible en toutes saisons, et comme ailleurs dans la région elle est maximale au printemps bien que l'hygrométrie basse limite encore bien les précipitations au sol (probablement beaucoup de phénomène de virga sous les nuages convectifs).

56137_Chamdo_B.png

 

 

Voici un hiver normal: à part quelques journées plus grises et légèrement neigeuses c'est quasiment que du beau temps très sec, marqué des des amplitudes thermiques voisines de 20°c et dépassant parfois 25°c. On remarque qu'à partir de février la convection diurne est déjà bien plus présente.

56137_DEC12-FEB13.png

 

 

Voici le printemps qui suivi (en 2013), lui aussi assez normal. Les gelées sont encore souvent fortes début mars, puis on connait les dernières gelées mi-avril et les première chaleurs en mai. L'instabilité diurne est bien là, mais tant que le Td reste bas (sous les -5°c) cela ne précipite quasiment pas.

56137_MAR-MAY13.png

 

 

L'été est finalement assez variable, ce n'est pas encore le régime d'averses régulier vu plus à l'ouest (Nyingchi, Lhassa). Les changements de temps qui affectent l'est de la Chine pénètrent jusqu'ici, un phénomène déjà constaté en étudiant le climat de Xichang et qui confirme que des reliefs de 4000m à 5000m d'altitude ne bloquent pas aussi efficacement la circulation "de basse couche" qu'en hiver. On a donc des journées franchement maussades en plein été avec des tx de 15°c, et aussi des séquences de beau temps chaud et quasiment sec.

56137_JUN-AUG07.png

 

 

En automne on retrouve ici comme partout ailleurs dans la région ce changement de régime radical en novembre avec l'installation rapide de ce temps d'hiver typiquement Tibétain, très beau et très sec, alors que la transition au printemps est beaucoup plus longue (elle commence en février pour vraiment s'achever en mai).

56137_SEP-NOV01.png

 

 

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui !

 

  • J'aime 3
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

#564. Baingoin / Pupka

 

Pupka est une petite ville du comté de Baingoin. Nous sommes ici au coeur du Tibet, en limite du quasi no-man's-land qui débute au nord et vers l'ouest, cette partie centrale du plateau où l'on ne trouve quasiment aucune implantation humaine. C'est plus qu'un trou du cul du monde, c'est ici vraiment le bout du monde.

Lhassa est à 210kms, Wudaoliang 515kms, Chamdo 680kms, et Shiquanhe 940kms.

55279_map0.jpg

 

Cette station détient le record de la plus haute synoptique dont les données sont partagées régulièrement sur le réseau mondial, avec 4717m d'altitude !

L'altitude moyenne du plateau en cette partie centrale est de 5000m, et les parties les plus basses sont des bassins endoréiques dont le fond avoisine encore les 4500m d'altitude. On y trouve de grand lacs - salés ou non -, dont l'emblématique Nam Tso (4718m) à 65kms au sud-est.

55279_dem.jpg

 

Vue vers le SSE, avec en arrière plan le Nam Tso et les monts Nyainqêntanghla. Le collines autour de la ville dépassent 5000m d'altitude.

55279_map1SSE.jpg

 

55279_Baingoin_A.png

 

 

Ce climat est franchement hostile, sans aucune chaleur: les hivers sont marqués par le vent et une terrible sécheresse de l'air, les étés sont boueux et trop frais.

La saison hivernale est la plus ventée, et en cette saison c'est le jetstream d'ouest qui prends ses quartiers en moyenne le long du 30eme parallèle et de l'Himalaya. L'atmosphère en cette saison a souvent les même propriétés qu'en 'air libre', à savoir une humidité quasi nulle.

En été on distingue un flux de sud, je crois que l'on peut parler de flux de mousson.

55279_Baingoin_C.png

Ci dessus le vent l'ouest se démarque bien en hiver par les conditions encore plus sèches.

 

On retrouve sur les tableaux horaires des choses déjà vues précédemment: convection diurne (en toutes saisons), vent plus tournants en été, où de nombreuses brises viennent brouiller le signal moussonique.

55279_Baingoin_B.png

 

 

L'hiver est généralement trop sec pour permettre à la neige de s'installer, malgré le froid. Ce froid n'est pas si intense grâce au vent, on remarque d'ailleurs que la température est bien corrélée au vent moyen: les journées de vent fort (moyenne sur 24h supérieure à 25 km/h) sont les moins froides, tandis que les journées les plus calmes (vent moyen inférieur à 12km/h) permettent au températures de plonger avec la mise en place d'inversions ponctuelles. Donc sur ce plateau on n'est pas beaucoup sanctionné par la baisse des températures en prenant de l'altitude, car plus l'on pénètre dans le domaine du courant jet moins les condition propices aux inversions de t° sont fréquentes.

Remarquez aussi le niveau abyssal du Td et de l'humidité, on entre dans des plages de valeurs où la mesure précise  de ce paramètre devient problématique, d'ailleurs j'ai remarqué sur cette station et sur d'autres stations Tibétaines qu'un changement de matériel en 2006 a fait chuter ces valeurs (le Td moyen de janvier passe de -22°c sur la période 2000-2005 à -29°c sur la période 2006-présent).

55279_DEC12-FEB13.png

 

 

Le printemps est instable, mais il faut attendre mai et l'installation d'un air un peu moins sec pour voir les cumulus commencer à vraiment précipiter. Le fond de l'air reste froid, et en mai la majorité des précipitations tombe encore sous forme de neige ou grésil.

55279_MAR-MAY13.png

 

 

Le cœur de l'été (juillet et aout) est marqué par une bonne régularité des averses, rarement fortes mais fréquentes. Cette régularité est typique de la mousson rencontrée plus au sud en Himalaya mais aussi dans le sud-ouest du Yunnan, elle tranche avec les conditions plus variables de l'est du plateau du Tibet (cf. Darlag ou Songpan).

La chaleur n'est jamais présente, avec une txx médiane annuelle de 20°c à peine.

55279_JUN-AUG07.png

 

 

Et enfin en automne le régime hivernal fait de temps sec et très beau arrive en novembre comme partout ailleurs au Tibet.

55279_SEP-NOV05.png

 

 

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui.

 

  • J'aime 3
  • Merci 4
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 59 minutes, mottoth a dit :

#564. Baingoin / Pupka

 

Pupka est une petite ville du comté de Baingoin. Nous sommes ici au coeur du Tibet, en limite du quasi no-man's-land qui débute au nord et vers l'ouest, cette partie centrale du plateau où l'on ne trouve quasiment aucune implantation humaine. C'est plus qu'un trou du cul du monde, c'est ici vraiment le bout du monde.

Lhassa est à 210kms, Wudaoliang 515kms, Chamdo 680kms, et Shiquanhe 940kms.

55279_map0.jpg

 

Cette station détient le record de la plus haute synoptique dont les données sont partagées régulièrement sur le réseau mondial, avec 4717m d'altitude !

L'altitude moyenne du plateau en cette partie centrale est de 5000m, et les parties les plus basses sont des bassins endoréiques dont le fond avoisine encore les 4500m d'altitude. On y trouve de grand lacs - salés ou non -, dont l'emblématique Nam Tso (4718m) à 65kms au sud-est.

[...]

 

Merci ce périple dans des régions peu connues !

 

Dommage le mur pour le Street View : https://j.map.baidu.com/hXTn-

Pas trouvé (pas trop cherché) les résultats des campagnes menées là-haut : http://www.cma.gov.cn/2011xwzx/2011xqxxw/2011xtpxw/201406/t20140625_250489.html

[lu par contre quelques expériences de fonctionnaires chinois parachutés dans cette ville]

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Strasbourg-centre (soir&WE) / Gresswiller (jours ouvrés)
Il y a 2 heures, mottoth a dit :

#564. Baingoin / Pupka

 

55279_Baingoin_B.png

 

Avec le fuseau horaire unique en Chine, il fait vraiment jour de minuit à midi en hiver ? 

  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Il y a 2 heures, mottoth a dit :

Baingoin

Ce climat est franchement hostile

Je me demande s'il existe un coin habité sur Terre qui soit pire que celui-là...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)
Il y a 6 heures, RomainD a dit :

Avec le fuseau horaire unique en Chine, il fait vraiment jour de minuit à midi en hiver ? 

 

Les heures sont en TU. Il faut rajouter 8h pour avoir l'heure locale.

  • J'aime 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)
Il y a 6 heures, dann17 a dit :

Je me demande s'il existe un coin habité sur Terre qui soit pire que celui-là...

La plupart des climats polaires. Au moins ici au Tibet on n'a pas à endurer la nuit polaire en hiver ni le jour permanent en été.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Strasbourg-centre (soir&WE) / Gresswiller (jours ouvrés)
Il y a 2 heures, mottoth a dit :

 

Les heures sont en TU. Il faut rajouter 8h pour avoir l'heure locale.

Lol ok 🙈

Share this post


Link to post
Share on other sites

Par contre le Winchill doit vraiment être violent sur cette zone vu le vent bien que dans l'absolue les températures ne soient pas très basses. Après quand on a un air sec c'est très favorable pour le maintient de la neige au sol y compris en cas de redoux mais là en l'occurrence c'est le vent qui balaie la neige et vu que les précipitations sont rares en hiver,  il y a généralement peu d'opportunités pour que la neige s'installe sur le long terme. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...